Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les arbres pleurent aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 14:59

Chronique lu dans le monde.fr du 08/10/2007

Qu'est-ce qu'un arbre ? On ne le sait pas toujours. La plupart du temps, notre regard glisse, ignore l'arbre croisé. Les arbres font partie d'un tout : on les néglige, on passe sans les voir. Littéralement, on les fond dans le paysage. Mais il arrive qu'un arbre retienne l'attention : notre regard est alors happé. Notre main se pose sur l'écorce du tronc comme sur l'encolure d'un cheval...

Un arbre, cela peut s'admirer, cela peut s'aimer. Un arbre, c'est une source d'énergie, de vie et de beauté. On y pense en apprenant que le marronnier, situé dans la cour de la Maison d'Anne Frank, est en sursis. Cet arbre-là n'est pas tout à fait un arbre comme un autre. C'était bien l'un des rares pans de nature que la jeune adolescente juive, recluse durant deux ans dans un grenier d'Amsterdam pendant la seconde guerre mondiale, pouvait regarder en laissant flotter son imagination. Elle y avait sa place préférée et elle note dans son Journal, à la date du 23 février 1944, alors qu'elle est en compagnie de Peter : "Nous avons regardé tous les deux le bleu magnifique du ciel, le marronnier dénudé aux branches duquel scintillaient de petites gouttes, les mouettes et d'autres oiseaux, qui semblaient d'argent dans le soleil et tout cela nous émouvait et nous saisissait tous deux à tel point que nous ne pouvions plus parler."

Le 13 mai 1944, elle note encore : "Notre marronnier est totalement en fleur ; de haut en bas, il est bourré de feuilles et beaucoup plus beau que l'an dernier." Cet arbre, âgé de 150 ans, est aujourd'hui malade au point qu'il est question de l'abattre. Mais peut-on couper l'arbre d'Anne Frank ? N'est-il pas devenu le symbole d'une réclusion et de la liberté ? N'était-il pas un grand frère, un confident, un consolateur ? N'a-t-elle pas écrit : "Aussi longtemps que ceci dure et que je puis en profiter, ces rayons de soleil, ce ciel sans aucun nuage, il m'est impossible d'être triste."

Hélas ! Le tronc est à présent attaqué par les champignons, rongé et corrompu par des insectes parasites. La moitié du fût est évidé et le tout menace de ployer. Le propriétaire et les autorités municipales, inquiètes, ont autorisé sa mise à mort, proposant de replanter au même endroit un "greffon" du même marronnier.

Mais l'arbre d'Anne Frank a trouvé des défenseurs. Tout sauf la mort ! Un traitement et une structure légère de soutien, disent-ils, pourraient sauver le marronnier. L'Institut Anne-Frank a obtenu un délai, jusqu'au 1er janvier, pour faire une proposition.

Qu'est-ce qu'un arbre ? On le mesure mieux maintenant. C'est beaucoup plus qu'une matière inerte. C'est un aimant et un miroir. Une parcelle d'histoire et d'espoir. Le vieux chêne porte en lui la sagesse, l'acacia la légèreté, le peuplier l'élégance, le cyprès l'austérité. Un arbre, c'est le souffle et la vie.

En Louisiane, dans la cour du lycée de Jena, un arbre au port impressionnant protégeait durant les recréations les jeunes Blancs des rayons du soleil. En 2006, de jeunes Noirs eurent l'audace de s'inviter sous le feuillage protecteur. Le lendemain, les lycéens découvraient, accrochées à une branche de l'arbre, trois cordes à noeud coulant... Dans le Sud profond, ce signe ne trompe pas et signifie : sales nègres, passez votre chemin ! Annick Cojean a raconté cette histoire dans Le Monde du 18 juillet. Elle a aussi retracé l'incroyable succession de tensions et de heurts qui s'ensuivirent. Et elle est revenue, dans Le Monde du 2 octobre, sur l'incarcération pour complot et coups et blessures aggravés, puis la libération, du jeune noir Mychal Bell.

In fine, l'administration du lycée a fait procéder à l'abattage de cet arbre de la colère. Pour effacer. Pour enfouir la vilaine plaie du racisme. Dressé en majesté, cet arbre-là protestait. Il était à lui seul un cri et un rappel.

Laurent Greilsamer

****


L'arbre de la colère

Le Monde du 18 Juillet 2007
Par Annick Cojean, envoyée spéciale

Extrait : En Louisiane, des lycéens noirs voulaient s'asseoir sous un arbre réservé aux Blancs : trois cordes de pendu ont été suspendues aux branches. Après plusieurs bagarres dans la petite ville de Jena, seule s'impose la justice des Blancs. C'est une histoire du vieux Sud. Une histoire tragique, hantée par des démons surgis d'un autre temps. Une histoire en noir et blanc. A l'ombre d'un vieil arbre, splendide et harmonieux, déployant généreusement ses branches, déjeunaient depuis des décennies les élèves blancs du lycée de Jena, petite ville de 3 000 habitants nichée au fin fond de la Louisiane et à la population blanche à 85 %.
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 15:32

Les arbres de Louisiane ont des raisons de pleurer c'est certain...

LIGE DANIELS SEPIA

Ne baisse pas les yeux Lige,
Regarde la lumière.
Et flotte...
Marche, cours !
Fuis ce monde tressé de haines pâles,
Piétine ces fronts épais,
Ces yeux creux,
Ces âmes gangrénées...
Ces sourires monstrueux
Pendants aux bouches des barbares
En cols blancs...
Le soleil te sourit Lige, regarde le bien en face !
Toi, seul dans sa clarté, ton âme s'affranchit
De l"humanité.
Des pieds, des mains tranchés.
Des immolés, des violés.
Trophés d'une chasse aux raisons anémiques,
souvenirs vomitifs, honteux !

"ça pue la chair humaine qui brûle, j'aurais pas crû !
J'en ai rendu ma bière, t'imagine ?"

Non, j'imagine pas grand-père mais quand même... J'vais gerber.




Une image de lynchage est rattachée à ce texte mais je ne vous la mettrais pas aujourd'hui. Parfois je me dis qu'on devrait mettre des plaques avec les noms de chaque pendu lynché dans le sud des USA, au pied des arbres qui les ont vu mourir. Mais qui se souvient encore de ces noms-là ? A part peut-être ces arbres...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 15:41

chinois chinois
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 18:14

Merci m'z'elle.

Tiens, pour toi, la Chouquette :



Anti, sauveteuse de marronniers en plein carrefour rue Soufflot, même pô peur !


Dernière édition par le Mar 9 Oct 2007 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 18:18

Trop forte toi. Tout plein de mercis Gaga
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 18:28

De rien ! Un autre livre que je ne connais pas mais rien que le titre me fait fondre :



Dans ce livre, vous découvrirez que le Château de Versailles est un haut lieu dans lequel se passe des choses bien étranges. Pour cette famille qui habite l'une des rues adjacentes, quelle est cette fabuleuse rencontre qui vient un jour frapper à sa porte, pour s'entretenir secrètement avec le fils de 13 ans, Julien ? A travers les signes de l'Apocalypse et en gravissant l'échelle de Jacob, découvrez avec lui l'enseignement de l'arbre Maître, Zohor.

http://www.amazon.fr/Zohor-Larbre-qui-parle-enfants/dp/2909735788

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Gérard FEYFANT

avatar

Nombre de messages : 1342
Localisation : 45.12 N - 0.41 E
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mar 9 Oct 2007 - 22:58

Oui les arbres pleurent aussi



Et comme il a dû en verser des larmes, l'arbre de Goethe, témoin des pires atrocités à Buchenwald ! Comme il a dû en pousser, des cris d'horreur et d'impuissance !


«Je ne jouerai désormais pour votre fille que tant que je saurai que cette femme et cet enfant, là, dehors, restent vivants et seront bien traités. »
La folle témérité de ton grand-père plut au colonel Pister. Il releva le défi. Nous eûmes, ta grand-mère et moi, régulièrement double ration et chaque jour, les SS nous conduisaient sous le célèbre "Chêne de Goethe". Cet arbre, qui d’ailleurs était un hêtre, était planté sur l’Ettersberg. Le poète aimait travailler et rêver à son ombre. C’est à cet emplacement que, le 5 mai 1937, le général SS Eicke décida d’implanter le futur camp de Buchenwald qui s’appela tout d’abord camp de concentration d’Ettersberg. Cet arbre existe encore aujourd’hui. Il n’est plus qu’un moignon squelettique et dérisoire qui adresse au ciel toute la souffrance dont il fut le témoin. Dans un millier d’années, il n’aura pas fini de s’en libérer ! Il était visible de la fenêtre et chaque jour, Pyrrhus pouvait vérifier que nous étions bien vivants. Ta grand-mère, ni moi avant la libération du camp, ne sûmes jamais pourquoi, jour après jour, des gardes nous conduisaient à cet emplacement où nous restions des heures immobiles, sans rien faire, mais en vie.


Extrait de "Le plus beau violon du monde" Chapitre 7 L'histoire de Pyrrhus.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mer 10 Oct 2007 - 0:41

Les enfants pensent naturellement que les arbres pleurent...

http://www.vivelecole.net/index.php/Projet-artistique

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mer 10 Oct 2007 - 8:55

LE PLATANE PLEURAIT...

Le platane pleurait sa si verte vallée
Où riaient bien des congénères.
On l’avait transplanté, là, au bord de "l'artère".
Qu’une plaque au fond bleu dit « Allée »...

En fait de mail fleuri, ce n'était qu'une rue !
Avant, il y avait ses frères.
Maintenant, il est seul au bord de l'avenue,
Fer au pied : de ces grilles austères...

Le platane pleurait sa route de campagne
Bordée d’arbres en liberté;
Un passant du trottoir, là, lui a raconté
Leur vie: la tristesse le gagne.

Il n'a pour seuls amis que moteurs vrombissants,
Senteurs de gaz d'échappement !
Pour lui, point de parfums de printemps fleurissants,
Nul vert gazon et nul amant

Qui oserait graver deux cœurs sur son vieux tronc,
Couvert de poussière noirâtre,
Qui voudrait incendier, un beau jour, dans son âtre,
Sa branche, au feu de sa passion.

Le platane pleurait les fleurettes aux pieds,
Des alter ego des chemins,
Et les baisers d'oiseaux, les toiles d'araignées
Lui, n'a que l'urine des chiens.

Pleure plus… Que tu sois planté dans les goudrons
Ou dans l'humus des verts coteaux,
Que tu sois entouré de fleurs ou bien d'autos,
Tu es un arbre et nous t'aimons.

Platane de la ville ou platane du champ,
Tu es à jamais respectable !
Vous méritez tous deux de Virgile un doux chant
Et de La Fontaine une fable !


Alfred
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   Mer 10 Oct 2007 - 9:47

Gérard FEYFANT a écrit:
Oui les arbres pleurent aussi



Et comme il a dû en verser des larmes, l'arbre de Goethe, témoin des pires atrocités à Buchenwald ! Comme il a dû en pousser, des cris d'horreur et d'impuissance !


«Je ne jouerai désormais pour votre fille que tant que je saurai que cette femme et cet enfant, là, dehors, restent vivants et seront bien traités. »
La folle témérité de ton grand-père plut au colonel Pister. Il releva le défi. Nous eûmes, ta grand-mère et moi, régulièrement double ration et chaque jour, les SS nous conduisaient sous le célèbre "Chêne de Goethe". Cet arbre, qui d’ailleurs était un hêtre, était planté sur l’Ettersberg. Le poète aimait travailler et rêver à son ombre. C’est à cet emplacement que, le 5 mai 1937, le général SS Eicke décida d’implanter le futur camp de Buchenwald qui s’appela tout d’abord camp de concentration d’Ettersberg. Cet arbre existe encore aujourd’hui. Il n’est plus qu’un moignon squelettique et dérisoire qui adresse au ciel toute la souffrance dont il fut le témoin. Dans un millier d’années, il n’aura pas fini de s’en libérer ! Il était visible de la fenêtre et chaque jour, Pyrrhus pouvait vérifier que nous étions bien vivants. Ta grand-mère, ni moi avant la libération du camp, ne sûmes jamais pourquoi, jour après jour, des gardes nous conduisaient à cet emplacement où nous restions des heures immobiles, sans rien faire, mais en vie.


Extrait de "Le plus beau violon du monde" Chapitre 7 L'histoire de Pyrrhus.

Tant qu'à citer un auteur, autant le citer entièrement!
http://liensutiles.forumactif.com/Gerard-Feyfant-f113/Le-plus-beau-violon-du-monde-t11534.htm

Ah! si je n'étais pas là..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les arbres pleurent aussi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les arbres pleurent aussi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les arbres pleurent aussi, un album sur le marronnier d'Anne Frank
» Les arbres pleurent aussi
» Poème "Les chiens pleurent aussi" écrit par Louis AMADE de la part de Josiane
» Si toi aussi tu viens de ce merveilleux pays qu'est la Moselle
» Félicie Aussi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: