Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leader ship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 5:47

Je porte ici un texte qui me fait tilter, vous allez vite comprendre pourquoi :


Le syndrome de l'arrêt du bus.

Malgré mes nombreuses années à étudier le comportement humain, j’ai encore des réactions de surprise. Je crois que la découverte de l’homme est un puits sans fond et que, dans ce domaine dit « de science inexacte », j’aurai toujours à apprendre.

Alors, que ceux qui pensent se reconnaître dans mes articles ne m’en veuillent pas. Je ne vise personne en particulier. Nous nous ressemblons tous et, le plus souvent, nous réagissons tous à peu près de la même façon devant les mêmes événements.

A part ceux qui... bien sûr...

En voici un petit exemple que j’ai toujours trouvé rigolo : il s’appelle « le syndrome de l’arrêt du bus ».

Imaginez un arrêt de bus et les gens qui attendent.

Le bus arrive, s’approche… Et ne s’arrête pas.

Que se passe-t-il ?

Les gens froncent les sourcils, se regardent les uns les autres, mine de rien. Puis, c’est tout. Chacun reste dans son territoire et le garde bien protégé. En réalité, chacun attend que quelqu’un d’autre que lui réagisse par la parole. Mais rien !

Arrive un deuxième bus… Qui ne s’arrête pas non plus.

Que font les gens ? Exactement la même chose. Chacun se regarde en catimini mais aucun ne fera une réflexion. Pourtant, chacun commence à marquer quelques signes d’agitation. Mais toujours pas un mot.

Passe un troisième bus, même scénario, mêmes réactions. Mais là, les gens commencent à se regarder franchement d’un air interrogateur et mécontent. Se moquerait-on d’eux par hasard ?

Il faudra un quatrième bus pour que, piquée au vif, une personne se décide enfin à faire un commentaire, ce qui, enfin, entraînera tout le groupe dans la discussion.

C’est uniquement à ce moment-là que les barrières vont tomber et que chacun osera sortir de ses retranchements pour communiquer.
Parce qu’on s’est cru pris pour un idiot.

Observez autour de vous. C’est souvent comme ça.

Boris Vian disait : « On ne reste pas parce qu’on aime certaines personnes. On s’en va parce qu’on en déteste d’autres. Il n’y a que le moche qui nous fasse agir ». (L’herbe rouge).

« Que le moche qui provoque des réactions »… Des réactions qui risquent fort de dégénérer.

Pour endiguer ces tendances instinctives, il existe une méthode toute simple. Celle du « leader ship ».

Le leader ship, c’est la personne qui « osera » intervenir la première.
Quand vous allez danser, vous lancez-vous les premiers sur la piste, surtout si vous êtes seul ? C’est tellement rare que ce sont des danseurs professionnels qui commencent pour « décomplexer » les autres.

Alors, maintenant, observez autour de vous et essayez de repérer le « leader ship » d’un groupe, la personne qui osera intervenir la première.
Cet état de leader ship, c’est quelque chose qui s’apprend. Et qui demande d’apprivoiser la réserve dont nous sommes tous marqués. Celle qui nous protège de notre peur instinctive de l’autre.

J’ai eu la chance de devenir « leader ship », d’organiser des réunions, des conférences, d’animer des séminaires, de faire des formations, de prendre la parole en public, souvent.

Cela implique une nécessité à « décoincer » ce qui nous freine tous, le plus souvent : la méfiance, la pudeur, le manque de confiance en nous. Et cela favorise des comportements de communication : ouvrir le dialogue, ouvrir le débat, inviter à un partage.

Tout ce qui fait qu’une personne aura ou non envie de s’exprimer.
Mais, dans ce domaine, il existe une règle essentielle : ce qui compte n’est pas tant ce que l’on dit mais surtout la façon dont on le dit.

Une autre règle est aussi importante : il ne sert à rien de dévaloriser l’autre. Ce ne sera que manifester notre propre peur de valoir moins que lui et provoquer des réactions de défense néfastes à la communication.
De plus, devant un problème, ce sont des solutions qu'il faut trouver.
Jamais des coupables.

Alors, si nous communiquions ?
En attendant le bus, par exemple…

agnès andersen (extrait de "Forum")

Dans quelle catégorie vous retrouvez-vous ?
A votre avis, pourquoi ?
Comment analysez-vous ces deux types de comportement ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Oser   Dim 11 Nov 2007 - 5:52

Perso, jadis je n'aurais jamais osé et pire, je n'aurais même pas participé aux réactions suscitées par un leader ship.
Pas assez bien dans ma peau, la peur du ridicule que j'anticipais à l'idée de l'idée des gens à propos de mes avis ou réactions.

Tout ça est dépassé. Désormais, de toute évidence je n'hésiterais pas à oser.

D'une part parce que ma personnalité s'est dessinée, affirmée au fil des ans et que je suis mieux plantée dans ma tête à 50 ans qu'à 20 ans.
D'autre part parce que j'accepte de ne pas savoir, de me tromper, de douter et de dire ou faire des maladresses. J'ai simplement compris que personne n'est parfait et que je ne dois redouter personne. Je me sens en égalité avec n'importe qui, ni plus, ni moins.


Et un p'tit passage vers wiki
http://fr.wikipedia.org/wiki/Leadership

Psychologie des foules (Gustave Le Bon)
http://classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/psychologie_des_foules_Alcan/Psycho_des_foules_alcan.pdf

Duquel il ressort à quel point il peut être dangereux d'être mené par "un".
La personnalité de celui-là a déjà fait ses tristes preuves, lorsqu'elle est faite de sombres desseins.
A l'inverse, un rayonnant peut transformer et ouvrir quand son intention est belle.

Alors une équipe, me direz-vous. Oui, certes. Mais combien il est difficile de trouver une harmonie longue durée, quand on sait la complexité de l'Etre et sa difficulté à se dépasser pour vivre en société...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 9:22

Bof, la conclusion d'Andersen....
Pourquoi parler à ses voisins à l'arrêt de bus ? C'est écrit ou qu'il faut qu'il faire ?
Ce qui me hérisse, me révolte, me pousse à piedducutuer, c'est le nombre de blessés, de personne saisies de malaise que je ramasse pendant que les autres regardent ailleurs.
Je peux vous raconter des cas hallucinants, mais en voici un bien simple.
Une dame handicapée avait glissé sur la bordure d'un trottoir et s'était fait un noeud chinois entre gambettes et cannes. La position finale était qu'elle hurlait de mal sans pouvoir se dégager.
J'ai couru les 50 métres qui me séparait de la dame, et je me suis rendu compte qu'il fallait simplement la mettre debout. Hé bien j'ai du menacer de frapper un passant, personne ne voulait m'aider. 10 personnes au moins sont passées à moins de deux mètres en regardant ailleurs.
C'était sur la place communale, il y avait pourtant plusieurs centaines de personnes.
Ca me révulse.
Le manque de leadership, c'est aussi, je pense "Au secours, je veux pas d'emmerdes". Je rêve de balancer tous ces poltrons au procureur pour non-assistance à personne en danger.
Alors, se bouger le cul pour se mettre en travers de bus qui se sont données le mot pour vous emmerder ? Une blague...

J'ai une devise que je répète 10 fois par jour à mes enfants.
A la question : papa, on peut ?
Je réponds : c'est marqué où que c'est interdit ?
C'est comme ça qu'on se prend un bus en pleine poire, mais bon, c'est pour la bonne cause : je suis un leader crêpe.
Revenir en haut Aller en bas
shunga

avatar

Nombre de messages : 207
Age : 41
Localisation : 91
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 10:57

sans faire le fanfaron, je pense que je me casse après le deuxième ou le troisième bus, si vraiment il faut le prendre.
On va peut être pas regarder passer des bus toutes la journées hein, je veux bien avoir la tendance mouton mais la tendance vache meuhhhhhhhhhhhhh !

Aucun talent de leadership pour ma part, mais je suis pas non plus celui qui va s'énerver avec ses congénères, si je suis encore dans le troupeau tu me trouveras probablement assis dans un coin, sur le bord du trottoir ou sur le sol.

C'est toujours pareil. Il manque une troisième case pour moi ! Sont lourd ces psys, faut que j'en parle à ma thérapeute.

Pour l'analyse beh ma foi hein. Pfiou vais me faire un café.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vercomnie.net
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 11:26

C'est écrit nulle part dans les astres qu'il faut avoir un leadership.
Et puis, on peut très bien avoir un leadership d'enfer à la buvette, et être un mouton à l'atelier.
Etre un aigle au curling et être nul avec ses enfants.
Et puis, si on réfléchit bien, si trois personnes veulent le leadership sur un os, y aura de la casse.
IL n'y a pas bien longtemps, j'étais hospitalisé. Dans le réfectoire, une crise d'épiliepsie.... Les infirmières se sont mises à couiner, à appeller un médecin, et ce sont deux malades qui ont soulagé la crise. Une malade, infirimière en radiologiie et devinez-qui ?
Le lendemain, pas du tout souriant, je ne me suis pas gêné pour aller trouver la chef et lui dire ma façon de penser, ses deux connasses ont juste réussi à semer la panique pendant que je dégageais le terrain à coup de tatanes et que je soulevais la tête de l'épileptique.
Y avait un gars qui n'avait même pas cillé. Après une petite caussette, il m'a dit être pompier professionnel et que ce qu'il avait vu des infirmières l'avait cloué de dégout.
Quant on est infirmière, crever de trouille devant une crise d'épilepsie, être incapable d'au moins garder son calme, faut le faire...
Car l'histoire ne s'arrête pas la... Les deux pétasses continuaient à courir en tout sens en couinant. A trois reprises, je leur ai demander de dégager, car je connaissais la suite....
Trois crises d'épiliepsie dans le même service en moins de deux heures.
Bravo le leadership...
Bon, je suis là à égréner mes souvenirs d'ancien combattant, mais j'ai pas bien pigé ou Ro veut en venir....
AGGGGGGGGGGGGGGGTR Je ne supporte pas qu'on ne porte pas secours EN TOUTES CIRCONSTANCES à un malade, un blessé ou une personne saisie de malaise. C'est d'ailleurs punissable.
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 69
Localisation : Village de Normandie
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 12:04

Me connaissant, j'aurais ouvert ma gueule, dès le passage du premier bus. Enore plus maintenant qu'hier; si l'avancement dans l'âge rend les gens plus dociles pour moi c'est le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.georges-hubel.com
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 12:26

Idem pour moi...
Un jour, je prends l'autobus, ma tire était en rideau. Je tombe sur un pote, un comédien, un peu décati par le manque d'exercices et l'abondance de pils. On cause gentîment, en disant du mal des copains, mais un grand petit con était juste derriière nous avec un balaldeur plein pot. Si fort que le bus entier pouvait profiter de sa musique préférée.
Dans les bus, y a qui ? Des femmes, des enfants, et quelques rares hommes, encore que dans état généralement délabré.
On lui demande de baisser la zique, il nous exécute un bras d'honneur solennel avec la tronche qui va avec.
Nous avons donc entonné l'air du Figaro, que le bus entier a fini par reprendre en riant.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 12:33

Je trouve que le débat tel que tu le lances est bien difficile.
Andersen confond leadership et aura et tu nous sers de Le Bon, un type que je trouve illisible qui causait en 1895, ce qui veut dire que tu confonds leadership ou pouvoir.
Encore une fois, l'article de Wikipedia est bien meilleur...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 12:56

Le leadership, c'est prendre un rôle dans un groupe. Dans une file qui attend le bus, il n'y a pas de rôle défini; tout le monde fait la même chose, il attend le bus et si celui-ci s'arrête, il n'y a pas de besoin de faire autre chose. Tout le monde est d'accord de ce pourquoi on s'était tous rassemblés à cette endroit. Ca ressemblait à une manif, mais ça n'avait rien à voir, il n'y avait aucun mot d'ordre.
Pourtant, dans la file, les gens étaient organisés avec des rôles différents. Des mères de famille, un boulanger, deux militaires, une infirmière et sept lycéens. Moi, je me demandais si parmi eux, il n'y aurait pas eu un controleur d'autobus en civil. Car dans ce cas-là, cela aurait du être à lui d'intervenir si les bus ne s'arrêtaient plus.
La question est, à partir de combien de temps, le groupe d'humains va s'organiser pour apporter une réponse à ce qui a détruit la raison d'être de leur groupe. En effet, si les bus ne s'arrêtent plus, à quoi, ça leur sert de rester tous attendre ensemble là comme des cons.
Au bout d'un moment, il reste deux solutions: soit le groupe se disperse: chacun va se "véhiculer" autrement à sa façon. Soit, il s'organise pour téléphoner à la régie de transport, se mettre en travers de la voie quand le prochain bus passera, etc... Mais, qu'est-ce qui va déclencher celà ? Faut-il vraiment un héros, un leadership qui agit et entraîne les autres? L'organisation ne va-t-elle pas se faire à partir de regards échangés, puis de paroles entre untel et untel, si bien que le murmure de mécontentement s'organise peu à peu en un discours d'où il émanera qu'ensemble, on peut peut-être faire quelque chose ...
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 12:59

Agnès Andersen a écrit:
J’ai eu la chance de devenir « leader ship », d’organiser des réunions, des...
hum... elle a donc eu de la chance...

Perso, rien que le terme leadership déclenche ma défiance et ma méfiance.
On peut être celui qui ose prendre les choses en main dans une circonstance et ne pas avoir envie spécialement de "mener" dans une autre.
Ceux qui se placent en leaders dans toutes circonstances (je parle plutôt du genre arrêt de bus que l'exemple de Rizla qui relève plus d'une nécessité élémentaire) m'incitent plutôt à me démarquer qu'à suivre.

Une fois, je regardais l'épisode pilote de la série LOST et me demandais quelle aurait été ma réaction, voire ma place dans une telle situation (groupe de naufragés sur une île déserte, où l'anarchie et l'organisation commune nécessaire s'opposent). Au delà des premiers secours aux blessés, s'entend.
Je crois que j'aurais fait des propositions en terme d'organisation et de survie parce que c'est un peu dans mes cordes, mais sans pour cela me placer en leader de quoi que ce soit. Mais je n'aurais été le leader ni le mouton de personne.

Quant à l'exemple de l'arrêt de bus, je ne vois pas l'utilité de cette prise de leadership. Perso, je me retrouverais plutôt dans le commentaire de Shunga, tout en étant d'accord avec Vic.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:07

Perso, je ne pense pas que le leader ship dépende de LA personne qui va prendre la parole, organiser les choses, ect. Je pense que cela dépends de la réaction du groupe face à cette prise d'initiative. Parce que, pour l'exemple, au lycée je prenais le bus tous les jours et le soir, quand il était bondé, bien souvent il ne s'arrêtait pas pour nous prendre. Les premières fois qu'il m'est passé sous le nez j'ai attendu, les fois suivantes je me tapais le chemin à pieds. Et il y avait toujours un pékin pour brailler et faire de grands signes pour essayer d'arrêter le bus -comme si la marche avait quelque chose de terrifiant- et ça ne m'a jamais poussé à en faire autant. Donc, en l'occurence, je suis comme shunga : j'me barre...

Par contre je pense aussi qu'il ne faut pas confondre l'esprit d'entraide avec le leader ship. J'ai moi aussi ramassé des ptites vieilles dans la rue, aidé des femmes enceintes jusqu'aux dents à monter leurs sacs de courses aux 3eme quand l'ascenceur était en panne ; et je me suis aussi arrêté pour aider des accidentés de la route alors que le flot de bagnoles ne faisait que ralentir pour mater. Il n'y a aucun esprit de leader ship dans ces circonstances. C'est juste se regarder soi-même dans les yeux. Et se demander si on y arrivera encore en laissant les autres en danger (ou en mauvaise posture).
Là je pense à ce fait divers pas si ancien où un jogger a sauvés deux gamins de la noyade pour repartir ensuite comme si de rien était, sans même donner son nom. Aux info le journaleux y allait de bon coeur avec les termes héro ordinaire, bon samaritain inconnu ect... Mais le jogger lui n'a agit que face à sa conscience, pas dans l'espoir que les gens louent son courage, donc à l'inverse de l'esprit du leader ship selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:10

Citation :
Mais, qu'est-ce qui va déclencher celà ? Faut-il vraiment un héros, un leadership qui agit et entraîne les autres? L'organisation ne va-t-elle pas se faire à partir de regards échangés, puis de paroles entre untel et untel, si bien que le murmure de mécontentement s'organise peu à peu en un discours d'où il émanera qu'ensemble, on peut peut-être faire quelque chose ...

Qui osera parler en premier ? (manifester oralement, s'engager le premier dans un vrai contact direct avec l'autre ou les autres, plus poussé qu'un regard furtif)

Qui va, une fois que tout le monde aura, grâce au premier, délié sa langue, proposer pour la collectivité : soit de râler, soit de trouver une solution ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:18

Citation :
Là je pense à ce fait divers pas si ancien où un jogger a sauvés deux gamins de la noyade pour repartir ensuite comme si de rien était, sans même donner son nom. Aux info le journaleux y allait de bon coeur avec les termes héro ordinaire, bon samaritain inconnu ect... Mais le jogger lui n'a agit que face à sa conscience, pas dans l'espoir que les gens louent son courage, donc à l'inverse de l'esprit du leader ship selon moi.

Complètement d'accord avec toi. Mais ça n'a rien à voir avec un leader ship, ce n'est que sa réaction face à quelqu'un en danger. Itou pour la petite vieille.

De même, l'exemple de riz avec son pote dans le bus. A deux, on a beaucoup plus d'assurance que tout seul, on s'entraîne l'un l'autre.

Il faut imaginer un groupe de parfaits inconnus, mis en situation pas ordinaire. Réactions, conséquences. Les salles d'attente médicales me rappellent l'abri bus. Tiens c'est m'arrant, ça me fait penser à "la bassine", idée de pièce de théâtre que j'ai noté dans ma boîte à idées.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:26

Citation :
="Romane
Complètement d'accord avec toi. Mais ça n'a rien à voir avec un leader ship, ce n'est que sa réaction face à quelqu'un en danger. Itou pour la petite vieille.

De même, l'exemple de riz avec son pote dans le bus. A deux, on a beaucoup plus d'assurance que tout seul, on s'entraîne l'un l'autre.


Oui c'est bien pour ça que je dis qu'il ne faut pas confondre le leader ship et l'esprit d'entraide Wink

Pour le truc de la salle d'attente ça colle parfaitement au principe de l'arrêt de bus sauf que là, on a "l'injustice" personnifiée par le toubib (contrairement au chauffeur de bus) ou sa secretaire Mr.Red Quelqu'un sur qui gueuler en somme Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:29

rizlabo a écrit:
Y avait un gars qui n'avait même pas cillé. Après une petite caussette, il m'a dit être pompier professionnel et que ce qu'il avait vu des infirmières l'avait cloué de dégout.

Son inaction démontre qu'il est aussi con que les deux effarouchées.


Citation :
Bon, je suis là à égréner mes souvenirs d'ancien combattant, mais j'ai pas bien pigé ou Ro veut en venir....

Nulle part, si ce n'est en parler. Vos réactions. Vos constats de réactions des autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 14:38

filo a écrit:
Je crois que j'aurais fait des propositions en terme d'organisation et de survie parce que c'est un peu dans mes cordes, mais sans pour cela me placer en leader de quoi que ce soit. Mais je n'aurais été le leader ni le mouton de personne.
C'est plutôt comme ça que je l'entends aussi. Le terme leader ship me semble orienté dans son but, vers une position de domination, ce qui n'est pas sain. Par contre, oser sortir de soi pour communiquer m'intéresse.

Citation :
Quant à l'exemple de l'arrêt de bus, je ne vois pas l'utilité de cette prise de leadership.

Je pense (mais je peux me tromper), qu'elle a saisi cet exemple pour amener la réflexion sur les types de comportements observés, mais je n'en sais pas davantage.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 16:38

filo a écrit:
Je crois que j'aurais fait des propositions en terme d'organisation et de survie parce que c'est un peu dans mes cordes, mais sans pour cela me placer en leader de quoi que ce soit. Mais je n'aurais été le leader ni le mouton de personne.
Mais c'est précisément ça pour moi le leadership : imaginer des solutions.
Si cette solution est perçue comme efficace, son concepteur jouira d'un leadership.

Leadership n'a pas de traduction en français.
In Wikipedia,
"D'une manière générale, il peut être défini comme "la capacité d'un individu à influencer, à motiver, et à rendre les autres capables de contribuer à l'efficacité et au succès des organisations dont ils sont membres"
Imaginons un instant qu'il s'agisse de confrectionner un repas de gala pour des amis. N'est-ce pas naturel que le cuisininer le plus habile dans les plats compliqués prennent l'initiative ?
Ou est le rapport de pouvoir improductif la-dedans ?
Moi, je vois une discipline librement consentie .
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 16:40

Romane a écrit:
Par contre, oser sortir de soi pour communiquer m'intéresse.
Pourquoi ne pas dire tout simplement que tu oses faires des propositions concrètes ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 16:47

rizlabo a écrit:
Romane a écrit:
Par contre, oser sortir de soi pour communiquer m'intéresse.
Pourquoi ne pas dire tout simplement que tu oses faires des propositions concrètes ?

A quel niveau ?
Si c'est au niveau du fil, son ouverture le démontre.
Si c'est au niveau de mon comportement au sein d'un groupe, j'ai déjà répondu que j'ose les propositions.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 16:52

Ce qui me titille, c'est le terme "communiquer". On ne lit, on n'entend, on se fait botter le cul à coup de "communiquer".
Si tu aides une vielle dame à composter son ticket de métro, tu prends un leadership, tu lui dit un ou deux truc gentils. La belle affaire de communication...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 17:23

Point du tout. Tu ne fais pas la différence entre un acte d'aide à une personne en difficulté (chute, noyade, etc.) et la démarche de soulever un problème, une question, un constat, au sein d'un groupe dont tout le monde se pose le même problème-question-constat mentalement, sans oser le dire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 17:51

C'est exactement la confusion dont je parlais plus haut. Les deux choses sont très différentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 22:48

Mais pourquoi utiliser ce langage des petits merdeux de la com' en parlant de la communication ?
On examine un problème, on propose des solutions et on fait des compromis. Celui qui est le plus fin, le plus expérimenté ou qui tout simplement est en forme ce jour-là propose le compromis le plus judicieux parce que le plus efficace.
Il remporte probablement l'adhésion de ses pairs et jouit donc, au moins quelques minutes d'un leadership. Dans l'application des décisions, c'est peut-être le Mac Gyver local qui aura le leadership.
Je ne vois vraiment pas ce que la communication, ce mot fourre-tout, usé jusqu'à la corde par les fils de pub vient faire la dedans.
Et si je parle de ces cas de danger, c'est pour bien montrer que ce phénomène des leaders et des suiveurs est partout, même dans les cas ou les suiveurs seraient bien étonnés de se voir condamnés comme ils le méritent.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Leader ship   Dim 11 Nov 2007 - 22:53

Je vais lâcher le morceau : pendant des années, j'ai fréquenté professionnellement le milieu socio-cul.
C'est une horreur. Une montagne d'hyprocrisie. Tout le monde joue au billard à trois bandes, cad que le coup part dans une direction mais est destinée en réalité à un autre but.
Alors, la communication et le leadership dans ce merdier, terminé pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Leader ship   Lun 12 Nov 2007 - 0:03

Euh... compte tenu de l'exemple de départ, j'ai l'impression que tu te méprends sur les conditions. Tu me diras, j'aurais pu choisir un autre titre. Mais tant pis.

Relis la définition de wiki, tu verras qu'il n'y a pas que des monstres.

Quant à la communication, déjà se connecter à soi-même...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leader ship   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leader ship
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'OPPOSITION AUJOURD'HUI : QUE FAIRE, QUOI ET QUI PRENDRE POUR (LEADER)SHIP ?
» Titanic : the ship magnificent
» Le cuivre, leader des metaux de base
» Optimus Prime, leader of the Transformers
» Les retrouvailles de deux officiers (Stargate SG1) [Ship Jarter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: