Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Plume noire, nouvel éditeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gérard FEYFANT



Nombre de messages : 1342
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:13

Tout ceci étant dit, je veux préciser que je n'ai rien contre le fait que des entreprises se créent en proposant à des auteurs d'imprimer contre rétribution leurs oeuvres, à charge pour lesdits auteurs de s'engager dans la grande aventure de la commercialisation de leurs ouvrages (ou de les offrir, peu importe). C'est une démarche tout à fait respectable, ce peut être une bonne opportunité pour un auteur de se faire connaître (ou de se faire plaisir). Mais je préfèrerais que ces entreprises-là ne se déclarent pas éditeurs, ceci pour lever toute ambiguïté.
Revenir en haut Aller en bas
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:17

Gérard FEYFANT a écrit:
Lorsque je lis "... pour les ouvrages présentant une réelle valeur commerciale, nous pratiquons également le compte d'éditeur", j'entends : "pour les ouvrages ne présentant pas une réelle valeur commerciale, l'auteur assume seul le risque financier."
Dans ce cas, l'éditeur n'est pas éditeur, mais prestataire de service. Je n'ai rien contre, mais il faut le dire.

Gérard, je ne connais pas un seul éditeur qui prenne le risque d'assumer la publication d'un ouvrage n'ayant pas de potentiel commercial ! C'est la raison pour laquelle d'ailleurs il est très difficile de se faire éditer à compte d'éditeur... Le modèle que tu décris ici n'est pas viable économiquement.

Je suis d'accord avec toi pour dire qu'un éditeur digne de ce nom doit prendre des risques financiers. En l'occurence, c'est aussi ce que propose "La Plume noire". Mais tu comprends facilement que prendre un risque ne veut pas dire jeter l'argent par les fenêtres, autrement dit qu'il est hors de question de prendre en charge les frais d'éditions d'un livre qui a peu de chances de bien se vendre. C'est simplement une réalité économique et je trouve bien dommage de voir sur de nombreux forums les éditeurs ou "pseudo-éditeurs" se faire descendre comme ça. Encore une fois, si quelqu'un a une meilleure formule à proposer, je suis certain que "La Plume noire" sera preneur. Je réitère mon affirmation que pour une fois, le but de cette maison n'est pas de se faire du fric. Tout comme la revue "La Plume noire", qui est en téléchargement gratuit, le but est uniquement de permettre à de jeunes auteurs de se faire éditer, sans pour autant les plumer. En fait, c'est l'auteur lui-même qui déterminera, si j'ai bien compris, le nombre d'exemplaires qu'il pense pouvoir écouler. Le prix du livre tiendra évidemment compte de ce facteur. Maintenant, je ne sais pas ce que la lettre aux libraires peut apporter aux auteurs. Mais qui ne tente rien n'a rien et cette formule me parait préférable aux autres éditeurs à compte d'auteur dont le but est uniquement de se faire du bénéfice...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:18

Gérard FEYFANT a écrit:
Tout ceci étant dit, je veux préciser que je n'ai rien contre le fait que des entreprises se créent en proposant à des auteurs d'imprimer contre rétribution leurs oeuvres, à charge pour lesdits auteurs de s'engager dans la grande aventure de la commercialisation de leurs ouvrages (ou de les offrir, peu importe). C'est une démarche tout à fait respectable, ce peut être une bonne opportunité pour un auteur de se faire connaître (ou de se faire plaisir). Mais je préfèrerais que ces entreprises-là ne se déclarent pas éditeurs, ceci pour lever toute ambiguïté.

Je suis entièrement d'accord avec toi pour dire qu'il faudrait trouver un nom différent pour les éditeurs à compte d'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:21

Finalement, le mieux c'est d'attendre des retours d'expériences...

En tout cas, n'hésitez pas à me faire part de ce qui vous chagrine sur le site (comme l'a fait Gérard). Je transmettrai... Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:36

Priskan a écrit:
Finalement, le mieux c'est d'attendre des retours d'expériences...

En tout cas, n'hésitez pas à me faire part de ce qui vous chagrine sur le site (comme l'a fait Gérard). Je transmettrai... Merci

Je pense qu'une entreprise qui s'installe (sur le Net ou ayant pignon sur rue), devrait au minimum informer le client potentiel sur les points suivants :
- adresse
- raison sociale
- nom du ou des dirigeants
- N° RCS
- N° SIRET
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 69
Localisation : Village de Normandie
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:57

Priskan a écrit:
Gérard FEYFANT a écrit:
De mieux en mieux :
Je cite :
" Dans certains cas, pour les ouvrages présentant une réelle valeur commerciale, nous pratiquons également le "Compte d'éditeur"

Sous-entendu : .... je vous laisse deviner.


Maison d'édition mon cul !

Sous-entendu quoi ?

Je pense qu'ils sous-entendent que si l'ouvrage a des chances de faire du fric, ils sont preneur à compte d'éditeur, ce qui veut également dire que les autres ouvrages édités à compte d'auteur ont peu de chance de se vendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.georges-hubel.com
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Jeu 23 Aoû 2007 - 23:14

Georges a écrit:

Je pense qu'ils sous-entendent que si l'ouvrage a des chances de faire du fric, ils sont preneur à compte d'éditeur, ce qui veut également dire que les autres ouvrages édités à compte d'auteur ont peu de chance de se vendre.

Mais n'est-ce pas une impitoyable logique ? Les ouvrages pris à compte d'éditeur seront ceux dont le potentiel de vente sera le plus important et donc seront aussi ceux qui seront le plus mis en avant. Comment faire autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 4:36

Un éditeur à compte d'auteur, ça n'existe pas (ou ne devrait pas).
Si l'auteur débourse un seul centime, il n'est qu'un client. De quelqu'un qui ne fait que l'intermédiaire entre lui et un imprimeur.

L'auteur dans ce cas ferait mieux de passer directement par l'imprimeur (la plupart proposent le service de mise en page si on ne sait pas le faire) ; non seulement il ferait l'économie des frais au prestataire intermédiaire, mais en plus il s'éviterait l'inévitable gêne ultérieure de s'apercevoir qu'il s'est trompé et que le nom d'un soi-disant éditeur qui n'en est pas un est associé à son livre.

Comme le dit justement Gérard, le métier d'éditeur est quelque chose de différent, et l'abus de ce terme engendre facilement l'abus du client.

Priskan, je connais un bon imprimeur, je pourrais me réclamer "éditeur à compte d'auteur" aussi, si ça ne me coûte rien : je sais faire de la saisie et de la PAO, en plus, et j'ai plein d'idées de mises en page sympa pour des couvertures.
Maintenant que j'y pense, j'ai déjà été éditeur, moi ! (à compte d'auteur).
Mon pote Vincent a écrit des super carnets de voyages et je lui ai fait le montage de son livre et trouvé un imprimeur. Si j'avais su je trouvais un nom qui fait "éditeur", genre Actes Nord, ou Le masque blanc, et je me lançais à faire de la pub là où traînent les auteurs en herbe pour qui le mot "éditeur" aussitôt prononcé provoque des érections éditoriales romanesques* de spéculateurs précoces, et fait miroiter l'illusion d'avoir été "sélectionné" pour mériter exister en tant qu'objet-livre.

Quant à cette option de prise en charge pour les "commercialisables", c'est ou bien une carotte, ou bien effectivement se réserver le droit de miser sur un talent s'il se présente.
Au fait qui décide du talent commercialisable de l'auteur? Et selon quels critères? Et en prenant quels intérêts?



*ce qui ne signifie pas des érections de Romane.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 9:17

Je suis OK avec tout ce que vous dites. Mais je repose une nouvelle fois la question à laquelle tout le monde semble avoir bien du mal à répondre :

Proposez moi un modèle économiquement viable qui permette d'éditer à compte d'éditeur des gens dont les écrits n'ont que peu de potentiel de vente...

En demandant ça, je me fais un peu le défenseur des éditeurs à compte d'auteur qui ont fait le bonheur de milliers de gens qui ont ainsi pu voir entre leurs mains un livre qui n'aurait jamais existé si ces éditeurs n'avaient pas été là ! L'arnaque n'existe que lorsqu'on promet des choses aux auteurs sans que cela soit réalisé par la suite. Alors je crois qu'il faut arrêter le discours aigri que de nombreuses personnes véhiculent allègrement sur les forums et qui se résume en deux points :
1 - Les éditeurs à compte d'éditeur sont des salauds car ils n'éditent que des gens connus et ils ne lisent même pas les manuscrits qu'on leur envoie.
2 - Les éditeurs à compte d'auteur sont des salauds car ils arnaquent les gens.

Dans ce cas effectivement, il vaut mieux fabriquer soi-même son bouquin comme le fait un forumeur célèbre sur un autre forum ! Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tirer à boulets rouges sur tous les éditeurs qui, je le répète, permettent à de nombreuses personnes de voir leur rêve se réaliser...

Maintenant, ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 12:52

Si on trouvait una autre nom aux éditeurs à compte d'auteur, un nom plus approprié qui ne bernerait pas l'esprit de ceux (nombreux) qui y croient dur comme fer, déjà on pourrait réduire la notion d'arnaque et de salaud.

Quant aux maisons d'édition à compte d'éditeur, je vois mal comment on peut les regarder de travers de ne choisir que des valeurs sûres... Elles engagent des fonds, tout de même !

Qu'est-ce qu'un illustre inconnu qui vendrait peu ? 500 exemplaires maxi ? 1000 ? Allez ce n'est qu'une aiguille dans une botte de foin et comment une boîte tiendrait longtemps à ce rythme, à mon avis.

La méthode ? Elle sera toujours bancale,à moins que de trouver LE filon pour que la pub des livres soit vraiment efficace. Mais là on tape non plus sur le problème de l'éditeur, mais sur celui des distributeurs. Déjà, ils sont submergés de noms réputés. Qui compte les obliger à mettre en rayon des titres et des auteurs illustrement inconnus ?
Que veut la clientèle ? Que coûte un stock ? Que coûte l'espace de stockage ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 13:43

Sur les 727 titres (pour les seuls romans) qui vont paraître cet automne et dont la plupart seront envoyés d'office aux libraires, bon nombre de ces derniers ne sortiront des cartons que quelques dizaines de titres.
Les autres retourneront chez le diffuseur puis chez l'éditeur (puis au pilon ?).

Où est la place de l' "édition" à compte d'auteur là-dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 13:53

Voilà, les chiffres me faisaient défaut. Mais c'est ce que je voulais dire, sans avoir besoin d'eux pour le comprendre.

Je suis allée un jour chez Virgin alors que le représentant (on dit comme ça, ou porte-t-il un autre nom ?) feuilletait avec une responsable, un énorme catalogue de bouquins. Ce jour là j'ai compris.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 15:37

Priskan a écrit:
Proposez moi un modèle économiquement viable qui permette d'éditer à compte d'éditeur des gens dont les écrits n'ont que peu de potentiel de vente...
L'auto-édition est la seule réponse, ou alors avoir un super grand talent et un peu de piston.
Sinon, il n'y en a pas.
Ce n'est pas une raison pour en profiter auprès des auteurs crédules en leur faisant croire le contraire.

Citation :
En demandant ça, je me fais un peu le défenseur des éditeurs à compte d'auteur qui ont fait le bonheur de milliers de gens qui ont ainsi pu voir entre leurs mains un livre qui n'aurait jamais existé si ces éditeurs n'avaient pas été là !
Tu continues à parler d'"éditeurs", c'est ta première erreur. Parce que tu sembles en être convaincu.

Citation :
L'arnaque n'existe que lorsqu'on promet des choses aux auteurs sans que cela soit réalisé par la suite.
Pas forcément : l'arnaque consiste aussi à faire croire à des auteurs qu'ils ont été "édités" par un "éditeur", ce qui les motive à dépenser de l'argent, pour ce prestige, alors qu'ils pourraient dépenser moins en se passant d'un intermédiaire inutile.

Citation :
Alors je crois qu'il faut arrêter le discours aigri que de nombreuses personnes véhiculent allègrement sur les forums et qui se résume en deux points :
1 - Les éditeurs à compte d'éditeur sont des salauds car ils n'éditent que des gens connus et ils ne lisent même pas les manuscrits qu'on leur envoie.
2 - Les éditeurs à compte d'auteur sont des salauds car ils arnaquent les gens.
Idem : tu places ces deux catégories comme au même niveau : celui d'éditeur, alors que que dans le 2 c'est faux.

Citation :
Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tirer à boulets rouges sur tous les éditeurs qui, je le répète, permettent à de nombreuses personnes de voir leur rêve se réaliser...
Idem, même sac, rien à voir.

Et le rêve de ces personnes crédules est un moteur bien juteux pour ces soi-disant éditeurs.
Je te le répète, je pourrais le faire et je suis sûr que ça marcherait, surtout que la com est mon métier en plus, mais je ne le ferai pas par honnêteté.
On a compris que tu défends ton copain et donc sa démarche, mais STP vois plus loin, ouvre les yeux.
Aujourd'hui n'importe qui peut obtenir un livre. Ce n'est plus la fabrication de l'objet qui est le graal des auteurs, c'est fini ça, mais une distribution efficace, et ça, seuls les éditeurs les plus important ou collaborant avec les grands peuvent se le permettre.

Quant aux petits genre Chloé des Lys, comme ils ont ce même problème, à choisir je préfèrerais m'auto-éditer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Dextroman



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 15:42

Bonjour à tous,

Je suis le responsable des éditions La Plume noire.

Tout d'abord, je voudrais vous rendre attentif à la situation actuelle du marché du livre: Plus de 160 livres sortent chaque jour dans les pays francophones celui-ci est saturé par un grand nombre d'ouvrages qui ne se vendent pas ! c'est triste à dire, mais il en est ainsi !

Alors que dois faire un auteur qui s'est investi corps et âme dans la création de son oeuvre ?

1) L'envoyer à des grandes maisons qui ne retiennent qu'un manuscrit sur mille, (et encore ils misent souvent sur des auteurs qui ont déjà fait leurs preuves) en attendant une hypothétique réponse ?

2) Signer avec un éditeur à compte d'auteur peu scrupuleux qui vous fera un tirage de 500 exemplaires et n'en vendra que 10 pour la somme de 5000 euros ?

3) laisser son manuscrit pourrir au fond d'un tiroir ou sur le disque dur de son PC, ou au mieux distribuer des photocopies à ses proches.

4) S'auto-édité, une solution mais il faut s'y connaître un minimum...

5) Faire appel à un éditeur à compte d'auteur honnête, qui vous aidera sincèrement dans ses démarches et ciblera avec vous un tirage que vous êtes sûr de pouvoir revendre et faire un substantiel bénéfice ?

Croyez-moi, le résultat aura sans doute meilleur allure qu'une série de feuilles photocopiées !

Maintenant, je vais vous répondre de la façon la plus précise possible aux différentes questions concernant "La Plume noire":

1) Le numéro ISBN facilite l'identification du livre tout au long du circuit de diffusion. Il est obligatoire pour le dépôt légal.
Cependant, le dépôt légal n'est pas obligatoire pour les tirages en dessous de 100 exemplaires. ( donc pas nécessaire pour la micro-édition et l'ISBN non plus)
Mais pour les nouveaux auteurs, en dehors de moi et d'Olivier Fischer affichés à titre d'exemple, je demanderai un ISBN et je soumettrai mes livres au dépôt légal à partir de 50 exemplaires ou diffusés en dehors de Lulu.

2) Le fait que les livres publiés soient au nom de l'auteur prouve bien que celui-ci conserve ses droits d'auteur. Je ne peut donc pas mettre le copyright au nom de la Plume noire. ( Certain éditeurs à compte d'auteur malhonnêtes le font)
Et ce serait indécent de demander à un auteur de renoncer à ses droits pour une micro-édition.

3) La raison social:
Dès mon arrivée en Belgique (je suis en train de déménager), je vais m'inscrire au régistre du commerce en tant qu'éditeur indépendant.
Mais je ne peux pas le faire avant d'avoir déménagé ! LOL
De plus, je n'ai pas encore publié d'auteurs qui ont payés pour nos services, et il faudra bien quelques mois avant que je lise les manuscrits et que je les publie. Donc il n'y a pas le feu, c'est pour le moment un appel à tapuscrits.

Donc, ceci dit, il n'a y absolument rien d'illégal dans mes démarches !

De plus, je tiens à souligner que je suis auteur moi-même et que j'ai publié 5 romans dont deux à compte d'éditeur.

Beaucoup de gens croient que l'édition à compte d'éditeur est la panacée:

L'éditeur va vous recevoir dans ses bureaux, vous faire des ronds de jambes, alligner un chèque à plusieurs zéro, et programmer avec vous la promotion de votre bouquin dans une émission littéraire.
Cela arrive parfois, mais en général la réalité est tout autre: Seuls 25% des livres édités à compte d'éditeur dépassent les 500 exemplaires vendus ! eh oui !
Donc votre vie ne va pas changer parce que vous êtes édités à compte d'éditeur. Tout au plus, cela flattera un peu votre égo, et vous pourrez aller chanter sur les toits en disant à qui veut bien l'entendre: "j'ai été édité à compte d'éditeur"

Mais écrivez-vous avant tout par passion ou par égo ?
Le résultat final n'est-il pas de vous faire plaisir et de le faire partager à votre entourage ?

Dans mon cas, j'ai vendu, enfin mon éditeur à compte d'éditeur a vendu, à peine plus de 700 ex. de mon roman "Profanation" en bientôt deux ans. Ce n'est pas si mal, car je connaissais au départ les difficultés du marché du livre.
Et je n'ai pas encore de chiffre pour vous dire les ventes d'Intrusion.

Ceci dit, réflexion faite, je préfère encore m'auto-éditer plutôt que de recevoir 8% de droits d'auteur (une misère) et perdre mes droits dauteur afin de flatter mon égo ! Je le fais avant tout pour moi !
Mais à chacun ses convictions et je respecte aussi celle des autres !

Pour en revenir à ma maison de micro-édition, je fais cela dans un but tout à fait honnête, pour aider d'autres auteurs à franchir les étapes difficiles par lesquelles je suis passé. Voir le plaisir de l'auteur tenir dans ses mains quelque chose qui ne ressemble plus simplement à des feuilles sorties d'une imprimante, mais quelque chose ressemblant à un vrai livre !
De plus, nous avons l'intention d'assure un minimum de promo.

Autre chose, si je faisais cela pour le fric, croyez-vous que je prendrais la peine de rédiger chaque mois une revue disponible gratuitement sur le net ? Mais je ne peux pas me permettre de perdre de l'argent non plus et je travaille à côté !
Certes, cette revue n'a pas la prétention d'être rédigée comme un grand magazine que vous pouvez acheter en kiosque, mais elle a le mérite de présenter des auteurs sympas qui ne se prennent pas la tête !

Pour les sceptiques, vous pouvez demander à Olivier Fischer ce qu'il en pense, je l'ai soutenu tout au long de la publication de ses textes.
Grâce à cela, il est motivé pour continuer à écrire et j'en suis très heureux !

De plus, vous pouvez aller revoir le site dont j'ai améliorer la présentation afin d'expliquer les choses de la manière la plus claire possible, et l'auteur sait à quoi s'en tenir. Et je ne force personne à venir éditer ses livres chez moi, chacun est libre...

De plus, comme toute petite "entreprise" qui démarre, on ne peut pas tout faire à la perfection dès le départ, il y a certains détails qui se corrigent à mesure.
Donc soyez indulgents, je travaille pour les auteurs et non contre eux !

Maintenant, si le fait que demander une participation à l'auteur vous dérange, vous pouvez me filer des tunes afin que je puisse éditer uniquement à compte d'éditeur ! Vous serez dans ce cas actionnaires et vous toucherez une part aux bénéfices...

Mais dans ce cas, je n'éditerai aussi que 1 manuscrit sur mille et adieu la libre expression et la joie d'un auteur voir son travail aboutir !

Que restera-t-il alors dans ce monde de brutes si on interdit au gens de s'exprimer et de se faire plaisir ?...

Je vous souhaite à tous et à toutes une excellente fin de semaine

Bien cordialement,

Dextroman

PS: désolé, mais j'ai très peu de temps pour venir sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Dextroman



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 16:11

Je tiens à préciser une dernière chose:

"La Plume noire" existe déjà au Canada et est dirigée par François Pelley.

Je lui ai demandé l'autorisation de créer une filiale en Europe, selon son système qui a fait ses preuves outre-Atlantique.
Malheureusement, ayant déjà un certain âge, il va prochainement cesser ses activités. Malgré tout, bon nombres d'auteurs ont été heureux de travailler avec lui, sans quoi ils n'auraient jamais vu leurs projets aboutir.

Bien cordialement,

Dextroman
Revenir en haut Aller en bas
Sylphide
Pitchounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Québec, mon petit coin de paradis ^^
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 16:19

et dites moi, il existe une page web pour les édition au Canada?

(bien qu'il arrete, ca me plairait de voir... il me semble n'avoir jamais entendu parlé...)
Revenir en haut Aller en bas
http://sylphide2122.bloxode.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 16:39

Salut Laurent. Heureuse de t'accueillir parmi nous, dans cette partie littéraire qui nous tient tous visiblement à coeur et où tout peut se dire pour continuer à défricher et à comprendre.

Citation :
Alors que dois faire un auteur qui s'est investi corps et âme dans la création de son oeuvre ?

1) L'envoyer à des grandes maisons qui ne retiennent qu'un manuscrit sur mille, (et encore ils misent souvent sur des auteurs qui ont déjà fait leurs preuves) en attendant une hypothétique réponse ?

2) Signer avec un éditeur à compte d'auteur peu scrupuleux qui vous fera un tirage de 500 exemplaires et n'en vendra que 10 pour la somme de 5000 euros ?

3) laisser son manuscrit pourrir au fond d'un tiroir ou sur le disque dur de son PC, ou au mieux distribuer des photocopies à ses proches.

4) S'auto-édité, une solution mais il faut s'y connaître un minimum...

5) Faire appel à un éditeur à compte d'auteur honnête, qui vous aidera sincèrement dans ses démarches et ciblera avec vous un tirage que vous êtes sûr de pouvoir revendre et faire un substantiel bénéfice ?

Croyez-moi, le résultat aura sans doute meilleur allure qu'une série de feuilles photocopiées !

4) S'auto-éditer n'est rien au niveau de l'objet, puisque c'est l'imprimeur qui imprime. La difficulté est la mise en page. Puis la promo et la diffusion, comme d'hab...

5) Comment s'y prendrait-il, non pas dans l'aide aux démarches, mais pour que cette aide débouche sur un résultat ? Et compte tenu de ce que tu dis : situation actuelle du marché du livre: Plus de 160 livres sortent chaque jour dans les pays francophones celui-ci est saturé par un grand nombre d'ouvrages qui ne se vendent pas !, comment espérer qu'il renverse la vapeur à l'avantage de la vente ?


Citation :
Dans mon cas, j'ai vendu, enfin mon éditeur à compte d'éditeur a vendu, à peine plus de 700 ex. de mon roman "Profanation" en bientôt deux ans.

Eh bien je suis ahurie de constater que toutes proportions de dates prises en compte, j'ai vendu toute seule plus de bouquins que ce que ton éditeur a vendu. Sauf que moi c'est de l'auto-édition, que c'est Jouve mon imprimeur (top point de vue qualité et pas mal placé point de vue prix), que j'ai contact avec tous mes lecteurs ce qui est carrément jouissif, que je conserve ma totale liberté d'en faire ce que je veux ce qui est une surenchère de plaisir !
J'ai adjoint à cela le téléchargement gratuit via mon blog, et ça marche bien.
La cerise sur le gâteau est la traduction en espagnol (j'en suis au stade où la vérif correction va commencer, mais après j'ai bien l'intention d'aller sur les pays concernés).

Quel éditeur à compte d'édition m'offrirait ce feu d'artifices ?
Bien sûr qu'on rêve d'être édité par une grande belle maison, et j'en ai deux trois, là, qui me talonnent sérieusement pour que j'y aille de toute ma confiance. Je ne sais pas encore ce que je vais faire, mais sérieux : je ne sais pas quel système me donnerait autant de bonheur.

Quant à l'aspect financier : qui croit encore que la fortune l'attend à la signature d'un contrat d'édition??

Je soutiens bien sûr tout ce que tu mettras en oeuvre pour aider les auteurs, mais je pense que Plume Noire sera un prestataire de service qui peut être remarquable. Je ne crois pas encore "la maison d'édition".
(distinction de vocabulaire)

Est-ce que je me trompe ? Tu peux y aller, j'ai besoin de comprendre. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Dextroman



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 17:22

Bonjour Romane,

Tout d'abord, je te tire mon chapeau pour ta réussite en auto-édition !
J'espère de tout coeur que tu continueras sur cette lancée, et que tes contrats de traduction vont aboutir...

Malheureusement, beaucoup d'auteurs n'ont pas ton énergie pour aller ainsi de l'avant et ont besoin de soutien !

De mon côté, je frôle les 3000 ex. vendus mais avec 5 romans et des nouvelles, donc: dur dur...
Néanmoins, je suis déjà très heureux de ce que j'ai fait, c'est une satisfaction personnelle.

Le but de mes services est avant tout d'être clair avec l'auteur et de répondre à quoi il peut s'attendre.

Si en discutant avec lui on décide de ne tirer que 50 ou 100 exemplaires, et qu'il fait un bénéfice de 3 euros par livre après m'avoir payé, tout le monde sera content.
Il aura un livre distribué autour de lui, il aura fait un petit bénéfice, et moi je n'aurai pas perdu d'argent.
A la finale, c'est l'honnêteté qui paie !

Evidemment, je ne compte pas rivaliser avec de grands éditeurs et faire mieux qu'eux, car je n'ai malheureusement pas la recette miracle !

Mais au moins je me fait un point d'honneur de ne pas pratiquer l'arnaque !

Je te souhaite une excellente continuation dans tes écrits !

Dextroman
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 17:56

Merci pour ton message encourageant, mais par honnêteté je me dois de dire que je n'aurais rien fait si on ne m'avait pas propulsée.

Ceci dit, comme je suis archi nulle en chiffres, ça tombe bien, je vais pouvoir me permettre de poser les questions idiotes qui engendrent des réponses intelligentes.

Tu pars d'un exemple de 3 euros de bénéfice par livre. ok.
Partons d'un livre de 200 pages, à 100 exemplaires.

Quels seraient :

- le prix à payer pour l'imprimeur
- le prix à payer pour l'éditeur
- le prix de vente du bouquin

Ben tiens, c'est là comme si je demandais un devis, la simulation m'intéresse pour voir clairement où ça mène.

Pour la qualité, peux-tu donner un équivalent par rapport à ce qui peut se vérifier n'importe où ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Georges

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 69
Localisation : Village de Normandie
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 22:17

Donc pour être édité, il y a trois moyens :

- Edition à compte d'éditeur
- Edition à compte d'auteur
- Auto édition

L'autoédition est plus intéressante à de nombreux points de vues, mais tout le monde ne sait pas faire une mise en page, mettre au point une bonne couverture, et puis il y a les corrections ( de plus en plus négligée chez les éditeur à compte d'éditeur et à compte d'auteur). Alors, il y a mieux que l'autoédition solitaire c'est la coopérative d'édition : des auteurs qui se regroupent pour s'éditer dans des conditions qui n'ont rien à envier aux " éditeurs classiques à compte d'éditeur" et ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.georges-hubel.com
Dextroman



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 22:23

Salut Romane,

Pour répondre à ta question, le coût d'impression peut varier de 4,60 euros à 6 euros pour un livre de 200 pages selon les imprimeurs. Je pense qu'il est possible de trouver un imprimeur moins cher, mais je préfère assurer la qualité.

Ensuite, je paie une correctrice professionnelle qui corrige les fautes d'orthographes et grammaticales pour environ 120 euros. Je suis une passoire en orthographe, mais je peux aider moi-même l'auteur à paufiner certaines phrases. Je suis également entouré de plusieurs personnes qui font bénévolement partie du comité de lecture.
je tiens à ce que les tapuscrits que je publierai soient lus avec une critique objective, et que le texte soit corrigé de manière professionnnelle.
( Ce qui n'est malheureusement pas le cas de beaucoup d'éditeurs à compte d'auteur !)

C'est pourquoi je demanderai à l'auteur une participation d'environ 9 euros par livre, pour mon travail, payer l'imprimeur, ma correctrice, et mes frais divers.

Et ce livre pourras tout à fait se vendre 12 à 13 euros pour un livre de 200 pages, ce qui est honnête. Et l'auteur pourra ainsi empocher 3 à 4 euros par livre vendu.

Pour l'édition à compte d'éditeur, je passerai par le site de Lulu.com. ( d'autres éditeurs le font aussi) ce qui permettra d'imprimer à la demande et de télécharger l'ouvrage.
L'auteur ne paiera donc rien, et touchera 10% du prix de vente. Je toucherai donc une misère sur la vente, mais comme je l'ai déjà laissé entendre, mon but n'est pas de faire de l'argent sur le dos de l'auteur mais de l'aider à concrétiser son rêve. Par contre, il devra commander lui-même les ouvrages qu'il voudra revendre autour de lui.

La présententation des livres se fera par le biais de notre site, et d'un forum littéraire en cours de création.
Nous pouvons également envoyer un argumentaire du livre aux journalistes de la région de l'auteur.

Je ne peux malheureusement pas viser plus haut pour le moment car un diffuseur ponctionne 30% sur le prix de vente du livre !
On verra par la suite. Je mets déjà en place une base, et j'ajusterai les choses par la suite selon les résultats. (Il y a toujours des choses à améliorer et l'erreur est humaine)

Dans tous les cas, même à compte d'éditeur ( un bien grand mot, je préfère dire une aide à la publication), je veux que mes auteurs conservent leurs droits sur leur oeuvre, car je trouve indécent de demander une cession des droits lorsque l'on fait de la micro-édition.

Concernant la qualité, j'ai testé moi-même LULU.Com en imprimant l'un de mes ouvrages, et je peux dire que l'impression est de qualité !

Etait-ce là le sens de ta question ? je crois que ce soir je commence à fatiguer...

Bien amicalement,

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Dextroman



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 22:41

J'ai apporté quelques petites modifications sur le site, en précisant que nous sommes avant tout un prestataire de services destiné à aider de jeunes auteurs.

Ainsi les choses sont claires dès le départ.
De plus, selon les conseils du Calcre, je pense qu'il est important de préciser dans le contrat d'édition: l'éditeur-entrepreneur, par soucis d'honnêteté.

Je crois qu'il existe une autre maison qui pratique la même chose, mais je ne me souviens plus du nom.

Cordialement,

Dextroman
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Ven 24 Aoû 2007 - 22:41

Repose-toi, Laurent. Je rentre d'un apéro, je ne suis pas en état d'être sérieuse, c'est relâche, on dira. Laughing
Je te reviendrai un peu plus tard, en réponse à ce message fourni.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Sam 25 Aoû 2007 - 0:07

filo a écrit:
Priskan a écrit:
Proposez moi un modèle économiquement viable qui permette d'éditer à compte d'éditeur des gens dont les écrits n'ont que peu de potentiel de vente...
L'auto-édition est la seule réponse, ou alors avoir un super grand talent et un peu de piston.
Sinon, il n'y en a pas.
Ce n'est pas une raison pour en profiter auprès des auteurs crédules en leur faisant croire le contraire.

Citation :
En demandant ça, je me fais un peu le défenseur des éditeurs à compte d'auteur qui ont fait le bonheur de milliers de gens qui ont ainsi pu voir entre leurs mains un livre qui n'aurait jamais existé si ces éditeurs n'avaient pas été là !
Tu continues à parler d'"éditeurs", c'est ta première erreur. Parce que tu sembles en être convaincu.

Citation :
L'arnaque n'existe que lorsqu'on promet des choses aux auteurs sans que cela soit réalisé par la suite.
Pas forcément : l'arnaque consiste aussi à faire croire à des auteurs qu'ils ont été "édités" par un "éditeur", ce qui les motive à dépenser de l'argent, pour ce prestige, alors qu'ils pourraient dépenser moins en se passant d'un intermédiaire inutile.

Citation :
Alors je crois qu'il faut arrêter le discours aigri que de nombreuses personnes véhiculent allègrement sur les forums et qui se résume en deux points :
1 - Les éditeurs à compte d'éditeur sont des salauds car ils n'éditent que des gens connus et ils ne lisent même pas les manuscrits qu'on leur envoie.
2 - Les éditeurs à compte d'auteur sont des salauds car ils arnaquent les gens.
Idem : tu places ces deux catégories comme au même niveau : celui d'éditeur, alors que que dans le 2 c'est faux.

Citation :
Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tirer à boulets rouges sur tous les éditeurs qui, je le répète, permettent à de nombreuses personnes de voir leur rêve se réaliser...
Idem, même sac, rien à voir.

Et le rêve de ces personnes crédules est un moteur bien juteux pour ces soi-disant éditeurs.
Je te le répète, je pourrais le faire et je suis sûr que ça marcherait, surtout que la com est mon métier en plus, mais je ne le ferai pas par honnêteté.
On a compris que tu défends ton copain et donc sa démarche, mais STP vois plus loin, ouvre les yeux.
Aujourd'hui n'importe qui peut obtenir un livre. Ce n'est plus la fabrication de l'objet qui est le graal des auteurs, c'est fini ça, mais une distribution efficace, et ça, seuls les éditeurs les plus important ou collaborant avec les grands peuvent se le permettre.

Quant aux petits genre Chloé des Lys, comme ils ont ce même problème, à choisir je préfèrerais m'auto-éditer.

Relax, Filo !

Oui, je défends mon "copain" car ce qu'il essaie de faire est tout à son honneur. Et contrairement à ce que tu dis, lui ne cherche pas à profiter d'auteurs crédules.
Oui, je parle d'éditeur même quand il s'agit d'un compte d'auteur car je parle une langue qui s'appelle le français et qui, jusqu'à ce jour, prénomme ces gens là "éditeur". Ce n'est pas moi qui ait inventé le terme...

Bref, il n'y a pas besoin de cette agressivité pour exposer des avis divergents.

Personnellement, je pense que tous ceux qui disent préférer l'auto-édition à l'édition à compte d'éditeur ne refuseraient pourtant pas un contrat d'une des grandes maisons d'édition...

De la même façon, le faux problème de la cession des droits est quelque chose qu'on retrouve dans tous les forums : Qui peut m'expliquer en pratique ce que cela signifie ? Qui peut me donner des cas concrets pour lesquels cette cession des droits va me causer un réel préjudice ? Dans tous les cas, les seuls "soucis" que cette cession pourrait m'apporter concerne le jour où je serai devenu une vedette internationale ! Alors vu que je n'ai pas cette prétention...
Je pense sincèrement qu'il faut se poser les bonnes questions en gardant les pieds sur terre. Et pour en revenir aux éditeurs à compte d'auteur (désolé, c'est leur nom !), en parcourant les forums, j'ai vu beaucoup plus de gens heureux d'avoir pu sortir leur livre, quitte à payer quelque chose, que de gens ayant eu l'impression de s'être fait arnaquer. Il ne faut pas prendre les gens pour plus idiots qu'ils ne le sont : Lorsqu'ils payent, ils savent exactement ce qu'ils font...

Il y a déjà fort longtemps que j'ai ouvert les yeux, je t'en remercie. Mais je reste stupéfait de la mauvaise foi qui règne sur les forums concernant l'ensemble des éditeurs qui, visiblement, ne sont que des arnaqueurs !!!

duel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Sam 25 Aoû 2007 - 0:31

Citation :
Personnellement, je pense que tous ceux qui disent préférer l'auto-édition à l'édition à compte d'éditeur ne refuseraient pourtant pas un contrat d'une des grandes maisons d'édition...

Si Gallimard me faisait une proposition j'irais les yeux fermés, et vachement heureuse. Je serais stupide de le nier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   Sam 25 Aoû 2007 - 0:34

Citation :
en parcourant les forums, j'ai vu beaucoup plus de gens heureux d'avoir pu sortir leur livre, quitte à payer quelque chose, que de gens ayant eu l'impression de s'être fait arnaquer. Il ne faut pas prendre les gens pour plus idiots qu'ils ne le sont : Lorsqu'ils payent, ils savent exactement ce qu'ils font...

Au premier abord, oui. C'est-à-dire quand ils reçoivent leurs livres. C'est plus tard que ça se gâte. Quand ils font péniblement leurs comptes et qu'ils tentent de décompter les bouquins restant à vendre.
Alors ils arrivent à formuler ce qui coince. Pas avant.

S'ils étaient heureux, c'est-à-dire s'ils signaient en connaissance de cause (ça arrive), ils ne changeraient pas d'éditeur au second bouquin.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Plume noire, nouvel éditeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Plume noire, nouvel éditeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Plume noire, nouvel éditeur.
» [Poème] - La plume noire - PG13
» "Nouvel" éditeur manga: IDP
» Rue de Sèvres, le nouvel éditeur de bandes dessinées du groupe L'Ecole des Loisirs
» Nouvel éditeur de message

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: