Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Si tu voulais qu'on saime

Aller en bas 
AuteurMessage
IcareII



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/06/2007

Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime EmptyVen 1 Juin 2007 - 22:49

Sans jamais se revoir

Un amour commence assez souvent avec une inconnue,

Un éclair ou bien une transe, même un malentendu.

Et 2 petits cœurs faibles, vivant dans l’insomnie,

Qui se rencontre avec fièvre, un espoir leur souri.

Cette magie éphémère, je veux la retrouver avec toi je préfère en toute simplicité.

Si le prix de notre romance,

Et de finir a genoux,

Devant ton innocence,

Je ferais même le loup.

Si tu voulais, qu’on s’aime,

Sans jamais se revoir,

Et me laisser en peine,

Seul avec notre histoire.

Tu n’aurais pas du mettre ces jolies talons hauts,

Le soir a ma fenêtre quand mon ciel prenait l’eau.


Tes parfums et tes sens aiguisent mon idéal

Tu es la muse singulière, de mes jeux et mes fables.

Pour le temps qu’il nous reste, ne soyons pas cruel,

Mais tendre, et comme la braise, jusqu’à brûler nos ailes.

On bravera les sorts jusque dans les étoiles sur un bateau fantôme on hissera les voiles,

Et si tu as un peu peur, je te tiendrais la main.

Changerais les secondes en cœurs pour tracer ton chemin

Tu sais mon caractère de fou original,

Perd toute sa lumière au fond d’un hôpital


Si tu voulais qu’on s’aime

Sans jamais se revoir

Et me laisser en peine

Seul avec notre histoire

Tu n’aurais jamais du mettre ces jolies talons hauts

Le soir à ma fenêtre quand mon ciel prenait l’eau



Depuis je cours sans cesse, pensant te retrouver,

Aux détours de mes détresses, aux nombreuses allées

Qu’est ce qui fait qu’un rêve devient réalité

Le lendemain a ma fenêtre, je t’ai convié a monté.

Viens, aller, viens, viens

Nous rêverons ensemble, d’un futur sans défaut.

Je serais te défendre, des frasques et des maux.

Et si parfois, tu trembles dans une hésitation.

J’arrondirais les angles, et tes ferais des ponts.

Plus aucune exigence ne sera un faraud.

Et sous tous les orages, je t’abriterais de l’eau.


Si tu voulais qu’on s’aime



Bonjour bonjour (féminin)



Un petit texte, mis en chanson par CHRIS'S sur HIT MUSE

Heu, j'en suis l'auteur!

quelques avis, du genre, 'c'est super' sont proscris !

allez critiques en herbes, à vos bouts de bois!


Ps: Heu, romane, merci et bon courage, quand tu auras un moment, dis moi ce que tu en pense.

amitiées a tous

IcareII
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Re: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime EmptyVen 1 Juin 2007 - 22:54

Avant d'entrer dans la lecture détaillée de ton premier poème ici, déjà te souhaiter bienvenue, Icare !
Je t'ai posté un p'tit mp, pour te guider dans tes premiers pas sur LU, qui est sans nul doute comparable à un immense labyrinthe, pour qui s'y colle les pieds la première fois...

bisou

P.S : maintenant je vais te lire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Re: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime EmptyVen 1 Juin 2007 - 23:16

Voilà, j'ai décortiqué, il faudrait le remettre au propre pour voir s'il faut encore le travailler ou pas.
Techniquement, je dirais qu'il te faut veiller à la construction des phrases. Le piège en poésie est qu'on va à la ligne à la fin d'un vers. Mais pour autant ce la ne construit pas la phrase, et souvent même ça bouche la vue sur l'ensemble. Il faut donc être doublement attentif et relire sans tenir compte des vers pour voir si les phrases tiennent bien debout.

Voili voilou, m'sieur !



Et deux (en lettres c'est mieux, je trouve) petits cœurs faibles, vivant dans l’insomnie,
Qui se rencontrent avec fièvre, un espoir leur sourit.
Cette magie éphémère, je veux la retrouver avec toi je préfère en toute simplicité.
Si le prix de notre romance,
Est de finir a genoux,
Devant ton innocence,
Je ferais même le loup.
Si tu voulais, qu’on s’aime,
Sans jamais se revoir,
Et me laisser en peine,
Seul avec notre histoire. (la phrase est bancale. Si tu voulais, etc.... il se passerait quoi ? => à compléter)
Tu n’aurais pas du mettre ces jolis talons hauts,
Le soir à ma fenêtre quand mon ciel prenait l’eau.

(ta phrase est à reconstruire, car il n'y a pas de lien entre le premier vers et le deuxième)
Tes parfums et tes sens aiguisent mon idéal
Tu es la muse singulière, de mes jeux et mes fables.
Pour le temps qu’il nous reste, ne soyons pas cruels,
Mais tendres, et comme la braise, jusqu’à brûler nos ailes.
On bravera les sorts jusque dans les étoiles sur un bateau fantôme on hissera les voiles,
Et si tu as un peu peur, je te tiendrais la main.
Changerais les secondes en cœurs pour tracer ton chemin
Tu sais mon caractère de fou original,
Perd toute sa lumière au fond d’un hôpital
Si tu voulais qu’on s’aime
Sans jamais se revoir
Et me laisser en peine
Seul avec notre histoire
Tu n’aurais jamais du mettre ces jolies talons hauts
Le soir à ma fenêtre quand mon ciel prenait l’eau
Depuis je cours sans cesse, pensant te retrouver,
Aux détours de mes détresses, aux nombreuses allées
Qu’est ce qui fait qu’un rêve devient réalité
Le lendemain, de ma fenêtre, je t’ai conviée a monter.
Viens, allez, viens, viens
Nous rêverons ensemble, d’un futur sans défaut.
Je saurai (du verbe savoir, et non du verbe être) te défendre, des frasques et des maux.
Et si parfois, tu trembles dans une hésitation.
J’arrondirais les angles, et tes ferais des ponts.
Plus aucune exigence ne sera un faraud. (=> maladroit, il faudrait trouver autre chose)
Et sous tous les orages, je t’abriterais de l’eau.
Si tu voulais qu’on s’aime

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Re: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime EmptyDim 3 Juin 2007 - 5:43

J'ai commenté les deux autres, alors je viens ici pour dire que celui-ci est à mon avis le meilleur des trois.
Il y a plus de poésie, comme dans "quand mon ciel prenait l’eau", ou "tes sens aiguisent mon idéal", ou encore "mes détresses, aux nombreuses allées"...
Le fait de vouloir faire rimer à tout prix gâche un peu le texte à mon avis, mais il y a des plus, comme ce leit-motiv "si tu voulais qu’on s’aime".

Sinon, Romane a corrigé les fautes, quoique dans "plus aucune exigence ne sera un faraud" ne va pas, car un faraud par chez moi c'est un frimeur, je pense que tu as voulu dire plutôt un fardeau, mais il faut te relire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
IcareII



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/06/2007

Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Re: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime EmptyDim 3 Juin 2007 - 9:57

Merci pour vos commentaires,

Mea culpa pour l'ortographe, je suis un étourdi impatient !
Qui n'a pas fait trés attention lors du post !

J'ai une version corrigé erreur lors du post.

Je serais plus attentif.

icareII
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Si tu voulais qu'on saime Empty
MessageSujet: Re: Si tu voulais qu'on saime   Si tu voulais qu'on saime Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Si tu voulais qu'on saime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'voulais m'appeler Eclipse mais...
» je voulais savoir ...
» P-51: Je ne voulais pas. Je n'ai pas fait exprès...
» pulsion du moment
» Je veux voir vos têtes, vos binettes, vos tites bouilles....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Atelier d'écriture-
Sauter vers: