Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Religion piège à cons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
sophiesuite



Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 13:21

Alors il me semble que religion à la base vient de religare, relier.
Donc dans un sens premier, la religion serait quelque chose qui relie les gens. Par une croyance commune par exemple. Ou des pratiques communes.
Mais l'essentiel c'est surtout ce "relier".
Donc une "religion athée", pourquoi pas, si les athées éprouvaient le besoin de se rassembler, se relier, autour de leur croyance commune, l'absence de Dieu.

NB : j'utilise le terme de croyance pour l'athéisme, je sais que ça choque certains, mais bon... dans ce message-là c'est pas l'info essentielle, c'est juste un mot qui me semble le mieux correspondre à ma pensée. Donc si ça vous choque, svp, zappez au moins pour l'instant Laughing On pourra en débattre ailleurs.


En fait, on le fait naturellement de se relier aux gens avec qui on peut échanger sur les croyances que l'on partage. Même si on appelle pas tout le temps ça religion.
Dans religion après, il y a le côté institué qui rajoute une autre dimension. Et qui est probablement celle qui a posé problème, avec la hiérarchie, le pouvoir temporel qui s''en est mêlé.
Mais en soi, le fait de se relier, est très naturel.

On peut avoir deux types (je schématise volontairement pour les besoins de mon propos) de relations avec des gens.
Des relations de "différence", où l'on va s'enrichir de la différence de l'autre. Parfois s'engueuler, parfois ne rien comprendre, mais où l'on va expérimenter la complémentarité. Ca va nous ouvrir des horizons, voir comment d'autres fonctionnent etc...
C'est le côté "ouverture" de notre vie relationnelle.
Et puis on a des relations de "ressemblance". Avec ces personnes-là, on se sent plus facilement proches, on n'a pas forcément besoin d'expliquer tout ce qu'on dit et ce qu'on pense, parce qu'elles en ont aussi une certaine expérience, donc comprennent sans mots. C'est très confortable, on a besoin de relations comme ça aussi, parce que ça repose énormément. On ne peut pas tout le temps débattre, argumenter, décortiquer, la parole est fatiguante aussi au bout d'un moment. Il y a besoin des temps de silence.
Je "classe" un petit peu tout ça selon ces deux pôles.
Ouverture/Fermeture : la fermeture n'a rien de négatif quand elle est alliée à l'ouverture. On a besoin aussi de ces zones de repli vers l'intérieur, ici symboliquement vers des relations de ressemblance.
Différence/Ressemblance
Extérieur/Intérieur
Parole/Silence
Explication/Intuition

Est-ce que ce que je dis est clair et est-ce que ça vous parle ? croyants comme athées ?

Donc la religion dans ce sens très premier et très simple serait cet espace où l'on est dans de la ressemblance.
Pour que ça fonctionne, il faut qu'il y ait aussi de la différence à d'autres moments, sinon on est sclérosé avec des idées figées.
C'est complémentaire.

Concernant la ressemblance, je veux ajouter un truc. Ces relations-là sont nourrissantes aussi sur un autre plan. C'est comme quand on plonge en soi, je peux reprendre l'analogie. C'est que l'on peut approfondir.
Moi qui suis croyante :
- avec un athée, je suis en "différence", donc en ouverture. J'écoute et j'élargis ma vision sur le monde. C'est un processus extérieur. Je suis toute ouïe vers lui, d'autant plus si je dois faire un effort pour "comprendre". Quelque part je me projette "hors de moi" et de "m'oublie" pour pouvoir l'écouter. C'est pas exactement ça, mais je trouve pas d'autres mots. Dites-moi si c'est pas clair.
Ce genre de processus est indispensable.
- avec un croyant, tout le "début" est facilité, plein de questions ne sont pas évoquées parce qu'on sait qu'on oeuvre chacun sur les mêmes "postulats de base". Si en plus on se connait déjà, on sait aussi comment chacun vit sa foi et ce qu'on a commun. On peut alors approfondir à partir de là. On a gagné du temps sur toutes les premières marches de la réflexion / discussion. On peut approfondir.
Ca correspond en fait à une sorte d'introspection faite "à deux", ou avec l'aide de l'autre.
L'introspection, l'approfondissement, est un processus tout aussi indispensable.

Donc... pour résumer, l'idéal serait, pour tout le monde... d'avoir des relations de ressemblance et des relations de différence. Mais vraiment je veux dire, c'est à dire d'accepter des discussions profondes et réfléchies avec les deux.

Donc... j'essaie de reboucler avec le début du message et le thème, excusez-moi pour tous mes détours j'espère que vous m'avez suivie... la religion au sens relier, à mon sens, peut être utile, et peut concerner des athées.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 13:35

Farouche a écrit:
je me tortille le cerveau à imaginer ce que pourrait être une religion sans dieu...
Lis La Juste Parole !

Rosacée a écrit:
Il n'y a pas de pratique sans religion
Si si : le bouddhisme. Pas celui transformé en religion par les lamas tibétains, je parle du vrai, qui a tendance à être oublié, et qui s'approcherait plutôt du Zen sous sa forme chinoise (Ch'an) et non dévotionnelle.

Rosacée a écrit:
Les non-croyants (les athées ?) ne se posent pas de questions
Les athées peut-être, mais les agnostiques sont des non-croyants qui au contraire se posent plein de questions. C'est mon cas. La différence, c'est qu'ils n'ont pas la présomption d'avoir des réponses.


Sophie :
Quant à l'étymologie de "religion", relier, bah je pense qu'à une lointaine époque, les dogmes avaient effectivement une utilité sociale, un rôle d'ordre et de moralité nécessaire (à défaut de lois votées par les représentants du peuple), surtout que le peuple était facile à convaincre, encore sensible à la pensée magique et très crédule.
Aujourd'hui la donne a changé : tout cela est obsolète, et les gens sont capables de plus de libre-arbitre et de liberté de pensée, même si beaucoup encore ont besoin d'être guidés par une solution éthérée qui aurait réponse à tout et les sécurise, des références indiscutables puisque anciennes et validées par tant de générations.
C'est finalement peut-être plus une question d'affect et d'insécurité que d'intelligence.
Mais j'ajouterais aussi : de responsabilisation de ce qu'on est.

Cela dit, je reconnais que même les dernières générations ont besoins de se relier : Facebook, les fan-clubs de musique ou de clubs de foot, les mouvements de mode claniques, et autres moutonnages... il y en a plein, et la religion n'a plus l'apanage de cette fonction de relier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 14:04

Disons qu'en effet, il serait bon que la reliance maintenant puisse se pratiquer sans qu'il y ait besoin d'un cadre institué pour ça.
On reconnaît assez naturellement les gens qui nous "ressemblent", donc on peut se relier à eux sans qu'il y ait toute une construction autour.
Je suis complètement d'accord là-dessus.

En fait, si tu as bien lu, tu as vu que tout mon développement, en passant par divers détours, tendait entre autres à montrer que religion et athéisme, dans ce sens premier, n'étaient pas contradictoires...

Après, sur les religions instituées, le débat est autre.
Mais on pourrait l'avoir aussi.
Je me doute que toi et moi (notamment), on ne sera pas trop d'accord, parce que si j'ai bien lu tes messages à l'égard du spirituel tu "refuses" tout "maître" ou toute pensée extérieure à la tienne.
Or, mon argumentation pour les religions instituées seraient que ces constructions très anciennes ont permis cet approfondissement dont je parlais au-dessus ; le développement de toute une théologie, qui est très riche et dont on peut retirer beaucoup.
Même en tant que simple croyant sans partager cette religion.
Par exemple moi je suis pas catholique (sauf de culture comme je l'ai déjà dit), mais les différentes interprétations de la bible me nourrissent énormément dans ma recherche perso.
Tout comme certaines choses du soufisme, de la kabbale etc...
Bon tu me diras peut-être que c'est de l'ésotérisme et pas de la religion au sens "visible et institué". Mais bon quand même... c'est pas étranger, c'est relié. C'est seulement les branches souterraines des religions visibles.

Je pense par exemple qu'aujourd'hui il y a pas mal de gens qui redécouvrent un sens beaucoup plus "pur" et intérieur au nouveau testament, un sens symbolique, on se détache petit à petit de la seule lecture premier degré qui a fait dire et faire autant de stupidités et de crimes.

Mais s'il n'y avait pas eu cette lecture premier degré, comment aurait-on pu accéder à la seconde ?

Moi je vois bien l'humanité comme quelque chose qui évolue, collectivement, et qui s'appuie sur les marches déjà montées par ceux d'avant. Monter une marche supplémentaire c'est dépasser la vision de ceux d'avant. Je préfère moi le voir en terme de montée que de descente, parce que je trouve que c'est plus porteur, c'est un choix personnel.

Donc en ce sens, je suis d'accord, on n'aura un jour plus besoin des religions instituées. Mais il faut le temps que ça se fasse, et il faut que les gens soient prêts. Ca peut pas se forcer. Et quand ça existera plus, ça voudra pas dire qu'il faudra renier ou foutre à la poubelle ce que ça avait permis de comprendre.

Enfin c'est ma lecture des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 14:28

Merci Filo pour tes explications. Je tenais à dire que je réfléchis quand même. AngeR
Pourtant, l'agnosticisme ne conteste pas l'existence de dieu. Comment parler de non croyance ? Peux-tu m'en dire plus Filo ? J'aimerais comprendre.


Pour ma part, je n'y arrive pas avec ce terme "religion" - quant à relier n'impose pas la religion à mon sens. Puisque comme le définit Filo, aujourd'hui il y a des gens qui se relient à une chose en fonction des gouts et des couleurs.

Si l'on veut parler de religion : ne faudrait-il pas instituer dans la définition "religion" que la non croyance en dieu ou plusieurs dieux (théistes et monothéistes) la croyance en la non croyance d'un ou plusieurs dieu(x) ? Donc peut-être inclure les athéistes. Seulement, les athéistes commes tout le monde font partie d'un peuple et l'on se confond parmi celui-là. Mais on est mis à part de la religion. Pour ma part, je reste un peu obtue et fermée à ce terme.

Parce que :

Religion : Une religion est un ensemble de rites, croyances généralement théistes[Note 1], composé de règles (éthiques ou pratiques), de récits, de symboles ou de dogmes adoptés comme conviction par une société, un groupe ou une personne. Par métonymie, la religion peut désigner l'ensemble des croyants, l'éventuelle institution en découlant ou « la religion » en tant que vue d'ensemble des différentes religions. Une religion peut être polythéiste ou monothéiste.

La religion occupe une place importante dans la culture des sociétés humaines. Les relations réciproques entre religions et composantes de la société sont souvent complexes, voire inextricables.

Par extension, certaines pratiques générant des cultes, des adorations ou des dogmes, prennent une valeur de religion et entraînent l'usage d'un vocabulaire religieux, par exemple « le temple du football », le culte de l'Être suprême.


Pourquoi au lieu de parler de religion, n'entendrions-nous pas : rassemblement ? - Je dis ça comme ça. Je ne sais pas trop...

Cependant, Sophie, je vois très bien ce que tu veux dire, mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de se rassembler pour exprimer une non croyance en dieu. Il m'est arrivé d'être en groupe et de discuter avec des croyants, et non croyants cela tout à fait sereinement sans pour autant parler au sens propre de la religion. Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre ?

PS : je parlais au nom de l'athéiste, mais cela inclut tous les non croyants.*
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 14:37

filo a écrit:
Farouche a écrit:
je me tortille le cerveau à imaginer ce que pourrait être une religion sans dieu...
Lis La Juste Parole !
C'est à moi que tu dis ça ! Shocked
Non, filo, la juste parole ne rentre pas dans le cadre que ce que j'essayais d'imaginer comme une "religion athée". Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 14:58

Je vous lis.

Ma vision à moi, est qu'on est chacun tout seul tout en étant relié à un grand tout, en passant par l'appartenance à l'espèce humaine. Bon mais ça j'ai déjà du le dire quelque part.

A partir de là, je rejoins bon nombre d'entre vous, même si j'apporte mes propres nuances. Disons pour résumer que je me pose les questions existentielles qu'on se pose tous plus ou moins, tout en ayant conscience que des réponses ne seront jamais données parce que je suis là où je suis, c'est-à-dire sur ma chaise devant l'ordinateur dans une maison d'une ville d'un pays quelque part sur la Terre elle-même dans l'univers, et que je me sens faire partie de ce grand tout donc quelque part du système en permanence évolutif dans l'espace-temps, donc liée à l'histoire de l'univers et de son espace temps puisque j'en suis un élément, ce qui ne dispense pas de non réponses à certaines questions.
ouf. Elle était longue, mais j'ai essayé de synthétiser au mieux.

Moyennant quoi et pour ce qui concerne mes relations générales à ce tout là et en particulier avec mes frères humains, eh bien j'avance comme je peux dans ma tête/mon axe, en me nourrissant des différences et des similitudes, et en nourrissant probablement de la même manière.

A mes yeux toujours, la religion est plus une histoire d'hommes qu'une histoire de Dieu dont personne ne m'a jamais prouvé qu'il existait, et qu'il n'est pas plus important à mes yeux que le Yéti ou le croquemitaine. De ce fait, tous les mots à connotation religieuse ne m'évoquent que des choses aléatoires dont il est probable pour ne pas dire certain, que jamais personne ne pourra certifier conforme une version plutôt qu'une autre.

Au regard des termes "croyants/athées" je ne me définis pas comme appartenant à un groupe ; je rencontre seulement des gens qui croient comme ceci ou comme cela, d'autres qui ne croient pas, c'est tout. En tout cas je n'éprouve aucun besoin de regroupement de non-croyants, et d'ailleurs j'en découvre l'idée à travers l'un des messages qui précèdent, je ne sais plus lequel et ça n'a pas tant d'importance non plus.

Le mot "recueillement" ayant une connotation religieuse la plupart du temps, j'ai personnellement choisi une série d'autres mots qui me conviennent, comme "se recentrer", "plonger au fond de soi" ou "réfléchir", par exemple, pour ne citer que ceux-là, et qui me conviennent assez bien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 15:11

Rosacée a écrit:
Cependant, Sophie, je vois très bien ce que tu veux dire, mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de se rassembler pour exprimer une non croyance en dieu. Il m'est arrivé d'être en groupe et de discuter avec des croyants, et non croyants cela tout à fait sereinement sans pour autant parler au sens propre de la religion. Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre ?

Eh bien, de mon point de vue de croyante, j'essaie de faire une analogie. Tu me corrigeras si mes hypothèses ne correspondent pas à la réalité de quelqu'un qui est athée.

Quelle que soit la manière dont on le considère, est-on d'accord que "Dieu" est en rapport avec le monde, l'univers, la création, la compréhension de soi et de ce qui nous entoure... et aussi la manière de vivre ?

Si on est d'accord là-dessus, on est d'accord aussi qu'un athée envisage donc toutes ces "choses" sans Dieu, mais il les envisage quand même ?

Donc il a aussi un chemin de recherche, de compréhension, d'introspection etc...

Donc il peut apprécier de pouvoir approfondir ce chemin-là avec des gens qui le partagent dans les grandes lignes afin, comme je le disais pour la foi mais ça marche pour d'autres choses, de pouvoir avancer dans cette réflexion-là, sans "repartir à zéro" à chaque fois.

Alors, il ne s'agit pas forcément de créer des groupes institués d'athées. Ca peut passer par le simple plaisir, de temps en temps, de se retrouver avec que des gens qui ont cette démarche, et de zapper alors ces fois-là tout le début de la discussion pour comme je disais aller vers cet approfondissement de soi et de sa vision des choses.

Ceci étant dit, les athées éprouvent parfois le besoin de se regrouper, sur internet on le voit par exemple, il y a des sites véritablement athées, dans le sens "communauté d'athées", dans le sens : on est athée, voyons ce que l'on peut bâtir là-dessus. Ils approfondissent ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 16:36

sophiesuite a écrit:
Rosacée a écrit:
Cependant, Sophie, je vois très bien ce que tu veux dire, mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de se rassembler pour exprimer une non croyance en dieu. Il m'est arrivé d'être en groupe et de discuter avec des croyants, et non croyants cela tout à fait sereinement sans pour autant parler au sens propre de la religion. Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre ?

Eh bien, de mon point de vue de croyante, j'essaie de faire une analogie. Tu me corrigeras si mes hypothèses ne correspondent pas à la réalité de quelqu'un qui est athée.

Quelle que soit la manière dont on le considère, est-on d'accord que "Dieu" est en rapport avec le monde, l'univers, la création, la compréhension de soi et de ce qui nous entoure... et aussi la manière de vivre ?

Pour un croyant oui.
Pour moi, non. Tu as vu, je parle en mon nom. Je ne peux inclure tous les non-croyants. Pour moi je réfute totalement l'idée de dieu en rapport avec le monde, l'univers, la nature, etc. Sinon, cela implique que dieu est nature, est dans le Tout, dans l'infini infiniment infini, dès lors qu'il y a le porteur* ou ce facteur* en chaque chose cela incite une croyance en lui-même. (Pour ce qui me concerne bien entendu.)


Si on est d'accord là-dessus, on est d'accord aussi qu'un athée envisage donc toutes ces "choses" sans Dieu, mais il les envisage quand même ?

Oui, comment ne pas les envisager, les considérer, les penser puisque tout se présente matériellement à mes cinq sens et en mon essence.

Donc il a aussi un chemin de recherche, de compréhension, d'introspection etc...

Oui, je ne peux nier l'évidence même. Savoir comment ça fonctionne, pourquoi c'est là, comment c'est venu est une recherche, une compréhension, une introspection. La question que je me pose c’est comment appréhender la réponse.


Donc il peut apprécier de pouvoir approfondir ce chemin-là avec des gens qui le partagent dans les grandes lignes afin, comme je le disais pour la foi mais ça marche pour d'autres choses, de pouvoir avancer dans cette réflexion-là, sans "repartir à zéro" à chaque fois.
Alors, il ne s'agit pas forcément de créer des groupes institués d'athées. Ca peut passer par le simple plaisir, de temps en temps, de se retrouver avec que des gens qui ont cette démarche, et de zapper alors ces fois-là tout le début de la discussion pour comme je disais aller vers cet approfondissement de soi et de sa vision des choses.

Oui, d'ailleurs, je le dis dans mon message ci-dessus : Il m'est arrivé d'être en groupe et de discuter avec des croyants, et non croyants cela tout à fait sereinement sans pour autant parler au sens propre de la religion.


Ceci étant dit, les athées éprouvent parfois le besoin de se regrouper, sur internet on le voit par exemple, il y a des sites véritablement athées, dans le sens "communauté d'athées", dans le sens : on est athée, voyons ce que l'on peut bâtir là-dessus. Ils approfondissent ensemble.

J'avoue que je ne fréquente pas les Forums d'athées. Je n'aime pas le sectarisme. J'aime bien vivre avec le tout. Et donc dans ma vie, et sur LU avec vous, tous aussi différents des uns des autres. Je trouve tellement génial de partager ton point de vue avec celui d’autres et le mien.
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 17:22

Ok, je pense que j'ai saisi ta vision Rosacée.

Après, sur le sectarisme, on pourrait en discuter, ailleurs peut-être, d'ailleurs il y a un fil spécial sur les sectes. Mais pour moi, se rassembler entre personnes qui partagent une croyance n'est pas automatiquement du sectarisme. Le sectarisme est un vocabulaire beaucoup plus fort que ça à mon sens, beaucoup plus enfermant, qui sous-entend le rejet de tout ce qui est différent.
Donc ça va plus loin que des gens qui par exemple ne croient pas en dieu et se réunissent pour discuter de cela, et pousser plus loin leurs réflexions à partir de cela.

Donc on y participe, on n'y participe pas... c'est un choix perso.
Mais ça veut pas dire que ce genre de regroupement est d'ordre sectaire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 17:51

sophiesuite a écrit:
Ok, je pense que j'ai saisi ta vision Rosacée.

Après, sur le sectarisme, on pourrait en discuter, ailleurs peut-être, d'ailleurs il y a un fil spécial sur les sectes. Mais pour moi, se rassembler entre personnes qui partagent une croyance n'est pas automatiquement du sectarisme. Le sectarisme est un vocabulaire beaucoup plus fort que ça à mon sens, beaucoup plus enfermant, qui sous-entend le rejet de tout ce qui est différent.
Donc ça va plus loin que des gens qui par exemple ne croient pas en dieu et se réunissent pour discuter de cela, et pousser plus loin leurs réflexions à partir de cela.

Donc on y participe, on n'y participe pas... c'est un choix perso.
Mais ça veut pas dire que ce genre de regroupement est d'ordre sectaire.

Itou, Sophie. Je chope ça au vol entre deux tourbillons dans la maison.

Et puis ceci : si des gens se réunissent pour parler d'un truc au sujet duquel ils sont tous d'accord, ça fait quoi, sinon reconnaître qu'on est d'accord ? Pour ceux qui aiment discuter, avouez que ça fait court. Laughing

La confrontation d'idées différentes est quand même vachement plus porteuse.

La seule condition à mes yeux, et j'y tiens plus que tout ; être capable de discuter des différences sans tomber dans la gueulante qui n'apporte rien, ni le bourrage de crâne intentionnel qui a le don de me faire fuir.

Bref, le partage, quoi. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Ven 26 Juin 2009 - 22:27

filo a écrit:
Quant à l'étymologie de "religion", relier, bah je pense qu'à une lointaine époque, les dogmes avaient effectivement une utilité sociale
C'est vrai que ça permettait une sacrée communion d'esprit... au bistrot d'en face... mdr

Rosacée a écrit:
Pourquoi au lieu de parler de religion, n'entendrions-nous pas : rassemblement ? - Je dis ça comme ça. Je ne sais pas trop...
Hop hop hop ! 'ttention !!! Je vous rappelle que les regroupements en bandes organisées sont désormais interdits dans notre pays ! 'ttention !!! wakeup
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Sam 27 Juin 2009 - 21:37

Bizarre, cette idée que les athées pourraient se rassembler pour parler... de quoi ? Il s'en fichent de Dieu, eux, ça ne les préoccupe pas du tout de ne pas y croire.

Ça me rappelle les homosexuels qui veulent absolument ranger les hétéro dans un groupe. Les hétéro n'ont pas de problème avec leur identité sexuelle et ne se sentent pas spécialement concernés par des problèmes qui seraient inhérents à leur hétérosexualité. D'ailleurs eux-même ne disent pas leur hétérosexualité, mais juste leur sexualité, c'est tout. Les homos en revanche, divisent le monde en homo, hétéro, bi, passif, actif, etc... car ils focalisent sur cette identité, surtout ceux qui stigmatisent.

Les pratiquants de religion, c'est pareil : tout est ramené à cela, et les gens qui ne suivent pas les mêmes préceptes sont à classer : quel dieu, toi ? quelles pratiques ? quel courant ? Alors que les athées n'ont pas de dieu ou de convictions à défendre, ils se sentent neutres et normaux, sans réfléchir plus loin.
Evidemment, il y en a toujours qui, si on les titille sur le sujet, auront tendance à rejeter avec véhémence ce qu'ils trouvent aberrant. Et certains, rares, feront une lutte de leur athéisme contre les croyances, mais en général, quelqu'un qui ne fait pas partie d'un courant particulier ne ressent évidemment pas le besoin d'en parler ou de le défendre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Sam 27 Juin 2009 - 23:48

Ben en tout cas ça existe...
http://atheisme.free.fr/Votre_espace/Livredor_forum.htm

Citation :
Les pratiquants de religion, c'est pareil : tout est ramené à cela, et les gens qui ne suivent pas les mêmes préceptes sont à classer : quel dieu, toi ? quelles pratiques ? quel courant ?

Mais tu as vu ça où ?
"les pratiquants de religion", mais enfin lesquels ? pourquoi faire des généralités comme ça ?
Mettre tout le monde dans le même sac. Je trouve ça complètement biaisé comme "raisonnement".

Citation :
Alors que les athées n'ont pas de dieu ou de convictions à défendre, ils se sentent neutres et normaux, sans réfléchir plus loin.

Pour le mot "normal", hum. Je vais même pas faire de commentaire, tellement c'est... voilà quoi.

Par ailleurs, bien sûr que si, certains athées ont des convictions à défendre !!

Et inversement, un paquet de pratiquants de religion ne cherchent pas à défendre quoi que ce soit.

Y'a vraiment un problème de raisonnement là, à faire du particulier au général comme ça, en mettant tout le monde dans le même sac sans distinction. Comme si tous les athées étaient pareils, tous les cathos pareils, tous musulmans pareils etc...

Enfin pour ce qui est de la sexualité... hum... t'as jamais rencontré des bons gros machos bien virils qui passent leurs journées à étaler leurs conquêtes féminines ? Histoire de bien montrer qu'ils sont des hommes et pas des "tapettes" ? Alors certes ils se rassemblent pas en "clubs intitulés hétéros, mais à mon sens ça revient à peu près au même...
Quant aux homos, ben encore une fois, la généralité n'a pas de sens.
Ca dépend des personnes, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Sam 27 Juin 2009 - 23:52

Je n'ai pas lu la phrase de filo comme toi, Sophie. J'ai lu "ils ne se posent pas de question parce qu'ils se sentent normaux, comme n'importe qui peut se sentir tout à fait normal qu'il soit noir ou blanc, croyant ou athée, riche ou pauvre, blond ou brun".

Pour le reste, c'est je pense la manie de coller les gens sous une étiquette.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 0:14

Oui, ce n'était pas "normaux" qu'il fallait mettre en gras ici, mais "sentent".

Quant aux "pratiquants de religions"... j'ai assisté à pas mal de réunion œcuménistes, et c'est notamment à cela que je pensais. Ils étaient tous là, sauf des athées.

Les athées qui ressentent le besoin de se rassembler me font le même effet que des croyants prosélytes ; mais ils sont franchement minoritaires.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 0:18

M'enfin filo, les croyants aussi se sentent normaux. N'importe qui se sent normal. Enfin c'est comme ça que je lisais ta phrase.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 0:47

Oui, exactement, tout le monde se sent normal, sauf ceux qui stigmatisent à cause d'une position de minorité. Dans ce cas, ils ont besoin de revendiquer leur "normalité", de l'affirmer.
Dans un pays laïc et hétéro comme le nôtre, par exemple.
Sinon, pourquoi le rock chrétien s'appellerait-il le rock chrétien ?

En revanche, avant, lorsque le clergé gouvernait, c'était les athées qui étaient en minorité et qui ressentaient le besoin de se regrouper, se reconnaître et convaincre qu'ils étaient normaux.

Pareil pour les royalistes aujourd'hui, par exemple, ou tout autre partisan d'idées non validées par le nombre et la constitution.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: religion piège à cons.   Dim 28 Juin 2009 - 11:43

Face à la douleur et la mort , athé ou croyant, les deux implorent DIEU pour sa clémence .N'est ce pas ? MARADONA , n'a pu contenir ses larmes , pour la disparition de M .JACKSON , Mais , elle a aussi prié , pour lui,DIEU , pour sa bénédiction.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 11:44

mameri a écrit:
Face à la douleur et la mort , athé ou croyant, les deux implorent DIEU pour sa clémence .N'est ce pas ? MARADONA , n'a pu contenir ses larmes , pour la disparition de M .JACKSON , Mais , elle a aussi prié , pour lui,DIEU , pour sa bénédiction.

Et ça prouve quoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: religion piège à cons.   Dim 28 Juin 2009 - 11:54

çà prouve tout simplement que DIEU existe . Si non , on implore pas le vide.
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 12:04

On peut implorer le vide mameri... Je le fais constamment en disant "pourvu que ça marche ! Pourvu que ceci ou cela..."

Ce n'est pas un argument que tu avances là...


Dernière édition par BloodyMary le Dim 28 Juin 2009 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 12:42

mameri a écrit:
çà prouve tout simplement que DIEU existe . Si non , on implore pas le vide.

Ben non. Remplace Dieu par Zidane, avec les mêmes prières, ça ne prouvera pas pour autant que Zidane a des pouvoirs surnaturels. Ça prouvera que ceux qui le prient croient dur comme fer qu'il en a.

Remplace Dieu par Omab, ça ne prouvera pas que Omab existe, mais que ceux qui le prient croient dur comme fer qu'il existe.

Le vide est concret, lui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 14:13

mameri a écrit:
Face à la douleur et la mort , athé ou croyant, les deux implorent DIEU pour sa clémence .N'est ce pas ? MARADONA , n'a pu contenir ses larmes , pour la disparition de M .JACKSON , Mais , elle a aussi prié , pour lui,DIEU , pour sa bénédiction.

Déjà c'est pas maradona mais madona. Ensuite qui te prouve que les larmes versées ne soient pas du bonheur pour elle. Elle va enfin pouvoir essayer de devenir numéro 1 à la place de jackson (place qu'elle mérite d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 22:56

Romane a écrit:
Remplace Dieu par Omab, ça ne prouvera pas que Omab existe, mais que ceux qui le prient croient dur comme fer qu'il existe.
Il n'existe pas, Omab ??? Shocked

Moi, je n'appelle jamais dieu quand je meurs. Je crie "bordel de merde"... ben oui, scusez Embarassed Est-ce que ce "bordel de merde" ( re-scusez) est un dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Dim 28 Juin 2009 - 23:00

lucaerne a écrit:
Il n'existe pas, Omab ???
Shocked
Je pose la question. Omab existe-t-il ?

Citation :
Moi, je n'appelle jamais dieu quand je meurs. Je crie "bordel de merde"... ben oui, scusez Est-ce que ce "bordel de merde" ( re-scusez) est un dieu ?

Forcément qu'il est un dieu, puisque je l'invoque assez souvent. J'suis pas non plus la seule. Je pensais que c'était le dieu de la région parisienne, puis je me suis aperçue qu'il était aussi le dieu du sud-ouest, et je m'aperçois qu'il gagne la Haute-Savoie. Décidément, il est en passe (si j'peux me permettre) de prendre le pas sur Omab-Dieu. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Religion piège à cons   Lun 29 Juin 2009 - 10:53

Mais j'ai loupé un épisode ou quoi ?
C'est qui Omab ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Religion piège à cons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Religion piège à cons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Religion piège à cons
» Le Parti Breton : Piège à Cons.
» l' alcool et l' irresponsabilité tue
» Erection, piège à cons
» I Média S2e36 - Elections régionales : médias, piège à cons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: