Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Importation de virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 16:15

Ce soir sur la 3, émission de Marie Drucker sur le réchauffement climatique. Nicolas Hulot sera sur le plateau.

Autre chose: avez-vous remarqué que de plus en plus de pubs utilisent le thème de l'écologie comme argument?
Récupération mercantile, peut-être, mais qui dénote à quel point la question du dérèglement climatique est devenu une préoccupation majeure pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:33

Plus de détails sur l'émission de ce soir sur France 3

POUR QUELQUES DEGRÉS DE PLUS... - Emission spéciale
Date : 17/10/2007
Horaire : 20H50
Durée : 120 mn

Invités: Nicolas Hulot; Christian Buchet, directeur du Centre d'études de la mer; Jean-Marc Jancovici, ingénieur polytechnicien, expert du changement climatique; Laurence Tubiana, directrice de l'Institut du Développement Durable et des Relations Internationales.

Depuis les Saintes-Marie-de-la-mer, en Camargue, Marie Drucker présente une émission spéciale consacrée au réchauffement de la planète. Pour tenter d'enrayer ces changements climatiques, il faut procéder à une diminution drastique de l'utilisation d'énergies fossiles: pétrole, charbon et gaz, mais aussi modifier les habitudes de consommation.

Au sommaire:
- «Scénario climat pour 2050». Un docu-fiction de Patrick Hesters et Guy Nevers.
- «La Californie verte». Un reportage de Karine Azzopardi et Denis Bassompierre.
- «Cameroun: alerte à la déforestation». Un reportage de Hervé Dhinaut et Loïc Lemoigne.
- «La famille verte». Un reportage d'Isabelle Sabouraut, Guy Sabin et Charles Henry Carlier.
- «L'habitat du XXIe siècle». Un reportage d'Emmanuelle Lagarde et Olivier Palomino.
- «Les transports du XXIe siècle». Un reportage de Marc Dana et Claude Guéneau.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:34

Merci ma Beauté !

Anti, y'a plus K s'trouver une antenne ou faire le pied de grue...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:40

Je suppose que si Marie Drucker présente son émission depuis les Saintes-Maries-de-la-mer, c'est pour souligner le fait que si le niveau de la mer monte de quelques dizaines de centimètres, toute la Camargue disparaîtra sous les flots.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:53

Anna Galore a écrit:
la Camargue disparaîtra sous les flots.

Sourire... y'a pas deux secondes, pause café avec collègues qui me parlent de quoi, hein ? des flamands roses...

Anti, synchrone.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:57

Est-ce qu'un flamand peut faire pied de grue? Pour ton antenne télé?

Euh... non rien.

Anna, darty
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:58

Anna Galore a écrit:
Anna, darty

Anti, réveille le Mac Gyver qui est en toi !!!


Dernière édition par le Mer 17 Oct 2007 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 17:59

Argh, j'ai failli mettre "Mac Gyver".

Anna, choix multiple
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 18:04

Ben vi, mais Mac Gyver, c'est moi tong

Anti, Lien Unique.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 18:05

Je peux mettre mes doigts dans ta prise?

Anna, électrique
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 18:07

Si tu ne crains pas de te faire électroculter, sans problème ma chattounette !

Anti, cité.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mer 17 Oct 2007 - 18:11

Naan, pas peur.

Anna, branchée
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Jeu 18 Oct 2007 - 16:09

Je suis trop contente ! Contente de me replonger dans des souvenirs d'enfance qui me surprennent là comme çà, paf !

Je viens de raccrocher mon téléphone. J'avais la joie d'être en communication avec le fiston de René Borg ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Borg ) , fondateur des Shadoks entre autre, mais aussi de "Wattoo Wattoo", série totalement concept, avant gardiste à l'époque (1980) qui raconte de quelle manière les hommes courent à leur perte en ne faisant que des conneries.



http://wattoowattoo.ibelgique.com/

WATTOO-WATTOO est un dessin animé français mettant en scène une communauté de Zwas (les oies - pigé?) cupides, débraillés et irritables.

Le comportement des Zwas est une parodie des pires habitudes humaines. Dans chaque épisode, les Zwas entament une activité qui inévitablement tourne à la catastrophe.

Resté attentif durant toute l'activité comme un gardien de l'ordre naturel, l'oiseau Wattoo-Wattoo (voit tout - repigé?) va alors sauver les Zwas du désastre. Invariablement Wattoo-Watto appelle ses semblables du fin fond de l'espace. Les oiseaux Wattoo-Wattoo volent alors au secours de leur camarade et se divisent en milliers d'oiseaux dans le ciel pour sauver la terre.

Ce dessin animé se distingue essentiellement par son approche originale d'une critique "écologique" de nos habitudes d'humains.


Anti, cui-cui !
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Jeu 18 Oct 2007 - 16:12

Wattoo-Wattow, et badaboum la boîte à souvenirs... Trop bien Rêve
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 30 Oct 2007 - 13:52

Après toutes les histoires dégueux, aujourd'hui une meilleur new :

BMW vient de démontrer ce dont peut être capable une voiture à hydrogène en battant 9 records internationaux pour véhicules équipés d’un moteur à combustion interne brûlant ce type de carburant.
http://www.clean-auto.com/spip.php?article2920

Anti, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 30 Oct 2007 - 13:54

Si les gros constructeurs s'y mettent, tant mieux pour tout le monde. La sensibilisation lancée par les écologistes depuis plusieurs dizaines d'années est en train de porter petit à petit ses fruits.

Anna, tout tout pour ma chérie ma chérie
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 9:37

Dans Libération d'hier et dans le Figaro d'aujourd'hui, on apprend que les officiels chinois viennent enfin de réaliser que le barrage des Trois Gorges (le plus grand du monde) va causer une catastrophe écologique majeure - ce que tous les spécialistes disent dans le monde depuis déjà 20 ans.

Mieux vaut tard que jamais? Même pas. Maintenant que le barrage est terminé, rien ne peut plus être fait pour éviter le déplacement dans les années qui viennent de 4 millions de personnes au minimum (peut-être 10 millions), après en avoir déplacé 1 million et demi pour sa construction. Les agglomérations qui bordent le lac artificiel grand comme deux fois la Belgique sont en effet menacées de s'effondrer, les rives n'étant pas stabilisées. La ville de Chongqing dépassera les 20 millions d'habitants d'ici 2020 pour cette raison.

Voici l'article de Libé:

http://www.liberation.fr/actualite/monde/289118.FR.php?rss=true


Les maux des Trois-Gorges

Les risques d’éboulement et la pollution dus au barrage des Trois-Gorges sur le fleuve Yangzi sont enfin reconnus officiellement. Un prétexte pour justifier une nouvelle migration de plusieurs millions d’habitants.

De notre envoyée spéciale à Miaohe et Chongqing PASCALE NIVELLE
Lundi 5 novembre 2007

Sept heures du matin, sur la rive du Yangzi Jiang. De lourdes péniches de charbon fendent les eaux vertes du fleuve Bleu à l’approche du barrage des Trois-Gorges. Des haut-parleurs fixés sur chaque toit de ferme, la radio nationale crache la propagande du jour : «Le niveau est monté à 156 mètres, bientôt nous aurons atteint le but, 175 mètres. Pour le gouvernement, en avance d’un an sur le calendrier, c’est un succès !» Le slogan rebondit sur les falaises de grès, dont certaines sont couvertes d’un manteau de béton gris. Une autre prouesse technologique, destinée à retenir les rives du Yangzi, menacées d’effondrement sur des centaines de kilomètres. Mais, celle-là, personne ne s’en vante.

Miaohe, village encore perché à 150 mètres au-dessus du fleuve, mesure surtout l’impact désastreux du mirifique ouvrage d’art. En avril, une étroite crevasse longue de 200 mètres est apparue sur les terrasses d’orangers et de patates douces. Les paysans ont senti la terre trembler dans la zone du Chat sauvage, bande de 17 kilomètres sous haute surveillance des sismographes, dans la partie la plus étroite du réservoir. Il y a eu quelques glissements de terrain, sans gravité. Mais les autorités, qui ont longtemps nié les dangers liés au barrage, se sont affolées. Un éboulement massif du Chat sauvage serait une catastrophe. Miaohe rayé de la carte, les bateaux de tourisme et les péniches emportés par un tsunami, le barrage lui-même en danger… Personne n’ose imaginer les conséquences.

«On a dû s’installer sous des bâches en plastique, dans un tunnel sans lumière»

Les paysans de Miaohe sont les premiers menacés, dans leurs vieilles maisons de terre séchée. Chen, son bébé de 18 mois sur le dos, dans un panier, raconte : «En août, pendant la saison des pluies, le gouvernement nous a ordonné d’évacuer nos maisons à cause des glissements de terrain.» Rien n’était prévu. «On a dû s’installer sous des bâches en plastique, dans un tunnel sans lumière. On a vécu là deux mois, c’était humide, tout le monde ou presque est tombé malade.»

L’ordre de libérer le tunnel est tombé en même temps que celui de détruire les maisons aux murs étoilés de fissures. Han Yundong, 67 ans, montre une lézarde qui coupe en deux la ferme en torchis où il est né : «Cela ne s’est pas fait en un jour, je la vois s’agrandir depuis quatre ans, dit-il, sa pipe calée dans un trou entre ses incisives, c’est devenu dangereux.» Sa voisine campe avec sa famille devant une vue fabuleuse et un tas de gravats : les restes de sa maison au toit en pagode, rasée par un bulldozer la semaine dernière. «Ceux qui ont de l’argent peuvent reconstruire un peu plus loin avec l’aide du gouvernement, dit-elle. Mais nous, on n’a pas d’argent.»

Le gouvernement local offre 700 euros par personne pour rebâtir en terrain stable. A quelques centaines de mètres du vieux village, une plateforme a été aménagée pour abriter des maisons en ciment qui coûtent dix fois plus cher. Chen, le jeune père, a touché la moitié de la somme pour sa famille. Il a emprunté le reste à des frères plus riches que lui, partis depuis des années travailler dans les usines de l’Est. La vente de ses oranges et de ses pommes de terre rapporte à Chen entre 100 à 200 euros selon les années. Sa vie ne suffira pas à rembourser, sauf s’il émigre en ville, comme tous les jeunes du village.

Depuis sept ans, le village s’est déjà vidé de la moitié de ses habitants. En 2000, «ceux du bas» ont disparu en même temps que leurs maisons et leurs cultures, lentement englouties par les eaux. Contraints à l’exode comme 1,4 million d’autres «déplacés volontaires du Yangzi» partis grossir les mégapoles chinoises lors de la construction du barrage. «On ne les a jamais revus, commente avec indifférence le ramasseur de poubelles de Miaohe, ils sont sans doute mieux là où ils sont.»

L’école a fermé, et les bras ont manqué dans les champs, mais «ceux du haut», une vingtaine de familles, se sont crus épargnés. Pas pour longtemps. Chen accepte son sort avec le sourire : «Ce barrage, c’est l’Etat qui l’a construit. Comment peut-on dire que ce n’est pas bien ? De toute façon, on n’a pas droit à la parole.»

«C’est un problème, lorsque la pression baisse, les parois s’effondrent»

Depuis quelques mois, l’enthousiasme national fléchit sur les Trois-Gorges, projet qualifié de «remarquable dans l’histoire de l’humanité» par l’ancien président Jiang Zemin, en 1997. Après les communiqués dithyrambiques sur les bienfaits du plus grand barrage du monde – réduction des inondations, production de l’équivalent de 50 millions de tonnes de charbon en énergie propre et 660 kilomètres de fleuve désormais propices à la navigation –, c’est l’inquiétude.

Cela a commencé en avril, lorsqu’un responsable du bureau des transports des Trois-Gorges a affirmé que les variations du niveau des eaux, afin de prévenir les inondations, fragilisaient les rives escarpées. La différence de niveau a été de 11 mètres l’an dernier. Qu’en sera-t-il lorsque le barrage sera plein, que ce marnage atteindra 30 mètres ? «C’est un problème, reconnaît le vieux professeur Lei Hengshun, 81 ans, à Chongqing, lorsque la pression baisse, les parois s’effondrent.»

En septembre, une seconde alerte est venue de Wuhan, autre ville située sur le fleuve Bleu. «Si rien n’est fait, on court à la catastrophe écologique», a averti le Forum du Yangzi lors d’une assemblée générale. Weng Lida est le secrétaire général de cette association d’ONG progouvernementales qui veillent aux problèmes environnementaux dans la région des Trois-Gorges. Malgré son optimisme, Weng reconnaît que «les aspects négatifs» du barrage, opérationnel depuis plus d’un an, ont été nettement sous-évalués : «Si on avait imaginé toutes les conséquences, il est probable que cela ne se serait jamais fait.»

Outre les glissements de terrain (2 000 endroits sont classés dangereux), il y a des risques d’explosion des digues de protection sous l’effet de l’accumulation de sédiments. La pollution de l’eau, envahie d’algues vertes et brunes, atteint des niveaux inquiétants… «Dans vingt ans, le réservoir sera entièrement pollué, prédit Wu Dengming, écologiste longtemps harcelé pour avoir critiqué le projet, il était temps qu’on prenne cela au sérieux !»

Pour la première fois en vingt ans, les plus noires prédictions des opposants au barrage sont reconnues officiellement. A Pékin, un haut fonctionnaire chargé des Trois-Gorges au Conseil d’Etat s’est emporté : «L’essor économique ne peut se faire au prix du sacrifice de l’environnement.» Le gouvernement central, qui a déjà investi plus d’un milliard d’euros pour la protection du site en quelques années, a compris que l’addition écologique serait plus lourde que prévu. Le rêve fou du président Mao, devenu réalité grâce à Jiang Zemin, est un héritage empoisonné dans la Chine de Hu Jintao : «Maintenant, il est temps de payer les conséquences», annonce Weng Lida, le secrétaire général du Forum de Wuhan.

«La région devrait être rendue aux singes, transformée en parc national»

Qui paiera ? Comme souvent en Chine, les plus pauvres d’abord. Chongqing, la mégapole située en amont des Trois-Gorges, a saisi la balle au bond début octobre, admettant elle aussi pour la première fois les effets collatéraux du barrage qui fait sa fortune. Alors que le 17e congrès du Parti communiste chinois s’ouvrait à Pékin sur fond de «progrès scientifique» et de promesses sur l’environnement, les dirigeants de la ville ont annoncé le «déplacement de plusieurs millions d’habitants de la zone du réservoir des Trois-Gorges». La pollution, la disparition du dauphin du Yangzi ? La faute aux paysans, qui déversent engrais et ordures dans le fleuve. Les glissements de terrain ? Leur responsabilité encore : qu’ont-ils besoin de vivre dans des zones dangereuses ? «La sécurité environnementale de la région est menacée par la croissance de la population», a expliqué le vice-maire, Yu Yuanmu. La municipalité a annoncé une «campagne de relogements massifs dans les dix à quinze ans à venir» et le déplacement de 10 millions d’habitants de la zone du Yangzi.

Il s’agit en fait d’un plan d’urbanisation vieux de dix ans, opportunément ressorti au moment du congrès. S’emparant de l’argument écologique, Chongqing justifie son appétit de croissance et tend la main en direction de la capitale.

Cette ville de l’Ouest, souvent comparée à Chicago, se rêve en mégapole la plus peuplée de Chine. Elle a tout à gagner dans l’histoire. Des économies sur l’entretien du bassin d’une part, et des perspectives de développement de l’autre. Classée municipalité autonome depuis 1997, comme Pékin, Shanghai et Tianjin, Chongqing est surinvestie dans la course au développement. Dégoulinante de néons, souvent plongée dans un nuage de pollution cotonneux et surnommée pour cela «ville brouillard», c’est un immense chantier hérissé de grues et de gratte-ciel, avec des banlieues à perte de vue qui se toucheront bientôt.

En 2020, la population urbaine atteindra 21,6 millions, ont annoncé les experts. Plus du double de la population actuelle, à caser dans une circonférence dite «une heure». Le temps qu’il faudra, en voiture et sur l’autoroute, pour rejoindre le centre-ville. Mais tout le monde n’aura pas une voiture.

C’est l’heure de gloire des technocrates et des apparatchiks. «Avec ou sans problèmes d’environnement, cela fait des années que je conseille de vider cette zone», explique Lan Yong, 45 ans, géographe à l’université du Sud-Ouest de Chongqing et «expert» au niveau national : «La campagne est trop pauvre et surtout trop peuplée. Cinquante habitants au kilomètre carré sous les dynasties Song et Tang, deux cents aujourd’hui, ce n’est plus possible.» La zone des Trois-Gorges, dit-il, «devrait être rendue aux singes et aux animaux sauvages, transformée en parc national». Convaincre 4 ou 10 millions de personnes ne posera guère de problèmes : «Il faut faire de la propagande, les convaincre qu’ils seront mieux ailleurs, qu’ils seront un modèle pour le développement de la Chine.» L’histoire de l’empire du Milieu ne s’est-elle pas faite à coup de «migrations obligatoires» ? Pour Lan Yong, l’essai de Chongqing, s’il était concluant, «devrait être étendu à toute la Chine». Il n’est pas le seul à le penser. «Il y a quelques années, la politique dans le Grand Ouest était de développer les villes pour aider les campagnes, explique le professeur Lei Hengshun, mais aujourd’hui la situation s’est inversée.» Le bassin du Yangzi n’en finit pas d’être une région pilote.


Dernière édition par le Mar 6 Nov 2007 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 9:42

Chine toujours, cette info sidérante donnée dans la Matinale de Canal+ ce matin.

En raison du réchauffement climatique, le désert de Gobi s'étend. Il est fréquent de voir des tempêtes de sable atteindre Pékin et tout recouvrir de sable pendant plusieurs jours d'affilée.

Certains experts commencent à évoquer l'idée que d'ici quelques dizaines d'années, la situation sera telle qu'il faudra peut-être en venir à une évacuation totale et définitive de Pékin.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 12:09

Tout ceci est d'autant plus dingue que tous les experts tirent la sonnette d'alarme et que les puissants business men s'en tapent comme de l'an quarante ! Lors de la conférence du Dalaï-Lama sur les droits de l'homme que je regardais l'autre jour et qui date de 1998, il était déjà question du problème majeur que posait le développement de l'Asie (Chine et Inde en particulier) si on continuait sur le même modèle. C'est flippant cette impression de boule de neige, d'accélération de la violence des enchaînements des évènements qu'on ne pourra bientôt plus arrêter...

Anti
Revenir en haut Aller en bas
jean paul

avatar

Nombre de messages : 543
Age : 67
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 12:28

.. j'en ai froid dans le dos !!!!
Pour les Trois Gorges, j'étais au courant : c'est terrible - quelle inconséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Nat
Tress'erize
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 47
Localisation : Dans ses cartons ...
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 12:58

c'est toujours la même histoire , à quoi sert d'avoir des experts si on ne les écoute jamais...
le politique adopte toujours la même "solution" devant un problème...
créer des comissions, demander des rapports... le temps que les média se désintéressent de la chose...
puis quand l'urgence ultime est là , ils peuvent agir à leur guise sans se soucier de personne , vu qu'on est "au bord du gouffre" ou encore ils n'agissent plus du tout puissque "de tout façon c'est trop tard"

ça me rappelle cette histoire de prévention des risques sysmiques...
des chercheurs s'etaient vu sucrer leurs crédits sous prétexte que ça n'apportait rien de plus d'etre avertis encore plus tôt des activités sysmiques "le cout etant bien plus elevé que le bénéfice"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/nat_f
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 13:05

Nat, tu as raison sur ton commentaire, même si dans le cas présent, les experts avaient alerté l'opinion mondiale de façon indépendante, la Chine n'ayant demandé l'avis de personne depuis le début de ce projet démentiel. Il s'agit d'un pays totalitaire qui se fout très largement des conséquences politiques et humaines de ses actes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Importation de virus   Mar 6 Nov 2007 - 17:46

Moi je roule en pédi-bus.
Je vais à pied jusqu'au bus et comme il est deja passé ben je continue à pied jusqu'au bout !!
mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Importation de virus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Importation de virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Importation de virus
» [INFO] 3D ANTI TERRORIST [VIRUS]
» Sur l'importation des images dans les sujets
» VIRUS TRES DANGEREUX
» Comment eliminer un virus ds mon PC,svp de l'aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Réflexion sur la géographie-
Sauter vers: