Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La force de l'écriture, force de l'expression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 16:01

Comment dire les choses sans qu'elles soient plates. Comment leur donner du relief, de la profondeur, des tripes, la violence des sentiments, leurs nuances, leur délicatesse, comment dire ce qui ne se voit pas à l'oeil nu pour en faire un tableau avec les mots, ou une danse, enfin quelque chose comme ça ?

On a sans doute chacun son truc. Le mien, c'est l'emploi des images fortes, telles qu'elles se présentent dans mon esprit. Je suis une visuelle. Je tente de saisir les détails tranchants, vous savez, ce type de détails qui recèlent tout dans leur insignifiante place au milieu d'un grand tableau. Je crois que c'est ça, mon truc. Un de mes trucs.

Et vous ? Comment vous y prenez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 16:35

chinois

La ponctuation ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 17:03

Je m'attendais à ce qu'un joyeux drille vienne coller son grain d'humour. Ben voilà, c'est fait ! mdr

Ceci dit, la ponctuation aussi peut renforcer l'originalité et l'intensité d'un texte. J'ai toujours en mémoire "Novecento Pianiste" de Baricco. La musique, présente notamment grâce aux / et aux espaces.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 17:20

Le mien, c'est de commencer par visualiser entièrement le décor (et j'inclus dans ce mot également l'ambiance, l'atmosphère, le cadre historique ou culturel) dans lequel va se tenir la scène.
Ensuite, sauf pour les détails absolument indispensables, je ne le décris pas mais tout ce que je raconte est cohérent par rapport à lui. Il apparait, en quelque sorte, de lui-même.

Quant aux personnages, c'est un peu la même chose: je les imagine avec le plus de réalisme possible, leur vécu, leur caractère, leurs émotions, leurs forces, leurs faiblesses. Mais comme pour le décor, je laisse à l'action qui se déroule (dialoguée ou pas) le soin de faire percevoir la personnalité de chacun.

Au moment d'écrire, je me plonge dans l'univers ainsi défini et je deviens à tour de rôle chacun de mes personnages "de l'intérieur". Je suis la femme préhistorique qui accouche dans "La première", je suis Gabrielle la sorcière quand elle est maléfique autant que quand elle devient lumineuse, je suis Charlie quand l'amour le transperce ou quand il fait une plongée sereine, je suis Safiya la caissière d'Intermarché ("Résonances"), je suis Claire l'amie généreuse, Nora la volubile, Sibylle la muette mystérieuse ("Cycles"), Johan l'informaticien ironique, Azarghül le déjanté criminel, Samyr, Myra, Kiss, Mina, Cleo, et tous les autres. Et même si mon personnage n'est pas humain, j'essaie d'être lui, que ce soit le mégalodon de "Bleu" ou Gaïa en colère dans "Atlantide".

Voilà, moi, mon truc si c'en est un, c'est l'empathie. Y compris dans la vraie vie, où je deviens le plus possible la personne à qui je parle, le chat que je caresse, l'arbre que je contemple ou l'Univers qui m'accueille.

(les titres que je cite sont ceux des nouvelles que j'ai postées sur mon fil "Nouvelles")
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 17:38

Anna Galore a écrit:
Voilà, moi, mon truc si c'en est un, c'est l'empathie. Y compris dans la vraie vie, où je deviens le plus possible la personne à qui je parle, le chat que je caresse, l'arbre que je contemple ou l'Univers qui m'accueille.

Un signe de sagesse. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 17:40

bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 17:46

En voyageant au p'tit bonheur sur le Net, on s'aperçoit que 99% des textes ont été écrits sans recherches particulière autres que la transcription basique d'un sentiment. Par exemple :

Je t'aime, tu es parti, je suis seule et mon coeur est triste, je pleure, je voudrais que tu sois là, hier était si beau, etc.".

Dit à peu près de la même manière, dans une pauvreté déconcertante d'images. C'est ce qui a motivé de fil.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 18:20

Moi si j'ai un truc... M'enfin suis pas sure... C'est peut-être de poser mes tripes sur la feuille le plus simplement possible. Je veux dire par là, sans chercher la grande allégorie de la douleur (par ex). Plus je réfléchis sur la forme du texte, moins le résultat final me plaît. On pourrait peut-être dire "écriture instinctive" ou "par impulsion", je ne sais pas trop... Mais c'est comme ça que je le ressens.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 18:24

Oui, c'est ce que je ressens aussi quand je lis tes plus beaux textes: ils viennent du fond de toi comme un cri. C'est ce qui m'a donné immédiatement envie de te connaître mieux.
Revenir en haut Aller en bas
LEGRAND

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 18:25

Bonsoir,
Je passais là par hasard et voyant de la lumière......mais qu'est-ce qu'il raconte.....?
Juste pour dire que lorsque j'écris, je devrais dire IL écrit..........
Car c'est un autre moi qui se manifeste, un moi que je ne contrôle pas. Et je me laisse aller comme en "transe", pas plus difficile que cela.
Les images viennent toutes seules et se racontent......bon ! Il y a des moments douloureux comme d'autres heureux.....en ressenti perso.
En général, les textes restent en premier jet......ayant peur de dénaturer l'écrit avec d'éventuelles corrections qui elles seraient de moi dans toute ma lucidité, si tant est que j'arrive à être lucide.
Oui !....je sais, vous aller dire.....
ENFERMEZ LE !
Bon !........il vaut mieux que je m'éfface.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 18:34

Ne t'inquiète pas, si tu es fou, je le suis aussi. mdr

Il m'arrive très fréquemment de regarder l'histoire sortir de mes doigts et de la découvir au fur et à mesure, comme si j'en étais la première lectrice et pas l'auteur. Je ne sais jamais en commençant à écrire un chapitre ce qu'il va effectivement contenir une fois que je l'ai terminé - sans parler du livre lui-même, dont je vois l'intrigue se former tout au long de l'écriture et tous les détails se mettre en place tous seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 18:36

LEGRAND a écrit:
Bonsoir,
Je passais là par hasard et voyant de la lumière......mais qu'est-ce qu'il raconte.....?
Juste pour dire que lorsque j'écris, je devrais dire IL écrit..........
Car c'est un autre moi qui se manifeste, un moi que je ne contrôle pas. Et je me laisse aller comme en "transe", pas plus difficile que cela.
Les images viennent toutes seules et se racontent......bon ! Il y a des moments douloureux comme d'autres heureux.....en ressenti perso.
En général, les textes restent en premier jet......ayant peur de dénaturer l'écrit avec d'éventuelles corrections qui elles seraient de moi dans toute ma lucidité, si tant est que j'arrive à être lucide.
Oui !....je sais, vous aller dire.....
ENFERMEZ LE !
Bon !........il vaut mieux que je m'éfface.

Ben non, ne t'efface pas ! Ton témoignage est d'autant plus intéressant que certains de tes textes sont tellement à l'opposé de ce que tu es, que c'en est saisissant. Ceci dit, tu me rends par la même occasion une apparence "normale", car quand je me lâche dans l'écriture et notamment sur des textes imaginaires, j'avoue que je me dis "après" qu'on va avoir une étrange opinion de moi-Romane.

Donc j'aime bien que tu abordes cet aspect. Je ne dis pas "transes" mais ça peut effectivement s'y apparenter, c'est un dédoublement de personnalité, c'est aller chercher dans notre "nous inexploré" des choses qu'on ne pourrait pas imaginer en état normal.

Par contre, pour la correction, je suppose que tu fais allusion aux grands chambardements possibles ? Perso ça ne me gêne pas trop, car j'arrive à permuter sans problème, passer de la technique à l'imaginaire-création.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LEGRAND

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 19:28

Oui ! Anna......c'est exactement cela tout en ayant le reflexe de Bloody

Ro, si certains textes ne reflètent pas l'ambiance habituelle, c'est que, peut-être il y a des moments de vie qui entraînent l'auteur vers cet opposé........Surtout si écrire est comme vital...
Alors, dans ces cas, on écrit en fonction de "l'humeur"...le texte sera donc l'empreinte d'un état d'âme à un moment donné.
Enfin !.....si je peux ainsi m'exprimer
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 19:43

Oui oui tu peux. Nous faisons partie de cette même famille où nous pouvons facilement nous comprendre. Wink

Anna, ce que tu décris et qui rejoint ce que dis AL, je pense que nous sommes un bon nombre à le vivre. Il y a quelque chose qui nous dépasse. Qui tient du domaine de la magie (je pense à l'enfance tout à coup, où les histoires poussent "comme ça" sans effort).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   Dim 12 Aoû 2007 - 20:20

Une personne que j'aime infiniment et qui s'appelle Anti (habile pseudo pour préserver son anonymat) te dirait que nous sommes des passeurs.

Nous percevons des choses dont nous sommes parfois à peine conscients et nous les passons aux autres sous forme d'histoires, du moins celles qui ont une âme (je ne parle pas ici de ceux dont tu parlais plus haut, qui racontent leur dernier déboire amoureux en changeant juste les prénoms et en croyant qu'ils vont captiver la Terre entière).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La force de l'écriture, force de l'expression   

Revenir en haut Aller en bas
 
La force de l'écriture, force de l'expression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La force de l'écriture, force de l'expression
» Force Brute
» Gale force:
» X-Force - ARCHANGEL
» Thunder Force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: