Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ces chers petits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
feuilllle



Nombre de messages : 2016
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:16

c'est assez personnel je pense de definir ces mots?
la pleinitude je la ressens tjrs quand je suis devant un panorama collineux et verdoyant, avec des fragrances diverses...
cela n'a rien de phylosophique, c''est uen réalité
la meinne
mais bien sur les choses seront differentes pour d'autres, et peut etre plus sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:18

Citation :
Romane... il y a la théorie... et la pratique...

C'est précisément le propos de mon post.
Il me fallait revenir sur le sourire bienveillant du Veilleur, et sur notre condition humaine. Car ce me semblait un peu déséquilibré. IL n'est pas bon de partir dans un sens en oubliant l'autre. Nous sommes faits des deux.

J'aime bien remettre un peu en équilibre et en harmonie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:20

mais il est exact que nous devons avoir un langage commun pour bien se comprendre , ce qui parait assez réussi en général, bien qu'incomplet a mon humble avis.
mais je pense que la veritable communiction est une affaire de partage de ressentis.
et la les "langages "sont aussi variés que les individus
alors ca devient compliqué
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:20

Citation :
les choses seront differentes pour d'autres

C'est ce qui fait notre richesse : la différence.
Et c'est bien sûr ce qui emmerde, quand on veut tout répertorier étiqueter. lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:21

feuilllle a écrit:
c'est assez personnel je pense de definir ces mots?
la pleinitude je la ressens tjrs quand je suis devant un panorama collineux et verdoyant, avec des fragrances diverses...
cela n'a rien de phylosophique, c''est uen réalité
la meinne
mais bien sur les choses seront differentes pour d'autres, et peut etre plus sérieuses.

Nous sommes pareilles ma Feuilllle

et déjà bien heureuse d'atteindre à celle-là, de "plénitude"...
la vie par elle-même, nous en donne fort peu l'occasion...
Revenir en haut Aller en bas
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:22

cela le repertoriage, c'ets encore autre chose : le besoin d'etre rassuré par des flechages et des cases, des limites donc.
la peur de l'evasion? je ne sais pas
mais l'humain est sordidement fort a tout vouloir mettre en cage;
pardon je voulais dire en CASE !
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:25

Nous sommes extrêmement nombreux, à ressentir cette plénitude, en observant la nature ou le ciel, ou simplement en écoutant l'océan (j'ajoute à tout ça, quand à minuit de la St Sylvestre tous les bateaux du port cornent dans la nuit). D'ailleurs souvent je pense "je suis PLEINE". Remplie à ras-bord de cette chose là.

Citation :
l'humain est sordidement fort a tout vouloir mettre en cage

Ah Feuillle ! chinois chinois chinois chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Ven 25 Mai 2007 - 11:26

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 9:14

Romane a écrit:
le Veilleur a écrit:
Citation :
La plénitude ne serait-elle pas simplement dans l'acceptation de soi, des autres, de la vie en elle-même... ?
Elle est dans la compréhension vraie et complète de tout ça.

Permettez-moi de sourire... car je vous assure que si cette acceptation était nôtre (donc aussi vôtre), nous traverserions notre vie d'une étrange manière qui n'aurait rien à voir avec les impatiences, coups de gueule, parti pris, crampons à l'ego, suffisance, bouderies, mesquineries, accusations, jugements et tutti quanti.
Il ne s'agit pas d'accepter mais de comprendre. C'est ce qui ressort de la réponse que je fais à Réginelle dans ta citation. C'est donc aussi comprendre les réactions de l'ego dont tu dresses une liste. Comprendre n'a rien à voir avec accepter ou condamner. La compréhension vraie, complète est la naissance d'un autre état où l'ego (avec ses mesquines réactions) n'a pas de place.

Citation :
Alors oui, bien sûr, dans l'absolu tout cela est très joli, et combien, oh, combien pensent cela !
Sauf qu'il ne faudrait pas oublier le petit quotidien dans lequel nous sommes plongés, ni les petits travers dont nous ne nous sommes jamais délivrés et dont nous ne nous délivrerons jamais, qui font que nous ne sommes que des petits hommes bien présomptueux.
Il n'est évidemment pas question d'oublier tout ça mais de le comprendre. Mais si nous disons que nous n'en serons jamais délivrés, si nous portons des jugements définitifs, nous nous interdisons toute possibilité de comprendre.

Citation :
Il est des vérités inatteignables, qui m'apparaissent comme des utopies pouvant se développer dans le monde imaginaire de tout le monde il est beau.

Eh non ! Tout l'monde il est pas beau.... et nous avons les deux pieds dedans.
Les vérités ne sont pas inatteignables. Si nous voyons les dégats engendrés par l'ego, si nous voyons la laideur du monde, de la société telle que l'ego l'a construite, nous touchons ces vérités — ce sont des faits. Et si nous restons avec ces vérités intimement, sans les condamner, sans chercher à les fuir par l'amertume, le désespoir, le cynisme — ou les utopies — cette compréhension-même agit sur notre ego et sur la société — car notre ego est la société.

Citation :
Mais il n'est pas interdit de rêver....
Le rêve est une fuite. Comprendre la réalité est plus merveilleux que n'importe quel rêve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 11:52

Laetyben a écrit:
La plénitude n'est-elle pas à rapprocher du vide? du rien?

(c'est juste une question AngeR )
La plénitude est un regard totalement et perpétuellement neuf. Tant que notre regard passe par l’intellect, ce regard est vieux. Notre intellect s’est construit à partir du passé, proche ou lointain, de la mémoire collective et individuelle, des expériences vécues et enregistrées; c’est avec ces éléments du passé qu’il a créé l’ego, le « moi », qui est un fragment détaché de la pensée. Le « moi » est donc une chose vieille, routinière, mécanique, et comme c’est à travers lui que nous regardons le monde, ce regard est vieux, routinier, mécanique. C’est donc seulement si l’esprit est vide de ce « moi » que peut avoir lieu le regard éternellement neuf de la plénitude. Nous ne voyons plus alors les choses à travers les mots, les étiquettes que la pensée colle sur elles, mais dans leur essence même qui est création perpétuelle. Il y a donc bien une corrélation entre la « plénitude » et le « vide ». Il se pourrait qu’il y en ait une encore plus profonde avec le « rien », mais c’est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 12:24

Le plus difficile, Veilleur, ne me semble pas de comprendre, mais bien justement d'accepter. Car entre la compréhension et l'acceptation, il y a l'utopie qui fait dire à beaucoup que si... on arriverait à...

Or... observons, toujours.
Nous sommes 2007 années après Jésus-Christ. Combien d'années humaines avant ? Que faisons-nous, que sommes-nous, aujourd'hui ?

Alors oui, je veux bien essayer d'imaginer que si... on arriverait à... mais jusque là, l'Homme n'a pas prouvé qu'il pouvait marcher dans cette direction.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Léonard

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:19

Citation :
La plénitude est un regard totalement et perpétuellement neuf.

" Vider son esprit de toute pensée et combler le vide d'une âme plus grande que soi permet à l'esprit de pénétrer dans un royaume inaccessible aux démarches conventionnelles de la raison"
Edward Hill, The language of drawing

"Tout acte créatif...implique une innocence nouvelle de la perception, libérée de la cataracte des idées reçues".
Arthur Koestler.

Citation :
Le plus difficile, Veilleur, ne me semble pas de comprendre, mais bien justement d'accepter
Je ne pense pas que ceci soit si difficile à expérimenter ni incompatible avec ce que dit le Veilleur. Pour accepter pleinement, il faut vider son esprit de toute attente, jugement, comparaison... et accepter sans réserve ce qui s'offre à nous.
Ceci pourrait rester de la belle théorie, mais je peux affirmer qu'elle est expérimentable, par exemple lorsqu'on dessine, surtout des objets naturels aux formes complexes, et que l'intention est d'en restituer toutes les nuances subtiles. Ce qui requiert une attention, une disponibilité totale à ce qui est présent et un contact direct avec l'objet sans passer par les idées préprogrammées emmagasinées dans notre mémoire et que nous avons déjà concernant l'objet regardé.
Le piège, dans le dessin d'observation est de s'en référer à ces "schémas" symboliques qu'enfants, nous avons tous élaborés et mémorisés au cours de l'évolution de notre représentation graphique du monde: soleil à rayons, étoiles à cinq branches, oiseaux en V, nuages cotonneux qui deviennent des arbres si on ajoute un tronc ou un mouton avec ses quatre pattes tubulaires, etc.
C'est un peu l'équivalent des mots de vocabulaire; si je dis "tasse", ce mot désigne toutes les tasses imaginables, mais aucune en particulier avec ses caractéristiques propres.
Krishnamurti faisait remarquer qu'il est difficile de regarder un arbre sans passer par une idée que nous avons déjà de l'arbre. Mais comme toute chose, ça s'apprend...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mon-louvre.be
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:23

la pleinitude, c'est ressentir tellement de bien-être, que l'on en est empli...
je ne sais pas s'il est vraiment nécessaire d'analyser forcement tout ce que l'on ressent ; car en fait on sait tres pertinemment au fond que ce mot ne s'emploie que pour le positif.
que ce soir pour une cause ou une autre, une fonction dans un métier, la maternité, la musique ou un paysage.
en tout cas, c'est ne pas avoir besoin d'autre chose durant ce moment divin et special que ce que l'on a -et que l'on vit- de l'instant présent.
le reste est je crois explication superflue.
enfin je vois la chose ainsi
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:32

Citation :
Il se pourrait qu’il y en ait une encore plus profonde avec le « rien », mais c’est une autre histoire.

n'est ce pas parce que ce "vide" ce "rien" en soi... que l'on peut justement "recevoir" ... absorber... "autre chose" ?

quoique parfois il me semble que c'est justement cette "autre chose" qui fait le vide en moi... me libère...

Citation :
Il ne s'agit pas d'accepter mais de comprendre. C'est ce qui ressort de la réponse que je fais à Réginelle dans ta citation.

Pour moi, cela va ensemble, parce que, personnellement j'ai du mal à accepter un quelque chose que je ne comprends pas... si je ne comprends pas, j'ai l'impression de "subir"...

Citation :
. Comprendre n'a rien à voir avec accepter ou condamner.

en lieu d'accepter je préfèrerais opposer "approuver" à condamner. On peut accepter quelque chose en la reconnaissant "réelle" sans pour autant l'approuver ou la condamner... Une nuance, peut-être... mais qui pour moi est importante. Comprendre et accepter ne veut pas dire approuver ou condamner
Revenir en haut Aller en bas
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:35

si il existe uen once de peur d'etre "emplie" de cela, c'est impossible de la ressentir
il faut être entierement ouvert a cette détente du corps et de l'esprit, comme un abandon un peu, et on "respire!"
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:44

mais est-ce seulement en relation avec une notion de "bien-être"... de bonheur ?
ces instants-là de "plénitude" sont fugitifs... parfois, il suffit de penser un 'je suis bien"... de s'en distraire le temps d'un "je suis bien" ... et voilà que... pour ramener encore l'esprit au "soi" ? au "Je" ??? Se positionner, se situer, mesurer ???

La plénitude... état constant...

mais pourquoi seulement dans l'idée d'un vide... d'un non "moi" ?
pourquoi pas aussi en comprenant et acceptant que ce "moi" est partie d'un tout ? que ce tout est aussi le "moi" ?
Revenir en haut Aller en bas
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:47

ce n'est pas dans l'idee d'un non moi du tout!
c'est simplement se vider et se mettre en condition de recevoir autre chose et differemment, dans un moment apprécié
commesi on recevait plus quand on est plus disponible
mais ca ne veut en aucun cas dans mon idée de la chose que c'est un remplissage d'un manque!
mais si tu fais de la place sur un bureau, tu peux y ajouter d'autres images et d'autres livres.
un peu dans ce sens
chez moi c'est souvent provoqué par la nature cet etat la, mais c'est aussi bien physique que intellectuel et sensoriel
dailleurs j'aurai bien du mal a determiner lequel de ces trois ressentis est le plus fort, tellement c'est lié.
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:56

alors... pour aller au bout ...plénitude ne serait-elle pas l'osmose totale avec les êtres, la nature, l'univers... l'infini...

les emmerdements... les travers... ils sont là... on fait avec...
mais peut-être suffit-il de les poser, de s'en décharger dans un recoin de l'esprit, pour retrouver cette "plénitude"... se sentir encore et toujours partie d'un tout... s'y fondre...

comprendre et accepter cet état d'être "partie" d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:58

je ne sais pas
mais il y a une idee de communion absolue oui je pense
même si c'est fugace, c'est réel.
même la pensée n'atteind pas cet état d'être
mais à loa relecture de tout le fil , je me demande si on parlait bien de la même chose!
Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 16:58

moui, je me suis encore plantée dans vos termes!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 17:02

feuilllle a écrit:
moui, je me suis encore plantée dans vos termes!
Smile

on parle en fait de la même chose bisou
sinon plénitude fugace
et plénitude "état" d'être... permanente... ???
Revenir en haut Aller en bas
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 17:16

Romane a écrit:
Le plus difficile, Veilleur, ne me semble pas de comprendre, mais bien justement d'accepter. Car entre la compréhension et l'acceptation, il y a l'utopie qui fait dire à beaucoup que si... on arriverait à...
L'acceptation (ou le refus), de même que l'utopie est une forme de fuite, de renoncement devant la réalité, devant ce qui est. Dans l'acceptation, comme dans le refus, il y a un jugement à l'égard des faits. Le jugement, la conclusion, fait qu'on s'écarte de ce qui est. Or, ce qui est évolue, vit, est toujours neuf, tandis que le jugement, la conclusion appartiennent au passé. Quand nous acceptons ou quand nous refusons ce que nous voyons en nous-même (ou chez les autres, dans la société qui est notre miroir) nous créons une séparation entre le jugement et la chose jugée, ce qui est la source du conflit, de la violence — car le jugement, qui est statique, se heurte à la chose jugée, qui est dynamique. Comprendre la violence, par exemple (pour rester dans le sujet de ce fil), n'est pas l'accepter mais en saisir toute la substance, toute la structure, voir qu'elle est indisociable de la structure du "moi" sans que ne s'immisce dans l'observation un jugement de valeur et une conclusion qui nous fera dire : " la violence est inévitable" ou "je vais la combattre" (et au nom de la paix on fait avancer les chars!).
Comprendre est une vigilance, une discipline de tous les instants qui, contrairement au jugement, absorbe la chose comprise sans violence et sans laisser de trace. Il est donc beaucoup plus facile d'accepter ou de refuser, de juger, que de comprendre vraiment.

Citation :
Or... observons, toujours.
Nous sommes 2007 années après Jésus-Christ. Combien d'années humaines avant ? Que faisons-nous, que sommes-nous, aujourd'hui ?
A de trop rares exceptions près (comme, probablement, Jésus-Christ), nous avons suivi le même schéma de pensée fragmentée qui conduit au conflit et à la société faite de violence qui est notre reflet.

Citation :
Alors oui, je veux bien essayer d'imaginer que si... on arriverait à... mais jusque là, l'Homme n'a pas prouvé qu'il pouvait marcher dans cette direction.
Mais c'est justement l'imagination qui nous fait tourner en rond et nous empêche de sortir du cercle qu'elle a tracée. Jamais nous n'essayons vraiment de voir ce qui est, pleinement, sans nous laisser distraire par l'imagination!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Léonard

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 17:54

Citation :
L'acceptation (ou le refus), de même que l'utopie est une forme de fuite, de renoncement devant la réalité, devant ce qui est. Dans l'acceptation, comme dans le refus, il y a un jugement à l'égard des faits.
Je n'emploie pas personnellement le terme "accepter" en le teintant d' une nuance de jugement, mais bien dans son sens premier et étymologique: accipio(lat.) = je reçois, je prends, j'accueille...

"L'un des moments les plus heureux de la vie se produit à cette fraction de seconde où le familier devient soudain l'aura éblouissante de l'intensément neuf..."
Edward B. Lindman: Thinking in future Tense


Dernière édition par le Sam 26 Mai 2007 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mon-louvre.be
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 18:02

les mots... l'interprétation des mots..

"comprendre"... non pas dans un sens de "approuver" mais dans le sens de "renfermer" en soi... incorporer... concevoir...

mais pourquoi plus difficile que de juger ? d'approuver ? de condamner ?


Dernière édition par le Sam 26 Mai 2007 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 63
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 18:03

oui les mots sont tres explicites parfois : exprimer
comme on exprime un jus de fruit de sa pulpe
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Sam 26 Mai 2007 - 18:09

Citation :
Mais c'est justement l'imagination qui nous fait tourner en rond et nous empêche de sortir du cercle qu'elle a tracée. Jamais nous n'essayons vraiment de voir ce qui est, pleinement, sans nous laisser distraire par l'imagination!

ou bien est-ce justement à cause de cette connaissance ou compréhension ou acceptation pleine et précise de ce qui EST qu'il est possible de laisser dériver un imaginaire ...


Dernière édition par le Sam 26 Mai 2007 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces chers petits.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces chers petits.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Debat] l'avenir de nos chers petits poneys.
» Ces chers petits.
» Des petits moules pas chers...
» Les petits gâteaux Yes
» recette de petits sablés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: