Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean Rolin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Jean Rolin   Sam 31 Mar 2007 - 2:41

L’explosion de la durite de Jean Rolin

Broché: 220 pages
Editeur : P.O.L (1 février 2007)
Collection : FICTION
Langue : Français
ISBN-10: 2846821208
ISBN-13: 978-2846821209

Présentation de l'éditeur
L'idée, c'était de se procurer à Paris une vieille voiture en état de rouler, et de l'expédier au Congo où elle deviendrait un taxi. Celui-ci assurerait des ressources régulières à la famille du colonel, restée au pays quand lui-même avait été contraint de s'expatrier. Tel que le colonel et le narrateur l'avaient conçu, dans un café de la porte de Clichy, le projet était simple et brillant. Chemin faisant, tant sur mer que par la route, selon un itinéraire qui recoupe parfois ceux de Joseph Conrad, de Patrice Lumumba, de Che Guevara et d'autre fantôme moins illustres, il va se heurter à un grand nombre de difficultés, imputables aussi bien à l'état de la voiture qu'à celui du pays lui-même. Parmi toutes ces difficultés, finalement, il n'est pas avéré que la pire soit l'explosion de la durite.


Mon commentaire :
Quel talent ! En quelques lignes me voilà transporté sur une route africaine à bord d’un véhicule dont le moteur eût pu confirmer son état explosif si la durite ne lâcha point au moment de la surchauffe anormale du radiateur.
Cette panne devient le prétexte pour situer le pays Congo, cahotant entre son contexte historique sanglant et sa géopolitique conflictuelle.
L’homme blanc dont il est question, rencontre les grands de ce peuple échauffé, souvent au bord de la piscine, dont le père propriétaire militaire partageait autrefois la fraîcheur, fort agrémentée d’alcool, lors de soirées débordant de mondanités.
Ainsi dans ce parcours chaotique tu apprendras, ami lecteur, pourquoi les militaires se mettent au garde à vous face à un serpent, à quelle occasion le chant du coucal ressemble au glouglou d’une bouteille qui se vide, comment il est possible de se méfier d’un individu qui travaille involontairement à son insu pour les « services ».

Quel talent ! Passer en quelques lignes de Proust le mangeur de filles en fleurs, à Bokassa «le bouffon nègre » (Bokassa Ier, un empereur français.- Par Stephen Smith et Géraldine Faes Éditions Calmann-Levy ), hum, quel délice.

Ecriture : l’usage d’un vocabulaire riche et varié est agréable à percevoir dans cette aventure ponctuée par d’innombrables parenthèses donnant au parcours quelques heurts toussotant, et autres reculades inutiles.

C’est un bon conseil de lecture, même si les férus de mécanique y trouveront quelques anomalies, le propos en reste néanmoins anecdotique car noyé dans les embroglios africains.(bertrand-môgendre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
 
Jean Rolin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Racine, Jean] Phèdre
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» Jean d'Ormesson
» [Diwo, Jean] La Fontainière du Roy
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: