Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 BÉNARÈS Journal de bord 2007

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Allart



Nombre de messages : 1005
Date d'inscription : 09/05/2007

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyLun 4 Fév 2008 - 12:47

Super.J'aime beaucoup cet article.J'ai rencontré Yves aussi, un ami d'une amie...Je ne savais pas pour les vaches...Il parait qu'il y en a une qui est morte pour avoir manger trop de plastique...Je suis d'accord avec toi pour les singes...Magnifiques photographies...
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Jayshree

Jayshree

Nombre de messages : 597
Localisation : Ahmedabad
Date d'inscription : 31/01/2008

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyMar 5 Fév 2008 - 16:23

C'est vraiment
très intéressants...comme l'Inde est un grand pays et chacun d'état a déférente
de culture, pour moi aussi ces informations et ces photos sont serviables…Merci beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.unpartage.blogspot.com
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyMer 26 Mar 2008 - 6:04

Voici enfin la fin de mon journal de Bénarès 2007.

Je n'ai hélas pas pris mon appareil photo le jour dont je parle dans le chapitre suivant, et je le regrette, car ces gens sont chaleureux et j'aurais aimé vous les montrer...

17-10-07
Hier soir nous avons parcouru dans le noir le dédale de ruelles étroites du Chowk qui mènent au Ravi Classical Music Center, c'est à dire chez les Jaiswal, qui après la transaction de ce magnifique instrument, le surbahar, nous ont invités à manger chez eux.
A la lumière d'une bougie (coupure de courant oblige), nous parlons musique avec Amit, l'aîné et donc désormais chef de famille (il a 20 ans) ; il nous montre son plus beau sitar, tout noir et nacré au moins sur le quart de sa façade. Un son magnifique. Nous buvons le chaï en attendant que son frère rentre et que Meena sa mère ait préparé le repas.
J'en profite pour lui acheter un jeu de cordes de rechange, qui coûte plus cher que prévu, et une flûte bansuri sur laquelle je craque depuis le début, en mi, comme Hari Prasad Chaurasia, que Carole tient à m'offrir (merci encore Carole).

Il nous fait visiter sa réserve de sitars, et je suis surpris : ils sont tous remisés dans une cave humide, couverts de poussière moite, où quelques souris circulent. Je lui fais part de mon étonnement, mais il m'assure que son père les a toujours gardés ici et qu'un sitar peut endurer beaucoup, surtout le temps qui passe : ça le bonifie ; et une fois nettoyé et entièrement monté et équipé de cordes, chaque sitar est à la hauteur de la réputation des Jaiswal.
Atcha.

L'électricité revient, et nous montons enfin dans la chambre + cuisine qui leur sert d'appartement, à la mère, Meena, 35 ans, et aux trois fils dont le plus jeune a 14 ans.
Evidemment, la télé trône, même si personne ne la regarde : ce sont d'abord des dessins animés, puis un reportage appelé "Dirty Jobs" sur la chaîne Discovery, le tout avec une image tremblante qui me donne mal à la tête, mais apparemment ils s'en contentent.

Meena nous sert un thali chacun : du riz, du dal, un curry de légumes (le meilleur que j'ai mangé de ma vie, sans blague), et des chapatis-maison souples et délicieux.
Nous mangeons à la main droite, rôdés, et buvons le thé noir. Je reprendrai trois fois de tout, sous leur insistance.
Nous parlons du père décédé en début de mois, à 46 ans, du coeur ; Bhaiyalal semblait être un type bien, et passionné de musique bien sûr.

Meena nous révèle que bien qu'hindoue, elle n'est pas végétarienne, contrairement à ses fils. Amit insiste pour nous montrer des clips de son chanteur préféré de variétés : Apka Suroor, et place une compil MP3 dans le lecteur de DVD sous la télé.
Tous les clips sont tirés du dernier film tourné en Allemagne (comble du chic ici), dont le chanteur est également le héros. Culture occidentale à fond, blouson en cuir, casquette de rapeur, la voiture et la mise en scène rappelle un James Bond, sauf quand il commence à chanter et danser en disco-style.

Amit me fait promettre de lui envoyer un CD de mes chansons, Meena nous étreint, nous serre fort, elle nous aime beaucoup déjà et espère nous revoir bientôt, et après de chaleureux adieux, nous rentrons bouleversés par les émotions que dégage cette famille en deuil.




BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Ramec9

Ram Chandra Sharma, posant dans l'échope des Bansal



17-10-07
Dernier jour à Varanasi. Bonne surprise : Ram est en ville pour deux jours, et il veut me voir !
C'est Guddu Bensal qui m'annonce la nouvelle. Je rappelle que Ram est l'ancien ami et prof de tabla de Vincent, que j'ai également fréquenté pendant plusieurs mois en 200-2001.
Nous nous voyons en fin de matinée : il a peu changé en sept ans : il a maigri, mais ça lui va plutôt bien : je découvre un Ram Chandra Sharma nouvelle formule. Depuis il fait de la radio et vit à Gangtok dans le Sikkim, état d'Inde isolé dans les hauteurs de l'Himalaya, près du Tibet et du Bhoutan, où il est prof de musique pour des militaires !

Evidemment il me demande des nouvelles de Vincent et son numéro de téléphone. Je lui dit que sous le pseudo de Vava, Vincent est désormais un musicien accompli et respecté par chez moi.
Je comprends vite que c'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle il voulait me voir. Je lui donne donc non seulement le numéro demandé mais aussi le mail et les coordonnées de la page Myspace de Vava sur le net.
Il m'apprend que son fils Ran-Deer, qui a 16 ans, est devenu un bon joueur de tabla, diplômé, et veut approfondir le violon désormais.
Il m'apprend aussi qu'il a gardé contact avec Magali, l'ex de Vincent (avec qui il avait eu une aventure, hum), et avec Mikaela l'italienne, ex de tout le monde (idem).


Nous nous séparons sur une étreinte, puis nous allons en ville pour les derniers achats, et surtout une dernière promenade, histoire de faire une réserve ultime de visions et souvenirs, et tout naturellement, nous nous nous retrouvons au bord du fleuve.

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Femmessareeuq1


Nous concluons par l'inévitable tour en barque sur le Gange.
Nous sommes tellement habitués à refuser les avances des boatmen (nous avons entendu au moins une trentaine de fois par jour "Hello, boat ?") que nous nous délectons pour une fois d'accepter !
150 Rs pour une heure à deux, c'est un peu cher, en jouant la concurrence et le marchandage intensif nous aurions pu obtenir la balade pour la moitié, mais... atcha !

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Rameurav2


Nous choisissons d'aller vers le nord de la ville, côté un peu délaissé par les touristes sur les ghats en général, car je voulais voir le Lal Ghat, ou tout est peint en bleu.

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Lalghatvw9



Nous passons devant une superbe mosquée, en partie cachée :

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Mosqueeid9


Puis continuons la balade en barque...

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Ghathautgw7

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Vachergangeon9


Nous rentrons à la tombée de la nuit.
La Ganga Puja quotidienne commence, mais nous l'avons vue déjà deux fois, et son côté grand spectacle sentant la surenchère pour touristes me gêne à présent.
Il y a sept ans, lorsque ce n'était encore qu'un prêtre et non sept, nous nous étions fait expliquer avec Vincent que les percussions et cloches qui accompagnaient la cérémonie étaient du bruit pour du bruit, mais surtout pas de la musique. Le chant venait à la fin, entonné par tout le monde. A présent, la musique crachée par les hauts-parleurs tient tellement de place sonore qu'elle couvre le "bruit".

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Sadhurougetx3


Nous prenons le dernier repas à l'hôtel sur la terrasse face au Gange où défilent quelques chandelles offertes aux dieux. Nous faisons la connaissance de Paquita, une femme suisse, belle, aux cheveux blancs. On sent qu'elle a roulé sa bosse.
Elle est photographe, spécialisée dans tout ce qui touche aux fleurs des célébrations hindoues ! elle s'occupe aussi d'aménager les intérieurs dans l'esprit du Vâstu, ancêtre du Feng Shui chinois. Elle nous parle des principes fondamentaux du Vâstu qui président à la disposition de l’espace et à la recherche de formes pour que l’individu puisse s’épanouir et vivre en harmonie avec le milieu qu’il aménage.
Une rencontre tardive, mais belle.




BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Fillettesruekz4

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Tripurabhairavi1ew3


18-10-07
Le jour du départ : après nos adieux aux frères Bensal, à Nawal, à Yves et à Paquita, nous quittons l'hôtel, croisons une dernière fois les enfants que nous voyons souvent jouer dans la rue en face, passons une dernière fois dans Tripura Bhaïravi, rue que nous connaissons désormais par coeur, puis nous chargeons le monstre (surnom de l'énorme instrument) dans un taxi : le surbahar dans sa box + les tissus de rembourrage pèsent 19,7 Kg, et j'ai droit à 20 Kg dans l'avion. Nous nous tapons un immense embouteillage, dû au grand festival célébrant la déesse Durga.

L'avion Bénarès-Delhi part 1h30 en retard, mais nous sommes désormais habitué à l'indian time, et nous attendrons de 19h30 à 1h du matin celui de Delhi à Helsinki, en payant une place dans une salle d'attente.
J'ai une espèce de rhume ou de bronchite, ou les deux, qui me causera à cause des changements successifs de pression en altitude une grave double otite congestionnée (diagnostiqué par un médecin parisien à mon arrivée) qui me clouera au lit deux jours dans une brume de fièvre et de délires hallucinés.
Bienvenue en France, où nous sommes à peine surpris de n'entendre parler que de Sarkozy à tout bout de champ. Le voyage est terminé, heureusement j'ai toujours dans la tête quelques regards ponctués de points rouges au front, quelques sourires candides et sans ombre, quelques parfums, quelques notes de musique, des émotions et des souvenirs impérissables.
Mais ce que nous laisse surtout l'Inde quand on en revient, c'est l'envie d'y retourner.


BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Lingamgangeou3

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Jayshree

Jayshree

Nombre de messages : 597
Localisation : Ahmedabad
Date d'inscription : 31/01/2008

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyMer 26 Mar 2008 - 6:37

Bonjour Filo,

Tout d'abord, je te félicite pour ce beau journal... je ne le dis pas
car tu as écrit sur mon pays mais je te dis car tu as bien compris mon
pays et aussi tu as un regard qui a vu la vérité sur mon pays... Tu
sais en voyant mon pays par tes écritures, je suis vraiment émue...
Merci à toi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.unpartage.blogspot.com
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyMer 26 Mar 2008 - 6:45

Merci Jayshree, venant de toi, ça m'émeut d'avantage !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyJeu 10 Sep 2009 - 4:05

Impossible de ne pas passer sur ce fil, après le récit absolument époustouflant que j'ai eu le bonheur d'écouter aujourd'hui. Ai-je le droit de dire que s'il m'est donné un jour de voyager, c'est l'Inde qui m'attirera prioritairement ?

Je vais relire ce journal, d'ici quelques jours, forte des détails qui m'ont été aujourd'hui apportés... BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 EmptyVen 11 Nov 2011 - 1:51

Ce soir, j'ai relu tes carnets, filo. Outre la beauté des photos (dont certaines sont exceptionnelles parce que personne ne penserait à les prendre), ton récit me scotche, comme ceux de Blue. C'est comme si j'y étais. Enfin j'aimerais quand même avant de mourir me plonger en live dans ce pays où rien n'est comme ailleurs.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: BÉNARÈS Journal de bord 2007   BÉNARÈS Journal de bord 2007 - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BÉNARÈS Journal de bord 2007
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» BÉNARÈS Journal de bord 2007
» avez vous des talents d'écrivain?
» Wig mohair et autres essais, journal de bord épisode 2
» Mon journal de bord
» JOURNAL D'UN DEGONFLE (Tome 1) CARNET DE BORD DE GREG HEFFLEY de Jeff Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Inde :: Ecriture & lecture-
Sauter vers: