Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La xénophobie n'est plus ce qu'elle était

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: La xénophobie n'est plus ce qu'elle était   Sam 19 Aoû 2006 - 2:30

R. Doms, « L'immigration polonaise juive dans le grand Bruxelles », Bulletin de la Société Royale Belge de Géographie, fasc. 1, 1933, pp. 18,21.

«Quand ils sont suffisamment nombreux dans un quartier, des compatriotes ouvrent des salons de coiffure, des épiceries, des boulangeries ( ... ), des boucheries où sont vendues des viandes provenant de bêtes abattues suivant le rituel ( ... ).

Ils sont malheureusement, en général, très peu, même trop peu exigeants en ce qui concerne le logement. Une, deux, trois pièces, ou parfois des caves, des mansardes suffisent à abriter un ménage avec le nombre d'enfants que connaissent d'habitude ces familles ( ... ). Les logements occupés par ces étrangers sont d'ailleurs facilement reconnaissables aux fenêtres misérablement garnies, qui tranchent étonnamment sur celles des appartements occupés par nos compatriotes ( ... ).

Quelle est l'attitude de la population à leur égard? je mentirais en disant que nos compatriotes éprouvent énormément de sympathie pour ces transplantés; ils leur témoignent plutôt une certaine méfiance ( ... ). Que de plaintes, que de doléances de la part de ceux qui les ont comme locataires! Ils louent un appartement en annonçant un nombre normal de personnes et, au bout de quelque temps, ce nombre est parfois porté au double. C'est là un procédé qui indispose gravement ceux qui sont en rapport avec eux. Ensuite, leur mode de vie n'est guère semblable au nôtre ( ... ) empêchant ainsi les locataires des immeubles contigus de se livrer au repos. Enfin, les conditions déplorables d'hygiène et de propreté dans lesquelles ils vivent, font que les logements sont dans un état lamentable quand ils les quittent.

Ainsi se justifient les rubriques «Etrangers s'abstenir» qui se voient fréquemment sur les affiches annonçant des appartements à louer ( ... ). D'autres griefs sont formulés contre eux par les ouvriers belges. Au moment où la crise sévit si durement, où le chômage atteint un tel degré d'intensité, la main-d’œuvre indigène se voit encore privée partiellement de travail ( ... ).

Ajoutons que leur religion, leur langue ne sont guère faites pour opérer un rapprochement. Il reste encore à envisager l'assimilation de ces étrangers aux autochtones ( ... ). Disons immédiatement que l'assimilation totale ne se fera jamais ( ... ). L'assimilation partielle pourra s'accomplir éventuellement. La génération adulte actuelle ne sera jamais absorbée. Pourquoi? D'abord Ia ,x dose» est trop massive; ensuite il existe de telles différences entre eux et nous, que je ne vois vraiment pas comment cette assimilation pourrait se réaliser. Leur langue nous est étrangère, leur religion nous est peu familière, leurs mœurs sont différentes des nôtres; il existe, d'autre part, une trop grande différence de niveau social entre ce qui forme la majorité de ces immigrants et notre population ( ... ).

Peut-on dire que ce mouvement migratoire humain a modifié le « paysage » de Bruxelles ? Strictement parlant, non, encore cependant que la présence seule de ces étrangers dans un quartier donne à celui-ci un aspect tout particulier, d'abord par le fait de nombreux magasins ( ... ) si parfaitement reconnaissables, et puis par la présence de cette population grouillante, bruyante, gesticulante, au parler insolite, aux traits caractéristiques et dont l'allure elle-même ne trompe pas celui qui est quelque peu averti.

Comme le disait un attaché du Consulat de Pologne, en passant dans certains de ces quartiers, on croirait se retrouver dans une petite ville de l'Est de la Pologne »
Revenir en haut Aller en bas
 
La xénophobie n'est plus ce qu'elle était
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Xénophobie: les Congolais de Brazza se ruandarisent contre nous ?
» XENOPHOBIE
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» Une main dans sa culotte...
» Aishwarya Rai Bachchan Prete a Rejouer Avec Shahrukh Khan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: