Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tel, telle (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:19

Je lis :
"Mon cerveau tourne à cent à l’heure, mais mon corps fatigué avance telle une poupée de chiffon" (de F.Ruellan extrait de son bouquin "2 zom pour mon anniv'")

J'aurais écrit "tel" puisqu'il me semble qu'on doit l'accorder à la chose qui ressemble, en l'occurence "mon orps" masculin, singulier.

Mais ça me flanque un doute, car le livre est édité, et l'auteur cite l'extrait apparemment sans sourciller. Suis-je dans l'erreur ?


Dernière édition par le Sam 4 Nov 2006 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:23

attend je vais demander a ma pro de litterature!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:41

Ah ?? Elle lui fait des gâteries, cette dame, à son éditeur ?

Car enfin, je note :

Deux platitudes, deux lieux communs.
Une dissonnance très désagréable masculin/féminin.
Une faute d'orthographe, je pense, mais je finis par hésiter...

J'aimerais pas qu'elle soit médecin, couturière, architecte ou plombier... Y aurait comme de la réclamation dans l'air. On peut pas faire des procès aux auteurs, pour malfaçon ? Trainer l'éditeur comme coauteur devant les tribunaux ?

Une blonde écrit les aventures d'une blonde; je zappe, et je vais boire une brune : un scotch CTS au tonneau, bien frais.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:46

J'en sais rien. Ce que je constate, c'est qu'il m'arrive du coup d'avoir des doutes de plus en plus énormes sur des questions d'ortho, d'accords, etc, etc... au point de me faire peur.

Déjà c'est sûr, je n'aurais pas accordé masculin féminin, parce que ça manque d'harmonie.
Mais bon, maintenant que c'est comme ça, doit-on écrire "tel" ou "telle" ??

Sinon, je t'accorde que ça fait très cliché. Question de goûts.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:47

J'aurais également dit tel, mais à vérifier tout de même au cas où mais je ne crois pas que c'est possible
En revanche "telle une poupée , elle avance. On accorde avec le comparé et pas le comparant. Excusez ces termes barbares, svp.


MERDUM RECTIFICATIF un prof de lettres présent et spécialiste me dit que telle est la bonne formule. Autour de moi, personne ne l'aurait cru.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:50

D'accord avec toi, bien sûr.

Et "Tel une poupée, il avance", moni ? (je n'emploierais pas le mélange des genres, mais c'est pour l'exemple et la règle d'accord à bien nous remémorer)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:51

Rlis, stp, j'ai édité le message
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 15:59

monilet a écrit:
MERDUM RECTIFICATIF un prof de lettres présent et spécialiste me dit que telle est la bonne formule. Autour de moi, personne ne l'aurait cru.

Eh bien je viens d'effectuer les recherches dans mon grevisse ; tu peux dire à ton prof de lettres présent et spécialiste, que (je cite) : "L'usage est indécis", et que l'on trouvera indifféremment dans l'exemple cité "tel" ou "telle", parce qu'à vrai dire, on ne sait pas trop avec quoi l'accorder.

Personnellement, je préfèrerais "mon corps, tel une fleur" à "mon corps, telle une fleur", mais je préfèrerais ne pas mélanger les genres, pour ne pas casser une certaine harmonie. (sobriété)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:04

Bon : ca nous fait trois fautes de goûts. C'est encore pire.
J'espère pour son éditeur qu'elle suce mieux qu'elle n'écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:07

mdr mdr mdr

Un jour, rizou, dis, tu nous écriras un livre tout en Nord-Coréen, diiiiis ! steupléééé mdr mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:12

Romane a écrit:
Je lis :
"Mon cerveau tourne à cent à l’heure, mais mon corps fatigué avance telle une poupée de chiffon" (de F.Ruellan extrait de son bouquin "2 zom pour mon anniv'")

J'aurais écrit "tel" puisqu'il me semble qu'on doit l'accorder à la chose qui ressemble, en l'occurence "mon orps" masculin, singulier.

Mais ça me flanque un doute, car le livre est édité, et l'auteur cite l'extrait apparemment sans sourciller. Suis-je dans l'erreur ?

Selon mon correcteur grammatical*, oui, tu es dans l'erreur. C'est "telle une poupée de chiffons".

* Correcteur 101, Machinas Sapiens, Montréal, Canada, 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:14

D'toute façon, c'est idiot : une poupée de chiffon n'avance pas. Le vrai problème est là.


Dernière édition par le Lun 11 Sep 2006 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:18

mdr mdr mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:19

Fulminou a écrit:
Selon mon correcteur grammatical*, oui, tu es dans l'erreur. C'est "telle une poupée de chiffons".

* Correcteur 101, Machinas Sapiens, Montréal, Canada, 2001.

Je fais quoi du Grevisse ? Je le jette ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:23

Romane a écrit:
Je fais quoi du Grevisse ? Je le jette ?

T'envoie l'armée belge (en rade à Kaboul) attaquer le Québec. Ça les rafraîchira.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 16:33

Blague à part, je suis toujours étonnée du flou de certains accords. Je comprends la complication épouvantable de notre langue.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 17:01

Romane a écrit:
Blague à part, je suis toujours étonnée du flou de certains accords. Je comprends la complication épouvantable de notre langue.

La langue a été simplifiée par Malherbe au XVIe siècle, puis plus jamais ensuite. Les mauvais usages se sont multipliés, et on été intégrés à la langue. Le phénomène s'est accéléré au XXe siècle avec la progression de l'illettrisme médiatique. Les mauvais usages deviennent des exceptions à la règle, puis des variantes, puis des règles admises ; et la langue, peu régulée, devient irrémédiablement compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 17:14

Devient compliquée, mais aussi légalise des erreurs de logique... enfin je veux dire NOUS légalisons des erreurs de logique, ce qui veut dire que nous acceptons de vivre avec un mode de pensée absurde, donc un mode de fonctionnement absurde. Ben voilà, la boucle est bouclée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 17:21

Romane a écrit:
Devient compliquée, mais aussi légalise des erreurs de logique... enfin je veux dire NOUS légalisons des erreurs de logique, ce qui veut dire que nous acceptons de vivre avec un mode de pensée absurde, donc un mode de fonctionnement absurde. Ben voilà, la boucle est bouclée.

C'est ainsi, par cette justification de l'à peu près sémantique (les mots ont des sens peu définis) que l'on peut lire, sans que personne ne proteste, sur Lu :

« Dans un quartier bourgeois, en dehors de la ville, » (Adamxx, L'Entremetteuse). Le sens des mots est sans importance, puisque tout est permis.

Idem pour la poupée de chiffons qui avance, in Deux couilles pour mon bouledogue, de Rancine Bêlant.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 17:31

C'est le genre de choses dont je me sers en les caricaturant, pour des répliques "plus crétines que ça, spa possible" destinées à des personnages eux-mêmes crétins, au théâtre.

La crétinisation est fascinante, pour tout te dire. On entre dans un monde remarquablement huilé où tout peut se passer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 19:34

Fulminou a écrit:
« Dans un quartier bourgeois, en dehors de la ville, »
C'est curieux, ca ne m'avait pas frappé. Tout d'abord, ta formation et ta pratique d'architecte, même mercenaire, te sensibilise à ce genre de "détail".
Ensuite, il y a certainement une élision de sens, car dans ma ville, on désigne ainsi un ghetto bourgeois situé au S-E : Embourg. C'est un concept, Embourg, du genre Auteuil-Neuilly-Passy.
C'est un bourg hors ville, géographiquement, qui fait partie de l'agglomération. Pour un liègeois, l'image est donc parfaitement valable, par élision et elle ne risque pas choquer. Mais d'accord avec toi : Liège pas plus que Paris n'est le monde, il faut se méfier de tout ce qu'on écrit et surtout des automatismes.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 20:00

rizlabo a écrit:
Embourg, du genre Auteuil-Neuilly-Passy.
C'est un bourg hors ville, géographiquement, qui fait partie de l'agglomération. Pour un liègeois, l'image est donc parfaitement valable, par élision et elle ne risque pas choquer. Mais d'accord avec toi : Liège pas plus que Paris n'est le monde, il faut se méfier de tout ce qu'on écrit et surtout des automatismes.

Tu t'es bien gardé de parler de quartier, pour Embourg, tu dis bien un bourg, qui est un terme correct. Tel que tu le décrits, c'est une banlieue, ou un faubourg. Le faubourg, ou "faux bourg", est le tissus urbain qui se développe en dehors de la ville, dont hors du bourg, d'où son nom. Au delà du faubourg se trouve la banlieue, lieu où s'applique le ban, qui est le pouvoir juridique attaché à la ville, au Moyen-Âge. On était banni lorsqu'on était exclu du ban, donc forcé de quitter la juridiction. Le ban était très important, puisqu'il contrôlait les molins et les fours, qu'on disait moulins et fours banaux (banal/banaux, dans ce cas, et non "banals", pour ordinaire).

La banlieue se développe bien hors de la ville, distinctement d'elle, tandis que le faubourg se développe juste à la sortie de la ville, le long de la route. La quertier, comme son nom l'indique, vient de la ville romaine, qui était divisée en quatre par le cardo et le décumanus, découpage qui comprend plus de quatre parts aujourd'hui (à Paris, chaque arrondissment comprend encore aujourd'hui quatre quartiers).
Revenir en haut Aller en bas
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 20:14

rizlabo a écrit:
Fulminou a écrit:
« Dans un quartier bourgeois, en dehors de la ville, »
C'est curieux, ca ne m'avait pas frappé. Tout d'abord, ta formation et ta pratique d'architecte, même mercenaire, te sensibilise à ce genre de "détail".
Ensuite, il y a certainement une élision de sens, car dans ma ville, on désigne ainsi un ghetto bourgeois situé au S-E : Embourg. C'est un concept, Embourg, du genre Auteuil-Neuilly-Passy.
C'est un bourg hors ville, géographiquement, qui fait partie de l'agglomération. Pour un liègeois, l'image est donc parfaitement valable, par élision et elle ne risque pas choquer. Mais d'accord avec toi : Liège pas plus que Paris n'est le monde, il faut se méfier de tout ce qu'on écrit et surtout des automatismes.

C'est curieux ça, Rizou, c'est exactement là que l'histoire se passe, à Embourg. C'est là que j'ai été il y a 12 ans visiter cette demeure fastueuse tenue par une marieuse indélicate.
Et désolé, peut-être qu'à Paris on découpe les quartiers en quatre (et les cheveux aussi), mais à Liège un quartier n'a pas le même sens.

Cela dit heureusement qu'on ne découpe pas les écrits de Fulmi en quatre eux aussi, je pense qu'il y aurait à redire.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 20:21

aadamx a écrit:
Et désolé, peut-être qu'à Paris on découpe les quartiers en quatre (et les cheveux aussi), mais à Liège un quartier n'a pas le même sens.

C'est simplement que le sens du mot "quartier" est le résultat d'une découpe. Être Liégeois n'autorise pas à méconnaître le sens des mots.
Revenir en haut Aller en bas
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: tel, telle (*)   Lun 11 Sep 2006 - 20:24

Fulminou a écrit:
aadamx a écrit:
Et désolé, peut-être qu'à Paris on découpe les quartiers en quatre (et les cheveux aussi), mais à Liège un quartier n'a pas le même sens.

C'est simplement que le sens du mot "quartier" est le résultat d'une découpe. Être Liégeois n'autorise pas à méconnaître le sens des mots.

bawi mais les mots ici n'ont pas le même sens qu'ailleurs. Il est regrettable que le sort de la langue française soit aux mains d'une poignée de Français , alors que la langue est pratiquée par 200 milliions de personnes, avec des usages très différents. Na.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tel, telle (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
tel, telle (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lire ou ne pas lire, telle est la question...
» 14- Tel père telle fille
» comment trouver, telle voiture dans tel film ?
» Comment la série hercule se finit telle?
» Figé dans le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: