Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jour où les français ont choisi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
reGinelle



Nombre de messages : 5860
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:18

les deux France...
Gauche, droite...
au fond...
vous énoncez tous deux, Bertrand et Luc, des vérités. Vos vérités. celles qui correspondent au monde dans lequel vous vivez.

Vous avez tous deux raison et droit de les défendre... vous commettez tous deux l'erreur de ne pas accepter celles de l'autre...

Votre vécu, vos expériences, vos échecs ou vos réussites, vos difficultés ou vos facilités...

De l"assistanat à tout crins... non, Bertrand, ce n'est pas une bonne chose lorsque certains (et peut-être davantage que ce que l'on croit) en usent et en abusent. Mais cela malgré tout ne justifie d'en oublier les autres... ceux qui sont assistés pour ne pouvoir faire autrement.

Pour ce qui est des enfants tous "casés"... non, Luc, ce n'est pas une généralité. Ce n'est pas une exception non plus. Ne pas seulement se baser sur son propre vécu. Pour beaucoup encore, et trop !, cela reste un parcours du combattant.

Oui, il y a de bonnes entreprises... et oui, il y en a de mauvaises...
Oui, pour certains travailler et un vrai bonheur... oui, pour d'autres cela fint par virer au cauchemar... pour preuve ces suicides dont on parle actuellement... en passe d'être considérés comme une maladie "professionnelle"...

non... tout n'est pas rose... et non tout n'est pas noir...

vous représentez à vous deux les deux faces de cette France que nous aimons tant.

ces deux faces que j'aimerais pour ma part aller chacune à la rencontre de l'autre. Mêler leurs richesses, mettre sur la table le bon qu'il peut y avoir en chacune d'elle... et s'unir en lieu de s'opposer pour faire une synthèse de ce qu'elles ont en elles de meilleur.

au lieu de s'affronter... accepter simplement de "voir" de l'autre côté de la lorgnette... ou bien d'échanger "vos lunettes"...


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:34

la aussi... le titre de la rubrique...

politique...

lorsque l'on abandonnera la politique "politicarde", celle qui ne parle que de "partis" pour s'engager dans une veritable "politique" d'action pour une meilleure société, une VRAIE société, sans plus de clivages droite gauche, extrême droite, extrême gauche et etc... mais simplement "humaine"... l'homme aura fait un grand pas en avant et tous les espoirs seront de nouveau permis

utopie ? vous avez dit utopie ? Je préfère encore alors rester dans mon petit univers bien hors de ces temps...
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:47

Heureusement qu'il y a des gens comme toi reGinelle. Mais c'est bel et bien de l'utopie, j'en ai peur.
Moi je suis révolté, le moins assisté possible, et pas pleurnichard du tout, mais à la lecture de LucM, je frissonne, autant que lorsque je vois ces fanatiques hurler dans les rues de Paris "Nicolas Nicolas!" sans se rendre compte de l'assoiffé de pouvoir ultra-libéral qu'ils viennent d'élire.
Je prédis des soulèvements populaires, je prédis des couvre-feu, qui vont s'éterniser, et seront bien pratiques pour amorcer une rigidification d'un état policier atlantiste.
Je me prépare au maquis.

Luc M a écrit:
Les sans abri ? Tu sais très bien qui sont ces sans abri.
Hum
Citation :
La soupe populaire ? Je rêve là, à la place d’une soupe, essaye de leur proposer un emploi.
Double hum
Citation :
La jet Set, je ne suis pas contre, ça fait partie de notre civilisation, je ne suis pas jaloux de ne pas en faire partie, quoi que parfois côtoyé.
Aïe
Citation :
En matière de recrutement, bah ! Je crois à cette liberté de pouvoir embaucher pour son entreprise ce qui convient le mieux.
C'est vrai quoi, il y a tellement de choix dans la valetaille interchangeable, laissons le patronnat enfin respirer!

Citation :
Ouvre toi à l’extérieur, regarde autour de toi. Crois tu que le pont de Millau s’est construit comme ça ? Et ce fameux EPR, comme ça aussi ? Et les sous marins ? Non, prend du recul, tu verras que le travail pour celui qui l’aime, c’est autre chose.
Ben ouais Ro, et tous les missiles? et les Mirages, les Famas et autres gloires françaises? ça représente du travail, donc du mérite, ça.

Citation :
J’ai cinq gosses, quatre en couple, une célibataire = huit.

Huit avec des emplois (aucun précaire, de cadre à ouvrier)

Une petite fille en âge de travailler, un emploi.

Je ne suis quand même pas le seul en France, si ?
Ben non, vous êtes 53% des votants.
Et je me dis que si les 15% de votes blancs et les 7% d'abstentionnistes-jemenfoutistes, avaient voté (bref s'il y avait eu un meilleur candidat que la femme de paille à gauche) 22% + 47% et le réac-démago ultra-libéraliste ne serait pas là pour "nettoyer" ton petit monde des oisifs profiteurs et autres immigrés.

Personnellement je suis un de ceux-là, puisque je suis artiste, donc hautement louche n'est-ce pas, en tout cas pas très productif selon tes critères (et ceux du sbire de Bush).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:47

désolé réginelle. Je ne suis pas de gauche, pas de droite pas du centre. Je ne milite pour aucun des camps qui ont pignon sur rue.
Je m'insurge contre l'injustice, contre ceux qui imaginent que les autres sont pires ou meilleurs qu'eux. Déjà, ma révolte, n'est pas légitime, parce que je prends parti.
Je ne veux parler que des brebis dans un troupeau. Si l'une d'entre elle est galeuse, il est inutile de l'éliminer, car toutes ses congénères sont infectées.
Inutile d'accuser le berger.
Il est inutile d'instaurer une mise en quarantaine et de la soigner elle seule : c'est trop tard.
La seule solution consiste à conduire l'ensemble du troupeau vers une zone de désinfection, pour qu'ensemble ensuite, elles puissent toutes brouter l'herbe verte et enrichir le berger bon soigneur, les jeunes écoutant les enseignement des vieilles.
Pas de politique dans cette démarche. Du bon sens c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:53

réginelle résume
Citation :
De l"assistanat à tout crins... non, Bertrand,
ce n'est pas mon discours
je dis simplement que toi, comme tous les individus vivant en France, sont assistés par ce qu'ils consomment des produits subventionnés (produits alimentaires, produits vestimentaires, électro ménager). Comment peut on croire qu'une bibliothèque construite dans une ville, une école, une entreprise, le soit sans subvention, déguisée ou non.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 14:55

bertrand-mogendre a écrit:
désolé réginelle. Je ne suis pas de gauche, pas de droite pas du centre. Je ne milite pour aucun des camps qui ont pignon sur rue.
Je m'insurge contre l'injustice, contre ceux qui imaginent que les autres sont pires ou meilleurs qu'eux. Déjà, ma révolte, n'est pas légitime, parce que je prends parti.
Je ne veux parler que des brebis dans un troupeau. Si l'une d'entre elle est galeuse, il est inutile de l'éliminer, car toutes ses congénères sont infectées.
Inutile d'accuser le berger.
Il est inutile d'instaurer une mise en quarantaine et de la soigner elle seule : c'est trop tard.
La seule solution consiste à conduire l'ensemble du troupeau vers une zone de désinfection, pour qu'ensemble ensuite, elles puissent toutes brouter l'herbe verte et enrichir le berger bon soigneur, les jeunes écoutant les enseignement des vieilles.
Pas de politique dans cette démarche. Du bon sens c'est tout.

Finalement nous disons la même chose... aller ensemble et pas séparément.... seul le vocabulaire oun la manière de le dire change...
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 15:21

Voui, Réginelle, ça me rappelle qu'au premier tour un candidat voulait changer la donne, faire sauter le verrou des frilosités... Mais les réflexes archaïques ont la peau dure. Certains l'ont vu rêveur, d'autres traître à tous les bords, d'autres encore illuminé... La majorité de nos concitoyens veut le changement, mais le changement de l'autre d'abord, c'est toujours à celui qui a tort de faire le premier pas !
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 15:27

bertrand-mogendre a écrit:
réginelle résume
Citation :
De l"assistanat à tout crins... non, Bertrand,
ce n'est pas mon discours
je dis simplement que toi, comme tous les individus vivant en France, sont assistés par ce qu'ils consomment des produits subventionnés (produits alimentaires, produits vestimentaires, électro ménager). Comment peut on croire qu'une bibliothèque construite dans une ville, une école, une entreprise, le soit sans subvention, déguisée ou non.

Ne peut-on considérer justement que ces subventions ne sont que le bon emploi des deniers publics ?
où prendrait-on les fonds pour construire une école, une bibliothèque ? Tout ce qui est construit dans l'intérêt d'une population, pour répondre à un besoin d'enrichissement culturel général doit à mon avis être fait avec ce qui est prélevé dans les poches de cette population ! Une juste utilisation des impôts collectés au profit de tout un chacun !

En revanche ne serait-il pas plus juste d'agir de manière à ce que les secteurs industrie et agriculture s'auto gèrent, s'auto-suffisent ?

Sauf que là... ce serait compter sans la concurrence. Et pas seulement entre des entreprises nationales.

Nous sommes désormais dans un autre cycle. Celui des échanges internationaux... et de moins en moins de frontières. Or, cette politique pour moi n'est vivable, supportable, seulement entre pays ayant le même niveau de vie, la même valeur "monnaie"... Que le litre de lait coûte partout pareil... que l'heure de main d'oeuvre soit facturée au même prix partout...

En Pologne par exemple le smic tourne autour de 450 euros... en Bulgarie le salaire minimum n'atteint pas 100 €... comment ne pas créer de déséquilibres ? Comment ne pas compenser de tels déséquilibres ?

J'ai parfois l'impression que nous lancés dans une fuite en avant...
Revenir en haut Aller en bas
Luc M



Nombre de messages : 36
Localisation : au soleil couchant
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 15:32

reGinelle, ton analyse est calme, sincère, je ne suis pas fondamentalement de droite, mais dans le contexte actuel, il ne peut plus y avoir de gauche dans son état. Les Français l’ont compris. Pour la France, il n’y a pas d’alternative à ce que propose Sarkozy. Il faut que la France et les Français retrouvent leur dignité. Et surtout, surtout arrêter le langage de la langue de bois, il faut appeler un chat un chat. J’ai dis un jour, ça c’est le tiers monde, et si j’avais assez d’argent je ramènerais tout le monde. Oui, mais voilà, je n’ai pas assez d’argent, alors je n’ai ramené personne. Il en est ainsi de la France, elle ne peut pas accueillir toute la misère du monde, et ce n’est pas être raciste de dire cela. On ne peut plus accueillir des couples avec vingt cinq enfants. Même Chirac a dénoncé cela. Il est impératif de revaloriser le travail, tout le monde ne peut pas être cadre. En soixante dix neuf, pour la centrale de Flamanville, je me suis trouvé à la pèche à la truite avec un directeur de l’ANPE. Comme j’étais employé à la construction de la centrale, je lui ai fait part de mon étonnement de voir les ouvriers Français embauchés auparavant quitter le travail. C’est ainsi, m’a-t-il répondu, cela ne leur convient pas, nous avons donc passé un contrat avec la Turquie. Résultat, six cent Turques sont arrivés. Aujourd’hui, le même scénario va se répéter pour l’EPR si rien n’est fait dans ce sens. Et que l’on ne me parle pas de salaire, ils sont honnêtes. Non, le problème, c’est que le Français ne veut plus travailler. Alors, il faut les convaincre.

*Grand Guru écrit :
Moi je suis révolté, le moins assisté possible, et pas pleurnichard du tout, mais à la lecture de LucM, je frissonne, autant que lorsque je vois ces fanatiques hurler dans les rues de Paris "Nicolas Nicolas!" sans se rendre compte de l'assoiffé de pouvoir ultra-libéral qu'ils viennent d'élire.
Je prédis des soulèvements populaires, je prédis des couvre-feu, qui vont s'éterniser, et seront bien pratiques pour amorcer une rigidification d'un état policier atlantiste.
Je me prépare au maquis.


Des soulèvements populaires, parce que des voyous qui brûlent des voitures, c’est le peuple pour toi ?

Des gens qui hurlent Ségolène Ségolène, ce ne sont pas des fanatiques ?

Pour clore, je n’ai rien contre toi, je connais la politique en générale, celle de Sarkozy en particulier, je ne suis pas un fanatique, et je médite souvent.

Euh...4X2=8+1=9=9 emplois
Revenir en haut Aller en bas
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 15:37



Dans le respect des valeurs fondatrices de la République se trouve la dignité.


Tu sais, Luc, c'est tout de même dommage de constater que ceux, ici, qui manifestent le plus de rancoeur sont ceux-là mêmes qui viennent de gagner les élections... cela devrait être l'inverse, non ?

Pourtant, on se sort pas d'une période où le président était de gauche ! ce n'est donc pas l'expression d'un sentiment de satisfaction lié, enfin, à une manifestation de cette formidable, magnifique, alternance en politique...

Liberté, Egalité, Fraternité


Qui nous fera avaler qu'un jeune qui nait noir, qui grandit en apprenant le Coran (je mets une majuscule) aux 4000 (logements) à La Courneuve a les mêmes chances dans la vie qu'un jeune qui nait dans un pavillon à Neuilly...?
Aucun des deux n'aura cependant choisi... ne sera fautif...aucun ne devrait culpabiliser d'être au carrefour de circonstances qui l'auront placé, socialement, aux deux extrèmes du grand loto de la chance.
L'Egalité est un concept, pas toujours une réalité.
Ceux qui naissent avec un handicap et ne peuvent pas trouver de boulot plus tard parce que rares sont les patrons qui leur donnent une chance en savent quelque chose.
Une société où les employeurs n'ont souvent pas d'autre choix que d'augmenter les cadences à cause d'une concurrence nationale ou extra-nationale de plus en plus vive pousse les gens aussi au suicide: voir ce qui s'est passé chez Renault.
Une Europe qui s'est constituée à la hâte, sans se protéger dès le départ en se dotant d'une Constitution digne de ce nom ne peut qu'être à la merci, sans quotas, de la concurrence internationale.
Le niveau de vie, en Europe, va se niveler très vite vers le bas, la précarité grandir.
Le cynisme d'une boite comme Arena qui annonce, en pleine euphorie des victoires de Laure Manaudou qu'elle délocalise alors qu'elle gagne du blé en dit long sur ce qui attend ceux qui travaillent et vivent en France, qu'ils aient voté à droite ou à gauche hier...

Fraternité ?
Où est l'aide que peuvent attendre ceux que je viens de citer ?
Tu sais ce que c'est pour un jeune de se faire traiter de nègre ou de crouille dans la cour de l'école ? ce que c'est pour lui, plus tard, de voir les portes du travail se fermer parce qu'il a le teint Hâlé ?

La liberté ? quelle liberté quand un état n'est plus souverain et n'a plus les moyens de protéger les siens ?

Ah le bon temps où les ouvriers pouvaient faire grève, où un manichéisme simpliste à l'extrème réglait de son ronron la vie politique...aujourd'hui tout le monde flippe, jamais la Vieille Europe n'aura autant mérité son nom... avec ces putains d'anglais qui ont tout fait pour tirer dans les pattes de la France et de L'Allemagne et qui ne s'arrêteront pas là, on va où ?
Dans le mur, direct.
Et nous respirons tous le même air empoisonné, nous nous cancérisons aux métaux lourds, en attendant demain les ogm de Monsanto...

Tu sais quoi ? je suis sur que nous aimons le même drapeau, que nous chérissons autant la France, peut-être même, va savoir, reposerons nous un jour dans le même cimetière, après avoir chanté tant d'années la même Marseillaise...

Tu vois, je fais partie de ces crétins rétrogrades qui ont des réflexes protectionnistes : j'achète Citroen et Renault ...ce n'est pas demain la veille que j'achèterai Ford ou Nissan, ce n'est pas pour ça que je fais cocorico...
Tu sais ce qu'ils disaient de nous les anglais en 90, alors que Paris était la risée de la City ?
"La France a choisi l'emblême du coq parce que c'est le seul animal qui arrive à chanter les deux pieds dans la merde..."
On serrait les dents, on avait bien les boules...
Et cet enfoiré de Blair nous l'a mis tout' debout: on est cuits...
Cette Europe qui s'est faite à la va-vite va voir s'imposer à toute allure le modèle anglais, aussi bien en France qu'en Allemagne ou ailleurs...

Comme je l'écrivais ici, sur un autre fil, sur fond de catastrophe climatique, entre deux inondations et deux ouragans pour cause de tropicalisation des pays tempérés...

J'ai écouté le discours de Sarko, hier, par respect vis à vis du Président, mon président, quoi qu'il arrive, parce que je me sens encore républicain: ses premiers mots ont été pour dire sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique.
Dieu fasse qu'il tienne au moins cette promesse là !
Parce que, pour que les notions de partage, de travail, puissent être au centre de débats démocratiques, encore faut-il -Lapalissade !-, que nous soyons encore en vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Aaaaaaaaaah!   Lun 7 Mai 2007 - 15:39

Ces "TURQUES" au travail......... Quelle marche!

Charles SABATIER
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 15:42

Citation :
Non, le problème, c’est que le ... ne veut plus travailler.
C'est marrant, il se dit partout la même chose. En Belgique, en Finlande, en Pologne, en Allemagne, aux USA, en Colombie et au Sri-Lanka.
N'est-ce pas un peu court pour expliquer que les chiffres du chômage ont été multipliés par 8 en 20 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 16:08

Luc M dit qu'il n'est pas fondamentalement de droite... Non, juste du bord de ceux là qui jouissent d'un emploi, ses enfants également, son chien, sa femme, tout baigne. "Tant qu'on a la santé", on peut envisager l'avenir avec sérénité !
Mon dernier emploi était dans le secteur privé, ce n'est pas des heures sup que la direction imposait, mais des nuits supplémentaires de douze heures, à des femmes célibataires, pour la plupart, ayant charge d'enfant... Elles ne pouvaient refuser et se trouvaient ainsi prises dans l'engrenage des impôts en hausse, donc dans l'impossibilité de jamais faire machine arrière ! Normal, elles étaient en bonne santé...
Lorsque la santé vous lache par contre une autre galère commence. Je n'ai pas l'intention de pleurnicher, mon époux parvient à nourrir la maisonnée. C'est un de ces fainéants de fonctionnaire, un type qui bosse ses cinquante- cinq heures par semaine(un pauv'mec qu'a choisi d'être chercheur en fac et qui aurait mieux fait d'aller s'engraisser sur le dos de la sécu comme labo privé !) L'est un peu fatigué parfois, à soixante et un ans on devient moins productif, mais il va se remuer ce malpropre improductif ? C'est vrai quoi, la recherche fondamentale est un luxe que la France ne peut plus s'offrir, elle la confie donc, déja depuis deux lustres à des étudiants étrangers triés sur le volet, qu'elle paye au tarif d'une femme de ménage ! Le cher presque président n'innove pas tant que celà, il généralise !
Heu, à ta santé, Luc ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 16:29

Faites excuses si je m'emporte, ce ne sont même pas mes intérets que je défends, mais le cynisme me donne la nausée... Si mon porte monnaie est ancré à gauche, mes yeux n'ont jamais eu d'oeillères, enfin il me semble... Bon j'arrête, pas faire risquer la censure !
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 16:42

Il n'y a pas de cynisme ici, Zoe... Chez personne : seulement des approches différentes, des convictions différentes.

et pas de censure... du moins je l'espère.

et s'emporter... ça ne sert à rien... on risque de s'énerver, et ffffffffff...
Revenir en haut Aller en bas
Luc M



Nombre de messages : 36
Localisation : au soleil couchant
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 16:44

Voilà, je me suis exprimé sur ce fil, c’est très rare que je m’exprime sur le fil d’un(e) autre. Je suis navré d’avoir laissé une mauvaise impression, emporté par une passion irraisonnée.

*didier meral : je suis profondément ému par ta vérité.

*Zoé Sporadic : mon chien est mort.
Santé mdr


Dernière édition par le Lun 7 Mai 2007 - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 20:04

didier meral a écrit:
Tu sais, Luc, c'est tout de même dommage de constater que ceux, ici, qui manifestent le plus de rancoeur sont ceux-là mêmes qui viennent de gagner les élections... cela devrait être l'inverse, non ?

Tu es en pleine gourance, Didier. Ce n'est pas de la rancoeur qui sort du clavier de Luc. C'est de la haine. La haine de ceux qui ont attendu d'être sûr de gagner pour sortir du bois et cracher leur venin.

Ceux-là, je les attendais sur ce forum et un peu partout ailleurs. Ils sont tristement prévisibles. Et ce n'est qu'un début !

Et ce n'est pas une attaque personnelle contre toi, Luc : je suis persuadé qu'un résultat inverse aurait eu les mêmes effets, dans le camp opposé.
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Mon D I E U ¿?   Lun 7 Mai 2007 - 20:09

Que d'égocentriques et chauvins bla-blas!


Charles SABATIER
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 20:09

didier meral a écrit:
Tu sais quoi ? je suis sur que nous aimons le même drapeau, que nous chérissons autant la France, peut-être même, va savoir, reposerons nous un jour dans le même cimetière, après avoir chanté tant d'années la même Marseillaise...





Maria avait deux enfants
Deux garçons dont elle était fière
Et c'était bien la même chair
Et c'était bien le même sang
Ils grandirent sur cette terre
Près de la Méditerranée
Ils grandirent dans la lumière
Entre l'olive et l'oranger
C'est presqu'au jour de leurs vingt ans
Qu'éclata la guerre civile
On vit l'Espagne rouge de sang
Crier dans un monde immobile
Les deux garçons de Maria
N'étaient pas dans le même camp
N'étaient pas du même combat
L'un était rouge et l'autre blanc
Qui des deux tira le premier
Le jour où les fusils parlèrent
Et lequel des deux s'est tué
Sur le corps tout chaud de son frère
On ne sait pas, tout ce qu'on sait
C'est qu'on les retrouva ensemble
Le blanc et le rouge mêlés
A même les pierres et la cendre
Si vous lui parlez de la guerre
Si vous lui dites liberté
Elle vous montrera la pierre
Où ses enfants sont enterrés
Maria avait deux enfants
Deux garçons dont elle était fière
Et c'était bien la même chair
Et c'était bien le même sang


Jean Ferrat
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 20:39

maria paroles de Jean-Claude Massoulier, musique Jean Ferrat.
Belle interprétation Gérard FEYFANT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
Georges

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 69
Localisation : Village de Normandie
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Lun 7 Mai 2007 - 22:23

Luc ayant compris que tu es chef d'entreprise j'aimerais que tu le veux que tu répondes à deux questions :
- Dans ton entreprise : qui décide de l'oportunité de faire des heures suplémentaires, toi ou tes salariers.
- comptes-tu augmenter le nombre d'heures chômeurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.georges-hubel.com
Luc M



Nombre de messages : 36
Localisation : au soleil couchant
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Mar 8 Mai 2007 - 9:45

Bonjour Georges, avant de répondre à tes questions, dans ma présentation sur ce forum, j’ai précisé ma fonction professionnelle. Je suis responsable d’un site d’extraction de matériaux. Au cours de ma carrière, j’ai connu des hauts, mais aussi des bas, et tout ne baigne pas dans ma vie comme on pourrait le croire.
Pour répondre à ta question :

- Dans ton entreprise : qui décide de l'opportunité de faire des heures supplémentaires, toi ou tes salariés.-
Mon entreprise est aux 39 H 00 payées 35 H 00. Déjà 4 h 00 sup/sem (protocole des 35 H 00)

Pour ce qui est donc des heures supplémentaires, elles sont la conséquence du respect des délais des travaux des chantiers clients (internes ou externes). Donc, pour être plus clair, uniquement pour des impératifs majeurs, je décide les heures supplémentaires, j’en parle aux salariés, il n’y a aucun problème.

- comptes-tu augmenter le nombre d'heures chômeurs.
Je ne pense pas augmenter sensiblement les heures supplémentaire sur mon site, mais je pourrais indiquer aux chômeurs qui le désireront un site qui peut les embaucher.


Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luc M



Nombre de messages : 36
Localisation : au soleil couchant
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Mar 8 Mai 2007 - 10:49

Une petite anecdote :

Il y a quelques années, j’ai créé une entreprise, j’étais donc chef d’entreprise.

Tout allait bien, mon chiffre d’affaire n’était pas mirobolant et je ne dégagé pas énormément de bénéfice, j’étais dans le régime fiscale préconisé par ce qui me semblait le mieux adapté.

Quelques années ont passé, le chiffre d’affaire a considérablement augmenté.

Puis est arrivé un contrôle fiscale pour 1988 et 1989, avec une taxation d’office de 700 KF pour 1987, nous étions en 1989. (Je n’étais plus au bon régime)

Je passe sur les détails d’un an de contrôle, bien entendu j’ai refusé la taxation de 1987, et demandé le contrôle pour cette année là.

Au cours de mon contrôle, j’ai demandé à ma contrôleuse de considérer le fait d’avoir travaillé pratiquement jour et nuit. Sa réponse : il fallait embaucher. Voilà la réponse d’une fonctionnaire de l’état. (Régime de gauche). Je ne veux pas rentrer dans les détails, mais embaucher pour remplacer mes heures n’était pas financièrement et techniquement possible.

Je me suis rapproché de François Mitterrand, lequel m’a rapproché de Michel Charasses, lequel m’a rapproché de la DGI de mon département.

Finalité : j’ai arrêté mon entreprise, trouvé un emploi, et donné mon traitement au fisc pendant près de trois ans.

(Je veux bien croire au prix élevé des roses)


Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Mar 8 Mai 2007 - 11:06

Luc M a écrit:


Euh...4X2=8+1=9=9 emplois
Oui, c'est ce que je m'étais dit. Mais nous avons vu que les candidats à la présidentielle n'étaient pas très forts non plus pour les chiffres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Mar 8 Mai 2007 - 11:49

En ce qui me concerne, je juge utile de faire silence.
Cinq ans c'est une bonne période pour réfléchir, chercher et élaborer ...
Evidemment pour cela il vaut mieux ne pas être directement menacé ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91105
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   Mar 8 Mai 2007 - 12:43

Luc M a écrit:
Ro, tu schématises beaucoup trop ce qu’est le travail. Non, cela ne se passe pas comme ça, ou peut être dans quelques rare usines. Ouvre toi à l’extérieur, regarde autour de toi.

Ah... Eh bien pourtant, c'est bien à moi que s'adressait la charmante personne hautaine et suffisante de l'ANPE, quand elle a dit "estimez-vous heureuse de travailler 16 h par semaine, parce qu'il y en a qui n'ont rien".
Curieusement, elle n'a rien trouvé à répondre quand je lui ai suggéré de changer sa place contre la mienne.

Je suis arrivée dans la région j'avais 41 ans. J'étais déjà trop vieille. Bon, on ne te le dit pas comme ça, avec un peu de chance. On te dit néanmoins qu'employer des jeunes coûte moins cher. Ah oui, j'étais trop qualifiée.... (bawi, chercher des ignares ça coûte aussi moins cher, à croire)

Quant à l'histoire de la formation, c'est ni plus ni moins du vécu et pas que au niveau du moi-je.
Alors bien sûr que le viaduc de Millau a employé les chaudronniers d'ici, mais vois-tu, j'aimerais espérer vivre d'autre chose que des constructions exceptionnelles et réservées aux hommes.

J'ai tout monté moi-même, finalement. Ma reconversion, je veux dire. Je ne roule pas sur l'or, loin s'en faut, et je me suis frayé mon chemin avec un partenaire indispensable : le temps. J'ai commencé par 2 h par semaine... tu vivrais, toi, avec deux heures de travail par semaine et un gamin sur les bras ?

On dit "ne perdez pas patience, persévérez", ben tu vois, j'ai jamais lâché les bras, et je suis en train de réaliser que peut-être je vais finir par un temps complet bien que morcelé par différents contrats... au seuil de la retraite. Dans le fond, y'aura pas eu à s'inquiéter, tout vient à point... AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour où les français ont choisi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour où les français ont choisi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Touch Flo 3d 2 TF3D 2
» Jour de la semaine en Français ...
» [AIDE] Comment mettre mon Htc en français s.v.p?
» Plus de programmes en français sur HD Suisse
» [INFO] Mise à jour pour le TouchPro2 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: