Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
AuteurMessage
jean paul



Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Dim 18 Nov 2007 - 23:30

... Que de l'espoir !

Il a surmonté les tempêtes,
Parfois démâté, en détresse...
Il a souffert mille fortunes,
Cependant, navigue toujours...


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Lun 19 Nov 2007 - 0:14

Tryskel, je découvre tous tes mots ce soir et c'est une farandole magique, magnifique, émouvante et ensorcelante...

Encore ! je me retrouve au coeur de Brocéliandre !
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Partance   Dim 25 Nov 2007 - 22:31

Mon navire dans le port attend, pour lever l’ancre
Ton ordre, voyageur de l’âme et du plaisir
Chercheur de l‘infini, porteur de la lumière
Tu chevauches la mer, en appelant mon nom.

Mon navire, dans le port, attend, ardent et pur
Tes mains sur mes seins blancs, gouvernail du désir
Et la verge tendue, d’ébéne et de vermeil
Boussole de nos corps à l’horizon d’amour.

Mon navire dans le port, attend, voiles palpitantes
Le souffle de ta voix, au temps des alizés
Et ton regard brûlant, feu liquide et sauvage
Pour voler sur la mer, sillage incandescent.
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Dim 23 Déc 2007 - 0:52

le vent mouillé sur l'île nue m'a conté déjà des ces histoires incarnées.
Tu l'as aussi écouté!
Gohelan des de bruyères mauves
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Semelles de Vent   Jeu 3 Avr 2008 - 14:41

20/03/08









Au fil de mes pas je cueille des images...

Le métier est patient qui attend mon retour.
Rentrée dans mes foyers je tisse à ton plaisir
Des mots précieux pour dire mes lumineux périples.
Rencontre sans hasard, je vais chercher la vie,
Dans le murmure des fleuves et les ondulations
Des vagues et des monts qui roulent infiniment
Les sons et les couleurs entrelacés d’éclat.


Sur les ailes des oiseaux je cueille des caresses...

Je pétris l’écume et le parfum des landes
Mélés aux résonnances profondes des chemins
Pour sublimer l’essence de vastes sensations.
Et mes mains odorantes imprégneront ta peau
Des plus puissants désirs d’aller encore plus loin,
Sur les traces du vent inventer nos partages
Et nos amours nouvelles dévorées corps et âme.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Jeu 3 Avr 2008 - 14:53

Ce pourrait être l'intro aux voyages. Cueillette des horizons nouveaux, des visages croisés au bord du chemin, pour s'emplir la mémoire et continuer à apprendre à aimer le monde et l'humain. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Chants contre Champ   Dim 9 Nov 2008 - 18:04

03/11/08




Un petit soldat de bois,
A cheval sur l’affût d’une couleuvrine, chantait à pleine voix :

« Tant qu’y aura des militaires
Soit ton fils, soit le mien
Y n’pourra y’avoir sur terre
Pas grand chose de bien… »

La Guerre, fort courroucée, s’en vint d’un pas martial
Entre quatre généraux, sermonner cet animal :

« Honte à toi, traître indigne, mauvais citoyen
Chansonner les militaires, est pratique de vaurien.
Ne vois tu pas tes frères, baïonnette au canon
Monter à l’assaut pour réduire le bastion ?
Pas de quartier, hardi, hardi
Courrez sus à l’ennemi !
Par sabre, mousquet et sang,
Ceux là sont vaillants combattants !

- Qui feront vaillants festins
Pour corbeaux au petit matin.
Si tu ne prises point la jolie giroflée,
J’en ai bien d’autres à te chanter :

« C’ qu’elle en a bu du beau sang cette terre
Sang d’ouvriers et sang de paysans.
Car les bandits qui sont cause des guerres
N’en meurent jamais, on n’tue qu’les innocents… »

- Répertoire de pleutre !
L’odeur de la poudre te heurte,
As-tu donc le nez si fin,
Vas-tu aller te battre, enfin ?

- Me battre ? Pour qui, pourquoi,
Pour les officiers, les rois ?
Les uns, loin du carnage
Crient des ordres, crient « courage ».
Les autres banquètent sous leurs lambris
Loin des batailles et des cris !

Naguère, j’étais boulanger, j’inventais des pains soleil
Voir gonfler la pâte était toujours merveille.
De mes couronnes encore tièdes, les enfants pour s’amuser,
Faisaient maintes auréoles pour des saints de bois doré.
C’était mon plaisir quotidien,
Et les gens aimaient mon pain.
Et moi, j’aimais une bergère, qui gardait ses blancs moutons
Et Ron, petit patapon !
Le roi a vu ma bergère, l’a prise sans demander
Pour éviter ma colère, à l’armée m’a envoyé.
Mes mains ne sont point, taillées pour tuer
Des hommes inconnus, pauvres enrôlés.

Je me suis fait de bois
Pour ne pas pleurer chaque fois,
Que j’entends hurler la Mort
Effrayée par tous ces corps
Déchirés, démembrés, éventrés
Qui dans un dernier râle, la prient de les emporter !
« Car la Mort est seule »
Et toi tu es veule,
Bassement sordide, cruelle putain
Piégeant sur tes seins
Tous ces imbéciles, sinistres héros
Qui te baisent au trot
Et s’en vont finir, vantards, crevards
Au fond d’un charnier, cadavres hagards.

Je n’irais pas sur ce champ maudit d’étripailles !
Je m’en vais, le nez au vent, et les chansons que je braille
Rouilleront tous les fusils, nous ferons socs de l’acier
Pour tracer des sillons, semer le blé nourricier.
Quand ma bergère reviendra,
Car le Roi s’en lassera,
Je serais là pour l’attendre
Lui ouvrir mes bras tendres.
Et nous n’aurons pas d’enfant
Que tu irais dévorant !

Il se lève, grandissant
Et s’en va en fredonnant :

« Quand un soldat s’en va en guerre, il a
Dans sa musette un bâton d’maréchal…
Quand un soldat revient de guerre, il a
Dans sa musette un peu de linge sale,
Quand un soldat revient de guerre, il a
Simplement eu d’la chance, et puis voilà… »


CHANSONS : 1) « Giroflée/ Girofla », 2) « La Butte Rouge », 3) « Quand un Soldat »
« Car la Mort est seule » «dans la « Suite des Nombres »

salut Ma contribution à moi pour le 90ème anniversaire de la fin de la "Grande Guerre", celle qui devait être la "Der des der".
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mar 11 Nov 2008 - 14:47

02/04/07





MARINE AERIENNE




Mêlés, choucas et goëlands,
Jouent “Gwen a Du” sur fond d’azur.
Orchestrées en vert océan,
Les vagues battent la mesure.

Les blanches planent,
Les noires s’accrochent.
Portées de brise diaphane,
Sur les ardoises, les notes ricochent.

Regard et esprit emportés,
Par ce ballet de plumes et d’air,
Sur champ d’écume projetée,
Par les sentes buissonnières.

Dessus la baie, a capella,
Un chant venu du fond des temps,
D’aile et d’appel, guide les pas,
Grand large, amure, vent avant...


.


Baie de Douarnenez.
Mars 2007

incl36 "Gwen a Du": blanc et noir en breton, les couleurs du drapeau!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mer 12 Nov 2008 - 0:38

chinois contribution de circonstance, bellement menée et choisie !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mer 12 Nov 2008 - 21:06

tu as un sens divinatoire ou quoi?
Non, ce que je croyais impossible: qu'un corbeau danse dans le vent en même temps qu'un goéland, ça existe! Et tu en rends compte avec bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Ven 14 Nov 2008 - 17:27

Ben oui, j'ai un sens divinatoire, lol! C'est courant en Avalon!
Mais c'est vrai que ce ballet m'a bluffée! C'était si beau et notre ciel breton si bleu!
Ils sont souvent ensemble sur nos gréves (ça des corbeaux en bord de mer ça m'a surprise) et à l'occasion se volent dans les plumes, mais la cohabitation est plutôt cool dans l'ensemble.
J'aime bien les corbeaux, messagers des dieux celtes...
Et j'adore les oiseaux de mer!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: FANTASMES   Sam 20 Déc 2008 - 18:45

Me voudrais- tu sage jeune fille,
Assise au coin du feu flambant,
Les yeux baissés sur son aiguille
Et rêvant au Prince Charmant ?

Me voudrais-tu fragile plante,
A décorer, silencieuse,
Sous un globe, frémissante,
Ornementale langoureuse ?

Me voudrais- tu sauvage fleur,
Ajonc, genêt, or des chemins
A tous les vents, à bord de cœur
Buvant la rosée des matins ?

Me voudrais- tu à la cuisine,
Tablier blanc, bandeau au front,
Les mains plongées dans la farine
Mijotant des filets mignons ?

Me voudrais-tu en crinoline,
Dentelles mousseuse en atour,
Qui se dégrafe, libertine,
Pour s’inviter dans tes amours ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mer 7 Jan 2009 - 18:27

26/12/07


REGRETS ETERNELS



Défunts pieusement portés,
En terre consacrée au pas des corbillards,
Suivis du cortège éploré,
Des familiers sanglés de noir.
Ils chuchotaient à voix feutrées,
Par respect pour le disparu,
Sur ses mérites, ses qualités,
Les petits travers encore tus.
Mais sitôt la bière enterrée,
On supputait sur les avoirs,
L’ espérance des héritiers,
A qui reviendra le manoir?

Concession à perpétuité...
Que reste il au cimetière?
Les épithaphes bien gravées,
Gisent brisées, rongées de lierre.
“Semper fidélis” obstiné,
Uni aux lichens et aux mousses,
Il orne les dalles oubliées,
Eparpillées sur les pelouses.
Les noms s’effacent, les dates s’érodent,
Nul ne vient plus se rappeler...
Seuls les primevères attendent,
De refleurir pour proclamer,
Que l’Eternité n’a que faire,
De prières et de monuments,
Gloire des vivants, trop ephémère,
Ni de trompettes du Jugement.

E.M.

Cimetière de Neuilly (Yonne) décembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mer 7 Jan 2009 - 18:42

Sic transit gloria mundi.

J'ai retrouvé l'athmosphère du père Lachaise où brille la vaine suffisance humaine.

Belle marche funèbre.

François
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Ven 9 Jan 2009 - 21:12

J'aime bien les cimetières, peut être parce que j'ai grandi en face du Père Lachaise, un parc génial, un terrain de jeux pour nous mômes, et les gardiens qui nous engueulaient parce qu'on "Ne respectait pas les morts".
Mais les morts et leurs tombeaux à loger une famille, on n'en avait rien à faire!
Cette grandiloquence à tout prix des vivants qui ont la trouille que les morts viennent les tirer par les pieds, qui ont la trouille de la mort, on la retrouve partout, y compris au cimetière de Lille (celui qui est derrière Euralille)!

Mais si les cimetières ont plein de choses à dire, les enterrements me barbent à la puissance au delà!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Ven 9 Jan 2009 - 22:18

moi, j'aime bien les "petits cimetières"....les vrais..;ceux des villages...où, les morts ont encore un sens...où on sait "qui est qui"..;et même si moi je sais pas..;je sais pas comment expliquer ce que je veux dire....mais si vous êtes pas "con" vous comprendrez...Il m'arrivait ( de moins en moins) d'aller, comme ça, dans un cimetière de "village"....au hasard..;et de "rêver" sur des tombes de gens que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam...juste "imaginer" ce qu'ils avaient pû être.....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Ven 9 Jan 2009 - 23:51

Moi, ce qui me gonfle c'est quand on passe davantage de temps avec les morts qu'avec les vivants, dans les cimetières plutôt qu'à regarder l'océan, et croyez moi, j'aurais de quoi raconter là dessus. Alors les cimetières, j'évite, je fuis même. Marre, marre, marre. Je ne suis pas en train de dire que j'oublie, simplement d'expliquer que l'overdose à son comble, c'est pas la joie.

Comme Vilain, j'aime mieux les petits cimetières des campagnes. Mais même ceux-là on a réussi à m'en dégoûter à vie.

Amen.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 0:21

Tryskel a écrit:
J'aime bien les cimetières, peut être parce que j'ai grandi en face du Père Lachaise, un parc génial, un terrain de jeux pour nous mômes, et les gardiens qui nous engueulaient parce qu'on "Ne respectait pas les morts".
Mais les morts et leurs tombeaux à loger une famille, on n'en avait rien à faire!
Cette grandiloquence à tout prix des vivants qui ont la trouille que les morts viennent les tirer par les pieds, qui ont la trouille de la mort, on la retrouve partout, y compris au cimetière de Lille (celui qui est derrière Euralille)!

Mais si les cimetières ont plein de choses à dire, les enterrements me barbent à la puissance au delà!

Juste, pour celui là aussi. j'y suis allé un jour d'enterrement où les vivants grandiloquants exorcisaient leur trouille comme ils pouvaient.

François
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 0:34

Drôle d'idée, Vilain, je trouve...moi j'aime aller voir courir les vivants dans la ville, avec le même regard que toi. Bon, d'accord, il y en a qui paraissent déjà bien morts...mais quand même.
J'ai un copain qui fait comme toi et qui va prendre en photo les crucifix!
Moi j'aime les cimetières pour leur calme...c'est un endroit où il reste encore un peu de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 0:37

Ah ! exception pour le photographe. Il y a de très chouette photos à faire, reconnaissons-le. Justement dans les vieux cimetières. Mais sans doute dans les autres aussi. Tout dépend du style de baraque de celui qui achète les photos. Ange

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 1:02

"moi, j'aime bien les "petits cimetières"....les vrais..;ceux des villages...où, les morts ont encore un sens..."

Moi qui pensais qu'on était tous égaux dans la mort... Je suis déçue!

Gaga

Pourquoi tu penses que dans les grands cimetières les morts n'ont pas de sens? Étrange... Ok c'est juste l'ambiance, qui est différente.
On choisit pas où on nait mais on choisit pas non plus toujours où on vit et où on meurt!
Avez-vous vu ces grands murs de tombes, dans certains cimetières où il n'y a plus de place? Terrible. Des HLM pour les morts.

Bon moi je m'en fous, je vais pas aux enterrements, il parait que ça pollue.
Pis j'irai pas non plus aux miennes, de funérailles, je suis immortelle.

lk
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 1:20

Piff, je pensais pas que mon petit truc sur un petit cimetière d'un (tout) petit village susciterait des réactions!
Mais je te rejoins Vilain, ce qui m'interesse dans les cimetières c'est outre leur calme, le fait en regardant une tombe de se demander "Qui"? Qui c'était, comment il/elle a vécu, ce qu'il/elle a pensé, ressenti? Mais c'est peut être la déformation pro de l'historienne!
Et j'ai fait aussi plein de photo, dernièrement, au cimetière de chez moi (visite guidée) un chat noir c'est invité, avait l'air tout à fait chez lui, un chat noir dans un cimetière, c'est sa place, et c'est vivant, il était tout ronron calin!
Finalement, un cimetière, c'est trés "vivant"...

Comment on passe des photos sur LU?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Sam 10 Jan 2009 - 1:23

Tryskel a écrit:
Comment on passe des photos sur LU?

http://liensutiles.forumactif.com/mode-d-emploi-du-forum-f4/comment-inserer-une-photo-sur-le-forum-t10578.htm


Outre les chats, les plantes poussent (quand elles ne sont pas en plastique)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mar 13 Jan 2009 - 18:54

Ben, heuh!
Images shack m'envoie à Mule qui têtue veut rien savoir pour passer mes photos!
Je sais, l'informatique et moi...
Lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mar 13 Jan 2009 - 18:55

10/09/08


PETITES ANNONCES


Tangente cherche cercle,
A frôler en plaisir,
Droite sans limite,
Quête son infini.

Aiguille de boussole,
Attend son pivot,
Pour danser aux cardinaux,
Sur les vents aventureux.

Parallèle appelle méridien,
Pour définir coordonnées,
Quelque part dans la voie lactée,
Au-delà si le point est juste.

Y aimerait croiser X,
Pour inventer sept branches d’étoiles.
S’abstenir : alliance, charentaises,
Costume trois pièces, messieurs rangés.
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   Mar 13 Jan 2009 - 19:02

Joli!

(non " joli" c'est trop court...)

Joli et frais!

( hein? )

Joli, frais, et j'aime beaucoup ce texte plein de legereté!

Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poésies de Tryskel : Déroulement d'une spirale triple
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» blog de poésies
» roulement arriere 405td
» Poésies d'une classe de 1ère S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: