Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une main sur la gueule...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Solarien



Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:14

Solarien a écrit:
k'en suis arrivé à penser que les griefs de la direction étaient peut-être fondés
Dans n'importe quelle entreprise, c'est le droit et le devoir de la direction de veiller à son image de marque.
Un commercial déguisé en punk, ca se fait, mais en Allemagne...
Que ces remarques soient vraiment fondées, c'est une autre affaire...
Se retrouver avec dirlo avec piercing et crête verte, ce qui est arrivé à un de mes amis allemand, reste impensable en Belgique..
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:18

Et merde, j'ai sucré ton post par erreur... La journée a été longue...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:19

Solarien a écrit:
en suis arrivé à penser que les griefs de la direction étaient peut-être fondés
Dans n'importe quelle entreprise, c'est le droit et le devoir de la direction de veiller à son image de marque.
Un commercial déguisé en punk, ca se fait, mais en Allemagne...
Que ces remarques soient vraiment fondées, c'est une autre affaire...
Se retrouver avec dirlo avec piercing et crête verte, ce qui est arrivé à un de mes amis allemand, reste impensable en Belgique..
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:23

rizlabo a écrit:
Solarien a écrit:
je pensais que cela avait changé.
Je le pensais aussi... Je pensais au début que tel fait, tel cours était le fait d'un enseignant isolé.
En primaire, il n'y a plus de manuels... Le résultat est celui que tu devines...
En secondaire, il n'y a de manuels (assez bien faits) qu'en maths et en langues. Ouf...
Sur le papier et en principe, de grands changements de perspectives ont été autorisés par les cranes d'oeufs, mais sont presque totalement ignorées. Elles sont généreuses, mais inapplicables faute de réalisme et le reste s'est dissous dans l'habituel passivité du fonctionnariat et de l'incompétence. Sait-on seulement que l'on recommande aux enseignants de sortir le plus possible de leur classe ? Peu le font, et je dis tout de suite pourquoi : avec un mauvais contact enseignant-élèves, une sortie est condamnée à la débandade garantie. Première raison. La seconde, c'est la passivité, encore et toujours...
En résumé, j'ai retrouvé mot pour mot ceci : "On fabrique du porphyre à Quenast". Ca me faisait rire en 1962 par son incongruité, maintenant ça me fait moins rire...
Non, non, rien à changé...

Tu m'as appris quelque chose, au travers de ton fils Romain. Mais aussi, je crois qu'il y a une certaine "démission" dans le chef des enseignants. Regarde la violence entre élèves, le racket... sans compter le problème du foulard, tout cela n'existait pas en 1980, ou si peu. Et avec ça... qui on a pour gérer ce fourbis? Arena! Je l'ai vue se pavaner en VIP lors d'un grand prix de Francorchamps il y a quelques années, mon idée était faite! et pour sa douche... pffff


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:25

rizlabo a écrit:
Et merde, j'ai sucré ton post par erreur... La journée a été longue...

Me semblait bien qu'y avait anomalie.
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:46

En attendant, Rizlabo, nous les Belges sommes sans gouvernement depuis +- 4 mois. Je pense que nous sommes à l'aube de moments difficiles. Même si un progrès sur les accords ont été lâchés par les médias, je ne puis m'empêcher d'être pessimiste. La cassure est nette, et recoller les morceaux me semble illusoire. Ton érudition me pousserait à te demander ce que tu en penses, mais je crois que pour toi ce soir, la fatigue l'emporte, moi-même essaie de me concentrer sur Ripostes sur France 5.

Bien amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 22:04

Mes réflexions sont plus prosaïques, et j'avance pas à pas...
Ma fille a du quitter cette école il y a deux ans et changer de filière, et je constate qu'elle est épanouie comme peu d'ados de son âge le sont. Difficile, rebelle, mais tellement intéressante, de l'avis de tous.
Je cale devant son dossier à rééplucher entièrement : j'ai la certitude maintenant que son échec n'est pas tout à fait et entièrement de sa faute comme on me l'a prétendu.
Voilà donc: un conducteur imprudent a démoli ma famille, fait perdre un an de vie à mon fils et blessé ma fille. Ce conducteur, qui n'est pas fou, ni ivre, ni malhonnête ne sait tout simplement pas maîtriser sa machine. Ce conducteur, c'est la directrice.
Et qui lui a confié les clés du bahut ? L'évêché. L'évêque de Liège.
Qui a lui aussi, été probablement abusé. Qui n'a pas tenu compte du principe de Peter en vertu duquel on monte dans la hiérarchie jusqu'au point exact ou l'on est totalement incompétent.
Je ne connais pas Madame Arena et je n'ai pas à la juger pour une ridicule histoire de douche.
Je vais faire la connaissance d'un évêque, fort probablement. Je vous raconterai ça. Avec des photos de moi lui serrant la louche ? Oui.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Lun 15 Oct 2007 - 21:05

Le fiston est inscrit dans une autre école et commence mercredi. Zou.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Lun 15 Oct 2007 - 21:06

La parole est à la défense...


Bonjour Monsieur,

Je me permets de réagir à votre mail. Oui, le cas de Romain sera évoqué lors des Conseils de classe,mais le 19 octobre et non le 29 comme vous l'écrivez.

Vous pouvez estimer que c'est tard, soit. Je ne souhaite pas imposer aux professeurs des réunions supplémentaires pour analyser le cas des élèves qu'ils recommencent leur année ou non. Lorsqu'une difficulté est relevée, les professeurs m'en informent et nous décidons de l'opportunité de "provoquer" une réunion extraordinaire. Ce cas est tout à fait exceptionnel.

Le cas de Guillaume nous préoccupe comme le cas de n'importe quel élève inscrit à l'institut. Ses nombreuses absences, même si elles sont justifiées par certificat médical ou mot de la maman, nous alarment. Plusieurs professeurs m'ont interpellée à ce sujet.Vous me dites que les résultats sont bons. Je n'ai aucune raison de mettre votre parole en doute.Si tel est le cas, je m'en réjouis. Reste à voir ce que couvrent les résultats : toutes les évaluations dans la branche? Une partie seulement? Dans quelle proportion? J'aurai de plus amples renseignements lors du Conseil de classe.



Le cotitulaire vérifie toutes les 3 semaines le journal de classe. Il appose sa signature à la date du jour. Aucun professeur ne peut vérifier la véracité de ce qui est écrit comme point abordé dans un cours, si ce n'est le titulaire du cours lui-même. Nous insistons pour que l'élève prenne ses responsabilités quant à la tenue de son journal de classe. Les professeurs annoncent en début ou fin d'heure les points abordés au cours soit en l'inscrivant au tableau soit en le dictant. Cela me semble une excellente solution. D'autres établissements procèdent peut-être différemment, c'est possible.

C'est la liberté de tout établissement. Nous pouvons, et nous le faisons,échanger nos pratiques en vue d'amélioration.Nous ne nous en privons pas.

J'estime faire le nécessaire pour que vous receviez un double des circulaires. Je garde parfois celle-ci sur mon bureau une semaine avant de pouvoir la faire parvenir en main propre à Romain parce que celui-ci est absent...

A lui seul, Romain mobilise plus d'énergie que l'ensemble des élèves de sa classe. Je le fais bien volontiers. Mais si je devais agir de la même façon avec tous les élèves dont les parents sont séparés, je ne ferais plus que cela, j'aimerais que vous vous en rendiez compte.

Tout contrat signé durant une année scolaire prend automatiquement fin à la fin de cette même année scolaire. Guillaume n'est pas actuellement "sous contrat".Lors des conseils de classe à venir, la question peut ou non être mise à l'ordre du jour sur base d'éléments le justifiant. A suivre donc.

Je me permets enfin de réagir à une des phrases de votre mail: "Romain a dissipé une année de vie , c'est en grande partie de votre faute: il vous eut suffit de le forcer à mettre son journal de classe et ses cours en ordre à temps comme je m'efforce de le faire à votre place". Je ne peux accepter que vous nous teniez responsable de l'échec de Romain. Romain a manifesté un réel désintérêt pour les études l'an dernier. Je l'ai personnellement rencontré, il s'est montré "très fermé" par rapport à toute forme d'aide. De plus, il ne suffit pas d'avoir un journal de classe et des cours en ordre pour réussir une année scolaire. Encore faut-il étudier, rendre ses devoirs à temps, être présent aux cours et avoir des cotes satisfaisantes.

Je crois comprendre au travers de votre mail que vous ne partagiez pas l'envie de Romain de se réinscire à l'Institut. Dans l'intérêt de Romain , il me semble plus que nécessaire qu'une réelle confiance s'installe entre parents et équipe éducative. Le discours que tient Romain lorsque je le rencontre ne me semble pas sain. Par exemple, s'il ne prend pas une part active au cours, il me dit que c'est parce que l'année dernière les professeurs avaient dit que...

Ce qui s'est passé l'an dernier est terminé. Il faut aller de l'avant. Les professeurs attendent de Romain qu'il participe au cours. Cela leur permet de s'assurer, avant une évaluation, que l'élève a compris la matière. Si Romain ne souhaite pas participer, alors il doit savoir qu'il se prive de renseignements sur la qualité de son apprentissage avant une évaluation. A lui de prendre ses responsabilités.

J'espère de tout cœur que nos rapports seront à l'avenir moins tendus et ce dans l'intérêt de Romain, bien entendu.

Bien à vous.

M-F.MONTRIEUX.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Lun 15 Oct 2007 - 21:09

rizlabo a écrit:
Le fiston est inscrit dans une autre école et commence mercredi. Zou.

Génial ! C'est exactement ce que j'aurais fait.
Est-ce que d'autres parents ont réagi ?
J'espère qu'il y aura une suite à l'histoire. Et que tu la raconteras. Tu pourras ainsi insuffler de l'énergie aux parents qui n'osent pas. Ce doit être difficile d'aller à l'encontre d'une grosse machine comme celle là. A part retirer l'enfant et le placer ailleurs, ce qui est la première démarche, qui s'aviserait de continuer le combat en parallèle ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Lun 15 Oct 2007 - 22:17

Le problème est que l'affaire enfle, de toute évidence...
N'oubliez pas une donnée essentielle : la mère de Romain est tout ce qu'on veut, mais elle est une enseignante de combat, donnant cours à des élèves les plus difficiles dans une école de pointe.
Les enseignants droits dans leur botte ne supportent absolument pas les brebis galeuses qui font tant de tort à leur image, en une douzaine d'enseignants et deux directeurs d'établissements suivent de très près ce très intéressant débat avec toutes les pièces en main.

Objectif numéro un, absolu : extraire Romain du champ de bataille et l'installer le mieux possible dans sa nouvelle école, à ce qu'on dit la meilleure de la ville. Mais c'est une énorme bahut ou la lutte pour la vie n'est pas un vain mot. Terminé le parternalisme catho, il va dans une école officielle. Traduction en belgo-français : une école laïque. De l'Etat.
Et bien évidemment, ces gens-là ont une avance dans les matières scientifiques et en langues qu'il s'agit de rattrapper : ce n'est pas une école de futur nantis qui se contenteront de reprendre l'étude de papounet en dissertant sur Virgile.

L'objectif numéro deux qui consisterait à nettoyer les écuries cathos me concerne donc moins. Sauf une chose. A l'évidence, Romain et bien d'autres élèves ont été les victimes d'une enseignante indigne, à savoir l'impensable Madame Albert, sa prof de religion. Et il nous dit clairement qu'il attend une excuse.
Je lui ai promis et sa mère l'a fait 46 fois : on fera l'impossible, mais il est normal et juste que l'insulte soit réparée. Car ici, on a dépassé le cadre scolaire et on se trouve devant un cas de litige juridique, il y a eu harcèlement moral, et pas seulement contre lui. Il y a eu insultes. Mon hypothèse est pour le moment d'ester en justice.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Lun 15 Oct 2007 - 22:22

Citation :
Est-ce que d'autres parents ont réagi ?
L'association de parents est truffée de cul-terreux et de béni oui-oui.
J'avais l'intention de noyauter la chose et de flinguer de cette position que je croyais confortable, mais j'ai appris qu'une maman excédée s'y est épuisée en vain.
On essaye d'oublier et on passe à autre chose, c'est bien humain...

Mais, pas de chance pour cette école, sa directrice et son personnel, j'ai nettement l'impression que sa mère y ira au bulldozer, c'est sa nature...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 0:07

Hé bé, ça traine pas...
J'apprends qu'une descente d'inspecteurs gestapistes stipendiés par l'évêché aura lieu lundi prochain.
Parait qu'ils sont féroces, motivés et assez consternés par ce qu'on leur raconte.
Le monde n'est pas totalement mal fait, même chez la curaille il y a des limites.
Je connais leurs méthodes, ils sont vraiment dégueulasses les curés quand ils se mettent en tête de vous chercher des poux. Comme c'est pas moi, je prends un cure-dent, une chaise-longue et je m'installe confortablement.
On dirait que je vais bientôt pouvoir retourner à l'anonymat.
La main sur la tronche ? Faut voir, soupeser tranquilou. Ptete bien que c'est plus la peine de me fatiguer questions sévices bricolés maison.
Les pros rentrent en scène, on va voir la méthode.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 2:21

Le missile du jour avant d'aller au plumes...





Je prends connaissance de votre mail à l'instant et je vous remercie vivement d'avoir bien voulu développer vos arguments.

Je me propose de les examiner à fond, d'y réfléchir avec l'attention qu'ils méritent et de vous faire part de mes remarques en détail.



Je crois cependant nécessaire de revenir sans délai aucun et en urgence sur le passage suivant, puisqu'il y va de la sécurité de Romain.



"Le cas de Guillaume nous préoccupe comme le cas de n'importe quel élève inscrit à l'institut. Ses nombreuses absences, même si elles sont justifiées par certificat médical ou mot de la maman, nous alarment.

Plusieurs professeurs m'ont interpellée à ce sujet"



J'aimerais savoir qui sont exactement les professeurs que vous mentionnez, les dates de ces interpellations, leur forme et pourquoi ces absences les alarment tant.



Je regrette de devoir travailler de mémoire, puisque Romain n'est exceptionnellement pas chez moi ce soir que par conséquent je ne dispose pas immédiatement des pièces nécessaires.

Je pense que les billets d'absence sont au nombre de cinq, et que deux seulement ont été signée par sa mère.

Les absences que je couvre de ma signature sont au nombre de trois pour 4 jours distincts seulement.

On compte aussi deux billets de retard et une engueulade justifiée du professeur de gym qui avait bien cerné le problème : Romain s'était trompé dans l'horaire et était arrivé en retard à son cours.



Je sais que Romain a tenté de carotter le cours de gym de jeudi.

Notons que le soir précédent il était atteint de diarrhée et de vomissements, que je lui ai refusé absolument de faire sauter le cours de gym, que la manœuvre a été découverte et qu'à cette occasion justement mais bizarrement il s'est retrouvé dans votre bureau.

Je suppose que le nécessaire a été fait pour le sanctionner si besoin est, je lui ai dit son fait pour ma part.





Je me suis entretenu par téléphone (la date est incertaine de mémoire et je suis fatigué) avec le responsable des absences (dont j'ai oublié le nom) et nous sommes entièrement tombés d'accord pour admettre que les absences de Romain sont justifiées et nécessaires. C'est lui qui m'a induit en erreur en m'indiquant que la date du CC était le 29/10 et non le 19 comme correctement indiqué dans le JDC et votre site internet.

Il doit s'en souvenir puisque je m'ouvris à lui des problèmes qui nous occupent, et nous mîmes fin à cette agréable conversation en convenant mutuellement qu'elle fut très utile.





De plus, et pour être absolument certain qu'il n'y a aucun trou dans notre système de contrôle, je pris dès que possible le soin de vérifier entièrement le JDC et d'annoter à l'intention du titulaire les éléments qui n'avaient pas retenu son attention et qui justifient pleinement selon moi les quelques absences de Romain.





Je ne comprends donc pas pourquoi vous suspectez les billets d'absence signés par Madame Lourtie et le Docteur Destiné et je m'en inquiète fort : pouvez-vous m'en dire plus et exactement ?



D'avance, je vous en remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Granad'A

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 74
Localisation : Saint Egrève dans l'Isère - quartier La Monta
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 18:47

Ah ! C'est une histoire d'évêque ?
Je me disais aussi...

Ouais, sacré coup de gueuse, de gueule pardon !

Content d'être su LU, ça instruit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmajeur.com/granade-art
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 19:46

Kestuveux, faut bien que Saint-Nicolas apparaisse, à la fin, un peu comme dans les Walt Disney ou t'as même la musique qui va avec le happy-end de justesse.

Merci de ton commentaire, ça fait du bien ces injections de vitamines, on n'est pas des bêtes.

Romain commence demain dans sa nouvelle école, le proviseur nous a fait sans le vouloir une démo étincelante de ce qu'il fait exactement et tout le temps ce qui semblait si difficile à obtenir ailleurs.
Comme j'essaye d'être un gentleman, même rock'n'roll, j'ai annoncé la nouvelle d'un ton apaisant à son ancienne école, et ça s'est tout à fait bien passé, je vous l'assure.
Seulement voilà : chose promise, chose due, on est en train d'entasser du lourd pour flinguer sa prof de religion, je suis passé chez mon avocat et il m'a indiqué l'art et la manière, c'est tout simple : il suffit de déballer l'histoire au commissariat le plus proche.

Bravo Rizla, t'as bien bossé mon pote. Enfin, moi je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 19:47

Vous deux, je voulais vous faire vous rencontrer. Ben... c'est fait. lk

Contente pour Romain. Qu'il puisse désormais construire pas à pas son avenir, c'est l'important.
Pour le reste, je suis convaincue qu'il faudrait un grand coup de pied dans la fourmillière, mais que ce n'est pas demain la veille...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Mar 16 Oct 2007 - 20:06

L'enseignement catholique a mis 15 ans à liquider les poches de pédophiles qui nichaient dans leur organigramme.
Tiens donc, ça ne m'étonnerait pas que madame la turlutrice cache la merde au chat. C'est grave ce que je dis ? Ca s'est vu, et pas qu'une fois.
La-dessus, suivez mon raisonnement puisque j'affirme que l'enseignement est un refuge à pédo mais aussi à minables, on se trouve devant une montagne, mais elle est bien visible, bien posée là en vue.
Mais ça ce sera pas mon combat, parce que
1) j'ai beaucoup mieux et bien plus agréable à faire : m'occuper à fond de ce qui me regarde, et qui regarde Romain directement, immédiatement

2) je connais parfaitement le monde catholique de l'intérieur et je sais ce qu'ils valent, ils n'ont aucune parole car tout est ad majorem dei gloriam basta. Même lorqu'il s'agit de couvrir l'impensable. On est je pense, tous ou presque tous assez d'accord là-dessus. La réforme de l'Eglise et de ses satellites, vous pensez bien, très peu pour moi : qu'ils crèvent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une main sur la gueule...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Tu veux ma main dans ta gueule ?
» Quand GW se fait prendre la main dans la gueule du squig
» Une main dans sa culotte...
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: