Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain


Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Avr 2008 - 10:53

Citation :
D’après l’ONU, les OGM ne résoudront pas les problèmes de faim dans le monde

... encore un mythe qui s’écroule.

dimanche 27 avril 2008


Alors que les appels partisans se multiplient pour le recours massif à la technologie transgénique afin de « résoudre la crise alimentaire mondiale », de nouvelles études scientifiques viennent contredire ces voix et révèlent que la modification génétique diminue la productivité des cultures.

Une étude, qui a été menée sur une période de trois ans à l’University of Kansas, épicentre de la ceinture agricole américaine, a découvert que le soja transgénique produit environ 10% de moins que son équivalent conventionnel. Ces résultats viennent contredire toutes les affirmations des défenseurs de la biotechnologie qui soutenaient que les OGM augmentaient les rendements.

Le professeur Barney Gordon, du département de recherche agronomique de cette université, affirme avoir débuté cette étude après avoir reçu des plaintes de cultivateurs. En effet, de nombreux fermiers qui venaient de passer à la culture de soja génétiquement modifié remarquaient que « les récoltes n’étaient pas aussi élevées qu’espérées même dans des conditions optimales », et ils ajoutaient dans leur surprise : « comment cela se fait-il que je n’obtienne pas une aussi bonne récolte qu’avant ? » Cette expérience a été menée à partir de semences de soja Roundup Ready de Monsanto et une variété semblable conventionnelle qui ont été cultivées dans le même champs, dans des conditions identiques. Les résultats obtenus révèlent une différence de rendement significative puisque les plantes transgéniques ont produit seulement 70 « boisseaux US » [1] (1904kg) de graines par acre, contre 77 « boisseaux US » (2095kg) de graines par acre pour le soja conventionnel.

Une seconde découverte révèle que les cultures transgéniques peuvent combler cette différence de rendement en ajoutant une dose plus élevée de fertilisant (manganèse), ce qui laisse suggérer au chercheur que la modification génétique altère la capacité de la plante à puiser les éléments essentiels dans le sol. De plus, même avec cet ajout de fertilisant, en aucun cas la récolte de soja transgénique n’arrive à dépasser la récolte conventionnelle mais seulement à l’égaler.

Cette nouvelle étude vient confirmer les conclusions d’une autre étude réalisée par l’University of Nebraska qui avait découvert que les semences de soja de Monsanto produisaient 6% de moins que son équivalent conventionnel, et que la différence allait jusqu’à 11% en comparaison avec les meilleures graines à haut rendement disponible sur le marché.

L’étude du Nebraska suggère que deux facteurs doivent être considérés pour comprendre cette différence de rendement. Premièrement cela prend du temps d’élaborer une espèce génétiquement modifiée, et durant ce délai de développement d’autres espèces conventionnelles sont améliorées pour augmenter le rendement selon les techniques traditionnelles de sélection. Même l’USDA, le Ministère de l’Agriculture, connu pour son soutien aux biotechnologies, reconnaît que ce décalage entraîne une baisse du rendement des récoltes.

Mais le fait est que même lorsque l’on réalise la comparaison ente du soja OGM et non-OGM avec des variétés identiques, la différence de rendement est toujours présente, ce qui implique qu’un second facteur intervient. Les deux Universités s’accordent sur le fait que ce serait la modification génétique qui aurait pour effet secondaire de réduire la productivité de la plante. Il semblerait que la situation se soit aussi produite avec les cultures de coton génétiquement modifié puisque la récolte totale américaine a décliné au fur et à mesure que la technologie transgénique prenait le dessus.

Monsanto a reconnu sa surprise face à l’envergure du déclin de productivité révélé par l’étude du Kansas mais n’a pas nié le fait qu’il existe une différence de rendement des récoltes. L’entreprise a déclaré que son soja n’avait pas été élaboré pour augmenter les récoltes mais qu’elle travaillait actuellement au développement d’une nouvelle espèce à haut rendement. Les critiques doutent que ce soit réalisable car cela exigerait des modifications génétiques beaucoup plus complexes.

De plus Lester Brown, President du Earth Policy Institute à Washington, et qui fut l’un des premiers à prédire la crise alimentaire actuelle, remarque que la physiologie des plantes atteindrait déjà les limites de la productivité maximale envisageable. Lui-même un sélectionneur chevronné, il dresse une métaphore avec les coureurs de sprint. « Depuis le premier homme qui est descendu en dessous de la barre des 10 secondes aux cent mètres, le meilleur temps n’a été amélioré que très modestement, malgré toutes les techniques d’entraînement les plus avancées, personne n’imagine descendre en dessous des 9 secondes. »

A la mi-avril, la plus grande étude réalisée à ce jour sur le sujet des rendement agricoles, qui a été menée par l’International Assessment of Agricultural Science and Technology for Development et soutenu par l’ONU [2], a conclu que les OGM ne pouvaient pas résoudre la pénurie alimentaire actuelle. Lorsqu’on lui a demandé si les OGM pouvaient être la solution contre la faim dans le monde, le professeur Bob Watson, le directeur de l’étude mais aussi scientifique en chef pour le Department for Environment, Food and Rural Affairs (Ministère Anglais), a dit que la « réponse est simple, c’est non ».

D’après la traduction d’un article de Geoffrey Lean, The great Gm crops myth , pour The Independent, 20 Avril 2008.

combat-monsanto


[1] Le boisseau US est une unité utilisée en agriculture pour les cotations en bourse des ventes de céréales aux États-Unis. Les équivalences standards avec les unités utilisées pour les cotations en Europe sont les suivantes : 1 boisseau US de blé vaut 0,02721 tonnes ; 1 boisseau US de maïs vaut 0,02540 tonnes ; 1 boisseau US de soja vaut 0,02721 tonnes

[2] The IAASTD was launched as an intergovernmental process, with a multi-stakeholder Bureau, under the co-sponsorship of the FAO, GEF, UNDP, UNEP, UNESCO, the World Bank and WHO
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Avr 2008 - 20:15

Ben non, les OGM ne réglent pas le problème de la faim, preuve ce qui se passe actuellemnt avec les émeutes qui font des morts, le riz qui se fait rare, mais la spéculation, là, est aussi coupable!
Les OGM, nul ne sait à l'heure actuelle quelle conséquence elles auront sur le consommateur; qui bien souvent ne sait pas qu'il en bouffe, on découvrira les effets du "maïs fou" dans 10 ans ou plus et on se creusera la tête pour faire semblant de chercher d'où ça vient!
Et la france vient de faire un spectaculaire pas en arrière (par rapport aux promesses du Grenelle, mais les promesses...) en vidant la loi sur les OGM de toute substance et pire:
Dégager le producteur OGM de toutes responsabilité en cas de contamination d'une parcele voisine même bio, c'est la faute au vent ou au bio qui s'est planté trop prés de l'autre...
L'article 6 de la loi proposée imposait l'obligation à l'exploitant d'informer préalablement aux semis les exploitants voisins de la parcelle, mais c'est " faire peser un grave risque sur l'ordre public et ne pas respecter la libre entreprise des agriculteurs en raison de la pression morale exercée"... par les antis OGM, ces attardés qui ne comprennent rien au progrés ni aux interêts de Monsanto.
"L'information de chaque exploitant risque d'accroître les risques d'action malveillante contre les cultures OGm en plein champ" et planter ses saletés qui ne se disséminent pas à plus de 10m (affirmation Monsanto, le pollen transgénique ne se déplace pas à plus de 10m) c'est pas "malveillant? on saura plus rien, comme ça, personne ne pourra râler!
Les députés UMP, en majorité ont repris les arguments des semenciers, influence, inconscience, corruption? De toutes façons, c'est nous qui en prendront plein la poire...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Avr 2008 - 20:40

Je te le fais pas dire !.... grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Avr 2008 - 22:51

OGM: Organismes Généralement Mortifères et Grassement Monneyables.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: OGM   Mar 29 Avr 2008 - 3:52

Il faudrait que les altermondialistes inventent le moyen de couler une boîte manifestement malfaisante.
Monsanto ferait une bonne cobaye.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Mar 29 Avr 2008 - 15:07

MDR Goheland, même si c'est plutôt pas drôle ce qui se passe!
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: OGM   Ven 9 Mai 2008 - 11:20

Une grande manif est prévue à Paris le 13 mai après midi pour inciter l'Assemblée Nationale à écouter l'opinion publique majoritaire contre les OGM plutôt que les lobbies multinationaux...il y a encore une possibilité d'influer sur le vote des députéssur ce sujet...pour ceux qui se sentent concernés, allez y. Des bus sont organisés dans chaque département. Renseignements à prendre auprès de la Confédération Paysanne ou des syndicats agricoles Bio.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Sam 21 Juin 2008 - 15:46

Citation :
Millau donne la recette du « fauchage » légal d’OGM

Guy Durand, le nouveau maire (PS) de Millau, a présenté l’arrêté municipal « portant interdiction de la culture des organismes génétiquement modifiés » (*).

La dite culture est donc bannie, « sur tout le territoire de la commune », « pour l’année en cours », soit jusqu’au 31 décembre 2008. Sur ce caractère provisoire de l’arrêté, le premier magistrat et juriste précise que le droit exclut en effet « une interdiction générale et absolue puisque le principe est la liberté et que la mesure adoptée en vertu du pouvoir de police constitue l’exception. » En clair, un nouvel arrêté devra être pris pour interdire les cultures d’OGM en 2009 et ainsi de suite. Il est patent que l’élu et le politique à la fois, veulent utiliser le symbole qu’est Millau, cité popularisée par le combat du Larzac et, plus récemment, par le « démontage » du Mac Do par José Bové et ses amis - action qui a fait le tour du monde -, pour faire prospérer la lutte contre les OGM.

Plus précisément, Guy Durand et la nouvelle majorité municipale, font tout afin de faire savoir au plus grand nombre de communes les moyens de mettre des bâtons dans les roues aux OGM, d’opérer ce que le maire de la sous-préfecture du sud Aveyron appelle un « fauchage » légal. Les maires et élus municipaux que démange l’idée de proscrire les cultures OGM du territoire communal peuvent en clair se référer à l’arrêté municipal millavois. Les « vu » et « considérant » s’y succèdent, déroulant les textes qui fondent l’arrêté : préambule de la constitution « selon lequel la Nation garantit à tous la protection de la santé », Charte de l’environnement de 2004, articles du Code général des collectivités territoriales chargeant « le maire de prévenir, par des précautions convenables, les pollutions de toute nature », jurisprudences de la Cour de justice des communautés européennes et du Conseil d’état, etc.

Pour Guy Durand, il « suffit de se doter des moyens juridiques » ad hoc pour interdire les cultures OGM sur une commune. Et de confier vouloir communiquer bien volontiers à ceux qui en font ou feront la demande, copie de la délibération et de l’arrêté millavois. Le maire, qui espère que l’exemple fera « tache d’huile » comme le lui laissent à penser les nombreux mails et contacts alors qu’un « réseau des villes propres » est en gestation, insiste cependant sur la nécessité de légaliser l’arrêté en invoquant des « circonstances locales ». Millau met ainsi en avant un classement en zone Natura 2000, la fabrication de fromages AOC, l’appartenance au parc naturel régional des grands causses… Bref, il appartient à chaque commune désireuse de mettre en œuvre un fauchage légal d’adapter l’arrêté au contexte du cru.

Service communication de la Mairie de Millau service-communication_pQu_millau.fr
Pierre-Emmanuel Parais, Directeur de Communication de la Ville de Millau 05 65 59 50 46 ou 06 33 51 75 56 http://millau.fr/

Vivre sans OGM
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 23 Juin 2008 - 20:25

A lire absolument: Le Monde selon Monsanto!
Encore pire que le pire que vous aviez pu imaginer dans vos moments de pire déprime, et le pire c'est que c'est vrai!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 17 Nov 2008 - 18:06

Citation :
Maïs OGM : baisse de la fertilité
lundi 17 novembre 2008 (12h55)



Le 11 novembre, les résultats d’une étude de nourrissage avec des produits OGM ont été présentés dans les locaux de l’Agence autrichienne pour la Santé et la Sécurité Alimentaire. Pour Christian Berdot qui suit la campagne OGM pour les Amis de la Terre France, il s’agit d’un avertissement sérieux : « Bien que l’Agence Européenne pour la Sécurité Alimentaire ait toujours certifié que le maïs MON810 ne pose aucun risque, cette étude autrichienne de nourrissage montre des effets physiologiques dus à la nourriture OGM, que l’industrie a toujours niés. Les résultats démontrent des effets négatifs sur la fertilité et des modifications des organes. Cette étude est une preuve supplémentaire que la clause de sauvegarde doit être appliquée au maïs MON810.

Cette étude de nourrissage a été menée, à la demande du Ministère autrichien de la Santé, sous la direction du professeur de l’Université de Médecine Vétérinaire de Vienne, le Dr Jürgen Zentek. Les résultats de cette étude ont montré que les souris qui ont été nourries en continu pendant 20 semaines avec une variété de maïs OGM - le NK603xMON810 de Monsanto, autorisé comme aliment pour animaux et humains depuis 2007 - avaient, en comparaison avec un groupe de contrôle, un nombre significativement plus bas de portées et de petits, notamment à partir des troisième et quatrième générations. De plus, les petits des souris nourries avec le maïs GM avaient un poids significativement moindre. Cette étude multi-générationnelle (les descendants femelles furent accouplés) démontre des modifications des organes après le nourrissage avec le maïs OGM.

Cette étude met d’autre part, une fois de plus en question le sérieux des avis de l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire (AESA ou bien EFSA en anglais). La procédure d’autorisation actuelle avait déclaré cet OGM comme ne présentant aucun danger.

Pour Christian Berdot : « L’AESA laisse passer, sans se poser de questions, les demandes d’autorisation d’OGM. Depuis qu’elle existe, elle a systématiquement donné un avis favorable à tous les dossiers qui lui ont été présentés par les industriels. De toute évidence, l’évaluation des risques par l’AESA est basée, sur des erreurs d’appréciation et les avis que l’AESA a prononcés, doivent être revus, les autorisations gelées et réexaminées sous ce nouvel éclairage. Quant à l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire, elle même, il est temps de refuser son parti pris pro-industrie [1] et de la réformer en profondeur. »

Nos collègues des Amis de la Terre Autriche (GLOBAL 2000) saluent expressément la décision du ministère autrichien de commander cette étude. Comme le souligne Jens Karg qui suit le dossier OGM : « Une fois de plus, lorsqu’on prend la peine d’aller au-delà des dossiers fournis par l’industrie, les résultats des études montrent un tout autre tableau. Malheureusement, la quasi totalité des études sur les risques liés aux plantes OGM est menée par les industries des biotechnologies et il n’y a pour ainsi dire aucune évaluation des risques indépendante. Cette étude démontre aussi la nécessité de renforcer la recherche indépendante sur les risques afin de protéger la santé des citoyens et l’environnement. »

Nos collègues de Global 2000 (Amis de la Terre Autriche) ont enfin pu obtenir le document en question. Il semblerait que certains responsables autrichiens ne souhaitaient pas qu’il soit rendu public. Il semble aussi que des pressions fortes soient exercées sur le scientifque pour lui faire "réécrire" ses conclusions.

Lire le pdf ; sur le site des Amis de la Terre


http://www.amisdelaterre.org/Mais-OGM-baisse-de-la-fertilite.html
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 11 Déc 2008 - 13:27

http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article75933

et quand on va s'apercevoir que les bestioles nous transmette une vacherie de plus il sera trop tard ( souvenez vous de la vache folle et de l'augmentation d'Alzeimert qui ne sont pas bien sûr des Kreufel Jacob.... AngeR ....Ou de l'Amiante..;ou du nuage de Tchernobil ..;et j'en passe ) AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 11 Déc 2008 - 21:28

Pour signer la pétition : http://write-a-letter.greenpeace.org/332 <http://write-a-letter.greenpeace.org/332>


Soutenir la position anti OGM du commissaire Européen



Pour une fois que l'on peut soutenir une décision européenne autant en profiter, à vous de choisir !
Si vous vous sentez concernés voici une info à diffuser largement !

Paris, France, Fin octobre, le Commissaire européen à l'Environnement, Stavros Dimas, s'est courageusement opposé aux grandes compagnies de l'agrobusiness en proposant l'interdiction de la culture de deux maïs OGM (le Bt11 et le 1507) développés par les firmes Syngenta et Pioneer/Dow.


Des scientifiques ont en effet démontré que la culture de ces OGM censés combattre des insectes nuisibles au maïs pouvait provoquer des conséquences graves, notamment sur des insectes non nuisibles du maïs, comme le papillon monarque ou sur des "organismes non ciblés" comme des oiseaux. Récemment, il a également été prouvé que les écosystèmes aquatiques pouvaient aussi être affectés.


Si la proposition de Dimas était adoptée, il s'agirait d'un véritable tournant. Très favorable aux OGM, la Commission a jusqu'à présent toujours donné son feu vert aux demandes d'autorisation d'OGM, et les autres Commissaires européens, par peur de froisser les puissants intérêts pro-OGM, notamment américains, risquent de s'opposer à l'initiative courageuse de Stavros Dimas. Mais celui-ci vient de confirmer publiquement sa position. « Le risque est trop élevé pour l'environnement selon plusieurs études scientifiques récentes, a indiqué M. Dimas à Bruxelles le 22 novembre. J'envisage de donner un avis négatif pour la demande d'autorisation. »


Il faut absolument soutenir la position prise par Stravros Dimas, qui, si elle est adoptée par la Commission européenne, sera le premier rejet d'OGM dans l'histoire de la Commission européenne et représentera un pas décisif pour une Europe sans OGM. Une mobilisation massive est nécessaire pour cette opportunité historique !


Cap sur les 100 000 signatures !

Le plus grand nombre possible d'Européens doivent interpeller la Commission européenne pour que la santé publique et l'environnement priment sur les intérêts de quelques multinationales et que les maïs Bt11 et 1507 ne soient pas autorisés.


Signez et faites signer la pétition à destination de Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, et aux Commissaires Dimas, Kyprianou (consommateurs), Fischer-Boel (agriculture) et Barrot (transports). Plus de 75 000 européens l'ont déjà signée en quelques semaines, dont 10 000 en France... La pétition française s'adresse également à Jacques Barrot, Commissaire européen aux transports, car il votera également sur la proposition de Stravros Dimas et doit tenir compte de l'avis des citoyens français et de la nouvelle ligne politique française sur les OGM à l'issue du Grenelle de l'environnement.


Signez la pétition : http://write-a-letter.greenpeace.org/332


et transmettez-la à votre réseau de connaissances !

Merci !


---------------------------------------------------------------------------------------

Orange vous informe que cet e-mail a été contrôlé par l'anti-virus mail.
Aucun virus connu à ce jour par nos services n'a été détecté.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Sam 13 Déc 2008 - 21:04

Citation :
MEXICO CORRESPONDANTE

Alerte à la biosécurité du maïs au Mexique : une étude moléculaire menée par des chercheurs mexicains, américains et néerlandais démontre la présence de gènes provenant d'organismes génétiquement modifiés (OGM) parmi les variétés de maïs traditionnels cultivées dans des régions reculées de l'Etat d'Oaxaca, dans le sud du pays. Et cela bien que le gouvernement mexicain ait maintenu jusqu'alors un moratoire sur l'utilisation de semences transgéniques.

Les résultats de cette étude incitent les experts à demander des mesures de protection bien plus restrictives, le type d'agriculture "à l'ancienne" pratiqué au Mexique - où la pollinisation du maïs est faite par le vent, et où les paysans ont l'habitude d'échanger leurs semences - paraissant aggraver le risque d'une contamination rapide par les OGM.

Un article qui en détaille les conclusions doit être publié dans le prochain numéro de la revue Molecular Ecology. Il a été rédigé par Elena Alvarez-Buylla, de l'Institut d'écologie de l'Université nationale autonome du Mexique, l'UNAM, avec la collaboration d'une dizaine d'autres scientifiques.

Leur travail pourrait relancer la polémique déclenchée en 2001 par un article très controversé de la revue Nature, dont les auteurs, les biologistes David Quist et Ignacio Chapela, de l'Université de Berkeley en Californie, révélaient que les maïs criollos (traditionnels) de la région d'Oaxaca, l'un des berceaux de cette céréale, étaient contaminés par les gènes Roundup Ready (RR) et Bt, propriétés de la firme américaine Monsanto.

Dans son ouvrage Le Monde selon Monsanto (La Découverte/Arte Editions, 2008), Marie-Monique Robin a raconté le "lynchage médiatique" dont M. Chapela a alors été victime, à l'instigation de l'entreprise dominante sur le marché des OGM. Nature avait fini par publier un désaveu, estimant que l'article des deux biologistes était insuffisamment étayé.

Sept ans plus tard, le travail dirigé par Mme Alvarez-Buylla confirme pourtant largement leurs conclusions, souligne un compte rendu publié dans Nature du 13 novembre. Les chercheurs ont découvert des transgènes dans trois des vingt-trois champs de la sierra nord de l'Oaxaca, où des échantillons avaient été prélevés en 2001, puis à deux endroits, lors de nouveaux prélèvements en 2004.

L'Américaine Allison Snow, de l'Université de Californie, auteur en 2005 d'une étude préliminaire qui semblait infirmer les découvertes d'Ignacio Chapela et David Quist (et avait été aussitôt exploitée par les partisans des OGM), publie dans le même numéro de Molecular Ecology une note complémentaire élogieuse, où elle juge que l'analyse moléculaire conduite par l'équipe de l'UNAM est "très bonne", et met en évidence "des signes positifs de transgènes".

Cette reconnaissance n'allait pas de soi. "Cela fait deux ans que nous bataillons pour publier les résultats de notre étude, déclare Mme Alvarez-Buylla. Jamais je n'avais rencontré autant de difficultés au cours de ma carrière ! On a essayé de freiner la diffusion de ces données scientifiques." Le biologiste José Sarukhan, chercheur à l'UNAM et membre de l'Académie nationale des sciences des Etats-Unis, avait ainsi recommandé l'article pour la revue de cette institution. Celle-ci l'a rejeté au mois de mars, au motif qu'il risquait de provoquer "l'attention excessive des médias, pour des raisons politiques ou liées au thème de l'environnement"...

Comment, malgré le moratoire, des transgènes d'OGM ont-ils émigré au fin fond des montagnes d'Oaxaca, mais aussi dans l'Etat de Sinaloa, le plus gros producteur de maïs de consommation humaine, dans le Nord, ou à Milpa Alta, un district à la périphérie de Mexico ? On les trouve dans 1 % des terrains analysés, ce qui est beaucoup dans le contexte mexicain, où 75 % du maïs planté viennent de grains sélectionnés par les paysans sur leur propre récolte.

La première hypothèse est que certains agriculteurs importent illégalement des semences transgéniques. De forts soupçons pèsent aussi sur la firme Pioneer, grande pourvoyeuse de semences de maïs hybrides, achetées par le Mexique aux Etats-Unis et distribuées aux petits agriculteurs à travers les programmes d'aide gouvernementaux.

Or des données préliminaires indiquent qu'un tiers des semences Pioneer est contaminé par des OGM, dont Monsanto a réussi à empêcher tout étiquetage distinctif à la vente.

Les auteurs de l'étude appellent à renforcer les "mesures de biosécurité" pour préserver les espèces natives du maïs, surtout au Mexique, son "centre d'origine". Il faudrait, disent-ils, se doter de laboratoires véritablement indépendants, et adapter les critères d'analyse moléculaire à la réalité mexicaine, au lieu de se fier "aux méthodes utilisées dans des pays tels que les Etats-Unis, qui ont un système agricole très différent du nôtre".

Mais leur plus grande inquiétude, aujourd'hui, concerne les projets des trusts pharmaceutiques, qui veulent rentabiliser la biomasse du maïs, et l'utiliser comme un bioréacteur afin d'exprimer, par exemple, des vaccins ou des anticoagulants. "Au vu des incidents qui se sont déjà produits aux Etats-Unis, où ils ont du mal à séparer ces bioréacteurs des OGM, on peut craindre que le maïs ne se transforme en poubelle de l'industrie pharmaceutique, au détriment de sa vocation alimentaire, s'alarme Mme Alvarez-Buylla. Que ferons-nous quand des anticoagulants arriveront dans la tortilla des Mexicains ?


source:http://www.lemonde.fr/planete/article/2008/12/11/au-mexique-le-berceau-du-mais-contamine-par-des-ogm_1129750_3244.html#ens_id=1128900
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Sam 13 Déc 2008 - 21:06

Citation :

L'Europe veut mieux encadrer les cultures transgéniques

Lors du Conseil européen du 4 décembre, les ministres de l'environnement ont retenu cinq actions pour encadrer les OGM. Elles visent à renforcer l'évaluation des impacts environnementaux et sociaux économiques de ces cultures, à améliorer l'expertise associant les Etats membres à l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA). Elles aboutiront à fixer des seuils de présence fortuite d'OGM, pour garantir "un libre choix réel entre semences OGM, conventionnelles et biologiques". Elles permettent la définition de zones sensibles ou de culture biologique exemptes d'OGM. La France envisagerait une séparation de 50 mètres pour isoler les parcelles OGM.



Ce qui fait "marrer" grave quand on voit ce qui se passe au Mexique ( voir ci-dessus)
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 16 Fév 2009 - 21:03

Citation :
Culture OGM: Bruxelles échoue à forcer la main à la France et à la Grèce


2009-02-16 17:35:01
BRUXELLES (AFP)





© AFP

Un champ de maïs en août 2007 à Paillet, lors d'une opération anti-OGM.


La
Commission européenne a échoué lundi dans sa tentative pour forcer la
France et la Grèce à autoriser la reprise de la culture d'un maïs
génétiquement modifié de la firme américaine Monsanto, a-t-on appris de
source communautaire.
Les experts des pays de l'UE réunis à
Bruxelles au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la
santé animale "ne sont pas parvenus à trouver une majorité qualifiée en
faveur ou contre les demandes faites à la France et à la Grèce de lever
les mesures d'urgence" empêchant la culture de ce maïs OGM, a confirmé
la Commission dans un communiqué.
Lors de ce vote, 9 pays sur
27 totalisant 123 voix ont soutenu la demande de la Commission. 16,
totalisant 190 voix, ont voté contre ou se sont abstenus et deux Etats,
l'Allemagne et Malte, n'ont pas pris part au vote, a-t-on précisé de
source communautaire.
La Commission européenne a en
conséquence annoncé sa décision de demander l'arbitrage des ministres.
Dans ce cas, elle doit "sans plus tarder" présenter une proposition et
les pays de l'UE devront se prononcer dans les trois mois.
Dans
l'intervalle, les ministres européens de l'Environnement vont voter dès
le 2 mars sur les clauses de sauvegarde mises en place par l'Autriche
et la Hongrie, deux autres pays réfractaires aux OGM.
Si les
ministres ne parviennent pas à trouver une majorité qualifiée, alors la
Commission pourra imposer la levée des mesures de sauvegarde.
L'empressement
de l'exécutif bruxellois à vouloir forcer la décision irrite les
autorités françaises, car la clause de sauvegarde adoptée en février
2008 par la France a un terme: la renouvellement de l'autorisation du
maïs MON810 dans l'UE.
La décision, soumise à l'Autorité
européenne de sécurité des aliments (EFSA), est attendue pour le
printemps, a-t-on précisé de source communautaire.
Au cours
de la réunion des experts lundi, l'EFSA a dit "avoir des
interrogations" sur les risques de la culture du MON810 pour
l'environnement et avoir demandé des réponses à la société américaine.
Or
la suspension de la culture en France a été décidée à cause des
"inquiétudes sur la question de la dissémination" et de ses effets sur
la faune, la flore et les écosystèmes, a rappelé jeudi dernier le
Premier ministre français François Fillon.
La clause de sauvegarde française ne concerne que la culture, pas la commercialisation du MON810.
Divisés sur les OGM, les pays de l'UE ont adopté en décembre 2008 une série de mesures pour les encadrer.
Ils
ont notamment recommandé de ne plus baser les autorisations sur les
seuls avis de l'Efsa, mais d'impliquer les organismes nationaux dans
les expertises. Ils ont également demandé que les avis "évaluent les
impacts environnementaux à moyen et long terme".
Plusieurs
OGM sont en attente d'homologation dans l'UE, notamment les variétés de
maïs génétiquement modifiés BT 11 de la multinationale Syngenta et BT
1105 du groupe Pionner-Dow, ainsi que la pomme de terre Amflora du
groupe allemand Basf.



Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 16 Fév 2009 - 21:07

Encore impossible de détecter qu'une vache a été nourrie aux OGM


2009-02-16 16:39:10
PARIS (AFP)





© AFP

Des vaches de race limousine


Aucune
technique de détection actuelle ne permet de déceler qu'une vache a été
nourrie avec des organismes génétiquement modifiés (OGM), tels que le
maïs Bt176, révèle une étude de l'Institut national de recherche
agronomique (Inra).
L'étude (Inra-Versailles) dirigée par
Yves Bertheau, est publiée dans le Journal of Agricultural and Food
Chemistry alors que le débat fait rage sur la traçabilité et
l'étiquetage pour le consommateur des produits alimentaires pouvant
contenir des OGM.
Selon les chercheurs, "de petits morceaux
d'ADN provenant de la nourriture peuvent bel et bien traverser la
membrane intestinale et se retrouver dans le sang des ruminants".
Mais,
"dans aucun échantillon, la séquence d'ADN transgénique propre au maïs
Bt176 n'a pu être retrouvée de façon certaine" dans le sang des bovins
objets de l'étude, soulignent les chercheurs. Cela "écarte ainsi, pour
l'heure, la possibilité d'un contrôle analytique capable de reconnaître
les animaux nourris aux OGM", affirment-ils.
Les auteurs de
l'étude ont analysé des échantillons de sang prélevés sur deux groupes
de 24 vaches nourries ou non au maïs transgénique Bt176, qui synthétise
une protéine insecticide.
Ils ont pu confirmer que des
fragments d'ADN des produits consommés par ces ruminants pouvaient
passer de l'intestin dans le flux sanguin. Mais ils n'ont pas trouvé
"la séquence du Bt176".
"Ce fragment d'ADN a théoriquement pu
traverser la membrane intestinale comme n'importe quelle autre partie
du génome, mais sa concentration dans les échantillons doit être si
faible" que les techniques actuelles n'ont pu la détecter, estiment-ils.
L'étude
a été réalisée à la demande de l?industrie laitière, pour savoir si un
test pouvait permettre d?identifier les animaux nourris aux OGM. Cela
permettrait entre autres pour l?industrie agro-alimentaire de valoriser
les animaux nourris avec des aliments conventionnels.
Actuellement,
souligne l'Inra dans un communiqué, "aucune législation dans le monde
n'a pris en compte ces revendications". En Europe, les produits issus
d'animaux nourris aux OGM (lait, oeufs etc...) ne sont pas soumis à
l'obligation d'étiquetage, contrairement aux produits des cultures OGM.







© AFP.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 16 Fév 2009 - 21:33

Vilain, je te croyais pas naïf, vu que les rares études sur les OGM viennent des labos qui produisent ces saletés, comment tu veux qu'on puisse dire que ça fait du mal?
L'Europe a décidé que c'est pas dangereux, donc, c'est bon, mdr
Non, c'est pas drôle!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Lun 16 Fév 2009 - 21:36

Tryskel a écrit:
Vilain, je te croyais pas naïf, vu que les rares études sur les OGM viennent des labos qui produisent ces saletés, comment tu veux qu'on puisse dire que ça fait du mal?


Si tu lis tout ce que j'ai mis sur les OGM....( y'a plusieurs fils) tu verra que dje suis pas si naïf que ça;...j'informe c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Lun 16 Fév 2009 - 21:45

Et si tu lis ce que j'ai dit du "Monde selon Monsanto" tu sauras ce que je pense de la question!
J'aime bien les vaches et j'ai pas envie de me retrouver face à une à dix cornes portant sept couronnes style Bête de l'Apocalyspe, sauf, que c'est en ça qu'il changent nos braves meuh/ meuh, et moi, j'aime pas!!!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Mer 4 Mar 2009 - 15:28

ON le sait déjà tout ça, mais y'a pas de mal à le redire....

Citation :
OGM : des scientifiques américains s'insurgent contre l'obstruction des firmes semencières



24 février 2009 11:11, Les mots ont un sens, par Napakatbra



OGM
: des scientifiques américains critiquent la politique des firmes OGM.
OGM scientifiques américains critiquent politique firmes OGM Monsanto.
OGM : des scientifiques américains s'insurgent contre l'obstruction des
firmes semencières - LMOUS
Vingt-six scientifiques américains viennent de rendre publique une déclaration dans laquelle ils affirment qu'« aucune recherche réellement indépendante ne peut être légalement menée sur de nombreuses questions de première importance ». Loin d'être anti-OGM, certains de ces chercheurs affirment même y être favorables.

A l'origine de cette déclaration, un appel de l'administration
américaine à la communauté scientifique en vue de la mise en place de
réunions consultatives sur les cultures OGM. Spécialistes des insectes
du maïs, les 26 chercheurs qui ont participé à la rédaction du document ne sont pas des activistes anti-OGM,
certains déclarent même être favorables à ces technologies mais
critiquent la politique des firmes semencières qui empêchent toute
étude indépendante sur le sujet. Les informations fournies par les
compagnies étant « excessivement restreintes », ils
s'avouent dans l'incapacité de fournir à l'Etat quelque information que
ce soit, et aux agriculteurs les conseils qu'ils attendent. La plupart
de ces chercheurs ont décidé de rester anonymes afin d'éviter d'être
mis à l'écart des recherches menées par l'industrie. Quelques-uns
acceptent cependant de répondre nominativement à des interviews sur ces
questions.
La recherche scientifique sur les OGM formellement interdite
Principale critique : les vendeurs de semences génétiquement
modifiées interdisent par contrat aux acheteurs de mener des recherches
sur leurs produits. Les firmes acceptent quelquefois des études
scientifiques extérieures mais à condition d'en valider les conclusions
avant publication. Contrairement aux pesticides ou semences
conventionnelles, aucune étude non autorisée ne peut donc être
légalement menée sur les semences GM. Certains contrats vont même
jusqu'à interdire explicitement à l'acheteur de comparer le produit
avec aucune autre semence rivale. Ça ne s’invente pas…
« Blanchissage des données et des informations »
« Si une compagnie peut contrôler les recherches (...) elle
peut réduire les aspects négatifs potentiels qui peuvent survenir dans
toute étude
» affirme Ken Ostlie, entomologiste à l'Université du
Minnesota. Pour Elson J. Shields, professeur d'entomologie à
l'Université de Cornell, les firmes « peuvent potentiellement
pratiquer le blanchissage des données et des informations soumises au
Ministère de la Protection de l'Environnement (EPA)
». Mark A.
Boetel, de l'université d'état du Dakota, raconte pour sa part qu'il a
maintes fois essayé d'obtenir les autorisations nécessaires pour
étudier la réponse biologique des semences transgéniques à un
traitement insecticide. En vain.
Monsanto et Syngenta se défendent de toute mauvaise intention,
soutenant que leurs contrats ont pour unique but de protéger leur droit
de propriété intellectuelle, ils affirment se contenter de répondre à
leurs obligations réglementaires. Ce qui a été contredit dans la
journée par Dale Emery, porte parole du ministère de la Protection de
l'Environnement.
« Les gens ont peur d'être mis sur des listes noires »
Pour le Dr Shields, le problème est bien plus profond : le
financement de la recherche ayant été transféré du secteur public vers
le secteur privé, de nombreux scientifiques universitaires sont devenus
dépendants des compagnies semencières. « Les gens ont peur d'être mis sur des listes noires » affirme-t-il. Il fallait oser... c'est fait !
Ces américains ne connaissent donc pas notre Afssa nationale ... ?


Cette déclaration a été présentée au Ministère de la Protection de l'Environnement (EPA), publiée jeudi dernier par le New-York Times et relayée par Les Amis de la Terre.
Texte de la déclaration : « Les accords de technologie et
d'intendance requis pour l'achat de semences génétiquement semences
interdisent explicitement la recherche. Ces accords empêchent les
scientifiques publics de jouer le rôle qui leur est imparti au nom de
l'intérêt général, à mois que l'industrie d'approuve leurs recherches.
Il résulte de cet accès restreint à l'information qu'aucune recherche
indépendante ne peut être légalement conduite sur beaucoup de questions
de première importance concernant la technologie, ses performances, ses
implications dans la gestion des cultures, et ses interactions avec la
biologie des insectes. Dans cet état de fait, les données fournies par
le secteur public à l'attention du panel scientifique consultatif de
l’EPA ne peuvent être qu'excessivement restreintes
. »


(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Mer 4 Mar 2009 - 15:41

Ce docteur sait de quoi il parle: il a été mis sur la touche et pire pour avoir osé vouloir mener ses propres recherches...

Les firmes semencières ne veulent rien moins que la propriété d'un vivant altéré pour leur unique bénéfice, c'est pire que gravissime parce qu'ils tiennent les chercheurs via des états qui ont laissé faire, et refusent toute condradiction, auraient-elles quelque chose à cacher?
Et non l'AFSSA ne vaut pas mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 16 Avr 2009 - 21:14

Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: ogm   Jeu 16 Avr 2009 - 21:39

Froid dans le dos !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: OGM   Jeu 16 Avr 2009 - 22:31

Vu, mais je savais, j'ai lu "le Monde selon Monsanto", à lire absolument si c'est pas encore fait, et vu le film que l'auteur Marie Monique Robin en a tiré, disponible en DVD pas à regader un jour de déprime... mais tristement édifiant!

Et comme le hasard n'existe pas, sans qu'on se soit donné le mot, au moment où tu postais ça, j'ai passé un mail que je viens de recevoir dans "Coup de Gueule": Monsanto encore et toujours...

Hélas!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: OGM   Dim 26 Avr 2009 - 15:21

[quote]
Des mauvaises herbes résistent au Roundup
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: OGM   Dim 26 Avr 2009 - 15:22

[quote="Vilain"]
Citation :
Des mauvaises herbes résistent au Roundup

C'est bien connu, les rebelles portent toujours le chapeau de "mauvais garçons"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OGM   

Revenir en haut Aller en bas
 
OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: