Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clarissa Pinkola Estés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Clarissa Pinkola Estés   Mer 29 Aoû 2007 - 16:36

Pour ceux qui aiment l'univers des contes et qui pratiquent, un titre qui m'a enchantée, il n'est pas récent, peut-être certains le connaissent-ils :
de Clarissa Pinkola Estés , "femmes qui courrent avec les loups"... Il m'avait été recommandé par quelqu'un qui anime des ateliers sur les contes, je n'ai pas été déçue...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Mer 29 Aoû 2007 - 16:37

Peux-tu en dire un tout petit peu plus, Zo ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Mer 29 Aoû 2007 - 17:01

L'auteur est psychanaliste et conteuse. C'est un peu une version féminine de "la psychanalyse des contes de fée" de Bettelheim... C'est un pavé, une caverne de 750 pages, qui propose des sentiers non balisés pour retrouver les traces de la "femme sauvage" qui survit plus ou moins bien en chacune de nous... Enfouie sous les peurs, les contraintes socio culturelles enfin vous savez quoi, les sisters..;
Elle analyse des processus à l'oeuvre dans des contes appartenant à plusieurs "cultures", elle même est américaine, issue latino et aussi hongroise (si ma mémoire est bonne). C'est dru, passionnant, ça peut se parcourir dans n'importe quel sens... J'ai commencé, pas fini, j'y reviens, je laisse mûrir. Un bouquin qui fait partie du foutoir de mes incontournables, ceux que l'on ne pense même plus à citer tant ils paraissent évidents... (avis perso)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Jeu 26 Aoû 2010 - 18:10

Je viens de commencer la lecture.

A vrai dire, quelque chose me chiffonne, dès le départ ; je perçois comme un regard sous loupe, désolidarisant les multiples facettes de la femme, notamment celle qui la rattache à l'humanité, et de ce fait, à son complément masculin. Les premières pages me donnent l'impression que l'auteur isole la femme, ce qui ne me gênerait pas s'il ne manquait pas une note qui le précise. Vous me direz qu'on le comprend d'emblée, et c'est vrai. Mais vue sous cet angle, alors elle n'est pas complète, il ne s'agit que de l'étude de l'un de ses aspects.

Peut-être trouverai-je d'autres éléments plus complémentaires en cours de lecture.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Lun 30 Aoû 2010 - 20:46

Extrait

La femme naïve accepte tacitement de rester "sans savoir". Les femmes crédules, tout comme celles dont l'instinct a subi des dommages, continuent, telles des fleurs, à se tourner en direction de toute forme de soleil qui se manifeste. La femme naïve ou la femme handicapée va donc se laisser facilement prendre à des promesses d'opulence, de bonheur, de plaisirs variés, qu'elles soient promesses d'un statut élevé aux yeux de leur famille ou de leurs pairs ou promesses d'une sécurité accrue, d'un amour éternel, de la grande aventure, ou d'une sexualité torride.


Je coince sur quelques points. Qu'est-ce que l'auteur appelle "dommage" de l'instinct ? Ou plus exactement, existe-t-il un homme ou une femme dont l'instinct n'aurait pas subi de dommages ? Il me semble que l'éducation sous toutes ses formes tend à tuer l'instinct ou de manière plus réservée ; à le canaliser de sorte qu'il n'encombre pas la société. Que reste-t-il, sinon des refoulés à plus ou moins fort pourcentage ? La femme (puisqu'il est question ici des femmes) non naïve et non handicapée (à l'instinct intact, donc), existe-t-elle ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Lun 30 Aoû 2010 - 23:22

Ben pas moi en tous cas tong
Cette citation reviendrait à dire qu'on se laisserait attraper par une promesse (même illusoire) de bonheur, d'aisance, de plaisirs sexuels, d'amour et de bonheur, n'est-ce pas ?
Hé bien quelle femme ne se laisserait pas tenter ? Celle qui ne foncerait pas, ce serait elle qui semblerait handicapée et bien morose en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   Ven 18 Fév 2011 - 0:39

Je suis à 20 pages de la fin. Passé le premier temps d'apprivoisement de son expression, je dois dire que j'ai a-do-ré et ai trouvé des trésors d'encouragement, des reflets de la beauté qu'on porte en soi et qu'on n'ose pas regarder soi-même parce qu'on n'y croit pas, des élans de courage, enfin bref, je prendrai le temps plus tard mais déjà, dire que chapeau !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clarissa Pinkola Estés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clarissa Pinkola Estés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clarissa Pinkola Estés
» Femmes qui courent avec les loups, Clarissa Pinkola ESTÈS
» La femme-squelette
» Stefan ZWEIG - CLARISSA
» [Pinkola Estès, Clarissa] Le jardinier de l'éden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: