Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sagesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 15:01

jean paul a écrit:
Sagesse

Le doux vieillard blanchi observe la clepsydre.
Il contemple le temps imperturbablement.
Résigné, mais serein, il surveille cette hydre,
Bercé par sa lenteur, il guette timidement.

Il suit la tragédie, dans l'acception antique,
Sans que son âme usée palpite un seul instant,
Mais il persiste encore à garder les reliques,
De sa vie qui s'enfuit inexorablement.

Son coeur est régulier, ses mains ne tremblent plus.
La sagesse de l'âge a apaisé ses sens.
Il attend patiemment, plus qu'il ne l'aurait cru,
Que s'arrête le Temps, celui qui nous devance.

.

Je me suis dit tout à coup que je n'aimerais pas devenir sage. Pas encore. Plus tard peut-être, quand j'aurai trois mille ans ?

Disons "du plomb dans la tête" oui. Disons "un peu plus de plomb dans la tête" plus exactement. Mais sagesse totale, cette acceptation absolue et ces mains qui ne tremblent plus, m'effraient un peu.

La sagesse, est-ce ne plus se sentir vibrer ?
Est-ce ne plus avoir la curiosité, le désir ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 15:52

Romane a écrit:
La sagesse, est-ce ne plus se sentir vibrer ?
Est-ce ne plus avoir la curiosité, le désir ?
Bien sûr que si, Ro. Te laisse donc pas influencer par JP. Personnellement je n'ai pas du tout cette conception de la sagesse. Les vieux résignés, désabusés et nostalgiques de leur insouciance révolue ne sont pas selon moi les détenteurs de la sagesse.
De plus, ne pas confondre "wise" et "quiet" : cf sens en anglais, puisqu'en français c'est le même mot.

Pour moi une personne sage sera celle qui se situera au juste milieu (entre les extrêmes) entre impulsif et timoré, entre insouciant et maniaque, entre assimilation (expérience) et pulsion créatrice, entre réfléchi et spontané, entre désir et respect, entre témérité et prudence ; et ce sera celle qui sera consciente autant de son ignorance que de ses atouts, de sa liberté que celle des autres, de la nécessité des vides et des silences.

Enfin j'ai pas fini, mais il y en aurait beaucoup à dire, et là j'ai pas dormi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 16:00

Je suis d'accord avec la définition proposée par Filo.
Pour moi, la sagesse pourrait être une forme de sérénité, qui n'empêche ni la curiosité ni l'ouverture.
Etre sage, ce n'est pas renoncer, c'est être conscient. Enfin je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 17:06

Citation :
Etre sage, ce n'est pas renoncer, c'est être conscient.

chinois

Je suis aussi de cet avis. Maintenant, je me dis à chacun sa sagesse. Pour les adeptes du tantrisme, par exemple, le sexe est d'une grande importance pour atteindre un état de sérénité totale. L'union homme-femme est source de sérénité, elle implique la fin du dualisme et nous libère.

Pour d'autres courants, qu'ils soient chrétien, musulman, hindouiste etc. La sexualité est totalement bannie. A chacun de suivre sa voie, à ce niveau là je m'en fiche tant qu'on essaye pas d'endoctriner les autres.

Concernant le désir par contre, c'est quelque-chose d'ambigu. Car finalement si quelqu'un désire être sage, c'est qu'il ne l'est pas. On veut toujours quelque-chose que l'on a pas. Mais, c'est déjà bien de désirer devenir meilleur.

La majorité des gens ne désirent pas devenir meilleur, la sagesse, effectivement, ils s'en foutent. Mais que désirent-ils ? Plus d'argent, une télé à écran plat, trois voitures perfectionnées etc. Est-ce ça le bonheur ? Est-ce ça vibrer ? A mes yeux, non. En tout cas c'est pas ce qui me rend heureuse.

Cependant on peut vouloir être sage, et continuer de vibrer réellement, en désirant ce qui est juste. Et qu'est-ce qui est juste ? Ce qui nous rend serein. Et qu'est-qui nous rend serein ? L'Amour avec tout ce que cela implique. L'amour entre deux personnes (sexualité), l'amitié, etc. Tant qu'il y a cet amour là, le vrai, le seul, pas celui qui cherche à manipuler les autres, alors on peut dire qu'on vibre éternellement pour la vie. Le désir est satisfait, on est heureux. Voilà un peu ma vision de la sagesse.

Dsl pour ce long discours c'est sorti tout seul. J'ai pas bu, je vous jure.
Revenir en haut Aller en bas
jean paul

avatar

Nombre de messages : 543
Age : 66
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 17:18

filo a écrit:
Romane a écrit:
La sagesse, est-ce ne plus se sentir vibrer ?
Est-ce ne plus avoir la curiosité, le désir ?
Bien sûr que si, Ro. Te laisse donc pas influencer par JP. Personnellement je n'ai pas du tout cette conception de la sagesse. Les vieux résignés, désabusés et nostalgiques de leur insouciance révolue ne sont pas selon moi les détenteurs de la sagesse.
De plus, ne pas confondre "wise" et "quiet" : cf sens en anglais, puisqu'en français c'est le même mot.

Pour moi une personne sage sera celle qui se situera au juste milieu (entre les extrêmes) entre impulsif et timoré, entre insouciant et maniaque, entre assimilation (expérience) et pulsion créatrice, entre réfléchi et spontané, entre désir et respect, entre témérité et prudence ; et ce sera celle qui sera consciente autant de son ignorance que de ses atouts, de sa liberté que celle des autres, de la nécessité des vides et des silences.

Enfin j'ai pas fini, mais il y en aurait beaucoup à dire, et là j'ai pas dormi.


wouaou... Filo ! Tu me prêtes bien des intentions... et un pouvoir (celui d'influencer dans la profondeur mon environnement) que je n'ai certainement pas.... et que je ne revendique pas.

Et tu ne peux même pas t'imaginer... mais encore moins avec Romane !

Mon petit texte n'est pas LA conception de la sagesse, elle n'est même pas MA conception de la sagesse.

C'est une image, une petite vision nostalgique, fugace.... et pour moi plutôt douce de l'âge.

Un simple prétexte, saisi au vol par RO.

As-tu accompagné un vieux monsieur, un très vieux monsieur.... tout près de son départ prochain - as-tu tenu sa main, blanche fragile, avec sa peau si mince et si douce, l'as-tu accompagné dans ses derniers émois, dans ses derniers souvenirs....?

Si oui, alors tu dois savoir - tu dois savoir qu'il n'est pas désabusé, résigné oui sûrement , la mort, sa mort là toute proche est inéluctable, il le sait.. mais il n'est pas triste .... et .. "nostalgique de son insouciance révolue" ? - mais pourquoi pas, grand Dieu ? La nostalgie n'est pas une maladie honteuse, synonyme de je ne sais quelle tare ou faiblesse inavouable de l'homme ! C'est une transition, rarement douloureuse, souvent agréable... et à ce moment là de la vie sûrement douce et bienfaisante.

Le juste milieu que tu nous proposes , avec ses alternatives, est très bien vu... sans aucun conteste, et je l'adopte ( m'aurais tu influencé, par hasard ???)

La vérité (humaine) ne se résumant qu'à des alternatives (choix entre noir et blanc -blanc et noir, entre impulsif et timoré....) c'est séduisant, cela revêt des atours de rigueur, ... de certitude presque. Cela rassure. Je ne suis pas certain pour autant que cela suffise.

Ce monsieur, ce vieux monsieur, mais bon sang ! .. il vibre encore ! Il tient ta main , il la serre plus fort à l'évocation de tel ou tel moment chéri, son visage s'éclaire et il esquisse un sourire à ton évocation, à celle de tes enfants et de leur avenir, il n'est pas verrouillé sur son passé. Son coeur n'est pas sclérosé. Il vit. Il sent. Il ressent.

Il est encore curieux , peut-être plus des autres que de lui , et son désir est plus dirigé, là aussi, vers les autres que vers lui.: t'apporter comme un don la quintessence de sa tendresse, t'offrir sa vision apaisée d'un monde pourtant si douloureux, te rassurer et te calmer à propos de tes fantômes, car lui il sait qu'ils ne sont que vapeurs immatérielles...là est sa sagesse. Et bien plus encore.

Je suis un peu marri , Filo, du raccourci rapide que tu as opéré sur mon modeste petit texte dont la prétention n'était pas d'imposer une « conception », un dogme ou je ne sais trop quoi... c'était une toute petite touche de pinceau, teintée de nostalgie je te le concède, sans ambition , juste pour le moment qui passe... et que j'observe.

Tu sais, j'ai toujours été plutôt circonspect avec les dogmes et les dogmatiques (bien que pour moi, ce ne sont tout de même pas des gros mots). Je préfère laisser glisser le temps, la connaissance des êtres, attendre encore, encore... jusqu'à la vision du coeur.

Alors, s'agissant de l'homme, j'évite la précipitation.

Enfin, Romane est grande : elle va pouvoir s'exprimer.


.....


Dernière édition par le Ven 7 Déc 2007 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean paul

avatar

Nombre de messages : 543
Age : 66
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 17:27

... mon dernier post est peut-être un peu long... mais il est encore bien court , car là , je n'ai "évoqué" (simplement évoqué, à peine touché du bout du doigt), que la sagesse-vieillesse, ce qui est , si l'on s'arrête là, trop réducteur

Il y a aussi la sagesse-jeunesse , la sagesse-tendresse, la sagesse-amour, la sagesse............

Tu vois Filo, le propos n'est pas achevé
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 18:01

Jean-Paul, au risque de m'imposer dans la conversation, je veux simplement dire que Filo n'a pas voulu te dénigrer ou t'accuser de quoique ce soit en disant cela. C'est juste un malentendu.

Ro, s'est juste posé des questions sur la sagesse, suite à ton poème. Et nous avons tous extrapolé.

Ta distinction entre les deux sagesses (jeunesse-vieillesse) est très juste. Dans un sens il y a la "sagesse" imposée par la vieillesse ou la maladie, et la sagesse choisie, celle qu'on désire, et qu'on cherche avant même d'être malade ou vieux.

Ton poème est très beau. Cette vision de la vieillesse, on sent que c'est du vécu. Je te comprends. Et je te fais un gros bisous mega ! bisou
Revenir en haut Aller en bas
jean paul

avatar

Nombre de messages : 543
Age : 66
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 18:15

Slayeras a écrit:
Jean-Paul, au risque de m'imposer dans la conversation, je veux simplement dire que Filo n'a pas voulu te dénigrer ou t'accuser de quoique ce soit en disant cela. C'est juste un malentendu.

Ro, s'est juste posé des questions sur la sagesse, suite à ton poème. Et nous avons tous extrapolé.

Ta distinction entre les deux sagesses (jeunesse-vieillesse) est très juste. Dans un sens il y a la "sagesse" imposée par la vieillesse ou la maladie, et la sagesse choisie, celle qu'on désire, et qu'on cherche avant même d'être malade ou vieux.

Ton poème est très beau. Cette vision de la vieillesse, on sent que c'est du vécu. Je te comprends. Et je te fais un gros bisous mega ! bisou

Oh SLAYRAS - Gros merci pour ton post !
T'en fait pas - je sais bien que Filo n'a pas voulu me dénigrer - il a juste évacué d'un revers de manche mon petit texte (qui n'était, tu l'as dit, qu'un prétexte) pour donner un conseil à RO. Mais comme je le dis plus haut, RO est assez grande.

Sinon, Filo, aucun souci - vraiment - sincère
(de plus, je suis assez d'accord avec ta proposition et tes alternatives... alors....)

Merci - surtout pour ces mégas bisous ( je les adore) bisou bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:29

Avant de lire vos réponses pour ne point subir d'influence, je dirais que je dissocie la sagesse en deux, et vais tenter ma démo, pardon d'avance si elle semble en pagaille.

Il y a à mon avis la sagesse issue d'un chemin de vie ; qu'est-ce qu'on a fait, dans sa tête, de ce qu'on a vécu ? Est-ce que les dangers, les peurs vaincues (ou pas), les difficultés, ces marches qu'on gravit une à une dans une ascension qui n'existe que relativement puisque c'est bien connu, plus on avance, moins on connaît les réponses aux questions essentielles, bref, est-ce que tout ça nous sert ou pas, à réfléchir, à prendre de la distance, à prendre une certaine mesure (équilibre) en face de ce que l'on nomme "la vie" ?

J'aurais tendance à penser qu'une sagesse vient de là à partir du moment où on a tiré des conclusions des expériences traversées.
Savoir relativiser (et dieu sait si c'est difficile, on a des hauts et des bas et selon les circonstances, il faut un peu de temps pour arriver à se modérer).
Cette sagesse de l'âge qui ne veut rien dire, car tout est ailleurs, dans ce que l'on a vécu, qui nous pousse à nous poser des questions, à observer les faits et les raisons avec un regard plus pondéré, plus vaste si je puis dire.

Et puis l'autre raison, qui est la sagesse que l'on attribue à ceux que l'on nomme justement des Sages avec un grand S, comme une sorte de détachement acquis par je ne sais quel miracle. Ils me font toujours penser à la désincarnation, comme s'ils n'étaient déjà plus humains, mais passés de l'autre côté, dans un monde que nous n'atteignons pas ou seulement par étincelles fugitives.

Pour moi, ce sont deux notions de sagesse totalement différents.

La poésie de jean-paul me fait penser... à ma maman. Cette espèce d'attente (?) d'une délivrance des détresses de vie, délivrance des épuisements, des angoisses, de la marche forcenée dans laquelle nous sommes embringués de gré ou de force.

Autant je suis très attachée à la sagesse acquise à force de réflexion, d'observation, de ce que je nommerais "la maturité de l'esprit", autant celle du Sage me paraît inatteignable.

Je vais maintenant vous lire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:32

Romane a écrit:
Disons "du plomb dans la tête" oui. Disons "un peu plus de plomb dans la tête" plus exactement. Mais sagesse totale, cette acceptation absolue et ces mains qui ne tremblent plus, m'effraient un peu.

La sagesse, est-ce ne plus se sentir vibrer ?
Est-ce ne plus avoir la curiosité, le désir ?

Déjà pour commencer, le Sage m'effraie parce qu'il me semble dépourvu (détaché ?), des émotions qui nous font vibrer, nous, petits hommes. C'est de cette peur là dont je voulais parler.

J'ai besoin de me sentir bouger à l'intérieur, réactive et en quelque sorte vivante-je.
J'aurais l'impression, si j'étais parmi les Sages, de ne plus être dans la même énergie, mais plutôt de me fondre à quelque chose de plus cosmique.

Je vous avoue aimer ne pas abandonner l'un et ressentir en même temps l'autre.

Et puis j'aime trop l'extravagance !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:38

filo a écrit:
Bien sûr que si, Ro. Te laisse donc pas influencer par JP. Personnellement je n'ai pas du tout cette conception de la sagesse. Les vieux résignés, désabusés et nostalgiques de leur insouciance révolue ne sont pas selon moi les détenteurs de la sagesse.
Il n'y a aucune influence, d'une part parce que jean-paul est tout sauf un vieux désabusé nostalgique, d'autre part parce que je n'ai pas du tout pris sa poésie dans le même sens que toi, j'y ai plutôt vu une sérénité, comme une paix. Je suis partie d'une poésie et par association d'idées je suis arrivée à ce thème général.


Citation :
De plus, ne pas confondre "wise" et "quiet" : cf sens en anglais, puisqu'en français c'est le même mot.
Est-ce les deux sens dont je parle plus haut ?

Citation :
Pour moi une personne sage sera celle qui se situera au juste milieu (entre les extrêmes) entre impulsif et timoré, entre insouciant et maniaque, entre assimilation (expérience) et pulsion créatrice, entre réfléchi et spontané, entre désir et respect, entre témérité et prudence ; et ce sera celle qui sera consciente autant de son ignorance que de ses atouts, de sa liberté que celle des autres, de la nécessité des vides et des silences.

Je nuancerais en disant : c'est la conscience de l'existence des extrêmes. Je parle souvent des "paradoxes", et je suis effarée de constater à quel point nombre de gens acceptent le côté "joli" et nient la face ténébreuse du contraire de la joliesse, là où parfois tout n'est pas si avouable. Or, la sagesse me semble être la prise de conscience de ce qui est, et de ce que l'on voudrait. Une vue d'ensemble, sans jugement, juste un constat (sans état d'âme)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:41

Citation :
Je vous avoue aimer ne pas abandonner l'un et ressentir en même temps l'autre.

Et puis j'aime trop l'extravagance !

N'est-ce pas preuve de sagesse que de l'avouer ? bisou Il ne faut pas devenir Sage pour fuir quelque-chose.

Le vrai Sage n'existe pas vraiment je pense.

Etre sage, c'est s'aimer comme on est, point barre ! S'aimer ça veut pas dire être narcissique, égoïste etc. C'est juste s'accepter, et avancer en restant serein avec soi-même.

Bon j'sais pas si j'suis claire, un peu fatiguée, et j'écoute de la musique en même temps.


Dernière édition par le Ven 7 Déc 2007 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:41

Miss You a écrit:
Je suis d'accord avec la définition proposée par Filo.
Pour moi, la sagesse pourrait être une forme de sérénité, qui n'empêche ni la curiosité ni l'ouverture.
Etre sage, ce n'est pas renoncer, c'est être conscient. Enfin je crois.

Hé hé ! Tu l'as dit !! chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:43

Slayeras a écrit:
Concernant le désir par contre, c'est quelque-chose d'ambigu. Car finalement si quelqu'un désire être sage, c'est qu'il ne l'est pas. On veut toujours quelque-chose que l'on a pas. Mais, c'est déjà bien de désirer devenir meilleur.

Je ne parlais pas du désir d'être sage, mais de l'incidence de la sagesse sur les désirs humains. Désirs de toute nature.Wink

Vouloir être sage, pour moi, ne veut rien dire. C'est comme si je voulais mesurer 1,75 m. Je ne peux pas vouloir ça, ça me semble absurde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:46

Romane a écrit:
Miss You a écrit:
Pour moi, la sagesse pourrait être une forme de sérénité, qui n'empêche ni la curiosité ni l'ouverture.
Etre sage, ce n'est pas renoncer, c'est être conscient. Enfin je crois.

Hé hé ! Tu l'as dit !! chinois

En lisant tes posts, je me disais qu'on pensait quelque chose de très semblable finalement, chacune avec ses mots et son ressenti.
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:51

jean paul a écrit:
wouaou... Filo ! Tu me prêtes bien des intentions... et un pouvoir (celui d'influencer dans la profondeur mon environnement) que je n'ai certainement pas.... et que je ne revendique pas.

Et tu ne peux même pas t'imaginer... mais encore moins avec Romane !

Mon petit texte n'est pas LA conception de la sagesse, elle n'est même pas MA conception de la sagesse.

C'est une image, une petite vision nostalgique, fugace.... et pour moi plutôt douce de l'âge.

Un simple prétexte, saisi au vol par RO.

Oui, c'est exactement cela !

Citation :
Le juste milieu que tu nous proposes , avec ses alternatives, est très bien vu... sans aucun conteste, et je l'adopte ( m'aurais tu influencé, par hasard ???)

Euh... mais tu le portes déjà en toi, tout ça, jean-paul !

Citation :
Tu sais, j'ai toujours été plutôt circonspect avec les dogmes et les dogmatiques (bien que pour moi, ce ne sont tout de même pas des gros mots). Je préfère laisser glisser le temps, la connaissance des êtres, attendre encore, encore... jusqu'à la vision du coeur.

Ben voilà. Voilà une définition de la sagesse comme j'aurais aimé la dire moi-même ! chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Ven 7 Déc 2007 - 20:54

Slayeras a écrit:
Citation :
Je vous avoue aimer ne pas abandonner l'un et ressentir en même temps l'autre.

Et puis j'aime trop l'extravagance !

N'est-ce pas preuve de sagesse que de l'avouer ? bisou Il ne faut pas devenir Sage pour fuir quelque-chose.

Le vrai Sage n'existe pas vraiment je pense.

Etre sage, c'est s'aimer comme on est, point barre ! S'aimer ça veut pas dire être narcissique, égoïste etc. C'est juste s'accepter, et avancer en restant serein avec soi-même.

Bon j'sais pas si j'suis claire, un peu fatiguée, et j'écoute de la musique en même temps.

Tu es extra lucide et c'est complètement ça (à mon avis) !
Pour le clin d'oeil : la sagesse est aussi de pouvoir et savoir dire qu'on ne l'est pas !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
virginie soeur et fille

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 39
Localisation : le grand nord!!!!
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Sam 8 Déc 2007 - 18:32

Grand dieu! Quel deferlante de mots!!! Autour d'une sagesse , qui à mon avis ne peut se faire humaine.... Bref, nous sommes tous sage un jour sans l'être totalement, à des moments oui, à d'autres non.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La sagesse   Sam 8 Déc 2007 - 18:48

virginie soeur et fille a écrit:
Grand dieu! Quel deferlante de mots!!!

Ben, tu sais, un forum de discussion c'est un endroit où on discute AngeR

En ce qui me concerne, j'adhère à la définition de Miss: la sagesse, c'est être conscient. Les bouddhistes emploient d'ailleurs l'expression "claire lumière" pour décrire cet état de conscience.

Et je suis également en phase avec ce qu'en dit Slay. Par contre, Ro, je ne te suis pas sur le fait que vouloir être sage ne se décide pas. On peut refuser d'être sage et ne le devenir jamais, on peut devenir sage sans le rechercher mais on peut aussi le devenir en suivant volontairement l'un ou l'autre des divers chemins décrits par des grands sages bien avant nous et qui mènent à un état de sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La sagesse   Sam 8 Déc 2007 - 20:00

Pourquoi voir la "sagesse" comme le détachement des plaisirs et des passions que peut offrir la vie ?

Pourquoi ne serait-ce pas justement le "comment" on reçoit et accepte ces désirs et ces passions, le "comment" on les vit ?

Il y a la sagesse d'un enfant qui n'est pas turbulent...
il y a la sagesse qu'apporte la connaissance...

la connaissance de soi, celle des autres... une lucidité.

vivre ses désirs, ses passions, en toute connaissance, avec lucidité... en les savourant à leur pleine et juste mesure.

La sagesse, ne serait-ce pas savourer l'instant sans attendre davantage...


Dernière édition par le Sam 8 Déc 2007 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La sagesse   Sam 8 Déc 2007 - 20:02

Oui, nous sommes d'accord (comme souvent!). La sagesse, c'est la pleine conscience.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Sam 8 Déc 2007 - 21:43

Jean-Paul, détrompe-toi. Pas de jugement de valeur sur ton poème, de revers de manche ou je ne sais quoi. Je répondais à Romane dans sa façon de présenter la sagesse (universelle) sur le modèle de celle de ton poème, en prenant celui-ci comme base de référence pour dire qu'elle n'aimerait pas être sage. Or il y a effectivement plusieurs manières de concevoir la sagesse, comme elle l'a exposé ensuite.
Ce dont j'ai parlé, c'est ma conception d'une sagesse universelle moyenne, en accord avec la voie du juste milieu commune au bouddhisme et à la Juste Parole.
Etre conscient, et éveillé. Oui. Et pas influencé, libre, insouciant, vivant.
L'expérience est certes un élément déterminant, mais elle est insuffisante si on ne sait pas quoi en faire.
Ne pas dépendre du passé qui est révolu, ne pas vivre dans l'angoisse d'un futur qui n'est pas encore là, ne pas s'attacher au matériel, ne pas se détacher de l'essentiel.

reGinelle a écrit:
La sagesse, ne serait-ce pas savourer l'instant sans attendre davantage...
Anna Galore a écrit:
Oui, nous sommes d'accord (comme souvent!). La sagesse, c'est la pleine conscience.
Merci Ré & Anna !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
sampang

avatar

Nombre de messages : 640
Age : 57
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: La sagesse   Dim 9 Déc 2007 - 1:07

et j ajouterai... Laughing ne pas être systématiquement pour ou contre quelque chose chinois
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La sagesse   Dim 9 Déc 2007 - 1:55

sampang a écrit:
et j ajouterai... Laughing ne pas être systématiquement pour ou contre quelque chose chinois


alors là... ce n'est pas gagné ! mèche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La sagesse   Dim 9 Déc 2007 - 2:36

Anna Galore a écrit:
Par contre, Ro, je ne te suis pas sur le fait que vouloir être sage ne se décide pas. On peut refuser d'être sage et ne le devenir jamais, on peut devenir sage sans le rechercher mais on peut aussi le devenir en suivant volontairement l'un ou l'autre des divers chemins décrits par des grands sages bien avant nous et qui mènent à un état de sagesse.

Je n'arrive toujours pas à être totalement d'accord, car la sagesse, à mon avis, n'est pas quelque chose que l'on peut décider comme on décide une balade ou un décor de maison, mais un état.
Ou peut-être certains arrivent à commander leur état ? Personnellement, je n'y parviens pas. Je ne sais pas vouloir être joyeuse quand je ne le suis pas, triste quand je ne le suis pas, sereine quand je ne le suis pas, ni sage ou pas sage, quand je ne le suis pas.

Ce qui rejoint un peu mon autre fil de l'autre jour, où je regrettais d'être souvent submergée par mes émotions, sans que je puisse y changer quelque chose.

J'admire ceux qui savent et peuvent accéder à la sagesse s'ils le souhaitent. Ils ont un sacré train d'avance et je dis chapeau bas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sagesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sagesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Figurine] Les trois blobs de la sagesse
» [Martinez, Rodolfo] La Sagesse des Morts
» Le Pilier de la Sagesse
» sagesse tibétaine
» Sagesse de la vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: