Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Editeurs - les nouvelles méthodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ness

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 35
Localisation : Coppet, Suisse (VD)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Editeurs - les nouvelles méthodes   Jeu 22 Nov 2007 - 0:57

Je suis un peu une gourde, j'ai découvert aujourd'hui cette section du forum qui parle d'édition... Ness, très tête en l'air.
Je viens apporter ici mon petit grain de sel, même si cette information ne sera pas utile à grand-monde.
Lors de mon sympathique voyage à Romans dans le cadre du Festival de la création sur internet, j'ai eu l'occasion d'assister à une intéressante conférence donnée par deux éditeurs et un de leurs auteurs.
Je vous épargne les détails mielleux et les tournures de phrases qui ne servaient qu'à enjoliver la chose, mais en gros, leur méthode était la suivante (sous-entendue, bien sûr) :
- trouver un auteur de blog vachement connu, genre qui génère 10'000 visiteurs uniques par jour (ça se trouve, si si)
- le contacter pour lui proposer d'écrire un livre
- éditer ce livre, sachant que la majorité des lecteurs du blog l'achèteront, vu que l'auteur en fera la promotion sur son blog.
Ainsi, l'éditeur peut éditer de la merde (ou pas) et vendre un paquet de bouquins sans même lever le petit doigt.

Bon, je dis ça, mais ça ne devrait être une surprise pour personne.
Mais je trouve ces méthodes un peu scandaleuses, car elles privilégient le commerce au réel talent. C'est un peu comme les stars qui vendent leur autobiographie : les éditeurs en sont très friands, car même si c'est nul, il y a aura toujours des fans pour l'acheter.
Ces éditeurs sont, bien sûr, des éditeurs standards, donc à compte d'éditeur, et non pas à compte d'auteur, ni même en souscription.
C'est de plus en plus fréquent.
Il y a même des maisons d'édition spécialisée dans la recherche de "talents sur internet" (entendre par-là "blog à haute fréquentation").

A mon avis, le rôle premier d'un éditeur devrait être le coup de coeur sur le manuscrit et le talent d'un auteur et la promotion de celui-ci pour le faire connaître, parce qu'il est "fier" de présenter cet ouvrage dans sa maison d'édition à lui (j'utopise certainement, mais il me semble bien que c'est à ça que sert la ligne éditoriale).
Or, maintenant, c'est plus "j'édite Untel parce que je suis sûr que comme c'est la Fille de / le mec qui est sorti de la Star Ac' / un homme politique / un bloggeur célèbre, je vais vendre plein de bouquins. Tant pis s'ils sont nuls, ils seront achetés de toute manière".

Il y a déjà plusieurs personnes qui ont tenté de profiter de ma notoriété relative sur internet pour me proposer des contrats d'édition (sous-entendus, bien sûr, car ce n'était pas "bonjour Ness, nous vous avons envoyé ce contrat, signez ici", mais plutôt "Nous sommes très intéressés par votre roman, nous sommes une nouvelle maison d'édition très avantgardiste, nous aimerions beaucoup que vous nous envoyiez votre manuscrit *hint hint hint*"). A chaque fois, je les ai envoyé bouler.

Les gens, il faut vous rendre compte d'une chose : si vous êtes un tant soit peu connus sur le net, vous aurez immanquablement une nouvelle maison d'édition ou une petite structure qui vous contactera pour vous offrir une alléchante collaboration. Vous êtes libre de dire oui ou non, évidemment. Mais il faut savoir que la promotion est aussi inexistante que le compte d'auteur, même si ces maisons se donnent du mal, que leurs livres sont chers à cause du faible tirage, que leurs employés sont bien souvent de sympathiques bénévoles qui font ça à côté de leur boulot (et parfois très efficacement), et que, somme toute, c'est une expérience sympa à faire, si votre seul but est d'être édité par une vraie maison d'édition à compte d'éditeur.
Si comme moi, ce que vous souhaitez, c'est être lu, il faut soit faire sa propre promo, danser nu dans les bars, raconter sa vie sexuelle trépidante sur son blog et inclure si possible des expériences à plusieurs et / ou avec des objets (attention, tout ce que j'ai dit, c'est que je voulais être lue, pas que je faisais tout ça ^^) et devenir super connu, être invité dans les émissions de télé, passer à la radio, etc. etc. etc., ou bien tenter sa chance auprès de ces charmants éditeurs si sympathiques qui, la plupart du temps et il faut le dire, ne lisent pas les manuscrits et en reçoivent une vingtaine par jour.
Ayant une ex-amie qui a bossé dans une très célèbre maison d'édition en temps qu'éditrice (OMG, j'ai une amie éditrice !!! le scoop ^^), j'ai pu connaître un peu le revers de la médaille : manuscrits utilisés pour caler le pied de la table, piles de manuscrits qui partaient direction poubelle parce que trop à faire, pas assez de personnel et pas de lettre pré-affranchie pour le renvoyer, manuscrit du fils du concierge du directeur de la maison d'édition qui passe direct en deuxième comité alors que c'est une merde totale, prenant la place d'un "vrai" manuscrit, etc. etc.
Mais d'un autre côté, j'ai aussi vu des exemples de ce qui passait la première sélection, et honnêtement, il ne faut pas désespérer. Il faut arriver à toucher la bonne personne, et là, il y a des chances. Si on a vraiment du talent, je pense que rien n'est perdu.

Voilà, c'était le blabla de la Ness Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesenfantsdelo.com
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Editeurs - les nouvelles méthodes   Mar 27 Nov 2007 - 0:21

Purée, Ness, ça découragerait presque de s'acharner à bosser un texte pour le rendre lisible, lui donner une âme, un coeur, un peu de larmes et des sourires...
ça découragerait si l'on n'avait pas ce besoin, cette nécessité d'écrire, envers et contre tout(s), malgré tout, malgré nous.
Je n'écris pas pour moi, j'écris pour partager quelque chose... Je suis persuadée qu'il y a un public, sans doute minime, pour ce que j'écris, et que ce public existe quelque part. Mais comment puis-je le trouver seule ? C'est pourquoi je crois en l'édition et ce genre de comportement de la part des éditeurs me dégoûte un peu.
Crotte... Déjà à 15 ans on m'a sabré mes rêves en me disant qu'il n'y avait pas de diplôme d'écrivain ( tong )...
Mais je continue quand même (les bretons c'est des teignards Faim )... et puis en fait, je sais pas faire autrement
lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Editeurs - les nouvelles méthodes   Mar 27 Nov 2007 - 8:03

Ce post est très important pour comprendre ce revers malencontreux de la médaille tant convoitée de l'édition.
Après les arnaques des soi-disants "éditeurs" qui ne sont que des intermédiaires entre l'auteur (qui devient donc un client, payeur) et l'imprimeur, bref les comptes d'auteurs basiques, voici la nouvelle race de supercherie, par de vrais éditeurs.
Perso, j'ignorais cela. J'ai sur mon site seulement 30 à 40 visites par jour et ne risque donc pas d'entrer dans la catégorie des victimes potentielles, mais je trouve important de relayer ta mise en garde.

Nous sommes dans une société où la logique de consommation transforme tout en produit. Même les rencontres, même la création, même la provoc.
Désespérant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Editeurs - les nouvelles méthodes   Mar 4 Déc 2007 - 21:01

Ness, ton message est édifiant et très utile aux utopistes que nous sommes.
Je viens de faire les frais de ces soit-disant éditeurs qui font payer, j'attends les résultats du comité de lecture dont le gars des éditions Velours m'a parlé, pour savoir s'ils ont réellement lu mon récit.
Je préférais encore les réponses négatives des grands maisons d'édition. mèche
Quant aux arnaques des blogs à grand succès, je ne connaîtrai pas puisque je n'en ai pas, mais c'est hallucinant.

Pour les bios de stars, mon homme a récemment acheté celle d'un animateur-ponte d'une radio, espérant qu'il ferait un vrai débat politique, comme il le fait sur cette radio. Il a été super déçu et on rigolait bien en lisant que ce monsieur avait fait du foot à quinze ans dans le club de Trifouillis-les-oies. Payer 16 euros pour savoir ça, ça fait mal quand même. grrrrrrrrrrr

En tout cas merci pour ton expérience, et bravo pour ton sang-froid face à tout ça. chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Editeurs - les nouvelles méthodes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Editeurs - les nouvelles méthodes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Editeurs de nouvelles
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» Nouvelles chaînes ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: