Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une main sur la gueule...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus


Nombre de messages : 7973
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 1:51

Un délégué d'Amnesty International vient de passer et m'a remercié : grâce au truc de l'étau, me dit-il, une signature de plus pour le boycott de Pékin 2007. Et par un jambon de Bayonne en plus, souligne-t-il.

Je rends tout le monde heureux en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 2:28

Je me demande si je ne dépasse pas un peu la mesure, je deviens enragé.
Me voilà en train de lui lire le cours de français abscons de Mossieur Martin, de sa même voix monocorde. Je vais avoir de gros ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 8:24

rizlabo a écrit:
Je me demande si je ne dépasse pas un peu la mesure, je deviens enragé.
Me voilà en train de lui lire le cours de français abscons de Mossieur Martin, de sa même voix monocorde. Je vais avoir de gros ennuis.

mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 9:48

Il faudra bien assumer ce dégât collatéral, par exemple en plaidant la légitime défonce, en arguant que Monsieur Martin s'est déjà fait planter par l'inspection scolaire pour non-respect du programme.
Les six premiers pages du cours, ça jacte simili-universitaire, et j'ai compté : 47 concepts de linguistique et ce, sans l'ombre d'un moindre glossaire, ce qui est la politesse d'un auteur lambda.
N'est-ce pas un peu exagéré ? Oui ? Vous êtes bien d'accord ?
Alors l'affaire est entendue et j'ai cause gagnée.
Ca ne vous intéressait pas, Madame la putéfactrice, mais vous voila maintenant au parfum.
Monsieur Martin n'est d'ailleurs pas le plus mauvais, je sens que nous avons le temps d'en causer, et Mein Got, Ach ! Nous Zavons Les Moyens Te Fous Zen Barler.
Si, si, rassurez-vous. Je sais que je perds un peu mon temps, mais c'est tout à votre profit, n'est-ce pas Madame la torréfactrice ?
La prochaine fois, vous vérifierez vos sources quand Monsieur Martin se plaint de ce qu'il a 21 élèves particpationnistes, pétillants (c'est son expresion) et que le seul dadais de Romain se contente d'avoir 49 sur 50 et ne dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:21

Je sais comment tu peux lui faire peur, une fois que tu l'auras vissée sur les montants du portail de l'école : t'amènes un bouquin de Sylvie Monfort et t'en fais la critique. Lâche-toi, surtout. N'aie pas peur. La dernière fois c'était rien qu'un essai. Chuuttt Chuuttt

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:30

mdr T'as pas oublié, heingue
mdr
Je ne réserve ça qu'en toute dernière extrémité, car je risque de me faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:38

Ouellè cette fameuse photo, que je lui envoie par mail, à madame la perceptrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:46



Explique lui que ce n'est qu'une petite photo de rien du tout, ne représentant qu'une virgule de la réalité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:47

On est dimanche : je m'apprête à découper le roosbeef.
J'affute la scie circulaire, histoire d'entretenir le matos de base.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:52



Je manquais de technique, de doigté, de cette délicate retenue qui fait maintenant ma réputation. Syvia n'a pas souffert longtemps, c'était effectivement une exécution de débutant.


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:52

Tu veux donc dire que madame la directrice est présentement nue sur la table de ta cuisine, ficelée et tout et tout prête à l'emploi-tranche ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 13:55

Tu veux rire ? Tu me vois servir de la viande avariée à mes mômes ?
Même un ougandais affamé n'en voudrait pas, de la barbaque directoriale.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 14:28

Va bien falloir que t'en fasses quelque chose, du truc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 14:33

Je ne suis pas encore totalement à court d'idées, et l'inspiration vient en marchant.
De plus, rien ne vous empêche de suggérer de l'efficace et du délicat, je suis un garçon ouvert aux idées neuves, si possible décrites en lettres gothiques, je vous répète que ça stimule dans cette catégorie artistique.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 15:58

A ma très grande joie, je découvre que le dit Martin propose un exercice imposé : écrire une lettre à la directrice pour protester contre l'imposition d'une huitième de cours !
Je vous jure que c'est vrai....
mdr
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 15:59

Première version de la chose.



Citation :


Chère Madame la directrice,



On veut nous imposer une huitième heure, et je vous écris pour protester.

En effet, ce n’est pas suffisant, il faut tout de suite passer à neuf heures !

Prenons un exemple : je me remets d’une bronchite qui m’a fait perdre quelques jours et m’a affaibli quatre longues semaines, et je trouve difficilement le temps de me rattraper tout seul, puisque rien n’était prévu jusqu’à présent pour ce genre de cas.

Et aussi, quand on y pense : encore du temps pour les enseignants pour nous aider à compléter notre journal de classe quand on est un peu fatigué.

Comment voulez-vous prendre au sérieux une institution qui ne nous réclame que 32 heures de cours et 30 heures pour les devoirs et les leçons à la maison ?

Il faut que ça change, et vite ! Passons tout de suite à la neuvième heure ! Et aussi, supprimons le congé du mercredi et la perte de temps du samedi férié !

Mon oncle, qui est directeur d’école, ma mère, ma sœur et mon frère qui sont enseignants et prestent seulement 22 heures quand on veut bien leur accorder un temps complet sont parfaitement d’accord. Les élèves ne travaillent pas assez !

Mon père, qui est informaticien, n’y trouve rien à redire non plus, lui qui travaille 14 heures par jour et est bien heureux de flâner cinq heures par jour sur le ring de Bruxelles pour pouvoir se former. Ca me fera un bon entraînement pour ce qui t’attend, me dit-il en souriant.

Un élève qui travaille plus donne un enseignant heureux, un enseignant qui n’a même plus besoin de travailler à plein temps, et donne ainsi l’occasion d’engager des professeurs motivés et bien formés.

La semaine de 63 heures, et tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 16:33

Madame,



Je regrette d’avoir à nouveau devoir m’adresser à vous, d’autant que cette fois c’est votre action qui est en cause et non celle de vos enseignants.

En effet, contrairement à ce que je vous demandais, et ce qui me paraît la moindre des choses, vous n’avez pas donné des instructions pour aider Romain à parfaire normalement son JDC.

Bien au contraire, il apparaît qu’au lieu de houspiller les personnes intéressées, vous avez cru devoir placer Romain sous régime spécial.

La preuve en est que pour une faute que le professeur de gymnastique pouvait normalement et justement sanctionner, vous avez fait amener Romain dans votre bureau.

Non pas pour le féliciter, comme je vous engageais à le faire puisqu’à l’évidence il le mérite, mais au contraire pour rapporter les propos douteux d’un Monsieur Martin qui se plaint de la non-participation de Romain.

Douteux ? Oui car les six premières pages de son cours contiennent, j’ai compté, 47 concepts de linguistique sans la moindre trace de glossaire.

On est en droit de penser qu’il s’agit de la trace de ce qui lui a été reproché il n’y pas si longtemps par l’inspection scolaire, à savoir le non-respect de la matière.

Monsieur Martin, en prétendant profiter d’une classe de 21 élèves participationnistes, voire pétillants, se plaint donc du seul Romain ? Ca n’éveille pas votre attention, et vous préférez vous en tenir au critère de participation, critère que je ne vois nullement pris en compte de manière officielle dans le JDC.



Non contente de faire exactement le contraire de ce que je vous suggérais de faire, vous avez tenté d’enfoncer un coin entre moi-même et Madame Lourtie en l’utilisant comme intermédiaire. En réponse à ma lettre, vous n’avez rien trouvé de mieux, je me demande pourquoi, que de chercher à contacter Madame Lourtie par son entremise, signant ainsi une tentative de division entre les parents en utilisant un mineur d’âge.



Si vous aviez pris la peine de vérifier que mes propos sur le JDC sont exacts, puisque c’est bien ça qui nous occupe, vous auriez pu connaître les résultats de Romain et reconnaître que ses résultats sont spectaculaires, au lieu d’annoncer que vous ne les connaissez pas.

A peine quelques jours avant une échéance cruciale, des semaines après la rentrée, sans consulter ses cotes, vous faites part à Madame Lourtie oralement des inquiétudes de certains professeurs. Très bien. Mais pourquoi ces craintes n’ont-elles pas été consignées à temps dans le JDC de façon que nous puissions réagir ? Nous avons évoqué ensemble les dangers qui guettent un redoublant et vous n’informez pas les parents ?



Vous ne vous intéressez à mon fils que pour le réprimander, Madame, êtes-vous bien sûre que c’est là la marque d’une pédagogie du 21ème siècle ? Est-ainsi que vous donnez l’exemple à ceux dont vous avez la direction ?

Comment osez-vous, de plus, mettre en doute ma signature quand je signale que Romain s’absente pour maladie ? Comment osez-vous mettre en doute le diagnostic du Docteur Destiné, forçant Madame Lourtie à dévoiler un secret médical ?

De plus, cette question a été réglée en détail par téléphone, avec le responsable des absences, à notre satisfaction mutuelle, et le journal de classe contient les notes additionnelles nécessaires. Vous n’avez donc pas pris la peine de consulter ni le JDC , ni le responsable ! A quoi cela sert-il que je soigne la communication ?

Croyez-vous donc que j’encourage Romain à ne pas respecter l’institution scolaire, sa direction, ses professeurs ?

Je vais vous le dire : je fais une exception et une seule. Il s’agit du cours de religion, il s’agit de Mme Albert.

Car enfin, comment voulez-vous, alors que je m’apprêtais à déposer plainte auprès du Procureur du Roi pour harcèlement moral, que je n’approuve pas secrètement Romain dans son ressentiment envers ce professeur indigne ?

Sachez-le, Madame, mais Romain souhaite des excuses. Il sait que ça se pratique puisque son oncle, sa mère et sa sœur et son frère sont enseignants et même directeur d’établissement.

En conseil de classe, Madame, vous constaterez des notes catastrophiques en religion.

Je vous engage de toute ma persuasion de n’en tenir aucun compte, d’autant qu’il vous a été demandé par deux fois de ne plus mettre en contact Mme Albert et Romain et que vous n’en avez rien fait.

Pour terminer, j’ai le regret de vous dire que le préposé au journal de classe n’a pas du bien comprendre ce que je demandais puisqu’il se contente d’une notule comminatoire, alors que je demande une pratique normale, à savoir : signer le JDC là ou vous l’avez prévu.

Levez immédiatement le régime spécial que vous avez cru erronément demandé par moi, faites vous obéir normalement en forçant vos enseignants à remplir le contrat JDC quoiqu’il leur en coûte, et nous n’en parlerons plus.

J’ajoute enfin que si par malheur, j’apprenais la moindre tentative d’utiliser Romain à des manœuvres quelconques qui ne le concernent pas, la moindre remarque d’un intervenant quelconque et de surtout Madame Albert, je vous en rends à partir de cet instant personnellement et directement responsable.

Parents et enseignants exigent de leurs adolescents une conduite irréprochable de tous les instants, les exposants à des sanctions innombrables et variées, et je n’y trouve rien à redire, que du contraire du moment que cette autorité soit exercée avec discernement et tact.

Il est normal et juste que les parents, les enseignants, les éducateurs, bref, tous les intervenants, exigent également un haut niveau de qualité pour eux-mêmes, et s’exposent eux aussi à des sanctions adaptées.

Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 16:58

Dur combat... Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 17:02

Il y a très longtemps que je n'ai plus guère de respect pour la majorité des enseignants. Ca vient tout seul, je ne me fatigue même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 17:03

Je suis ce topic depuis hier. Et, au-delà des difficultés de Rizlabo, au-delà du problème qui me semble profond, et auquel je ne m'immiscerai pas, et enfin au-delà d'une certaine admiration envers Rizlabo à rédiger de manière polie, mais si cinglante, des lettres aux intervenants, cela me rappelle mes première et deuxième années de secondaire dans un établissement officiel, ma famille directe était plutôt pauvre, et cela se voyait quand même à mon habillement, et le prof de français m'avait pris en grippe, profitant de l'élève discret que j'étais, exacerbant ma confusion et ma timidité lorqu'il s'agissait de présenter une dissertation devant toute la classe, qui s'esclaffait et n'arrangeait rien dans mon malaise. Ce prof a réussi à me faire doubler lors de ma première année. Après ces deux ans, ma mère m'a fait changer d'établissement (toujours officiel) et... je réussissais tout. Terminant mes études de secondaires avec fruit.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 17:19

Merci de ton témoignage... Tu sais, j'ai vécu avec une enseignante de combat, et ce qu'elle me racontait dépasse l'imagination...
Les arrières-cours de l'enseignement ? Faut entendre ça...
Quand je pense que l'enseignement belge est classé le plus mauvais d'Europe, malgré les milliards d'euros que nous payons, un des pays les plus riches, les plus développés, les plus démocratiques du monde, ça me laisse rêveur....
Les groupes d'enfants attirent les pédophiles, c'est bien connu, et tout ceux qui ont fréquenté les établissements catholiques il y a quelques années en savent quelque chose, des curés tripoteurs. Un condisciple à moi en est mort...Crise cardiaque lors d'une séance spéciale, l'affaire fut écrasée autant que possible par les meilleurs avocats de la ville.

Mais plus grave encore, j'affirme que ça n'attire aussi les plus médiocres, ceux qui sont incapables de s'arranger avec un adulte lambda. Car enfin, se pavaner sur une estrade en propulsant un cours mal ficelé, jouissant d'une considération qui reste vive du moins dans les classes populaires, armé d'une panoplie de sanctions qu'il fait exécuter pas les éducateurs, l'enseignant est un tyran potentiel. Et beaucoup passent aux actes.
Et quand l'affaire devient difficile, il suffit de se mettre en congé maladie, la place reste toute chaude. A vie.
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 17:42

Je suis effaré par tes propos, car je pensais que cela avait changé. Ce que j'ai relaté se passait en 1978, et à l'Athénée que j'ai rejoint par après (Athénée Royal Paul Delvaux à Ottignies) j'ai constaté que les profs ne jugeaient pas, qu'il y avait une éthique, que son enseignement était de qualité, et que j'ai eu un prof de math qui m'a fait aimer cette science exacte, à laquelle je ne pigeait que dalle dans le précédent établissement. Si bien que je me sentais prêt à faire partie de "l'élite" de l'établissement, la section sciences-math. Ce fut hard, surtout en dessin scientifique, mais j'ai au moins cette fièrté: avoir réussi.

Quant à l'enseignement catholique, j'ai une anecdote assez parlante, aux environs de fin'70, j'étais dans ma dernière année maternelle, mais ce souvenir, je le garderai jusqu'à ma disparition: la soupe du repas de midi me dégoûtait, c'était vraiment dégueu, la surveillante m'a obligé à la manger, je me souviens avoir pleuré. Et au vu de mon refus de manger cette m..., elle a écrasé ma banane dedans. Un comportement pareil, de nos jours, ferait l'objet d'un passage en correctionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 17:58

Citation :
Un condisciple à moi en est mort...Crise cardiaque lors d'une séance spéciale, l'affaire fut écrasée autant que possible par les meilleurs avocats de la ville.

Je n'ai pas de réaction. Cela dépasse tout. Et fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 18:33

J'ai aussi vécu avec une enseignante du secondaire pendant 2 ans (oh, ça date) (langues germaniques, 28 ans et plutôt avenante (ceci pour poser le décor)). Un jour elle est appelée à la direction, en cause, ses tenues pouvant troubler la concentration des élèves. Le lendemain, elle se met debout sur son bureau devant son "auditoire" et pose la question: "Trouvez-vous ma tenue provocante?". Hilarité des élèves. Pas froid aux yeux cette jeune femme. Elle a quitté l'enseignement, me disant que c'était mal payé pour le travail à fournir. Elle s'est bien réintégrée et est à présent chef d'entreprise dans le monde du prêt-à-porter.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:14

Solarien a écrit:
je pensais que cela avait changé.
Je le pensais aussi... Je pensais au début que tel fait, tel cours était le fait d'un enseignant isolé.
En primaire, il n'y a plus de manuels... Le résultat est celui que tu devines...
En secondaire, il n'y a de manuels (assez bien faits) qu'en maths et en langues. Ouf...
Sur le papier et en principe, de grands changements de perspectives ont été autorisés par les cranes d'oeufs, mais sont presque totalement ignorées. Elles sont généreuses, mais inapplicables faute de réalisme et le reste s'est dissous dans l'habituel passivité du fonctionnariat et de l'incompétence. Sait-on seulement que l'on recommande aux enseignants de sortir le plus possible de leur classe ? Peu le font, et je dis tout de suite pourquoi : avec un mauvais contact enseignant-élèves, une sortie est condamnée à la débandade garantie. Première raison. La seconde, c'est la passivité, encore et toujours...
En résumé, j'ai retrouvé mot pour mot ceci : "On fabrique du porphyre à Quenast". Ca me faisait rire en 1962 par son incongruité, maintenant ça me fait moins rire...
Non, non, rien à changé...
Revenir en haut Aller en bas
Solarien

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   Dim 14 Oct 2007 - 19:14

Solarien a écrit:
k'en suis arrivé à penser que les griefs de la direction étaient peut-être fondés
Dans n'importe quelle entreprise, c'est le droit et le devoir de la direction de veiller à son image de marque.
Un commercial déguisé en punk, ca se fait, mais en Allemagne...
Que ces remarques soient vraiment fondées, c'est une autre affaire...
Se retrouver avec dirlo avec piercing et crête verte, ce qui est arrivé à un de mes amis allemand, reste impensable en Belgique..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une main sur la gueule...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une main sur la gueule...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu veux ma main dans ta gueule ?
» Quand GW se fait prendre la main dans la gueule du squig
» Une main dans sa culotte...
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: