Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce pour vous que la poésie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 2:57

Eh bien déjà il faut TOUJOURS partir du principe que ce que nous pensons de ce que nous lisons n'engage que NOTRE sensibilité (la sienne à soi). Donc dire "c'est de la soupe" est déjà une erreur. "Cela ne ME plaît pas" est déjà plus juste.

Ensuite, ne jamais perdre de vue que chacun écrit et diffuse pour des raisons qui n'appartienne qu'à lui. Je fais une sacrée différence entre la personne qui n'a que ce moyen pour se raccrocher au monde (je pense à Zorgx, comment l'oublier) et la personne qui destine ses mots à l'édition => commerce. Avec entre ces deux extrêmes, une multitude de variantes.

Il faut toujours être prudent et éviter de juger en tranchant ferme.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 3:31

Romane a écrit:
Eh bien déjà il faut TOUJOURS partir du principe que ce que nous pensons de ce que nous lisons n'engage que NOTRE sensibilité (la sienne à soi). Donc dire "c'est de la soupe" est déjà une erreur. "Cela ne ME plaît pas" est déjà plus juste.

Soupe, dans certains cas oscille entre euphémisme et tautologie...évidemment qu'un jugement de valeur engage sa sensibilité...
je me vois mal poster sur un fil "cela ne me plait pas": autant ne rien poster du tout.

Ensuite, ne jamais perdre de vue que chacun écrit et diffuse pour des raisons qui n'appartienne qu'à lui. Je fais une sacrée différence entre la personne qui n'a que ce moyen pour se raccrocher au monde (je pense à Zorgx, comment l'oublier) et la personne qui destine ses mots à l'édition => commerce. Avec entre ces deux extrêmes, une multitude de variantes.
Citation :

Il faut toujours être prudent et éviter de juger en tranchant ferme.

Rien n'est tranchant ni ferme dans ce que j'exprime: j'aurais pu écrire nul, nombriliste, plat et inintéressant au possible, je ne l'ai pas fait...
Le pensé-je ? cela ne regarde que moi...
M'enfin, faut pas tomber du ciel non plus: quand qq écrit qu'il ne se relit pas, qu'il écrit ici la matin comme il écrirait sur son journal, qu'il fait des fautes d'ortho, de grammaire, de syntaxe, qu'il ne se soucie pas de ses lecteurs, qu'il est presque incapable d'exprimer quoi que ce soit parce qu'il dort encore ... faut p'tet pas attendre de miracle côté com, non ?

Et je ne parle pas de ceux qui s'encensent les uns les autres en faisant remonter constamment les posts...le fil de Virgule, qui est un auteur que je connais d'ailleurs et apprécie beaucoup est bien dilué dans cette....marée de mots.

Ceci dit, nous continuons, Gui et moi à échanger par mp: l'argument selon lequel nous ne faisons pas profiter d'autres membres de nos vues sur la prosodie ne nous parait pas recevable: combien de fois avons-nous lu que maints membres disent connaître les règles du classique ou du néo-classique et, les ayant apprises, s'en sont détournées !
Quel intérêt alors pour ces membres que nos échanges ?
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 3:51

Citation :
quand qq écrit qu'il ne se relit pas, qu'il écrit ici la matin comme il écrirait sur son journal, qu'il fait des fautes d'ortho, de grammaire, de syntaxe, qu'il ne se soucie pas de ses lecteurs, qu'il est presque incapable d'exprimer quoi que ce soit parce qu'il dort encore ...
Evidemment, si tu choisis de dresser le portrait d'un cas gravissime extrême, je ne peux que m'incliner.
Je parlais de cas ordinaires. Tous les autres, en somme.

Citation :
ceux qui s'encensent les uns les autres
Ça fait belle lurette que j'ai compris qu'il était vain de songer à changer la nature humaine.
Ceci dit, entre le cirage sur les pompes et le mutisme total, on peut trouver la bonne moyenne, avec un peu de bonne volonté.

Citation :
l'argument selon lequel nous ne faisons pas profiter d'autres membres de nos vues sur la prosodie ne nous parait pas recevable: combien de fois avons-nous lu que maints membres disent connaître les règles du classique ou du néo-classique et, les ayant apprises, s'en sont détournées !
Quel intérêt alors pour ces membres que nos échanges ?
S'il fallait fermer sa porte à chaque avis différent, nous serions depuis longtemps enfermés dans notre solitude humaine.
Moi c'que j'en dis.... je tâche de me comporter dans la vie, en accord avec ma pensée, cette pensée se forgeant au fil du temps, à force d'observer.

Mon choix est d'aller vers le partage, c'est dans cette démarche que j'ai accepté de gérer LU (communauté ; je vous offre mon temps)

Je respecte votre choix de travail en solo, parce que vous ne m'en laissez pas le choix, ni à ceux qui ne s'expriment pas forcément, et qui aimeraient peut-être progresser. Tant pis et pour eux, et pour moi.

Il faut en échange accepter que le monde soit ce qu'il est.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 5:41

Franchement cette conversation semble plus tenir du procès d'intention que de quoique ce soit d'autre...
Tout le monde peut apprécier un bel alexandrin pur jus, je connais un très jeune poète québécois capable d'en faire des hallucinants...au point qu'il me donne envie de lui répondre dans cette forme qui ne me vient pas naturellement autrement...Si ces formes existent, c'est que leur efficacité a été prouvée.
Tout le monde peut aussi apprécier une prose poétique...
Dans un cas comme dans l'autre, la forme ou son absence n'est pas le coeur de la question, le coeur de la question est la capacité du poète à retranscrire un ressenti auquel le lecteur peut s'identifier and it takes two to tango...Le poète ne peut pas tricher, même avec une forme sophistiquée, sur la profondeur de ce ressenti. De même, le lecteur s'il ne s'attache qu'à l'apparence, peut "manquer" la profondeur...
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 6:14

Depuis le début de ce fil, tout le monde est d'accord pour dire (et je me sens forcé de répéter que moi aussi) qu'il est très bien que chacun écrive comme il veut.
Je n'avais même pas envie d'y intervenir, puisque je me suis déjà exprimé sur ce sujet.
Ce n'était même pas un débat puisque tout le monde était de ce même avis, même K m'a-t-il semblé, même s'il s'est excusé de s'être énervé mais je n'ai pas bien compris contre qui.

Alors pourquoi Didier viens-tu encore, par ton agressivité, faire encore pire que ce que tu me reproches? (en substance de ne pas tolérer une autre forme d'écriture que la mienne, si j'ai bien compris, et tu te trompes, je te l'avais déjà démontré)
Ce n'est pas parce qu'à un moment j'ai pris la défense des vers libres (et pas contre toi, mais contre une espèce de tradition qui tend à ne considérer que ce qui est versifié comme de la poésie, avec toujours les mêmes grands poètes classiques les plus connus pour référence) que je n'apprécie pas les poèmes soumis aux règles de prosodie.
Je te l'ai dit : il m'arrive d'en écrire (pas du classique, je n'aurais pas cette prétention, mais du "néo", comme tu dis), et surtout d'en corriger dans mes ateliers.
Comme je l'ai déjà dit et redit, du moment que c'est poétique, je parle de poésie.

didier meral a écrit:
Romane a écrit:
Virgule et Filo écrivent en vers libre, par exemple, Aude et Bloody aussi. Je ne prendrai que ces quatre en exemple, pour dire qu'ils ont chacun un style, une sensibilité à fleur, et que dans leurs vers libres j'ai aussi trouvé des trésors.
(...)
Par exemple, sur les 4 que tu cites, pour moi il y en a deux qui font souvent de la soupe et deux qui écrivent de très belles choses: dois-je le dire ou l'écrire sur leur fil ? où est l'obligation de faire un com poli ?
Sachant que sur les quatre, Virgule n'écrit pas de la soupe selon ton avis raffiné, nous sommes donc trois à postuler à la seule place restante sur le podium de ton jugement impartial, péremptoire et condescendant.


Citation :
J'ai cru lire que Hugo était traîté de dinosaure par quelqu'un qui ne lui arrivera probablement jamais au gros doigt de pied...
Comme je suppose que décidément c'est encore moi que tu attaques subtilement ici, j'aimerais rectifier une chose : pour moi Victor Hugo est un des plus grands poètes de langue française, toutes époques confondues, que je ne me permettrais jamais de "traiter". Et effectivement je ne lui arriverai jamais ne serait-ce qu'au petit orteil, mais je pense que nous en sommes tous là, n'est-ce pas?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 10:56

Romane a écrit:

Je respecte votre choix de travail en solo, parce que vous ne m'en laissez pas le choix, ni à ceux qui ne s'expriment pas forcément, et qui aimeraient peut-être progresser. Tant pis et pour eux, et pour moi.
Ben, comme l'a déjà écrit Filo, on retourne à notre "rimaille"...
J'ai reçu aussi des mp où des membres m'écrivent en me demandant parfois sinon conseil sinon des pistes pour apprendre....
Plutôt que des fils tels celui-ci où tout le monde feint d'être de bonne foi en tombant des nues, que penses-tu, Romane, d'un fil spécifique à un traité de prosodie où les jeunes auteurs pourraient trouver, puiser des considérations fort intéressantes sur la musicalité, vues par des anciens qui ont permis à Hugo, Verlaine, Rimbaud et Valery de faire leurs gammes ?
Deux fils même, seraient fort utiles : un pour le traité de l'Abbé d'Olivet, un pour celui de Quicherat...
Romane a écrit:

Il faut en échange accepter que le monde soit ce qu'il est.
Voila qui me parait inévitable: faire changer plusieurs milliards d'individus serait probablement long et fastidieux... autant changer notre regard sur eux...

GrandGuru a écrit:

Alors pourquoi Didier viens-tu encore, par ton agressivité, faire encore pire que ce que tu me reproches? (en substance de ne pas tolérer une autre forme d'écriture que la mienne, si j'ai bien compris, et tu te trompes, je te l'avais déjà démontré)
Tu n'as rien démontré du tout Filo, sinon ou ta mauvaise foi ou tes humeurs changeantes...
Que tu viennes me parler de ton organe de reproduction sur un fil de jardinage passe encore... (tu t'en rappelles, au moins ?)
Que tu me renvoies à ma rimaille sur un fil où je donne à Bernard des pistes pour trouver des acceptions à un terme de marine ou de pêche, après tout, ça te regarde... ni lui ni moi n'avons compris ce que tu venais fiche et quelle mouche te piquait...
Mais que tu traites de dinosaures des géants de la littérature quand ce ne sont pas des géants de la poésie... je crois que tu me donneras des leçons sur ce qui est condescendant une autre fois...
C'est eu égard à ton attitude que l'on s'adresse parfois à moi en mp, vois-tu, les choses sont dites et claires...
GrandGuru a écrit:

Je te l'ai dit : il m'arrive d'en écrire (pas du classique, je n'aurais pas cette prétention, mais du "néo", comme tu dis), et surtout d'en corriger dans mes ateliers.
Ben non...ce que tu écris n'est ni du classique ni du néo: c'est de la poésie rimée...sais-tu la différence ?

Citation :
...pour moi Victor Hugo est un des plus grands poètes de langue française, toutes époques confondues, que je ne me permettrais jamais de "traiter". Et effectivement je ne lui arriverai jamais ne serait-ce qu'au petit orteil, mais je pense que nous en sommes tous là, n'est-ce pas?
Ben si tu l'as fait... reconnais le, au moins... est-ce si difficile ? faut-il que j'exhume le fil pour te rafraîchir la mémoire ?

Au final je dirai qu'après ma ré-inscrition, le 26 mars, j'ai écrit le 27 que j'étais pour toute forme d'expression poétique, quelle qu'en soit la forme...

Mon passage ici, à l'avenir, ne verra plus de longs échanges avec des gens qui ont la curieuse manie de perdre la mémoire: je vais contacter Rizla (calé, je crois en informatique), et lui demander comment on peut arriver à poster des images tiff de documents numérisés sur Gallica.

Si une bonne âme veut bien m'aider et s'atteler à la retranscription, à la conversion ocr d'un des deux traités en question... ce ne sera pas de refus..
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 12:44

Que vous ne vous appréciez pas pour X raisons, Didier et filo, n'est intéressant pour personne, surtout quand on sait que c'est pour une interprétation erronée des propos tenus.
Je vous demanderai donc de cesser les propos acides, ils ne servent à rien. Y'a autre chose de plus important dans la vie, pour y épuiser vos forces de colères ou de rancoeurs.
Nous sommes ici sur un lieu public et il en faut pour tous les goûts. Rien de plus, rien de moins.
J'espère ne pas avoir à y revenir.

K a écrit:
le lecteur s'il ne s'attache qu'à l'apparence, peut "manquer" la profondeur...

Merci, Gui. bisou

Au lieu de vous bastonner, allez donc à la rencontre les uns des autres, dans la tolérance de vos différences.
C'est ce qu'on apprend aux gosses à l'école...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 12:55

didier meral a écrit:
J'ai reçu aussi des mp où des membres m'écrivent en me demandant parfois sinon conseil sinon des pistes pour apprendre....
C'est ce que je dis depuis le début : d'où la nécessité de bosser en public, pour que ça serve à tout le monde.

Citation :
que penses-tu, Romane, d'un fil spécifique à un traité de prosodie où les jeunes auteurs pourraient trouver, puiser des considérations fort intéressantes sur la musicalité, vues par des anciens qui ont permis à Hugo, Verlaine, Rimbaud et Valery de faire leurs gammes ?
Deux fils même, seraient fort utiles : un pour le traité de l'Abbé d'Olivet, un pour celui de Quicherat.
C'est ce que je demande depuis le début : des fils informatifs, ET des fils où n'importe qui pourrait se faire la main, avec corrections et suggestions.

Citation :
autant changer notre regard sur eux...
Ça serait une bonne idée. Le changement de regard changerait par la même occasion le comportement.

Citation :
Victor Hugo est...
Un type qui a écrit des tonnes de trucs, dans lesquels on trouve du parfait et de l'imparfait. Ce type était un homme normal, pas un Dieu, ni même un demi-Dieu.

Citation :
je vais contacter Rizla (calé, je crois en informatique), et lui demander comment on peut arriver à poster des images tiff de documents numérisés sur Gallica.
Si une bonne âme veut bien m'aider et s'atteler à la retranscription, à la conversion ocr d'un des deux traités en question... ce ne sera pas de refus..
Pose la question sur un fil, afin d'éviter que Riz soit obligé de donner l'explication plusieurs fois. Tu peux le faire soit en informatique, soit dans "Mode d'emploi du forum"

Pour la retranscription, idem, sois plus clair dans ta demande ; que faut-il faire, et à partir de quoi ? Je pense que seulement là, tu auras des propositions d'aide.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Recentrons le débat!   Mer 6 Juin 2007 - 13:23

Les anges ont-il un S E X E?
Les réunionais sourds des Z'OREILLES?
Les aveugles du 9_3 un œil de GABES?

Les cons des fonctionnalités premières en sommeil?


A l l é e... on vôte ...
Oui j'ai vu celà écrit sur un panneau politique en centre ville.. Quelqu'un a-t-il une réponse sur ces sujets très différents et qui ne manqueront pas de faire comme disait un inspiré, des mets contents en lieu et place de .........mets locaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 14:06

Filo a écrit:
Ce n'était même pas un débat puisque tout le monde était de ce même avis, même K m'a-t-il semblé, même s'il s'est excusé de s'être énervé mais je n'ai pas bien compris contre qui.

Oui, j'ai sûrement réagi trop impulsivement. Je comprends aujourd'hui la boutade première de Vilain, mais sur le coup, elle m'a passablement désarçonné, ne sachant si c'était du lard ou du cochon. Cela dit, la question n'a pas été de m'énerver sur qui que ce soit mais sur la situation, qui m'a agacé. Il suffirait donc que je m'emporte (sur mon propre fil, chose banale) pour que tout d'un coup, un buzz se crée et que tout le monde y aille de son petit mot ? J'entends, ça ne me dérange pas dans l'absolu, si au moins, auparavant, on causait d'abord de ce pour quoi le fil est là : un recueil de poésie (je remercie d'ailleurs Ro d'avoir tout déplacé, et pardonne-moi pour hier, j'ai eu un gros plantage PC bien casse-brunes). Sinon, je débaptise mon fil et le renomme : Au Vazen, 3euros la pinte de Kro' Wink En même temps, c'est pas si mal, si mon over-reaction a permis la création de ce fil-ci, et un peu d'échanges.

J'aimerais revenir maintenant sur deux, trois petites choses :

Didi a écrit:
Gui et moi, nous correspondons et échangeons sur la versification par mp: voila à quoi nous en sommes arrivés...

Pour être tout à fait juste, il faut dire aussi que nos premiers échanges ont débuté de cette manière. Par la suite, effectivement, au gré des commentaires ici et là, constatant que de toute façon, la versification classique n'intéresse qu'une poignée de personnes sur le site, et je dirai peut-être, en désintéresse une bien plus large proportion, plutôt que de nous lancer à corps et à cris, en pertes et fracas, dans des sempiternels débats, nous avons préféré continué par ce biais des MP. Notre démarche reste somme toute assez marginale, d'autant plus qu'il s'agit de poèmes en cours de composition, et je ne pense pas qu'il est très intéressant de montrer sur le forum la construction, pas à pas, tranquillement mais avec ferveur, de ceux-ci, en partant d'ailleurs, toujours en ce qui me concerne, de vers libres remis à l'ouvrage pour en extraire l'essence primale, non plus l'effusion nonchalante du premier jet. J'ajouterai que nous ne sommes certainement pas les seuls à correspondre par MP sur l'élaboration de nos brols respectifs.

Romane a écrit:
Je trouve tout à fait dommage votre choix de travailler le classique en privé, car justement vous en privez tous les autres, ceux qui aimeraient savoir, et profiter de vos travaux pratiques pour eux-mêmes essayer. Ceci est une pensée issue de mon esprit associatif. J'ai toujours tout partagé et aidé au partage sur LU....

Je trouve ça dommage aussi, quand ça sort des quelques mots que j'ai écrits plus haut. Ensuite, si des personnes viennent chercher auprès de Didi des éclaircissements ou une aide particulière (dans le sens, individuelle), les MP restent le seul moyen de conserver une certaine indépendance, sans s'exposer tout de suite au regard des lecteurs. Parce qu'au final, ma Ro, les poésies sont postées sur le forum et visibles, critiquables et discutables. On ne prive personne de rien, peut-être de la démarche, mais cette démarche, qui veut la tenter ? Qu'ils se nomment, lèvent la main, je suis certain à 100% que Didi se fera un plaisir de partager son immense savoir sur la question. Par MP ou sur le forum, je crois en toute franchise que Didi ne souhaite qu'une bonne ambiance de travail, si je puis dire, sans être interrompu constamment dans sa manière de prodiguer ses conseils. Au vu des interventions ici, déjà !, il faut admettre que pour le moment, le MP reste la meilleure des solutions, pour tout le monde.

Didi a écrit:
Vu la pluie de hallebardes récemment essuyée, ce n'est pas demain la veille que nous nous y hasarderons, je pense d'ailleurs que Gui est d'accord avec moi.

Clairement, oui. Je n'ai pas envie de passer mon temps en rhétorique sur des questions qui, finalement, ne concernent que l'auteur envers lui-même. Mais c'est vrai qu'il est pénible de se faire " rabrouer " chaque fois qu'on parle de métrage, allit, asson, scansion, diérèse et patin coufin.

Romane a écrit:
Faites comme vous le souhaitez. J'ai juste envie de dire que si tout le monde faisait pareil, nous pourrions fermer LU et tous les forums du Net.

Tu es un peu (trop) alarmiste, là, ma Ro. Tout le monde se tue à dire que tout le monde n'a pas la science infuse (même si je suis con comme un sachet de thé Razz ). Si chacun y trouve son compte, je ne trouve pas ça plus mal. C'est tout de même mieux que de se sentir aigri en permanence et finir par claquer la porte en se tirant… La fenêtre " Vos Recueils de Poésies " est certainement la plus prolixe, la plus visitée, la plus dense et la plus commentée, mais des membres réguliers à ce moment précis, seuls Charles et Didi écrivent en classique, comptons moi en plus, néophyte, ça pèse pas lourd. Je ne dis pas qu'il faudrait un équilibre, je dis qu'il ne faut pas tout mélanger. J'adore certains vers de Bloody et Novo (que j'embrasse toutes les deux), certains de François (que je salue), certains de Filo (que je resalue), certains des tiens (que j'embrasse tendrement), je vous le dis parfois, je ne me sens pas en faute quant au fonctionnement du forum. Et puis, j'ai beaucoup plus de mal sur certains autres (certains vers de Filo, et ceux d'aude, pour être tout à fait honnête), je l'ai dit aussi sur leurs topics, je continue à faire vivre le forum. Pour moi, y a pas de lézards.

Il me demeure juste une chose pénible, c'est peut-être, encore une fois, la parano, mais personnellement, étant "estampillé" classique, chaque fois que je viens à critiquer telle ou telle chose sur un poème : une euphonie, un vers qui racle à l'oreille, un " voulu-rendre " classique mais il manque un chouille de forme, un manque de force ou de musicalité, on me fait comprendre derrière que c'est de la poésie libre et que donc, on fait ce qu'on veut. Direct. Genre, mon ressenti est forcément orienté, je prêche ma paroisse et n'ai aucune objectivité. Comme si mon avis possédait moins de sens qu'un autre, qui dit pareil et ça passe très bien, parce que je m'essaie au classique. Filo parle de ça :

Filo a écrit:
Ce n'est pas parce qu'à un moment j'ai pris la défense des vers libres […] contre une espèce de tradition qui tend à ne considérer que ce qui est versifié comme de la poésie, avec toujours les mêmes grands poètes classiques les plus connus pour référence) que je n'apprécie pas les poèmes soumis aux règles de prosodie.

Eh bien, moi, de plus en plus, mais je peux me tromper, je trouve que par contrecoup, il existe une sorte de méchante tradition aussi à considérer les classiques à priori, comme de gros pédants imbus d'eux-mêmes, laissant augurer subséquemment un fort extrémisme chez les pratiquants du vers libre. Je le ressens comme ça, étonnamment depuis que j'ai " retourné ma veste ". C'est une impression, un sentiment, mais jusqu'à présent, à ce que je lis ici, rien ne me fait douter d'eux.

Maintenant, pour citer Vilain et boucler la boucle, on s'en branle, on écrit comme on veut !

Bien à vous, les kékés Wink


Romane a écrit:

Citation :
K a écrit:
le lecteur s'il ne s'attache qu'à l'apparence, peut "manquer" la profondeur...


Merci, Gui.


Merci à toi, Ro. Seulement, me rappelle plus où j'ai écrit ça…
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 14:19

Tu l'as écrit juste quelques messages au-dessus.

Pour le reste et d'une manière générale, bien que chacun soit libre de faire comme il l'entend, voici mon expérience personnelle, faites-en ce que vous voulez ; c'est à force d'observation silencieuse que j'ai appris le monde dans sa globalité, depuis l'art de dresser un saumon entier sur un lit de macédoine de légumes, jusqu'à la composition du genre humain, en passant par les lignes immuables de son comportement, et les lois de vie.

Tout ça pour dire très simplement : voir comment on peut transpirer sur un vers afin de le rendre parfait, pourrait aider bien des gens qui n'ont pas la moindre idée de ce qu'est travailler un texte, depuis le choix d'un mot jusqu'à la concordance des temps, en passant par les règles de prosodie ou celles, élémentaires, de notre langue française.

Maintenant, je ne suis pas ici pour obliger quiconque à faire ce qu'il n'a pas envie de faire. Je me contente dans la vie réelle d'offrir à tous ceux qui le veulent, ce que je puis transmettre.

Pour le reste et par fidélité au constat que je fais de ce que sont les hommes (humains), je n'irai pas me fracasser la cervelle pour leur faire comprendre l'évidence qu'ils ne savent pas voir.

Faites ce que vous voulez, comme vous le voulez, ce sera forcément bien, n'est-ce pas ?

J'ai renoncé depuis très longtemps à traverser les murs. J'attents qu'ils tombent tout seuls.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 14:45

Romane a écrit:
voir comment on peut transpirer sur un vers afin de le rendre parfait, pourrait aider bien des gens qui n'ont pas la moindre idée de ce qu'est travailler un texte

encore faut-il qu'ils en aient envie ! tout le monde n'aborde pas l'écriture de manière, je dirais, professionnelle, littéraire. et tout le monde n'a pas envie de se casser la tête sur un vers, et un vers écrit n'est pas à rendre "parfait" dans la minute. le travail d'un texte parfois, c'est aussi de le laisser mijoter, voire pourrir, un jour, deux, un mois, dix ans, une vie. on peut même commencer et décider qu'on n'y arrive pas. personne ne dit qu'un vers est parfait parce qu'il a été écrit de manière classique. passer par MP ne nous empêche pas non plus d'offrir à tous ceux qui le veulent ce que nous pouvons transmettre. et faire ce que nous semblons juste et personnel (puisque tu ne sembles pas comprendre qu'il s'agit d'abord et avant tout d'une histoire d'amitié qui se crée) ne fait pas de nous des égoïstes. encore heureux, il n'y a pas que LU dans ma vie pour partager mes passions et me rendre curieux de mon prochain.

Romane a écrit:
Faites ce que vous voulez, comme vous le voulez, ce sera forcément bien, n'est-ce pas ?

inutile de te montrer si aigre. en toute franchise, Didier a toujours essayé de faire partager son savoir au plus grand nombre (cf. L'Ouvroir), à certaines conditions. c'est aussi l'expérience des forums qui nous apprend à être prudent alors, oui, nous faisons ce qu'on veut, comme on veut, et ce sera bien ou pas, on s'en fout, ce n'est vraiment pas ce qui nous motive. tant qu'on emmerde personne, je ne vois pas le problème, sauf si notre franchise déshonore ta vision du site... je vais donc réfléchir à revoir mon implication à la baisse, en attendant que les murs tombent...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 14:54

Je ne mélange pas tout et loin de moi l'aigreur, puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'un constat sans état d'âme (c'est fort, mes plus proches n'ont pas non plus compris à quel point je peux me débarrasser de tout état d'âme, dans une simple contemplation de l'état de quelque chose).

Et il est évident que je ne parle que de technique littéraire, sans y mêler un quelconque sentiment d'amitié qui n 'a rien à y voir.

Que surtout ces propos ne soient pas interprétés autrement qu'ainsi, cela me peinerait.

Ceci dit, il est aussi évident qu'un tas de monde ne souhaite pas travailler ses textes, on le voit quand on fait une suggestion et qu'il est répondu par un refus net et catégorique. Là non plus, on ne peut rien faire, après tout, c'est leur choix.

On a même vu quelqu'un qui revendiquait ses fautes d'ortho, faut l'faire...

Je ne parle pas de ceux là, évidemment. Je parle de ceux qui en ont l'envie ou de ceux que cela pourrait inciter à.
Uniquement d'eux. Cela va de soi.

Pour le reste, chacun fait comme il veut, évidemment.

lolll je ne suis pas aigrie, et je ne suis pas prête à l'être, j'ai trop de magie dans la tête pour contrebalancer les choses pas jolies du monde.

Citation :
je vais donc réfléchir à revoir mon implication à la baisse, en attendant que les murs tombent...

Cette manie de prendre pour soi... Relis plus haut, je parle d'une manière générale et j'ai pris soin de mettre en gras, prévoyant déjà que quelqu'un pourrait se prendre pour lui ce qui allait suivre. D'une manière générale. Constat général, si tu préfères, dans des situations aussi diverses que générale, de la plus banale à la plus grave.

Encore moins contre toi, si tel était ce que tu pensais. Tu ne me connais pas, depuis le temps ? bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 15:43

Romane a écrit:

ouam a écrit:
je vais donc réfléchir à revoir mon implication à la baisse, en attendant que les murs tombent...

Cette manie de prendre pour soi... Relis plus haut, je parle d'une manière générale et j'ai pris soin de mettre en gras, prévoyant déjà que quelqu'un pourrait se prendre pour lui ce qui allait suivre. D'une manière générale. Constat général, si tu préfères, dans des situations aussi diverses que générale, de la plus banale à la plus grave.

Encore moins contre toi, si tel était ce que tu pensais. Tu ne me connais pas, depuis le temps ?

me suis gouré de mot, dans l'élan. j'entendais par là, ma franchise : vais enrober tout ce que j'ai à dire dans du miel et utiliser de jolies paraboles maintenant, comme ça, je ne dirai plus rien en faisant croire le contraire

t'embrasse, ma belle bisou
Revenir en haut Aller en bas
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 16:00

Romane a écrit:

Citation :
K a écrit:
le lecteur s'il ne s'attache qu'à l'apparence, peut "manquer" la profondeur...


Merci, Gui.


Merci à toi, Ro. Seulement, me rappelle plus où j'ai écrit ça…[/quote]

Normal K, parce que c'est moi qui l'ai écrit plus haut...(il faut croire que la polémique finit par épuiser;))..."it takes two to tango" en poésie, comme dans les autres arts...


Dernière édition par le Mer 6 Juin 2007 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 16:00

Romane a écrit:

Au lieu de vous bastonner, allez donc à la rencontre les uns des autres, dans la tolérance de vos différences.
C'est ce qu'on apprend aux gosses à l'école...

Merci Ro, pour ce qui n'est rien moins qu'un cours de morale...

On apprend aussi aux gosses à l'école à ne pas mettre de l'huile sur le feu en se tenant à l'écart de conflits... ou à ne pas se laisser forcer la main "dans son intérêt"...

Merci pour l'explication relative à la procédure pour avoir des renseignements informatiques via Riz: je crois néanmoins que j'avais déviné tout seul... pour l'instant me manque juste le temps de ce qui n'est rien moins qu'un énorme travail par recueil.

Moi aussi, j'attends que les murs tombent... tant qu'ils ne viennent pas à ma rencontre.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 16:14

Au fait, juste pour le fun....

Qui a ouvert la voie (voix ?) de la poésie libre ?
Quelqu'un a t-il une chtite idée ?
M'est avis que la réponse en surprendrait plus d'un....

Tiens, tant que je suis debout, je vous donne à lire un truc qui sera encore lu dans 100 ans...c'est du libre ou du classique ?

C'est de Victor Hugo....

LES DJINNS


Murs, ville
Et port,
Asile
De mort,
Mer grise
Où brise
La brise
Tout dort.

Dans la plaine
Nait un bruit.
C'est l'haleine
De la nuit.
Elle brame
Comme une ame
Qu'une flamme
Toujours suit.

La voix plus haute
Semble un grelot.
D'un nain qui saute
C'est le galop.
Il fuit, s'élance,
Puis en cadence
Sur un pied danse
Au bout d'un flot.

La rumeur approche,
L'écho la redit.
C'est comme la cloche
D'un couvent maudit,
Comme un bruit de foule
Qui tonne et qui roule
Et tantot s'écroule
Et tantot grandit.

Dieu! La voix sépulcrale
Des Djinns!... - Quel bruit ils font!
Fuyons sous la spirale
De l'escalier profond!
Déjà s'éteint ma lampe,
Et l'ombre de la rampe..
Qui le long du mur rampe,
Monte jusqu'au plafond.

C'est l'essaim des Djinns qui passe,
Et tourbillonne en sifflant.
Les ifs, que leur vol fracasse,
Craquent comme un pin brulant.
Leur troupeau lourd et rapide,
Volant dans l'espace vide,
Semble un nuage livide
Qui porte un éclair au flanc.

Ils sont tout pres! - Tenons fermée
Cette salle ou nous les narguons
Quel bruit dehors! Hideuse armée
De vampires et de dragons!
La poutre du toit descellée
Ploie ainsi qu'une herbe mouillée,
Et la vieille porte rouillée,
Tremble, à déraciner ses gonds.

Cris de l'enfer! voix qui hurle et qui pleure!
L'horrible essaim, poussé par l'aquillon,
Sans doute, o ciel! s'abat sur ma demeure.
Le mur fléchit sous le noir bataillon.
La maison crie et chancelle penchée,
Et l'on dirait que, du sol arrachée,
Ainsi qu'il chasse une feuille sechée,
Le vent la roule avec leur tourbillon!

Prophète! Si ta main me sauve
De ces impurs démons des soirs,
J'irai prosterner mon front chauve
Devant tes sacrés encensoirs!
Fais que sur ces portes fidèles
Meure leur souffle d'étincelles,
Et qu'en vain l'ongle de leurs ailes
Grince et crie à ces vitraux noirs!

Ils sont passés! - Leur cohorte
S'envole et fuit, et leurs pieds
Cessent de battre ma porte
De leurs coups multipliés.
L'air est plein d'un bruit de chaînes,
Et dans les forêts prochaines
Frissonnent tous les grands chênes,
Sous leur vol de feu pliés!

De leurs ailes lointaines
Le battement décroit.
Si confus dans les plaines,
Si faible, que l'on croit
Ouir la sauterelle
Crier d'une voix grêle
Ou pétiller la grêle
Sur le plomb d'un vieux toit.

D'étranges syllabes
Nous viennent encor.
Ainsi, des Arabes
Quand sonne le cor,
Un chant sur la grêve
Par instants s'élève,
Et l'enfant qui rêve
Fait des rêves d'or.

Les Djinns funèbres,
Fils du trépas,
Dans les ténèbres
Pressent leur pas;
Leur essaim gronde;
Ainsi, profonde,
Murmure une onde
Qu'on ne voit pas.

Ce bruit vague
Qui s'endort,
C'est la vague
Sur le bord;
C'est la plainte
Presque éteinte
D'une sainte
Pour un mort.

On doute
La nuit...
J'écoute: -
Tout fuit,
Tout passe;
L'espace
Efface
Le bruit.
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 18:27

Je n'alimenterai plus la polémique en répondant, ce serait interminable (mais je reconnais que j'ai une mauvaise mémoire et que je réagis toujours sur le coup).
Ce poème ci-dessus est magnifique et particulièrement intéressant, je ne le connaissais pas ou ne m'en souvenais pas, mais je ne le trouve pas constitué de vers libres. Ils sont rimés et leur métrique est croissante / décroissante (du 2 au 10 et du 10 au 2, en sautant le 9). Pour moi c'est plus proche du classique (allez, on va dire néo) que du vers libre. Peut-être l'acception classique est d'ailleurs trop galvaudée. Il faudrait parfois plutôt dire "versifié", puisque les formes classiques sont relativement précises.

Et, sans comparaison, cet exercice de versification me rappelle un peu celui-ci :


Les rivières d'espérance
coulent sous les ponts de soucis
emportent tous les possibles
et finissent asséchées

combien de sacrifiés
auront pu se jeter
dans les remous sombres
les rapides nonchalants

courants illusoires
où les habitudes
jouent au jeu des masques
et charrient le doute

voilà le pont
c'est le dernier
après plus d'eau
à mon moulin

la dérive
à l'affût
comme une ombre
je chavire

je suis
venu
j'ai vu
perdu

et
perds
ces
vers

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Mer 6 Juin 2007 - 20:01

Je n'ai pas le temps de prendre le temps de lire correctement ce qui s'est écrit ici depuis ma dernière intervention, je rentre du boulot et je repars jusque tard.

Juste dire que j'ai lu en diagonale, et juste envie d'ajouter que je trouve le sujet "libre ou classique" passionnant, et que si personne n'en n'avait jamais parlé, je serais la première à le mettre sur le tapis.

Il est hors de question de chercher qui a commencé à demander quoi, car ce type de détails est totalement SANS importance. Par contre, il y a un milliard de choses à dire sur le sujet en lui-même, et si cela pouvait être fait sans le feu de la passion, je pense qu'on avancerait dans l'idée, le concept, le ce que vous voulez appelez-le comme vous voulez, vous comprenez sans doute ce que je veux dire.

Le truc c'est que chacun y met sa passion et que la plupart du temps, ceux qui ont l'air opposé disent en réalité la même chose, mais chacun à sa manière.

Leçon de morale, oui. Oui, certes, et il faut prendre ça comme ça, et en toute circonstance se dire qu'on peut tirer des leçons. Pas seulement sur un petit fil comme celui-ci, car.... si on y songe ça peut faire sourire, tant c'est puéril : les esprits se sont échauffés à partir d'un trait d'humour rondement dit. Faut l'faire....

Alors que chacun écrive selon la forme qui lui convient en cet instant, sachant qu'on poursuit aussi individuellement notre parcours évolutif. Et qu'on se le dise : c'est un privilège que celui de pouvoir se frotter aux différences.
Imaginez un instant un monde uniforme.

Il y a longtemps que j'aurais sorti la corde pour me pendre.

Quant à l'huile sur le feu.... que celui qui n'en jette jamais se nomme, s'il ose.


Que ça ne coupe l'appétit à personne ! Cuistot tchin Faim

Ro, Olé !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Jeu 7 Juin 2007 - 13:51

suites...



de suites en fugues
de préludes en études
de piano sano en duos crescendo

toutes les harmonies du partage
même en dissonance
lapident les coeurs volages
pour terrasser la raison
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Jeu 7 Juin 2007 - 22:04

GrandGuru a écrit:
Il faudrait parfois plutôt dire "versifié", puisque les formes classiques sont relativement précises.

Ben voila...on y est...

C'est Hugo qui a dépoussiéré les règles surranées de Malherbe et Boileau...

Le vers "libre" ? cela ne veut rien dire car le libre se décline de toutes les façons possibles, par opposition au classique qui répond à des règles très précises: il y a du libre rimé sans métrique rémanente, du libre rimé, du libre sans rimes ni métrique etc...

Ce que tu viens de lire est le premier grand poème en vers libre de l'histoire de la poésie: encore fallait-il le savoir...

Il ne répond à aucune des règles de forme fixe, sa métrique n'est pas constante, tout juste est-il rimé...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Jeu 7 Juin 2007 - 22:17

aude a écrit:
suites...

de suites en fugues
de préludes en études
de piano sano en duos crescendo

toutes les harmonies du partage
même en dissonance
lapident les coeurs volages
pour terrasser la raison

Aude, Aude...mais oui, ça y est, je me rappelle...n'est-ce pas toi qui as achevé un poème par ces deux superbes vers rimés ?

aude a écrit:
bulle de présence
au milieu de l'absence

Paraphrasant François, dont j'aime la plume aux déliés ciselés qui me plongent souvent avec pudeur dans l'univers de ses douleurs et tourments, j'ai envie de te demander:

Mais où Diable vas-tu chercher tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Jeu 7 Juin 2007 - 23:34

sourire didier...c'est un peu facile d'ironiser ainsi sur 2 vers sortis de leur poème...amusant aussi que la cible ne soit pas les alexandrins...pardon d'être un peu rebelle aux étiquettes...


Dernière édition par le Jeu 7 Juin 2007 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Jeu 7 Juin 2007 - 23:47

Je n'ironise pas, je m'extasie...

Ils ne sont pas sortis du poème mais en sont l'éclatante finale.

Je n'invente rien.

Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Ven 8 Juin 2007 - 0:01

impitoyable


La poésie souffle ses accents impitoyables
Sous le joug d'une liberté incroyable
Sans contraine
Et sans feinte
Sans gloire
Sans espoir
Humble parole de lucidité
Sans propriétaire névrosé
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   Ven 8 Juin 2007 - 0:18

Quelle lucidité !

Je ne te le fais pas dire, et puis, c'est si bien exprimé...

C'est sans espoir.

J'imagine qu'une Liberté incroyable soit un joug n'est pas une image d'une grande maladresse, c'est du troisième degré, n'est-ce pas ?


Dernière édition par le Ven 8 Juin 2007 - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce pour vous que la poésie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce pour vous que la poésie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que représente la photo pour vous?
» Que représente la lecture pour vous ? Sondage sans QCM.
» Mes photos pour vous
» QU'est ce que ce serais l'enfer pour vous ???
» Siamois pour vous servir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: