Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Brassens est-il éternel ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyVen 26 Mai 2006 - 19:29

Perdu dans le dédale des textes que j'ai écrits, il en est un sur les chansons de Brassens, que je vous remémore ci-dessous. Bien sûr, direz-vous, c'est un inconditionnel... Oui. Je l'avoue, j'ai pleuré quand il est parvenu dans la fosse commune du temps, comme un père qui nous quitte, un frère qui s'en va, un être cher, que l'on a ceint du bandeau...
Dans ces chansons-là, il y a toujours de quoi puiser pour illustrer la plus contemporaine des situations, le plus actuel sentiment... Et en alexandrins, s'il vous plaît !

À Georges (Vingt ans après...)

C’était il a vingt ans, un triste jour d’octobre ;
Le Fossoyeur coucha, sous un tertre bien sobre,
Le poète-chanteur que l’on appelait Georges.
À sa guitare plus de corde et dans sa gorge,
Plus de corde non plus. La musique s’est tue.
Il est parti chanter pour ceux qui ne sont plus,
Pour les Copains d’abord, qu’il a rejoints là-haut.
Nous, nous sommes restés ici-bas, mais trop tôt,
La Camarde sans cœur, au nôtre a dérobé
La tendresse et le rêve et le rire enrobé,
Sous des cordes pincé's, de douce poési'.
Mais, sur la pierre nu', fleurit le myosotis.

Si sa gai ritournelle réjouit les anges,
Son public pour toujours, la terre, chose étrange,
De son tréfonds, au loin, nous offre La chanson
Pour l’auvergnat
, le soir, et de Mimi pinson,
Les soupirs étouffés par un air de guitare...

Sur la plage de Sète, est-ce bien le hasard,
Un grand pin parasol hors du sable a poussé.
Auprès de l’arbre vert, le jupon retroussé,
Une poupée entend le chant que l’amoureux
Lui fredonne tout bas, de l’amour plein les yeux.
Est-ce la Bécassine aux cheveux d’or ou bien
Pénélope ravi' d’avoir trouvé enfin
L’Ulysse de banlieue qu’elle a tant attendu ?...
Sur la place et son banc, le chat ne viendra plus
Pour émouvoir les gens, téter Brave Margot ;
La fontaine est tarie, où Hélène en sabots,
Venait prendre son bain, à l’abri des regards...
Le Grand Chêne a perdu ses feuilles. Et sur la mare,
La Cane de la Jeanne a égaré sa plume...
Dans le ciel souffreteux, noir, L' orage s’allume :
Mais l’huis de la voisine est fermé pour toujours,
La belle ayant au loin redécouvert l’amour...

Quand les ombres des pins s’allongent au couchant,
Là, Au bois de mon cœur, je crois ouïr le chant
De L’amandier qu’un jour, par amour, la gourmande
Fit dépouiller. Je crois voir l’ombre de Fernande,
Le minois de Ninon, les yeux de Marinette,
Se jouant d’un épris, la fourmi de Clairette,
Qui grimpe hardiment dans son cou. Et encor,
La vieille ramassant, pour son vieux, du bois mort...

Et la voix des Croquants me dira : « Mon Bonhomme,
Quand tu seras sorti du rêve, ces fantômes
Se seront envolés. Je ne l’écoute pas.
J’aperçois Mélanie et j’aperçois Sarah :
Près de son arbre, là, un jeune croque-notes
Leur chante sa chanson, souriant à Charlotte...

Et je rentre au village. Et m’abreuve de vin,
Au Bistrot des « Quat’ z’arts », l’estaminet du coin.
La table d’à-côté a des airs de ripaille :
Les deux oncles, Martin et Gaston, y bataillent,
En se remémorant leur temps jadis, dissous,
Les belles du trottoir et La fille à cent sous,
Le mouton de Panurge et Les Dames d’antan....

C’est une rêve, je sais !... Mais je sais que le temps
Ne fait rien à l’affaire et que dans ma mémoire,
Georges, demeureront tes charmantes histoires.
Le phono est sans voix. Le pornographe est mort.
Et La femme d’Hector a épousé Nestor...

Les lilas à la main, j’ai écouté, ce soir,
Par Discours de fleurs, un message d’espoir :
Le boulevard du temps... Le sablier s’égrène ;
De la disparition, n’ayons aucune peine,
Car de la renommée les trompettes sont là.
Le poète-chanteur, nous ne l’oublierons pas...

La route aus qutr's chansons reste ouverte en nos coeurs.
Près de Saturne, si tu croises, par bonheur,
Oncle Archibald, Le vieux Léon , Pauvre Martin,
Le vieux normand, L’Ancêtre et Le Modeste, enfin,
Si tu vois, dans le ciel, tes amis esseulés
Et Mes Amours d’antan, pour nous, embrasse-les !

Je dépose, en ce jour, ma fleur anniversaire
Sur ton corps allongé sous sépulcre de pierre,
La marguerite qui de leur missel a chu.
Je sais aussi que, grâce à toi, n’est pas déchue
La reine poésie, qu’il n’y a Rien à jeter
Dans tes vers ; c’est pourquoi, humblement, moi, je t’ai
Dédié, ce soir, les miens. Ils sont sans prétention
Et ne recherchent pas bonne réputation...

Je dis aux braves gens et à La mauvaise herbe,
Par des alexandrins, faisant rimer le verbe :
Malgré les coups de sang, malgré les Hécatombes,
Cueillez Le testament de vie, près de sa tombe.
La poésie, le vent, les rires dans le ciel
Sont comme ses chansons. Brassens est éternel.

Alfred !!
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyVen 26 Mai 2006 - 19:35

Je ne svais pas où poster mon coup de coeur u soir. J'ai pensé à musique, oui, mais c'est pas que ça... pourquoi ne pas créer un fil "Chansons" ? à votre appréciation, mes chers adminous
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyVen 26 Mai 2006 - 19:38

Tu peux pour l'instant utiliser cet espace pour ouvrir autant de fils que tu veux sur différents chanteurs. SI je vois que beaucoup de fils différents s'ouvrent, alors je structurerai. Pour l'instant, on s'y retrouve. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyVen 26 Mai 2006 - 19:44

Merci. bisou
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
aristée

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptySam 27 Mai 2006 - 9:05

J'ai en horreur tous ces chanteurs, qui, sans doute en panne d'inspiration, prennent des chansons de leurs ainés pour les " arranger"
Normalement cela me fait débiter un chapelet d'injures à leur adresse..
Mais il y a une exception, et elle est de taille.
Comme Alfred, je suis éperdu d'admiration pour Brassens.
En ce qui concerne les paroles, tous les gens de bonne foi sont d'accord: Ce sont de merveilleuses petites poésies. Toutes.
En ce qui concerne la musique, beaucoup disent qu'elle est à peu prés toujours la même. ce qui est entièrement faux. Il y a dans Brassens des lignes mélodiques magnifiques et toutes différentes.
Bref, pour moi, Brassens est incomparable, et toucher a ses chansons, c'était violer le sacré.
Et puis, Maxime Le Forestier s'est mis à chanter du Brassens.
Non seulement je l'accepte, mais je l'aime énormément.
Grace à lui, on se rend compte que les chansons de Brassens, même chantées par un autre, ont une valeur universelle.
Le Forestier n'a pas éprouvé le besoin " d'arranger" les oeuvres de Brassens. il les chante simplement et en fait ressortir les profondeurs et les nuances.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptySam 27 Mai 2006 - 10:24

Je n'ai pas vu le problème sous cet angle ; je me dis que reprendre la chanson d'un aîné et continuer à la faire vivre sous une deuxième, troisième, centième version, c'est lui faire traverser le temps en suivant la mode de la jeunesse, sans lui enlever son cachet de première version originale.

J'aime bien !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
aristée

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 28 Mai 2006 - 9:04

Il eut été surprenant que nous fussions d'avis parrallèles.
Sont ce les manifestations de conflits de génération?
Sont ce des différences dues à des systèmes sexuels antagonistes?
Sont ce d'autres causes que mes neurones primaires sont dans l'incapacité de recenser?
Je me borne à être marri de le constater. mdr

Tais toi, Romane. j'ai raison. Tu ne peux donc qu'avoir tort! A bas les " arrangeurse incapables de créer eux mêmes. Sauf Le Forestier qui sans trahir, lit son evangile. Roméo
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 28 Mai 2006 - 10:45

Je ne voudrais pas être la cause d'une colère de la génération de jadis, mais je me permets toutefois d'insister :

La création sert entre autres à susciter-titiller-inviter le public à partager quelque plaisir des sens, selon l'art proposé.

Mais elle sert aussi à susciter-titiller-inviter à pratiquer cet art.

UNE création peut donner matière à DES interprétations et DES adaptations.
C'est le côté magique de la création et de l'art en général.

En tout cas, c'est ce qui me fascine.

Verrouiller une chanson dans une interprétation unique (ou un texte théatre, ou tout autre exemple artistique), me navrerait.

Ne JAMAIS réduire l'art. Et que serait l'interdiction de laisser naître "ce qui est issu de...", sinon réduire les effets de l'art ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
rizlabo

Nombre de messages : 7970
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 28 Mai 2006 - 15:17

C'est tout de même vrai que les reprises des monstres sacrés de la chanson française sont difficiles, sinon impossibles pour ne pas être très décevantes.
D'une part parce que la chanson est liée à son auteur, à son phrasé, à sa musique.
Gainsbourg expliquait que le français, contrairement à l'anglais, se prêtait mal à la mise en musique jazz ou rock.
Je vois donc mal les chansons de Brassens adaptées autrement que sur ce mode intimiste et gachée par une voix plutôt quelconque.

Par contre, il y a une très bonne reprise rock de "Chez ces gens-là" de Brel, par Noir Désir et une extraordinaire reprise de "Dans le port d'Amsterdam", du même, par David Bowie.
Mais David Bowie, ce n'est pas n'importe qui, n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
Selmer

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptySam 3 Juin 2006 - 21:48

En revanche il existe un double album instrumental de 1979 intitulé Brassens en jazz, avec Moustache et son orchestre dit Les petits Français où l'artiste se contente de la guitare d'accompagnement, exceptés deux morceaux avec une partie vocale.
La ligne mélodique de ses chansons est reprise par différents instruments solistes, avec improvisations, bien sûr.
N'en déplaise aux grincheux, on y voit bien que les harmonies sont riches et que derrière ses pom-pom le mec était vachement jazz.

Il existe aussi une interprétation en créole.

Il y a quelques années on voyait de temps en temps à la télé un Espagnol qui avait fait des traductions, notamment de La mauvaise réputation. Je trouve que ça flattait bien l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 4 Juin 2006 - 11:29

Tu parles ! Cet Espagnol s'appelle Paco Ibañez !!
Brassens a d'ailleurs chanté et enregistré ses traductions en espagnol...
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
Selmer

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 4 Juin 2006 - 13:55

Oui, j'avoue que ma culture espagnole est très pauvre et que je ne le connais que de nom.
Mais je suis content de savoir que c'est lui.
Et pardon pour l'outrage de n'avoir pas su le nommer.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyDim 4 Juin 2006 - 14:08

Il n'y a là aucun outrage ! Même pas pour lui, que nous avons rencontré ici chez nous, et qui est un homme "suave y modesto"... (Et qui aime la bière, tard dans la nuit !!) La bière et Brassens...
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 71
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyLun 5 Juin 2006 - 11:20

Le grand regret de sa carrière...
Il aurait aimé être un pur poète comme tous ceux qui ont été ses références (Beaudelaire, Verlaine, Rimbaud ...).
Fin 45, il comprend que s'affirmer en tant que poète sera trop long et trop incertain et il se résigne à emprunter le chemin "plus facile" (ce sont ses propres termes) de la chanson. Il essaiera toutefois d'y introduire au maximum un coté littéraire et de références poétiques. Sans entrer dans le débat d'idées "Art mineur" contre "Art majeur" tels que les définissait Gainsbourg, il voyait dans la chanson un moyen d'accès simplifié à la poésie. Il mettra d'ailleurs en musique beaucoup de textes d'auteurs reconnus (ou moins). Ca sera souvent les meilleurs titres parmi lesquels "Gastibelza" (Hugo), "Les passantes" (Antoine Pol), "Les oiseaux de passage" (Jean Richepin) ou "Pensée des Morts" (Lamartine). Dans le cas de Hugo, ça sera même contre la volonté de l'auteur qui avait clairement défendu à quiconque de mettre des notes sur ses vers...
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
bertrand-mogendre

Nombre de messages : 3001
Age : 64
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyLun 28 Mai 2007 - 20:54

Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
Léonard

Léonard

Nombre de messages : 280
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2007

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyLun 28 Mai 2007 - 23:09

Merci pour ce moment de pure émotion. Quand j'avais 18 ans, mon trio de tête s'appelait Brel, Brassens, Nougaro. Plus un zeste de Ricet Barrier et Bobby Lapointe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mon-louvre.be
Gérard FEYFANT

Gérard FEYFANT

Nombre de messages : 1339
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 29 Mai 2007 - 0:24

Putain j'en ai chialé !

gégéémotifsourire
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 29 Mai 2007 - 0:28

On a eu cette chance.
De les avoir, eux. Et d'en avoir la mémoire indélébilement marquée.

Ro/econnaissante

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 29 Mai 2007 - 1:20


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
Selmer

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 11:04

Comme je disais ailleurs, j’ai fait récemment ma vente annuelle sur une brocante de village. Une dame assez austère s’intéresse aux guitares présentées, des modèles de bas de gamme à bas prix. On discute, je précise que les cordes auront besoin d’être changées et, histoire d’indiquer que c’est une opération banale, j’ajoute que Brassens les changeait tous les jours. C’est sans doute pour cela qu’il jouait aussi faux, me réplique la dame et avant de s’éloigner, elle me dit : je connais tout cela, je suis professeur de guitare
René Fallet, auteur de La soupe aux choux (la Denrée) appelait les gens qui disent que Brassens joue toujours la même chose, des oreilles de lavabo. On peut donc être prof de guitare et avoir des oreilles de lavabo.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 12:04

Je pourrais disserter sur tonton Georges pendant des heures... j'ai pitié de vous, je me retiens.

Mais pour répondre juste à cette pauvre dame (des oreilles de lavabo, ça doit pas être facile à porter tous les jours) on a dit de nombreux jazzmen (et Brassens en était aussi un) qu'ils jouaient faux. Kid Ory, et même Jelly Roll Morton ont dû souffrir ce genre de critiques. En gros, ça revient à dire que Picasso ou Dali dessinaient mal, quoi.

Mais dis-moi Selmer, tu ne lui as rien répondu à cette oreille-de-lavabaoette ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 13:47

Bon alors, je mets un bémol pour Picasso, je viens de lire un fil qui parle d'imposture à son sujet. Je corrige donc, et je mets : ça reviendrait à dire que Dali ou Klimt -mon grand chéri, je ne l'avais pas cité de peur de manquer d'objectivité, mais bon- ne savaient pas dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Selmer
Perturbateur de masses en fils
Selmer

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 14:29

Farouche a écrit:
Mais dis-moi Selmer, tu ne lui as rien répondu à cette oreille-de-lavabaoette ?
Tu sais, quand on vend, on endosse le manteau du marchand et ses principes dont celui, essentiel, voulant que le client a toujours raison.
Elle peut dire ce qu'elle veut, du moment qu'elle achète et qu'elle reste polie.
Very Happy

Admettre que chacun peut penser ce qu'il veut, y compris quand je suis intimement et absolument persuadé qu'il se trompe, l'admettre sincèrement, est sans doute une des choses les plus difficiles à réaliser. J'apprends à me taire, malgré mon naturel qui ne va pas dans ce sens et je ne sais pas si toute une vie y suffira mais je suis en progrès. Renoncer à convaincre est un apprentissage difficile mais LU est, à ce sujet, une très bonne école...

Je me console en pensant que j'ai une longueur d'avance sur cette brave dame rigoriste puisqu'elle ne fait pas, elle, l'effort d'accorder un peu de crédit à la masse des musiciens qui ont de la considération pour Brassens et que c'est d'autant plus impardonnable qu'elle prétend enseigner la musique.
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 18/07/2006

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 14:37

Je peux ?

Un professeur de musique n'est pas forcément un musicien. C'est avant tout un technicien chargé de vous enseigner les rudiments d'un instrument ainsi que les notions de solfège basique à évoluées.
Ensuite et en fonction de votre niveau acquis, et ce que vous voulez atteindre (ou pouvez très souvent) vous changez de professeur.

Beaucoup de guitaristes manouches ou assimilés ne connaissent rien au solfège. Les enseignements se font d'une génération à l'autre via l'oreille, et bien évidemment le travail sur l'instrument, donc les exercices.

N'importe quel artiste, ou grand interprète, que ce soit dans le classique comme les autres catégories, peut commettre des erreurs. C'est arrivé aux meilleurs, est ce que pour autant on a remis son statut de musicien en question ?

J'ai eu l'occasion de voir et discuter un peu avec Michel Petrucciani, du temps où j'habitais Stuttgart. 2 Fois l'an, il était convié par un grand magasin de vente d'instruments de musique (dont des pianos à queue). On lui installait un piano devant le magasin et en pleine rue piétonne, puis on le laissait jouer, classique, jazz, tout y passait. Jamais je n'aurais vu une seule partition, et j'ai à chaque fois été scotché par ça.
Au cours d'une conversation, il m'a dit que souvent avec Stéphane Grappelli, ils partaient juste de 2 phrases musicales. Ensuite à chacun d'essayer de s'accorder avec l'autre, et en fonction de leurs sensibilités propres, évoluer donc improviser. Ceci demande temps et écoute de l'autre. Or ces deux-là, c'étaient de vrais complices sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? EmptyMar 24 Juin 2008 - 14:52

Tu as raison, Selmer, il faut apprendre à se taire. Et en plus, on peut s'octroyer par le silence le luxe d'un mépris inavouable, héhé. Parce que le mépris, c'est pas beau Evil or Very Mad
Non, je plaisante. J'ai de la peine pour elle en fait d'être restée bloquée loin de la magie des accords de Georges (parce qu'en fait, ce sont les accords -injouables et si créatifs- qu'il inventait qui devaient la révulser en tant que "puriste")

Je me souviens de Monsieur Petrucciani, Jok. J'avais été très marquée par une interview où il expliquait qu'à 9 ans, un médecin lui avait dit qu'il ne pourrait jamais réaliser son rêve de jouer du piano... on connaît la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




Brassens est-il éternel ? Empty
MessageSujet: Re: Brassens est-il éternel ?   Brassens est-il éternel ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Brassens est-il éternel ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10-11 octobre week-end livres d'enfants à Brassens Paris 15e
» Les Samouraïs de l'Éternel
» Brassens 30 ans déjà
» George Brassens
» ETERNELS (Tome 1) EVERMORE de Alyson Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Musique :: Musique : divers-
Sauter vers: