Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 1:33

Il a été posé sur le fil "jeu de la phrase". mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 1:40

Je comprends de moins en moins... Jeu de la phrase ? Coupelle, pomme, pose ? woussa ???
mdr

Disons que si l'imaginaire conduit à ne pas reprendre les contraintes, d'une façon ou d'une autre, (fut-ce en les retournant), le thème n'est pas respecté. Donc irrémédiablement hors-sujet.
On fait un concours sur le thème "A hue, à dia, et à dada sur le règlement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 1:47

T'y mets pas du tien, mon chou ; le thème "faire l'éloge de la phrase courte, en une histoire d'une seule phrase... longue"

Le contexte est très différent que celui de pomme/coupelle.

Et aussi différent de "Jour de pluie".

Oui, je sais, plus ça va plus ton horizon s'obscurcit, rizou, que t'en es à te demander si tes cheveux te poussent pas sur les yeux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 8:25

Tu n'expliques en rien ce qui est différent. Tu fais appel à un vague contexte que tu ne définis poas. Je peux très bien considérer comme extrêmement créateur de ne pas faire l'éloge de la phrase courte dans le dernier jeu d'écriture.
Suis totalement de l'avis de riz : le sujet peut être détourné mais cela doit être au minimum au moins évoqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 12:55

La différence entre riz et toi, c'est que tu ne devrais rien ignorer de ce qui a fait naître l'idée de la pomme/coupelle, ni de son démarrage, ni de son déroulement.

Si tu ne fais pas la différence entre un jeu pour le jeu et un jeu dont ont fait un objet pour explorer tout ce qui touche à l'écriture, c'est-à-dire une multitude de sujets très vastes, ben tant pis.

L'important c'est qu'il ait servi à un tas de gens, ce jeu. D'ailleurs même toi qui jurais ne jamais pouvoir écrire autre chose que du vécu, tu as trouvé une issue à laquelle te ne t'attendais pas. Ce qui veut dire que si tu acceptais de de démuliniser (verbe inventer qui parle de mule), tu pourrais découvrir un tas de choses encore. Pour ça, faut vraiment faire un effort, et peut-être même reconnaître que le faire serait pas mal.
Mais tu fais comme tu veux, c'est aussi ton droit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 13:57

La démulinisaétion devrait aussi être à ton programme.
Voici le lancement, par toi, de pomme-coupelle :
"Pour revenir sur ce talent dont la substance demeure un peu aléatoire dans l'esprit des uns et des autres, voici comment je l'imagine : comme une partie de soi qui serait la traduction d'images et d'émotions, d'une manière qui ne ressemble qu'à notre propre originalité.

Travaux pratiques ;

vous posez une pomme sur une coupelle. Comment décririez-vous cela ?"

voilà, il me semble, à tort selon toi, que ce n'est pas fondamentalement différent du jeu consistant à mettre en oeuvre son talent pour écrire une histoire sur l'éloge de la phrase courte ( et là tu y tiens mordicus ??) par une phrase qui soit la plus longue possible.

Pour moi un sujet reste un sujet. Ce n'est pas n'importe quoi. Un minimum de rigueur est aussi fort utile.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 14:25

Ben quand t'arriveras à cesser de couper en rondelles, tu comprendras.
Il y a le contexte de tout le fil sur le talent, qui a mené celui là, et le contexte en cours de fil qui fait que tout le monde (oui bon, pas toi) a déployé instinctivement et par nécessité un tas de sujets incontournables, y compris celui qui te tracasse : oser.

Il fallait bien donner un thème pour démarrer quelque chose concrètement. C'est l'étincelle de départ. Sinon, on pouvait encore débattre dans le vide et dans l'ego, sur le fil public. Le thème n'était qu'un objet à manipuler dans tous les sens.

Dans ce fil, précisément ici, si on pousse plus loin la réflexion je dirais que tu mets en avant la frilosité devant la création, quel que soit l'art dont on pourrait parler.

Et si, en partant de pomme/coupelle, t'avais écrit un best seller sur je ne sais quel sujet, capable de faire de toi un auteur en haut de l'affiche ? T'aurais chipoté sur le thème ou pas ? Bon sang, on n'est pas à l'école et on ne rend pas une rédaction !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 17:38

" Le thème n'était qu'un objet à manipuler dans tous les sens.
"

Oui, en fait tu ne veux pas admettre que ce n'était PAS un thème.

Tout le monde, comme tu dis, ne t'a pas suivie dans cette INTERPRETATION, à preuve les mails que j'ai reçus et passablement de remarques ur le fil.

" y compris celui qui te tracasse : oser." : ça c'est une interptération plus que subjective pour tenter d'avoir le dernier mot dans ce débat, et qui dérive dans le ad hominem. Toujours aucune trace d'argument précis.

en suivant ton propre raisonnement admets que la phrase longue que tu as rejetée hier pour hors-sujet, devait être acceptée, car - c'est nouveau - un sujet n'est plus un sujet. Laisse l'auteur user de la même liberté de création que tu revendiques par ailleurs pour toi-même.

Enfin, pour ta gouverne, je ne me suis pas fadé tout le fil talent, j'ai réagi au sujet précis, que tu le veuilles ou non que tu as posé, ou alors tu t'es mal exprimée ou alors les mots n'ont plus de sens ou encote ton "sujet" était mal choisi pour ce que tu voulais en faire car trop pointu.

"Et si, en partant de pomme/coupelle, t'avais écrit un best seller sur je ne sais quel sujet, capable de faire de toi un auteur en haut de l'affiche ? T'aurais chipoté sur le thème ou pas ?" : ça c'est un autre débat, j'aurais alors écrit un best seller mais sur UN AUTRE SUJET.
Tout ce que tu dis sur la création, liberté absolue et truc machin chouette est très juste mais ça ne s'appelle pas traiter un sujet, c'est du reste la seule chose que je conteste dans tes dires. Ton histoire de frilosité est donc elle aussi hors-sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 17:55

Tout ce que je puis dire, c'est qu'ICI, sur ce forum, le hors-sujet est généralement largement pesé et soupesé.
L'intervention dont Moni parle, je l'ai relue plusieurs fois...
Je pense qu'elle a du être retirée avec l'accord de l'auteur, c'est pas le genre de Romane que de découper à la scie...
Il y manquait en effet un ingrédient essentiel : l'éloge
Un deuxième ingrédient explicitement manquant : la phrase courte., dont l'auteur en question ne parlait pas, mais qui pouvait être suggérée en creux, par absence.
Alors, deux ingrédients sur trois, c'était peut-être un peu juste...

Je serais curieux de lire un texte litigieux, sur pomme/pose/coupelle...

PS : Ton texte d'éloge est très bon, Moni..
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:04

Ce fil aussi est totalement hors sujet. Tu viens ici régler des comptes qui n'ont rien à faire hors le fil pomme/coupelle, et quand je t'y ai dit : continue à gérer, la place est à tout le monde, tu n'y as rien porté de plus que ton débat sur sujet hors not sujet...

Ceci dit et pour être bien claire : j'ai aussi une tripotée de mp et de mails râlant contre les étroitesses de deux, et je ne les brandis pas en drapeau.
De même, sur le fil, ces deux-là ont passé je ne sais combien de pages à dénigrer le montage du jeu, plutôt qu'à construire. Cela n'engage que vous, nul n'est forcé de participer.
Les deux mêmes ont fini par dire que finalement ça leur avait apporté quelque chose de non négligeable, au contraire. Mais pour ne pas déposer les armes on continue ici le débat, histoire de tenter d'avoir le dernier mot.

Alors moni, on a compris que tu n'étais pas d'accord avec le hors sujet ou pas, concernant pomme/coupelle de là-bas.

Maintenant que penses-tu des libertés que peut offrir l'imaginaire, par rapport à un point de départ ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:08

Je n'y serais pas venu si tu n'avais adopté un raisonnement complètement opposé dans le fil jeu d'écriture où tu fustigeais quelqu'un au motif qu'il ne respectait pas le sujet. Si ailleurs tu le prônes, il y a quelque chose qui cloche ou alors tu expliques clairement la différence que tu ne fais qu'évoquer sans jamais la prouver. je ne sais pas qui règle des comptes. Sin certains étaient dans l'étroitesse d'autres sont dans le laxisme, ça fait une moyenne.

"De même, sur le fil, ces deux-là ont passé je ne sais combien de pages à dénigrer le montage du jeu, plutôt qu'à construire. Cela n'engage que vous, nul n'est forcé de participer."
T'es-tu demandé pourquoi les amateurs de construction n'ont pas été légion . T'es-tu demandé pourquoi certains ont cessé de participer. A partir du moment où on a défendu des thèses que je juge complètement illogiques je n'ai plus eu envie de participer, alors ne viens pas le reprocher ici.


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:12

Je crois, moni, que parfois tu n'as pas conscience de ce que tu avances. Tu t'aventures là dans un domaine dont tu n'es pas en capacité de mesurer le pourquoi du comment.

Parlons plutôt de l'imaginaire. Pas du texte qui a été retiré pour une raison que tu ne peux pas juger.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:15

rizlabo a écrit:
Je serais curieux de lire un texte litigieux, sur pomme/pose/coupelle...

PS : Ton texte d'éloge est très bon, Moni..


le plus litigieux de tous :

Ouaips…
C’est ça, mon gars, le mariage…
Toi, en train de courir après du paracétamol
Alors que ta moitié arrêtera pas de causer
Bla bla bla
N’en finira pas, j’te dis
Des langues de vipère, les bonnes femmes !
Toutes les mêmes !
A déverser leur venin sur tout un chacun !
Et patati et patata !
Et à se plaindre de ceci et cela…
Tu parles d’un paradis !
Crois-moi, t’arriveras pas à en placer une !
Mais elle ! Ah elle ! Pas moyen que tu la coupes, elle !
Ah non...
Et puis tu verras, mon gars…
Ses sourires… y seront pour les autres !
Mais les grimaces… ah les grimaces !
Ben elles seront pour ta pomme !
Et ouais…
tout comme j’t’dis…
Mais bon… tu feras avec…
Dis… Tu m’en ressers un ?
Pas mauvais ce cidre !
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:15

"Je crois, moni, que parfois tu n'as pas conscience de ce que tu avances. Tu t'aventures là dans un domaine dont tu n'es pas en capacité de mesurer le pourquoi du comment."

Oui grand chef " je sais tout de manière intuitive sans rien argumenter ".

PS je ne suis pas prononcé sur un retrait de texte , car je l'ignorais. J'ai juste vu que tu lui reprochais le hors-sujet.


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:18

Je crois me souvenir, Régine, qu'il y avait aussi des textes , au moins un, sans coupelle.

Pour riz : tout est là( pour ton info perso)
http://www.inlibroveritas.net/forum/sujet1134-page1.html


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:19

mais pour que tu aies une bonne idée de l'ensemble, Riz... il te faudrait lire tous les textes...

en fait il a été rare d'y trouver "je pose une pomme sur une coupelle"

la majorité a abordé "pomme" fruit de tentation... le jardin d'eden y a eu sa part belle, lui aussi...


imagine quand même si les 22 participants s'étaient contentés de décrire comment ils déposaient une pomme dans une coupelle...

en fait, c'est parti un peu dans tous les sens et cela n'en a été que plus "amusant"


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:21

monilet a écrit:
Je crois me souvenir, Régine, qu'il y avait aussi des textes , au moins un, sans coupelle.

??? là je ne crois pas

sinon celui ci où la coupelle en fait était illustrée par "la coupes, elle"
phonétiquement, sans plus...

si tu retrouves l'autre, ce serait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:21

monilet a écrit:
Je crois me souvenir, Régine, qu'il y avait aussi des textes , au moins un, sans coupelle.

mdr mdr t'es extraordinaire à toi tout seul !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:24

Je peux t'en mettre trois.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:26

[quote="reGinelle"]

imagine quand même si les 22 participants s'étaient contentés de décrire comment ils déposaient une pomme dans une coupelle...
/quote]

L'art pouvait très bien être d'amener cette action de façon originale et intelligente. C'est ce que l'on appelle une contrainte, tout comme faire l'éloge de la phrase courte dans une phrase longue.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:28

Citation :
la majorité a abordé "pomme" fruit de tentation... le jardin d'eden y a eu sa part belle, lui aussi...
Ca, ca m'étonne pas... L'imaginaire est parfois un peu... Disons formé de fausses audaces ?
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:30

ouaips

perso je n'aurais jamais participé dans cette optique
et j'ai pris ça vraiment comme un jeu pour "délirer" à ma manière
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:32

OUI.
6 même.
J'ai compris qu'il était impossible de te voir faire un seul effort pour comprendre ce fil, LA DESTINATION de ce fil.

Tu restes soudé sur la pomme, la coupelle et le verbe posé.

Alors c'est simple : Vous posez une pomme sur une coupelle, comment décririez vous cela ?
Réponse Romane: je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse réGinelle : je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse monilet : je pose un pomme sur une coupelle.
Réponse Daniel : je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse Gérard : je pose une pomme sur une coupelle.

Réponse tous les autres, ati et tous les autres : je pose une pomme sur une coupelle.

Comme ça on est sûr de ne pas dériver du sujet, tu vois ?

Quand on a 150 pages de "je pose une pomme sur une coupelle" qu'on aura titré "Je pose une pomme sur une coupelle", on envoie le tout chez un éditeur qui, stupéfait de l'audace de ces auteurs, éditera sur le champ ce bouquin.

Je me demande s'il ne faudrait pas songer à ouvrir un compte en banque dès maintenant, pour prévoir d'y loger les dollars.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:33

[quote="monilet"]
reGinelle a écrit:


imagine quand même si les 22 participants s'étaient contentés de décrire comment ils déposaient une pomme dans une coupelle...
/quote]

L'art pouvait très bien être d'amener cette action de façon originale et intelligente. C'est ce que l'on appelle une contrainte, tout comme faire l'éloge de la phrase courte dans une phrase longue.

Non Moni... la contrainte de la "phrase longue" est bien réelle ici...

la difficulté consiste justement à FAIRE une phrase longue... à délirer un max sans coller un point tous les cinq ou dix mots....

poser une pomme dans une coupelle

si tu ne peux pas faire la différence entre les deux, moi... je renonce !
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:33

Citation :
Crois-moi, t’arriveras pas à en placer une !
Mais elle ! Ah elle ! Pas moyen que tu la coupes, elle !
Ah non...
Mwais, je vois ce qui fait débat...
Si je peux me permettre, ce n'est pas bien grandiose, et effectivement il y a matière à pinailler sur le HS.
Si j'étais membre d'un jury quelconque, j'admettrais ce texte toutefois, pour tentative de contournement du sujet, même si ce n'est pas absolument adroit.
Et encore une fois, la pomme évoque le péché d'Eve...
Curieux, vraiment curieux l'imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   Ven 6 Avr 2007 - 18:34

Romane a écrit:
OUI.
6 même.
J'ai compris qu'il était impossible de te voir faire un seul effort pour comprendre ce fil, LA DESTINATION de ce fil.

Tu restes soudé sur la pomme, la coupelle et le verbe posé.

Alors c'est simple : Vous posez une pomme sur une coupelle, comment décririez vous cela ?
Réponse Romane: je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse réGinelle : je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse monilet : je pose un pomme sur une coupelle.
Réponse Daniel : je pose une pomme sur une coupelle.
Réponse Gérard : je pose une pomme sur une coupelle.

Réponse tous les autres, ati et tous les autres : je pose une pomme sur une coupelle.

Comme ça on est sûr de ne pas dériver du sujet, tu vois ?

Quand on a 150 pages de "je pose une pomme sur une coupelle" qu'on aura titré "Je pose une pomme sur une coupelle", on envoie le tout chez un éditeur qui, stupéfait de l'audace de ces auteurs, éditera sur le champ ce bouquin.

Je me demande s'il ne faudrait pas songer à ouvrir un compte en banque dès maintenant, pour prévoir d'y loger les dollars.


merde ! j'avais fait plus rigolo, moi dans mes descriptions de "comment poser la pose dans la coupelle"

ouaipsssssssssssssss !!!!

fffffffffff t'es allée au plus facile, toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que peut s'autoriser l'imaginaire, sur un thème d'écriture ?
» [Téléfilm] Jake et les Pirates du Pays Imaginaire : Le Retour de Peter Pan (2012)
» Peut on se connecter sur la box du voisin ???
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?
» Création d'une parade imaginaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: