Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Directeur de centre de formation professionnelle

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyLun 10 Déc 2007 - 17:57

DIRECTEUR DE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE
pour jeunes adultes en grande difficulté.


Je suis actuellement directeur d'un centre de formation et d'insertion professionnelle pour jeunes adultes en grande difficulté, personnelle et sociale.

Ma mission est donc d'assurer l'insertion sociale et professionnelle de jeunes adultes volontaires, âgés de 18 à 22 ans, français ou étrangers, au terme d'un projet éducatif que nous voulons « global » , la formation dispensée contribuant à une insertion durable, pérenne.


J'appartiens à un établissement ayant le statut « d'établissement public » à caractère administratif.
Nous sommes donc financés à 100 % par l'Etat (ministère de l'emploi)


Tous mes agents et moi même avons signé un contrat de droit public (CDD de 3 ans renouvelable) pour une durée de travail de 39 heures par semaine et une rémunération indéxée à la grille de la fonction publique (bien que nous n'ayons pas le statut de fonctionnaire).

Les jeunes signent un engagement (plutôt moral qu'autre chose, puisqu'ils ne sont pas dans le monde du travail) d'une durée de 7 mois renouvelable par tranches de 1 mois ( jusqu'à 24 mois maximum). La durée moyenne de présence se situe entre 10 et 12 mois.


Nos objectifs principaux pour nos volontaires sont, au terme de leur temps de présence :


- Acquisition d' un comportement ( nécessaire et suffisant) à leur insertion professionnelle et sociale
- Obtention du C.F.G (certificat de formation générale - diplôme de 1° niveau de l'éducation nationale) sanctionnant le « savoir lire, écrire,compter, parler »
- Signature d'un contrat de travail (CDI – CDD long – Intérim long) ou intégration d'un cursus de formation qualifiante (CAP en alternance...)


Nos offres de service s'étendent également à la préparation à l'examen du code de la route, à l'aide financière pour la conduite, à la présentation au PCIE (examen attestant de la maîtrise de base de l'informatique courante), gestes de premiers secours.....etc.





Le parcours proposé par mon centre s’adresse à une population de jeunes adultes dont les traumatismes psychologiques dus aux accidents de la vie se traduisent par de grandes difficultés sociales, scolaires et par conséquence, professionnelles.

Nos jeunes volontaires ont des personnalités complexes faites d’oppositions et d’incohérences apparentes qui peuvent laisser perplexes.
L’agressivité, l’égocentrisme, cachent souvent mal le sentiment d’insécurité, la perte d’estime de soi et le manque de confiance dans la société qui les habitent.


Le volontariat des jeunes, pour rejoindre notre centre, est l’acte fondateur de leur propre construction. Ils vivent de leur plein gré dans le cadre (assez) rigoureux que je leur propose et qui les rapproche progressivement de la vie active par l’appropriation des codes sociaux de la société française et l’acquisition des connaissances nécessaires à leur insertion socioprofessionnelle

En favorisant la capacité de ces jeunes à rebondir sur les accidents de la vie, ce que les psychologues appellent la « Résilience », il s’agit de conforter quotidiennement leur volonté de s’en sortir par la mise en œuvre d’une pédagogie individualisée, l’usage de la méthode active (qui privilégie au maximum la participation active du jeune), et l’instauration d’une relation d’aide, faite de juste distance et de bienveillance.

Nos jeunes volontaires pour l’insertion sont reçus en internat dans une infrastructure où ils vivent en collectivité (voir les photos sur mon album de famille - « Le monde de Jean-Paul »)

Le règlement intérieur et les outils pédagogiques mis en place créent un style de travail spécifique. Le centre doit ainsi être considéré comme un espace de transfert où tout est mis en œuvre pour que les volontaires surmontent les difficultés de leur vie passée et rebondissent en se construisant avec notre aide un projet de vie où le projet professionnel tiendra une place prépondérante. En d’autres termes on fera en sorte qu’ils fassent preuve de résilience.



Le transfert fusionnel entre l’encadrement et les volontaires (connu par exemple au sein des armées pour des raisons spécifiques liées aux risques vitaux encourus) n’est pas préconisé. Pour autant, on ne néglige pas la dimension affective de la relation en faisant preuve de bienveillance.

La proximité des éducateurs de contact avec les volontaires doit en effet être maîtrisée et contrôlée en permanence (relation dite « distanciée ») afin de permettre aux cadres de supporter la charge d’émotivité qu’elle engendre et aux volontaires de construire un véritable projet de vie fondé sur une autonomie réelle. (nos cadres sont aidés, dans le cadre de la relation distanciée et de la relation d'aide, par une psychologue vacataire qui vient au centre une fois tous les quinze jours.. c'est un peu cher, mais son aide est vraiment précieuse !)


Il ne s’agit pas de combler les carences, notamment affectives, dont la plupart de nos jeunes souffrent, mais de leur apprendre à vivre avec elles, cette approche étant de nature à éviter les régressions.


La pédagogie du centre s’appuie sur toutes les techniques d’enseignement qui permettent de donner aux volontaires une capacité de réflexion et d’analyse suffisante pour qu’ils s’approprient ce qui est enseigné (en dehors de tout formatage )
La méthode pédagogique active, considérée comme un outil majeur de socialisation, et l’enseignement individualisé sont ainsi mis en place au sein du centre.



Voilà , j'ai commencé à vous présenter mon métier en vous en livrant quelques facettes.
Si cela vous intéresse , je peux répondre à vos questions.

En particulier , je pourrai vous présenter ces jeunes qui sont volontaires pour intégrer un centre comme le mien en évoquant pour vous , leurs modes d'expression, leurs inhibitions, leurs difficultés , leur agressivité , leurs carences affectives.

Mon travail n'est pas un travail : il est bien plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

antillaise

Nombre de messages : 3003
Age : 45
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyLun 10 Déc 2007 - 18:09

Waouh ! Waouh ! Waouh !

Rêve Rêve Rêve

Anti

P. S. : Tu m'embauches ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyLun 10 Déc 2007 - 18:16

Bravo pour ce premier jet, Jean-Paul. C'est exactement ce que j'attendais, et tu t'en es fort bien sorti.

Voici donc les premières questions :

- Peux-tu dire de quoi est composé le personnel et les fonctions de chacun au sein de l'établissement ?


- Est-ce que tu te sens entravé par les lois (hyper nombreuses et parfois paralysantes) pondues pour ce type d'établissements ?

- Quels sont vos partenaires en dehors de l'établissement, pour aider aux démarches de réinsertions ?

- Comment ces jeunes gèrent-ils (ou comment gérez-vous) leur vie privée, en cas de jeune fille enceinte, de drogue, de violence ?

Euh... j'aurai encore un milliard de questions, mais je ne veux pas te noyer tout de suite...

Et puis j'ai envie de te dire bravo. Ton métier me fascine, tu le sais et tu sais pourquoi.
Bravo, parce que comme tu le dis, plus qu'un métier, c'est une passion. Il faut un charisme fou pour se donner dans l'activité que tu mènes.
chinois bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Mar 11 Déc 2007 - 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyLun 10 Déc 2007 - 19:00

Anti : Pas de problème ! (dans un an, je passe de 25 cadres à.... 100 cadres : il y aura donc de l'embauche dans l'air ! ... dont 10 places d'enseignant si cela intéresse certains.

RO : Ouuu... beaucoup de questions ! Merci pour cet intérêt !

Là ce soir, c'est un peu tard , je dois partir en ville dans 10 minutes. Je les note toutes et je m'empresserai d'y répondre.



bisou Rêve à toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyLun 10 Déc 2007 - 19:01

Ma question : avez-vous une sorte de suivi, ou un moyen de savoir ce qu'il advient ensuite de ces jeunes ? S'ils s'en sont sortis, plusieurs années après ?
Ce serait à la fois intéressant et utiles, que ce soit pour vous ou pour les futurs pris en charge.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 2:28

oui Filo , c'est une de nos plus importantes préoccupations : la durée, la pérénité.

En théorie, ma mission s'arrête à la signature d'un contrat de travail .
Très rapidement on s'est aperçu qu'il fallait les accompagner un peu plus loin (ne serait-ce que pour la problématique du logement = un boulot sans logement = incapacité à durer, à s'intégrer.)

Pour le moment la seule solution concrète que j'ai mise en place , a éTé de leur "offrir" 3 mois supplémentaireS d'hébergement en attendant qu'ils se trouvent une solution de logement - nous les aidons d'ailleurs dans leurs démarches.

Nous n'avons pas vraiment d'outil pour "suivre" ces jeunes gens au delà de l'année - une amicale d'anciens élèves s'est créée et permet une certaine forme de suivi.

Ceci dit , un jeune qui sort , et qui tient ensuite une année dans le même
emploi : c'est une vrai victoire ; Il a mis le pied dans l'entreprise .. et il sera capable de rebondir .

ai-je répondu à ton attente ?
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 2:35

Oui, merci. C'est vrai que c'est déjà pas mal.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 2:48

jean paul a écrit:
En théorie, ma mission s'arrête à la signature d'un contrat de travail .

Sachant qu'à notre époque, il est rare qu'un jeune se décroche un CDI d'emblée, mais qu'il traîne plus ou moins longtemps d'un p'tit contrat à l'autre, comment peuvent-ils faire pour se trouver un appart' et être sûrs de pouvoir l'assumer ?

Que se passe-t-il, quand un jeune au bout de trois mois, n'est pas arrivé à bien se caler ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 3:11

Notre objectif premier : c'est tout de même le CDI et au pire le CDD de longue durée (et notre établissement y parvient en moyenne largement mieux que bien d'autres organismes (même si le chiffre des insertions peut paraître faible : 55 % - il est énorme par rapprt aux autres Missions locales, ANPE...)

Sur les CDI "d'emblée" c'est nous qui négocions avec les employeurs potentiels , et plus particulièrement avec les gros employeurs avec lesquels nous avons signé des conventions-cadre au niveau national (La Colaas - Vinci...) - Ils se sont engagés par convention , à nous prendre de sjeunes en CDI à l'issue de stages de formation et d'évaluation . : ça marche assez bien

Pour l'appart. c'est beaucoup plus dur (surtout dans une ville comme Marsille où le locatif est exorbitant !) - Nous les accompagnons au mieux (démarche -intermédiare collectivités locales...) Pas de solution universelle popur le moment : problématique aussi compliquée que l'insertion professionnelle , si ce n'est plus - Nous nous appuyons aussi sur les institutionnels ou associatifs qui s'occupent exclusivement du logement des primo - travaillant .
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 3:37

Et bien sûr, comme tu le disais plus haut, pas d'appart, pas d'insersion. Cercle vicieux, avec tout ce que ça implique comme démarches pour s'en dégoter un.

Je note aussi l'intervention régulière d'un psy pour l'équipe et je tire mon chapeau. Parce que je ne vois pas comment ces personnes pourraient évacuer toute la charge émotionnelle qu'elles ne peuvent empêcher de charger à bloc.

Ces jeunes doivent être extrêmement déroutants, en plus de terriblement attachants.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 8:46

55% de CDI ? Mais c'est plutôt bien, par les temps qui courent, au contraire !
Chapeau bas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 11:40

BJR - oui , c'est vrai que c'est plutôt bien dans la conjoncture actuelle . En amont nous faisons tout de même un travail très soutenu de partenariat avec les entreprises . Bien évidemment nos meilleurs pourvoyeurs d'emplois sont les les corps de métiers dit "en tension" (BTP - TP - hôtellerie restauration - et services à la personne)
C'est pas évident, et c'est un combat de tous les jours pour mes personnels en charge d'insertion.
Le problème du logement est vraiment crucial (les 3 mois d'hébergement supplémentaires que je peux offrir aux jeunes ayant obtenu un premier contrat, sont certes peu de chose, mais cette mesure , de nature à leur donner un coup de main , a un coût pour moi, et malheureusement mes lignes budgétaires de me permettent pas d'aller plus loin)
mais on ne les laisse pas tomber , et on continue à les accompagner en s'appuyant sur les organismes (associatifs surtout !) pour lesquels , le logement des primo - travaillant est le coeur de métier.

L'insertion n'est pas aisée - du fait de la conjoncture, des bassins d'emploi... mais aussi de ces jeunes gens et jeunes filles qui présentent, en arrivant ici , des lacunes comportementales lourdes -

Dans ce fil j'essayerai de vous brosser les observations que nous avons pu opérer depuis que nous existons.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 15:15

Je mesure l'importance et la charge que tout cela représente. Bien sûr aussi, les limites. Pour des raisons multiples, du reste.

Je te laisse prendre le temps de développer et de répondre aux questions déjà posées, sinon tu vas être noyé. Merci de prendre ce temps pour nous.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 18:15

Question de Romane :

Peux-tu dire de quoi est composé le personnel et les fonctions de chacun au sein de l'établissement ?

Mon centre est partie intégrante d'un seul et même établissement dont le siège est à ST CLOUD (92) – Cet établissement se décline en centres (23 à l'heure actuelle : 22 au nord de la ligne Bordeaux-Lyon , et 1 seul au sud de cette ligne : le mien à Marseille !!)

Tous les centres sont organisés selon le même organigramme :

- 1 directeur, chef d'établissement (assisté d'un directeur adjoint)
- 1 directeur des services administratif et financier (qui couvre la partie support et logistique du centre) = DAF
- 1 Directeur de l'insertion et de la formation (qui couvre la partie “coeur de métier”) = DIF

Le DAF
est en fait responsable des services classiques de direction (secrétariat – ressources humaines - budget finances – infrastructures – hygienne et sécurité – matériels – parc de véhicules..) Il dispose d'au moins un collaborateur par domaine de compétence (y compris dans les plus petits centres)

Le DIF est le personnage clé du centre car il est responsable des activités “coeur de métier”
.
Il dispose (le nombre varie selon l'importance du centre) :

d'enseignants (recrutés, entre autres, parmi les contractuels de l'éducation nationale, ils dispensent une formation générale élémentaire susceptible de reconstituer un “socle” de connaissances suffisantes : savoir lire – écrire – compter – parler, pour permettre à nos jeunes de passer le CFG (certificat de formation générale) – ils dispensent également des cours de “vie sociale et professionnelle” et participent à la formation civique des jeunes (programme classique des collèges) – Ils ont souvent une expérience dans l'alphabétisation des majeurs et des étrangers primo-arrivants.

d'un coordonnateur d'enseignement général : Il est chargé de coordonner (!) l'action des enseignants- Travaillant en équipe avec ceux ci , il réoriente les progressions et aménage les emplois du temps si nécessaire – C'est lui , par exemple, qui me soumet chaque semaine le planning de la semaine suivante. C'est notre référent (et point d'entrée) pour le Rectorat (avec lequel nous avons signé une convention de partenariat) . Il est chargé d'orgainiser les examens (nous sommes centre d'examen agréé pour le CFG) – Même type de recrutement que les enseignants (profil équivalent)

Le (ou les) chargé d'insertion : coeur du coeur de métier ! Les chargés d'insertion sont chargés, en amont de notre action, du recrutement des jeunes volontaires (nos principaux prescripteurs sont les Missions Locales et les BSN – le bouche à bouche fonctionne très bien, et notre site - www. epide.fr – où les jeunes peuvent s'inscrire directement en ligne – remporte aussi un vif succès). Ensuite, durant les 6 premiers mois, ils construisent pour , et avec, le jeune le “Projet professionnel (qui ne doit pas être un “rêve” professionnel – mais un projet pragmatique , réalisable , correspondant au potentiel du jeune et .. au bassin d'emploi). A partir du 6° et jusqu'au 10 / 12° mois , ils recherchent auprès de nos partenaires des formations en entreprise, en s'appuyant , si nécessaire sur les possibilités de formation complémentaire qu'offre le PDF (plan de formations) du Conseil Régional. Nous n'envoyons pas nos jeunes en stage de formation “à vide” - nous nous assurons au préalable , que l'employeur recherche effectivement quelqu'un (pour éviter au maximum l'éparpillement et la spirale de l'échec.) - Enfin, ils négocient les sorties positives : contrats de travail (CDI et CDD de longue durée) ou formations qualifiantes (formation par alternance pour obtenir un diplôme : CAP essentiellement) – Recrutés pour leurs connaissances du monde du travail , de l'entreprise et de leur expérience en matière d'orientation ( la mienne , à titre d'exemple est une ancienne conseillère d'orientation (COPS ) de l'éducation nationale)



Les educateurs de contact (et leurs encadrants) que nous appelons : moniteurs.

Ces collaborateurs sont au contact des jeunes 24 h / 24 (par roulement bien sûr) – Ils les accompagnent dans toutes les situations de la vie quotidienne, de l'internat. Dans une relation, que nous avons voulu “distanciée” (voir mon fil supra), ils travaillent avec les jeunes “le comportement” “le savoir – être” (principale lacune, et principal obstacle à l'embauche !.... plus que leur faible niveau) – Véritable fil rouge durant la totalité de leur présence au centre, le travail que nous pouvons effectuer avec eux et pour eux , est en quelque sorte le “label maison” qui nous permet de présenter des arguments assez forts auprès des employeurs potentiels. Employeurs qui bien souvent ne recherchent que des caractéristiques simples : ponctualité, assiduité, motivation (vous savez , la petite étincelle dans les yeux), savoir déchiffrer, comprendre et exécuter des directives de travail simples...Toutes choses si elles sont acquises, même si le séjour parmi nous ne débouche pas directement sur un emploi, qui seront susceptibles de contribuer durablement et valablement à l'insertion sociale du jeune. Leur recrutement est un recrutement “profil” (très peu d'éduc.spé DE)

Les moniteurs ont le travail certainement le plus difficile (physiquement et psychiquement) du centre, car ils sont en permanence au contact “direct” de nos jeunes, jeunes qui présentent bien des troubles et défaillances en arrivant, tellement leur histoire personnelle est lourde

Si cela vous intéresse, je vous brosserai le tableau de nos observations sur leur principales caractéristiques (que nous nous devons de connaître car avant de mettre en place une pédagogie et de définir la forme du relationnel , il était indispensable de comprendre les grandes lignes du comportement des volontaires. Comment en effet construire une relation d’aide sans savoir lire les réactions de nos jeunes).

Ai-je bien répondu à ta première question RO ?[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMar 11 Déc 2007 - 19:01

chinois waouh, je t'en remercie ! Plein de détails foisonnants, merci, merci ! Je relis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 12 Déc 2007 - 16:08

Question n° 2 de Romane :

- Est-ce que tu te sens entravé par les lois (hyper nombreuses et parfois paralysantes) pondues pour ce type d'établissements ?

En fait pas vraiment - Les dispositions légales ou règlementaires qui existent ne nous empêchent pas de mener à bien notre mission . De plus, l'ordonnance fondatrice originelle de notre établissement (été 2005) règle de manière assez simple le cadre de notre fonctionnement.

Les seules contraintes-freins que nous rencontrons, et qui parfois effectivement nous ralentissent dans notre action.....sont celles liées et -découlant des dispositions légales régissant les finances publiques . En effet, comme nous sommes financés à 100% par l'Etat (ministère de l'emploi), nos engagements de dépenses sont soumis aux règles publiques... très contraignantes (beaucoup d'inertie, du retard dans le paiement de nos fournisseurs ou prestataires de service....)


---------------
COMPORTEMENT DES JEUNES VOLONTAIRES


Avant d'asseoir une pédagogie et de définir la forme du relationnel , il nous a fallu comprendre les grandes lignes du comportement des volontaires.

En effet comment construire une relation d’aide sans savoir lire les réactions de nos jeunes volontaires.

J'ai choisi ici de développer deux problématique comportementales qui caractérisent (tous) nos jeunes :

-L'AGRESSIVITE
-LA CARENCE AFFECTIVE



L'AGRESSIVITE


Elle se manifeste chez le jeune de plusieurs façons :


Agressivité active
- Physique (coups, blessures, regards, voix, attitudes,…)
- Verbale (insultes, sarcasmes, médisances,…)
Agressivité passive
- Refus de répondre, refus de parler, refus d’acquiescer…


Caractéristiques des jeunes ayant des comportements agressifs fréquents :

Incapacité à prendre les autres en considération
Personne ne s’est vraiment occupé d’eux. Le jeune risque de considérer les autres comme de simples « objets » qu’il faut repousser ou détruire.

Difficulté à ressentir de l’empathie
Le jeune peut difficilement se mettre à la place de celui qu’il agresse. Il ressent peu ou pas d’émotions quand il agresse l’autre.

Peu d’expression des sentiments
Les frustrations connues dans l’enfance n’ont pas permis au jeune de faire confiance à l’adulte. Ses tentatives d’expression de ses besoins affectifs n’ont pas été pris en compte.

Impulsivité
Le jeune, enclin à l’agressivité ou à la violence, n’a jamais assimilé la capacité à visualiser ses émotions, son dialogue intérieur est pauvre. Il est incapable de réfléchir à l’avance aux actes qu’il va poser. Quand il est confronté à une difficulté, il réagit de manière impulsive.
Le tempérament naturel du jeune agressif-actif s’accentue s’il se sent brimé. Il réagit à l’anxiété, au désarroi, aux réprimandes des adultes en devenant insupportable et agressif.

L’hypersensibilité
Le jeune hypersensible, par réflexe d’auto-défense ou parce qu’il se sent physiquement ou émotionnellement submergé, peut se mettre à frapper. Il redoute l’agressivité des autres, il peut aussi être autoritaire. Face à ceux qui s’opposent à sa dictature, il peut réagir violemment.

La rigidité
Le jeune, ayant peu confiance en lui, peut adopter un comportement d’entêtement face à une situation conflictuelle, il ne veut pas se remettre en question pour ne pas perdre la face.

Difficulté à supporter les frustrations
Le jeune peut exiger faire comme il le souhaite. Quand cela n’est pas possible, cela déclenche en lui une colère incontrôlable.


LA GESTION DE L'AGRESSIVITE


La réponse face à l’acte

Celle-ci permet de poser des limites, elle est imposée en fonction de la gravité de l’acte réalisé. Il peut s’agir d’une punition, d’une admonestation, d’une sanction, d’une privation, d’une réparation. La réparation peut être un des moyens pour responsabiliser le jeune.


La réponse face au sens de l’acte

L’acte peut avoir valeur de symptôme. Il a un sens pour le jeune qui le pose. Afin que celui-ci se sente « compris » dans sa démonstration et qu’il évite la récidive, l’encadrant peut analyser l’agressivité comme moyen de communication en utilisant l’écoute active .
Ce temps d’écoute est différé de la réponse face à l’acte. L’écoute ne peut être mise en place qu’en dehors d’une situation de crise du jeune.

Si le jeune présente un comportement agressif fréquent, il peut apparaître important d’élaborer une stratégie de « fond » visant à modifier son comportement à long terme.

Il s’agit alors d’une pathologie qui nécessite des soins et un suivi dont nos centres (dont le mien) n’ont pas les moyens.

développer l’empathie

Le jeune doit pouvoir entendre de la victime ce qu’elle a ressenti lors de l’agression. Les sentiments qu’elle exprimera devraient permettre au jeune agresseur de développer de la compassion, de se mettre à la place de sa victime.
Par exemple, lors d’une agression verbale, le jeune ne mesure pas toujours les effets produits de ses mots sur la personne visée. Le retour émotionnel renvoyé par la victime devrait amener le jeune à se responsabiliser par rapport aux actes qu’il pose.

anticiper les actes

En analysant la situation vécue, revenir sur les différentes étapes et amener le jeune à élaborer une remise en question « quelle autre attitude j’aurais pu utiliser dans cette situation ? ». Le jeune doit apprendre à anticiper ses réactions.



LA CARENCE AFFECTIVE


La carence affective est on trouble grave précoce et durable quand un enfant de moins de 3 ans n’a pas pu établir ses premiers attachements et construire ses premières relations d’investissement avec des personnes significatives.

Chez nos jeunes , ce manque du départ n’a pas pu être réparé, soit par la famille originelle, soit par des parents substitutifs.


Les comportements du jeune carencé

Avidité affective : le jeune devient « dévorant » dans sa relation à autrui. Il est très demandeur par rapport à l’adulte.

Difficulté à supporter les marques de considération : par exemple, le jeune demande à l’adulte de l’aide et quand celui-ci le fait, le jeune devient agressif, utilise des injures. Le jeune a une telle soif d’être aimé qu’il a une absence de sens critique par rapport au choix du partenaire dans ses relations affectives.

Le sentiment d’insatisfaction, l’impression de ne jamais avoir assez : tout ce qui est apporté au jeune n’est jamais perçu comme suffisant pour lui.

Peu ou pas d’estime de soi : le jeune ne se sent pas le droit de réussir puisqu’il se considère comme « mauvais ».
S’investir dans une relation est pour lui dangereux, il ne peut pas prendre le risque d’être « abandonné » donc il anticipe cet éventuel abandon en utilisant des comportements de provocation. Devenant insupportable pour l’adulte, celui-ci peut alors malheureusement le rejeter confortant ainsi l’anticipation de rejet du jeune.

Autres symptômes possibles :

- Difficulté de socialisation,
- Incapacité à supporter la compétition,
- Utilisation de troubles psychosomatiques,
- Problème d’organisation dans le temps et l’espace,
- Pauvreté scolaire.


Ce qui implique de la part de l’ encadrant :

Le contrôle de son investissement
Face aux demandes urgentes du jeune, l’encadrant doit pouvoir répondre avec recul sans se soumettre à la pression exercée par le jeune. Le jeune carencé a besoin d’être dans l’action avec prise d’initiatives et de responsabilités pour apprendre à s’estimer. Les gratifications (compliments,…) transmises par l’encadrant font souvent l’effet contraire : le jeune va tenter de prouver à l’adulte qu’il se trompe en estimant son attitude comme positive, il va alors par provocation chercher à se mettre en échec et ainsi faire échouer l’encadrant.


L’absence de privilèges
Le sentiment de compassion que l’encadrant a pu développer ne doit pas se transformer en une extrême sollicitude à l’égard du jeune. Si le jeune perçoit la vulnérabilité de l’adulte, il en jouera. Le jeune ne doit pas obtenir un statut à part, compte tenu de son histoire personnelle et familiale.

Pas d’instauration de relation de dépendance
L’encadrant peut être tenté de « réparer » les troubles du comportement présentés par le jeune. Il ne peut pas être perçu par le jeune comme « indispensable, irremplaçable ». Dans l’équipe des encadrants, il nous faut donc veiller à ce que chacun ait une place assez équivalente auprès du jeune afin que celui-ci ne surinvestisse pas un adulte en particulier.



Outre l'agressivité et la carence affective il existent bien d'autres caractéristiques propres à nos jeunes : inhibitions , difficultés diverses, mensonges...

Pour une meilleure compréhension de l'approche que nous nous devons de mettre en place, je vous les exposerai plus loin.

JP[i]
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyVen 14 Déc 2007 - 16:37

Je te lis avec attention, jean-paul. J'aurai d'autres questions, mais je préfère d'abord te laisser exposer tout ce que tu peux, car sans doute tu vas répondre avant même qu'elles ne soient posées, et de manière logique dans l'avancée de ta description.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jean paul

jean paul

Nombre de messages : 530
Age : 68
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyVen 14 Déc 2007 - 16:57

d'accord RO
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

gohelan

Nombre de messages : 1054
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 3:03

Ben tout ça, c'est aussi ce que j'ai fait une bonne partie de ma vie!
A Marseille, à Roubaix ou à Rennes, je reconnais tous ceux dont je me suis occupé pendant tant d'années!
Sauf que je n'intervenais pas dans le public, mais dans le privé.
Salut collègue!
Gohelan.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 3:13

Je savais que vous alliez vous rencontrer, tous les deux.
Jean-paul n'a pas encore fini de développer, mais il est en train d'y rélféchir. Gohelan, si tu veux lui poser des questions ou intervenir puisque tu connais bien ce milieu, je pense que jean-paul sera ravi, et je serai ravie que vous soyez ravis, enfin bref, rien que du bonheur.

Jean-paul, à ton retour, sache que tu es attendu. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gohelan

gohelan

Nombre de messages : 1054
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 14:44

Des questions? Oui, j'en ai une:
Jean Paul: au-delà du fait d'apporter une relation humaine structurante à ces jeunes qui le méritent autant que d'autres,- félicitations pour ça et soutien, car je sais combien c'est difficile et ingrat-, n'as-tu pas l'impression d'apporter une emplâtre sur une jambe de bois, c'est à dire que ce travail ne devrait pas exister si la formation et l'éducation prenaient mieux les choses en mains en amont?

Pas mal la question, non? Je sens qu'on va entrer en politique, là!
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 15:11

gohelan a écrit:
Des questions? Oui, j'en ai une:
Jean Paul: au-delà du fait d'apporter une relation humaine structurante à ces jeunes qui le méritent autant que d'autres,- félicitations pour ça et soutien, car je sais combien c'est difficile et ingrat-, n'as-tu pas l'impression d'apporter une emplâtre sur une jambe de bois, c'est à dire que ce travail ne devrait pas exister si la formation et l'éducation prenaient mieux les choses en mains en amont?

Pas mal la question, non? Je sens qu'on va entrer en politique, là!

N'est-ce pas un mythe? Si on s'était pris tout avant, on en serait pas là. Mais avec des si ?
La carence affective, ça se soigne avant trois ans... Puis après. L'idée de carence affective pour juste qu'elle soit, a souvent été trompeuse. L'enfant, le jeune aurait manqué de quelque chose dans le passé. Cette causalité passéiste enferme souvent et les enfants et ceux qui cherchent à les aider. Or, et Jean-Paul en expliquant son dispositif, nous montre la situation actuelle. Contemporaine. Le jeune, abandonnique, fait tout pour que l'aide apportée aujourd'hui échoue. Pour valider l'injustice primordiale? N'y a-t-il pas là, un même raisonnement?

Je dis çà, parce que mes clients dont je m'occupai bébé, il y a juste quelque temps de celà, reviennent maintenant me consulter en tant que parents ... Et ils me disent: vous savez, avec l'enfance qu'on a eue, n'imaginez pas de nous des miracles ...
Mais, je suis un peu comme Françoise Dolto : moi, je m'imagine qu'au bout de trois générations ...
C'est pour ça que je ne comprends pas trop Jean-Paul, quand il protège son équipe de relations trop suivies avec un jeune ...
Son équipe, elle, elle n'a rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
gohelan

gohelan

Nombre de messages : 1054
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 16:40

Je ne pose pas cette question par hasard, Vic. Je pense que tout n'est pas bien fait en matière de prévention et d'accompagnement des familles. Et que ces "déchets humains", excusez moi l'expression mais je les ai vus traités comme tels, sont évitables pour peu que nous agissions aussi sur notre fonctionnement social.
Je suis loin de penser que le travail que fait JPaul et son équipe est inutile, et suis d'accord avec toi Vic, sur le fait de ne pas le limiter dans le temps: ces adultes qui s'occupent de ces jeunes sont parfois la seule référence adulte fiable de ces jeunes et le principe de"fin de prise en charge" fait qu'on les abandonne parfois trop vite...Mais il faut des financements pour cela!
Je pense qu'en même temps que l'on accueille ces jeunes, il faut faire valoir quelles causes les ont amenés là où ils sont et des solutions préventives plutôt que curatives et tardives.
Le problème est que notre société a du mal à prendre en compte les effets secondaires qu'elle produit par son fonctionnement. Je ne veux pas non plus déresponsabiliser les individus, je pense qu'ils ont besoin d'accompagnement: ce qui peut conduire en particulier à les responsabiliser
bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 16:53

Le problème est la limite imposée par les diverses réglementations, je pense. Je crois que jean-paul a expliqué je ne sais plus si c'est sur ce fil ou en privé, car nous en parlons beaucoup, que l'établissement exploite jusqu'au bout les possibilités légales. Il est impossible d'outrepasser, je suppose, à moins que de s'exposer à des responsabilités qui pourraient coûter cher. A notre époque, quand on gère de tels établissements, on a intérêt à se couler dans le moule des lois... elles sont de plus en plus rudes.

Dans le milieu du handicap, je m'aperçois par exemple que nombre d'aspects de la vie de la personne handicapée au sein d'un établissement, ne sont traités que partiellement. Beaucoup d'impasses, notamment, par exemple, sur le plan de la vie sexuelle. Entre le droit à l'intimité et la restriction dûe au handicap, il y a un casse tête évident. Comment, dans ces conditions, le personnel peut-il intervenir, sans outrepasser ou au contraire manquer à.

Ici, pour jean-paul et ses jeunes, comment pourrait-il aller au-delà ? D'après ce que j'ai compris, le réseau entre établissement et entreprises est un joyau à constamment consolider. Existe-t-il une autre solution ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gohelan

gohelan

Nombre de messages : 1054
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle EmptyMer 2 Jan 2008 - 19:27

pour moi, il y a une voie royale: c'est la création d'un réseau, avec des employeurs, des lieux de formation, des décideurs du logement, des travailleurs sociaux. Il faut l'entretenir biensûr, sans cesse expliquer, être rigoureux, empathique. Seul dans sa structure, on ne peut pas grand chose.
Le problème des limites, c'est qu'au-delà de vingt et un ans révolus, l'aide financière qui permet de payer le personnel s'occupant des jeunes change de compétence: ce n'est plus le département qui prend en charge, ça devient une compétence d'Etat et il assure de moins en moins de financement. Même les départements commencent à tiquer pour financer des aides aux jeunes majeurs.
De plus il y a une période de carence entre 22 et 25 ans: d'un seul coup, y a plus rien pour financer des aides aux jeunes en difficulté!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Directeur de centre de formation professionnelle Empty
MessageSujet: Re: Directeur de centre de formation professionnelle   Directeur de centre de formation professionnelle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Directeur de centre de formation professionnelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Directeur de centre de formation professionnelle
» Déformation professionnelle
» formation photo studio option retouche numérique
» Attestation de fin de formation Décoration d'intérieur
» Brodeuse Professionnelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Vie pratique :: Métiers-
Sauter vers: