Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelles générations (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 10:10

Beaucoup de parents n'ont plus aucune autorité sur leurs enfants... Ceux-ci n'ont donc aucun respect des gens et des choses qui les entourent, encore moins pour les personnes âgées. Ils se moquent d'eux, ne se lèvent pas pour laisser une place assise dans les transports, ignorant complètement le mot "courtoisie",.ne savent plus dire "bonjour" ni rendre service.

Plus grave encore, ils saccagent et deviennent parfois très violent.

- Faut-il donc laisser évoluer librement les enfant pour ne pas les frustrer et en faire des révoltés ? Faut-il en faire des "enfants-rois" qui ne supportent aucune contrainte ?

- ou bien faut-il leur imposer la loi du respect et des valeurs en leur donnant des limites ?

Personnellement je reste convaincue de l'indispensable fermeté des parents vis à vis des enfants dès les premières années car c'est très tôt qu'ils apprennent à accepter les contraintes et peuvent s'habituer à la discipline.

Pas question ici de généraliser, mais le nombre grandissant de délinquants est angoissant... surtout quand on sait que nos petits enfants devront vivre dans cette jungle !

A vous de débattre...
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 10:20

oups je reçois une patate chaude entre les mains. Je vais seulement faire un parallèle avec la prolifération constante des couples séparés. La vie de l'enfant s'en trouve perturbée, d'où une certaine tendance pour lui, de se faire remarquer par quelque manière que ce soit, violence (souvent,mais de courte durée), indépendance (parfois) ou artistique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 10:24

Ce dont tu parles dans ton premier paragraphe Monia ne relève pas de la délinquance mais d'un manque d'éducation. Seulss fautifs : les parents bien sûr. Voire le comportemant de groupe de certains ados.

Quant à la délinquance, si l'on compare dans le temps, pour certaines génération elle est surprenante.
Mais dans les vingts dernières années à-t-elle réellement augmenté ?
C'est d'abord un bouche-trou de médias en mal de sensationnel. Quand une Lady Dy ne rencontre pas un pilier de pont où que l'un de nos ministres ne s'attaque pas à la justice il faut bien trouver un sujet.
Cette délinquence est surtout plus violente, plus voyante. Je parle de la destruction de biens qu'il soient personnels ou publics.
Les actes de barbarie envers les humains restent malgré tout isolés et ont toujours existé, il ne faut pas se leurrer mais la diffusion n'en était pas nationale. (Dans le ême temps que ce jeune homme a été torturé l'an dernier est arrivé la même chose a un homme de 50 ans, les motifs étaient l'argent. comparez... cherchez... quelle était la différence entre les deux affaires ? l'une médiatique et médiatisée, l'autre non).

Que faire contre cette délinquance ? existe-t-il de réelles solutions ? Il n'existe même ps de vaccin. Nous sommes démunis. Mais là comme la mauvaise éducation il y a démission parentale au départ.
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 10:27

bertrand-mogendre a écrit:
oups je reçois une patate chaude entre les mains. Je vais seulement faire un parallèle avec la prolifération constante des couples séparés. La vie de l'enfant s'en trouve perturbée, d'où une certaine tendance pour lui, de se faire remarquer par quelque manière que ce soit, violence (souvent,mais de courte durée), indépendance (parfois) ou artistique.

Je ne suis pas d'accord Bertrand, tous les parallèles mathématiques sont possibles bien sûr et c'est même de mode. Mais que la famille soit monoparentale, un parent démisionnaire voire les deux ne change rien à l'affaire. Il entre séparément dans les même satistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 12:20

LuluBerlue a écrit:
Quant à la délinquance, si l'on compare dans le temps, pour certaines génération elle est surprenante.
Mais dans les vingts dernières années à-t-elle réellement augmenté ?
C'est d'abord un bouche-trou de médias en mal de sensationnel.
Qu'on se déchire dans des débats interminables sur les causes et sur les remèdes, je peux le comprendre, mais s'interroger sur la réalité de l'augmentation de la délinquance et la considérer comme une déformation due à la presse, Lulu, me semble relever de l'angélisme.

On a vu ce que donnaient les relations de nos charmantes têtes blondes avec leurs profs dans un reportage déjà ancien d'une équipe de télé qui a passé deux ans dans un établissement de la région parisienne (crachats insultes voire coups, la part de temps consacrée à la discipline augmente au détriment de celle de l'enseignement).
N'importe quelle infirmière pourra vous dire que les intrusions noctures dans les hôpitaux pour faire les poches des malades ou visiter la pharmacie sont devenues une banalité, à tel point qu'on fait de plus en plus appel à des vigiles.
Les vigiles, d'ailleurs, il y en a partout maintenant, dans tous les magasins, les discothèques, les concerts, les fêtes publiques. Ce n'est probablement pas de gaité de coeur que les organisateurs les paient
Il n'y a pas que les sociétés de vigiles qui prolifèrent, les installateurs d'alarmes et de portes blindées aussi. (Les occupants sont paranoïaques ?)
C'est le plaignant qui se fait engueuler dans les commissariats pour avoir laissé dans sa voiture un objet apparent provocant la convoitise d'un casseur.
En achetant une voiture, mieux vaut éviter certains modèles, connus pour être prisés des filières à destination de l'Est ou des pays chauds (risques de vol et assurance plus chère). Huit cent mille conducteurs roulent sans permis (délinquance routière) et on estime à quatre millions le nombre de faux documents en usage (passeports, cartes d'identité, permis de conduire, documents d'état civil, cartes de sécu. etc.).
Les différentes mafias réduisent en esclavage des prostituées qui sillonnent l'Europe par réseaux, sous nos réverbères (progrès de la condition féminine).
L'économie parallèle écoulant les produits tombés du camion a pignon sur rue (articles de sports, électroménager, produits de luxe, jusqu'à l'alimentation... Des "marchands" de fromage passent dans les cages d'escalier tous les quinze jours pour livrer des commandes préalablement prises par téléphone !).
Les pompiers se font régulièrement caillasser et on tend maintenant des guets-apens aux flics. Les uns, les autres et les chauffeurs de bus suivent des stages pour apprendre à gérer le stress dû aux agressions (progrès du management).
Le marché des stupéfiants prolifère allègrement. Il faut quand même trouver 150 euros pour se procurer une dose d'héroïne quotidienne, soit 4.500 euros par mois. Revendre à de nouveaux consommateurs (c'est le principe de la chaîne) ou commettre des délits pour se procurer les sommes nécessaires. On parle toujours de la drogue en termes de santé ; on oublie qu'elle est aussi un des premiers facteurs de délinquance.

Bref, on vit avec. La délinquance est totalement banalisée et considérée comme une sorte de catastrophe naturelle contre laquelle on ne peut que construire des digues ou des abris. Aucune institution n'est épargnée et les auteurs sont de plus en plus jeunes.

Je rejoins Monia. A la base, c'est l'éducation familiale qui est en cause. Ces chers petits ne sont jamais contrariés. Pourquoi se gêneraient-ils ? Nous avons réussi l'exploit de nous interroger sur l'utilté de ces vieilles rengaines démodées : le bien, le mal, l'effort, la morale, le devoir, la conscience de soi et des autres. La jungle, oui. C'est vers cela qu'on se dirige.
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 14:03

bertrand-mogendre a écrit:
se faire remarquer par quelque manière que ce soit ... indépendance

Tu veux dire que l'indépendance dont il fait preuve peut prendre une forme pathologique ? A priori je dirais qu'il grandit vers l'indépendance et qu'elle est la marque d'une éducation réussie.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 14:52

Bien sûr la poigne des parents très tôt dans l'enfance pour que le pli se prenne rapidement.
Bien sûr le dérapage de la société, on veut tout tout de suite et on l'a d'une manière générale, il suffit de faire un tour dans les écoles ou dans les collèges pour comprendre que la mode vestimentaire est suivie par à peu près tous les jeunes, que tous se gravent ou se font graver la musique qu'ils aiment, que tous voient les films machin, et mangent Mc Do, etc... etc... bref. Et la moindre contrainte est insupportable....

etc... etc...

Cependant, ce que dit Bertrand me semble important, surtout de nos jours, où les couples se déchirent, les familles se recomposent avec des moitiés "étrangères" aux enfants de chaque foyer. Ils expriment leur mal être aussi, comme ça.

bertrand-mogendre a écrit:
oups je reçois une patate chaude entre les mains. Je vais seulement faire un parallèle avec la prolifération constante des couples séparés. La vie de l'enfant s'en trouve perturbée, d'où une certaine tendance pour lui, de se faire remarquer par quelque manière que ce soit, violence (souvent,mais de courte durée), indépendance (parfois) ou artistique.

C'est un tout. Nous sommes responsables pour beaucoup, du comportement des jeunes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 15:53

Monia a écrit:
Ceux-ci n'ont donc aucun respect des gens et des choses qui les entourent, encore moins pour les personnes âgées.

Somme toute, ils ont raison : ce qui les entoure est médiocre ; et les vieux sont globalement des salauds, qui ont prolifiéré du fait du baby-boom, laissé le chômage s'installer et désormais attendent que les jeunes travaillent pour payer leurs retraites dorées. En plus, ces mêmes vieux ont laissé gérer la France par des ordures politiques : Giscard, Mitterrand, Chirac et leurs copains.

La France est devenu un pays très laid, très bétonné, très violent, à la culture dévastée par la bêtise médiatique. Il n'y a vraiment pas de quoi respecter ceux qui ont constitué un tel patrimoine.
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:24

Fulminou a écrit:
Monia a écrit:
Ceux-ci n'ont donc aucun respect des gens et des choses qui les entourent, encore moins pour les personnes âgées.

Somme toute, ils ont raison : ce qui les entoure est médiocre ; et les vieux sont globalement des salauds, qui ont prolifiéré du fait du baby-boom, laissé le chômage s'installer et désormais attendent que les jeunes travaillent pour payer leurs retraites dorées. En plus, ces mêmes vieux ont laissé gérer la France par des ordures politiques : Giscard, Mitterrand, Chirac et leurs copains.

La France est devenu un pays très laid, très bétonné, très violent, à la culture dévastée par la bêtise médiatique. Il n'y a vraiment pas de quoi respecter ceux qui ont constitué un tel patrimoine.

Rage Je n'ai pas ouvert ce fil pour lire des insultes et régler des comptes... entre les "vieux" et les plus jeunes et je ne pense pas que ce forum soit l'endroit pour le faire !
Merci de ne pas généraliser car je fais partie justement de ceux qui réagissent et s'indignent de tant de dégats, tout en ayant élevé mes enfants dans le droit chemin et vécu honnêtement et je n'aurai pas une retraite dorée... Alors il serait bon de modérer tes propos
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:30

Pas de panique, Monia. Un sujet lancé peut susciter un tas de réflexions et chacun est libre de s'exprimer selon ce que le sujet lui inspire.
Le propos de fulmi n'est pas un règlement de comptes, mais un constat de société. Tout à fait honorable et qui ne vise personne d'entre nous ici.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:31

Monia a écrit:
Alors il serait bon de modérer tes propos

Ce n'est pas dans mes habitudes : j'appelle un chat un chat. Mon message ne contenant aucune insulte et aucune attaque personnelle, je le trouve très bien. Il a, en plus, l'avantage de ne pas être partisan : j'expose, sommairement mais objectivement, des raisons que pourraient avoir certains jeunes, les plus lucides d'entre eux, à haïr leurs aînés, aînés dont je fais partie.

Il me semble absolument certain que la France s'est préparée, depuis trente ans, un avenir détestable ; il est temps d'en parler sans passion. Mes propos ci-dessus, de fait, sont modérés ; s'ils ne l'étaient pas, ils seraient insoutenables tant la situation morale de notre pays est lamentable.

Ton message en rouge me paraît une forme d'appel à la censure. C'est regretable, mais compréhensible. L'avenir radieux, c'était hier. Aujourd'hui, la parole est libre.
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:41

Fulminou a écrit:
Monia a écrit:
Alors il serait bon de modérer tes propos

Ce n'est pas dans mes habitudes : j'appelle un chat un chat. Mon message ne contenant aucune insulte et aucune attaque personnelle, je le trouve très bien.
Il me semble absolument certain que la France s'est préparée, depuis trente ans, un avenir détestable ; il est temps d'en parler sans passion.

Ton message en rouge me paraît une forme d'appel à la censure. C'est regretable, mais compréhensible. L'avenir radieux, c'était hier.

Je fais partie de la génération dont tu parles... alors comment dois-je prendre tes propos ?
Je te demande simplement d'être un peu moins "généraliste" et surtout moins haineux ! (car c'est ainsi que je reçois ton message !)

et les vieux sont globalement des salauds, qui ont prolifiéré du fait du baby-boom, laissé le chômage s'installer et désormais attendent que les jeunes travaillent pour payer leurs retraites dorées.

Qu'est-ce qu'une insulte alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:46

Eh bien je lis dans les propos de fulmi à peu près ce que je pense de ce que nous avons fait pour qu'aujourd'hui soit ce qu'il est.

Sûr qu'un regard réaliste, ça fait mal. Mais je "je" fait aussi partie du "Nous".

Bien que individuellement des parents ont donné le meilleur d'eux-mêmes dans l'éducation qu'ils ont dispensé à leurs enfants, il n'empêche que tous vivent dans et par cette société là.

Je ne vois point d'attaque contre Monia. Mais un constat général auquel j'adhère pour penser la même chose depuis des années.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:48

Monia a écrit:
Je fais partie de la génération dont tu parles... alors comment dois-je prendre tes propos ?

Tu fais comme tu veux, ma grande ! Je ne suis pas ton coach !

Citation :
Je te demande simplement d'être un peu moins "généraliste" et surtout moins haineux ! (car c'est ainsi que je reçois ton message !)

Une généralité est une généralité. Les vieux se préparant à voter pour l'un des deux gangsters qui représenteront le PS ou l'UMP l'an prochain, on peut globalement dire que, pour livrer la jeunesse de ce pays à cette racaille institutionnelle, ce sont des salauds.

Citation :
Qu'est-ce qu'une insulte alors ?

Go dico.
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:54

[quote="Romane"]Cependant, ce que dit Bertrand me semble important, surtout de nos jours, où les couples se déchirent, les familles se recomposent avec des moitiés "étrangères" aux enfants de chaque foyer. Ils expriment leur mal être aussi, comme ça.

C'est un tout. Nous sommes responsables pour beaucoup, du comportement des jeunes.[/quote]


Les familles se recomposent mais cela empêchet-il pour autant de donner une éducation aux enfants ? Le but n'est-il pas de se reconstruire et de tenter de donner à ces enfants un avenir solide et équilibré ?

Comme dit plus haut : "A la base, c'est l'éducation familiale qui est en cause. Ces chers petits ne sont jamais contrariés. Pourquoi se gêneraient-ils ? Nous avons réussi l'exploit de nous interroger sur l'utilté de ces vieilles rengaines démodées : le bien, le mal, l'effort, la morale, le devoir, la conscience de soi et des autres. La jungle, oui. C'est vers cela qu'on se dirige".


Je confirme que certains adultes (parents de surcroit) sont en grande partie responsables du mal etre et de la délinquance des jeunes
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 16:57

Bref, en résumé, si les enfants sont mal élevés, c'est que leurs parents les ont mal élevés, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:14

Romane a écrit:
Eh bien je lis dans les propos de fulmi à peu près ce que je pense de ce que nous avons fait pour qu'aujourd'hui soit ce qu'il est.

Sûr qu'un regard réaliste, ça fait mal. Mais je "je" fait aussi partie du "Nous".

Je crois que nous sommes en train de nous éloigner du sujet...
"Beaucoup de parents n'ont plus aucune autorité sur leurs enfants... Ceux-ci n'ont donc aucun respect des gens et des choses qui les entourent, encore moins pour les personnes âgées."

Vous parlez de révolte contre cette société qui, effectivement, n'est pas propice à l'épanouissement... mais force est de constater malgré tout que parmi tous les jeunes, ceux qui ont reçu une certaine éducation, (doublée d'amour) ne sont pas devenus des "casseurs". La vie n'est pas facile, on le sait, mais a-t-elle été meilleure pour les anciens (qui se sont battus pour nous) ? Tous ne sont pas des salauds.Je ne suis pas du tout persuadée que le désordre et la violence soit la solution pour "réparer" les erreurs de ces dernières décénies !
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:16

Fulminou a écrit:
Bref, en résumé, si les enfants sont mal élevés, c'est que leurs parents les ont mal élevés, quoi.


Et bien nous voilà enfin d'accord lol!

On fait la paix mais retire quelques mots... qui me décoifent bisou
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:19

Monia a écrit:
Et bien nous voilà enfin d'accord lol!

Nous étions d'accord dès le début ; je ne sais pas pourquoi tu t'es fâchée !
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:20

Fulminou a écrit:
Bref, en résumé, si les enfants sont mal élevés, c'est que leurs parents les ont mal élevés, quoi.
Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. La question essentielle est donc maintenant de savoir en quoi consiste une bonne éducation. Et, là, ce n'est pas gagné; je prédis un interminable débat! La majorité des parents est persuadée (de bonne foi) d'avoir donné une éducation au moins convenable à leurs enfants. Les parents eux-mêmes ont-ils reçu une bonne éducation? Se sont-ils jamais interrogés sur leur propre éducation, sur sa portée? Ne se pourrait-il pas qu'une éducation considérée communément comme excellente ne comporte en fait les germes de bien des désordres? La question est infiniment plus profonde qu'il n'y paraît, mais elle est traitée avec beaucoup d'incohérence par des gens qui se croient très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:21

Personne n'a dit qu'il fallait désordre et violence pour remédier au constat de la société d'aujourd'hui.

Mais je ne suis pas d'accord pour dissocier le sujet. Il n'existe jamais UNE mais DES raisons.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:22

le Veilleur a écrit:
Fulminou a écrit:
Bref, en résumé, si les enfants sont mal élevés, c'est que leurs parents les ont mal élevés, quoi.
Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. La question essentielle est donc maintenant de savoir en quoi consiste une bonne éducation. Et, là, ce n'est pas gagné; je prédis un interminable débat! La majorité des parents est persuadée (de bonne foi) d'avoir donné une éducation au moins convenable à leurs enfants. Les parents eux-mêmes ont-ils reçu une bonne éducation? Se sont-ils jamais interrogés sur leur propre éducation, sur sa portée? Ne se pourrait-il pas qu'une éducation considérée communément comme excellente ne comporte en fait les germes de bien des désordres? La question est infiniment plus profonde qu'il n'y paraît, mais elle est traitée avec beaucoup d'incohérence par des gens qui se croient très sérieux.

Chépapourkwa, mais j'aime bien te voir arriver, twa. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:28

Romane a écrit:


Chépapourkwa, mais j'aime bien te voir arriver, twa. Laughing
Le charme iirésistible du poète grouixiste, peut-être? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:30

le Veilleur a écrit:
Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. La question essentielle est donc maintenant de savoir en quoi consiste une bonne éducation.

Ce n'est pas bien compliqué non plus. On prend un manuel de bonne éducation d'avant 1968, par exemple, celui que j'ai ici :
Politesse et bonne tenue, par J. Mayaud, Éd. Édouard Cornély & Cie, Paris, 1904. On laisse de côté deux-trois détails désuets (concernant le personnel de maison, par exemple), et on a la réponse.

Dans tous les cas, faire exactement le contraire de ce que préconisent :
- N'importe quel psy,
- Françoise Dolto,
- Les médias, sans distinction.
- Les gens de gauche,
- Les profs,
- Les propagateurs d'idées à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Monia

avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   Sam 23 Sep 2006 - 17:32

le Veilleur a écrit:
Fulminou a écrit:
Bref, en résumé, si les enfants sont mal élevés, c'est que leurs parents les ont mal élevés, quoi.
Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. La question essentielle est donc maintenant de savoir en quoi consiste une bonne éducation. Et, là, ce n'est pas gagné; je prédis un interminable débat! La majorité des parents est persuadée (de bonne foi) d'avoir donné une éducation au moins convenable à leurs enfants. Les parents eux-mêmes ont-ils reçu une bonne éducation? Se sont-ils jamais interrogés sur leur propre éducation, sur sa portée? Ne se pourrait-il pas qu'une éducation considérée communément comme excellente ne comporte en fait les germes de bien des désordres? La question est infiniment plus profonde qu'il n'y paraît, mais elle est traitée avec beaucoup d'incohérence par des gens qui se croient très sérieux.

Et bien nous voilà revenus à la case départ :

Faut-il donc laisser évoluer librement les enfant pour ne pas les frustrer et en faire des révoltés ? Faut-il en faire des "enfants-rois" qui ne supportent aucune contrainte ?

- ou bien faut-il leur imposer la loi du respect et des valeurs en leur donnant des limites ?

Le métier de parents implique donc "une école des parents" car oui la société a bien changée et le monde tourne à l'envers (enfin à mon sens !). Qui sont les adultes de nos jours ? Quels exemples donnent-t-ils à la jeunesse ?


Dernière édition par le Sam 23 Sep 2006 - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles générations (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles générations (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles générations (*)
» [Débat] Les reprises: hommage ou manque d'inspiration ?
» Mon petit texte sur la nouvelle génération
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: