Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: OGM   Jeu 7 Juin 2007 - 11:29

Citation :
Appel d’Orléans : un
moratoire pour un printemps sans OGM









Les 26 et 27 février 2007, 16
organisations [1] organisaient les États Généraux
du Moratoire à Orléans.





À l’issue de ces deux jours de
débats, elles ont lancé l’appel suivant :





APPEL D’ORLÉANS

UN MORATOIRE

POUR UN PRINTEMPS SANS OGM





Considérant : Qu’il n’y
a pas aujourd’hui de cadre légal résultant d’un
véritable débat public sur la question des OGM
(Organismes Génétiquement Modifiés) et de la
responsabilité de ceux qui les disséminent,

Que la volonté de quelques
opérateurs économiques d’imposer en 2007 la culture
de plusieurs dizaines de milliers d’hectares de maïs
transgénique s’oppose frontalement à la volonté
de plus de 80 % des français qui ne veulent d’OGM ni dans
les champs ni dans les assiettes,





Que le seul maïs OGM
actuellement cultivable en France, le MON 810, n’a jamais été
évalué conformément au cadre européen
imposé par la directive 2001/18 qui exige notamment une
évaluation des effets cumulés à long terme sur
la santé et l’environnement, et de plus que les conséquences
de la culture de maïs OGM sur la situation écologique et
agricole spécifique à chaque région française
n’ont pas non plus été évaluées,





Que les préjudices qui en
résulteraient pour les systèmes agraires traditionnels
remettraient en cause leur pérennité,





Que de nombreuses publications
scientifiques montrent que la généralisation des
cultures de maïs transgéniques entraîne
obligatoirement la disparition de la liberté d’élever
des abeilles sans risque de contamination et de cultiver sans OGM des
maïs conventionnel, doux et biologique, tout particulièrement
celle des petits paysans cultivant de petites parcelles,





Que l’intérêt majeur
des PGM (Plantes Génétiquement Modifiées) est le
brevet qui permet à quelques entreprises semencières
d’interdire aux paysans de sélectionner leurs propres
semences à partir de leur récolte et de leur imposer
l’achat des pesticides liés à la culture des variétés
qu’elles vendent,





Que l’intérêt
économique de l’agriculture française réside
avant tout dans sa capacité à répondre à
la demande des consommateurs qui veulent des produits sans OGM, et
qu’elle se ruinerait en prenant le moindre risque de perdre leur
confiance,

Conformément au souhait de
la majorité des français,





Conformément au moratoire
déjà pris par le gouvernement français pour
interdire les cultures de colza transgénique sur le territoire
national,





Conformément aux votes de la
France et de la majorité qualifiée des États
européens reconnaissant le bien fondé des moratoires
autrichiens et hongrois,





Conformément au principe de
précaution inscrit dans la Constitution au travers de la
Charte de l’Environnement,





Les délégués
participant aux premières rencontres des États Généraux
du Moratoire [1] réunis à Orléans les 26 et 27
février 2007 :





* exigent que le gouvernement
adopte immédiatement un moratoire sur les cultures GM comme le
lui permet la clause de sauvegarde prévue à l’article
23 de la directive 2001/18,

* demandent aux élus
locaux et régionaux d’exiger ce moratoire, vu l’interdiction
qui leur est faite de prendre les mesures locales nécessaires
à l’interdiction de ces cultures,

* demandent aux parlementaires
de faire les démarches nécessaires auprès du
gouvernement pour qu’il notifie cette décision de moratoire
à la Commission européenne,

* demandent au gouvernement
d’exiger l’application du moratoire aux niveaux européen
et international





Pour signer cet
appel:http://www.moratoireogm.fr/spip.php?article1#sp1















Citation :
Une firme américaine est
sur le point d’obtenir l’autorisation de commercialiser du riz
OGM à base de protéines humaines.




C’est de la «Frankestein food»
!, dénoncent en cœur les anti-OGM de part et d’autre de
l’Atlantique. Motif de leur inquiétude ? Selon le quotidien
britannique Daily Mail, le ministère américain de
l’Agriculture devrait donner son feu vert à la culture et à
la commercialisation d’un nouveau type d’OGM, à base de
gènes humains, dans les jours à venir donner.




Trois nouvelles sortes de riz ont été
développées à base de protéines humaines,
identiques à celles que l’on peut trouver dans le lait
maternel, les larmes ou la salive : la lactoferrine et le lysozyme.
Ces gènes, cultivés et reproduits en laboratoire sous
forme synthétique, sont implantés dans des plants de
riz embryonnaires.




«Une évolution
inquiétante»




Pour commercialiser ces nouvelles
céréales, la firme américaine Ventria Bioscience
dispose d’un argument de poids : elle assure que grâce à
ces protéines humaines, son produit soigne la diarrhée
infantile, la déshydratation et d’autres maux,
particulièrement meurtriers dans les pays en développement.




Selon une étude récente
menée au Pérou, et financée par l’entreprise
californienne, les enfants souffrant de diarrhée guérissaient
un jour et demi plus vite que lorsqu’ils avaient ingéré
ce type de protéines.




L’entreprise basée en
Californie a d’ores et déjà reçu
l’autorisation de cultiver ses céréales d’une
nouvelle ère sur une surface de 1.215 hectares dans l’état
du Kansas. Ventria Bioscience espère faire entrer ce riz dans
la composition de boissons, desserts, yaourts et barres céréalières.




Si la firme reçoit bel et bien
l’autorisation du ministère de cultiver ses riz à des
fins commerciales, l’ensemencement pourrait commencer dès
avril ou mai.




Un compte à rebours qui
préoccupe grandement les associations anti-OGM, à
l’instar de Friends of Earth qui y voit «une évolution
inquiétante». «Si ces cultures pharmaceutiques
arrivent dans l’assiette du consommateur, les conséquences
pourraient être dévastatrices pour la santé».





J'voudrais pas dire, mais "la
vache folle", ça vous dit quelque chose ?










*************************************************************************









Citation :
Plusieurs tonnes de maïs
transgénique "livrées" chez Nicolas Sarkozy
(video)









Le 16 mars 2007 Des militants de
Greenpeace ont déversé plusieurs tonnes de maïs
transgéniques devant le QG de campagne de Nicolas Sarkozy à
Paris, rue d’Enghien, à Paris (Xe).





Vers 9 heures ce matin, un camion-benne
s’est arrêté devant l’entrée du quartier
général du candidat de l’UMP. Des militants ont
déployé en travers de la rue une large banderole
affichant « OGM = MORATOIRE ! ». Le camion a alors
déversé plusieurs tonnes de maïs transgénique.
«






Cette "livraison" constitue
une sorte de retour à l’envoyeur, explique Arnaud Apoteker,
responsable de la campagne OGM de Greenpeace France. En livrant du
maïs transgénique à Nicolas Sarkozy, nous lui
disons : "Vous refusez de prendre position pour un moratoire sur
les OGM en plein champ ? C’est donc que vous voulez du maïs
transgénique. Et bien, en voilà !". »





Par cette interpellation, Greenpeace
stigmatise le dernier candidat à l’élection
présidentielle qui reste sourd à ce que réclament
les Français et tient un double langage. « En public,
Nicolas Sarkozy affirme avoir de la réticence, voire de la
méfiance à l’égard des cultures transgéniques,
mais en réalité, il ne traduit pas ces belles paroles
en proposition concrète, reprend Arnaud Apoteker. Nous voulons
avertir les Français qu’en ce qui concerne les OGM, le
candidat de l’UMP se contente de communiquer pour ne pas se mettre
à dos une opinion publique massivement opposée aux OGM.
»





Interpellé à plusieurs
reprises par Greenpeace et d’autres associations (l’Alliance pour
la planète, Confédération paysanne...), par
courrier, lors de réunions de travail ou encore lors du Salon
de l’agriculture, Nicolas Sarkozy a choisi, à chaque fois,
de ne pas se prononcer en faveur d’un moratoire sur les cultures
d’OGM en plein champ. Ce dernier devrait d’abord porter sur le
maïs MON810, cultivé en France depuis deux ans, dans le
secret et hors de tout cadre légal. Ce silence laisse craindre
que s’il est élu Nicolas Sarkozy ne laisse les cultures
transgéniques se développer alors que se multiplient
les signes laissant penser que les OGM peuvent s’avérer
dangereux pour la santé.





Le 13 mars, Greenpeace et le Criigen
ont publié une étude scientifique qui démontre
qu’un maïs transgénique autorisé à la
consommation humaine présente des signes de toxicité1.
« Personne ne peut plus garantir que les OGM sont sans risque
pour la santé », déclare Arnaud Apoteker. Dans
ces conditions, à quinze jours des premiers semis et à
l’heure où le gouvernement UMP s’apprête à
publier des décrets qui transposeraient une partie de la
directive européenne sur les cultures d’OGM à la
va-vite et sans débat parlementaire, Greenpeace demande à
Nicolas Sarkozy, candidat UMP, de prendre position en faveur d’un
moratoire sur les OGM en milieu ouvert.





86 % des Français réclament
une interdiction temporaire ou définitive des OGM et 62 % des
agriculteurs attendent du futur président de la République
qu’il décrète un tel moratoire2. Ce moratoire
constitue l’une des 24 propositions au regard desquelles L’Alliance
pour la planète estime et note l’engagement écologique
des candidats (voir www.lalliance-2007.fr ). Il est également
au cœur de l’appel d’Orléans « pour un printemps
sans OGM » (à lire et à signer sur
www.moratoireogm.fr ).





Retrouvez la position de chaque
candidat à l’élection présidentielle sur
www.tes-sourd-ou-quoi.org





Mise à jour 19h30 :

La « livraison » du maïs
OGM terminée, les quinze activistes de Greenpeace ont été
emmenés au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris, où
la police a procédé aux vérifications d’identité
d’usage. Ils ont été remis en liberté deux
heures plus tard. Seul le chauffeur du camion-benne est sorti avec
des menottes. Il a été transféré au
commissariat du Xe arrondissement où il a été
mis en garde à vue. Cet activiste a été libéré
vers 19h30. Il doit comparaitre en correctionnelle le 2 mai pour
entrave à la circulation.





1. Cette étude révèle
que des rats nourris pendant 90 jours avec du MON863 présentent
des « signes de toxicité » au niveau des reins et
du foie. Voir http://www.greenpeace.org/france/ne...





2. Sondages CSA/Greenpeace (septembre
2006) et Ifop/Fiducial/JDD (février 2007).





http://pif.gauchepopulaire.fr/index.php









source:http://www.bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=44746
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 7 Juin 2007 - 11:36

et toute une série d'articles sur le sujet....http://www.altermonde-levillage.com/spip.php?rubrique28
Revenir en haut Aller en bas
Nat
Tress'erize
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 47
Localisation : Dans ses cartons ...
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: OGM   Mar 7 Aoû 2007 - 15:56

je profite de ce petit coin pour manisfester de mon agacement...
Il y a quelques jours, j'ai capté par hasard et en cours de route , l'intervention radiophonique d'une dame qui, sous prétexte de soit -disant écologie, s'est lancée dans une diatribe anti recherche et génie génétique.
Ca me gave d'entendre à longueur de journée dans les médias des tonnes d'aneries délivrées par n'importe qui racontant n'importe quoi en n'y connaissant rien!
C'est clair que modifier génétiquement une espèce qui entre de près ou de loin dans la chaine alimentaire c'est un peu comme jouer au boomerang dans ses toilettes (yavait aussi l'option "cracher en l'air" mais c'est moins original)...
Mais pour autant balancer toute la recherche génétique avec l'eau du bain , c'est tout aussi inconséquent!!
Il faudrait rappeler (ou apprendre) à la population quels sont les interets du génie génétique , pas seulement dans la recherche des maladies génétiques mais aussi dans la production de médicaments par exemple... Citons l'insuline, qui est produite en modifiant génétiquement une bactérie ...mon dieu!! quelle honte!!! ben oui et avant c'était comment , ben oui bien plus écologique vu qu'on trucidait des boeufs et des cochons pour extraire l'insuline de leur pancréas!
Avant même de combattre Monsanto, l'industrie agroalimentaire, les rejets de dioxyde de carbone, les CFC etc etc etc...
combattons l'ignorance et nous pourrons dire qu'il y a du progres.
Mais bon , c'est bien connu, les sciences c'est chiant et on n'y comprend rien et en plus ça sert à rien pour trouver du boulot...
La notion de "culture scientifique" semble s'être évaporée depuis bien longtemps et tout le monde s'improvise spécialiste en tout ...
Voilà , je suis calmée , je sais il n'y a pas de conclusion ... ah si peut être une: on n'est pas dans la merde tiens! et ça risque pas de s'arranger , lol !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/nat_f
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 20 Aoû 2007 - 11:46

OGM : l’heure est grave !





lundi 20 août 2007










par Philippe Desbrosses


Le ministre de l’agriculture
Dominique Bussereau a confirmé qu’un décret sortirait prochainement. La
confusion est totale est probablement volontaire pour permettre une
contamination illégale du territoire, sans possibilité de retour en
arrière.



Comme je l’ai indiqué précédemment (Nouveau
Consommateur n°18), nous assistons à un détournement de la justice
opéré en catimini au profit des multinationales du génie génétique.


En effet
tout agriculteur dont les cultures sont contaminées par des OGM, n’est
plus propriétaire de ses récoltes et de ses semences en raison des
brevets déposés par la firme à qui appartient ces OGM. Étant donné
qu’il n’existe aucun moyen pour un agriculteur de se protéger de cette
contamination, les pollueurs acquièrent un droit de fait.



Par ailleurs les faucheurs volontaires sont poursuivis pour « atteinte au droit de propriété », même lorsque l’autorisation délivrée par le ministre de l’agriculture a été annulée par le tribunal administratif.


Si le
droit de propriété ouvre sur des abus tels qu’il devient impossible aux
consommateurs de refuser les OGM et aux paysans de refuser de les
cultiver, que reste-il du sens du droit dans ce pays ?



Nous avons l’exemple de Percy Schmeiser au Canada,
producteur de semences paysannes de colza depuis des années. Un jour
les détectives de Monsanto, averti par des voisins malveillants (la
firme a institué en Amérique du Nord un système de délation rémunérée
pour s’assurer le contrôle total des cultures), viennent prélever des
plantes dans les champs de Percy Schmeiser et découvrent des traces de
leur colza transgénique. Immédiatement ils engagent une procédure
contre l’agriculteur et réussissent, contre toute attente, à le faire
condamner sur un vice de forme à une très lourde somme de dommages et
intérêts. Percy, ruiné, sillonne la planète pour mettre les
agriculteurs et les politiques en garde contre les agissements de cette
société.


Il est même venu faire, il y a 4 ans, un très long
exposé devant les députés français à l’Assemblée Nationale.
L’intervention filmée et diffusée par la télévision avait suscité une
grande émotion à l’époque.


D’autre part, après huit années d’expérimentation,
toutes les cultures de colza du territoire canadien sont désormais
contaminées. Il n’est plus possible, par exemple, de certifier un colza
non OGM ou un colza AB. Et dans la famille des crucifères, les
mauvaises herbes apparentées au colza, sont devenues indestructibles,
de même que les repousses intempestives de colza transgénique, malgré
l’utilisation de 4 herbicides.


Apparemment le gouvernement actuel n’en a pas connaissance.


Pas plus que la tragédie du soja transgénique en
Argentine, diffusée par ARTE le 26 octobre 2005, où après 7 années de
culture de soja transgénique, la moitié des terres sont stérilisées par
le Roundup. Les paysans n’avaient pas prévu l’apparition de mauvaises
herbes résistantes. Ils
sont obligés d’utiliser deux fois plus de pesticides qu’auparavant pour
venir à bout des repousses de soja résistant. Ces épandages massifs
anéantissent les autres cultures et provoquent des problèmes de peau,
de thyroïde et des complications respiratoires... S’y ajoute une
catastrophe écologique avec la déforestation et l’érosion des terres
arables.
(reportage d’ARTE 26 octobre 2005)


De nombreux avatars se sont produits tout au long de la
courte carrière des OGM, qui, pour l’instant, n’ont accumulé que des
inconvénients et aucun des avantages annoncés. Les
risques imprévisibles que comportent pour la santé humaine les aliments
génétiquement manipulés ont été illustrés par des accidents survenus
aux États-Unis en 1989 avec l’utilisation d’un acide aminé
L-Tryptophane, produit à partir d’une bactérie OGM. Plusieurs dizaines
de personnes sont décédées et plus de 300 autres ont été victimes de
lésions irréversibles.



Il faut également rappeler la présence anormale d’un
maïs transgénique dans des produits alimentaires aux États-Unis, ayant
provoqué une allergie grave, avec coma, parmi la clientèle d’un
restaurant en Californie. On s’est aperçu alors que le maïs Starlink
d’Aventis, n’était pas homologué pour l’alimentation humaine et
n’aurait pas du se trouver dans des lots de maïs ordinaires. Il fut
retiré d’office sur tout le territoire américain avec un préjudice
financier considérable, près d’un milliard de dollars, pour la firme
qui a aujourd’hui disparu et racheté par Bayer. Toutes ces alertes,
comme l’affaire PUTZAI en Grande-Bretagne, où les rats présentaient des
tumeurs au cerveau après 3 semaines de consommation de pommes de terre
transgéniques, étaient contestées par les arguties juridiques de leurs
promoteurs…


Mais le
14 mars dernier, des conférences de presse à Paris et à Berlin ont
annoncé une première mondiale, la publication dans une grande revue
scientifique, de la contre-expertise effectuée par une équipe française
réputée, celle du professeur Gilles-Eric Séralini, qui a permis de
confirmer les risques sur la santé du maïs OGM de Monsanto (MON 863)
autorisé récemment par Bruxelles. Sa toxicité hépatique et rénale
avérée, devrait le faire retirer du marché et un moratoire sur
l’ensemble des OGM devrait être institué.



À part ça, ni Monsieur Bussereau ministre de
l’agriculture, ni Monsieur Sarkozy, le seul candidat à la présidence de
la République à ne pas s’être prononcé sur cette question, n’ont d’état
d’âme à l’égard des OGM. Ils
veulent que les français en mangent de gré ou de force, parce que,
dixit Dominique Bussereau, c’est le progrès... Comme pour l’amiante et
la vache folle.



Philippe Desbrosses,
agriculteur – Docteur en sciences de l’environnement, Expert consultant
auprès de l’U.E. et administrateur du CRII-GEN (Comité de Recherche et
d’Information Indépendant sur le Génie Génétique).


Revue " Nouveau Consommateur " n° 19 - avril-mai 2007


Source : etienne.chouard.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Ven 14 Sep 2007 - 2:01

Citation :
OGM: 30.000 euros requis en appel à l'encontre de deux ex-responsables de Monsanto
2007-09-13 23:31:03
MONTPELLIER (AFP)
© AFP
Un manifestant anti-OGM brandit une pancarte devant le palais de justice de Montpellier, le 13 septembre 2007
Un manifestant anti-OGM brandit une pancarte devant le palais de justice de Montpellier, le 13 septembre 2007

Le ministère public a requis jeudi devant la Cour d'appel de Montpellier une amende de 30.000 euros chacun à l'encontre de deux anciens PDG d'Asgrow France, filiale du semencier américain Monsanto, poursuivis pour "mise sur le marché d'OGM sans autorisation".

Déjà, en première instance en septembre 2006, des amendes d'un tel montant avaient été requises devant le tribunal correctionnel de Carcassonne à l'encontre des deux hommes, également poursuivis pour "mise en vente servant à l'alimentation falsifiée, corrompue ou toxique", "tromperie" et "publicité mensongère".

Ils avaient finalement été condamnés à payer 15.000 euros d'amende chacun.

C'est à la suite d'un contrôle en 2000 que des analyses, effectuées sur des lots de semence de soja américain vendus à une société d'Albi par Monsanto, avaient révélé la présence du promoteur 35S et du gène Roundup Ready.

Jeudi, l'avocat général Alain Guglielmi a souligné que pour vendre des OGM, une autorisation administrative était nécessaire, et que la commercialisation de semences à teneur d'OGM, même faible, sans autorisation administrative, était une infraction.

Il a fait valoir en outre qu'en n'indiquant pas aux clients la présence d'OGM dans les semences, les prévenus trompaient le client.
© AFP

"Il y a obligation de précaution pour l'importateur", a assuré M. Guglielmi.

Pour la défense, en revanche, il n'y a pas de certitude que des OGM étaient présents, en raison des limites techniques des tests.

Par ailleurs, Me Eric Dezeuze a plaidé qu'il était impossible de garantir à 100% l'absence d'OGM dans les semences.

La décision a été mise en délibéré au 8 novembre.

L'audience a donné lieu à un rassemblement de militants anti-OGM et de la Confédération paysanne, une des parties civiles dans ce dossier.

Son ancien leader, José Bové, était aussi présent et a assisté à une partie des débats.

Pour José Bové, "on a pris Monsanto la main dans le sac, à polluer des semences".

"Les multinationales essayent de faire entrer, de manière insidieuse, des OGM en agriculture dans les semences, y compris en commercialisant des semences qui devraient être indemnes d'OGM mais qui ont été contaminées", a-t-il dénoncé.



Tiens, tiens..;là aussi on commence le ménage ?
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Mer 19 Sep 2007 - 19:42

Citation :
Le procès de 5 militants anti-OGM à Carcassonne, dont Bové, renvoyé sine die
2007-09-19 16:46:29
CARCASSONNE (AFP)
© AFP


Le tribunal correctionnel de Carcassonne a ordonné sine die mercredi le renvoi du procès de cinq militants anti-OGM dont José Bové, poursuivis pour une action menée en 2006 chez le semencier Monsanto à Trèbes (Aude), et s'est dessaisi du dossier comme venait de lui demander la défense.

"Le tribunal ordonne le renvoi sine die et demande la transmission du dossier au ministère public", a déclaré à l'issue d'un bref délibéré, peu après l'ouverture de l'audience, le président du tribunal Jean-Hugues Desfontaine, sous les applaudissements des personnes assistant à l'audience.

Le procureur de la République Jean-Paul Dupont avait auparavant demandé le renvoi du procès à une date ultérieure, arguant de la proximité du prochain Grenelle de l'environnement, où la question des OGM (organismes génétiquement modifiés) sera examinée en octobre.

Il avait estimé "opportun" de renvoyer le dossier à une date ultérieure, dans l'attente du Grenelle de l'environnement, susceptible selon lui de permettre "d'avoir un autre oeil sur le dossier".

François Roux, l'avocat des cinq militants anti-OGM, a de son côté jugé "important que les juges de Carcassonne affirment leur indépendance" et "disent au procureur: +dans ces conditions-là, reprenez votre dossier+. Nous sommes clairement dans une affaire politique".

"Aujourd'hui, les parquets nous proposent un moratoire judiciaire. Dont acte!", avait-il lancé lors de l'audience, se référant au procès de Carcassonne, mais aussi aux deux autres d'une quarantaine de faucheurs volontaires, dont José Bové, prévus les 2 et 3 octobre devant le tribunal correctionnel de Toulouse et reportés sans audience.

"Aujourd'hui, c'est une très grande victoire", a commenté José Bové, à l'annonce de la décision du tribunal. "Que l'Etat assume ses responsabilités jusqu'au bout et qu'il reprenne son dossier", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement est coincé, il va falloir qu'il fasse quelque chose. La seule solution comme on l'a toujours dit, c'est le moratoire" sur les OGM, a-t-il assuré.

"On a affaire à une logique politique et aujourd'hui, ce sont les procureurs qui, à la demande, du gouvernement, renvoient les procès, parce qu'ils savent bien que le débat des OGM est un débat politique, un projet de société", a-t-il poursuivi.

Les cinq militants anti-OGM ont été vivement applaudis à leur sortie du tribunal par quelque 150 sympathisants qui manifestaient en musique leur soutien et avaient accroché sur les grilles du tribunal une banderole demandant: "Tolérance zéro aux OGM - Maintien du moratoire".

Le leader altermondialiste et les quatre autres militants anti-OGM étaient poursuivis pour entrave à la liberté de travail et dégradations après une action, le 13 avril 2006, chez Monsanto à Trèbes, près de Carcassonne.

Une centaine de personnes de la Confédération paysanne, des Faucheurs volontaires et de Greenpeace avaient alors pris d'assaut le site de Monsanto, en forçant les grillages ou en les escaladant pour entrer dans les hangars et y rechercher des semences transgéniques.

Prévu initialement le 7 mars 2007, le procès de Carcassonne avait été reporté au 19 septembre.
© AFP.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: OGM   Sam 22 Sep 2007 - 0:06

Nat a écrit:

Citons l'insuline, qui est produite en modifiant génétiquement une bactérie ...mon dieu!! quelle honte!!! ben oui et avant c'était comment , ben oui bien plus écologique vu qu'on trucidait des boeufs et des cochons pour extraire l'insuline de leur pancréas!

Il me semble bien qu'il y a une différence entre les protéines, comme l'insuline, produite par les bactéries et celles produites par les organismes complexes. C'est que les bactéries produisent des protéines plates, à deux dimensions, alors que les organismes en produisent en trois dimensions. Si la mémoire ne m'a pas joué des tours, c'est peut-être pas plus mal, finalement, de trucider des boeufs et des cochons.

J'ai vu un titre ce matin comme quoi le gouvernement français voulait faire marche arrière sur les cultures OGM. Quelqu'un pour confirmer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: OGM   Sam 22 Sep 2007 - 1:57

@ Nat... OK... L'insuline des pancréas des boeufs et des cochons... mais de toute façon, on les abat aussi pour leur viande !

En revanche il y a de fortes chances, soit que l'on n'en obtienne pas assez ainsi, donc, il a fallu en produire autrement... soit, qu'il soit beaucoup plus économique ou rentable de la fabriquer génétiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: OGM   Sam 22 Sep 2007 - 19:02

Depuis quelques temps, on cherche en toutes choses midi à quatorze heures...
De l'insuline a été produite dans une petite usine locale qui se situe à quelques kilomètres de chez moi, cela faisait vivre depuis plus d'un demi-siècle la chaîne ouvriers agricoles, fermiers, propriétaires terriens, ouvriers sucriers, personnel de maîtrise et de direction de sucrerie, actionnaires de la raffinerie, et l'état par le biais de nombreuses taxes.
Cette insuline était assez bien cotée sur le marché des labos pharmaciens de l'Europe et cet extrait de chicorée ( c'est de cette plante qu'on l'extrait ) amenait du bien aux consommateurs locaux et lointains comme aux gens qui participaient à la chaîne de production.

Il y a une vingtaine d'années, la raffinerie locale fut achetée par un géant de la finance internationale qui déclara que la chicorée était pour les lapins et que l'on allait délocaliser en Bolivie ou au Pérou qui en avait bien besoin ...

On tirera les conclusions que l'on voudra en additionnant le retrait du marché local d'un produit simple et naturel pour y implanter un succédané de l'industrie chimique financière ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: OGM   Sam 22 Sep 2007 - 20:27

alejandro a écrit:
C'est que les bactéries produisent des protéines plates, à deux dimensions, alors que les organismes en produisent en trois dimensions.

Sur ce point précis, tu dis une grosse bêtise. Ca n'existe pas des protéines plates.

Sur le fond, l'insuline a été initialement extraite d'animaux en effet, ce qui a valu un prix Nobel de médecine à Roger Guillemin en 1977. Mais il fallait des quantités effarantes de "matière première" pour produire des quantités microscopiques d'insuline, largement insuffisantes pour faire face aux besoins des diabétiques. C'est pourquoi d'autres techniques ont été mises au point, qui non seulement sont bien plus efficaces et qui de plus ne nécessitent plus l'abattage d'animaux à ces simples fins (il faudrait plusieurs centaines d'animaux pour extraire la dose nécessaire à un seul diabétique pendant à peine quelques jours et il y a environ 400 millions de personnes diabétiques dans le monde).
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: OGM   Dim 23 Sep 2007 - 21:14

Anna Galore a écrit:
alejandro a écrit:
C'est que les bactéries produisent des protéines plates, à deux dimensions, alors que les organismes en produisent en trois dimensions.

Sur ce point précis, tu dis une grosse bêtise. Ca n'existe pas des protéines plates.

Admettons. La prochaîne fois je vérifierai avant de me fier à ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Mar 29 Jan 2008 - 23:29

Citation :
OGM: un "délit de destruction de champs" instauré en commission au Sénat
2008-01-29 20:53:41
PARIS (AFP)
© AFP


Un "délit de destruction de champs" a été introduit par la commission des Affaires économiques du Sénat dans le projet de loi sur les OGM, examiné en séance publique au palais du Luxembourg à partir du 5 février, a annoncé mardi le sénateur UMP Jean Bizet, rapporteur de ce texte.

Au cours d'une conférence de presse, M. Bizet a présenté l'instauration de ce délit, passible de 2 ans de prison et 75.000 euros d'amende, comme la "contrepartie" de l'obligation de transparence, fixée par le projet de loi "au niveau de la parcelle".

Le délit de fauchage sera aggravé lorsque la destruction portera sur un essai de recherche, la peine pouvant être portée à 3 ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Le sénateur de la Manche, qui s'était vivement ému de la décision du gouvernement de recourir à la clause de sauvegarde pour interdire la culture de maïs transgénique en France, a souligné qu'avec ce texte il s'agissait d'abord de transposer une directive européenne visant à "assurer la coexistence des cultures".

"J'ai l'espoir que nos débats permettent d'apaiser quelque peu ce dossier et de laisser ouverte la porte à la recherche en biotechnologie végétale, si importante pour l'avenir de notre pays", a-t-il dit.

Selon un communiqué, la commission a adopté une cinquantaine d'amendements visant à "favoriser un équilibre du texte conforme au principe consensuel dégagé par le Grenelle de l'environnement, à savoir la liberté de consommer ou produire des OGM, ou de ne pas le faire".

S'agissant du principe de responsabilité, en cas de contamination d'une parcelle bio par des OGM, l'indemnisation relèvera d'un fonds privé, constitué par les cultivateurs d'OGM et les semenciers, en attendant que se mette en place un dispositif assuranciel, a dit M. Bizet.

Le Sénat souhaite en outre consolider le volet recherche du projet de loi, en proposant la création d'un dispositif d'incitation fiscale à l'investissement dans les biotechnologies végétales.
© AFP.


Autrement dit, on va continuer à faire des essais en plein champ et si les "faucheurs volontaires" agissent, ils seront des délinquants....par contre si les "pollens des OGM" polluent les "cultures propres"...il y aura "éventuellement une indemnisation"....mais le mal sera fait...NOn ? grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Mer 6 Fév 2008 - 11:20

http://www.monde-solidaire.org/spip/article.php3?id_article=4572
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 11 Fév 2008 - 21:33

Je ne sais pas si tu as vu la vidéo de Mélisse. Ca fait réellement peur !


http://liensutiles.forumactif.com/coup-de-gueule-f40/le-coup-de-gueule-de-melisse-t14386.htm?highlight=coup+de+gueule+de+m%e9lisse

On travaille sur les OGM, car si ça se trouve, dans 50ans, la terre sera tellement pauvre, qu'on ne pourra plus rien cultiver !
Revenir en haut Aller en bas
melisse

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 59
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: OGM   Mar 12 Fév 2008 - 11:39

mèche Nous nous trouvons dans une foutue merde. C'est quand qu'on nous dira la vérité ? l'enfantilisme est de mise dans notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://nielle.blog4ever.com/
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: OGM   Mar 12 Fév 2008 - 12:05

Je suis bien d'accord Mélisse, des tas de choses qu'on nous cache. Mdr ! Alors ! Dans les écoles tu demandes à un gosse comment pousse une carotte, il te répondra dans l'eau...

Où va t-on ? Le retour à la source c'est pour quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Dim 17 Fév 2008 - 14:01

Un
nouveau rapport des Amis de la Terre révèle aujourd’hui que les OGM ont
conduit à une hausse massive de l’usage des pesticides et n’ont pas
réussi à augmenter les rendements ou à vaincre la faim et la pauvreté
dans le monde [1]. Ce rapport coïncide avec la sortie annuelle des
données de l’industrie des biotechnologies sur les cultures OGM à
travers le monde [2].

http://www.amisdelaterre.org/Nouveau-rapport-Les-OGM-augmentent.html
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: OGM   Dim 17 Fév 2008 - 14:47

Donc, les OGM ne servent à rien. Merci pour le lien Vilain. Tu vois, je pensais qu'au départ, on cherchait à faire des OGM pour les pays du tiers-monde. Non pas, que je sois pour les OGM, mais je me disais qu'on ne pouvait pas travailler sur un projet, s'il n'a pas une utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 21 Avr 2008 - 10:47

Citation :

De quoi Monsanto est-il le nom?

Par Agnès Maillard le lundi 21 avril 2008, 00:03 -


L'entreprise Monsanto, pour une multitude de raisons plutôt rationnelles, est actuellement l'une des entités modernes qui focalise le plus d'opinions négatives à son encontre.


Quiconque a vu l'excellent documentaire Le monde selon Monsanto qu'a consacré la journaliste française Marie-Monique Robin à cette multinationale ne peut que se ranger dans le camp abondamment fourni de ses opposants.

Une simple recherche sur Google avec Monsanto est éclairante quant à la popularité négative, mais puissante, dont bénéficie la firme de Saint-Louis : plus de 4 millions de réponses. Certes les sites officiels s'affichent en premier, mais suivis de près par les sites des opposants, ô combien plus nombreux. À la suite de la diffusion du Monde selon Monsanto sur Arte, un collectif français anti-Monsanto s'est même créé sur la toile, Combat Monsanto, avec détournement de logo et charte graphique de la cible. Un site réellement très complet, avec inventaire non exhaustif, car en constante progression des actions anti-Monsanto à travers le monde, des débats, des liens vers les affaires en cours et toute une zone très détaillée qui décortique le système Monsanto, la manière dont le groupe fait taire les opposants, s'achète la bienveillance des pouvoirs publics, pratique du lobbying à tous les étages et est maître du slapping judiciaire pour clore le bec de ses détracteurs les plus récalcitrants. Il y a des passages réellement très précis et éclairants sur la nature des actions de Monsanto, comme dans l'historique, par exemple :

• 1917 Monsanto commence à produire de l’aspirine.

• 1935 Monsanto élargit ses activités à la production de savon et de détergents industriels, elle commence à produire du phosphore.
• 1937 Monsanto prend connaissance des dangers lies à l’exposition aux PCB d’après une étude du Docteur Emett Kelly, qui dirige alors le service médical de Monsanto.
• 1955 Monsanto rachète les raffineries de Lion Oil et se lance dans la production d’engrais à base de dérivés pétrochimiques.

• 1986 Monsanto est jugé coupable de négligence pour l’exposition au benzène d’un de ses ouvriers à l’usine de Chocolate Bayou au Texas. La firme devra payer 100 millions de dollars de dédommagement à la famille de Wilbur Jack Skeen, mort de leucémie après des expositions répétées.

• 1986 Monsanto dépense 50.000 dollars en frais d’avocat pour empêcher l’initiative (Proposition 65) de l’État de Californie visant à réglementer la décharge de produits toxiques prêts de réserves d’eau potable.

• 1990 Monsanto dépense plus de 405.000 dollars en frais d’avocats pour faire rejeter la réglementation californienne Proposition 128, connue sous le nom de « Big Green initiative ». Cette régulation visait à interdire l’usage de certains pesticides nocifs pour la santé et l’environnement, dont l’Alachlor de Monsanto.

• 1991 Monsanto est condamné à payer une amende de 1,2 million de dollars pour avoir tenté de dissimuler le déversement d’eaux usagées et polluées dans la Mystic River dans le Connecticut.

• 2002, 23 février Le jury déclare Monsanto et sa filiale Solutia coupables d’avoir pollué « le territoire d’Anniston et le sang de sa population avec les PCB » (Anniston Star, 23 février 2002). Les dommages et intérêts sont fixés à 700 millions de Dollars.

• 2007 Monsanto est condamné en France pour publicité mensongère sur le caractère biodégradable du Roundup.

Où l'on voit que Monsanto fait ceci-cela, produit des trucs pas propres, est condamné à raquer et raque.

Et continue.

Monsanto agit, Monsanto fait, Monsanto se fait choper et Monsanto continue son petit bonhomme de chemin.

Monsanto a-t-il la conscience propre après avoir provoqué directement ou indirectement la mort d'êtres humains ?

À quoi pense Monsanto le matin en se rasant ?

Pourquoi Monsanto le serial killer n'est pas en taule à l'heure qu'il est ?
Vous les trouvez stupides mes dernières questions ?

Alors pourquoi continue-t-on à traiter Monsanto comme une entité cohérente, à en parler comme d'un tout indivisible, à accepter qu'il existe en tant que personne morale ?

Pourquoi Monsanto n'est pas en taule, n'éprouve pas de remords et ne peut pas prendre de poing sur la gueule quand il croise le parent de l'une de ses victimes dans la rue ?
Parce que Monsanto n'existe pas !

Inutile de se couper les cheveux en quatre : Monsanto est, au mieux, une convention, une entité chimérique derrière laquelle agissent des personnes bien réelles, elles.
Associations de malfaiteurs
Monsanto flower
Vers carte Monsanto interactive

Nous avons raison de lutter contre les marchands de mort, c'est juste que nous nous y prenons aussi bien que Don Quichotte qui pensait lutter contre des géants, alors qu'il ne faisait que se cogner le nez sur des moulins à vent.

Monsanto n'est rien, tout comme l'ensemble des autres constructions juridiques que nous appelons entreprises et qui sont le résultat d'un système organisationnel, juridique et symbolique. On parle de Monsanto ou de Total ou de Général Motors ou de France Telecom de la même manière que d'autres parlaient de Dieu, du Royaume, de la Nation ou de l'Olympe : des constructions intellectuelles auxquelles on adhère par consensus collectif.

Tant que nous continuerons à lutter contre le géant d'osier Monsanto, tant que nous poursuivrons les chiffons rouges des toréadors de l'arène juridique, nous ne ferons que le jeu de ceux qui se planquent tranquillement derrière ces chimères et qui ramassent les fruits de toute cette forfaiture.

Un film comme The Corporation avait commencé à dessiner le côté absurde et inhumain des personnes morales, ces regroupements d'individus auxquels un groupe d'avocats retords avait réussi à obtenir les droits équivalents, pratiquement, à ceux d'une personne réelle. D'ailleurs, comme par hasard, le cas Monsanto était abondamment repris et argumenté dans le documentaire. Mais le pas supplémentaire n'avait pas été franchi : à savoir la question de la responsabilité individuelle de tous ceux qui se cachent derrière les paravents fictifs des personnes morales.

Il en est de Monsanto comme de la Main Invisible du Marché, laquelle ne pourra jamais se gratter les couilles tranquillement sur le canapé en se matant un western avec Charlton Eston dedans : s'ils n'existent pas le moins du monde, s'ils n'ont pas plus de consistance que les lignes imaginaires des frontières qui n'ont jamais fait courber sous leur poids la tige de la moindre pâquerette, il n'en reste pas moins que derrière eux, il y a des personnes qui prennent des décisions et les appliquent en toute connaissance de cause.
Et en toute impunité!

Si l'on regarde derrière la chimère Monsanto, on trouvera plus de 17 500 vraies personnes, toutes avec un trou de balle, des yeux, des oreilles et un cerveau, l'équipement plus ou moins complet leur permettant d'appréhender le monde qui les entoure, d'entrer en interaction avec et d'avoir une pensée se rapportant à cette interaction. 17 500 personnes qui ne sont pas inquiétées quand l'entité Monsanto se fait choper en train de mentir, corrompre, dissimuler ou faire crever les autres, plus ou moins intentionnellement, au nom du sacro-saint profit.

Certes, on me répondra que la femme de ménage de Monsanto en 2008 peut difficilement être tenue pour responsable des épandages d'agent orange par l'entité Monsanto il y a 40 ans, dans un pays qu'elle serait bien en peine de situer sur une carte. Il en serait de même pour la standardiste, le chauffeur, le laveur de vitres ou même le laborantin de bas niveau. De toute manière, je doute qu'il existe des femmes de ménage étiquetées Monsanto : c'est typiquement le genre de chose que ces gens ont pris l'habitude d'externaliser auprès de sous-traitants divers et variés.
Société à responsabilité illimitée

Génération future
Mise en ligne par Le Monolecte

La clé de voûte de l'édifice est donc l'irresponsabilité (et la non-culpabilité conséquente) de chaque acteur qui se voit remettre un badge avec le nom de la chimère entreprise dessus. Les fumistes qui ont choisi d'étudier les sciences humaines plutôt que les mathématiques financières auront reconnu là l'amorce de la banalité du mal qu'a si bien su expliquer Hannah Arendt lors du procès Eichman : on devient un monstre juste en se soumettant à la hiérarchie et en obéissant aux ordres. L'entité monstrueuse du nazisme a été construite par une poignée de gens qui poursuivaient l'objectif de la suprématie de la race aryenne et qui, pour ce faire, ont demandé, à travers elle, à leurs agents de bien vouloir trouver de bonnes idées pour éliminer ceux qui entravaient ce noble dessein. Les entités non moins monstrueuses que sont les entreprises ont été créées par des personnes qui ont placé la recherche du profit au-dessus de toute autre espèce de considération, et en leur sein, des centaines de milliers de personnes, chaque jour, statuent sur le sort de millions de leurs congénères sur la seule base d'un ratio coût/avantage.
Et notre seule parade consisterait à attaquer la chimère entreprise via des outils rendus le moins efficaces possible contre elle, limitant de fait notre impact au règlement d'une amende plus ou moins forte qui n'est jamais rien d'autre qu'un droit de continuer les petites saloperies entre amis sans jamais être inquiété ?

Pourtant, comme dans toute organisation humaine bien construite, il est extrêmement facile de faire le tri des responsabilités individuelles derrière les marques de façade : les niveaux hiérarchiques nombreux, étanches et dessinés en cascade permettent déjà de dessiner en un seul coup d'œil la grille de la prise de décision. Les flux financiers internes et avec l'extérieur permettent aussi de savoir à qui profite le crime.

Les entreprises sont comme toutes les autres organisations humaines : des constructions organisées avec des personnes aux manettes. J'ai un ami lobbyiste aux États Unis, le pays qui a inventé l'entreprise moderne. Quand il cherche à appuyer sur la bonne manette, il ne va pas à l'annuaire des entreprises, mais il recherche les relations interpersonnelles nées au cœur des grandes écoles, des administrations et des conseils d'administration. Il tape dans les réseaux sociaux, les vrais (comme celui de la fleur Monsanto, un peu plus haut), pas les facebook du pauvre où tout le monde est ami, mais ces toiles de connivences et de relations qui relient entre elles les personnes qui décident réellement et qui sont redondantes d'une chimère à l'autre.
La fin des chimères

Aujourd'hui, les entités artificielles comme Monsanto et ses consœurs ont atteint un tel niveau de concentration des pouvoirs qu'elles sont globalement en position de dicter leurs exigences (insatiables) à l'ensemble de l'humanité, qu'elles ont pris concrètement la place des États-nations dans le rôle de gestionnaires de la destinée du monde. Pourtant ces constructions surpuissantes qui sont un système politique totalitaire en substance et dont les moyens collectifs supplantent largement ceux des peuples qu'elles tendent à asservir, ces centres de pouvoir ont l'incroyable propriété de n'exister que parce que nous croyons en leur tangibilité. Les personnes qui agissent en leur nom ne doivent leur immunité totale qu'au simple fait que nous sommes collectivement d'accord pour accorder une existence juridique et légale au concept "entreprise".

Un peu comme dans l'histoire des habits neufs de l'empereur, il suffit juste de modifier légèrement notre regard sur l'organisation des activités humaines pour se rendre compte subitement que le roi est à poil et que derrière le paravent entreprise, quelque soit le sobriquet dont ils s'affublent, il y a des hommes et des femmes qui savent, qui décident, qui choisissent en toute connaissance de cause de compromettre des choses aussi essentielles que l'air que l'on respire, le génome que l'on transmet à nos enfants, la nourriture ou l'eau dont tout être vivant a besoin sur Terre.

Les personnes physiques qui n'ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n'ont pas pris les mesures permettant de l'éviter, sont responsables pénalement s'il est établi qu'elles ont, soit violé de façon manifestement délibérée une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, soit commis une faute caractérisée et qui exposait autrui à un risque d'une particulière gravité qu'elles ne pouvaient ignorer.

Code pénal français - article 121-3

À partir du moment où les décideurs des entreprises et tous ceux qui les aident dans des actes délictueux, même simplement en taisant ce qu'ils savent, auront l'assurance de devoir répondre de leurs actes personnellement, il y a fort à parier que la lutte contre les entreprises destructrices sera devenue nettement plus aisée... et que la face de notre monde risque de s'en trouver grandement changée.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Mar 22 Avr 2008 - 21:47

Nous somme déja empoisoné par les OGM " allez voir la liste des produits !

http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article65172
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 24 Avr 2008 - 11:12

http://internationalnews.over-blog.com/article-18982548.html

Citation :
"Cordoba, deuxième ville de l’Argentine, dans le quartier d’Ituzaingo : 5000 habitants, (200 cas de cancer dont 13 cas de leucémie) bordé de trois côtés par des champs de soja transgénique depuis dix ans. Les Mères d’Ituzaingo accusent les pulvérisations de Roundup Ready d’être la cause de tous leurs problèmes de santé : cancers du sein, bébés malformés, leucémie,… Le sentiment d’impuissance domine chez les mères d’Ituzaingo.

Docteur Mario Carpio: « C’est clair, les cas les plus nombreux de cancer vivaient en périphérie du quartier et très près des champs de soja. Tout ceci n’est pas le produit des caprices du gouvernement actuel. La dictature militaire a servi à nous imposer ce type de modèle agro-exportateur dans le pays, avec tous ses éléments. Nous sommes le laboratoire et nous vendons le soja comme fourrage pour que puissent manger les animaux des pays riches. »
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 24 Avr 2008 - 17:24

Une campagne originale d'une association BIO contre les OGM, qui parodie Star Wars. J'ai bien ri :
http://www.terre.tv/indexvod.php?case=1&ref=00151

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Ven 25 Avr 2008 - 9:10

Gaga
Revenir en haut Aller en bas
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: OGM   Ven 25 Avr 2008 - 17:55

Bien fait...mais pas très convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Avr 2008 - 10:53

Citation :
D’après l’ONU, les OGM ne résoudront pas les problèmes de faim dans le monde

... encore un mythe qui s’écroule.

dimanche 27 avril 2008


Alors que les appels partisans se multiplient pour le recours massif à la technologie transgénique afin de « résoudre la crise alimentaire mondiale », de nouvelles études scientifiques viennent contredire ces voix et révèlent que la modification génétique diminue la productivité des cultures.

Une étude, qui a été menée sur une période de trois ans à l’University of Kansas, épicentre de la ceinture agricole américaine, a découvert que le soja transgénique produit environ 10% de moins que son équivalent conventionnel. Ces résultats viennent contredire toutes les affirmations des défenseurs de la biotechnologie qui soutenaient que les OGM augmentaient les rendements.

Le professeur Barney Gordon, du département de recherche agronomique de cette université, affirme avoir débuté cette étude après avoir reçu des plaintes de cultivateurs. En effet, de nombreux fermiers qui venaient de passer à la culture de soja génétiquement modifié remarquaient que « les récoltes n’étaient pas aussi élevées qu’espérées même dans des conditions optimales », et ils ajoutaient dans leur surprise : « comment cela se fait-il que je n’obtienne pas une aussi bonne récolte qu’avant ? » Cette expérience a été menée à partir de semences de soja Roundup Ready de Monsanto et une variété semblable conventionnelle qui ont été cultivées dans le même champs, dans des conditions identiques. Les résultats obtenus révèlent une différence de rendement significative puisque les plantes transgéniques ont produit seulement 70 « boisseaux US » [1] (1904kg) de graines par acre, contre 77 « boisseaux US » (2095kg) de graines par acre pour le soja conventionnel.

Une seconde découverte révèle que les cultures transgéniques peuvent combler cette différence de rendement en ajoutant une dose plus élevée de fertilisant (manganèse), ce qui laisse suggérer au chercheur que la modification génétique altère la capacité de la plante à puiser les éléments essentiels dans le sol. De plus, même avec cet ajout de fertilisant, en aucun cas la récolte de soja transgénique n’arrive à dépasser la récolte conventionnelle mais seulement à l’égaler.

Cette nouvelle étude vient confirmer les conclusions d’une autre étude réalisée par l’University of Nebraska qui avait découvert que les semences de soja de Monsanto produisaient 6% de moins que son équivalent conventionnel, et que la différence allait jusqu’à 11% en comparaison avec les meilleures graines à haut rendement disponible sur le marché.

L’étude du Nebraska suggère que deux facteurs doivent être considérés pour comprendre cette différence de rendement. Premièrement cela prend du temps d’élaborer une espèce génétiquement modifiée, et durant ce délai de développement d’autres espèces conventionnelles sont améliorées pour augmenter le rendement selon les techniques traditionnelles de sélection. Même l’USDA, le Ministère de l’Agriculture, connu pour son soutien aux biotechnologies, reconnaît que ce décalage entraîne une baisse du rendement des récoltes.

Mais le fait est que même lorsque l’on réalise la comparaison ente du soja OGM et non-OGM avec des variétés identiques, la différence de rendement est toujours présente, ce qui implique qu’un second facteur intervient. Les deux Universités s’accordent sur le fait que ce serait la modification génétique qui aurait pour effet secondaire de réduire la productivité de la plante. Il semblerait que la situation se soit aussi produite avec les cultures de coton génétiquement modifié puisque la récolte totale américaine a décliné au fur et à mesure que la technologie transgénique prenait le dessus.

Monsanto a reconnu sa surprise face à l’envergure du déclin de productivité révélé par l’étude du Kansas mais n’a pas nié le fait qu’il existe une différence de rendement des récoltes. L’entreprise a déclaré que son soja n’avait pas été élaboré pour augmenter les récoltes mais qu’elle travaillait actuellement au développement d’une nouvelle espèce à haut rendement. Les critiques doutent que ce soit réalisable car cela exigerait des modifications génétiques beaucoup plus complexes.

De plus Lester Brown, President du Earth Policy Institute à Washington, et qui fut l’un des premiers à prédire la crise alimentaire actuelle, remarque que la physiologie des plantes atteindrait déjà les limites de la productivité maximale envisageable. Lui-même un sélectionneur chevronné, il dresse une métaphore avec les coureurs de sprint. « Depuis le premier homme qui est descendu en dessous de la barre des 10 secondes aux cent mètres, le meilleur temps n’a été amélioré que très modestement, malgré toutes les techniques d’entraînement les plus avancées, personne n’imagine descendre en dessous des 9 secondes. »

A la mi-avril, la plus grande étude réalisée à ce jour sur le sujet des rendement agricoles, qui a été menée par l’International Assessment of Agricultural Science and Technology for Development et soutenu par l’ONU [2], a conclu que les OGM ne pouvaient pas résoudre la pénurie alimentaire actuelle. Lorsqu’on lui a demandé si les OGM pouvaient être la solution contre la faim dans le monde, le professeur Bob Watson, le directeur de l’étude mais aussi scientifique en chef pour le Department for Environment, Food and Rural Affairs (Ministère Anglais), a dit que la « réponse est simple, c’est non ».

D’après la traduction d’un article de Geoffrey Lean, The great Gm crops myth , pour The Independent, 20 Avril 2008.

combat-monsanto


[1] Le boisseau US est une unité utilisée en agriculture pour les cotations en bourse des ventes de céréales aux États-Unis. Les équivalences standards avec les unités utilisées pour les cotations en Europe sont les suivantes : 1 boisseau US de blé vaut 0,02721 tonnes ; 1 boisseau US de maïs vaut 0,02540 tonnes ; 1 boisseau US de soja vaut 0,02721 tonnes

[2] The IAASTD was launched as an intergovernmental process, with a multi-stakeholder Bureau, under the co-sponsorship of the FAO, GEF, UNDP, UNEP, UNESCO, the World Bank and WHO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OGM   

Revenir en haut Aller en bas
 
OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: