Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos habitudes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 14:06

Laetyben a écrit:
Ce petit endroit merveilleux, aux charmes indéniables, je ne le voyais plus.

Je me demande tout à coup si l'inverse ne serait pas plus logique. Les habitudes font qu'on capte tout de suite l'inhabituel ; aujourd'hui, le chant de cet oiseau.
Par contraste.

Si nous vivions sans aucune habitude, peut-être que dans le désordre ne saisirions-nous pas "la différence"...

Je ne suis pas sûre. Je me pose juste la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 15:07

GrandGuru a écrit:
Je suis d'accord avec le fond de ton texte, mais contrairement à Laetyben, je le trouve poétiquement creux : juste un emballage versifié -strophes d'octo en rimes alternées- qui font qu'on l'appelle "poème". Sans saveur, scolaire, comme sur commande. Mais l'émotion! l'allégorie? La Poésie?
Bon je sais que ce n'est pas l'endroit pour les critiques littéraires, on n'est pas là pour ça, mais "magnifique" est un peu dithyrambique je trouve, désolé.

Ce n'est pas son texte mais celui de Sully Prud'homme.
http://www.academie-francaise.fr/immortels/base/academiciens/fiche.asp?param=449

nb: je ne me trouvais ni excessive, ni pompeuse dans mes éloges.
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 15:14

Romane a écrit:
Laetyben a écrit:
Ce petit endroit merveilleux, aux charmes indéniables, je ne le voyais plus.

Je me demande tout à coup si l'inverse ne serait pas plus logique. Les habitudes font qu'on capte tout de suite l'inhabituel ; aujourd'hui, le chant de cet oiseau.
Par contraste.

Si nous vivions sans aucune habitude, peut-être que dans le désordre ne saisirions-nous pas "la différence"...

Je ne suis pas sûre. Je me pose juste la question.

Rage Je m'arrache les cheveux sur ta réponse, pas qu'elle soit inintéressante, au contraire, elle titille mes neurones...
Revenir en haut Aller en bas
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 16:22

superflux

Au premier mot, la voix verte infuse le sang de son fluide irradiant et la lumière jaillit de toute part, de l’intérieur comme de l’extérieur, franchissant le mur de la jouissance dans un big bang inaudible. L’enveloppe charnelle ne sait trop comment réagir à ces cent mille volts orgasmiques simultanés et se liquéfie d’un seul trait secouée par un frissonnement continu. La fusion s’opère à froid sans la moindre déperdition énergétique recyclant à l’infini le potentiel de plaisir illimité. Le mental sombre dans l’inconscience et c’est en mode 100% automatique qu’il parvient à maintenir l’étalon noir dans les courbes de l’asphalte, traitant les données sans les analyser. La pensée consciente est totalement effacée, effarée, engloutie par la constance de la marée éblouissante. La grâce se consacre à la grâce. La vie devient superflue.
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 16:50

Laetyben a écrit:
Ce n'est pas son texte mais celui de Sully Prud'homme.

Ha ben c'était pas évident (une signature en dessous des textes qui ne sont pas de nous, c'est mieux), mais tant mieux, je craignais d'avoir été désagréable!

Citation :
nb: je ne me trouvais ni excessive, ni pompeuse dans mes éloges.
Effectivement, la notion de poésie et de magnificence est très relative... Je te conseille tout de même de lire des poètes écrivant avec leurs tripes plus qu'avec des règles de prosodie, pour voir la différence d'impact sur ton ressenti.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 17:00

Laetyben a écrit:
Je m'arrache les cheveux sur ta réponse, pas qu'elle soit inintéressante, au contraire, elle titille mes neurones...

Mais j'espère bien ! Parce qu'en te lisant, la nécessité du contraste m'est nettement apparue. mèche

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 17:48

GrandGuru a écrit:
Effectivement, la notion de poésie et de magnificence est très relative... Je te conseille tout de même de lire des poètes écrivant avec leurs tripes plus qu'avec des règles de prosodie, pour voir la différence d'impact sur ton ressenti.

Il arrive même qu'on ait les deux, Baudelaire, pour ne citer que lui...

Comme quoi on peut écrire avec ses tripes tout en observant des règles de prosodie....

L'un n'empêche pas l'autre...

De même lit-on parfois de la poésie insipide, sans saveur et sans tripes qui ne suit aussi aucune règle particulière...

Comme quoi...

[quote="GrandGuru"]
Laetyben a écrit:
Ce n'est pas son texte mais celui de Sully Prud'homme.
Citation :

Ha ben c'était pas évident (une signature en dessous des textes qui ne sont pas de nous, c'est mieux), mais tant mieux, je craignais d'avoir été désagréable!
.

Le nom de l'auteur est dans le titre !
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 18:09

Hummmm...Didier...GrandGuru...

Sujet fort complexe et riche en paradoxes...

Si la forme masque la superficialité ou remplace le ressenti, alors il faut s'en affranchir absolument et avoir le courage d'apprendre à nager sans bouée...

Les paillettes même habiles et rutilantes, me laissent de glace...

Et puis un jour, quelqu'un a mis ça sur mon blog:

Ce sont de drôl's de typ's qui vivent de leur plume
Ou qui ne vivent pas c'est selon la saison
Ce sont de drôl's de typ's qui traversent la brume
Avec des pas d'oiseaux sous l'aile des chansons

Leur âme est en carafe sous les ponts de la Seine
Les sous dans les bouquins qu'ils n'ont jamais vendus
Leur femme est quelque part au bout d'une rengaine
Qui nous parle d'amour et de fruit défendu

Ils mettent des couleurs sur le gris des pavés
Quand ils marchent dessus ils se croient sur la mer
Ils mettent des rubans autour de l'alphabet
Et sortent dans la rue leurs mots pour prendre l'air

Ils ont des chiens parfois compagnons de misère
Et qui lèchent leurs mains de plume et d'amitié
Avec dans le museau la fidèle lumière
Qui les conduit vers les pays d'absurdité

Ce sont des drôl's de typ's qui regardent les fleurs
Et qui voient dans leurs plis des sourires de femme
Ce sont de drôl's de typ's qui chantent le malheur
Sur les pianos du cœur et les violons de l'âme

Leurs bras tout déplumés se souviennent des ailes
Que la littérature accrochera plus tard
A leur spectre gelé au-dessus des poubelles
Où remourront leurs vers comme un effet de l'Art

Ils marchent dans l'azur la tête dans les villes
Et savent s'arrêter pour bénir les chevaux
Ils marchent dans l'horreur la tête dans des îles
Où n'abordent jamais les âmes des bourreaux

Ils ont des paradis que l'on dit d'artifice
Et l'on met en prison leurs quatrains de dix sous
Comme si l'on mettait aux fers un édifice
Sous prétexte que les bourgeois sont dans l'égout ...


le grand Leo bien sur...

Transformer la contrainte en liberté, ça laisse rêveur...
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 18:33

aude a écrit:
Hummmm...Didier...GrandGuru...

Sujet fort complexe et riche en paradoxes...

Transformer la contrainte en liberté, ça laisse rêveur...

La seule contrainte qu'a un poète ou devrait avoir un poète: ne pas pratiquer l'extrémisme et laisser aux autres le choix de son mode d'expression...

Ceux qui veulent s'affranchir de règles qu'ils ne connaissent souvent même pas sont libres de le faire, suivant le principe basique que j'énonce ci-dessus...

Maintenant, prêcher exclusivement pour une paroisse, une école, un mode d'expression presque inlassablement renvoie à la toute-puissance et à la caricature...ou à une forme matoise d'intégrisme.

Qu'est ce que ça peut foutre que l'on écrive en vers libre, en néo-classique ou en classique ?

Je ne connais pas cent personnes qui soient encore capables d'écrire en respectant TOUTES les règles de la poésie classique (d'ailleurs, je n'en fais pas partie)...

Est-ce encore de trop ?

aude a écrit:

Si la forme masque la superficialité ou remplace le ressenti, alors il faut s'en affranchir absolument et avoir le courage d'apprendre à nager sans bouée...

Dans le cas que tu cites, le plus urgent semble de s'affranchir de la superficialité, non ?
La superficialité écrite de façon libre ou classique, reste de la superficialité !
"nager sans bouée" ne change rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
aude

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 50
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 19:39

Didier et GrandGuru, sachez reconnaitre vos similitudes plutôt que vos différences, les extrêmes se ressemblent à s'y méprendre Wink

Voici ce que j'ai répondu dernièrement à quelqu'un qui me sollicitait pour une "critique constructive" de sa poésie:

Je ne suis pas à l'aise toutefois pour te répondre dans la mesure ou de mon point de vue, la poésie ne se critique ni sur la forme, ni sur le fond...

Sur la forme, je ne suis pas pour une poésie asceptisée dont tous les défauts sont corrigés. Les imperfections font en général le charme, le caractère unique d'un texte[cela vaut tant pour la forme libre que la forme métrique]. [...] Le mieux est de pratiquer encore et encore...et aussi de lire beaucoup de poésie.

Sur le fond, chacun est à son stade de dévelopement et nul ne peut en juger. Tout ce que l'on peut faire éventuellement est offrir des pistes de reflexion et je m'y applique lorsque un poème me suggère une telle idée. Ainsi, mes réponses [poètiques] ne sont pas une compétition de style ou de fond, juste des orientations que tu peux ou non choisir de suivre...Pour moi, la poésie (l'art en général) est le langage du coeur, tout ce que je peux recommander est d'écouter ce dernier...[...]

Le chemin de l'art est un parcours individuel, le partage n'intervient que lorsque l'oeuvre est achevée. C'est une voie qui requiert du coeur et du courage, donc bravo pour ton choix et surtout continue d'écrire!


L'artiste doit faire le douloureux travail de s'affranchir des conditionnements, mais sans aucune "technique" (formellement apprise ou auto-découverte) ne peut s'exprimer. La technique n'est pas non plus une excuse pour se dédouaner du travail de fond...Toutefois, pratiquée jusqu'à ce qu'elle devienne "innée", elle peut aussi devenir libératrice comme l'illustre le texte de Leo. Bref, les paradoxes ne peuvent être résolus et c'est dans la tension entre les extrêmes (et pas dans leur mutuelle neutralisation) qu'est le chant de la vie.

Ces mêmes paradoxes s'appliquent aussi au lecteur qui peut se laisser facilement distraire, positivement ou négativement, par la forme (ou son absence, ou ses défauts) et "oublier" de lire avec le coeur.

"L'essentiel est invisible pour les yeux..." Saint-Exupéry
Revenir en haut Aller en bas
http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 20:10

aude a écrit:
Didier et GrandGuru, sachez reconnaitre vos similitudes plutôt que vos différences, les extrêmes se ressemblent à s'y méprendre Wink

Mets tes lunettes, Aude, avant que de prendre ta plume: Filo est un fanatique du vers libre prosélyte tandis que je défends la liberté d'expression poétique, quelle que soit sa forme...

Nous ne sommes en aucun cas des extrèmes, pour cela il faudrait que je sois un fanatique du vers classique prosélyte, ce qui n'est pas le cas.

aude a écrit:
L'artiste doit faire le douloureux travail de s'affranchir des conditionnements, mais sans aucune "technique" (formellement apprise ou auto-découverte) ne peut s'exprimer.

Là aussi, c'en est presque risible: tu te poses en démiurge: le Veilleur, peignant en pointilliste doit-il s'affranchir des contraintes du pointillisme parce que certains pensent à sa place, pour lui, qu'il devrait consacrer son talent à l'art contemporain ?
Que sera le contemporain (d'aujourd'hui) dans cent ans ? cela a-t-il vraiment un sens ?

C'est tout le problème de ceux qui s'imaginent gardiens de la pensée et surtout de la forme correctes ! quelle toute-puissance, quelle forfanterie dirait Charles...

Laisser les gens s'exprimer comme ils l'entendent me semble la seule chose Raisonnable en matière artistique...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 20:28

Laisser les gens s'exprimer comme ils l'entendent me semble la seule chose Raisonnable en matière artistique...(Didier Méral)
Sur ce point, je suis d'accord avec toi.

Moi je sais que je ne saurai porter de jugement sur quelqu'un qui écrit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 22:34

ZAZA 54 a écrit:
Moi je sais que je ne saurai porter de jugement sur quelqu'un qui écrit.

Le plus fou est de se rappeler ce qu'était la poésie au moyen-âge: une poésie non rimée, assonancée, en vers libres...
Voila qui donne à réfléchir: rien de nouveau sous le soleil de l'expression poétique...
Sauf que les auteurs classiques tels Verlaine ou Victor Hugo ne sont plus enseignés qu'au collège, 95% des profs étant incapables de dire par exemple pourquoi Booz endormi est l'un des plus grands chefs d'oeuvre de la poésie, ce qu'est le lyrisme, quels éléments techniques font de la poésie un CHANT, permettent l'expression de la musicalité...

Bloodymary qui écrit souvent en vers libre, utilisant la rime de façon sporadique, comme élément euphonique, peut être lyrique ET musicale lorsqu'elle est inspirée: je songe à Chanson au goût amer.
Pareil pour François Dalayrac, pour ne citer que ces deux membres de LU...

Maintenant, je lance un défi: essayez d'écrire ou plutôt de récrire Cirques d'embruns de Gui en vers libre...
Bon courage...

L'écriture sous forme néo classique en employant les assonances et allitérations, les longues et les brèves, l'élision à l'hémistiche pour éviter l'effet de chute du "e" muet n'a pas les mêmes visées du tout que celle du vers libre qui permet par exemple d'exprimer l'essence d'un ressenti, d'une idée, d'une émotion, de jouer avec une plume qui peint les volutes d'un imaginaire fécond.

Encore une fois, je soutiens qu'accorder une prévalence au libre ou au classique est juste digne de La guerre des Rose: laissons la à Danny de Vito !


Dernière édition par le Ven 25 Mai 2007 - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 22:37

GrandGuru a écrit:

Effectivement, la notion de poésie et de magnificence est très relative... Je te conseille tout de même de lire des poètes écrivant avec leurs tripes plus qu'avec des règles de prosodie, pour voir la différence d'impact sur ton ressenti.

J'en lis aussi et parfois j'y trouve du plaisir et de la beauté aussi. Mon ressenti est fonction de ce que je lis, comme tout un chacun je te l'accorde.
Je te remercie de ton conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 22:38

Romane a écrit:
Laetyben a écrit:
Je m'arrache les cheveux sur ta réponse, pas qu'elle soit inintéressante, au contraire, elle titille mes neurones...

Mais j'espère bien ! Parce qu'en te lisant, la nécessité du contraste m'est nettement apparue. mèche

Rage Rage Rage
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Jeu 24 Mai 2007 - 23:22

Chacun est libre d'écrire comme bon lui semble, je sais que j'écris beaucoup de poésies qui ont une part de vécu, on peut aimer comme ne pas aimer peu importe, le tout pour moi est d'écrire ce que je ressents, ou à partir d'un mot, tout d'un coup la page se laisse écrire, ça vient tout seul voilà ça c'est moi pom pom et puis en lisant les autres j'apprends tous les jours des trucs nouveaux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 1:32

didier meral a écrit:
GrandGuru a écrit:
Effectivement, la notion de poésie et de magnificence est très relative... Je te conseille tout de même de lire des poètes écrivant avec leurs tripes plus qu'avec des règles de prosodie, pour voir la différence d'impact sur ton ressenti.

Il arrive même qu'on ait les deux, Baudelaire, pour ne citer que lui...
Comme quoi on peut écrire avec ses tripes tout en observant des règles de prosodie....
L'un n'empêche pas l'autre...
Evidemment, et heureusement! Ai-je prétendu le contraire?
Je conseille juste à ceux qui s'extasient devant des vers que je trouve dénué de Poésie (car c'est de cela que je parle et pas d'autre chose), et de façon spécifique (en l'occurence pour voir la différence d'impact sur le ressenti) de lire (et je ne précise pas "seulement") ceux qui dépassent les règles de forme et qui écrivent avec leur tripes.
Je ne sous-entends pas que ceux qui choisissent les contraintes de formes ne me font pas vibrer ou sont moins magnifiques à lire... Baudelaire, Hugo et autres fameuses éternelles références sont des maîtres incontournables et géniaux.
La poésie n'est jamais insipide, ce sont certaisn poèmes qui peuvent l'être s'ils sont dénués de Poésie justement. Qu'ils soient versifiés ou non, bien entendu.
Je remarque seulement que sans cadre ou contrainte, on est en général plus libre, même si de grands talents ont fait des merveilles avec, sans compter de nombreux inconnus (même parmi nous) dont c'est également le cas.

Laetyben a écrit:
Ce n'est pas son texte mais celui de Sully Prud'homme.
GrandGuru a écrit:
Ha ben c'était pas évident (une signature en dessous des textes qui ne sont pas de nous, c'est mieux), mais tant mieux, je craignais d'avoir été désagréable!
.
didier meral a écrit:
Le nom de l'auteur est dans le titre !
Dans le titre du fil, c'est à dire celui qu'on n'a pas forcément le réflexe de lire puisque c'est en général toujours le même dans un même fil (en l'occurence ici "Vos habitudes" est le titre de toutes les interventions sauf celle dont nous parlons, non?). Une signature évidente serait préférable à mon avis lorsqu'on poste le texte d'un autre.

Citation :
Mets tes lunettes, Aude, avant que de prendre ta plume: Filo est un fanatique du vers libre prosélyte tandis que je défends la liberté d'expression poétique, quelle que soit sa forme...

"fanatique"? "prosélyte"? Heeeu Didier! j'écris aussi des poèmes versifiés! (par exemple, va >>sur cette page de mon recueil<<, et lit "Expiration", "Esquisse" [celui-ci juste pour les rimes] et "Le sonnet des décombres").
Pour dénoncer un soi-disant extrémisme, tu tombes dans un autre.
Si tu savais la jubilation que j'ai pu ressentir en lisant des vers de Rilke, Poe, Cocteau, Baudelaire, Rimbaud, Hugo, Brassens, et Ferré également...
Mais à quoi bon essayer de les imiter lorsqu'on n'a pas ce talent? Pourquoi s'acharner à mettre en forme de "poèmes" illusoires des mots qui n'expriment aucune poésie, sinon pour se prétendre poète ou s'illusionner sur son propre talent?
Lorsque la prosodie est associée à LA Poésie, évidemment que j'applaudis!!! Mais pour avoir géré récemment un forum uniquement axé là-dessus, je peux t'affirmer que ce n'est pas si fréquent, et que les versificateurs du dimanche n'aiment pas qu'on le leur dise.
Alors je leur conseille au moins d'essayer d'écrire en se lâchant... juste essayer pour voir... Certains se sont révélés ainsi.

Même si je trouve plus d'authenticité spontanée à une expression libre, je défends tout de même exactement la même chose que toi : la liberté d'expression poétique, quelle que soit sa forme, mais du moment que c'est poétique!!! Sinon je n'appelle pas ça de la poésie, tout simplement (peut-être que le mot poésie est trop assimilé au mot "poème").
C'est assez clair, ou il faut que je me re-cite?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 10:53

Filo, ton propos est aussi mouvant que mer qui frissonne sous vent d'automne, je te rafraîchis la mémoire:

http://liensutiles.forumactif.com/Litterature-c12/Biblio-LU-c4/A-propos-f36/Qu-est-ce-pour-vous-que-la-poesie-p205806.htm?highlight=#205806

Ce gavage des jeunes d'écrits de dinosaures (!!!), déjà, n'existe que dans ton imagination, ensuite pour reproduire le modèle classique faudrait-il qu'ils le connaissent...
Ne confonds-tu pas la rime avec la prosodie ancienne ?

Je viens de suivre le lien que tu m'as donné, et c'est bien ce que je pensais: ce que tu présentes n'est en aucun cas du classique, tout juste y trouve-t-on des rimes.
Il y a des rimes aussi dans les chansons...

Je crois que tu confonds quelques approximations sur les règles de prosodie, dont la présence en finale de la rime, avec l'ensemble des connaissances de celles-ci, enseignées au XIXème aux enfants dès leur plus jeune age: Rimbaud, à 12 ans, les avait apprises.
Aujourd'hui presque plus personne ne les connait pourtant fleurissent inévitablement des commentaires sur de soi-disant techniques dont l'auteur n'a qu'une vague idée !

Merci pour ton incitation à me lacher en vers libre, c'est déjà fait.
Pour ne pas dire que j'en fais tous les jours, du vers libre: c'est ainsi que je consigne impressions, vécu, ressenti, émotions, idées sur mon journal intime. Que je n'aie pas envie de le donner à lire est tout autre chose.

Ce n'est pas que le vers classique ne soit plus à la mode qui me désole, mais bien le fait que les techniques de Poésie, notamment en ce qui concerne les rendus musicaux, disparaissent dans les manes de l'oubli...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 11:13

Vous feriez bien de cesser de vous chipoter pour une forme ou l'autre, car personne n'a raison ni tort et vous le savez parfaitement l'un comme l'autre, car vous deux n'êtes pas des imbéciles, il me semble.

Je viens de lire ce fil, et je suis ahurie et consternée de voir que tout peut flamber à ce point pour un mot ou une impression. Mais bon sang !!!

Il n'y a aucun fanatique ici, ni dans un sens ni dans l'autre. Et je peux dire sans me tromper que l'un comme l'autre, vous avez une écriture qui ne laisse insensible le lecteur.
Je connais depuis longtemps les progrès de Didier en matière de poésie classique, et je te salue au passage, Didier, car tu bosses et te passionnes pour ce genre de poésie, d'une manière fort studieuse et tu y mets tout ton coeur.
J'ai rencontré plus récemment GrandGuru et suis tombée amoureuse de ses mots, pour ce qu'ils sont à sa manière à lui, et je serais bien désolée si tous les poètes du monde n'utilisaient qu'une forme littéraire.

La liberté de la forme ou sa soumission à des règles n'ont pas à être discutés en s'écharpant, mais au contraire argumenté posément, et en tout cas, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, tout le monde sait ça.

Je ne vois pas en quoi des vers libres seraient plus insipides que des vers classiques, et inversement.

Personnellement, j'ai abandonné l'alchimie chiffres/lettres parce que je suis farouchement rebelle à tout ce qui peut ressembler à un enfermement, mais c'est MON problème et pas le vôtre. Cela ne m'a pas empêchée d'écrire sous contrainte et même de me forger mes propres contraintes, de plus en plus difficiles à respecter.

Gui, Bloody, François ont leur propre style. Mais aussi Virgule, Charles, Alf, et Valérie Gonzalez (quelqu'un la connaît au fait ? quelqu'un les lit de temps en temps ? Qui va fouiller pour lire les autres ? Je ne vois pas de commentaires pousser dans les recueils. Tiens, l'autre jour j'ai regardé par curiosité jusqu'où le mien était descendu...). Bref, tout ça pour dire : ne trouvez-vous pas un peu ridicule de vous tomber dessus à bras raccourcis, plutôt que vous enrichir l'un de l'autre ?

Moi c'que j'en dis....
J'vous apprécie tous les deux. Pire. Je vous lis.
AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Ven 25 Mai 2007 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 11:22

Ce que j'en conclus est que le mode d'expression choisi en art reste et se doit de rester libre.

Toute atteinte - fût-elle argumentée - à une forme d'écriture est tout bonnement une atteinte à la liberté.

Point.

Sur ce, je vais de ce pas lire Valérie Gonzalez, merci de l'incitation, sinon de l'invitation.

LU devient un gigantesque espace d'écriture: 150.000 posts environ...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 11:29

didier meral a écrit:
Ce que j'en conclus est que le mode d'expression choisi en art reste et se doit de rester libre.
Oui. Mais ça, nous le savions avant, non ?

Citation :
Toute atteinte - fût-elle argumentée - à une forme d'écriture est tout bonnement une atteinte à la liberté.
Il ne s'agit pas d'atteinte, quand quelqu'un dit qu'il préfère telle forme plutôt qu'une autre, et qu'il en donne les raisons. Il ne fait qu'exprimer comment cette forme d'écriture et lui-même sont en osmose. Cela n'a aucune raison de fâcher, de même que si l'on se mettait à se fâcher parce qu'Untel a les yeux verts.... etc.


Citation :
LU devient un gigantesque espace d'écriture: 150.000 posts environ...
Oui. Une pensée pour l'époque des 134.000. Chuuttt

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 12:20

incl36 Lire et relire les recueils, les blogs, les défis, et mêmes certains fils qui sont des merveilles de subtilités, de franches rigolades, voire plus, sans laisser un com. à chaque fois parce que... juste lire et relire pour le régal, c'est un plaisir que je pratique régulièrement, quotidiennement si j'ai assez de temps, ici, et ailleurs... et puis un jour, laisser libre ses mots... les poser ça et là, comme des papillons, savoir ou pas s'ils seront lus un jour par quelqu'un qui se régalera autant que moi, ou pas, peu importe... lorsqu'ils sont posés, ils ne m'appartiennent plus... s'ils interpellent, s'il dérangent, s'ils enrichissent ou séduisent, tant mieux... s'ils indiffèrent, tant mieux aussi... l'essentiel étant de les avoir libérés pour qu'ils s'envolent... LectriceSourire
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 12:23

Tes propos sont d'une légèreté.... mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 12:43

... comme un éléphant dans un magasin de porcelaine de chine avec la bulle au fond de la tasse, tout n'est que paroles, paroles, paroles... même les écrits qui restent (quelle horreur si l'on était tous du même avis sur tout, on aurait rien à se dire ! ! ! ! ! AngeR BlaBlaBlaSourire
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 13:08

Voilà Lyla a écrit tout ce que je pense, merci Lyla pom pom pom pom

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Vos habitudes   Ven 25 Mai 2007 - 18:23

Voui Zazouillette, l'âge aidant, nous nous bonnifions de concerto, et quoi qu'il se passe, il en restera bien un p'tit peu pour nous Ange VianSourire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos habitudes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos habitudes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les traditions et autre habitudes.
» Vos petites habitudes, vos petits plus à Disneyland Paris.
» Questionnaire sur vos habitudes de lectures !
» Boulimie, anorexie
» Les petites manies de nos auteurs ;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: