Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edilivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pac0



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 1:22

Bah en fait, je pense que dans leurs visions des choses et pour avoir conversé avec pas mal de libraires, l'auto-édité est "mieux" que le édité à compte d'auteur.
J'explique leur point de vue, sans forcément adhérer.

Pour eux, un auto-édité a mené son projet de A à Z, de la rédaction jusqu'à la conception de l'ouvrage, et tous les bénéfices sont pour lui, comme s'il avait conçu un nouvel instrument qu'il souhaitait commercialiser.
Au contraire, un édité à compte d'auteur est passé par un "professionnel" qui n'apporte rien de plus. Mais les bénéfices vont en partie à la maison à compte d'auteur et ça, les libraires n'acceptent pas d'engraisser les maisons d'édition comme Publibook et EDILIVRE.

Personnellement, les seuls libraires où j'ai vu un livre de ces maisons sur leur étalage, c'est que l'auteur était un proche ami du gérant.

Tandis qu'un auto-édité se construira tout de lui-même.
C'est ça l'ambiguïté ; les libraires préfèrent ceux qui se sont construits d'eux-mêmes en toute franchise et qui affirme : je suis un auto-édité, plutôt qu'un gars qui dit : j'ai été édité par un professionnel... mais à compte d'auteur. Un peu comme si l'auteur n'assumait pas d'être un auto-édité.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 1:31

Pac0 a écrit:
Bah en fait, je pense que dans leurs visions des choses et pour avoir conversé avec pas mal de libraires, l'auto-édité est "mieux" que le édité à compte d'auteur.
J'explique leur point de vue, sans forcément adhérer.

Pour eux, un auto-édité a mené son projet de A à Z, de la rédaction jusqu'à la conception de l'ouvrage, et tous les bénéfices sont pour lui, comme s'il avait conçu un nouvel instrument qu'il souhaitait commercialiser.
Au contraire, un édité à compte d'auteur est passé par un "professionnel" qui n'apporte rien de plus. Mais les bénéfices vont en partie à la maison à compte d'auteur et ça, les libraires n'acceptent pas d'engraisser les maisons d'édition comme Publibook et EDILIVRE.

Personnellement, les seuls libraires où j'ai vu un livre de ces maisons sur leur étalage, c'est que l'auteur était un proche ami du gérant.

Tandis qu'un auto-édité se construira tout de lui-même.
C'est ça l'ambiguïté ; les libraires préfèrent ceux qui se sont construits d'eux-mêmes en toute franchise et qui affirme : je suis un auto-édité, plutôt qu'un gars qui dit : j'ai été édité par un professionnel... mais à compte d'auteur. Un peu comme si l'auteur n'assumait pas d'être un auto-édité.



Ouais..;disons que le libraire ( qui ne fait pas forçément son travail, je veux dire être au courant de ce qu'il vend)..;Prend 30 % du prix du livre...et s'attache à vendre ce qui peux se vendre le plus....( là je suis méchant y'en a des bons, mais c'est de plus en plus rare)
Revenir en haut Aller en bas
Pac0

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 2:08

Oui, tu es méchant.

Là, tu parles des libraires en tant que grand distributeurs comme la FNAC etc.
Mais il y a encore beaucoup de libraires qui ont de l'éthique et qui ont pratiquement lu, ou du moins survolé, tout ce qui s'étale sur leurs rayons.

Après, ils restent des commerçants ; pour reprendre l'exemple du boulanger de filo, il ne viendrait à l'idée de personne d'acheter un pain pas très bien reconnu et qui n'est pas conforme aux autres pains.
D'où la raison des libraires légèrement frileux lorsqu'il s'agit de promouvoir un ouvrage qui n'a aucune crédibilité sur la scène littéraire.
Les auto-édités locaux ont la force d'être locaux, justement.

Les compte d'auteurs sont vus comme les vilains petits canards. Après je n'ai pas dit que j'approuvais, mais ça peut se comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 2:24

Pac0 a écrit:


Les compte d'auteurs sont vus comme les vilains petits canards. Après je n'ai pas dit que j'approuvais, mais ça peut se comprendre.


On n'emploie pas ce mot à titre péjoratif en ma présence !.... grrrrrrrrrrr (1er avertissement.... mdr )
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 12:44

Romane a écrit:
Les auto-édités pratiquent tous de la même manière ; ils vont voir les libraires de leur ville et environs proches, et ne sont pas refusés. Comme ils sont locaux, les libraires ne voient pas d'inconvénient à les faire connaître. Les bibliothèques aussi prennent les auto-édités. Et les séances de dédicaces/vente marchent très bien.

Il faut savoir que les communes en général voient d'un bon œil que certains de leurs habitants s'adonnent à l'écriture, à la peinture, sculpture et autres genres artistiques. Perso, un café de mon patelin s'est mis entièrement à ma disposition pour une séance de dédicaces et le patron a offert toutes les consommations. La mairie du patelin d'à côté m'a organisé une réception pour la même chose, avec carrément journaliste, buffet (et pas n'importe quoi) et consommations offerts. Mais c'est un autre sujet.

ce que tu dis n'a pas marché avec moi....donc c'est beaucoup difficile que ce qui ressort de ton écriture. pour les auto-édités c'est au contraire beaucoup plus compliqué car en plus de du talent d'écrivain, il faut qu'is soient commerciaux, publicitaires et distributeurs. Et tout les écrivains n'ont pas cette fibre commerciale. Les libraires ne sont pas des bons samaritains comme le prétend romane mais des commercants car ils n'achètent que si il y a une vente possible, ils n'achètent jamais à perte. EN tout cas, pas ceux que je connais (toutes les librairies de grenoble).
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Pac0

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 14:08

Oui, mais le problème que tu soulèves est le même pour les édités à compte d'auteur, voire multiplié parce que les libraires ont déjà une très mauvaise vision des auteurs publiés à compte d'auteur.

Après, oui il faut savoir se vendre. La meilleure des manières, c'est de faire passer ses ouvrages à travers son réseau d'ami, ou alors de demander de l'aide à des organismes qui peuvent te filer un coup de pouce pour ta promo.

Mais parfois, proposer des séances dédicaces chez un libraire, ça peut autant l'emmerder que le ravir (tout dépend du professionnalisme de ton libraire et s'il aime ce qu'il fait). Parce que une séance dédicace peut lui apporter pas mal de clients, mais par contre, ça le contraint à fermer un peu plus tard le soir parfois ^_^.
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 16:00

Pac0 a écrit:
Oui, mais le problème que tu soulèves est le même pour les édités à compte d'auteur, voire multiplié parce que les libraires ont déjà une très mauvaise vision des auteurs publiés à compte d'auteur.

Après, oui il faut savoir se vendre. La meilleure des manières, c'est de faire passer ses ouvrages à travers son réseau d'ami, ou alors de demander de l'aide à des organismes qui peuvent te filer un coup de pouce pour ta promo.

Mais parfois, proposer des séances dédicaces chez un libraire, ça peut autant l'emmerder que le ravir (tout dépend du professionnalisme de ton libraire et s'il aime ce qu'il fait). Parce que une séance dédicace peut lui apporter pas mal de clients, mais par contre, ça le contraint à fermer un peu plus tard le soir parfois ^_^.

je suis tout à fait d'accord avec toi. Ce n'est pas simple d'obtenir une séance de dédicace face à un libraire qui refuse votre livre. Tu parles d'organismes qui peuvent aider à faire ma promo, j'en ai contacté plusieurs, il n'ont pas bougé. La théorie est magnifique mais la pratique est beaucoup plus dure.....
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Pac0

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Ven 9 Avr 2010 - 16:36

Et quels étaient ces organismes ?
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 11:58

[quote="Pac0"]Et quels étaient ces organismes ?[/quo
Je n'ai pas le temps de rechercher dans mon dossier car cela commence à dater mais c'était des organismes genre anagramme, la FOL, plum lire, etc
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 13:40

cathyhune a écrit:
ce que tu dis n'a pas marché avec moi....
Il faut entretenir de bons rapports avec les libraires du coin, sinon tu n'es qu'une parfaite inconnue à leurs yeux et je comprends qu'ils refusent ; ils n'ont pas non plus envie de vendre n'importe quoi, et si déjà la personne en face d'eux est inconnue, ça ne va pas contribuer à les faire changer d'avis.
Citation :
donc c'est beaucoup difficile que ce qui ressort de ton écriture. pour les auto-édités c'est au contraire beaucoup plus compliqué car en plus de du talent d'écrivain, il faut qu'is soient commerciaux, publicitaires et distributeurs. Et tout les écrivains n'ont pas cette fibre commerciale.
D'où nécessité de savoir jusqu'où s'arrête le rêve. Nombre d'internautes, si on lit un peu les multiples témoignages, confondent rêve et réalité. Ils se voient déjà en haut de l'affiche, comme chante un certain Aznavour. A tort. Cela n'arrive qu'une fois par siècle, et encore...
Donc si c'est extrêmement facile de débourser 2000 euros pour sortir X bouquins sans entacher le rêve, il faudrait avoir les pieds sur terre et comprendre avant de se lancer dans ce type de projet qu'après, la vente est une autre paire de manches et plus dure sera la chute.

Citation :
Les libraires ne sont pas des bons samaritains comme le prétend romane mais des commercants car ils n'achètent que si il y a une vente possible, ils n'achètent jamais à perte. EN tout cas, pas ceux que je connais (toutes les librairies de grenoble).
Je n'ai jamais prétendu que les libraires sont de bons samaritains, relis moi. Je dis que dès lors qu'un libraire te connaît bien, parce que tu es du coin et que tu es connue là où tu es, il va faire cet effort. M'enfin s'il s'avère que l'auteur écrit comme un pied, il ne renouvellera probablement pas, ce qui peut se comprendre, car oui, il porte un commerce et ne va pas risquer de se flanquer mauvaise réputation pour avoir vendu des livres moyens-moyens. Or tout le monde sait que c'est plus fréquent que ce que les gens disent. Nombre d'internautes annoncent le livre du siècle, comme je le disais plus haut, et quand tu tombes le nez dedans, tu tombes aussi de ta chaise. Il faut arrêter de se leurrer. Rêver c'est génial, mais être réaliste à côté, c'est encore mieux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 13:45

Pac0 a écrit:
Oui, mais le problème que tu soulèves est le même pour les édités à compte d'auteur, voire multiplié parce que les libraires ont déjà une très mauvaise vision des auteurs publiés à compte d'auteur.

Après, oui il faut savoir se vendre. La meilleure des manières, c'est de faire passer ses ouvrages à travers son réseau d'ami, ou alors de demander de l'aide à des organismes qui peuvent te filer un coup de pouce pour ta promo.

Mais parfois, proposer des séances dédicaces chez un libraire, ça peut autant l'emmerder que le ravir (tout dépend du professionnalisme de ton libraire et s'il aime ce qu'il fait). Parce que une séance dédicace peut lui apporter pas mal de clients, mais par contre, ça le contraint à fermer un peu plus tard le soir parfois ^_^.

Bah, toute cette énergie à filer pour vendre au mieux trois cent bouquins, disons que ça fait partie de la dégringolade du rêve : l'auteur pense même parfois que ça va lui rapporter, faut le faire !

Désolée si ma pensée vous paraît un peu crue, mais il faut savoir où on met les pieds, et franchement, je pense que se torturer les méninges pour 300 bouquins, c'est comme patauger dans la semoule : beaucoup de perte de temps pour rien.

Mieux vaut aller au bout de son rêve et que celui qui a les moyens financiers se fasse se plaisir comme il l'entend sans se prendre le chou et pas davantage. Car se faire plaisir est une chose, mais satisfaire une clientèle en est une autre, la démarche est totalement différente, ne serait-ce que dans le premier travail : celui de l'écriture...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Pac0

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 14:22

De toute manière, la meilleure stratégie à adopter en tant qu'auto-édité, c'est de commencer petit et d'évoluer en fonction des ventes.

Il n'est pas nécessaire de se coller des dettes sur le dos pour un livre très incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 14:51

Ben oui. Perso, j'ai reçu 200 livres d'emblée. Ils étaient déjà tous réservés. Je me suis fait livrer d'urgence un deuxième envoi, parce que je n'avais plus rien à me mettre sous la dent pour la première séance de dédicaces qui devait se tenir un mois après parution du livre, et bien sûr encore moins pour les séances suivantes.

Donc je procède ainsi depuis le début, et ça fonctionne très bien. J'en vends encore régulièrement, bien que je n'en fasse pas la pub parce que ça me gonfle. Le jour où il ne s'en vendra plus, eh bien ça en restera là, et puis c'est tout.

Ceci dit, je n'ai pas lancé moi-même l'auto-édition (deux internautes ont tout manigancé et fait, perso je n'ai fait que commander les livraisons suivantes puisque prise malgré moi dans le truc qui était lancé, hein) , et continuerai à ne pas le faire parce que je n'ai pas envie de me prendre le chou. Bon, c'est vrai, je ne peux que reconnaître que ce bouquin aura eu du succès, quand sera venue l'heure du bilan. Mais même.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 15:35

Romane a écrit:
M'enfin s'il s'avère que l'auteur écrit comme un pied, il ne renouvellera probablement pas, ce qui peut se comprendre, car oui, il porte un commerce et ne va pas risquer de se flanquer mauvaise réputation pour avoir vendu des livres moyens-moyens. Or tout le monde sait que c'est plus fréquent que ce que les gens disent. Nombre d'internautes annoncent le livre du siècle, comme je le disais plus haut, et quand tu tombes le nez dedans, tu tombes aussi de ta chaise. Il faut arrêter de se leurrer. Rêver c'est génial, mais être réaliste à côté, c'est encore mieux.
Tu parles de livre moyens-moyens, des livres comme cela, j'en lis 2 sur 4.
tu as raison de dire qu'il ne faut pas rêver mais garder les pieds sur terre. Que les jeunes auteurs qui lisent ce débat le comprennent bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 18:00

Oh, c'est bien plus que cela. Sur bien plus d'une centaine, tu peux compter sur une petite poignée de bons livres. Si j'étais éditeur, j'aurais refusé tous les autres, à moins que l'auteur ne retravaille son écriture.
C'est ça un lectorat : un client.
Un client, par définition, il achète un produit.
Le produit doit être à la hauteur de son prix. C'est rarement le cas.
Quand tu vois que les bouquins coûtent entre 15 et 22 euros, ça donne à réfléchir. Je peux avoir moins cher des livres d'auteurs confirmés. CQFD.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Edilivre   Sam 10 Avr 2010 - 19:52

Romane a écrit:
Oh, c'est bien plus que cela. Sur bien plus d'une centaine, tu peux compter sur une petite poignée de bons livres. Si j'étais éditeur, j'aurais refusé tous les autres, à moins que l'auteur ne retravaille son écriture.
C'est ça un lectorat : un client.
Un client, par définition, il achète un produit.
Le produit doit être à la hauteur de son prix. C'est rarement le cas.
Quand tu vois que les bouquins coûtent entre 15 et 22 euros, ça donne à réfléchir. Je peux avoir moins cher des livres d'auteurs confirmés. CQFD.

Tu as bien raison...
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
dusha

avatar

Nombre de messages : 270
Localisation : le pays de Rimbaud
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Edilivre   Dim 27 Juin 2010 - 21:00

Je viens de lire pas mal de critiques (négatives, of course) à propos d'Edilivre.

Je viens de publier chez eux, à compte d'éditeur (mon recueil a été un de leurs "coups de coeur"). En 2 semaines, mon recueil était publié gratuitement et surtout soigneusement... j'ai voulu ce genre de "maisons" car ce recueil j'aimerais qu'il ne soit pas trop diffusé, mais je désirais le partager avec ceux qui me sont chers.

Par contre, Publibook... une amie y a publié un recueil, j'ai ouvert mon exemplaire et presque tous les feuillets se sont détachés.

Mais l'idéal, c'est un petit éditeur qui aime ce qu'on fait.
Depuis 2005, j'ai été publiée 8 fois à compte de petits éditeurs : tout est OK ! On discute, on se tél., la confiance est là...
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 23 Juin 2011 - 17:40

Du neuf :
j'ai recu ce mail :
Nous sommes heureux de vous faire part de l'avis positif de notre comité de lecture quant à la publication de votre ouvrage ".......".

1. Après accord de votre part, Edilivre éditera gratuitement votre ouvrage.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà qui semble une bonne nouvelle non..? Réponse effectuée en une semaine après l'envoi du manuscrit....Dites moi si je rêve...? Qui me fera voir l'envers de la médaille au cas où il y en ai un..?
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 23 Juin 2011 - 20:05

Very Happy Ben oui ! Evidemment qu'il y a un avis positif ! Ça ne leur coute pas grand chose, puisque c'est imprimé à la demande. ce n'est pas plus un éditeur que moi, Edilivre (j'ose même prétendre : moins, puisque moi au moins je sélectionne, pour un catalogue de qualité), sauf que eux te font croire qu'il y a "un comité de lecture" qui a aimé ton manuscrit (mais puisque c'est impression à la demande, tu n'es qu'un client, donc ils "aiment" évidemment tous les manuscrits, sauf les pires bouses j'espère quand même).
L'impression à la demande existe aussi pour des tarifs plus intéressants chez Lulu.com, Publi-Book, Blurb, etc, sauf qu'avec Publilivre tu signes un contrat qui t'engage !
Et surtout : la gratuité (en amont) qu'ils évoquent sous-entend : pas de correction du manuscrit, pas de couverture personnalisée, pas de diffusion autre que sur internet. Ces services-là existent, oui, mais en options... payantes ! Et encore, la diffusion, n'y compte pas.
Pour exemple : leur tarif de correction est de 3€ la page + 25€ forfaitaire : donc 325€ pour un manuscrit de 100 pages. Pour la couverture, si on la leur confie, ça coûte un forfait de 225€.
Si je compte bien, cela nous fait déjà 550€ pour un livre sans faute et avec une couverture bien à lui.
Ensuite si tu veux vendre des livres, il te faut les leur acheter d'abord (car si tes lecteurs passent par eux directement, tu ne seras rémunéré qu'en droits d'auteur, dont la moyenne de reversement est 10% du hors taxe), puis ensuite les revendre : tu te dégages donc une faible marge bénéficiaire pour chaque livre vendu, éternellement. Et je suppose qu'en plus, et c'est là qu'on pourrait parler d'arnaque abusive, ils font signer un contrat d'exclusivité qui t'empêche de faire ce que tu veux de ton œuvre. Ceci dit, ça je ne fais que le supposer, ça reste au conditionnel. Ils ne l'affichent pas sur leur site.
Donc si tu veux avoir un stock de 100 livres pour les vendre toi-même, ça te coûtera 100 fois le prix de vente du bouquin (1500 s'il est à 15€), moins probablement un tarif à remise pour l'auteur lui-même, j'ose l'espérer. Avec les 550€ déjà sortis, ça te fait déjà 2000€ (moins l'éventuelle remise-auteur), pour 100 exemplaires.
Et cerise sur le gâteau : tu as bien en évidence sur la couverture la mention "Edilivre.com" qui franchement est aussi prestigieuse que "j'ai fait imprimer mon livre sur un site internet d'impression à la demande". Un vrai libraire n'en prend pas s'il veut paraître sérieux, et les lecteurs ne s'y trompent pas non plus en général, surtout pour leurs couvertures blanches.
D'ailleurs tu remarqueras que les livres qu'ils mettent en avant sur leur site, "les coups de cœur", ne sont que ceux pour lesquels ils ont été payés : pas de couverture blanche.

Je les ai classés dans ma [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de ceux qui se prétendent éditeurs sans l'être. Et encore, eux ont la décence de dire qu'ils proposent de l'impression à la demande, ce qui n'est pas le cas de Baudelaire et autres.

Alors oui, tu rêves... Comme la plupart des gens qui ne sont pas très informés mordent à l'hameçon des faux éditeurs, et se retrouvent à payer des sommes qu'ils ne s'attendaient pas à devoir sortir pour avoir quelques exemplaires de leur livre qui ne ressemble pas vraiment à l'idée qu'ils s'en faisaient, et sans grand espoir de succès.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 23 Juin 2011 - 20:49

Beaucoup de vrai dans ce que tu dis...
La version papier de ce bouquin déjà édité chez Lello (édition disparue) ne m'interesse plus, donc je ne prendrai aucune des options proposées, par contre parallèlement à l'édition papier ils développent l'édition numerique sur l'iPad avec l'IBooks Store d'Apple qui diffuse sur les iPhones et les iPad en téléchargement, et là effectivement ce n'est pas gratuit il en coûte 120 Euros....conversion du format PDF au format universel EPUB.Vente sur le site i-kiosque.fr, et ce truc là m'interesse...Pas de démarchage à faire pour vendre le bouquin, pas de rachat d'exemplaires...Alors je ne sais si quelqu'un est passé par ce système...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
pellissier



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: rapport sur édilivre   Jeu 24 Mai 2012 - 1:22

par édilivre j'ai édité plusieurs livres depuis plus de cinq ans et soit disant je n'ai vendu que pour 68 euros et ils ne paient que si la somme atteint 75 euros, car on ne peut rien prouver! Par exemple : pour un de mes livres, ils ont déclaré n'avoir rien vendu sauf ceux que j'ai moi même achetés... et pourtant je les ai vu chez des amis???? alors que faut il faire! merci de me répondre ! ode
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 24 Mai 2012 - 5:15

Hé bien, ce qu'il aurait fallu faire, c'est ne jamais s'adresser à des arnaqueurs dans le but de gagner de l'argent avec des livres.
Pour avoir son ouvrage qui existe en papier, ok, mais pour faire des bénéfices ce n'était pas la bonne adresse.
À présent, c'est trop tard hélas. Il n'y a rien à faire, sinon peut-être en acheter un de plus pour atteindre les 75€ et obtenir au moins cette somme en remboursement (si toutefois ils ne trouvent pas encore un moyen d'arnaque sur ce point aussi).
Et ensuite déguerpir vite et informer d'autres naïfs pour qu'ils ne se fassent pas avoir.

J'avais placé, me semble-t-il, Edilivre dans ma liste noire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
pellissier



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: j'en pense pas grand bien   Jeu 24 Mai 2012 - 10:50

j'ai publié de près de cinq ans, sept livres chez eux!je n'ai jamais eu la moindre somme de ce que j'ai gagné? soit disant : que je n'ai que 68.00 € et ils ne paient que d'à partir de 75 €!!! et depuis cinq ans, ils gardent cette somme! nous n'avons aucun moyen de savoir la vente exacte de nos livres!!! car pour un de mes livres, où parait il ils n'avaient rien vendu;.. j'ai vu les livres chez mes amis????? On téléphone, oh! tout le monde est beau tout le monde il est charmant! mais, ce ne sont que des paroles : on a eu des problèmes avec nos fichiers où un tas d'autres excuses! quoi faire???? ode
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 24 Mai 2012 - 13:58

pellissier a écrit:
j'ai publié de près de cinq ans, sept livres chez eux!je n'ai jamais eu la moindre somme de ce que j'ai gagné? soit disant : que je n'ai que 68.00 € et ils ne paient que d'à partir de 75 €!!! et depuis cinq ans, ils gardent cette somme! nous n'avons aucun moyen de savoir la vente exacte de nos livres!!! car pour un de mes livres, où parait il ils n'avaient rien vendu;.. j'ai vu les livres chez mes amis????? On téléphone, oh! tout le monde est beau tout le monde il est charmant! mais, ce ne sont que des paroles : on a eu des problèmes avec nos fichiers où un tas d'autres excuses! quoi faire???? ode

Disposes-tu d'une copie originale de cette version numérique ? Si la réponse est oui, tu la stockes sur un site d'hébergement ou sur ton ordinateur. Ensuite tu préviens d'éventuels acheteurs qu'ils vont pouvoir recevoir le fichier via pièce jointe d'email, ou encore si ton espace d'hébergeur est sécurisé au niveau téléchargement, qu'ils vont pouvoir télécharger ce fichier directement puisque tu leur donnes une clé ou si tu veux une autorisation de téléchargement direct.
Le mieux et plus simple étant l'envoi sous pièce jointe en format zip et verrouillé. Dès ton montant demandé, tu donnes le code de déverrouillage du fichier zip.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 24 Mai 2012 - 14:39

Pellissier : rien ne sert de dire deux fois la même chose sur deux fils différents, ce sont les mêmes personnes qui les lisent. Mais il est vrai que le premier post aurait dû être écrit ici dans ce fil.

JoK : Je ne comprends pas ta réponse à Pellissier, elle ne correspond pas à ce qu'il demande, me semble-t-il ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Edilivre   Jeu 24 Mai 2012 - 17:35

C'est pourtant clair pour moi.

Si le diffuseur ne veut pas lui répondre, c'est que le soupçon de fraude ou escroquerie devient flagrant. Il n'est pas possible de cacher les chiffres de ventes, or ils le font manifestement, et accusent l'informatique comme excuse.
Du coup plutôt que de confier ces éditions numériques à un escroc, moi je vends ces fichiers moi-même, et je m'arrange pour le faire savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edilivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edilivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edilivre
» Eclairez ma lanterne [Edilivre]
» Edilivre
» Gnééé ? Keskecé ?
» Maison d\'édition édilivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: