Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'où viennent les baisers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 0:37

Anna Galore a écrit:
Romane a écrit:

Faudrait retrouver l'origine
des bisous. Comprendre leur importance, pourquoi ils sont le lien entre
l'invisible et sa démonstration.

Je dirais que ça vient du tout premier geste du bébé en naissant: attraper de ses lèvres le téton de sa mère.

Savez vous d’où viennent les baiser ?par Jacques Salomé.


Une amie me racontait tout récemment une histoire en forme de conte sur l’origine du baiser « Le baiser naquit le jour où le premier reptile mâle lécha le premier reptile femelle, lui laissant ainsi entendre, d’une façon subtile et flatteuse, qu’elle était aussi succulente que le petit animal qu’il avait mangé la veille pour son dîner... ».

Elle ajouta « Pour aller plus loin, même si je ne prétends pas être une experte en baiser, seulement une pratiquante assidue, je pense qu’avec le baiser naquit le goût du bon de soi que l’on a plaisir à offrir à l’autre, non pour le consommer dans l’immédiat, mais au contraire pour le conserver proche, tout proche. Pour lui donner envie de nous revoir, pour lui donner le goût d’une intimité plus intime encore....Par la suite, l’aventure se compliqua et devient d’une complexité telle qu’on oublia l’origine gustative du baiser, pour n’en garder que le plaisir sensuel et tout ce qui en découlera.

Le baiser devint une invite à des choses plus sérieuses « je ne te mange pas, mais je tiens à toi ! » Pour se complexifier encore plus « Je tiens à toi, et je voudrais qu’il en soit de même pour toi » Et même plus encore « Je voudrais que tu ne tienne qu’à moi ! Je ne sais qui des deux se posa le premier la question « mais qu’est ce que je donne, qu’est ce que j’engage de moi dans un baiser ? »

En poursuivant sur cette lancée, j’ajoute qu’il est possible d’imaginer, qu’avec le baiser se créa le désir d’une réciprocité. Ce qui était bon pour l’un, pouvait le devenir aussi pour l’autre et par la suite avec un peu d’entraînement, se révéler être un incroyable stimulant au plaisir d’être proche, confiant, ouvert à l’abandon et à la confiance dans ce qu’on pourra nommer plus tard des relations d’intimité !

Le baiser, chacun le sait, du moins celui qui a un peu vécu, diversifia par la suite, beaucoup ses activités. Il quitta le visage, la bouche pour entreprendre l’exploration de ce vaste pays qu’est un corps de femme (ou d’homme !) Il descendit, s’attarda, s’étonna, s’éblouit, se réjouit de tant de découvertes et surtout d’autant d’abondance dans la réceptivité. Il rencontra parfois des résistances, des refus, des rejets, mais aussi parfois (souvent) un accueil fabuleux, se transforma en émotions, en transpirations, en peurs, en joie, en caresses et inventa même les débuts de la tendresse.

Là le baiser se dépassa, élargit son horizon, approfondit ses sensations, devint subtil, joueur, câlin, rieur. Et comme dans toute réussite, le baiser eut aussi quelques faiblesses, il devint parfois conventionnel et même un peu formel, automatique, furtif, déposé sans être reçu, réduit à un petit bruit semblable à un demi soupir, jeté n’importe où, tel le baiser dit du missionnaire « qui tombe toujours à coté » (on en voit dans l’entrée de certaines maisons ou appartements, tristement collés à la moquette du sol !)

Alors n’hésitez pas, osez le baiser à pleine bouche (je ne dis pas à pleine muqueuse) comme celui que reçu une de mes filles, à 11 ans. Elle était pourtant très amoureuse, mais quand elle rentra ce soir là, complètement catastrophée et que je la découvris abattue au bord de son lit, elle témoigna de sa déception et même de sa colère « papa c’est dégueulasse, Kevin m’a embrassée-

Alors tu dois être très contente, car il m’a semblé que tu l’aimais beaucoup ce Kevin dont j’entends beaucoup parler depuis quelque temps !

je l’aime bien oui, mais il m’a fait un baiser baveux, il m’a donné un baiser tout mouillé, beurk !

Je crois que ce jour la relation en a pris un coup ! Il ne faut pas galvauder le baiser et je conseille même de donner à chacun des baiser que l’on donne (ou que l’on reçoit) toute la place, l’attention, la chaleur et la fougue qu’il mérite. Apprendre à recevoir un baiser pourrait être nécessaire à certains, dont je vois la tête s’éloigner avant même que le baiser soit déposé et ne tombe dans le vide. Mais malgré ces quelques avatars, il me semble que le baiser à encore de beaux jours devant lui, qu’il survivra aux modes et aux coutumes, que nous pourrons le léguer non seulement à nos enfants mais à tous ceux que nous aimons, pour lesquels nous avons de l’attirance, de la
tendresse ou de l’admiration.

Je crois que le baiser est un cadeau toujours perfectible, susceptible de beaucoup de variantes et d’enrichissements. Si on se rappelle que le baiser quand il n’est pas en démonstration et qu’il est sincère reste le plus beau des hommages à celui ou à celle que l’on aime.

Jacques Salomé est l’auteur de • Car nul ne sait à l’avance la durée de vie d’un amour. Ed Dervy • En amour l’avenir vient de loin. Albin Michel • Je croyais qu’il suffisait de t’aimer Albin Michel.

http://www.soleil-levant.org/presse/article.php3?id_article=91

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 0:41

Très joli bisou
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 0:44

"le baiser est un cadeau" chinois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 11:03

Y a dans mon dictionnaire usé
La définition du baiser
Ceux qui ont écrit ça me font de la peine
Braves gens je vais vous dire la mienne
Car un baiser c'est du fuego
C'est pas de la bave d'escargot
Et les vieux schnoks de l'académie
Devaient encore être endormis

Y a le baiser le baiser fourbu et flapi
La langue qui traîne jusqu'à terre
Comme un spaghetti ramolli
Le baiser qui fait courir tout Paris
Le baiser saignant et garni
Avec un steack-frites une serviette
Et le service est compris
Y a aussi le baiser tirelire qui est certainement le plus rigolo
Accroupis la langue dehors les narines pincées et les miches dans l'eau

Y a le baiser russe inconnu chez les aristos
La langue repliée en faucille
Et l'autre tendu en marteau
Le baiser compétition argentin
En dansant roulez un patin
Les lèvres soudées le souffle court un chronomètre à la main

Et puis y a le baiser d'Zézette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette
On dirait un chausson aux pommes
Langue de velours palais d'amour on la surnomme
Je l'aime
Elle m'aime

Y a le baiser le baiser hurleur inédit
Allongés tout nus sous la pluie
Dans un champ d'orties à minuit
Y a aussi le baiser du ruminant
Le baiser du flic menaçant
La langue chargée jusqu'aux dents
D'un kilo de parmesan
Y a aussi le baiser tricot très difficile et très pervers
Avec les langues nouées papilles à l'endroit papilles à l'envers

Y a le marocain la langue roulée en pois chiche
Un chameau carré sous les miches
Et un p'tit nombril boute-en-train
Pis y a le baiser mystique hypocrite
Les lèvres mouillées d'eau bénite
Les deux langues en croix à genoux
Le seul qui n'ait pas de goût

Et puis y a le baiser d'Zézette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette
Pour l'apprécier il faut comprendre
Qu'il est sublime comme une truffe sous la cendre
Je l'aime
Elle m'aime

Y a le baiser le baiser indien que j'aime bien
On s'embrasse trois fois sur le cul
Et on dit coucou tu m'as eu
Y a le baiser japonais qui me plait
On avale un grand bol de lait
On s'embrasse trois fois sur les seins
Et puis on dit plus rien

Et puis y a le baiser d'Zézette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette
A côté de sa bouche en flamme
Le Stromboli n'est qu'un p'tit sorbet de réclame
Je l'aime
Elle m'aime

Pierre Perret
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 11:16

Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 14:07

Sans ambages et tendre-malicieux, ce Perret ! Qu'est-ce que j'aimais me délecter en l'écoutant !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 18:15

Vic Taurugaux a écrit:
le souffle court un chronomètre à la main

Ça me rappelle...

Son premier french


Tout compte fait, il n’avait même pas l’air de la chanson, pensant qu’il savait frencher en champion. Bouche-à-bouche, langue-à-langue, tourne-la-langue, tourne-la-langue...

Fort de la technique, apprise à gauche et à droite, plutôt à gauche finalement,
pétille à la hâte, comme un petit gars qui allait prendre l’autobus scolaire pour la première fois,
les filles allaient toutes profiter de son savoir-faire futurhistorique...

Pour lui donc, une première à ce jeu bouche-à-bouche qu’on appelle la bouteille,
et qu’il n’allait préférer qu’une seule fois,
le temps et les filles faisant si bien les choses jusqu’à l’oubli.

Toute la semaine au « je m’exerce »
à péter moche sur moche à d’illustres imaginées,
sur le plateau des frissons chauds d’une catalogne jouissive,
sourire épinglé à ses futures princesses...
Tourne-la-langue, tourne-la-langue...

...

Tourne-la-bouteille-la-bouteille-tourne... Stéphanie...
Tourne-la-langue, tourne-la-langue... ...Attaboy!

- Attention! Trente secondes! À GO!...
GO!
[Il respire et fonce...]

Tourne-la-langue-tourne-la-langue-tourne-tourne-détourne-détourne...
- Cinq secondes...
Tourne-tourne-freine-détourne-détourne-freine-en-haut-en-bas...
- Dix secondes...
Tricote-emmêle-déboule-dévale-pédale-pédale...
- Quinze secondes...
Sort-rentre-tourne-tourne-tourne-sort...
- Vingt...
Rentre-sort-rentre-tourne-tourne-tourne-gauche-droite-en-haut-en-bas-en-haut-en-bas...
- Vingt-cinq...
Sort-rentre-détourne-détourne-sort-rentre...
- Cinq...
Tourne-freine-détourne...
- Quatre...
Sort-rentre-tourne...
- Trois...
Détourne-sort-sort...
- Deux...
Rentre-rentre-tourne-freine-détourne...
- Un... Trente secondes, c’est fini...
Sort-rentre-sort...
[Respire... Respire... Respire]...
...


Épilogue
Le visage miroitant le triomphe, il ouvrit lentement les yeux qui roulaient dans une fort gluante graisse de bean. Il dut s’essuyer un peu les yeux avant que Stéphanie ne puisse lire dans son regard glorieux, l’interrogation plus que satisfaite du désormais né macho : Pis?

Notre Stéphanie, outrée en s’il vous plaît, l’avait lâché assez rapidement merci, reprenant son souffle qui n’en revenait pas encore, pendant que ses lèvres hésitaient à recracher la salive qui l’avait éclaboussée jusque dans son amour propre, sans compter le «c’est-pas-que-le-torchon» qui était entré sans frapper et qui s’était servi dans son assiette à elle sans permission... L’image d’un condom lui parvint presque jusqu’au bout de la langue pendant que les autres avaient deviné dans son regard suintant d’indignation : Moé, j’joue pu si ch’tombe encor su s’tagra-là...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 18:22

Sacrée Stéphanie! Tabernacle!

A lire avec l'accent acadien mdr
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 18:24

Anna Galore a écrit:
A lire avec l'accent acadien mdr

Avé l'accent annacondanien ?

Anti, l'un dans l'autre à outrance.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 18:25

Rentre-rentre-tourne-freine-détourne-sort-rentre-sort-rentre-ohouiiiiii


Rhaaaaaannah
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 18:30

Pfffffffffffff

C'est pas humain.

Anti, formation incendiaire
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 19:22

Anna Galore a écrit:
Rentre-rentre-tourne-freine-détourne-sort-rentre-sort-rentre-ohouiiiiii

Rhaaaaaannah
Le gueux! Il en manque pas une! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 19:29

Ah, ronron, je reconnais bien là ton petit côté sage. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Ven 23 Nov 2007 - 19:34

Sous question du fil : Pourquoi un French kiss?
Revenir en haut Aller en bas
JUmo

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   Sam 24 Nov 2007 - 19:15

Pour faire tache, je pense que les bisous me viennent de ma maman Ange Embarassed

(je m'en vais ... )
Revenir en haut Aller en bas
http://jumo-le-scribouillard.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'où viennent les baisers   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'où viennent les baisers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'où viennent les baisers
» premiers baisers
» [Éditions 10/18] Bons baisers de Cora Sledge de Leslie Larson
» Zap2it : classement des baisers échangés à la TV
» Conseil n°Miel ? Les Mangas viennent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: