Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Profession : RMIste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain


Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Sam 26 Mai 2007 - 3:21

@ Ré: Merci M'Dame chinois

@Tous: "Karl Marx, le retour" passe sur Radio-St-Aff jeudi prochain 0 14 h, je me suis fait un plaisir de l'enregister hier..... chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Sam 26 Mai 2007 - 12:05

reGinelle a écrit:
combien la dignité doit te paraître peu de chose...
Tu me connais mal, amie. Mais c'est un autre sujet. De même, tu ne sembles pas comprendre ce que j'écris.

Citation :
d'égal à égal, et en droit d'exiger le respect et la reconnaissance pleine et entière de ce que tu es et de ce que tu vaux !
Je me tue à le dire, et me tue à dire qu'obliger quelqu'un à dormir sous un pont ou à pratiquer la mendicité, c'est l'obliger à ne plus vivre dignement dans la décence.

Citation :
Tu peux vivre dans le plus grand luxe et vivre indignement ...

Personne ne t'a jamais dit le contraire.

Citation :
c'est peut-être parce qu'il l'oublie sa dignité justement, qu'il se résigne... C'est peut-être justement de renoncer à sa dignité qui en fait un "vaincu"...
C'est ce qu'on dit depuis le début !!!!!

Citation :
tu oublies l'assistanat dont ils peuvent bénéficier...

Je n'oublie rien, il ne s'agit pas de ceux qui, aidés finissent par avoir plus d'avantages que ceux qui bossent 35 heures par semaines. Je ne mélange pas tout.

Citation :
si la société faisait une vie de patachon à ses clodos... nous serions tous clodos !
C'est un autre débat qui pourrait s'intituler : pour ou contre l'assistanat total.

Citation :
les acquis c'est....
Je n'en verrai probablement pas la couleur, donc....

Citation :
et il me plairait que l'on cessât d'employer le terme "d'acquis" pour seulement se concentrer sur l'exigence de la reconnaissance des droits fondamentaux de tout être humain. Liberté, égalité, fraternité ? je préfère même respect pour tous, même justice pour tous, mêmes droits pour tous !
Personne ici n'a employé ce terme ainsi, que je sache.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Sam 26 Mai 2007 - 12:12

reGinelle a écrit:
quel rapport encore ici avec la dignité et le geste de celui qui vole une douzaine d'oeufs pour nourrir sa famille ?
Il ne te paraît pas évident que quelqu'un poussé au vol, commet un acte indigne ? Ah. Moi si. Je suppose qu'acculé au vol, on doit être vachement mal dans sa peau. Une des premières choses qu'on nous apprend est tout de même "tu ne voleras point".
Ne pas avoir le choix, c'est être soumis à.

Citation :
honnêteté... générosité... combien j'en vois dans des êtres simples !
et alors ? cela ne va pas ensemble ?
L'entraîde dont tu parlais plus haut... tu la trouves chez qui... chez le Rotschlid du coin ?

Euh... je ne vois pas le rapport et je souris, parce que tu tentes de me prêter des pensées et intentions qui me sont étrangères.

Citation :
entre le père de famille qui en est réduit à voler pour nourrir sa famille et le "richard" en col blanc qui gruge des actionnaires à son profit, c'est bien le premier qui mérite respect indulgence...

Quelqu'un a dit le contraire ?

Citation :
Quand est-ce que tu sors dans la rue pour dresser une barricade ? Quand est-ce que tu montes à l'assaut de Paris... à la sacro sainte tête gouvernante ?

Allez ! Là dedans ! Qui vient ? Qui prend le risque ?

oui on parle... on ne fait que parler... on... philosophe !

Je vais cesser de philosopher et essayer d'agir ... dans la mesure de mes moyens.

A défaut de prendre le train avec une barricade en guise de bagage, depuis onze ans je suis engagée dans le domaine associatif, pour des actions sociales. Je ne pense pas rester les deux mains dans les poches. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: ssociatif ?   Sam 26 Mai 2007 - 20:27

Tu bosses dans un milieu associatif... tu exerces un boulot rétribué.
As-tu refusé tout un tas d'offres d'emploi parce que ta vocation profonde te poussait à oeuvrer dans une association ? Ou bien est-ce le hasard de la vie qui t'y a placée ?
Tu animes des ateliers de théâtre, d'écriture. Tu t'y donnes à fond, ce qui est tout à ton honneur, et avec la chance en plus d'exercer dans un domaine qui te passionne.
En fait, si demain, tu n'avais plus cette possibilité, cette ouverture, en serais-tu heureuse ou te sentirais-tu pénalisée ?

Il ne s'agissait nullement dans mes propos de remettre en question ce que tu fais ou ne fais pas !

Simplement demander si toi, moi, d'autres, tous ici... nous serions prêts à remettre en cause ce que nous sommes pour que le monde change enfin ! même s'il fallait pour cela dresser de nouveau des barricades.

Grand silence sur la ligne... et toi offusquée qu'on te soupçonne d'indifférence ou d'inaction.

Quant à ton "les acquis... je n'en verrai probablement pas la couleur"... je suppose que lorsque tu es malade, tu es prise en charge comme n'importe qui par la sécurité sociale, j'espère aussi que tu atteindras l'âge de la retraite et que tu pourras profiter d'une "oisiveté" que tu pourras animer alors à ton gré... je suppose également que tu revendiques ton droit aux congés payés... et une convention sur laquelle t'appuyer pour te défendre contre des abus... que tu peux prétendre à une justice, que tes enfants ont eu droit à une scolarité... et etc... jusqu'à même le droit de vote... et cet acquis-là, pour les femmes, il ne remonte pas si loin que cela, en France ! (1944 ! c'est tout dire alors qu'en Turquie, les femmes pouvaient non seulement voter mais être elligibles 10 ans avant, en 1934 ! ça fait réfléchir...)

Voilà pourquoi je n'aime pas me lancer dans ce genre de débat... on en oublie le sens "général"...

lorsque tu réponds :
Citation :
Je me tue à le dire, et me tue à dire qu'obliger quelqu'un à dormir sous un pont ou à pratiquer la mendicité, c'est l'obliger à ne plus vivre dignement dans la décence.


tu crois vraiment que TOUS les mendiants ont envie de travailler ? Tu crois vraiment que tous les clodos ent envie de rentrer dans un circuit social tout hérissé de règles ? Tu crois vraiment que, hors ceux pour qui le RMI est une vraie bouée de survie, il n'y en a pas qui en usent et en abusent ?
Tu crois vraiment qu'il n'y a pas une partie de l'immigration qui afflue vers la France bien informée à l'avance de tous les avantages qu'elle peut obtenir du système ? des avantages dont ni toi, ni moi, ni beaucoup, n'ont même connaissance ?
Tu parles du milieu associatif... Je n'y travaille pas, c'est vrai. Mais au Grand Domaine, il est très présent. Quelques-uns ici y travaillent, s'y consacrent. Que ce soit pour le suivi des jeunes dits "difficiles", que ce soit pour la "Cimade" et les "clandestins"... Ils se donnent à fond... et en même temps, paradoxe (tu aimes bien les paradoxes), leur lucidité est effrayante. Et leurs regards beaucoup moins tendres que les nôtres.

Et pourtant, jamais je n'ai dit que du fait que ceux-là, qui refusent la société, en usent et en abusent, il faille en rejeter les autres, ceux que la vie brise. Bien au contraire. On prend le tout... et on ne trie même pas...

Mes propos en fait, voulaient aller vers ailleurs... simplement vers "comment mettre fin à un certain aspect de notre putain de société."

Mais on ne peut jamais beaucoup avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Dim 27 Mai 2007 - 0:25

Ah je vois qu'un tribunal s'installe. Allons y.

reGinelle a écrit:
Tu bosses dans un milieu associatif... tu exerces un boulot rétribué.
tss tsss, Ré, ne dis pas n'importe quoi sans savoir, veux-tu ? C'est comme ça que naissent les réputations fausses ou les malentendus.

Je suis rétribuée très partiellement dans une association et pas du tout dans deux autres. Et bien sûr, je ne parle pas de la quatrième où j'ai un emploi rémunéré, celle là n'est pas concernée.

Citation :
As-tu refusé tout un tas d'offres d'emploi parce que ta vocation profonde te poussait à oeuvrer dans une association ? Ou bien est-ce le hasard de la vie qui t'y a placée ?


Je suis entrée dans une association sans rien savoir du fonctionnement associatif. Je suis donc arrivée toute réserve gardée, et j'ai eu la chance de côtoyer des personnes qui ont accepté de répondre à toutes mes questions. Ce fut passionnant, car j'entrais à la fois dans un monde dont j'avais tout à apprendre, mais en plus au sein d'une ville dont l'histoire imprègne tout le tissus associatif (entre autres).
Je suis donc allée volontairement pour d'une part aller à la rencontre des gens, d'autre part mettre mes bras et mon savoir faire au service de ces gens.

Citation :
Tu animes des ateliers de théâtre, d'écriture. Tu t'y donnes à fond, ce qui est tout à ton honneur, et avec la chance en plus d'exercer dans un domaine qui te passionne.
Pas que cela, évidemment. Ce serait bien trop simple, et ceux qui me connaissent un peu savent que je ne me contente jamais de simplicité. J'oeuvre aussi d'autres manières, au sein de ces associations et au sein d'une autre qui n'est pas dans ma ville. Je parle bien sûr "bénévolement".

Citation :
En fait, si demain, tu n'avais plus cette possibilité, cette ouverture, en serais-tu heureuse ou te sentirais-tu pénalisée ?

Je n'envisage même pas cette possibilité. En fait, nous sommes en train de créer encore autre chose, qui s'ajoutera à ce qui est déjà en place.

Citation :
Il ne s'agissait nullement dans mes propos de remettre en question ce que tu fais ou ne fais pas !
D'après les questions qui précèdent et leur formulation... si.

Citation :
Simplement demander si toi, moi, d'autres, tous ici... nous serions prêts à remettre en cause ce que nous sommes pour que le monde change enfin ! même s'il fallait pour cela dresser de nouveau des barricades.

Grand silence sur la ligne... et toi offusquée qu'on te soupçonne d'indifférence ou d'inaction.
Il fallait préciser que tu t'adressais à tout le monde. Oui, des propos catégoriques s'appuyant sur des données plus ou moins connues, c'est périlleux.
Si cela s'adresse à tout le monde, je trouve également un peu malvenu ce que je comprends comme ayant une tournure quasi accusatrice "et vous, vous faites quoi ?". Je pense que nous ignorons ce que la plupart des gens font, et qu'il faut toujours être très prudent dans ce que l'on suppose.


Citation :
Quant à ton "les acquis...

Tu as nommé la retraite, je t'ai répondu sur la retraite. Tu souhaitais que j'épluche mon droit de vote, de prise en charge à la sécu, mutuelle, assurances et tutti quanti ?

Citation :
Voilà pourquoi je n'aime pas me lancer dans ce genre de débat... on en oublie le sens "général"...

Absolument. Et tu noteras que je réponds scrupuleusement à tes questions hors débat, lesquelles me sont adressées.

Citation :
lorsque tu réponds :
Citation :
Je me tue à le dire, et me tue à dire qu'obliger quelqu'un à dormir sous un pont ou à pratiquer la mendicité, c'est l'obliger à ne plus vivre dignement dans la décence.


tu crois vraiment que TOUS les mendiants ont envie de travailler ? Tu crois vraiment que tous les clodos ent envie de rentrer dans un circuit social tout hérissé de règles ? Tu crois vraiment que, hors ceux pour qui le RMI est une vraie bouée de survie, il n'y en a pas qui en usent et en abusent ?
Tu crois vraiment qu'il n'y a pas une partie de l'immigration qui afflue vers la France bien informée à l'avance de tous les avantages qu'elle peut obtenir du système ?

Ai-je dit cela ? Relis bien, veux-tu ?

Citation :
Ils se donnent à fond... et en même temps, paradoxe (tu aimes bien les paradoxes), leur lucidité est effrayante. Et leurs regards beaucoup moins tendres que les nôtres.
Je suis bien placée pour le savoir. Il faut s'y tremper les mains et y filer toute son énergie pour comprendre. Je ne souhaite pas en parler, je sais modérer mes propos.

Citation :
Mais on ne peut jamais beaucoup avancer...
yep. Pas facile, hein.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Dim 27 Mai 2007 - 0:49

P.S : Zut ! j'ai oublié un bout de réponse... ! Juste préciser que je cale mes contrats autour de mes activités. Je préviens des jours où je ne serai pas disponible, en raison de sur-activité annuelle. Cela n'a jamais été mal pris, au contraire, respecté par mes différents employeurs. Coup de chance ? sans doute.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Dim 27 Mai 2007 - 7:00

Romane a écrit:
De même, tu ne sembles pas comprendre ce que j'écris.


Sans doute aussi peu que ce que toi tu sembles comprendre ce que moi j’écris… mais je commence à en prendre l’habitude. Rolling Eyes

Romane a écrit:
Ah je vois qu'un tribunal s'installe. Allons y.

Ah ben tiens ! j’avais pas vu ça ! Shocked

Romane a écrit:
reGinelle a écrit:
Tu bosses dans un milieu associatif... tu exerces un boulot rétribué.
tss tsss, Ré, ne dis pas n'importe quoi sans savoir, veux-tu ? C'est comme ça que naissent les réputations fausses ou les malentendus.

Je suis rétribuée très partiellement dans une association et pas du tout dans deux autres. Et bien sûr, je ne parle pas de la quatrième où j'ai un emploi rémunéré, celle là n'est pas concernée.


Alors là, vois-tu, loin de moi l’idée de toucher à ta… réputation… ne prenons donc pas en compte les rétributions « très » partielles… et puisque celle où tu es rémunérée ne compte pas… alors on l’oublie…

En fait, c’est comme pour moi, quoi ! moi, je suis chômeuse… ok… j’ai bien aussi un boulot partiel, mais lui, il n’est pas concerné non plus … silent

Romane a écrit:
reGinelle a écrit:
Romane a écrit:
Je me tue à le dire, et me tue à dire qu'obliger quelqu'un à dormir sous un pont ou à pratiquer la mendicité, c'est l'obliger à ne plus vivre dignement dans la décence.


tu crois vraiment que TOUS les mendiants ont envie de travailler ? Tu crois vraiment que tous les clodos ent envie de rentrer dans un circuit social tout hérissé de règles ? Tu crois vraiment que, hors ceux pour qui le RMI est une vraie bouée de survie, il n'y en a pas qui en usent et en abusent ?
Tu crois vraiment qu'il n'y a pas une partie de l'immigration qui afflue vers la France bien informée à l'avance de tous les avantages qu'elle peut obtenir du système ?

Ai-je dit cela ? Relis bien, veux-tu ?


Tu le dis lorsque tu sous-entends qu’on « oblige » quelqu’un à dormir sous un pont etc. Personne n’oblige personne… sinon la vie qui fait que… et la société, même si mal ou pas assez, ne reste pas indifférente ni les bras croisés.

Romane a écrit:
reGinelle a écrit:
Mais on ne peut jamais beaucoup avancer...
yep. Pas facile, hein.


Non… là, pour moi, on a fait un bond prodigieux ! j'en suis le souffle coupé ! Je ne trouve même plus rien à dire ! Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Dim 27 Mai 2007 - 7:33

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Dim 27 Mai 2007 - 11:47

reGinelle a écrit:
Romane a écrit:
De même, tu ne sembles pas comprendre ce que j'écris.

Sans doute aussi peu que ce que toi tu sembles comprendre ce que moi j’écris… mais je commence à en prendre l’habitude.

Je te lis bien. J'attends patiemment que tu comprennes que ce nest pas parce qu'on s'exprime d'une manière différente l'une ou l'autre qu'on n'est pas d'accord sur le fond. Car je suis à peu près persuadée que nous le sommes. Mais on peut continuer encore comme ça longtemps.



Citation :
Romane a écrit:
Ah je vois qu'un tribunal s'installe. Allons y.

Ah ben tiens ! j’avais pas vu ça !


Oui, c'est un peu l'effet que ça fait, quand le vis à vis cite ce que tu penses ou ce que tu fais. Ici en l'occurence, il s'agit de ma situation matérielle et de mon engagement associatif. Je ne pensais pas en venir là, dans un sujet général, mais bon.

Citation :
Alors là, vois-tu, loin de moi l’idée de toucher à ta… réputation…
Je me demande alors pourquoi toutes ces questions sur ma vie professionnelle et associative, mais maintenant que c'est fait, quant tu dis :
Citation :
ne prenons donc pas en compte les rétributions « très » partielles…

... les guillemets du très me semblent quelque peu ironiques. Surtout quand on te déclare 7 heures par semaine et que tu en fais plus du double bénévolement.

Citation :
et puisque celle où tu es rémunérée ne compte pas… alors on l’oublie…
En fait, c’est comme pour moi, quoi ! moi, je suis chômeuse… ok… j’ai bien aussi un boulot partiel, mais lui, il n’est pas concerné non plus …
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Je vais te le formuler autrement, quoique je pense que tu avais très bien compris : ce qui est rémunéré n'entre pas dans le cadre du bénévolat. On n'en parle donc pas. Il s'agissait de barricades... ou d'actions concrètes, n 'est-ce pas ? Tu ne voudrais tout de même pas que je compte mes rémunérations....
Je n'ai pas parlé de toi. A ce sujet, je souligne que j'évite soigneusement de pointer quiconque du doigt. Je ne m'en sentirais pas le droit. Je n'ai donc pas parlé de toi.

Citation :
Tu le dis lorsque tu sous-entends qu’on « oblige » quelqu’un à dormir sous un pont etc. Personne n’oblige personne… sinon la vie qui fait que… et la société, même si mal ou pas assez, ne reste pas indifférente ni les bras croisés.
Ne joue pas sur les mots. Si, une société conçue (par nous) de telle manière plutôt qu'une autre, arrive à démolir des vies. (je dis des, pas les, je précise...)
Et c'est bien de celles-là, dont il est question sur ce fil.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Profession : RMIste   Jeu 21 Juin 2007 - 10:07

Gérard FEYFANT a écrit:
Comment une société a pu produire une telle désespérance, au point que des individus soient à ce point déconnectés, en viennent à oublier toute dignité, à survivre de subsides (ce qu'est le RMI) à ne même plus avoir de combativité face au système qui les a jetés là ? A avoir totalement démissionné ?
Je ne suis pas un naïf qui découvre benoîtement une ignominie. Je sais ce qu'est la société libérale (on disait autrefois "capitaliste", je préférais ; "libérale" est une sacrée trouvaille car cela évoque "liberté), je sais ce qu'elle peut générer de misère et d'injustice. Et je suis quelqu'un qui se bat, depuis toujours, contre le libéralisme et pour la dignité humaine.

Mais cette phrase "J'exerce la profession de RMIste", est tellement significative d'un abandon total, qu'elle m'a fait frémir.

Eh! Sont pas bêtes les princes qui nous gouvernent. De tous poils et de tous bords.

A Rome, antique, pouir que la plèbe nous foute la paix c'était panem et circenses, du pain et de jeux.

Aujourd'hui, c'est RMI coupe du monde et staracaca. Ca revient au même. Et le bon peuple d'en bas rote sa bière. En venant manger dans la main du Prince rouge, rose ou bleu.

Le principe est ancien. Ce n'est pas dégueulasse. C'est pire. Tout doucettement, on fabrique des assistés miséreux en leur donnant juste assez pour qu'ils ne crèvent pas de faim. Faut quand même qu'ils aient la force d'aller voter.

Bientôt, vous verrez, on votera aux présidentiellles par sms. Tapez 1 pour ou 2 pour ou encore 3 pour.

Ajoutez à cela un système éducatif qui ne prépare surtout plus nos gamins à apprendre à réfléchir, ignorants qu'ils sont de notre passé, de leur passé Napolèon, c'était bien le neveu de François 1° et le cousin de JP 2 non? Nietsche c'était bien le père de Lowen? Et Hitler il était bien jardinier à Mathausen avec Jules César? J'exagère à peine.

Ah oui! Vraiment, on est mal barrés camarades. Qui a parlé des petits villages sur cette discussion? Moi je vis dans une grande ville. C'est pas mieux, croyez - moi.

Bon, avec tout ça faut pas que j'oublie la fête de la musique moi. La philarmonique des casseroles! On ferait mieux de leur apprendre la musique aux moufflets non?

Enfin, y passeront à la nouvelle star!

Bakounine! Réveille - toi, ils sont devenus fous!

J'espère que mon très vieux prof de philo n'est plus de ce monde, lui qui nous disait que le travail et la culture sont les meilleurs remparts contre la barbarie! Le pôvre! Il y croyait. Et nous ausi on le croyait. Que c'était là la dignité de l'homme.

Allez, zou, c'était mon grain de sel de mauvaise humeur du matin.

François
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profession : RMIste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Profession : RMIste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une profession très décriée...
» Profession Photographe
» Profession : Gendarme
» [FILM] Profession Profiler
» changement de profession

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: