Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de filo : Eloge de la limite

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91073
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 14 Jan 2012 - 17:52

Je ne l'avais pas vu, celui-là. Quelque maintenant. Ah, oui j'adore, ne serait-ce (pour commencer) que cette expression absolument renversante, et aussi la manière dont tu en déclines l'environnement poétique. Filo, j'adore te retrouver sous cet angle littéraire, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9765
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 14 Jan 2012 - 18:42


Quelques Maintenant

Le temps est un thème récurent en poèsie, tout est dans la façon de le dire, et tu l'abordes d'une façon originale qui touche juste.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8687
Age : 105
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 1:10


Dormirais-je mieux si, loin et désemparée,
Elle pleurait la nuit, creuse de mon absence
Exsangue d'idéal, balafrée de silence,
Si elle en souffrait tant, serais-je soulagé ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 2:12

Je ne crois pas.
Ce serait s'accrocher à des lambeaux de rêves, des idéaux révolus et donc desséchés. Toutes les larmes du monde ne réussiront pas à leur rendre fraicheur et vie.
Parfois, parfois, ces images nous apparaissent, vives et précises et colorées, comme des vitraux naïfs tout en haut de l'édifice de nos illusions. Elles paraissenet si réelles qu'il semblerait qu'en tendant la main, il serait possible de rentrer au pays des merveilles, fouler les chemins tant parcourus de l'amour, de la confiance, des sourires et des silences. Mais la beauté s'évanouit et ne reste que le vide, celui qui ne pourra jamais être rempli, ni même en empilant tous les regrets du monde dans l'obscur et l'amer.
Si elle souffrait, un coin de ton âme, le plus sombre, sourirait de contentement, un moment, un court moment.
Si tu aimais, tu ne voudrais que son bonheur, même loin, même seul à la pleurer, même transi, même mort en ton coeur.
Ainsi va la lumière de l'amour. Et je connais cette lumière : même disparue, elle laisse une trace en creux dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8687
Age : 105
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 2:17

ILLUMINATION : FIN DE MOI DIFFICILE

Première incision
de la pensée

J'envie ton visage
j'envisage
la quinte du Tout
la tierce paire sonne mon glas
de mes gammes impolies
de polygame


Ni entendre
ni parler

Pour chercher l'essence
le sens primordial
la décence voudrait que je me dé-sense.

Mes sens sont une entrave
à la méditation totale
absolue
illumination
nihiliste plénitude
dessein insensé

alors
mon regard se brûle
sacrificiel
pénètre l'éclipse
comme un phallus irraisonné
se perd
au sein d'une matrice inconnue
allégorie du Néant
ma mystérieuse altérité


...ni voir.

alors
respirons les vapeurs d'acide
génocides
sacrifions notre goût
subjectif, formaté
au consumérisme,
et nos valeurs olfactives

Mère-Terre trahie


Ne plus rien goûter
ni sentir

Reste le toucher.

Qui sectionnera tous mes nerfs
ces cordons ombilicaux de la matière ?
qui m'affranchira de mes derniers sens ?

Lourd dessein
l'introspection totale
dans un ultime détachement
égocide
Fin de moi difficile

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 2:31

J'ai besoin de prendre du recul sur ce texte, il est d'une telle intensité. Tu n'avais pas écrit quelque chose de tel depuis un moment.
On sent une urgence et une sincérité qui me donnent des frissons.
Donc je digère un peu avant de donner mon ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 2:39

Waoh ! Il est puissant, celui-là. Il me donne un vertige parce qu'il sous-entend (en moi) une fin de quelque chose de l'ordre de certains de ces sujets qu'on aborde uniquement après une certaine expérience de vie, un certain âge, un certain point du chemin de la vie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 20:11

Tu témoignes de façon remarquable de ce que c’est qu’être homme de cette beauté douloureuse et difficile d’être les pieds dans la terre
et le cœur dans les étoiles...

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9765
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 4 Fév 2012 - 21:33


Fort, à re-lire avant d'en dire davantage...
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 5 Fév 2012 - 0:39

Comme une correspondance dans l'air avec mes propres cheminements du moment.
C'est classe. Comme une mise à nu sans indécence, le chemin ouvert à l'extase et à l'ascétisme.
En mettant de côté l'aspect confessionnel, te souviens-tu du père de Foucault ? C'est l'exemple qui me vient, mais il y en a bien d'autres (Bobin par exemple)
Je suis ému.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 5 Fév 2012 - 1:05

Oui, ça sent la transformation
la souffrance
l'espoir
la quête d'infini

la vie quoi, le bordel...
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 5 Fév 2012 - 4:58

J'ai été particulièrement touché par ton poème Ante; il raisonne en moi comme un écho, un frisson, comme une ombre qui disparait dans le crépuscule.

QUELQUE MAINTENANT me plait beaucoup, je ne serai pas dire pourquoi;tes derniers poèmes, sont pour moi à l'interstice, à la croisée de plusieurs chemins voir dimensions...Je dirai une poésie de l'inframince...

Quant au dernier et c'est une impression, on dirait que tu quittes une deuxième adolescence, que tu mues, avec une nouvelle peau d'homme en devenir mais inconnue. Ange
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
filo

avatar

Nombre de messages : 8687
Age : 105
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 5 Fév 2012 - 20:35

De retour de week-end, je découvre à l'instant vos derniers commentaires, dont certains assez touchants, et vous en remercie.
Allart : je ne puis dire si c'est cela... Si c'est le cas, c'est involontaire.
Par ailleurs, j'ai l'impression que tes travaux et mes textes ont parfois une résonance/correspondance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1368
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 6 Fév 2012 - 2:24

Oui, effectivement, dernier texte très exaltant, plus puissant je trouve du fait de cette forme dépouillée. Quant au fond, je suis de l'avis général : il me faudra plusieurs lectures...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 9 Fév 2012 - 16:17

Je trouve que tous tes écrits vont à essentiel, épuré de tout superflu. Est-ce l'approche de la cinquantaine où un pas de plus vers la sagesse ?
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8687
Age : 105
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 9 Fév 2012 - 20:26

p@sk@l a écrit:
Est-ce l'approche de la cinquantaine où un pas de plus vers la sagesse ?
Je crois que les deux sont liés, Pascal. Chaque jour, chaque expérience, même anodine, même négative, constitue bel et bien un pas de plus vers la sagesse ; il ne tient qu'à nous de l'exploiter en ce sens.
Alors forcément, un demi-siècle de ce genre d'accumulation, et surtout lorsqu'on a conscience de ce processus, ça implique un potentiel plus riche qu'à la trentaine, oui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 9 Fév 2012 - 21:04

Filo a écrit:
un potentiel plus riche qu'à la trentaine, oui

C'est bien ce qui est désolant avec les hommes... Ange
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1368
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 11 Fév 2012 - 3:03

Moi j'ai connu des femmes tout aussi désolantes...
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 11 Fév 2012 - 9:37

Ah oui ? Ben j'ai bien fait de ne pas virer ma cuti, finalement, si ça change rien...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 11 Fév 2012 - 14:37

kate100fin a écrit:
Filo a écrit:
un potentiel plus riche qu'à la trentaine, oui

C'est bien ce qui est désolant avec les hommes...

+ 1, même longueur d'ondes, Kate.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Sam 18 Fév 2012 - 17:55

Citation :
Allart : je ne puis dire si c'est cela... Si c'est le cas, c'est involontaire.
Par ailleurs, j'ai l'impression que tes travaux et mes textes ont parfois une résonance/correspondance.

Je le pense aussi, en tout cas un écho certain. J'espère un jour te proposer une collaboration, ton texte m'a beaucoup marqué. Enfin j'espère aussi que nous pourrons nous rencontrer Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
filo

avatar

Nombre de messages : 8687
Age : 105
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mer 23 Mai 2012 - 21:18






Sois et le reste suit
Car lorsqu'on suit
On n'est plus soi

Perçois la soie
Essuies la suie
Qui te poursuit

Je suis
Je m'assois
Sur le sursit que je surseois

Je suis dans la soie
Depuis que la suie
Me déçoit.

Ainsi soit-il, et le reste s'ensuit
Entre la soie et la suie.
Sois et le reste suit


.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mer 23 Mai 2012 - 21:54

Soit. Laughing

Je te reconnais bien là, dans les jeux de mots et de sonorités. Musique, quand tu nous tiens....!
J'y suis moins sensible, mais ce n'est pas nouveau et j'ignore toujours pourquoi. Mais je reconnais le tour de force, car les propos sont sensés, du premier vers au dernier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mer 23 Mai 2012 - 22:33

Je suis sensible également à la force et à la cohérence qui se dégagent, un brin de sagesse qui ressemble aux semelles d'un marcheur à la besace pleine...
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mer 23 Mai 2012 - 23:12

j'aime ces vers à sois dans leur cocon soyeux et soigné.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 24 Mai 2012 - 0:47

filo, c'est un arpenteur du ciel, avec une besace trouée, des semelles de vent, des étoiles au fond du cœur qui remontent parfois jusqu'à son sourire, et dans ses yeux toute une pluie de constellations taquines qui jouent à saute-mouton.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de filo : Eloge de la limite
Revenir en haut 
Page 18 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poésies de filo : Eloge de la limite
» [REQUETE] Limite caractere sms HTC DESIRE
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» Notre faim n'as pas de limite
» Ces gens-là, par Vilain & filo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: