Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie est-elle une souffrance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 13:57

J'ouvre un fil sur ce sujet. Car nous avions commencé à en discuter sur le blog de Ro. Peut-être est-il plus judicieux de venir en parler ici :

Je comprends ce mal-être. Je ne parle pas beaucoup. Je fais des blagues vaseuses. Mais ce mal-être, ce sentiment d'oppression, de vide .... bah je l'ai ressenti aussi. Je ne dis pas ça pour ramener les choses à mon petit "ego". J'en ai rien à foutre de tout ça.

Juste pour dire que ça arrive. C'est ainsi... Tu dis que les autres ne le vivent pas. J'en sais rien. On donne toujours l'impression de... On ne montre jamais ce que l'on est à l'intérieur de soi-même. Le seul fait d'être en vie est une souffrance. Ca ne retire en rien les plaisirs de la vie, mais faut pas idéaliser la naissance etc. Non, le seul fait de venir au monde est une douleur. Et pour certains elle est bien plus douloureuse que pour d'autres. Injustice, hasard... ?

Quand ça arrive, on est mal. Ensuite on repart. Le soleil se lève, on le regarde, on ouvre de grands yeux. On en profite du mieux qu'on peut. Et parfois, il y a ces petits moments extraordinaires, des trucs tout bête, comme se promener en forêt, ou lire un livre sur sa terrasse. Des petits instants magiques. On aimerait qu'il dure éternellement. Ca ne dure jamais...

Heureusement, peut-être ? Sinon on vivrait dans notre petite bulle, indifférent aux souffrances qui touchent les autres. En tout cas, je me dis qu'il faut s'accepter comme on est. Et cette souffrance quand elle est là on est bien obligé de faire avec. Si on la fuyait, ce serait encore plus vicieux, on se réfugierait dans des plaisirs un peu moins simples, un peu plus cons. L'illusion du bonheur.

Je sais pas si ce que je dis est intéressant ou autre. Enfin, voilà j'ai écrit un peu ce que je ressentais.


Dernière édition par le Lun 10 Déc 2007 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 13:58

Miss you a dit :

Citation :
Slay, si je partage certains de tes points de vue, je ne suis pas trop d'accord sur

Citation:
Citation :
Le seul fait d'être en vie est une souffrance.


Je considère au contraire que la vie est un cadeau. Il est encore plus beau quand tu viens de traverser un moment gouffre et que tu relèves la tête. Ce moment gouffre et d'autres sont souffrance, mais pas la vie, pas la vie.

En revanche, j'adhère complétement à

Citation:
Citation :
Quand ça arrive, on est mal. Ensuite on repart. Le soleil se lève, on le regarde, on ouvre de grands yeux. On en profite du mieux qu'on peut. Et parfois, il y a ces petits moments extraordinaires, des trucs tout bête, comme se promener en forêt, ou lire un livre sur sa terrasse. Des petits instants magiques. On aimerait qu'il dure éternellement. Ca ne dure jamais...

Heureusement, peut-être ? Sinon on vivrait dans notre petite bulle, indifférent aux souffrances qui touchent les autres. En tout cas, je me dis qu'il faut s'accepter comme on est. Et cette souffrance quand elle est là on est bien obligé de faire avec. Si on la fuyait, ce serait encore plus vicieux, on se réfugierait dans des plaisirs un peu moins simples, un peu plus cons. L'illusion du bonheur.


On se réfugierait dans l'illusoire. Ca peut faire du bien sur le moment mais la duperie ne dure jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 13:59

Miss you a dit :

Citation :
Je considère au contraire que la vie est un cadeau. Il est encore plus beau quand tu viens de traverser un moment gouffre et que tu relèves la tête. Ce moment gouffre et d'autres sont souffrance, mais pas la vie, pas la vie.


Et bien quand l'enfant vient au monde, je ne pense pas qu'il soit heureux. Dès qu'on naît on ressent la faim, le froid, la soif, on dépend entièrement de ses parents pour survivre etc. C'est en ce sens-là que je parle de souffrance. C'est pour cette raison aussi, que je pense, que ce sentiment de vide, on le ressent tous à un moment où à un autre. Soit on occulte, soit on y fait face. La souffrance fait partie de la vie. Après bien sûr qu'on peut considérer notre vie, la vie en générale comme un cadeau, mais finalement pour profiter pleinement de la vie, et voir ses bons côtés, faut aussi accepter ses souffrances, les comprendre. De là, on aime la vie simplement. Quand je parle de plaisir simple, je pense effectivement que ce sont les seuls qui puissent nous rendre sereins.

Pourquoi la plupart d'entre-nous, nous nous réfugions dans des plaisirs plus complexes (consommation à tout va, excès dans tout...) ? Pour fuir la souffrance. On l'occulte.

Je ne peux pousser plus loin ma "réflexion", contraintes de travail. Mais je vais tenter de créer un fil sur ce thème.
"La vie est-elle une souffrance ?".
Revenir en haut Aller en bas
voiedoree

avatar

Nombre de messages : 953
Age : 71
Localisation : Paradis. Saint Pierre
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 14:51

La vie est une souffrance quand on refuse consciemment ou inconsciemment les expériences qu'elle met à chaque instant devant nos pas pour nous permettre de progresser. Mais ce n'est pas la vie qui provoque ces souffrance, c'est bien notre insistance à ne pas transcender nos peurs, nos angoisses, notre mal être qui en est responsable.

En fait les "malaises" de la vie sont des occcasions qui nous sont données pour nous aider à franchir un pas supplémentaire, au travers d'un acte conscient de compréhension sur la cause du "malaise".

Lorsque ce pas a été franchi et de ce fait la prise de conscience de la "leçon" qu'il fallait en retirer, le phénomène ne se reproduit plus, avant de passer à un autre mais dont la résolution sera plus facile car le processus aura été enclenché.

La non compréhension du premier "signal" engendre automatiquement des "retour en boucles" de plus en plus fréquent, ce qui provoque la souffrance.

Lorsque "l'acceptation " qui permet l'occultation du mental a été réalisé, la possibilité de résolution peut intervenir, il n'en est pas de même de la "lutte" qui entraine le refoulement et à nouveau, plus tard mais dans un cycle raccourci, les même phénomènes.

La phrase de réflexion inscrite sous mes réponses va dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://voiedoree.oldiblog.com
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:20

voiedoree a écrit:
La vie est une souffrance quand on refuse consciemment ou inconsciemment les expériences qu'elle met à chaque instant devant nos pas pour nous permettre de progresser. Mais ce n'est pas la vie qui provoque ces souffrance, c'est bien notre insistance à ne pas transcender nos peurs, nos angoisses, notre mal être qui en est responsable.

En fait les "malaises" de la vie sont des occcasions qui nous sont données pour nous aider à franchir un pas supplémentaire, au travers d'un acte conscient de compréhension sur la cause du "malaise".

Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
voiedoree

avatar

Nombre de messages : 953
Age : 71
Localisation : Paradis. Saint Pierre
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:24

[quote="Miss You"]
voiedoree a écrit:


Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.

Tes paroles sont très sages et me comblent. bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://voiedoree.oldiblog.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:28

Vaste vaste sujet !

Comme d'habitude, j'ai envie de le traiter en deux dimensions : Condition humaine, et notion de vie.

La condition humaine et plus particulièrement ce qui compose l'humain, fait qu'à mon avis elle est souffrance. Comme tu le disais, déjà par la naissance. Puis l'obligation de se fondre dans un moule. Et une fois qu'on est formatés, notre instinct animal se rebiffe un jour où l'autre pour mettre en exergue ce qu'on a délibérément tué ou voulu tuer, et lorsqu'il ne se réveille pas, cet instinct, on constate un vide fait de robotisation hallucinante.

Tout se mêle : la peur de la mort, la nécessité de se battre pour vivre dans la décence, pour donner un avenir à nos gosses, pour se créer un environnement agréable. Course éperdue vers les loisirs, l'art, les vacances, parce que le quotidien nous martyrise (et encore, on est vachement plus heureux que certains peuples opprimés ou qui crèvent de faim).

La quête d'une protection, jusqu'à croire en n'importe quoi, coûte que coûte (déploiement des sectes et religions), au moins pour se sécuriser, se rassurer.

Moi, ce qui m'affole, c'est les dépressions, les lassitudes, les rages latentes en éruptions régulières, les vides au coeur, les courses éperdues vers nulle direction.

Sans compter que nous nous posons des conditions de fonctionnement pas piqués des hannetons... dans lesquelles on se mord allègrement les genoux.

En tout cela, oui, la vie est souffrance.

Sur le plan de la notion de vie pure, rien n'est souffrance (toujours à mon avis), mais au contraire "sans état". Etre.

Le problème est d'arriver à conjuguer les deux (nous rejoignons quelque part la sagesse entamée sur un autre fil). Mais arriver n'est pas inné. On a tous un passé, on est pétris d'émotions, d'une personnalité unique, de mémoire, de forces variables de l'un à l'autre.

Et surtout, surtout, on est au milieu de tout ça. Et faut faire avec...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:31

Miss You a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.

Le temps (qui a une importance capitale dans notre espérance de vie) n'a aucune importance dans la résolution de nos problèmes. Ça peut durer trois fois rien, ça peut durer des années, et nous n'y pouvons rien, car ce n'est pas lui qui travaille, mais nous qui travaillons en lui.
On est prêt quand on est prêt.
Et comme tu dis, "en attendant", 24 h à la fois.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:31

Citation :
Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.

Eh là, y a pas de notion d'un plus fort ou d'un moins fort. Moi, je te trouve très forte, rien qu'en disant que tu aimerais être plus forte (euh ??? suis-je claire ?). Enfin, tu me comprends. Parfois je m'emmèle un peu les crayons.

Bien entendu chacun fait à son rythme, pas de notion de meilleur, pas de compétitivité là-dedans, sinon dis-donc, bonjour l'orgueil ! Genre : "ah ouais j'suis un super Sage, Moi, j'ai tout compris à la vie mèche )

Personne ne comprend rien à personne, admettre déjà qu'on ignore tout de la vérité, est une belle preuve de sagesse. C'est cette petite incertitude qui nous fait avancer, qui nous donne envie de continuer à nous améliorer. Et puis pour résumer de façon trivial qui nous rend moin con.

Quant aux propos de voiedoree, j'approuve aussi. Et je ne crois pas qu'il nous contredira : le chemin pour être heureux est difficile. chinois
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:38

Slayeras a écrit:
Eh là, y a pas de notion d'un plus fort ou d'un moins fort.

Bien entendu chacun fait à son rythme, pas de notion de meilleur, pas de compétitivité là-dedans, sinon dis-donc, bonjour l'orgueil ! Genre : "ah ouais j'suis un super Sage, Moi, j'ai tout compris à la vie mèche )chinois

Aucune course, ni compétitivité bien sûr dans mes propos. Je ne parlais d'être plus forte que par rapport à ce que je suis (si peu forte, notamment face aux moments difficiles).
Comme tout un chacun, je fais ce que je peux et j'espère avancer chaque fois. Je tends vers... à mon rythme et il ne vaut que pour moi.
Disons que je fais mon petit bonhomme de chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:48

Citation :
Disons que je fais mon petit bonhomme de chemin.

Comme nous tous...

Parfois, tu vois, je me demande, celui qui est vraiment heureux, n'est-il pas le moîne qui médite à longueur de journée, loin de tout, il n'est attaché à rien, et donc pas exposé à la souffrance.

Dans la vie de tous les jours, est-ce possible d'être pleinement heureux ? Y aura tjs un évènement bon ou mauvais qui arrivera, et fera tout basculer ? Si cet évènement est mauvais, il faudra se reconstruire ensuite, encore et encore. Un équilibre qui tjs bascule dans un sens comme dans un autre.
Revenir en haut Aller en bas
voiedoree

avatar

Nombre de messages : 953
Age : 71
Localisation : Paradis. Saint Pierre
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 16:55

Tout ce que vous dites me plait bien, Romane tu as raison, ce n'est pas le temps qui permet de s'améliorer (entre guillemets) mais c'est la réponse approprié quand on est prêt, car la question se repose sous différentes formes à différents moment mais la réponse n'intervient que lorsque l'on prend conscience qu'il faut apporter une réponse.

Je ne pense pas qu'il y ait un évènement mauvais ou bon, il y a un évènement : point. On le considére bon ou mauvais en fonction de notre état d'esprit, notre façon de concevoir les choses en relation avec son aspect terrestre. Mais cet évènement oblige à la réflexion, il n'est que la continuité d'une démarche, dans la poursuite de la mise en perspective de notre vie afin de ne plus la subir.
Revenir en haut Aller en bas
http://voiedoree.oldiblog.com
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:14

voiedoree a écrit:
La vie est une souffrance quand on refuse consciemment ou inconsciemment les expériences qu'elle met à chaque instant devant nos pas pour nous permettre de progresser. Mais ce n'est pas la vie qui provoque ces souffrance, c'est bien notre insistance à ne pas transcender nos peurs, nos angoisses, notre mal être qui en est responsable.

En fait les "malaises" de la vie sont des occcasions qui nous sont données pour nous aider à franchir un pas supplémentaire, au travers d'un acte conscient de compréhension sur la cause du "malaise".

Lorsque ce pas a été franchi et de ce fait la prise de conscience de la "leçon" qu'il fallait en retirer, le phénomène ne se reproduit plus, avant de passer à un autre mais dont la résolution sera plus facile car le processus aura été enclenché.

La non compréhension du premier "signal" engendre automatiquement des "retour en boucles" de plus en plus fréquent, ce qui provoque la souffrance.

Lorsque "l'acceptation " qui permet l'occultation du mental a été réalisé, la possibilité de résolution peut intervenir, il n'en est pas de même de la "lutte" qui entraine le refoulement et à nouveau, plus tard mais dans un cycle raccourci, les même phénomènes.

La phrase de réflexion inscrite sous mes réponses va dans ce sens.

Voie ? Je te lis et ce faisant je me demande où j'ai bien pu lire cette phrase magnifique parlant de la souffrance comme d'un symptôme appelant à la quête spirituelle... t'imagines ???

Anti, fan de toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:15

Tout ce que tu dis Voiedorée me plait bien. Il y a un apaisement dans tes mots. Un élément de réponse à des questions qui restent en suspens pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:18

Miss You a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.

Tiens, c'est amusant. Quand je te lis là, je repense à une anecdote à savoir que c'est une brioche qui m'a appris à scier du bois. J'explique, en coupant de la brioche, j'ai compris qu'il fallait y aller tout en douceur si je voulais y arriver. Idem avec le bois : c'est en douceur sinon on s'épuise pour un résultat de chiotte. C'est pas toujours et nécessairement de force dont on a besoin. C'est parfois de fragilité.

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:20

Citation :
C'est pas toujours et nécessairement de force dont on a besoin. C'est parfois de fragilité.

En partie de cet avis, s'accepter comme on est pour avancer. Je m'explique, certains sont fragiles, d'autres sentimentaux, d'autres plus rustres...

Les moyens sont différents pour chacun. La fin, reste la même.


Dernière édition par le Lun 10 Déc 2007 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:23

Le concept même du bouddhisme, tel que le Bouddha l'a élaboré à l'origine, repose sur la constatation que la vie est souffrance.
Il l'appelle "Dukkha" et en a établi sa première des quatre "nobles vérités".
De la naissance à la mort, tout ce qui nous attache à la matière est souffrance ou insatisfaction.
Pour y échapper, il faut se détacher de sa matérialité, donc atteindre le nirvana, c'est à dire l'interruption du cycle de réincarnation terrestre.

Sa doctrine n'est rien de plus au départ qu'un "mode d'emploi" pour échapper à la souffrance inhérente à la vie (et non pas une religion, comme je l'ai dit par ailleurs).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:29

antillaise a écrit:
C'est pas toujours et nécessairement de force dont on a besoin. C'est parfois de fragilité.

Absolument d'accord. J'aimerais simplement parfois avoir un peu plus de force pour pallier la fragilité et avancer malgré elle. Je ne la renie pas, elle est en moi, mais je voudrais savoir ne pas toujours me laisser envahir par elle.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:30

Tout est souffrance si on n'est pas dans la Claire Lumière.

Il y a aussi pour répondre à Slayeras que nous sommes différents les uns des autres certes, mais que nous même sommes différents de la minutes précédente et de celle à venir. Un moyen utilisé peut être bon à un moment donné, à un âge donné, dans une situation précise et ne plus l'être ensuite.

Comme disent très bien les différents interlocuteurs ici, un moyen : être à l'écoute sans tombé dans l'excès d'être trop coulant vis à vis de soi-même. Bref, le juste milieu.

Anti

Allez, je ne résiste pas :

Jimmy Eat World : The middle.

Hey, don't write yourself off yet
It's only in your head you feel left out or
looked down on.
Just try your best, try everything you can.
And don't you worry what they tell themselves when you're away.

[Chorus]
It just takes some time, little girl you're in the middle of the ride.
Everything (everything) will be just fine, everything (everything) will be alright (alright).

Hey, you know they're all the same.
You know you're doing better on your own, so don't buy in.
Live right now.
Yeah, just be yourself.
It doesn't matter if it's good enough for someone else.

[Chorus x2]
It just takes some time, little girl you're in the middle of the ride.
Everything (everything) will be just fine, everything (everything) will be alright (alright).

Hey, don't write yourself off yet.
It's only in your head you feel left out or
looked down on.
Just do your best, do everything you can.
And don't you worry what the bitter hearts are gonna say.

[Chorus x2]
It just takes some time, little girl you're in the middle of the ride.
Everything (everything) will be just fine, everything (everything) will be alright (alright).
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:38

Miss You a écrit:
antillaise a écrit:
C'est pas toujours et nécessairement de force dont on a besoin. C'est parfois de fragilité.

Absolument d'accord. J'aimerais simplement parfois avoir un peu plus de force pour pallier la fragilité et avancer malgré elle. Je ne la renie pas, elle est en moi, mais je voudrais savoir ne pas toujours me laisser envahir par elle.

Il y a là, un très beau texte sur la colère : http://www.tnh2005.com/html/JoieColere.html

J'ai fait un rechercher/remplacer qui me semble interessant et qui dit mieux ce que je ne saurai écrire :


Prendre soin de notre fragilité

Thay compare souvent notre fragilité à un petit enfant qui réclame sa mère en criant.
Quand l'enfant crie, sa maman le prend doucement dans ses bras. Elle l'écoute et l'observe attentivement pour savoir ce qui ne va pas. Le seul fait de prendre et de tenir son enfant dans ses bras avec tendresse et amour apaise la souffrance du bébé.
De même, nous pouvons prendre notre fragilité avec amour dans nos bras et nous ressentirons un soulagement immédiat. Nous n'avons pas besoin de rejeter notre fragilité. C'est une partie de nous qui a besoin de notre amour et d'une écoute profonde tout comme le bébé.

Une fois le bébé calmé, la mère peut voir s'il a de la fièvre ou si la couche a besoin d'être changée. De même, quand nous avons retrouvé notre calme et notre fraîcheur, nous pouvons regarder profondément dans notre fragilité et voir clairement les conditions qui lui ont permis de se manifester.

Quand nous éprouvons de la fragilité, mieux vaut se retenir de dire ou de faire quoi que ce soit. Il est préférable de se retirer et de s'éloigner de la situation ou de la personne qui a arrosé la graine de fragilité en nous. Prenez du temps pour revenir en vous-même. Vous pouvez pratiquer la respiration consciente ou la méditation marchée à l'air pur pour calmer et rafraîchir votre corps et votre esprit. Après avoir retrouvé votre calme, vous pouvez commencer à regarder profondément en vous-mêmes et en la personne ou la situation qui a fait resurgir la fragilité en vous. Quand nous avons une difficulté avec une personne en particulier, c'est souvent parce qu'elle reflète une faiblesse de notre propre personnalité, qu'il nous est difficile d'accepter. Quand nous développons notre amour et l'acceptation de nous-mêmes, cela bénéficie aussi aux autres.


Anti
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:44

A garder dans un coin de la tête.
Très beau texte.
Merci Anti.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:50

antillaise a écrit:
Miss You a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec tes mots. J'aimerais seulement être plus forte et enfin atteindre l'acceptation et la résolution dont tu parles si bien. Ce stade est le résultat d'une démarche plus ou moins longue et que chacun fait à son rythme, selon ses propres bagages. Un pas l'un après l'autre.

Tiens, c'est amusant. Quand je te lis là, je repense à une anecdote à savoir que c'est une brioche qui m'a appris à scier du bois. J'explique, en coupant de la brioche, j'ai compris qu'il fallait y aller tout en douceur si je voulais y arriver. Idem avec le bois : c'est en douceur sinon on s'épuise pour un résultat de chiotte. C'est pas toujours et nécessairement de force dont on a besoin. C'est parfois de fragilité.

Anti

OUI absolument oui, résolument oui. Et tu vois, quand on se heurte à cette machine infernale pire qu'un mur, qu'est la résistance "de l'autre côté", que c'est difficile d'avancer un pied devant l'autre.

La résistance de toute nature, notamment tout ce qui est immuable et au sein duquel on se sent impuissant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:55

Et là, je ressors mon proverbe tibétain magique qui me sauve la vie :

Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, s'inquiéter ne sert à rien.

Anti, 7 ans au Tibet.
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 17:58

La sagesse même chinois
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   Lun 10 Déc 2007 - 18:02

Citation :
Quand nous avons une difficulté avec une personne en particulier, c'est souvent parce qu'elle reflète une faiblesse de notre propre personnalité, qu'il nous est difficile d'accepter. Quand nous développons notre amour et l'acceptation de nous-mêmes, cela bénéficie aussi aux autres.

Entièrement d'accord ! Merci, Anti pour ce texte. chinois
Je suis irrémédiablement en phase avec tout ceci...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est-elle une souffrance ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est-elle une souffrance ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: