Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isabelle Hausser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Isabelle Hausser   Lun 15 Jan 2007 - 10:01

Le passage des ombres
"Le passage des ombres" se passe dans un village du sud de la Drôme (Malemort, près de Valence) et constitue le récit de trois personnages qui ont chacun subi un deuil. Il y a Elise, médecin de Malemort, qui a perdu un mari volage, épousé sur le tard. Elle continue aussi à souffrir de la mort de sa mère, survenue un quart de siècle auparavant et dont elle persiste à se sentir coupable. Il y a Guillaume Barbier, son ami d'enfance, devenu juge d'instruction: ce dernier avait épousé Claire qui l'a quitté à la suite de la mort accidentelle de leur fils Aurélien. Enfin, il y a William Barber, un historien américain de Guillaume dont la femme a disparu dans le World Trade Center le 11 septembre 2001 et dont le corps ne fut jamais retrouvé. William a quitté les Etats-Unis pour une année sabbatique afin d’écrire un ouvrage sur les migrations. Guillaume qui est juge à Valence lui a prêté sa maison de Malemort où il revient chaque week-end. Les trois personnes se retrouvent donc pour faire de la musique ensemble et cette musique se substitue aux mots et au langage. Les relations d'Elise avec ses deux camarades évoluent sans que les deux hommes se l'avouent mutuellement. Il ne se serait pas passé grand-chose si Guillaume n'avait pas décidé d'entreprendre des travaux dans une vieille remise qui se trouvait dans son jardin. La ruelle passant devant cette maison s’appelait « passage des Ombres ». Les ouvriers chargés du travail découvrirent sur l'une des poutres de la remise le texte de la confession d'un meurtre sans doute très ancien.
Parallèlement à ce meurtre qui remontait au XVIIe siècle, eut lieu, dans le temps du récit, un assassinat très médiatisé: le corps d'une femme décapitée fut retrouvé et sa tête avait été déposée sur un pont. L'instruction fut confiée à Guillaume. Cela pourrait sembler banal, si William et Guillaume ne s'étaient pas laissés emporter par leur imagination jusqu' à l'égarement. De son côté, Elise est débordée par ses patients et parfois elle succombe au découragement.
Ce roman s'empare du lecteur progressivement. Par petites touches, Hausser créé une atmosphère intimiste et étrange. On ne sait pas où elle veut nous mener mais on se laisse guider. A découvrir, sans aucun doute, tout en intériorité. Quant à l'aspect sentimental, il règne un suspenss insoutenable : imaginez deux hommes très amis et une femme (amie de l'un d'eux depuis l'enfance), dans les bras duquel va-t-elle succomber, l'amitié des deux hommes pourra-t-elle perdurer ? Mais d'ailleurs qui dit qu'elle succombera… L'amour emprunte parfois de longs détours. Il passera longtemps au second plan de cette histoire d'amitié, joliment orchestrée, à trois voix. C’est d'abord ce sentiment plus timide qui est à l'honneur, avec la délicatesse, la fidélité et la discrétion qui font défaut aux grandes passions. Les regrets valsent sur une mélodie tout aussi mélancolique. Les égarements du coeur et de l'esprit trouvent leur dénouement dans la douleur, prix de la sérénité retrouvée. Une musique grave et profonde, mais qui sonne toujours aussi juste.
Pour parachever l'ensemble, l'Américain du trio nous fera partager ses réactions, ses états d'âme face à l'actualité américaine. Il était horrifié par l’ordre moral qui descendait sur les Etats-Unis. Qu’auraient pensé les pères fondateurs et Lincoln, si attachés à la séparation de l’Église et de l’Etat, en apprenant qu’à la Maison Blanche, la première réunion du matin commençait par une prière ou que l’actuel président de leur pays affirmait être inspiré par Dieu, son « autre père » ?

http://users.skynet.be/pierre.bachy/hausser_isabelle_passage_ombres.html
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
 
Isabelle Hausser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabelle Hausser
» un free d'Isabelle Vautier
» [Les éditions TriArtis] Quand les loups avaient des plumes de Isabelle Cousteil
» [Siac, Isabelle] Des ambitieux
» La dernière "création" d'Isabelle Vautier! ;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: