Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mémoire sélective

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 20:36

le Veilleur a écrit:
Les angoisses proviennent des questions qui nous touchent le plus et que nous occultons avec le plus de force. La question de la mort en est une des plus fréquentes et apparaît dans les exemples évoqués ici par Rizlabo et Romane.

La mort ; bien sûr qu'elle n'existe pas dans le sens où il s'agit d'une transformation, mais bien sûr qu'existe la mort des étapes achevées ; mort de l'enfance, mort de l'adolescence, mort d'une union ratée, mort d'une place dans telle entreprise, mort de chacune des étapes que nous avons fini de passer quand nous entrons dans la suivante.
Ça c'est mon point de vue, et n'engage que moi, bien sûr.
A partir de là, je peux dire que je pense très souvent à ce que nous appelons "la mort", c'est-à-dire quand le coeur a cessé de battre. Il n'y a rien de plus naturel que "la mort", autant que la vie, je veux dire. Elle ne me choque pas. Ce qui me choque par contre, et que je n'ai pas encore réussi à dépasser, c'est l'image (pardon, LES images) de l'acte de mourir. Leur violence. Pas seulement la violence d'un accident ou d'un suicide, la violence de la dégradation de l'être suite à une longue maladie, mais aussi la brutalité "le coeur bat - le coeur ne bat plus"... tout à coup. Comme ça. Là.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 20:40

comme tout le monde, je suppose avoir la mémoire séléctive.
EN ce moment j'oublie pas mal de chose, c'est même plutot inquiétant. peut-etre est-ce du à une surdose de stresse et de soucis.

Ce que j'ai remarqué surtout, c'est que je n'ai aucune mémoire chronologique. Et parfois je blesse. Que puis-je y faire ? je suis comme ça.

Ce qui est "drole" c'est lorsue je pense à la mort, le plus terrible pour moi c'ets loubli. Quand tu meurs ta mémoire s'efface comme un disque dure grillé.... (enfin normalement, mais je ne suis pas pressé de vérifier mes dires ^^')


Dernière édition par le Ven 15 Sep 2006 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 21:01

biosphere a écrit:
comme tout le monde, je suppose avoir la mémoire séléctive.
EN ce moment j'oublie pas mal de chose, c'est même plutot inquiétant. peut-etre est-ce du à une surdose de stresse et de soucis.
Voila le choix théorique auquel nous sommes confrontés. Les tenants des théories neurologiques vont expliquer que le stress et les soucis favorisent la création d'une substance X : c'est ce facteur qui engendre des pertes de mémoire.
A l'opposé, les théories psychanalytiques font s'intéresser au contenu du stress et tenter d'établir un lien entre ce contenu et le type d'oublis.
Entre les deux, toutes les variétés de théories mélangeant l'un et l'autre aspect.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 21:06

Citation :
les images de violence sont difficiles pour nous. A cause de la conscience que nous en avons ?
Parce que notre instinct nous dicte de nous en protéger : elles sont terriblement anxiogènes car nous renvoient au risque, à la fatalité, de nos propres blessures ou de notre mort. Normalement, c'est l'instinct de vie qui prime tout : c'est lui qui occulte la montée en conscience de la certitude absolue de notre mort.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 21:09

biosphere a écrit:
EN ce moment j'oublie pas mal de chose, c'est même plutot inquiétant. peut-etre est-ce du à une surdose de stresse et de soucis.

C'est horripilant, ça. Je connais aussi, tu sais, du genre arriver dans une pièce et ne plus savoir ce qu'on vient y faire, vainement chercher un mot, un visage, oublier carrément des gestes habituels (un des plus épouvantables : le jour où je ne me suis plus souvenue qu'il fallait vider le caddie, à la caisse du supermarché... et que la caissière m'a regardée comme si j'étais une voleuse, paske je passais sans m'arrêter avec une tronche d'ahurie. C'est rigolo comme ça à raconter, mais... quelle détresse sur le moment, de ne pas comprendre pourquoi on se fait traiter de voleuse...) bref, tout ça, quoi...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 21:13

Y a même des états ou j'me rappelle même plus comment j'm'appelle...
Revenir en haut Aller en bas
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 21:59

oui on va dire que ca m'arrive, ne plus savoir ce que je veux faire sur le moment, des rendez vous loupé, des mot oubliés....

Ma mère souffre d'un maux de tete horrible, il lui arrive parfois de ne plus savoir parler du tout !!!! et de ne pas réussir a faire des geste normeaux, les medecins trouve rien (d'ailleur, ils ne trouvent pas grave chose en général...)
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Ven 15 Sep 2006 - 23:31

Mesdames et messieurs, un grand moment de délire gothique... Après les pigeons au balcon, champignons dans l'plafond.

Reprenons.


biosphere a écrit:
oui on va dire que ca m'arrive, ne plus savoir ce que je veux faire sur le moment, des rendez vous loupé, des mot oubliés....
Ce qui est ennuyeux, c'est que le sentiment de ratage augmente l'anxiété. L'anxiété s'accroit, et le ratage à son tour enfle.
Le mieux est d'essayer de ne pas se poser de question, de ne pas s'emballer. Il y a des passes de vie qui sont ainsi faites.
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 1:35

rizlabo a écrit:
Voila le choix théorique auquel nous sommes confrontés. Les tenants des théories neurologiques vont expliquer que le stress et les soucis favorisent la création d'une substance X : c'est ce facteur qui engendre des pertes de mémoire.

Entièrement d'accord sur ce point. C'est aussi quelque chose que j'ai moi-même vécu, certaines situations de choc, stress, ... empêchent que l'"impression" ait lieu, et là ce n'est donc pas une question de filtre, c'est vraiment une question de priorité, de "survie" à certains moments...
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 1:41

Ah oui : comme un firewall, à l'entrée... (J'ai les comparaisons que je peux, heing ?)
Autrement dit : certaines pensées ou émotions ne s'enregistreraient pas, comme à l'accoutumée. C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 1:50

rizlabo a écrit:
Ah oui : comme un firewall, à l'entrée... (J'ai les comparaisons que je peux, heing ?)
Autrement dit : certaines pensées ou émotions ne s'enregistreraient pas, comme à l'accoutumée. C'est ça ?

Sans la virgule après "pas", ce serait parfaitement ce que j'exprime oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 9:28

Barnabée a écrit:
Nietsche ne dit pas Dieu est mort:

"Où est allé Dieu ? Je vais vous le dire. Nous l'avons tué vous et moi. Nous sommes ses assassins ! Mais comment avons-nous fait cela ?"
C'est un propos très intéressant. Peux-tu me dire de quel ouvrage de Nietzsche il est tiré?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 9:43

ainsi parla barnabéa
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 10:13

Romane a écrit:

La mort ; bien sûr qu'elle n'existe pas dans le sens où il s'agit d'une transformation, mais bien sûr qu'existe la mort des étapes achevées ; mort de l'enfance, mort de l'adolescence, mort d'une union ratée, mort d'une place dans telle entreprise, mort de chacune des étapes que nous avons fini de passer quand nous entrons dans la suivante.
Ça c'est mon point de vue, et n'engage que moi, bien sûr.
Autrement dit, y a-t-il une différence, une division entre la vie et la mort?

Citation :
A partir de là, je peux dire que je pense très souvent à ce que nous appelons "la mort", c'est-à-dire quand le coeur a cessé de battre. Il n'y a rien de plus naturel que "la mort", autant que la vie, je veux dire. Elle ne me choque pas. Ce qui me choque par contre, et que je n'ai pas encore réussi à dépasser, c'est l'image (pardon, LES images) de l'acte de mourir. Leur violence. Pas seulement la violence d'un accident ou d'un suicide, la violence de la dégradation de l'être suite à une longue maladie, mais aussi la brutalité "le coeur bat - le coeur ne bat plus"... tout à coup. Comme ça. Là.
Ne nous leurrons pas. Nous prétendons établir une distinction entre la mort en elle-même et les symptomes de la mort, en disant que la première, étant une chose "naturelle", ne nous choque pas, tandis que nous sommes choqués par les seconds. Mais les seconds sont tout aussi naturels, n'est-ce pas?
En réalité, l'idée de la mort en elle-même ne nous choque pas parce que c'est une idée abstraite avec laquelle nous pouvons plus facilement prendre nos distances ou "jouer"; tandis que les symptomes de la mort, quand nous avons eu l'occasion de les observer autour de nous, voire en nous, sont tout à fait concrets, difficiles à idéaliser. C'est donc bien le problème de la mort en elle-même qui nous effraie et non les seuls symptomes de la mort. Il est important d'être tout à fait honnête avec ça, si nous voulons explorer davantage la question de la peur de la mort.
Mais, d'abord, avons-nous peur de la mort? Je veux dire, est-ce bien de la mort elle-même dont nous avons peur? La mort, n'est ce pas l'inconnu? Pouvons nous avoir peur de ce que nous connaissons pas? Ou n'est-ce pas plutôt la peur de perdre le connu qui nous affecte? C'est très différent! Il est important de voir à quel point c'est différent et tout ce que cela implique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 11:34

le Veilleur a écrit:
Barnabée a écrit:
Nietsche ne dit pas Dieu est mort:

"Où est allé Dieu ? Je vais vous le dire. Nous l'avons tué vous et moi. Nous sommes ses assassins ! Mais comment avons-nous fait cela ?"
C'est un propos très intéressant. Peux-tu me dire de quel ouvrage de Nietzsche il est tiré?

Le Gai Savoir, mais je ne l'ai pas chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 12:28

Barnabée a écrit:
]Nietsche ne dit pas Dieu est mort mais

". Nous l'avons tué vous et moi. Nous sommes ses assassins "!

Au final, ça revient à peu près au même, on ne va pas chipoter.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 13:37

monilet a écrit:

Au final, ça revient à peu près au même, on ne va pas chipoter.
Je rectifiais simplement, je n'avais pas prétendu que N. avait dit "Dieu est mort"

C'est très différent tout de même, que nous ayons assassiné Dieu ou qu'il soit mort ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 13:39

Certes,je blaguais.
moi je signalais simplement qu'on attribue le "Dieu est mort" souvent à Nietsche.

Bonne journée Barn
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 13:46

Barnabée a écrit:
C'est très différent tout de même, que nous ayons assassiné Dieu ou qu'il soit mort ...

D'autant qu'on ne sait toujours pas s'il a existé... Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 14:44

le Veilleur a écrit:
Autrement dit, y a-t-il une différence, une division entre la vie et la mort?

La mort, la vie, ce ne sont que des mots parce qu'il faut bien nommer, différencier, mais peut-être est-ce maladroitement établi de notre part, ces conventions du langage.

Il me semble que ce qu'on nomme "vie" n'est qu'une succession d'états, dans un cycle "début - ascension - milieu-culminant - déclin - fin", et que lorsqu'on arrive à la fin de la fin, on appelle cela "mort". Mais que se passe-t-il, juste après la fin de la fin ? le début d'autre chose. Et ainsi de suite.

C'est drôle, ça me fait penser au temps de l'instant, celui là maintenant, "qui n'existe pas".
Je m'apprêtais à faire un copier coller du reste de ton post, et puis cette pensée sur le temps... qui me fait dire que peut-être (toujours peut-être), dans l'absolu, nous avons peur d'une chose qui n'existe pas...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:24

Citation :
Ou n'est-ce pas plutôt la peur de perdre le connu qui nous affecte
Je n'ai pas peur de mourir. J'espère juste ne pas souffrir. Je râle surtout, une espèce d'insatisfaction de tout ce que je n'ai pu apprendre, voir, connaître... et quitter ceux que j'aime me désespère... mais c'est ainsi... alors la peur, non... juste un désagréable goût d'inachevé... TerminalSourire
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:29

le Veilleur a écrit:
Mais, d'abord, avons-nous peur de la mort? Je veux dire, est-ce bien de la mort elle-même dont nous avons peur? La mort, n'est ce pas l'inconnu? Pouvons nous avoir peur de ce que nous connaissons pas? Ou n'est-ce pas plutôt la peur de perdre le connu qui nous affecte? C'est très différent! Il est important de voir à quel point c'est différent et tout ce que cela implique.
La peur de la mort est probablement double, voire triple : peur de quitter ce qu'on connaît, cette longue liste de renoncements, et peur d'aller vers ce qu'on ne connaît pas, cet au-delà qui, peut-être, existe mais sous quelle forme ? Peur, aussi, de la manière dont se fera le passage.
Il y a toutes les raisons d'avoir des craintes devant cette échéance car, à bien réfléchir, la mort est l'unique certitude de la vie, la seule réponse sûre à nos questions sur l'avenir ; la seule que nous ayons tous en commun, qui que nous soyons. La crainte de l'avenir peut s'atténuer par nos combats ou nos espoirs. Nous pouvons façonner notre avenir, espérer gagner au loto, rencontrer l'amour absolu, ne pas tomber malade. Tout peut nous arriver, ou pas. Seule la mort est inéluctable.

Je crois qu'il en va de la mort comme de toutes les étapes de la vie. La retraite, par exemple, cette petite mort sociale qui fait si peur à certains. Ils ne veulent pas partir, ils s'accrochent. D'autres sont soulagés : il était temps, l'heure était venue. J'ai entendu beaucoup de vieux déclarer sans amertume qu'ils attendaient la mort. Leur sérénité apparente ne m'a pas semblé feinte. La mort peut aussi être l'aboutissement attendu de toute une vie. On peut souhaiter quitter la vie comme on souhaite prendre sa retraite, parce que l'heure est venue et qu'on en a assez. Vue ainsi, la mort est une conclusion harmonieuse. Seule la mort prématurée devrait nous angoisser.
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:32

Barnabée a écrit:
le Veilleur a écrit:
Barnabée a écrit:
Nietsche ne dit pas Dieu est mort:

"Où est allé Dieu ? Je vais vous le dire. Nous l'avons tué vous et moi. Nous sommes ses assassins ! Mais comment avons-nous fait cela ?"
C'est un propos très intéressant. Peux-tu me dire de quel ouvrage de Nietzsche il est tiré?

Le Gai Savoir, mais je ne l'ai pas chez moi.
Merci. J'ai lu (voici quelques années déjà) le Gai savoir, mais je n'avais pas souvenir de ces mots. Il faudrait que je recherche le passage pour le replacer dans son contexte et en mieux évaluer la signification. En tout cas, nous pouvons penser que nous avons tué Dieu notamment par la religion, par la croyance; peut-être est-ce ce que voulais dire Nietzche? Par la religion, nous avons réduit Dieu à une théorie. Réduire une chose à une théorie c'est lui ôter la vie, c'est, pour finir, la nier quand nous réalisons que nous n'avons plus affaire qu'à une défroque. La religion conduirait-elle inéluctablement au nihilisme?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:33

je dois pas être normale moi ! c'est pas de la mort dont j'ai peur mais plus de vieillir, de vieillir mal... enfin vous voyez ?!

en ce moment, je dirais qu'elle serait une délivrance bien que sachant que ça serait encore trop tôt, j'ai encore pleins de trucs à faire (crottum) et à découvrir (non mais) : ne serait-ce qu'un mois de bonheur ! hein sur le tas déjà de fait, c'est pas trop demandé ! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:38

Selmer a écrit:
J'ai entendu beaucoup de vieux déclarer sans amertume qu'ils attendaient la mort. Leur sérénité apparente ne m'a pas semblé feinte.
J'ai en mémoire ce vieil homme avec lequel j'avais vécu en état de duel permanent (duel entre deux générations, duel entre deux cultures/traditions) et qui, pour cette fois où l'on savait que c'était la dernière, m'a dit très doucement et pudiquement discret sur ce qui probablement inondait sa pensée d'homme en fin de vie : "Adieu, ma fille". Pas d'autre mot ; tout s'est passé entre sa main et la mienne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Sam 16 Sep 2006 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Mémoire sélective   Sam 16 Sep 2006 - 15:38

nirvana a écrit:
je dois pas être normale moi ! c'est pas de la mort dont j'ai peur mais plus de vieillir, de vieillir mal... enfin vous voyez ?!
Et comment qu'on voit !
En avançant un peu en âge, on ne voit même que ça, autour de nous.
Je fais une différence énorme entre vieillir et vieillir mal. Mais c'est une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoire sélective   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire sélective
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mémoire sélective
» JBL 4333A non conformes
» Figurines mémoire 44
» [AIDE] Problème de mémoire interne faible
» Colonne d'Helfaut érigée à la mémoire du Duc d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: