Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Mer 20 Juin 2007 - 18:19

Un détail d'importance capitale me vient soudain à l'esprit.
Comment se fait-il qu'en 2007, on en soit encore à croire à cette histoire de naissance d'Eve par le tour de magie de la côte d'Adam ???
Comment se peut-il qu'on accepte d'entendre une chose aussi stupide, dans l'enseignement religieux ?

Evidemment, de cette question découle l'avalanche de toutes les autres...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Mer 20 Juin 2007 - 18:42

C'est symbolique, Ro.
Juste un symbole créé par des hommes dans une société patriarcale, à l'époque où la femme était vraiment un être inférieur.
Quelque siècles plus tard, l'Islam a fait pire encore.

A part les témoins de Jehovah et quelques autres décérébrés, qui peut encore croire la véracité d'une chose pareille?

J'espère qu'un jour la foi (intime de chacun) ne sera plus entachée par les dogmes obsolètes des religions.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Mer 20 Juin 2007 - 18:48

Je sais bien, mais... mais quand on t'explique ça pendant que tu es encore en culottes courtes sur ta petite chaise, on t'incite à prendre une direction en profitant de ta naïveté.
Car...

Car s'il n'y avait que cela !!
Moi j'y vois, par association d'idées, que la femme est issue de l'homme, d'où la justification de la supériorité mâle. Et cela ne me convient pas, car si le mâle n'avait pas son complément femelle, il ne serait rien. Cela justifie la femme voilée, violée, rendue muette et soumise. Donc je refuse.

J'y vois aussi que toujours sous le prétexte du symbole, on nous a pondu cette énormité : le paradis et l'enfer ============> le bien et le mal.
Sauf que... les notions de bien et de mal listées par l'Eglise, me font grincer. Elles sont souvent dans l'erreur, dites à mauvais escient, tournicotées de façon à ficeler plutôt qu'épanouir, bref, castratrices pour tout le monde ; hommes femmes gosses.

Tout cela me semble bien malsain.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sylphide
Pitchounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Québec, mon petit coin de paradis ^^
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Mer 20 Juin 2007 - 19:17

Si Marquis de Sade m'a bien appris quelque chose... (outre divers trucs sexuels Razz) c'est que la notion de bien et de mal dépend de nos moeurs. Donc quelqu'un qui a été élevé dans l'athéisme ne verrait pas le bien et le mal de la meme facon qu'un catholique de naissance....

Personnellement, en tant qu'athée, le bien et le mal est une notion illusoire, pourquoi tuer dans deux cas différents peut-il être bien et mal? Pourquoi les hérétiques pouvaient être tués et pas les catholiques?

Il est difficile pour moi de croire qu'une entité supérieure pourrait juger que l'homme ou la femme est inférieur ou supérieur. Et de plus, pourquoi cette entité supposément bonne enverait-elle des gens en enfer?

Et puis, je crois ce que je vois, je ne crois pas aveugelement...

Vive la science pour expliquer les "mysteres" de la foi...
Revenir en haut Aller en bas
http://sylphide2122.bloxode.com/
Georges

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 69
Localisation : Village de Normandie
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Mer 20 Juin 2007 - 23:01

Une des choses qui m’ont toujours scandalisé quand j’étais ado c’était le fait de ne pas manger de viande le vendredi et surtout le Vendredi saint. Le pauvre qui mangeait ce jour-là un morceau de lard était dans le pécher, alors que le riche qui lui mangeait de la langouste était un bon chrétien.
Pas facile de définir le bien et le mal : quand à la guerre tu tues un homme que tu ne connais même pas avec une arme, parfois bénie par l’église, tu fais le bien, et plus tu en tues plus tu deviendras un héros; mais en temps de paix si tu tues un homme qui t’a ruiné, tu fais le mal et tu es condamné par la société et l’église.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.georges-hubel.com
j-l pons

avatar

Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Là-bas, et pourtant ici...
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Dim 22 Juil 2007 - 15:25

Romane a écrit:
Un détail d'importance capitale me vient soudain à l'esprit.
Comment se fait-il qu'en 2007, on en soit encore à croire à cette histoire de naissance d'Eve par le tour de magie de la côte d'Adam ???
Comment se peut-il qu'on accepte d'entendre une chose aussi stupide, dans l'enseignement religieux ?

Evidemment, de cette question découle l'avalanche de toutes les autres...

Coucou Romane,

Avec tout le respect que je te dois, la Création , à mon avis, n'est pas plus stupide, qu'une cellule ayant donné toutes les espèces et végétales et animales connues et disparues... Qu'un jour un poisson soit sorti de l'eau pour petit à petit transformer ses nageoires en pattes puis en bras et jambes, etc , (et cela de toutes les espèces connues) ???

Cela fait trop de hasard qui , toujours à mon avis, avec son "H" majuscule est la version scientifique de Dieu.

Ce n'est pas parce que l'on n'explique pas une chose qu'elle n'existe pas !

Amitiés

J-L
Revenir en haut Aller en bas
http://j-lpons.blog4ever.com/blog/index-122413.html
Sylphide
Pitchounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Québec, mon petit coin de paradis ^^
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Dim 22 Juil 2007 - 18:33

j-l pons a écrit:
Romane a écrit:
Un détail d'importance capitale me vient soudain à l'esprit.
Comment se fait-il qu'en 2007, on en soit encore à croire à cette histoire de naissance d'Eve par le tour de magie de la côte d'Adam ???
Comment se peut-il qu'on accepte d'entendre une chose aussi stupide, dans l'enseignement religieux ?

Evidemment, de cette question découle l'avalanche de toutes les autres...

Coucou Romane,

Avec tout le respect que je te dois, la Création , à mon avis, n'est pas plus stupide, qu'une cellule ayant donné toutes les espèces et végétales et animales connues et disparues... Qu'un jour un poisson soit sorti de l'eau pour petit à petit transformer ses nageoires en pattes puis en bras et jambes, etc , (et cela de toutes les espèces connues) ???

Cela fait trop de hasard qui , toujours à mon avis, avec son "H" majuscule est la version scientifique de Dieu.

Ce n'est pas parce que l'on n'explique pas une chose qu'elle n'existe pas !

Amitiés

J-L

Personnellement, je crois que justement, la théorie de l'évolution est plus facile a prouver que celle du créationisme. Suffit d'observer l'humain... parti D'une simple cellule, d'un simple partage de matériel génétique, il devient si grand, si grandiose! Il évolu progressivement, parfois avec des erreurs de parcours (songeont aux malformations... aux maladies génétiques et a tout ce qui se développe parfois au long de la vie) mais toujours en suivant l'évolution de la vie humaine.

Alors que ce soit a l'échelle d'une vie humaine ou de la vie en générale, pourquoi l'évolution ne pourrait-elle pas être que le résultat d'une parfaite collision entre les atomes, quelque part dans la nature... car l'évolution a eu ses rathées, a fait des experiences, a subit des malformation... elle n'était pas parfaite mais l'adaptation a su bien se faire... l'évolution n'Est pas un hasard, mais une conséquence face à l'environnement, aux composants du monde qui entourait cette vie... à mon avis.

et puis, maintenant que l'on en a les preuves scientifiques, il est, à mon avis, impossible de dire que la théorie de l'évolution est fausse.

C'est en regardant l'histoire du monde et l'utilisation que l'on en a fait que l'on s'apercoit que l'on nommait "Dieu" ce que l'on ne comprenait pas...

Sylphide
Revenir en haut Aller en bas
http://sylphide2122.bloxode.com/
j-l pons

avatar

Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Là-bas, et pourtant ici...
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Dim 22 Juil 2007 - 19:26

Sylphide,

Tu entres dans un de mes sujets favoris. J'ai fait ce qu'on peut appeler des études "scientifiques" (les maths) en Belgique. Pendant longtemps, j'ai cru en la théorie de l'évolution car elle est facile à croire et je n'étais pas en quête de vérité...
Puis, vint le temps des questions existentielles (d'où vient la poule, l'oeuf,...?). Je n'avais de la religion que ce que le"cathéchisme " m'avait appris: rien !
Ayant perdu mon papa trés tot (j'avais 9 ans), c'est lui que je représentais dans mes prières quand la science ne répondais plus à mes interrogations.
Puis, le hasard de la vie m'a fait prendre conscience que pour critiquer une chose, il fallait connaître cette chose... Où pouvais-je trouver Dieu? Existe-t-il? si oui, pourquoi tant de souffrances dans ce monde "pourri"?, et encore beaucoup d'interrogations...
J'ai eu la chance de pouvoir apprendre les réponses que donne la Bible à toutes mes interrogations.

Je peux t'assurer, aujourd'hui, que nous ne sommes pas le résultat du hasard, il y a trop d'espèces différentes et de symbioses entre elles pour que le hasard puisse en être "l'auteur"... Tu peux lancer autant de pierres en l'air que tu veux, elles ne feront pas une maison ; mais, je le conçois, c'est devenu une question de foi qui est:
" ...l’attente assurée de choses qu’on espère, la démonstration évidente de réalités que pourtant on ne voit pas."

Je respecte toutes formes de pensées, mais je n'arrive pas à accepter le fait que mon arrrièèère grand papa puisse avoir été un singe! (lol)

Cordialement

J-L
Revenir en haut Aller en bas
http://j-lpons.blog4ever.com/blog/index-122413.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 11:34

Tu ne peux rien assurer du tout.
Tu as lu la bible, qui n'est qu'une somme de textes écrits par des hommes, rien de plus. Or, je te rappelle que l'homme est arrivé bien tardivement sur Terre, laquelle existait déjà depuis un bail.

Donc si tu te dis que les maths ne sont pas satisfaisants et ne prouvent rien, dis-toi que la bible est encore plus aléatoire.
Car les maths prouvent que 2 + 2 = 4. La bible ne prouve rien.

Il te suffira d'ouvrir les yeux pour comprendre le système de la transformation (donc l'évolution), par le biais de la physique et de la chimie.

Par contre, marcher sur l'eau et multiplier les petits pains, puis ressuciter, je suis désolée, mais j'ai passé l'âge de croire aux mirages.


Citation :
Je respecte toutes formes de pensées, mais je n'arrive pas à accepter le fait que mon arrrièèère grand papa puisse avoir été un singe!

Et pourquoi donc ? Est-il donc si gênant d'avoir suivi une ligne de transformation, qui, si on la remonte, nous porte sur un look totalement différent de ce que nous présentons aujourd'hui ?
Que ce soit du singe ou du poisson, est-il donc de quoi avoir honte ? Si oui, c'est de cette idée de honte, dont j'aurais honte !

Il faudrait arrêter de nous prendre pour des sur-tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
j-l pons

avatar

Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Là-bas, et pourtant ici...
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 17:18

Romane a écrit:

Et pourquoi donc ? Est-il donc si gênant d'avoir suivi une ligne de transformation, qui, si on la remonte, nous porte sur un look totalement différent de ce que nous présentons aujourd'hui ?
Que ce soit du singe ou du poisson, est-il donc de quoi avoir honte ? Si oui, c'est de cette idée de honte, dont j'aurais honte !


Ce n'est pas une question ni de honte, ni de ce que JE voudrai: Seulement, depuis que je suis en mesure de réfléchir et d'aprés tout ce que je sais, il n'existe aucune espèce (végétale ou animale) qui s'est un jour transformée pour donner une "nouvelle" espèce, nous n'avons même pas un fossile prouvant une transformation d'espèce. Quant au chainon manquant, même parmi les évolutionnistes, c'est trèèèès controversé.
Je veux bien accepter que chaque espèce évolue en fonction de son milieu, mais aucune ne peux se transformer en une autre.

JL
Revenir en haut Aller en bas
http://j-lpons.blog4ever.com/blog/index-122413.html
j-l pons

avatar

Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Là-bas, et pourtant ici...
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 17:25

Quant à la Bible, elle donne des réponses qui peuvent être critiquées, mais elle ne se revendique pas comme étant un livre scientifique. Pourtant, elle a dit bien avant Copernic et Galilée que la terre était ronde, suspendue sur rien, ...

Mais, je me dois d'être objectif, il faut accepter qu'elle ne soit pas cru également puisque c'est une question de foi.

Je trouve qu'à l'école, puisqu'on parle de théories (Evolution ou Création), on devrait les enseigner toutes les deux et laisser à chacun le libre arbitre.

JL
Revenir en haut Aller en bas
http://j-lpons.blog4ever.com/blog/index-122413.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 18:30

En très peu d'années, la morphologie de l'humain a énormément changé.
Il est donc prouvé que nous mutons. CQFD.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 18:54

Autrefois le serpent avait même des pattes

peut-être que plantes et animaux n'évoluent qu'à la mesure de ce que leur demandent les changements de la nature...

Dans des fonds sans lumière, les poissons sont devenus aveugles... en ont perdu leurs couleurs... La morphologie s'est adaptée... Supprimant les organes devenus inutiles et en developpant d'autres devenus indispensables... Et suite à cette évolution, ces poissons ont donné naissance à une autre variété... totalement différente de celle d'origine.

Dans le domaine végétal, il y a aussi modification et adaptation... Et si cette évolution demande une transformation totale, il y aura forcément reconnaissance d'une nouvelle espèce...

mais toute cette évolution demeure soit dans le domaine du végétal, soit dans le domaine de l'animal... Et si on tient absolument à sortir "l'homme" du contexte animal, l'évolution humaine reste dans le cadre de l'humain...

Un véritable bouleversement interviendrait si un jour... un végétal devenait animal ou vice versa...

et qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 19:01

Ben oui !

Le milieu évolue sans arrêt. Mais pas en cinq minutes... Les transformations des espèces de quelque nature qu'elles soient, suivent obligatoirement le milieu ambiant. Enfin ça me semble d'une logique... !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 19:18

Romane a écrit:
En très peu d'années, la morphologie de l'humain a énormément changé.
Il est donc prouvé que nous mutons. CQFD.

Et pour l'humain, ou les animaux (qui sont peut-être plus vulnérables aux modifications des conditions de vie) cette évolution est plus rapide que dans le monde végétal...

il n'y a qu'à voir les différences relevées sur la morphologie humaine ou animale entre période d'abondance et période de disette...

et il en va de quelques centimètres pour la taille moyenne... pas de millimètres... Non... des centimètres...

Le monde minéral existe aussi... Et il évolue également... Il y a mutation... sous l'influence d'agents extérieurs...Chaleur ou froid... Humidité ou sécheresse... Un diamant n'est pas diamant à l'origine... le diamant n'est qu'une variété allotropique du carbone, au même titre que le graphite ou la nanomousse... suivant la pression et la température auxquelles il est exposé ! Il y a donc évolution du minéral en fonction des conditions ambiantes... rien n'est figé dans la nature... Et tout, du plus petit grain de sable à l'humain est en pepétuelle adaptation...

Et le domaine minéral étant sans doute le moins vulnérable, c'est lui qui est le plus lent à "changer"...
Revenir en haut Aller en bas
serena_de

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 62
Localisation : Ô mon païs, Ô Touououlouuuuuseeee (Mode Bluuue'ssss)
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 20:06

reGinelle a écrit:
Romane a écrit:
En très peu d'années, la morphologie de l'humain a énormément changé.
Il est donc prouvé que nous mutons. CQFD.



il n'y a qu'à voir les différences relevées sur la morphologie humaine ou animale entre période d'abondance et période de disette...

et il en va de quelques centimètres pour la taille moyenne... pas de millimètres... Non... des centimètres...

...




Il en va de même pour la pilosité. L'homme se prépare (il est déjà d'ailleurs) a devenir chauve et moins poilu. Car il évolue dans son milieu ambiant. La pilosité était un moyen de protection climatique.(tels les animaux qui perdent leur poils en été et leurs poils qui repoussent dès que l'hiver s'annonce).

Entre le réchauffement de la planète et les moyens de protection de l'homme moderne pour lutter contre les changements climatiques. Les poils, les cheveux ne joueront plus ce rôle protecteur.

Fini pour nous les filles les séances d'épilation, aussi ? Ouffffff !!!!!

Ceci dit l'idée que je viens du monde aquatique me sied.

Le foetus ne peut que se développer dans le liquide amniotique, cela devrait déjà nous suffire.

Et un bébé dès la naissance à les gestes acquis d'un "bébé nageur", mais il perd ces réflexes dès qu'il fait ses premiers pas.

On peut remettre en question l'idée deiste de la création, aujourd'hui, plus que jamais.

Ensuite la notion de croyance n'est qu'adhérer à une pensée philosophique. Je resterai que dans cette seule forme de pensées et d'idées, pour essayer d'exprimer ma tolérance.

Je suis "athée" aussi, mais je veux rester tolérante dans la mesure où croire n'est pas un prétexte pour porter atteinte à nos propres façons de penser.

Je suis d' accord, sur le côté paradoxal des guerres de religion qui au nom d'un seul Dieu, met l'humanité à feu et à sang, là, où elles devraient se retrouver en paix, au nom de ce même Dieu, justement.

C'est là que l'interrogation s'est posée et où ma réponse est née.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 20:24

Citation :
sur le côté paradoxal des guerres de religion qui au nom d'un seul Dieu, met l'humanité à feu et à sang, là, où elles devraient se retrouver en paix, au nom de ce même Dieu, justement.

C'est là que l'interrogation s'est posée et où ma réponse est née.

Idem pour moi...
Et élevée dans un milieu "croyant", je n'ai pas attendu "l'âge de raison" pour en arriver là !
Maintenant, libre à chacun de croire en ce qu'il veut... même aux fées et aux petits lutins qui hanteraient les landes et les forêts ! (à la limite... qu'ils existassent vraiment, ceux-là, m'enchanterait !)
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 21:56

serena_de a écrit:
Il en va de même pour la pilosité. L'homme se prépare (il est déjà d'ailleurs) a devenir chauve et moins poilu. Car il évolue dans son milieu ambiant. La pilosité était un moyen de protection climatique.(tels les animaux qui perdent leur poils en été et leurs poils qui repoussent dès que l'hiver s'annonce).

[...] Les poils, les cheveux ne joueront plus ce rôle protecteur.

Fini pour nous les filles les séances d'épilation, aussi ? Ouffffff !!!!!
C'est ça! les hommes chauves et les filles toujours avec des cheveux mais sans poils!

Pis avoir su, j'aurais pas gardé ma tuque!
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 22:44

Romane a écrit:
En très peu d'années, la morphologie de l'humain a énormément changé.
Il est donc prouvé que nous mutons. CQFD.

Si le raisonnement de j-l pons ne tient pas la route (son arrière-grand-papa ne descend pas d'un singe, mais son arrière-grand papa et l'arrière-grand papa d'un singe ont eu un ancêtre commun à un moment donné), l'espèce humaine n'a absolument pas muté "en très peu d'années". Ce n'est pas comme ça que ça se passe. Si nous sommes plus grand que nos grands-parents (dans les sociétés dites occidentales), c'est probablement que nous nous alimentons mieux, que la médecine a fait des progrès considérables, etc. S'il y a de plus en plus d'obèses, c'est que nous bouffons de plus en plus de la merde. La génétique n'a rien à voir là-dedans. Cro-Magnon et nous, génétiquement, c'est kif-kif.
L'évolution d'une espèce, jusqu'au moment où des modifications séparées dans des populations distinctes conduisent à deux espèces différentes parce que l'écart génétique fait qu'elles ne peuvent plus se reproduire entre elles pour donner naissance à une descendance féconde, c'est sur une beaucoup, beaucoup plus grande échelle de temps que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 22:51

Citation :
c'est sur une beaucoup, beaucoup plus grande échelle de temps que ça.


Bien sûr que oui. Les changements en très peu d'années, c'est simple : il suffit de savoir qu'au moyen âge l'humain était beaucoup plus petit que maintenant.
L'alimentation, oui. Le mode de vie, la mode des chaussures, etc.

Ce n'est qu'un échantillon pas plus grand qu'une virgule, dans l'échelle du temps, et déjà on a connaissance de ces changemenents.

Ce qui laisse vachement facilement à imaginer sur des milliers d'années il puisse y avoir des transformations beaucoup plus importantes.

Nous sommes d'accord.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 23:03

Romane a écrit:
Citation :
c'est sur une beaucoup, beaucoup plus grande échelle de temps que ça.


Bien sûr que oui. Les changements en très peu d'années, c'est simple : il suffit de savoir qu'au moyen âge l'humain était beaucoup plus petit que maintenant.
L'alimentation, oui. Le mode de vie, la mode des chaussures, etc.

Ce n'est qu'un échantillon pas plus grand qu'une virgule, dans l'échelle du temps, et déjà on a connaissance de ces changemenents.

Ce qui laisse vachement facilement à imaginer sur des milliers d'années il puisse y avoir des transformations beaucoup plus importantes.

Nous sommes d'accord.
Que la fonction crée l'organe est une vision lamarckienne qui ne tient plus la route.
Voir le lien suivant. Article qui ne fait qu'effleurer le sujet, mais qui peut donner l'envie de se documenter plus avant à qui s'intéresse à la question de l'évolution.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_de_la_biologie
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 23:07

Entièrement d'accord avec toi Gérard... on est remontéà 8 millions d'années...une bagatelle...

Citation :
Depuis 1994, nos racines ont pratiquement doublé leur longueur dans le temps, de 3.6 Ma à 7 Ma aujourd'hui, avec trois nouvelles espèces du Miocène supérieur: Ardipithecus kadabba Haile-Selassie, 2001 (5.2–5.8 Ma, Middle Awash, Ethiopie) et Orrorin tugenensis Senut et al., 2001 (ca. 6 Ma, Lukeino, Kenya) tandis que le plus ancien (ca. 7 Ma) est l'hominidé tchadien.
S. tchadensis possède une combinaison unique de caractères primitifs et dérivés qui montre clairement qu'il ne peut être rapproché ni des gorilles, ni des chimpanzés, mais montre au contraire son appartenance au rameau humain et par l'âge sa proximité temporelle avec le dernier ancêtre commun aux chimpanzés et aux humains (Brunet et al., 2002 & 2005; C. P. E. Zollikofer & al., 2005).
(source - pour lire la suitedel'article : http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/college/v2/html/2005_2006/conferences/conference_234.htm)

En revanche, indiquer combien un organisme vivant se plie rapidement à un "brutal" changement dans les conditons "ordinaires" de vie, ne peut que souligner ses facultés d'adapatation et d'évolution sur des périodes beaucoup plus longues.

et que, en fonction de son environnement, cette évolution peut différer d'un point de la planète à un autre. Thèse qui n'est pas évoquée depuis très longtemps (moins d'une dizaine d'années)... voir les dernières découvertes sur l'île de Flores (indonésie)... De petits "hommes"... mais pas des nains, non... juste l'adaptation à un milieu duquel ils ne sont jamais sortis, dans lequel ils se sont retrouvés isolés du reste du monde et au sein duquel ils ont suivi une "autre" évolution. Hasard du lieu... Pourquoi des blancs... pourquoi des noirs... pourquoi des jaunes... ? Pas de différences notables ? Non... pas vraiment... Bien une seule et même "famille"... et pourtant l'on relève quand même des différences caractéristiques à l'une ou l'autre branche, noire, blanche, ou jaune, aussi bien au niveau de la musculature, de l'ossature ou biologiquement fixées à telle tranche de la population mondiale et à elle seule ? (pourquoi la filière africaine a-t-elle un système musculaire légèrement plus important que l'européenne ? Pourquoi la race asiatique a-t-elle une ossature plus petite ? Pourquoi les indiens ne souffrent-ils pas du vertige ? Pourquoi... sinon en raison des exigences bien particulières au milieu dans lequel chacune s'est trouvée devoir se développer ! Mais génétiquement il n'y a au fond QU UNE SEULE RACE.... mais qui en doutait ?

Citation :
HOMO FLORESIENSIS :
le petit dernier de la famille ?

Nous sommes 16 000 ans avant Jésus-Christ. Depuis la disparition de l’homme de Neandertal (il y a plusieurs milliers d'années), toute la Terre n’est plus occupée que par Homo sapiens... Toute ? Non ! Sur l’île indonésienne de Florès, quelques homininés résistent encore à l’envahisseur. Leur nom : Homo floresiensis.

Il y a six ans, les australiens Peter Brown et Mike Morwood annonçaient avoir trouvé à 500 kilomètres à l'est de Java, sur l'île de Florès, des outils de pierre datant de 800 000 ans.
À l'époque, cette découverte avait semé le doute parmi les anthropologues du monde entier. Elle impliquait en effet qu'Homo erectus, notre ancêtre vivant à cette époque en Asie, ait traversé à bord d'embarcations la mer séparant Java des îles situées plus à l'est : exploit qui, jusqu'à présent, ne semblait pouvoir être accompli que par l'homme moderne, Homo sapiens

L'insistance des deux chercheurs a pourtant porté ses fruits. En septembre 2003, ils découvraient dans la grotte de Liang Bua, toujours sur l'île de Florès, les ossements d'un étrange petit homme n'appartenant à aucune espèce connue ceci en fonction de l'environnement...
(source - pour lire la suite de l'article : http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/question_actu.php?langue=fr&id_article=3583

Et ça, personnellement, cela me passionne bien autrement et infiniment plus que la lecture de la Bible ou de tout autre ouvrage "religieux"...


Dernière édition par le Jeu 27 Sep 2007 - 23:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 23:21

J'avais lu une étude qui envisageait qu'homo floresiensis pourrait être un sapiens "nain" parce qu'ayant évolu en milieu insulaire. D'autres mammifères confinés durant des dizaines, voire des centaines de milliers d'années en milieu insulaire, ont eux-aussi "évolué" dans le sens d'une miniaturisation de leur taille (sans pour autant devenir des espèces distinctes).
J'avoue que je n'ai pas "suivi l'affaire". Merci pour cette occasion que tu m'offres de me replonger la-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 23:25

En effet, homo floresiensis semblerait être un erectus ayant dévié vers le nanisme :

http://www.dinosoria.com/homo_floresiensis.htm
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   Jeu 27 Sep 2007 - 23:38

En tout cas, ça passionne les primatologues.
Comme je les comprends !

http://www.hominides.com/html/ancetres/ancetres-homo-floresiensis.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'oeuf, la poule, la côte ? Mutation.
» Des informations sur les oeufs et des recettes rapides
» L'Oeuf ou la Poule ?
» la poule avant l'oeuf ou...
» La poule et l'oeuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: