Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa


Nombre de messages : 6172
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Baudelaire   Jeu 28 Juin 2007 - 21:25

François :
Citation :
Baudelaire toi qui m'accompagnse depuis si longtemps (46ans!), qui ne quitte jamais ma table de nuit et ma valise, que j'ai trainé jusqu'à Pékin,

Baudelaire, t'es pas mort, pas mort.

Je ne reviendrai jamais au cimetière du Montparnasse. Tous des menteurs. Ils disent que t'es enterré là. Même pas vrai.

Non, t'es pas mort. T'es vivant. T'es beau.

Baudelaire, merde, je t'aime depuis si longtemps!

Allez. Je vais aller dormir moi. Un p'tit poème en prose avant d'éteindre.

Bon anniversaire, Charles.

François


Alors là je dois le dire parce que c'est rare mais je suis touchée. Tu l'as dit et bien dit François. Il n'est pas mort. Je l'ai croisé certains soirs au bord des falaises de déprimes et au fond des bouteilles vides... Mais toi tu en parle si bien... Comme si tu me parlais d'un ami commun, d'un regret partagé. C'est troublant, émouvant... C'est bon.
Moi aussi je lui souhaite un bon anniv' au grand Charles, une brassée de roses noires et de baisers acides pour lui...

Mon poeme favori reste Remords Posthume, parce que la première fois que je l'ai lu, je me suis prise à rêver qu'il avait été écrit pour moi toute seule ; Tout comme quand j'ai lu Lola de Valence et que j'ai regretté de ne pas m'appeller Lola...


Remords posthume


Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini,
-Car toujours le tombeau comprendra le poète,-
Durant ces grandes nuits d'où le somme est banni,

Te dira : "Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ?"
- Et le ver rongera ta peau comme un remords.



Merci Charles.


Et j'adore aussi Une charogne entre autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Baudelaire   Ven 29 Juin 2007 - 1:44

Erreur de ma part, merci d'avoir rectifié.

François
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Baudelaire   Ven 29 Juin 2007 - 1:50

BloodyMary a écrit:
François :
Citation :
Baudelaire toi qui m'accompagnse depuis si longtemps (46ans!), qui ne quitte jamais ma table de nuit et ma valise, que j'ai trainé jusqu'à Pékin,

Baudelaire, t'es pas mort, pas mort.

Je ne reviendrai jamais au cimetière du Montparnasse. Tous des menteurs. Ils disent que t'es enterré là. Même pas vrai.

Non, t'es pas mort. T'es vivant. T'es beau.

Baudelaire, merde, je t'aime depuis si longtemps!

Allez. Je vais aller dormir moi. Un p'tit poème en prose avant d'éteindre.

Bon anniversaire, Charles.

François


Alors là je dois le dire parce que c'est rare mais je suis touchée. Tu l'as dit et bien dit François. Il n'est pas mort. Je l'ai croisé certains soirs au bord des falaises de déprimes et au fond des bouteilles vides... Mais toi tu en parle si bien... Comme si tu me parlais d'un ami commun, d'un regret partagé. C'est troublant, émouvant... C'est bon.
Moi aussi je lui souhaite un bon anniv' au grand Charles, une brassée de roses noires et de baisers acides pour lui...

Mon poeme favori reste Remords Posthume, parce que la première fois que je l'ai lu, je me suis prise à rêver qu'il avait été écrit pour moi toute seule ; Tout comme quand j'ai lu Lola de Valence et que j'ai regretté de ne pas m'appeller Lola...


Remords posthume


Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini,
-Car toujours le tombeau comprendra le poète,-
Durant ces grandes nuits d'où le somme est banni,

Te dira : "Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ?"
- Et le ver rongera ta peau comme un remords.



Merci Charles.


Et j'adore aussi Une charogne entre autres...

Un ami? Un grand frère plutôt, un grand frère qui sert de modèle. Il ne m'a pas appris à jouer au foot mais à aimer la poésie et à clitoriser Érato. Un grand frère que j'admire. Merci mon père qui dans les grands bois de chataigniers de chez nous, récitait, au grand dam de ma mère la sainte et catholique pratiquante femme, Les femmes damnées ou les bijoux.

François
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Baudelaire   Ven 29 Juin 2007 - 1:53

Les litranies de Satan!

Qui ne l'aura pas imiter celui là!

Est - ce de là que vient ma sympathie pour Satan aux dépens de dieu?

François
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baudelaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Fleurs du Mal - Baudelaire
» Editions Baudelaire(1958/61)
» Journaux intimes (1887) de Charles Baudelaire
» Beauxdraps et Baudelaire
» (Collection) Le Chat noir (Edition Baudelaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: