Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pablo Neruda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serena_de

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 62
Localisation : Ô mon païs, Ô Touououlouuuuuseeee (Mode Bluuue'ssss)
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Pablo Neruda   Dim 24 Juin 2007 - 18:15

Au milieu des colichemardes littéraires
Je passe comme un matelot venu d'ailleurs
Qui ne connait pas les coins de rues et s'il chante
C'est qu'il chante, car comment chanter sans cela

Entre los espadones de fierro literario
Paso yo como un marinero remoto
Que no concoces la esquinas y que canta
Porque si, porque como, si no fuera por eso.

______________________________________

Autre extrait :

Mi fea, eres una castaña despeinada
Mi bella, eres hermosa como el viento,
Mi fea de tu boca se puede hacer dos
Mi bella son tus besos frescos como sandias.


Toi ma laide, tu es une chataigne hisurte
Toi ma belle, tu es belle comme le vent
Ma laide, de ta bouche on en peut faire deux
Ma belle, tes baisers sont des pastèques fraîches.

Mi fea, te amo por tu cintura de oro
Mi bella, te amo por una aruga en tu frente
Amor, te amo, por clara y por obscura.[/i]

Ma laide, je t'aime pour ta ceinture d'or
Ma belle, je t'aime pour la ride à ton front
Mon amour j'aime en toi le clair avec l'obscur


Pablo Neruda : La centaine d'amour
Cien sonetos de amor.study
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pablo Neruda   Dim 24 Juin 2007 - 20:36

Comme je vois que tu as plein d'idées, quand tu cites un ou des extraits d'auteurs connus, choisis plutôt cette rubrique, serenade, et profites-en pour faire la présentation entière du livre, donner tes commentaires et impressions de lectrice, ça aidera le fil à prendre un sens plein et tous ceux qui passeront par ici pourront trouver plein de renseignements et participer à leur gré.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Pablo Neruda   Dim 24 Juin 2007 - 23:05

Romane a écrit:
Comme je vois que tu as plein d'idées, quand tu cites un ou des extraits d'auteurs connus, choisis plutôt cette rubrique, serenade, et profites-en pour faire la présentation entière du livre, donner tes commentaires et impressions de lectrice, ça aidera le fil à prendre un sens plein et tous ceux qui passeront par ici pourront trouver plein de renseignements et participer à leur gré.

Oh que oui, que oui!

Ce géant mérite beaucoup plus.

Merci d'avoir ouvert ce fil.

François
Revenir en haut Aller en bas
serena_de

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 62
Localisation : Ô mon païs, Ô Touououlouuuuuseeee (Mode Bluuue'ssss)
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: A Mathide Urrutia Ces 100 poèmes dédiés.   Lun 25 Juin 2007 - 3:38

Concernant Pablo Neruda, vous amis de ces lieux, vous pouvez surfer sur le Net et partir à sa rencontre. Je lis ses poèmes quant à moi, c'est ainsi que je me ressource.

Quelques rappels peut-être :

Poète engagé :
Le 18 juillet 1936 éclate la guerre civile espagnole. Au mois d'Août Lorca est fusillé à Viznar, près de Grenade.(Fédérico Garcia Lorca, poète engagé aussi, comme Antonio Machado), Neruda commence "L’Espagne au cœur". Il est relevé de ses fonctions consulaires. Se rend à Valence, puis à Paris. Le 7 novembre il fonde avec Nancy Cunard la revue Les Poètes du monde défendent le peuple espagnol.
En Octobre 1938 Pedro Aguirre Cerda, candidat du Front populaire, est élu président de la République. Neruda parcourt le pays et prononce des conférences. Sur le Mont de Barcelone, en pleine guerre civile, on imprime "L’Espagne au cœur".
En 1939 Neruda est nommé consul à Paris, chargé de l’immigration au Chili des réfugiés espagnols
(Je vais en rester là, pour ce pan de l'histoire de cet engagement cité mais qui m'est cher, il en a eu bien d'autres).



La poésie de l'homme a rattrapé le poète engagé.


Les cents poèmes d'amour sont dédiés à Mathilde URRUTTA

Ma dame très aimée, grande fut ma souffrance à t'écrire ces sonnets mal nommés, qui m'ont coûté grand-peine et grande douleur, mais la joie de te les offrir est plus ample qu'une prairie..................
c'est ainsi que Pablo Neruda commence la préface de ce recueil de poèmes.
et il termine part :
Voilà donc mes raisons d'amour et cette centaine est à toi : sonnets de bois qui ne sont là que de cette vie qu'ils te doivent.
Octobre 1959
.

A ma mort,

À ma mort tu mettras tes deux mains sur mes yeux,
et que le blé des mains aimées, que leur lumière
encore un coup sur moi étendent leur fraîcheur,
pour sentir la douceur qui changea mon destin.
À t'attendre endormi, moi je veux que tu vives,
et que ton oreille entende toujours le vent,
que tu sentes le parfum aimé de la mer,
et marches toujours sur le sable où nous marchâmes.
Ce que j'aime, je veux qu'il continue à vivre,
toi que j'aimais, que je chantais par-dessus tout,
pour cela, ma fleurie, continue à fleurir,
pour atteindre ce que mon amour t'ordonna,
pour que sur tes cheveux se promène mon ombre,
et pour que soit connue la raison de mon chant.

A mi muerte,

Cuando yo muera quiero tus manos en mis ojos :
quiero la luz y el trigo de tus manos amadas
pasar una vez mas sobre mi su frescura :
sentir la suavidad que cambio mi destino.
Quiero que vivas mientras yo, dormido, te espero,
quiero que tus oidos sigan oyendo el viento,
que huelas el aroma del mar que amamos juntos
y que sigas pisando la arena que pisamos.
Quiero que lo que amo siga vivo
y a te amé y canté sobre todas las cosas,
por eso sigue tu floreciendo, florida,
para que alcances todo lo que mi amor te ordena,
para que pasee mi sombra por tu pelo,
para que asi conozcan la razon de mi canto.

Je ne t'aime pas

Je ne t'aime pas telle une rose de sel,
topaze, œillets en flèche et propageant le feu :
comme on aime de certaines choses obscures,
c'est entre l'ombre et l'âme, en secret, que je t'aime.

No te quiero*

No te amo como si fueras rosa de sal, topacio
o flecha de claveles que propagan el fuego :
te amo como se aman ciertas cosas oscuras,
secretamente, entre la sombra y el alma.

*Aimer ce dit querer en espagnol mais le verbe amar a une tout autre signification car il inclut le mot "aimer" dans le sens de "amant" (ndlr = note de la rédactrice).
study
PS : Le 21 octobre 1971 Neruda reçoit le prix Nobel de Littérature. C'est quand même à péciser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pablo Neruda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pablo Neruda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oeuvre connue du moment : La Poésie de Pablo Neruda
» Pablo Neruda Sonnet VII
» Pablo NERUDA (Chili)
» Es la mañana llena de tempestad (Pablo Neruda)
» Le chat, Pablo Neruda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: