Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Savoirs traditionnels et environnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 13:43

Article Le Monde.fr du 08/12/2007
Par Christiane Galus

Le réveil des peuples autochtones

Que seront devenus en 2030 les peuples autochtones qui vivent aujourd'hui sur la planète ? Regroupant quelque 350 millions de personnes, réparties sur toute la surface du globe, ils parlent plus de cinq mille langues et représentent autant de cultures. Leur situation est des plus précaires car leur milieu est mis à mal par les exploitants miniers, pétroliers ou forestiers. Mais l'espoir subsiste : bien que malmenés et souvent traumatisés, ces peuples ont jusqu'à présent résisté.

Mieux : ils parviennent à transmettre leur savoir à leur descendance. En témoigne l'exposition "Natures vivantes, regards d'enfants" qui vient de s'ouvrir au Musée de l'homme (Paris), et qui présente des dessins venus d'ethnies et de régions diverses. Forêts d'Amazonie ou d'Indonésie, steppes du Kirghizstan, oasis du Sahara, étendues glacées du Groenland et de la Sibérie, îles de Madagascar, de La Réunion ou de Mayotte : Hélène Pagézy, écoanthropologue au Musée de l'homme et commissaire scientifique de l'exposition, a été frappée par la précision de ces productions enfantines, "qui révèlent les connaissances et les savoir-faire transmis par la communauté".

Il y a quarante ans, pourtant, on pouvait craindre le pire. "Nous étions alors convaincus que les populations autochtones ne passeraient pas le XXe siècle", rappelle Jean-Patrick Razon, directeur de la section française de Survival International. L'association, créée en 1969, défend les droits des peuples autochtones dans le monde en menant des campagnes d'opinion, en collaboration avec les ONG locales et les anthropologues. Elle se bat depuis vingt ans pour soutenir les Indiens yanomami du Brésil dans leur lutte pour reconquérir leur terre. Ceux-ci ont fini par obtenir un territoire, mais ils n'en sont toujours pas propriétaires.

Malgré de lourds handicaps - chômage, alcoolisme, détresse humaine -, "les peuples sont toujours là, certains en plein essor démographique", constate l'anthropologue. Dans les années 1970, il ne restait que 100 000 Indiens au Brésil. Aujourd'hui, ils sont 750 000. Une moitié d'entre eux vit encore dans la forêt amazonienne, l'autre s'est urbanisée. Et, fait nouveau, cette population ne cache plus son "indianité".

"Il y a aujourd'hui un renouveau identitaire extraordinaire, favorisé par les Nations unies", insiste M. Razon. Grâce aux instances internationales, en effet, les nations autochtones ont pu se rencontrer, et constater que leurs problèmes étaient similaires. Elles luttent désormais en créant des alliances, telle celle qui réunit les peuples du Nord, ou encore ceux de la forêt d'Afrique, des Philippines et d'Amérique latine.

Phénomène transitoire, demain mis à mal par la mondialisation ? Pas si sûr. De plus en plus, les peuples indigènes font appel aux moyens modernes - Internet, forums internationaux - pour défendre leurs droits. Et ceux qui parviennent à devenir avocats, médecins ou journalistes mettent de plus en plus souvent leurs compétences au service de leur cause. Y compris parmi les peuples qui paient le plus lourd tribut au monde moderne.

Ainsi des Aborigènes - 460 000 personnes, soit 2,3 % des Australiens. "Bien que constamment en situation de lutte sociale, ils avancent à petits pas", affirme Barbara Glowczewski (laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France), spécialiste des cultures aborigènes. Ainsi également, à l'autre bout de la planète, des Inuit du Groenland.

"Ces Inuit tunumiit ont une force extraordinaire, et un désir d'aller de l'avant sans perdre le fondement de leur culture", dit Bernadette Robbe (Musée de l'homme), qui étudie ce peuple depuis longtemps. A preuve : ils ont demandé à l'ethnologue d'élaborer un dictionnaire encyclopédique linguistique et culturel. Et obtenu qu'une école soit bâtie à Ammassalik. Ce qui évite d'éloigner les enfants de leur famille, et donc de les acculturer.

Mais au fond, est-ce si important de transmettre ces savoirs, ces traditions ? Ces témoignages de la diversité culturelle humaine ne pourraient-ils pas simplement trouver leur place dans les musées, comme de l'histoire ancienne ? Surtout pas, répondent les ethnologues. Car ces peuples ont accumulé des connaissances très précises sur leur environnement qu'il serait dangereux de ne pas conserver. Voire inconscient, quand le réchauffement climatique s'apprête à frapper de plein fouet notre planète.

"Beaucoup de ces savoirs traditionnels trouvent aujourd'hui leur pertinence, car ces sociétés ont développé des stratégies face à l'imprévisibilité de leur environnement", explique Douglas Nakashima, directeur du programme Links (Local and Indigenous Knowledge Systems) de l'Unesco. Lancé en 2002, celui-ci a pour but d'accroître le pouvoir des populations locales en matière de gestion de l'environnement. Links veut aussi renforcer les liens entre les anciens et les jeunes afin de favoriser la transmission du savoir-faire autochtone. Notamment grâce à des cédéroms interactifs. Deux ont déjà été réalisés, l'un concernant les Aborigènes yapa du désert australien, et l'autre la navigation dans le Pacifique.

L'Unesco a aussi organisé des rencontres internationales concernant les savoirs autochtones sur l'eau. Les Foulani de Mauritanie sont experts dans l'art de découvrir les eaux souterraines. Ils savent "lire" les informations apportées par les arbres, les herbes et la faune, et jusqu'à quelle profondeur creuser le sol pour atteindre l'eau. Les Aborigènes, habiles à survivre dans le désert, expliquent depuis trente ans aux exploitants miniers que leurs forages perturbent les drainages souterrains. Aujourd'hui, leur parole est écoutée par les organismes gouvernementaux qui essaient de régler la question de l'eau en Australie. Une question qui, demain, pourrait s'étendre au reste du monde, puisque cette ressource deviendra de plus en plus rare.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3238,36-987396@51-966673,0.html


Dernière édition par le Dim 9 Déc 2007 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 13:57

Ca a l'air très intéressant. Je vais lire ça avec attention... mais un peu plus tard, ma meute a faim! Faim
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 14:02

Adieu Anna. On t'auras beaucoup appréciée ici tu sais! Mais nous comprenons que désormais tu doives te sacrifier à ta petite tribu d'antropophages.
Nos amitiés...
...de loin...
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 14:32

mdr
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 15:14

Vic Taurugaux a écrit:
Adieu Anna. On t'auras beaucoup appréciée ici tu sais! Mais nous comprenons que désormais tu doives te sacrifier à ta petite tribu d'antropophages.
Nos amitiés...
...de loin...

Ouf, je l'ai échappée belle. Ils se sont contentés d'accras de morue mijotés avec des aubergines dans un coulis de tomates délicieusement relevé d'une pincée de piment de Cayenne, de coriandre et de basilic.

A quoi ça tient, des fois...

Et avec ça, je vous mets un petit café?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 15:35

Citation :

Ces dernières années ont connu de grandes avancées
dans la pensée et l'action internationales concernant
les questions et les droits autochtones.


La Décennie internationale des
populations autochtones
, célébrée
de 1995 à 2004, a apporté des nouveaux espaces
notamment par la création d'une Instance permanente
sur les questions autochtones. Le thème pour la Décennie
est "Populations autochtones : partenariat dans l'action
". L'objectif principal est le renforcement de la coopération
internationale pour solutionner les problèmes que rencontrent
les peuples autochtones dans les domaines tels que les droits
de l'homme, l'environnement, l'éducation et la santé.

En
2001, un Rapporteur spécial sur la situation des droits
de l'homme et des libertés fondamentales des populations
autochtones a été nommé pour recueillir
et recevoir des renseignements et des communications émanant
de toutes les sources pertinentes, notamment des gouvernements,
des populations autochtones elles-mêmes et de leurs
communautés et organisations, sur les violations des
droits de l'homme et des libertés fondamentales dont
elles sont victimes.

Les
Nations Unies, ses partenaires et les peuples autochtones
ont développé un programme de travail pour établir
des activités normatives concernant les peuples autochtones
et leurs droits. Un processus tout aussi important a été
de réviser les développements d'une façon
régulière. Le Groupe de Travail sur les Populations
Autochtones (GTPA) a participé à ces deux activités
depuis 1982.

Un
des résultats principal concernant les activités
normatives est actuellement en discussion dans les travaux
du Groupe de travail intersessions à composition non
limitée de la Commission des droits de l'homme sur
le projet de déclaration sur les droits des peuples
autochtones. Ce projet de déclaration s'achemine actuellement
dans le système des Nations Unies vers l'Assemblée
générale, où il sera considéré
comme un document d'aspiration pour les Etats nations et les
peuples autochtones dans le monde.
source : http://www.unhchr.ch/french/indigenous/

Il serait temps qu'on se penche sur le problème.

Nous avons perdu (ou plus exactement, nous avons massacré) des populations entières. La folie humaine n'a pas de limite et tout ce qui ne ressemble pas à l'idée que nous nous faisons des normes, ne nous plaît pas.

Je pense à ces Indiens de la Patagonie, exemple tragique d'une extermination pour la bonne cause, pour leur bien !!

Savez-vous qu'il n'en reste que deux ou trois seulement, et plus pour très longtemps ?

On veut quoi, pourquoi et comment ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 17:31

J'ignorais qu'il restait si peu d'indiens en Patagonie.

Citation :
exemple tragique d'une extermination pour la bonne cause, pour leur bien !!

Très souvent, lorsque l'excuse de bonne cause a été avancée, il me semble qu'elle a été suivie d'exactions, de pillages et de massacres, au nom de la religion, au nom du profit, au nom d'un envahisseur sans droits ni devoirs autres que celui d'aménager ses seuls intérêts.
Je déteste "la bonne cause" quand elle a un tel cortège à ses basques.

Je forme le voeu que cette déclaration en cours d'élaboration soit adoptée, si ce n'est déjà fait, et qu'elle soit surtout suivie d'effets.

Un rêve peut être, un voeu en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 17:37

J'en ai déjà parlé ici, mais à ce sujet, à lire "Ishmael" de Daniel Quinn, un petit bouquin qui explique subtilement (par la maïeutique) comment les peuples autochtones ou tribaux, que Quinn appelle "Ceux qui laissent" ont été submergés par "Ceux qui prennent", c'est à dire nos sociétés qui gouvernent actuellement l'humanité.

(j'en ai fait le thème de mon CD "Takers & Leavers", dont les chansons sont en libre-écoute sur mon site "Sons" )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 17:46

Merci pour cette référence Filo.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 17:47

Intéressant. Je suis justement en train d'écrire, pour mon roman en cours, un chapitre basé sur la culture des Aborigènes qui va encore plus loin. Un petit extrait de Wiki le décrit très bien:

"Dans cette cosmogonie [celle des Aborigènes], la pensée a créé toute matière. La terre, les hommes, les animaux et les plantes ne sont que des parties d'un même tout. Donc les hommes ne peuvent pas posséder de terres ni d'animaux. Cette cosmogonie a provoqué de graves conflits entre les colonisateurs et les aborigènes qui ne comprenaient pas les notions de propriétés privées délimitées ou d'élevage."
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 17:52

A ce sujet Anna, si tu ne le connais pas encore, il faut absolument que tu lises "Message des hommes vrais" de Marlo Morgan.
L'auteur a vécus de forts moments de vie parmi les derniers aborigènes non pervertis, qui lui ont annoncé qu'ils arrêtaient de se reproduirer car leur peuple n'a plus sa place dans ce monde.
Mais je suppose que tu l'as lu, car il me semble qu'Anti en avait parlé sur LU.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 18:00

Oui, je l'ai lu en effet, grâce à Anti qui me l'avait recommandé lorsque j'ai commencé à écrire La Femme Primordiale. Ange

Pour ne rien te cacher, il est posé en ce moment même à côté de mon PC, avec un autre livre tout à fait passionant "Mythes d'origine et arts premiers" de Myriam Philibert (j'en ai parlé ailleurs sur ce forum il y a quelques mois). L'auteur est archéologue et préhistorienne. Elle parle des différents modes d'expressions artistiques qui nous sont parvenus depuis la préhistoire et les relient aux cosmogonies imaginées un peu partout autour de la Terre. C'est très documenté, très bien écrit, il y a même pas mal d'humour ce qui ne fait qu'ajouter au plaisir de le lire. Je te le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 18:27

Miss You a écrit:
J'ignorais qu'il restait si peu d'indiens en Patagonie.

Citation :
exemple tragique d'une extermination pour la bonne cause, pour leur bien !!

Très souvent, lorsque l'excuse de bonne cause a été avancée, il me semble qu'elle a été suivie d'exactions, de pillages et de massacres, au nom de la religion, au nom du profit, au nom d'un envahisseur sans droits ni devoirs autres que celui d'aménager ses seuls intérêts.
Je déteste "la bonne cause" quand elle a un tel cortège à ses basques.

Je forme le voeu que cette déclaration en cours d'élaboration soit adoptée, si ce n'est déjà fait, et qu'elle soit surtout suivie d'effets.

Un rêve peut être, un voeu en tout cas.

Il n'en reste que deux ou trois, les autres ont été littéralement poussés hors de terre. Ils sont descendus tout en bas, en Terre de Feu, puis, sous la continuité de la pression, ont fini par vivre sur des petites barques, au milieu de la rencontre terrifiante de deux océans et dans l'âpreté du climat.

Ils accostaient parfois dans des endroits peu accessibles à l'homme, pour dépecer une baleine, ou faire du feu. Ce feu était si précieux qu'il leur fallait trouver des trésors d'ingéniosité pour le faire durer...

Les femmes plongeaient nues dans les eaux glaciales, pour aller pêcher.

Ils disaient, dans leur langage d'une déconcertante simplicité, que les dieux avaient oublié ce coin du monde.

Leurs femmes ont été violées, raptées pour des expositions de foires. Et puis on a voulu leur donner le goût de vivre entre quatre murs. Mais leur folle liberté a été tuée et cette action les a menés droit au trou.

J'ai lu ce magnifique livre de Jean Raspail : "Qui se souvient des hommes".

Tout y est...

Il demeure quelques rares images et quelques vieux bouts de pellicules films en noir et blanc, qui sont de temps en temps rediffusés à la télé, sur Arte. Mais pourquoi... pourquoi ?! C'est trop tard.

Le Chant du Monde a disparu...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 18:33

Merci Romane pour toutes ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 19:06

Je vais chercher des liens, ils sont passionnants. En tout cas je suis tombée en arrêt devant leur tragédie, il y a quelques années, et je n'en suis pas remise. Comment peut-on anéantir une culture entière avec autant de désinvolture !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 19:14

Le premier mot qui me vient est égoïsme, le second sera bêtise. Il y en a tout plein d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 19:22

Xénophobie, rejet de l'autre, haine... Tu as raison, tous ces mots sont des conséquences de la stupidité et de l'égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 19:51

Imaginez....

Citation :
Les indiens Alacalufes, également appelés Kawesqars,
sont arrivés en Patagonie du Sud il y a environ 6 000 ans.
.../...
L’arrivée de Magellan en 1520 et l’intensification
du trafic maritime au cours des siècles suivants changent radicalement
le mode de vie des Alacalufes. Les voyageurs Européens commencent
á échanger des habits usagés et des babioles contre
des peaux de phoques. Les Kawesqars deviennent alors rapidement des mendiants
de la mer, incapables de se nourrir par eux-mêmes. Avec leurs vieux
vêtements humides et souffrant de maladies jusqu’alors inconnues
ils commencent à mourir. Leur mode de vie traditionnel était
la clef de leur survie et son abandon mène á leur disparition.

L’alcool et l’oubli des traditions mettent fin en deux siècles
á cette culture millénaire. En 1940 l’Etat chilien
finit par voter une loi pour protéger les indiens, les derniers.
Les survivants sont envoyés á Puerto Eden, qui devient une
réserve indigène. On raconte qu’il reste aujourd’hui
sept Alacalufes á Eden, les derniers Kawesqars.

http://www.azureva.com/amerique-du-sud/patagonie/magazine/indiens-alacalufes.php3

Je disais deux trois... j'étais pas loin.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 20:04

Citation :
Comment peut-on anéantir une culture entière avec autant de désinvolture !

L'une des réponses à ta question Romane : les enfermer dans des réserves puis morceller la réserve.


Citation :
Les Mapuches (ou Araucans)

Ce sont les indigènes du Chili qui ont résisté à l’assimilation. Selon la définition que l’on applique culturelle ou administrative, leur nombre va d’un million et demi (soit 10 % de la population chilienne) à 300 000.

Sur le plan légal, un Chilien ne peut se prévaloir d’une appartenance au peuple mapuche que s’il vit dans une réserve, mais les conditions socio-économiques y sont telles que la majorité des Mapuches (non reconnus comme tel) habite aujourd’hui dans les faubourgs pauvres de Santiago. Sous la dictature de Pinochet, le territoire des réserves a été en partie découpé en lots individuels, pouvant être vendu par leur propriétaire… une manière de faire disparaître le « problème » mapuche Depuis 1973, le territoire des réserves a diminué de moitié.

Les gouvernements démocratiques n’ont encore rien fait pour améliorer le sort des Mapuches. Dans la communauté, l’exaspération grandit, les occupations de terres ancestrales qui avaient été confisquées par les sociétés forestières se multiplient, mais les Mapuches souffrent de leur manque d’unité et surtout de l’absence d’un leader unique capable d’être le porte parole de leurs revendications.
Les revendications mapuche se fondent sur un pacte scellé en 1641 avec les occupants espagnols qui reconnaissait l’indépendance du territoire mapuche depuis le fleuve Bio Bio jusqu’au sud du pays. Ce royaume mapuche (appelé aussi Auracanie) fut anéantis et occupé par les armées chiliennes au milieu du XIXe siècle. Par la suite un système de réserve a été mis en place selon le modèle nord-américain.

http://www.bibliomonde.com/donnee/chili-les-indiens-91.html
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 20:07


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 20:12

Ca en dit tout plein Wink

Citation :
Dieu les avait oubliés en terre abandonnée
Ils n’avaient pas un mot pour dire le bonheur
Ils s’épuisaient déjà mais ne le savaient pas
Pourtant de leur gorge nue jaillissait
Le Chant du Monde…

Superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 20:17

Miss You a écrit:
Le premier mot qui me vient est égoïsme, le second sera bêtise. Il y en a tout plein d'autres...

Nous vivons dans une civilisation qui pense que sa survie dépend de sa croissance. Sans progrès, c'est la mort. Face à des civilisations traditionnelles qui n'évoluent pas comme la nôtre vers l'expansion, on comprend que les choses sont courrues d'avance. Nous avons exterminé pas mal d'indiens, réduit en esclavage et coloniser bien des peuples car notre culture ne nous permet pas (ou très peu) de faire autrement. Par le simple fait d'exister, le mode de pensée d'autres civilisations remet en cause nos croyances et par la même notre organisation politique et économique. Je ne pense pas que nous détruisons les autres civilisations par égoïsme ou par bêtise mais plutôt par faiblesse. Nous n'avons pas les outils intellectuels suffisant pour pouvoir penser l'autre et les ethnologues ont beaucoup de pain sur la planche pour nous apprendre que nous sommes prisonniers de notre propre culture, de nos propres mythes.
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 20:30

Vic Taurugaux a écrit:

Je ne pense pas que nous détruisons les autres civilisations par égoïsme ou par bêtise mais plutôt par faiblesse. Nous n'avons pas les outils intellectuels suffisant pour pouvoir penser l'autre ...

Tu as peut être raison Vic, et le constat n'en est alors que plus triste.

Comment peut on ne pas penser l'autre, comment peut on continuer à ne pas entendre l'autre ? comment peut on encore ignorer aujourd'hui (je ne parle pas de l'époque de Magellan mais d'aujourd'hui décembre 2007) qu'il détient de vraies solutions et qu'elles valent mieux que toutes les nôtres, qu'elles offrent même parfois un remède à nos propres folies.

A ce sujet précis, je ne peux que remettre un extrait de l'article :

Citation :
Les Foulani de Mauritanie sont experts dans l'art de découvrir les eaux souterraines. Ils savent "lire" les informations apportées par les arbres, les herbes et la faune, et jusqu'à quelle profondeur creuser le sol pour atteindre l'eau. Les Aborigènes, habiles à survivre dans le désert, expliquent depuis trente ans aux exploitants miniers que leurs forages perturbent les drainages souterrains. Aujourd'hui, leur parole est écoutée par les organismes gouvernementaux qui essaient de régler la question de l'eau en Australie. Une question qui, demain, pourrait s'étendre au reste du monde, puisque cette ressource deviendra de plus en plus rare.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 9 Déc 2007 - 21:24

Vic Taurugaux a écrit:
Nous vivons dans une civilisation qui pense que sa survie dépend de sa croissance. Sans progrès, c'est la mort.

Tu dis mot pour mot ce qu'un intervenant a dit, lors d'une réunion d'entreprise, dernièrement.
C'était clair, net précis. Mais il s'agissait d'une entreprise, pas d'un peuple.

Pour moi, la différence est énorme.

A ton avis, qu'est-ce qui pourrait empêcher une tribu, un peuple, dans un endroit géographique de vie qui serait le leur, de vivre sans notre conception de dits civilisés que nous sommes ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sampang

avatar

Nombre de messages : 640
Age : 57
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   Dim 16 Déc 2007 - 2:48

Miss You a écrit:
Vic Taurugaux a écrit:

Je ne pense pas que nous détruisons les autres civilisations par égoïsme ou par bêtise mais plutôt par faiblesse. Nous n'avons pas les outils intellectuels suffisant pour pouvoir penser l'autre ...

Tu as peut être raison Vic, et le constat n'en est alors que plus triste.

Comment peut on ne pas penser l'autre, comment peut on continuer à ne pas entendre l'autre ? comment peut on encore ignorer aujourd'hui (je ne parle pas de l'époque de Magellan mais d'aujourd'hui décembre 2007) qu'il détient de vraies solutions et qu'elles valent mieux que toutes les nôtres, qu'elles offrent même parfois un remède à nos propres folies.

A ce sujet précis, je ne peux que remettre un extrait de l'article :

Citation :
Les Foulani de Mauritanie sont experts dans l'art de découvrir les eaux souterraines. Ils savent "lire" les informations apportées par les arbres, les herbes et la faune, et jusqu'à quelle profondeur creuser le sol pour atteindre l'eau. Les Aborigènes, habiles à survivre dans le désert, expliquent depuis trente ans aux exploitants miniers que leurs forages perturbent les drainages souterrains. Aujourd'hui, leur parole est écoutée par les organismes gouvernementaux qui essaient de régler la question de l'eau en Australie. Une question qui, demain, pourrait s'étendre au reste du monde, puisque cette ressource deviendra de plus en plus rare.

Oui Miss You, j entends ton cri... parce que notre société n est plus faite que de paraitre !!! Ils sont dans le vrai, dans le sens le plus noble du terme mais ça, nous ne le saurons, nous ne nous l avouerons que plus tard... trop tard ?
A une échelle beaucoup plus petite, un exemple de l aperçu que nous avons de l autre... : j accompagnais des touristes dans un pays du Sud-Est asiatique quand lors d un repas quelqu un a laché : "ils sont encore très primaires hein, ils mangent encore avec des bouts de bois". C'était en 1992... et elles ont raison de les porter encore contre elles leurs enfants, ils ont de l allure les nôtres avec leurs "teutes" qui voudraient remplacer ce qui ne peut l être...
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoirs traditionnels et environnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Savoirs traditionnels et environnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Savoirs traditionnels et environnement
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» Les habits traditionnels
» Les actions citoyennes de Disneyland Paris (mécénat, environnement...)
» [BREYER] Les Traditionnels de Biboune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Réflexion sur la géographie-
Sauter vers: