Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intégration dans la société

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 11:18

Passage de l'adolescence à l'adulte. C'est déjà pas si simple.
Puis arrive le passage du monde des études à celui du boulot.

Du vrai boulot. Pas rythme planplan des stages dans le cadre scolaire, non, non. Le vrai boulot.

Déjà, il faut un temps d'adaptation. Le temps de se dire qu'on ne rigole plus.

Mais quand arrive le premier bulletin de salaire, c'est là que ça se gâte.

Comment ça, c'est pas ce chiffre ? Non mon fils. S'ensuit l'explication du brut et du net, des charges patronnales, et tout le toutim. Mine déconfite. Il se tasse sur sa chaise (s'il est assis). Sinon il passe d'un pied sur l'autre, en agitant les bras et en roulant les yeux.

Comment ? J'ai bossé tout ça comme ça pour ça ?

Voui. Et now, t'en a pour un bout de temps.

Courage. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 11:43

Il faut lui expliquer à quoi servent ces charges:
- sa couverture sociale: dans les pays qui en ont peu, être malade est une catastrophe et avoir un accident grave peut t'envoyer définitivement à la clochardisation. Et il ne s'agit pas là de pays pauvres mais bien de nations riches et modernes, comme l'Angleterre et les USA.
- sa couverture en cas de perte d'emploi.
- sa retraite (même si c'est très flou pour un jeune adulte).

Une partie des charges est purement et simplement de la taxation, là il faut expliquer à quoi servent les taxes et les impôts et ne pas être carricatural en le faisant. Les impôts payent avant tout l'infrastructure du pays: les routes, les gares, le service public, l'armée, les forces de l'ordre (on peut légitimement râler après leurs excès mais on ne peut pas non plus imaginer qu'il n'y en ait plus sinon ce serait le retour à la préhistoire).

Il faut aussi expliquer que lorsque le salarié reçoit 100 euros, son employeur en paie pas loin du double en tout (180 environ), le plus gros des charges étant versé directement par l'employeur. Il y a de ce fait des salaires qui ont l'air mirobolants dans des pays comme la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis mais ils sont en grande partie des mirages puisque dans ces pays-là, c'est au salarié de payer sa propre assurance santé, sa propre retraite privée complémentaire, etc (un vrai piège puisqu'il est tentant de se dire: la retraite, on verra plus tard et la santé, ça va - le jour où ça vous tombe dessus, il est en général trop tard).
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 11:54

En passant : c'est une invention capitaliste, ce terme de "charges sociales" (une notion "comptable").

La réalité sociale serait de parler de "salaire direct" (celui que l'on touche effectivement) et de "salaire indirect", celui qui est versé à des caisses sociales (Urssaf, Assedic, retraite complémentaire) pour le compte du salarié.

Ce qui ne change rien au fait que 8,44 € bruts ou 6,63€ nets de l'heure, c'est la misère !
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 11:58

Scapin a écrit:
En passant : c'est une invention capitaliste, ce terme de "charges sociales" (une notion "comptable").

La réalité sociale serait de parler de "salaire direct" (celui que l'on touche effectivement) et de "salaire indirect", celui qui est versé à des caisses sociales (Urssaf, Assedic, retraite complémentaire) pour le compte du salarié.

Ce qui ne change rien au fait que 8,44 € bruts ou 6,63€ nets de l'heure, c'est la misère !

le vrai terme est "salaire différé"...mais c'est un détail...c'est du salaire
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 12:02

Certains disent effectivement "salaire différé". Mais "différé" sous-entend qu'on le touche plus tard, ce qui n'est pas tout à fait exact.
Ce que l'on touche, en contrepartie, c'est un avantage social (couverture maladie, allocations familiales, indemnités de chômage, retraite...)

C'est une part du salaire qui confère des droits.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 12:10

Scapin a écrit:
Certains disent effectivement "salaire différé". Mais "différé" sous-entend qu'on le touche plus tard, ce qui n'est pas tout à fait exact.
Ce que l'on touche, en contrepartie, c'est un avantage social (couverture maladie, allocations familiales, indemnités de chômage, retraite...)

C'est une part du salaire qui confère des droits.

oui..;et surtout, il y a la notion de "solidarité"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 12:55

Vous avez complètement raison, et c'est d'ailleurs ce que je me suis efforcée d'expliquer.

Ce qui me frappe, c'est la déception, genre "plus dure sera la chute", de ce nouveau jeune dans le monde du travail. Combien dans son cas.

L'opulence des vitrines, les mac do à gogo, les marques et tout le tralala, tout ce dont nos gosses sont gavés, tout ce trop, toutes ces avalanches de paquets sous le sapin, tout ce dont nous sommes témoins et parfois acteurs (eh oui, même si on est vigilant, on n'y échappe pas à 100%), contribue à assommer le gamin qui pense que tout est facile.

Et pourtant, je peux vous dire que je me suis battue toutes ces années pour lui montrer que ce ne l'était pas. J'ai refusé de le pourrir. Eh bien malgré tout... la contamination via l'extérieur est énorme.

Nous qui avons un certain âge, comment avons nous réagi, à notre premier salaire ? Moi je me souviens : j'ai été beaucoup plus mesurée que mon fils ; jadis, on n'était pas encore à ce point gavé de consommation.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 14:31

Je suis très surprise en lisant ce fil, surprise de la réaction du jeune qui tombe des nues. J'ignore si c'est le fait d'avoir étudié l'économie ou autre chose, mais je me souviens avoie été au courant des réalités de la vie à cet âge là. La société du gratuit et du tout cuit dans l'bec est hallucinante. Comment peut-on croire que les choses soient gratuites ? Santé, infrastructures diverses, etc ? Parce que c'est quand même bien de cela dont il s'agit.
Je sais aussi que j'en parle depuis toujours à mes enfants. Je ne manque pas de leur dire que les études qu'ils feront seront leur plus grand héritage (comme me le disait ma grand mère que je n'ai pas écoutée grrrrr, enfin, pas jusqu'où bout) et qu'ils ont le choix entre rien faire maintenant et galérer toute une vie au Smic ou presque ou bien bosser, du coup prendre du plaisir pace que quand on bosse, on comprend et on s'éclate à l'école (si, si) et se former pour un métier qui leur permettra de gagner correctement leur vie et donc de faire ce qu'ils aiment puisqu'ils pourront dès lors se l'offrir.

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 14:45

Eh bien ce n'est pas faute de lui avoir fait comprendre comment tout fonctionne en dehors de cuicui les p'tits oiseaux. Nous ne pouvons décidément plus comparer notre époque à la leur, et je mesure à quel point le débordement de la consommation, même quand on en n'est que témoin en faisant soi-même attention, est porteuse d'illusions aux yeux des jeunes.

Curieusement, il n'a jamais été gourmand. Il ne s'est jamais comporté comme certains de ses copains qui m'ont fait m'ouvrir des yeux grands comme des soucoupes, quand on voyait que les parents cédaient tout jusqu'à l'absurde. exemple : j'ai changé de casque, l'autre ne me plaisait plus. Bah, c'est pas grave, j'ai défoncé le boost, le garage va réparer. T'as vu mon nouveau portable ? dernier modèle, etc. Et les parents qui écoutent et qui cautionnent.

Et malgré tout, malgré sa mesure, l'entrée dans la réalité du monde adulte est étonnante. J'ai envie de dire qu'ils sont à la fois conscients et pas conscients. Ou qu'ils posent leurs rêves sur les réalités qu'on leur fait découvrir, jusqu'au jour où, confrontés à la réalité, plus moyen de poser le rêve, et ça, oui, ça doit faire mal.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 14:45

Romane a écrit:
Nous qui avons un certain âge, comment avons nous réagi, à notre premier salaire ? Moi je me souviens : j'ai été beaucoup plus mesurée que mon fils ; jadis, on n'était pas encore à ce point gavé de consommation.

1970 ! Je me souviens : avec mes premières paies, je me suis acheté une bibliothèque et un bureau, avec les suivantes, un manteau en mouton ! J'étais le plus heureux des hommes ! Le SMIC était à 3 francs de l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 14:54

Scapin a écrit:
1970 ! Je me souviens : avec mes premières paies, je me suis acheté une bibliothèque et un bureau, avec les suivantes, un manteau en mouton ! J'étais le plus heureux des hommes ! Le SMIC était à 3 francs de l'heure.

Mais oui ! Moi je me suis installée avec le père de mes enfants, et j'ai géré (nous avons géré à deux, je ne me suis jamais perdue dans les comptes). Nous n'étions pas gourmands.

Une chose m'est toujours restée ; ce que j'ai vécu durant mon enfance et mon adolescence. La dureté de la vie sur le plan matériel. Quand je rêvais trop, enfant, je me souviens avoir entendu ma maman me dire : tu sais regarde (elle ouvrait son porte-monnaie, y'avait pas de chéquier à l'époque), j'ai ça, on est le X, il faut tenir jusqu'à la fin du mois. Je ne peux pas t'acheter ce livre. Mais si tu patientes un peu, je mets des sous de côté et dès que je pourrai, je te l'offrirai.
A la place, elle me choyait comme elle le pouvait quand nous pouvions vivre ensemble. Des chutes de tissus et des perles, puisqu'elle travaillait dans une maison de Haute Couture.

C'est comme ça que j'ai appris à me contenter de peu. J'ai gardé le réflexe d'avoir une réserve de trois paquets de sucre, de trois bouteilles d'huile, de faire mes conserves, etc. Et de mettre trois sous de côté, la poire pour la soif.

Comme toi, comme beaucoup, nous n'étions pas riches, et les plaisirs étaient autres. Plus simples. Moins coûteux. Avec de temps en temps le petit plus, la fantaisie, qui fait qu'aujourd'hui encore, j'aime les surprises, je suis restée "fraîche dans l'émerveillement". L'opulence nuit à toutes ces nuances, aux repères.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 15:43

Sale ère.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 16:00

Citation :
L'opulence nuit à toutes ces nuances, aux repères.

Exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Lun 19 Nov 2007 - 16:26

antillaise a écrit:
ils ont le choix entre rien faire maintenant et galérer toute une vie au Smic ou presque ou bien bosser, du coup prendre du plaisir pace que quand on bosse, on comprend et on s'éclate à l'école (si, si) et se former pour un métier qui leur permettra de gagner correctement leur vie et donc de faire ce qu'ils aiment puisqu'ils pourront dès lors se l'offrir.

Exactement ce que me disait mon père pendant toute mon enfance et mon adolescence. Il savait de quoi il parlait. Ses parents - mes grands-parents - étaient des fripiers nomades, allant d'un marché à un autre autour du bassin méditerranéen. Ils se sont stabilisés à Toulouse avec leurs (nombreux) enfants. Ils vivaient entassés dans un appart vétuste, minuscule (et chaleureux bien sûr). Mon père faisait ses études comme il pouvait sur un coin de table.

Il est devenu médecin. Mais il n'a jamais oublié d'où il venait.
Revenir en haut Aller en bas
sampang

avatar

Nombre de messages : 640
Age : 57
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Intégration dans la société   Jeu 13 Déc 2007 - 16:09

Une de mes jeunes filles avait décidé de prendre un logement l année dernière... Indépendance oblige, on est "grand" !
-" reste un peu ici le temps de mettre quelques sous de côté pour t installer"
- " mais t inquiète pas maman, je vais faire attention. Je vais gérer. Tant pour le loyer, tant pour l électricité, la carte orange, la cantine, et comme j ai ça par mois... tout ce qui va me rester !
- "ah mais je ne m inquiète pas, je te dis. Y'a aussi l abonnement avant même que tu aies consommé".
... et d expliquer...
- " t as vu qu avec le premier prix de la carte orange, tu ne viens jusqu à chez nous par exemple ?!"
...et d expliquer
- " tu as compté tes charges locatives ?"
- "c est pas compris dans le prix du loyer ?"
... et d expliquer... ( j ai rajouté la taxe d habitation, pour ne pas l oublier)
- " tu comptes ta nourriture, le matin, le soir, les jours ou tu n as pas cours, quand ce sont les vacances ?"
- "..."
- " t as vu pour l assurance du logement ?"
- "..."
- " tu as un lit ? un truc, réchaud ou autre pour faire ta cuisine ? un réfrigerateur ? parce que l hiver sur le coin de la fenetre, je veux bien mais l été...
- " t inquiète maman je vais acheter d occasion"
- " ah mais je ne m inquiète pas, je te dis... T as des assiettes, un bol, enfin tu sais toutes ces p'tites choses dont on a besoin?"
- "..."

Quelques jours après c était son anniversaire, le plus gros qu elle n ait jamais eu ! Entre autre du couchage et de la gazinière, toute la famille s y est mise. Et un une paire de draps, et l autre des casseroles. Un autre un rideau de douche et une poubelle.

Elle passe à la maison...
- " Au fait maman, t aurais pas une passoire en trop s't'plait ? ( bah si je fais la collection ! pom pom ).Ah pis aussi si t avais un peu de lessive. Comment ça coute cher le lavomatique !"

Elle n a pourtant pas été élevée dans l opulence mais quand on est jeune, bien qu on nous le dise, on ne se rend pas compte.

Tant que l on n est pas dedans ... on a du mal à voir.
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intégration dans la société   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intégration dans la société
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SSR - Du 7 au 13 avril : Semaine de l'intégration
» La place des femmes dans la société, peut on vraiment parler de parité?
» Solution pour (installation échoué ce composant est déjà intégré dans l’appareille)
» La vision de la Mort dans la société actuelle : un tabou ?
» ARAAFU - Réintégration de la couche picturale par la technique du Trattegio - du 4 au 7 septembre 2012 à Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: