Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mots trop faciles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Les mots trop faciles   Mer 29 Aoû 2007 - 22:56

Je ne sais pas vous, mais quand j'écoute ou que je lis des poésies, il est certains mots qui sonnent désagréablement au regard et aux oreilles, parce qu'ils sont faciles trop, et que l'auteur n'a rien trouvé de mieux que de se contenter de facilité.

Celui qui me vient, là, tout de suite, et qui a fait que j'ouvre ce fil est :

blême.

Je parie que bon nombre de gens l'emploient uniquement parce qu'il peut convenir à une rime.


Quels sont les autres ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Mer 29 Aoû 2007 - 23:08

Vic Taurugaux de son vivant aimait beaucoup :

Ici notamment, quand il évoque le pic du Midi :


Hier, il côtoyait Irun ; aujourd'hui l'aube
Le voit se refléter dans le vert lac de Gaube.
Chacun des rois a pris sa part de la montagne.
Fervehan a Lordos, Bernudo Cauterets ;
Sanche a le Canigou, pic chargé de forêts
Que blanchit du matin la clarté baptismale ;
Padres a la Prexa, Juan tient le Vignemale ;
Sforon est roi d'Urgell, Blas est roi d'Olité,
La part de Masferrer s'appelle Liberté.
Du reste, comme il faut des héros pour la guerre,
Le roi, cassant le Cid, a trouvé bon d'en faire ;
Il en a fait. L'Espagne a des hommes nouveaux.
Alvar Rambla, le duc Nuño de Saz y Calvos,
Don Gil, voilà les noms dont la foule s'effare ;
Ils sont dans la lumière, ils sont dans la fanfare ;
Leur moindre geste s'enfle au niveau des exploits ;
Et, dans leur antichambre, on entend quelques fois
Les pages, d'une voix féminine et hautaine
Dire : Ah oui, le Cid ! c'était un compte
D'alors, Vit-il encore, ce Campedaor-là ?
Le Cid n'existe plus auprès d'Alvar Rambla ;
Gil, plus grand que le Cid, dans son ombre le cache ;
Nuño Saz engloutit le Cid sous son panache ;
Sur Achille tombé les myrmidons ont crû ;
Et du siècle du Cid le Cid a disparu.
L'exil, est-ce l'oubli vraiment ? Une mémoire
qu'un prince étouffe est-elle éteinte pour la gloire ?
Est-ce à jamais qu'Alvar, Nuño, Gil, moins heureux,
Eclipsant le grand Cid exilé derrière eux ?
quand le voyageur sort d'Oyarzun, il s'étonne,
Il regarde, il ne voit, sous le noir ciel qui tonne,
Que le mont d'Oyarzun, médiocre et pelé :
Mais ce Pic du Midi, dont on m'avait parlé, Où donc est-il ? Ce Pic, le plus Haut des Espagnes,
N'existe point. S'il m'est caché par ces montagnes,
Il n'est pas grand. Un peu d'ombre l'anéantit.
Cela dit, il s'en va, point fâché, lui petit,
Que ce mont qu'on disait si haut ne soit qu'un rêve.
Il marche, la nuit vient, puis l'aurore se lève,
Le voyageur repart, son bâton à la main.
Et songe, et va disant tout le long du chemin :
Bah ; s'il existe un Pic du Midi, que je meure !
La montagne Oyarzun est belle, à la bonne heure.
Laissant derrière lui hameaux, clochers et tours,
Villes et bois, il marche un jour, deux jours, trois jours ;
Le genre humain dirait trois siècles ; il s'enfonce
Dans la lande à travers la bruyère et la ronce ;
Enfin, par hasard, las, inattentif, distrait,
Il se tourne, et voici qu'à ses yeux reparaît,
Comme un songe revient confus à la pensée,
La plaine dont il sort et qu'il a traversé,
L'église et la forêt, les puits et le gazon ;
Soudain, presque tremblant, là-bas, sur l'horizon
Que le soir teint de pourpre et le matin d'opale,
Dans un éloignement mystérieux et pâle,
Au-delà de la ville et du fleuve, au dessus
D'un tas de petits monts sous la brume aperçus
Où se perd Oyarzun avec sa butte informe,
Il voit dans la nuée une figure énorme ;
Un mont blême et terrible mêlant les lieux sublimes,
Sombre apparition de gouffres et de cimes,
Il est là ; le regard croît, sous son porche obscur,
Voici le noeud monstrueux de l'ombre et de l'azur,
Et son faîte est un toit sans brouillard et sans voile
Où ne peut se poser d'autre oiseau que l'étoile ;
C'est le Pic du Midi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Mer 29 Aoû 2007 - 23:09

Gé... Gé... ? Gé... !! Gé. mdr mdr mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 10:06

Je connais mon talent, mais j'm'excuse c'est pas de moi ces vers!
Peut-être un gâs qui me ressemble? Un qui irait aussi marcher dans les pyrénnées?
Ou alors un homonyme?
Non, vraiment je vois pas qui çà peut-être!
Ou alors un jaloux! Ca existe...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 10:08

Gérard FEYFANT a écrit:
Vic Taurugaux de son vivant aimait beaucoup :



.


Deuxième rectificatif à l'intention de Gé:
Je ne suis pas mort. Qu'on se le dise!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 10:54

Et j'ajoute : tu n'es pas blême. Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 11:08

"Blême" oui...
"Ténèbres" pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 12:17

Ah tiens, c'est un mot que j'emploie quand je veux parler d'un noir plus que sombre et impénétrable. Notamment ces facettes insondables de l'être.

Le mot t'agace ? Il te semble facilement employé à tort et à travers pour boucher un trou ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 14:05

Romane a écrit:
Et j'ajoute : tu n'es pas blême. Gaga

Moi? Mais je suis un pro!
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 14:16

Romane a dit :
Citation :
Le mot t'agace ? Il te semble facilement employé à tort et à travers pour boucher un trou ?

En fait quand certains auteurs veulent donner une touche sombre à leur poeme tu peux être sure de trouver "ténèbres" dans le texte. Et vue la poésie que j'affectionne, oui, le mot commence à m'agaçer.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Sylphide
Pitchounette du Québec
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Québec, mon petit coin de paradis ^^
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 14:39

ce qui m'agace, ce n'Est pas un mot en particulier... ténèbre ou blême peuvent être très utiles... parfois c'est LE mot qui convient... non, ce qui m'agace, c'est quand on use d'un mot alors qu'un autre, au sens très semblable, pourrait mieux convenir par la nuance qu'il apporterait (vous comprenez? c'Est du chinois?)

car vous savez, la langue francaise est si riche que se borner a ses mots qui ont des sens imprécis, c'est oublier tout ceux qui pourraient préciser notre pensée....
Revenir en haut Aller en bas
http://sylphide2122.bloxode.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 14:48

Justement, c'est pour ça que j'ai ouvert ce fil. Car par facilité, ou parce que ça sonne bien... bref, dès qu'un mot sort de son sens profond pour être collé à toutes les sauces un peu comme on brandirait une perle, ça m'agace.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 15:44

Romane a écrit:
Ah tiens, c'est un mot que j'emploie quand je veux parler d'un noir plus que sombre et impénétrable. Notamment ces facettes insondables de l'être.

Le mot t'agace ? Il te semble facilement employé à tort et à travers pour boucher un trou ?

Pour ça y a les agapes...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 18:16

Sylphide a écrit:
ce qui m'agace, ce n'Est pas un mot en particulier... ténèbre ou blême peuvent être très utiles... parfois c'est LE mot qui convient... non, ce qui m'agace, c'est quand on use d'un mot alors qu'un autre, au sens très semblable, pourrait mieux convenir par la nuance qu'il apporterait (vous comprenez? c'Est du chinois?)

car vous savez, la langue francaise est si riche que se borner a ses mots qui ont des sens imprécis, c'est oublier tout ceux qui pourraient préciser notre pensée....

De tous mes dictionnaires, celui que je consulte le plus souvent quand j'écris, c'est le dictionnaire de synonymes et contraires (Collection "les usuels" éditions Le Robert).
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   Jeu 30 Aoû 2007 - 18:40

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots trop faciles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots trop faciles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cap des mots trop doux (sonnet monosyllabique)
» Qui vient en ami arrive trop tôt et part trop tard
» Mini "Petits mots rigolos de Fanny"
» L'INDICE DE TROP (7) - Du lundi 27 au vendredi 31/08/2012
» Mon LG E610 affiche: trop de tentatives, pour deverouiller le telephone connectez vous à l'aide de votre compte Google

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: