Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ces chers petits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
reGinelle



Nombre de messages : 5860
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Dim 27 Mai 2007 - 21:37

le Veilleur a écrit:
reGinelle a écrit:


mais ma remarque ne visait qu'à celà... si nous étions dans l'intimité d'une pensée... c'est seulement cela...
Je comprends.

en fait non

je me demande vraiment si tu "comprends" et je crois que je m'exprime mal

intimité d'une pensée... dans le sens exactitude du sens du mot dit lors d'une discussion... dans l'intime sens que l'on donne à tel ou tel mot

en disant "pensée" je n'étais plus dans ce cadre-là :
Citation :
Comme nous l'avons évoqué précédemment, la pensée est ce qui évalue, mesure, divise — la pensée est ce qui introduit le temps dans l'esprit. La pensée est indispensable pour tout ce qui concerne l'aspect pratique de la vie matèrielle mais elle devient nuisible quand elle s'immisce dans le domaine psychologique. C'est la pensée qui crée les problèmes psychologiques et, en voulant les résoudre elle-même, elle ne peut que les prolonger puisque sa nature est le temps.

mais dans le cadre d'une discussion... d'un échange d'idées... d'avis etc.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Dim 27 Mai 2007 - 21:52

le Veilleur a écrit:
Il est, de toute façon, toujours difficile de dialoguer. Mais si l'on est suffisamment sérieux, de bonne volonté et de bonne foi (je sais, c'est beaucoup demander Very Happy), on doit y parvenir.

Je crois que tu es très optimiste, Veilleur. On peut être tout cela, et cependant avoir un mal de chien à saisir ce que dit l'autre, et réciproquement.

Ici, sur ce forum, on voit bien que même en fixant le dialogue noir sur blanc, on arrive à ne pas se comprendre.... c'est bien plus subtil que ça, au fond.

Il faut y ajouter l'amour propre, son propre sens de la perception de tel ou tel sujet qui peut entraîner une interprétation personnelle totalement fausse aux yeux de l'émetteur (et inversement). Bref, on peut s'y prendre comme on veut... la communication demeure difficile, l'échange encore plus, pour un tas de raisons.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Dim 27 Mai 2007 - 23:59

reGinelle a écrit:

je me demande vraiment si tu "comprends" et je crois que je m'exprime mal

intimité d'une pensée... dans le sens exactitude du sens du mot dit lors d'une discussion... dans l'intime sens que l'on donne à tel ou tel mot

en disant "pensée" je n'étais plus dans ce cadre-là :
Citation :
Comme nous l'avons évoqué précédemment, la pensée est ce qui évalue, mesure, divise — la pensée est ce qui introduit le temps dans l'esprit. La pensée est indispensable pour tout ce qui concerne l'aspect pratique de la vie matèrielle mais elle devient nuisible quand elle s'immisce dans le domaine psychologique. C'est la pensée qui crée les problèmes psychologiques et, en voulant les résoudre elle-même, elle ne peut que les prolonger puisque sa nature est le temps.

mais dans le cadre d'une discussion... d'un échange d'idées... d'avis etc.
C'est bien ce que j'avais compris. Sois tranquille. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 0:15

Romane a écrit:
le Veilleur a écrit:
Il est, de toute façon, toujours difficile de dialoguer. Mais si l'on est suffisamment sérieux, de bonne volonté et de bonne foi (je sais, c'est beaucoup demander Very Happy), on doit y parvenir.

Je crois que tu es très optimiste, Veilleur. On peut être tout cela, et cependant avoir un mal de chien à saisir ce que dit l'autre, et réciproquement.
Non. Avec ces ingrédients-là on peut déjà faire beaucoup de chemin, mais, à la vérité, ils sont rarement réunis.

Citation :
Ici, sur ce forum, on voit bien que même en fixant le dialogue noir sur blanc, on arrive à ne pas se comprendre.... c'est bien plus subtil que ça, au fond.

Il faut y ajouter l'amour propre, son propre sens de la perception de tel ou tel sujet qui peut entraîner une interprétation personnelle totalement fausse aux yeux de l'émetteur (et inversement). Bref, on peut s'y prendre comme on veut... la communication demeure difficile, l'échange encore plus, pour un tas de raisons.
Le sérieux, la bonne volonté et la bonne foi tient compte de tout ça et permettent d'avancer malgré tout, pas à pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 0:19

L'effort est si indispensable qu'il faut sans cesse être attentif, et nous savons bien que nous sommes aussi soumis à des moments de fatigue, de surcharge, de saturation, qui parfois nous empêchent d'être aussi disponibles à l'écoute et à la compréhension...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 0:57

Romane a écrit:
L'effort est si indispensable qu'il faut sans cesse être attentif, et nous savons bien que nous sommes aussi soumis à des moments de fatigue, de surcharge, de saturation, qui parfois nous empêchent d'être aussi disponibles à l'écoute et à la compréhension...
Bien sûr. L'avantage du forum est alors qu'on peut remettre à plus tard sa lecture ou sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 1:00

Oui, mais vois-tu, ça doit faire environ 3 ans que je gère LU. Je ne compte plus les incompréhensions, malentendus, les étripages pour RIEN. Des queues de cerises, comme on dit par chez moi.

Je demeure perplexe sur la communication d'un Etre à l'autre...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 10:54

Romane a écrit:
Oui, mais vois-tu, ça doit faire environ 3 ans que je gère LU. Je ne compte plus les incompréhensions, malentendus, les étripages pour RIEN. Des queues de cerises, comme on dit par chez moi.
Il y en aura bien d'autres, hélas! Nous nous irritons contre tout ça, qui est pourtant notre propre image dans un miroir, comme nous nous irritons contre la violence de "ces chers petits" sans voir que nous leur opposons notre propre violence. Nous nous irritons contre l'humanité et nous voudrions la changer à l'extérieur de nous — ce qui est stupide, car nous sommes l'humanité. Mais si nous percevons , si nous saisissons pleinement ce fait que nous sommes réellement l'humanité, nous cessons de vouloir changer les choses par la périphérie et nous portons toute notre attention sur le centre, qui est nous-même. Cette simple attention, sans le mouvement de la pensée, agit d'elle-même sur le centre sans violence, et cette action se répercute sans violence sur la périphérie, sur la société, sur le monde.

Citation :
Je demeure perplexe sur la communication d'un Etre à l'autre...
Nous pouvons communiquer, mais tant que c'est un "moi" communiquant avec un autre "moi", le conflit est présent, il n'y a pas de vraie relation, il n'y a pas d'amour (sinon des simagrées d'amour).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 13:51

Profond soupir. Veilleur ? Je t'embrasse.
Tu dis tout cela bien mieux que moi, là, dans l'instant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Léonard

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 17:01

Citation :
Il y en aura bien d'autres, hélas! Nous nous irritons contre tout ça, qui est pourtant notre propre image dans un miroir, comme nous nous irritons contre la violence de "ces chers petits" sans voir que nous leur opposons notre propre violence. Nous nous irritons contre l'humanité et nous voudrions la changer à l'extérieur de nous — ce qui est stupide, car nous sommes l'humanité. Mais si nous percevons , si nous saisissons pleinement ce fait que nous sommes réellement l'humanité, nous cessons de vouloir changer les choses par la périphérie et nous portons toute notre attention sur le centre, qui est nous-même. Cette simple attention, sans le mouvement de la pensée, agit d'elle-même sur le centre sans violence, et cette action se répercute sans violence sur la périphérie, sur la société, sur le monde.

J'avais décidé de laisser là ce débat, mais puisque derrière ce "nous" collectif, tu cibles directement mon écrit, je répéterai une fois de plus que je suis d'accord avec beaucoup de choses qui ont été exprimées et particulièrement avec ce que tu écris si bien ci-dessus, avec la nuance suivante.
En initiant ce sujet, je pensais naïvement lancer un débat où chacun accepterait de réfléchir posément à la question, d'y proposer sa propre sensibilité et non pas sa susceptibilité, sa propre réflexion et non pas sa passion. Or je dois constater que le débat ne s'est pas déroulé autour des quelques mots que j'ai écrits mais surtout en y projetant un tas de choses que je n'avais pas dites, à savoir que les enfants sont les responsables de la violence, que les adultes ne sont pas tout autant et même davantage violents, que c'était MIEUX de mon temps, que je voudrais changer le monde mais pas me changer moi-même, etc. etc. Interprétations abusives parmi d'autres possibles, mais qui vraisemblablement conviennent à l'interprète.
Je constate aussi que dans un forum, même de très bon standing si je compare LU à beaucoup d'autres, les orgueils, les blessures de l'égo, les certitudes, les croyances, la mauvaise foi... sont toujours prêts à bloquer le dialogue, qu'il est difficile de résonner en accord avec ce qu'exprime l'autre, même quand un mal-entendu est corrigé et réajusté. A partir du moment où un ressentiment a pris naissance, la mauvaise foi devient le maître du jeu, une explication n'est pas entendue, un mot est chargé d'un contenu et d'une intention qu'il ne contient pas, un trait d'humour est pris pour une affirmation sérieuse et péremptoire...
Je regrette qu'au lieu de vouloir comprendre sincèrement la pensée de l'autre on réagisse trop souvent instinctivement avec cette violence que par ailleurs je déplore.

Dans ma vie de tous les jours, ce mode de fonctionnement n'est pas le mien; si je suis au volant de ma voiture et que pour une raison peu ou pas justifiée on m'adresse un bras d'honneur, je réponds par un signe amical ou en envoyant un bisou; si un détenteur de vérité prêche sa bonne parole à lui seul révélée, je le laisse soliloquer du haut de son piédestal, au maximum je réponds par une boutade qui lui montre que je n'ai pas été dupe.
Je comprends mais un peu tard que c'est aussi la bonne attitude à adopter dans ce forum. C'est pourquoi je n'interviendrai plus dans des débats où les certitudes ne tolèrent aucune confrontation mais risquent au contraire de déboucher sur un affrontement autour de "queues de cerises" comme écrit Romane, parfois même alors que nous pensons à peu près la même chose.
J'utiliserai mon énergie ailleurs, là où je la crois constructive.

L'esprit concentré sur une chose stimule la sensibilité; la sensibilité concentrée sur une chose trouble l'esprit.
Meng Zi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mon-louvre.be
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 17:43

Voilà qui m'attriste...

J'avoue que j'ai dû remonter en début de fil pour voir de quoi il était question ici... J'ai pris la discussion en route... et sans doute ai-je, sans le vouloir, contribué à sa "déviation"...

J'en suis navrée... sincèrement...

Sachant également combien les interprétations sont trompeuses, comment au bout du compte peuvent évoluer ces discussions, j'évite en général d'y participer... Une attitude finalement pleine de sagesse à cultiver davantage !

Pourquoi rien n'est jamais simple ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 17:57

Je te lis, Michou. Et tu sais ce que je pense Wink

J'ai juste envie de dire ce qui me vient très souvent à l'esprit, en observant : l'Homme n'est pas prêt à s'élever au-dessus de tout ça. Il est encore tout p'tit.


bisou chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
le Veilleur

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Ces chers petits.   Lun 28 Mai 2007 - 19:53

Léonard a écrit:

J'avais décidé de laisser là ce débat, mais puisque derrière ce "nous" collectif, tu cibles directement mon écrit,
Non, pas du tout. Ce "nous" est à prendre au pied de la lettre. En l'écrivant j'oubliais même que tu étais l'initiateur de ce fil. Pour moi, la violence de "ces chers petits" est anecdotique et il faut prendre mon rappel de ton introduction de la même façon. La violence tout court et son universalité, sa permanence et son origine en l'homme me paraît la seule façon d'aborder sérieusement la violence d'une frange particulière de la société, que ce soit celle de "ces chers petits" ou une autre. C'est le sens de mon intervention. Pouvons-nous résoudre les grands problèmes humains en les traitant à la périphérie, par les particularismes, ou devons-nous les traiter par le centre qui est nous-mêmes, notre "moi" ? voilà ce qui me préoccupe et qui est l'objet de la plupart de mes interventions sur ce forum.
Non, vraiment, je ne te visais abolument pas dans mon dernier post, ni personne en particulier — si cela avait été le cas, il aurait porté sa propre contradiction.
Et de la même façon que j'aimerais que nous traitions le problème de la violence, nous pourrions traiter celui de la susceptibilité qui lui est étroitement lié et que nous reconnaissons toujours chez les autres, rarement en nous-mêmes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leongard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces chers petits.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces chers petits.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» [Debat] l'avenir de nos chers petits poneys.
» Ces chers petits.
» Des petits moules pas chers...
» Les petits gâteaux Yes
» recette de petits sablés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: