Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SIDA, le cas dramatique de l'Afrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Dim 7 Oct 2007 - 16:50

Il y a des milliers de choses à dire là dessus, à commencer par les déclarations criminelles de plusieurs papes successifs contre le préservatif alors que les pays les plus touchés sont à dominante catholique, mais aussi la désinformation tout aussi criminelle de certains chefs d'état.

Sur 39 millions de personnes atteintes dans le monde (chiffres de 2006), 25 millions vivent en Afrique sub-saharienne. 72% des décès dus au sida dans le monde viennent de cette partie du monde. Les femmes sont les plus exposées. Au Zimbabwe, une femme enceinte sur 4 est infectée et va donc vraisemblablement transmettre la maladie à son enfant. Au Swaziland, 33,4% des adultes sont infectés, la plus forte prévalence au monde. Au Botswana, au Lesotho, en Afrique du Sud et en Namibie, les taux sont entre 20 et 24%.

Le président de l'Afrique du Sud, Thabo Mbeki, a longtemps affirmé qu'il n'y avait aucun lien entre le virus (VIH) et la maladie (sida). Son ministre de la Santé disait qu'un simple régime alimentaire permettait de vaincre la maladie. La moitié de toutes les morts en Afrique du Sud est due au sida (71% des personnes entre 15 et 49 ans). Là aussi, les principales victimes sont les femmes: un homme sur 5 avoue avoir commis un viol au moins une fois dans sa vie. Une enquête récente a montré que les Sud Africains passaient plus de temps aux enterrements qu'à faire leurs courses.

Le pays où la prévalence augmente le plus vite est le Mozambique. Il y a quelques jours, l'archevêque du Mozambique, Francisco Chimio, a déclaré que les préservatifs européens étaient volontairement infectés avec le VIH afin de tuer le plus possible d'Africains et de prendre possession de leurs terres. Il recommande donc de ne jamais utiliser de préservatif.


Sources: ONUSIDA / UNAIDS et Newsweek.
Nombreux documents en français disponibles sur le site d'UNAIDS http://data.unaids.org
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Dim 7 Oct 2007 - 17:18

c'est horrible... et dire que, en connaissance de tels propos, ce genre de type ne risque même pas l'excommunication...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 9:32

Aujourd'hui, journée d'action de la lutte contre le sida.

Sidaction rappelle qu'une personne meurt du sida toutes les 10 secondes. Son nouveau spot de pub est tristement impressionnant. On y voit un immense sablier. En haut, des dizaines de couples font l'amour. Couleurs sensuelles des peaux qui se mêlent.
Toutes les 10 secondes, un homme ou une femme vire au blanc cadavérique et tombe en bas, mort.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 17:44

Anna Galore a écrit:

Le président de l'Afrique du Sud, Thabo Mbeki, a longtemps affirmé qu'il n'y avait aucun lien entre le virus (VIH) et la maladie (sida).

Et pourquoi est-ce qu'il a dit ça ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 17:47

Parce qu'il s'était mis en tête que les traitements antirétroviraux proposés par les grands labos étaient une intox, un simple coup financier qu'espéraient faire ces derniers sur le dos des pauvres Africains. Un peu la même parano que l'archevêque du Mozambique: les Européens (et les Américains dans ce cas) ne pensent qu'à une chose, c'est envahir l'Afrique, c'est bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 18:15

Je ne sais pas.
En tout cas, je me souviens que lorsque John le Carré avait sorti La constance du jardinier, il avait dit que l'attitude des laboratoires pharmaceutiques en Afrique était encore plus crapuleuse que celle des marchands d'armes, lesquels ne sont pas précisément des enfants de coeur (voir The lord of War).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 18:18

Je n'ai pas dit que les labos étaient des anges. Je dis juste que sans traitement, les personnes infectées par le virus meurent. Ne confonds pas tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 18:24

De plus, il est extrêmement dangereux de prendre des fictions comme sources pour te forger une opinion - et ce, quels que soient les domaines. Lord of War et The Constant Gardener ne sont pas des documentaires journalistiques, ils sont construits pour t'amener à la réaction voulue par le scénariste. Je précise que j'ai vu ces deux films et que je les ai trouvés excellents mais je ne mélange pas mon plaisir de cinéphile et la réalité (en général bien plus complexe et nuancée que n'importe quel film d'action).
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 18:49

OK, OK.
Il y a seulement que j’ai tendance à penser qu’il y a des raisons aux choses ; des mauvaises raisons peut-être, mais des raisons qui, dans une logique donnée, ont un sens.

J’ai lu une fois dans Le Monde que le gouvernement sud-africain préconisait l’ail comme remède contre le sida. Ca m’a paru tellement extravagant que j’en ai conclu que ça devait être faux. Que Mbeki, qui n’est pas un abruti de militaire arrivé au pouvoir par la grâce d’un coup d’Etat, soit juste un paranoïaque et que cela expliquerait son attitude, me semble tout aussi suspect.

Dans ton premier post du fil tu dis que la moitié des morts en Afrique du Sud le sont à cause du sida, et que près des trois quarts de la population active est infectée. On annonce des chiffres du même ordre, bien qu’un peu moins sévères, pour toute l’Afrique. Cependant, un pays qui se voit ainsi amputé d’une part aussi importante de sa population peut difficilement éviter une totale désorganisation sociale. Les épidémies de peste qui ont ravagé l’Europe au Moyen-Age en sont un exemple. La Norvège en a subit une au quatorzième siècle, et l’effondrement de cette société a été telle qu’ils sont allés demander au Danois de bien vouloir prendre en charge les affaires d’Etat, de sorte que la Norvège est devenue une province danoise jusqu’à sa cession à la Suède à la faveur des guerres napoléoniennes. C’est vrai que l’Afrique n’est pas un modèle d’organisation sociale à l’Occidentale, mais il est tout aussi vrai que l’Afrique du Sud n’est pas la moins bien lotie sur le continent.

J’imagine que ces chiffres viennent d’organisations de lutte contre le sida, qui sont les mêmes à réclament des sommes d’une importance sans précédent dans une quelconque lutte en matière de santé publique. Tu comprendras que s’interroger sur le sujet ne peut pas faire du mal.

Je n’ai, par ailleurs, aucune opinion à faire valoir. Juste un peu d’étonnement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 19:24

Les chiffres viennent d'ONUSIDA, de l'Organisation Mondiale de la Santé (qui ne demande rien) et des ONG (qui comptent, souvent impuissantes, les malades et les morts sur le terrain). Les mettre en doute relève du négationisme.

Quelles que soient les raisons qui ont poussé Mbeki à tout faire pour freiner l'entrée des antirétroviraux dans son pays de 2000 à 2005, elles ont été la cause directe de centaines de milliers de morts. Je n'ai rien contre les débats d'opinion mais pas au détriment de centaines de milliers de vies qui disparaissent pendant que ces débats se tiennent. En 2005, Mbeki a d'ailleurs changé d'opinion et reconnu qu'il serait peut-être mieux, en effet, de soigner les gens avec des vrais médicaments (les mêmes que ceux qu'il qualifiait d'inefficaces et toxiques) plutôt que de leur donner de l'ail ou autres diversions maraîchères (son ministre de la santé avait été surnommé par la population le Docteur Betterave).

Comme on l'a compris a posteriori, la position de Mbeki était une façade à une négociation sur les prix des médicaments. Là aussi, il était juste d'exiger que les médicaments soient proposés à des prix bien plus bas qu'en Europe ou aux USA mais il était tout simplement criminel de suspendre leur utilisation pendant toutes les années qu'a duré la négociation - 5 ans je le redis.

Mon point de vue est purement humaniste et pragmatique (pas politique ou économique ou théorique): le traitement existait et en raison de l'entêtement de Mbeki, il n'a pas pu être utilisé par les personnes atteintes qui sont mortes, je le répète, par centaines de milliers rien qu'en Afrique du Sud. Rien ne justifie un tel désastre.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   Lun 8 Oct 2007 - 19:48

Que Mbeki ait freiné l’utilisation des médicaments pour les obtenir à des meilleurs prix est effectivement une raison plausible, mais ne me semble pas correspondre à la chronologie des faits. J’ai vu un documentaire où l’on suivait un militant de lutte contre le sida sud-africain se démener dans un procès contre les laboratoires à propos des brevets, procès qui a été emporté par ceux qui réclamaient des génériques. C’est une fois que cela était acquis, que Mbeki a décidé de ne pas les utiliser. Je ne sais pas quand est-ce que c’était (tu dis entre 2000 et 2005, je te crois sur parole), mais si ce documentaire dit juste, le combat sur les génériques a été gagné avant la position du gouvernement sud-africain.

Sinon, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas s’interroger sur les chiffres d’un organisme quelconque sans se faire immédiatement insulter.

Et pour finir, je n’insisterai pas et j’en resterai là, je me demande dans quel état serait la France si, tout d'un coup, elle se retrouvait avec des centaines de milliers de personnes actives en moins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SIDA, le cas dramatique de l'Afrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
SIDA, le cas dramatique de l'Afrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» Lignes Maritimes d'Afrique Equatoriale
» TP MAZEMBE CHAMPION D'AFRIQUE DE CLUB1
» La famille nombreuse en Afrique!
» Poeme sur le sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: