Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de filo : Eloge de la limite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
filo



Nombre de messages : 8690
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Ven 25 Mai 2007 - 5:23

6- Ailleurs

Courir de tout son être
jusqu'à l'oubli
être le vent
balayer les remords
tendre vers l'horizon,
l'ailleurs
plein de promesses

même s'il s'éloigne
même s'il court aussi vite
que nos pas
car après tout n'est-ce pas
son essence?
son rôle?

L'ailleurs n'a rien promis
il est juste autrement
il est inaccessible
toujours gagnant
d'une longueur

l'ailleurs est relatif
il n'a pas d'autre fonction
que ne pas être ici
pourtant c'est bien ici
que je suis

Aujourd'hui j'arrête de courir
je ferme les yeux
j'imagine venir d'ailleurs
j'entre, je découvre
l'ailleurs de l'ailleurs
le ici,
maintenant

si j'étais ailleurs
je dirais
je suis ici

.
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 3 Juin 2007 - 15:12

DANSE L'ETERNITÉ

Danse ma nuit
égraine des pas
fertiles
sème mes songes
à l'éther
de ces instants secrets
d'ennui
dense


Danse
et vit le monde
j'irai cueillir
au creux du silence
l'équilibre
des forces sacrées
qui régissent le présent
et recréent chaque seconde
d'éternité
Evidence


(cette nuit du 3/6/07)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 3 Juin 2007 - 15:29

Cette dernière ressemble bien aux mitraillettes-mots-nuits-blanches, quand on cogite ou qu'on souffre ou qu'on doute ou qu'on ne sait pas quel est ce vide.

En tout cas j'en reconnais l'atmosphère étrange et torturée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 51
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 3 Juin 2007 - 16:14

le futur est une illusion GrandGuru...
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Dim 3 Juin 2007 - 16:21

aude a écrit:
le futur est une illusion GrandGuru...

Comment ça ! Non ! Le futur est le temps qui n'a pas encore été vécu. L'illusion est le rêve, pas le futur !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4716
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 4 Juin 2007 - 16:26

Le futur peut-il se rêver ? mais alors, est-il une illusion ?
incl36
FuturExSourire
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 4 Juin 2007 - 16:32

Le rêve-illusion est parfois plus "vrai" que la "réalité".
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mar 12 Juin 2007 - 10:59

L'HEURE DU CHAT

Imperceptible et délicat, le soir mauve s'est posé
sur les ultimes lambeaux de cette journée.
Avec une résignation mélancolique,
la ville l'accueille,
comme une femme fatiguée
qui n'ose pas se refuser
à son amant entreprenant.

Ses moindres recoins se laissent pénétrer,
ensemencer
par l'ombre qui coule
et inocule irrésistiblement la nuit.

Tel un resplendissant cliché,
comme aboyé de dépit
par la cité consumériste,
le soleil ensanglante l'horizon
et découpe les toitures tranquilles
et le clocher arrogant.

C'est mon heure.
Celle où ma journée de contraintes prend fin
celle où mon esprit s'autorise à penser à toi,
celle où mon corps se débarasse des façades
dont la bienséance sociale l'affuble.

C'est aussi l'heure du chat.
Le moment où il s'installe sur le toit d'en face,
pour son inspection de chat.

Nos regards se croisent alors,
et chacun de nous deux sait que tout est en place.

Tout peut commencer.


(photo prise en face de chez moi)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole


Dernière édition par filo le Mer 3 Fév 2010 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: INTErrogation   Mar 12 Juin 2007 - 12:01

Quelle est cette tuile bizarre
qui semble levée par le vent
c'est sur, un chat de faîtage
pas de gouttière évidement!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mar 12 Juin 2007 - 12:09

C'est aussi l'heure du chat.
Le moment où il s'installe sur le toit d'en face,
pour son inspection de chat.

Nos regards se croisent alors,
et chacun de nous deux sait que tout est en place.

Tout peut commencer.


Avec la photo.
J'y suis. Etrangement calme et foisonnant, tranquille et remuant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mar 12 Juin 2007 - 19:31

Merci au veilleur de nuit. Très joli filo. chinois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Ven 15 Juin 2007 - 12:51

LA RENCONTRE

Vous déambuliez rue des Cieux
D'un pas nonchalant et léger
Votre visage illuminé
Par votre sourire gracieux

Votre fragrance délicate
Mêlant d'orientales essences
Conquit brutalement mes sens
Lorsque devant moi vous passâtes

Jamais je ne saurai pourquoi
Vous souriiez ainsi avant
De croiser d'un regard charmant
Ce passant misérable et coi

Mais je sus avec certitude
Que lors de cet instant précis
Je vous aimai -et vous aussi-
D'une éphémère plénitude

Avant de tourner rue des Arts
Quelle fut alors ma stupeur
D'entendre de vous cette horreur:
"Mais pour qui tu te prends, connard?"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Gonzalez Valérie

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 23/01/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Ven 15 Juin 2007 - 13:02

Quelle chute!

Le temps employé, la délicatesse des mots et puis ...coup de massue

j'ai adoré!
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/mots.totems/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Ven 15 Juin 2007 - 13:04

LA LIBERTÉ EST UTOPIE

Les grandes promesses ternies
Amours déchues, émois futiles

Les grandes passions révolues
Insupportables dans leur deuil
Blessures que tu n'oublies pas
Erigent de grands murs d'orgueil
Rarement sont-ils dissolus
Ton grand rêve à deux se défile
Eternité, tu l'as promis

Excepté dans ton propre cas
Si l'Amour existe vraiment
Tu espères le reconnaître:

Ulcères pour l'un, feu pour l'autre
Ton nouveau but de liberté
Ordinaire havre où tu te vautres
Par ce vain espoir de renaître
Iréelle ambition qui ment
Envie de feu ou de trépas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 51
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Ven 15 Juin 2007 - 14:39

Le chemin de la liberté est tourné vers l'intérieur et requiert le déconditionnement des peurs, des envies et de l'illusion de contrôle ...
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 21 Juin 2007 - 1:36

NOTES

A l'ombre des cités
dans leurs veines embouties
leurs vaines embolies
nous marchions, toi urbaine
moi en quête pastorale

de nos désaccords
naissaient des notes
au rire du vent
au parfum de la terre

un chant d'harmonie
car l'amour est ainsi
même dans la discorde

fier comme le roseau
humble comme la poussière

éphémère comme l'aurore

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 21 Juin 2007 - 2:34

LA MACHINE


La machine
me sauve et me tue
me berce,
m'assiste
et me perd
m'invente des rêves insidieux
qui m'éloignent un peu plus
de la route de mes gênes

La machine
m'accouche et me tue
joue avec mes illusions
et mon réel
m'accoutume
trace des trajectoires fallacieuses
ouvre des horizons virtuels

La machine
du haut de sa froide indifférence
laisse des traces
jusqu'au coeur de mes nuits
dans mes tripes
et dans mon coeur
me dépasse
me précède
et me suit

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Jeu 21 Juin 2007 - 2:35

Carrément diabolique, parce que quand je te lis, vu l'enchaînement.... je me sens enchaînée à la machine.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 10:44

EX NIHILO



La nuit
noire
comme un tableau noir
éthéré
moucheté ça et là
d’éraflures lumineuses
aléatoires
glisse sur le jour
diaphane
encore chaud
d’avoir vécu
son cortège de destins
soudain suspendus


Comme un vaisseau sombre
fantôme
aux immenses voiles criblées
entraînant dans son haut
et imperceptible sillage
une mer d’huile
aux lents remous de ténèbres
vertiges aveugles
vestiges du néant originel
chappe infinie
inexorable


Envers du décor solaire
néant serein
passé lointain
d’avant la lumière
inconnaissable
d’où l’on naît
subrepticement
Inconnu
qui nous connaît

RIEN
dont tout
est issu

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole


Dernière édition par filo le Dim 31 Mar 2013 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 13:41

drôlement chouette cette poésie. ai bien aimé ce flottement, ce tangage, on sentirait presque le bois qui craque... ai un peu accroché sur La nuit / noire / comme un tableau noir, la redondance que je trouve un peu malheureuse ici, et sur vestiges du néant originel qui me semble moins "coulé" que les autres vers mais dans l'ensemble, cette poésie m'a beaucoup plu. merci filo.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 14:58

Filo, c'est toujours tout plaisir que de le lire. On a de la chance de vous avoir ici, tous les deux. Beaucoup.

Moi c'est vaisseau sombre qui m'ennuie un peu, mais franchement, c'est histoire de chipoter pour faire râler filo. Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 15:06

Merci tous les deux.

Romane a écrit:
Moi c'est vaisseau sombre qui m'ennuie un peu
Pourtant j'évoque la nuit, les voiles du vaisseau étant criblées (d'étoiles), et le vaisseau glissant sur cette mer d'huile d'infinitude qu'il entraîne, je maintiens le choix allégorique de cette image! tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 15:20

Pardon, je n'ai pas dit ce qui m'ennuyait, c'est de ma faute. Ce n'est pas l'image, mais l'ordre de ces mots. J'aurais préféré le sombre vaisseau.
L'image est parfaite, très suggestive et fort belle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 15:25

OK je vois.
En fait je voulais donner à "fantôme"un air d'adjectif, attribut de "vaisseau". Si j'avais fait l'inversion, cet effet n'aurait pas été ressenti.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Lun 25 Juin 2007 - 15:38

Pour moi "un sombre vaisseau fantôme" me parle mieux (dans le sens que les mots coulent mieux). Mais cela reste toujours le choix de l'auteur, même si le mien n'est pas tout à fait le même. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 51
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   Mer 27 Juin 2007 - 7:30

Magnifique filo Smile

Toutefois, il me semble qu'il a plus d'impact sans la strophe du bateau, la métaphore est un peu trop convenue, un peu trop tenue et manque de contraste, d'équilibre...Cette strophe n'est pas à la mesure du reste...
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de filo : Eloge de la limite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de filo : Eloge de la limite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poésies de filo : Eloge de la limite
» [REQUETE] Limite caractere sms HTC DESIRE
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» Notre faim n'as pas de limite
» Ces gens-là, par Vilain & filo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: