Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Editions Velours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Velours   Mar 11 Déc 2007 - 18:17

Bonjour,

J'arrive un peu comme un cheveu sur la soupe dans cette discussion mais j'ai vu au hasard d'un surf qu'on parlait d'une boîte dans laquelle j'ai travaillé et waouuh y'a des choses qui m'ont fait un peu halluciner sur ce blog et un peu sur un autre blog où il y avait Lucius et Scapin.

Je ne sais à quel post répondre en premier alor qu'il s'est dit un monceau de bêtises. Mais pour votre défense, lorsqu'on a jamais mis un pied dans une maison d'édition, on ne peut savoir réellement ce qui s'y passe. Malheureusement ce milieu est fait de 80% de requins Bad( et il faut savoir trier.

Etant resté quand mêm quelqu temps dans cette société, je peux vous dire que c'est différent d'un compte d'auteur. Pourquoi ? Velours corrige systématiquement tous les textes et crée les illustrations de couv. Je vous met au défi de trouver une maison à compte d'auteur qui offre ces prestations. Il faut bien se dire une chose, on détecte un mauvais compte d'auteur au fait que l'éditeur en question se foute royalement de votre livre, il économise sur tous les points à comencer par les corections et l'illustration de couv, suit le type de papier ... l'offset par exemple qui est fait pour le texte et que les maisons à cpte d'aut. utilisent pour des photos... résultat imonde garanti. Chez Velours on avait du boulo jusqu'au dessus de la tête mais on arrivait à gérer qand même pour 4 ou 5 livres édités chaqu mois. Les maisons à compte d'auteur en éditent 15 ou 20 minimum... Dans ce cas, koment diffuser tous les livres dan de bonnes conditions, étant commercial je sais que cest impossible.

J'ai vu un truc qui m'a beaucoup fait rire. Scapin je croi, dit que ça l'étonnerait bien que Velours passe par Leclerc, Auchan... parce que le référencement est national. Faux, j'étais commercial chez Velours et chaque Leclerc et Auchan peut choisir de mettre en rayon un livre sans passer par la maison mère. Pour info, un éditeur ne peut être référencé chez Auchan-direct.fr que s'il a des livres de placés en magasin. Encore un moyen de vérifier mes dires.

Le meilleur moyen de voir si une maison arnaque est d'aller voir en librairie s'il y a ses livres en rayon. Et alors là, vu le nombre de livres que j'ai placé moi-même, ça m'étonnerait bien que vous ne trouviez aucun livre Velours, du moins dans bon nombre de régions. J'ai beaucoup bossé sur l'Est de la FRance. Allez donc voir par exemple à Strasbourg et trouvez une librairie qui n'a aucun livre des Editions Velours!

En parlant de Jouve, c'est un imprimeur et y fait pas de mise en page... On donne un PDF et il imprime... bonjour le bouquin si on fait le pdf en passant par Word et qu'il passe pa en correction.

Je ferai pas l'apologie de Velours mais franchement ya des choses qui méritent d'avoir des précision !!! Et là je sens que les post-tomates vont fuser mai tant pis, j'aurai fait ma béa pour d'anciens collègues qui bossent kome des tarés pour leurs auteurs à l'approche des fêtes.

Almalo! Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 18:43

Bonjour eryx et bienvenue à toi (ouvre-toi un fil dans "Nos membres" afin que tout le monde puisse voir d'une part ton arrivée, d'autre part t'accueillir, ce sera plus facile pour tout le monde de te situer). Et merci pour cette intervention que je me permets d'acheminer dans la rubrique appropriée, pour qu'elle puisse se retrouver facilement.

eryx278 a écrit:
Je ne sais à quel post répondre en premier alor qu'il s'est dit un monceau de bêtises. Mais pour votre défense, lorsqu'on a jamais mis un pied dans une maison d'édition, on ne peut savoir réellement ce qui s'y passe. Malheureusement ce milieu est fait de 80% de requins Bad( et il faut savoir trier.
Je précise que Scapin bosse dans une maison d'édition et je crois (si je ne dis pas de bêtise) que Lucius fait partie d'un comité de lecture (ou en a fait partie) pour une boîte d'édition également.

Citation :
Velours corrige systématiquement tous les textes et crée les illustrations de couv. Je vous met au défi de trouver une maison à compte d'auteur qui offre ces prestations.
Certaines proposent la correction, mais d'une part moyennant finances (ok, c'est normal, tout travail mérite salaire), mais surtout d'autre part on a vu des dérapages ; par exemple des fautes non corrigées, mais aussi carrément des refontes de phrases dénaturant complètement le sens que l'auteur voulait donner.
La correction, à mon avis, se fait en partenariat auteur/correcteur. Sinon, je n'en comprends pas trop la justification.

Citation :
En parlant de Jouve, c'est un imprimeur et y fait pas de mise en page... On donne un PDF et il imprime... bonjour le bouquin si on fait le pdf en passant par Word et qu'il passe pa en correction.
Bien sûr, mais au moins le prix payé par l'auteur donne lieu à une livraison de l'intégralité de ses bouquins, sans qu'il se retrouve avec un stock au pilon ou égaré. Il gère lui-même sa vente.
D'autre part, Jouve propose une qualité notoire.
Enfin, évidemment qu'il faut que l'auteur fasse sa mise en page, et ses corrections. Mais quand on voit ce que certains prestataires de services proposent, ce n'est pas pire. Il suffit à l'auteur d'être minutieux pour parfaitement réussir là où des pompeurs de comptes en banque ratent...
J'ai un tas d'exemples dans ma propre bibliothèque, pour avoir reçu des bouquins d'internautes d'une palette assez vaste de prestataires de services. C'est tout simplement lamentable !

Velours est un prestataire de service au même titre que les autres, tant qu'il demande à l'auteur de payer.
Si c'était une maison à compte d'éditeur, il en serait différemment ; d'une part un choix ciblé d'acceptations de manuscrits, d'autre part une diffusion normale, dans tous les catalogues que reçoivent tous les libraires du territoire.
Une vraie édition, genre quand je vais chez Virgin ou à la petite librairie de la Rue en Pente (ceci pour évoquer "n'importe quel" libraire de n'importe quelle ville de France)

Quels sont vos tarifs, pour un bouquin d'environ 170 pages (au pif), pour quelle quantité ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Velours   Mar 11 Déc 2007 - 19:47

Bonjour Romane,

Scapin a dû se tromper pour Auchan et Leclerc alors car je suis sûr de moi. Mais il a peut-être la vision d'une grande maison où effectivement on ignore ce genre d'infos et où on pass directement par la maison mère.

Je me souviens plus trop ce qu'avait dit Lucius mais en tout cas j'ai déjà discuté avec les menbres du comité et je suis sûr qu'ils existent.

Chez Velours, vu komen le responsable est carré, ça m'étonnerait qu'il autorise les refonte de manuscrits ou les changements de sens sans l'autorisation de l'auteur. J'étais une quiche en orthographe et il m'avait obligé à suivre une formation parce que les lettres que j'envoyais aux libraires étaient des nids à fautes. Depuis je crois que je suis pas trop mauvais. Vu le circuit de la fabrication, l'auteur a l'occasion de voir plusieurs fois la maquette avant l'impression du livre et rien ne par chez l'imprimeur san ke l'auteur ait donné son top. Donc côté partenaria avec l'auteur je sais que la fabrication est bien.


Pour Jouve j'ai pas dis qu'ils étaient mauvais... bien au contraire! Mais ils sont imprimeurs. Je vois ce que tu veux dire pour la mise en page, tu as raison, en compte d'auteur ils rognent les marges notamment.. j'ai daussi déjà vu ça (pas chez Velours!) où il fau casser le livre pour pouvoir lire la fin des phrases.

Prestataire de services pour Velours c'est un mot un peu fort pour moi, mais comme je l'ai dit avec 80% de requins dans l'édition on a tendance à assimiler rapidement. Au niveau diffusion, il faudrait vraiment que tu puisses voir comme le marché au niveau de Virgin est fermé par les gros bras de l'édition. Virgin n'accepte rien d'autre que Gallimard & Co et là c'est clair que kan Velours arrive on déroule pas le tapis rouge. Mais beaucoup de libraires travaillent avec Velour, c'est indéniable puisque je l'ai vu de l'intérieur et on peut commander un livre qui ne serait pas en rayon n'importe où en France. Il faut arriver à relativiser, il n'y a que les grosses maisons qui peuvent se permettre d'envoyer des catalogues à des milliers de libraires. Franchement un libraire qui recevrait un catalogue de Velours et un de Gallimard, dans lequel il irait piocher ??? Gallimard bien sûr. C'est pour ça qu'on présentait directement les livres sans passer par l'envoi super cher et inutile de catalogues. Kan on s'apelle Velours on n'oblige pas le libraire, on le convain.

Le choix de manuscrits est carrément ciblé, j'ai déjà vu au stock les piles de manuscrits refusés (par Velours) et c'est assez impressionnant.

Pour les tarifs j'en sais fichtrement rien, ça concernait la fabrication et si le contrat était à cpte déditeur ou participatif. J'essaierai de le savoir par une ancienne collègue mais c'est pas gagné. Par contre, je sais que Velours à ma connaissance éditait pas à moins de 500 ex. pour pa se faire avoir kan un diffuseur en demandait.

Il faudrait vraiment que tu vois le travail de fabrication qui a été fait sur le livre de Clovis à Charles de Gaulle (jadore l'histoire)... 840 pages format A4, je sais qu'à la fabrication ça a souvent donné des suées à la responsable mais si franchement on me dit que c'est du travail bâclé je me fais charcutier tiens!

Question bête (désolé je suis novice). Coment on crée un fil?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 19:57

Citation :
Question bête (désolé je suis novice). Coment on crée un fil?
Au lieu de cliquer sur "répondre", tu cliques sur "nouveau".

Citation :
J'étais une quiche en orthographe et il m'avait
obligé à suivre une formation parce que les lettres que j'envoyais aux
libraires étaient des nids à fautes. Depuis je crois que je suis pas
trop mauvais.
C'est pas encore ça qu'est ça. Elle était au compte de qui, la formation ? (c'est de l'humour) mdr

Citation :
Mais il a peut-être la vision d'une grande
maison où effectivement on ignore ce genre d'infos et où on pass
directement par la maison mère.
Non. Eh non !

Citation :
Pour Jouve j'ai pas dis qu'ils étaient mauvais... bien au contraire! Mais ils sont imprimeurs.
Oui. Ce qui veut dire que les frais de ceux qu'on appelle "éditeurs à compte d'auteur" sont épargnés, et que l'auteur dispose de l'intégralité de sa commande. Ce n'est pas un moindre avantage.
La vente, de toute manière, que ce soit par l'un ou par l'autre, suivra strictement les mêmes chemins. La boîte à compte d'auteur leurre allègrement ses clients. Si elle en fait vendre une poignée, c'est encore heureux. Et pousse à l'impression. Ben oui, question de sous...

Citation :
Pour les tarifs j'en sais fichtrement rien, ça concernait la fabrication et si le contrat était à cpte déditeur ou participatif.
C'est la première chose à savoir !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 20:54

Tout d'abord, eryx, grand merci pour ton intervention.
Vraiment, ça fait plaisir de voir que quelqu'un se bouge pour prouver que tous les éditeurs sur le net ne sont pas des voleurs.

Puisque j'ai le contrat en mains, et que j'ai eu le responsable de velours il n'y a pas deux heures, je peux préciser : ils ont effectivement deux types de contrats, un à dompte d'éditeur et un à compte participatif.
Pour le premier, l'éditeur se charge de tout, comme dans n'importe quelle maison d'édition. Ce contrat est réservé aux auteurs connus, ou ayant au moins un ou deux livres chez Velours.
Pour le second, il concerne les nouveaux auteurs, et est mis en place pour que ce soir, je cite : "un partage des risques entre l'auteur et l'éditeur".
Ce n'est donc pas, à mon humble avis, un compte d'auteur déguisé.

Comme tu le dis Eryx, le meilleur moyen de connaître l'éditeur est de voir ses livres en rayon.
Pour ce qui est de ma région, l'éditeur de Velours va m'envoyer la liste des librairires (dont Auchan et Leclerc...) qui ont leurs livres, et dans lesquelles je serais susceptible d'y voir les miens. Et il m'a reconfirmé que je pourrai également leur en proposer d'autres, en général les libraires ne refusent pas, enfin ça doit dépendre du livre en question sans doute. Et du punch que mettent les commerciaux pour défendre leur steak.

Pour ce qui est du fonctionnement des hypermarchés cités, je peux confirmer qu'ils ne fonctionnent pas en autonomie comme le disait Scapin, justement je voulai en parler aussi. Mon homme qui bosse pour les médiathèques sait aussi comme ça fonctionne, n'importe quel éditeur peut proposer ses livres.

Pour la couverture, j'ai posé la question qui me turlupinait : ai-je un droit de regard, puis-je proposer une illustration ? A cela, il m'a été répondu que rien ne se faisait sans le consentement de l'auteur, tout en partenariat. L'équipe commerciale de la maison étudierait ma proposition pour savoir si l'image serait vendeuse ou pas. Ce que je comprends tout à fait, moi-même je suis la plupart du temps d'abord séduite par la couverture, et ensuite par le contenu.

L'éditeur m'a également proposé de m'envoyer par mail un résumé des impressions du comité de lecture, les fiches de lectures proprement dites étant confidentielles jusqu'à la signature.

Enfin, détail non négligeable pour moi : le paiement de la somme demandée peut être étalée en plus de 3 fois comme il est indiqué sur le contrat. Dans ce cas, si le paiement est sur 6 mois par exemple, la parution du livre ne se fera qu'après ces 6 mois. De toute façon, le responsable m'a expliqué que la fabrication totale ne se faisait pas en dessous de 5 mois environ, le délai ne serait donc pas trop allongé.
Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 20:56

Romane a écrit:

Quels sont vos tarifs, pour un bouquin d'environ 170 pages (au pif), pour quelle quantité ?

Pour les tarifs, Ro, tu as mon exemple dans mon blog.
En contrat participatif, c'est 3150 euros pour 500 exemplaires d'un livre d'environ 300 pages.
Et ils assurent toutes les rééditions suivantes.
je n'en dis pas plus car le contrat n'est pas signé, et je ne veux pas porter atteinte aux droits de ces éditions.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 21:58

almalo a écrit:
En contrat participatif, c'est 3150 euros pour 500 exemplaires d'un livre d'environ 300 pages.
Et ils assurent toutes les rééditions suivantes.
je n'en dis pas plus car le contrat n'est pas signé, et je ne veux pas porter atteinte aux droits de ces éditions.

Mais tu dis aussi :

Citation :
compte participatif.Pour le second, il concerne les nouveaux
auteurs, et est mis en place pour que ce soir, je cite : "un partage
des risques entre l'auteur et l'éditeur".


Pardon, mais je coince. Participer n'est pas tout payer. Où alors je suis en train de comprendre que 500 exemplaires se montent à un prix énorme, puisque 3150 euros + X euros par la boîte, ça commence à faire un paquet.

Bon ben c'est vite vu... pour moi ça ne tient pas la route.

20 "offerts" ?
Ça fait cher le bouquin...

Conclusion : je suis très heureuse de Jouve, qui m'a déjà livrée plusieurs fois, et qui va encore se fendre d'une livraison, dans un délai assez proche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 23:29

Romane a écrit:


Pardon, mais je coince. Participer n'est pas tout payer. Où alors je suis en train de comprendre que 500 exemplaires se montent à un prix énorme, puisque 3150 euros + X euros par la boîte, ça commence à faire un paquet.

Bon ben c'est vite vu... pour moi ça ne tient pas la route.

Les "X" euros que tu cites représentent quand même un sacré budget : salaires des commerciaux, charges patronnales, charges de fonctionnement de l'entreprise, et j'en passe...
Juste un exemple : pour une entreprise qui fait 450 000 euros de chiffre d'affaire, mon homme a 300 000 euros environ de charges diverses...
60% de ces 300 000 euros sont liés aux salaires et aux charges.

Voilà, tout ça pour dire que si je signe chez eux, je ne "paie" pas tout, non. C'est une forte somme, certes, mais pour me voir en rayon de librairies et de bibliothèques grâce au travail de professionnels...Et ça, je sais qu'il faut investir un peu pour l'avoir.

Et comme le contrat que j'ai eu est entre les mains de notre avocat d'affaires, je reste malgré tout sereine quant à la suite, si je décide de signer.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 23:45

almalo a écrit:
Les "X" euros que tu cites représentent quand même un sacré budget : salaires des commerciaux, charges patronnales, charges de fonctionnement de l'entreprise, et j'en passe...
Juste un exemple : pour une entreprise qui fait 450 000 euros de chiffre d'affaire, mon homme a 300 000 euros environ de charges diverses...
60% de ces 300 000 euros sont liés aux salaires et aux charges.
En fait, je ne sais plus trop à combien ils tournent, mais je crois à très peu, puisque le gros du job se fait en imprimerie.
La différence de prix entre ce que l'on paie directement chez un imprimeur (après devis comparatifs), et à une boîte à compte d'auteur (prestataire de service) et qu'on laisse de l'argent pour cette boîte, qui n'assure vraiment ni la correction, ni la vente, laissant le client, au bout d'un an environ, dans la déception.

Mais cela est mon point de vue, après avoir étudié les systèmes d'édition et observé durant plus de deux ans. Il n'engage que moi, évidemment.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mar 11 Déc 2007 - 23:57

Question basique : les libraires choisissent-ils les livres qu'ils mettront en rayon, ou lui sont-ils imposés ?

Parce que je lis ceci, sur le site Velours : Nous travaillons désormais avec 2400 librairies dans toute la France.
Nous plaçons chaque livre dans un grand nombre d'entre elles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Velours   Mer 12 Déc 2007 - 17:18

Bonjour,

Ah! Romane! Si tu avais vu mon niveau d'orthographe avant de faire cette formation tu aurais sûrement beaucoup ri et puis depuis j'ai pas mal perdu puisque je bosse plus dans le même secteur dactivité. Et pis d'écrire tous le temp des Sms ça aide pas trop!


Ah là on parle d'un sujet que je connais bien... les libraires. C'est évident que ce qu'on appelle les offices ça concerne que Hachette, Gallimard... Peu d'éditeur peuvent prétendre imposer leurs livres à un libraire. Je pense pas que Velours pipote sur le nombre de librairies, il est par contre évident que chaque livre n'est pas placé dans ces 2400 librairies. On ciblait telle ou telle librairie selon le thème et le genre littéraire. Forcément des nouvelles (par exemple), ça se vend pas n'importe où . Et quand ils disent un grand nombre d'entre elles il faut prendre en conte que cela se fait au fur et à mesure puisque 500 livres ça ne peut pas se placer dans 1000 librairies tong .

Je me doute bien Romane que le coût de fabrication est la première des choses à savoir pour toi, mais le prix des contrats n'était pas connu par les commerciaux, y'a quand même des choses qui restent confidentielles! D'ailleurs pourquoi le savoir, on nous demandait de placer un livre et on se contentait de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mer 12 Déc 2007 - 18:49

eryx278 a écrit:
Bonjour, D'ailleurs pourquoi le savoir, on nous demandait de placer un livre et on se contentait de le faire.

Et de le lire ?

je sais c'est idiot... mais il me semble que l'on se bat tellement mieux pour quelque chose que l'on connait à fond... et si en plus on ... aime !!!

(suis idéaliste... pardon !)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Mer 12 Déc 2007 - 22:43

eryx278 a écrit:
Ah! Romane! Si tu avais vu mon niveau d'orthographe avant de faire cette formation tu aurais sûrement beaucoup ri et puis depuis j'ai pas mal perdu puisque je bosse plus dans le même secteur dactivité. Et pis d'écrire tous le temp des Sms ça aide pas trop!
C'était de l'humour, et c'est bien de le prendre ainsi. Ceci dit, peut mieux faire (peux pas m'empêcher)


Citation :
Peu d'éditeur peuvent prétendre imposer leurs livres à un libraire.
C'est bien ce qu'il me semblait et je te remercie de ta franchise. Pour être plus exact, le libraire reçoit son commercial, lequel lui parle des nouveautés et lui montre son catalogue. Au libraire de choisir.
Multiplié par le nombre de commerciaux, même topo.
As-tu une idée du nombre de nouveautés et de bouquins écrits par des auteurs dont la renommée (à tort ou à raison, là n'est pas la question) n'est plus à faire, et qui représentent une valeur sûre (à tort ou à raison, là n'est toujours pas la question), sur le plan des ventes ?
Que pèse le petit auteur tout à fait inconnu, et qui plus est non lancé par une bonne vraie boîte d'édition, une grande quoi, qui a du prestige... ?
Rien.
Le libraire lui, cherche à vendre. Pas à faire plaisir aux commerciaux. Pour cela, il s'appuie sur les valeurs sûres, celles dont il sait qu'elles vont se vendre. Les autres ne l'intéressent pas. Ses réserves sont pleines.

Citation :
Je pense pas que Velours pipote sur le nombre de librairies
Itou. Je pense qu'ils misent vraiment sur ce nombre.

Citation :
il est par contre évident que chaque livre n'est pas placé dans ces 2400 librairies. On ciblait telle ou telle librairie selon le thème et le genre littéraire. Forcément des nouvelles (par exemple), ça se vend pas n'importe où . Et quand ils disent un grand nombre d'entre elles il faut prendre en conte que cela se fait au fur et à mesure puisque 500 livres ça ne peut pas se placer dans 1000 librairies.
Ben voilà. On est totalement d'accord. Histoire de ne pas mentir au client, on lui place son bouquin dans deux trois librairies. S'en vendra une poignée, dans le meilleur des cas.
Nous sommes d'accord.

Citation :
Je me doute bien Romane que le coût de fabrication est la première des choses à savoir pour toi
Tout à fait. Quand je vais faire mes achats, je regarde d'abord le prix sur les étiquettes, et je choisis le produit en connaissance de cause. Jamais à l'aveuglette. Pas folle. Qui s'aventurerait à gérer son budget à l'aveuglette ?

Citation :
mais le prix des contrats n'était pas connu par les commerciaux, y'a quand même des choses qui restent confidentielles!
Je ne vois pas pourquoi. C'est totalement absurde et qui plus est malsain. Le jour où les prix seront clairement affichés, et les offres de service concrètement affichées, ainsi que des contrats sans ambiguité, alors on pourra dire que c'est transparent. Pour l'instant, ce ne l'est pas.
Je n'achète jamais un produit dont le prix n'est pas affiché. Le vendeur qui compulserait son cahier pour me chercher le prix, ou qui irait voir en réserve pour me le trouver, ne me prouverait en aucun cas qu'il ne m'arnaque pas. Donc je m'abstiens. Simple question de logique.

Citation :
D'ailleurs pourquoi le savoir, on nous demandait de placer un livre et on se contentait de le faire.
Bien maîtriser le fonctionnement de la boîte dans laquelle on bosse, afin de faire corps avec elle, me semble élémentaire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 12:33

Bonjour,

Ah non, quand tu dis deux ou trois librairies je suis pas d'accord. Là je crois que tu peux au moins multiplier par 15, en tout cas pour les bouquins que j'ai vendu.

Les libraires ne prennent pas un livre en rayon pour nos beaux yeux mais parce qu'ils pensent le vendre. Parce que le sujet intéresse, évidemment si on se présente à Marseille avec un bouquin parlant des "Malgré-Nous"(Alsaciens) écrit par un inconnu on risque d'en faire beaucoup des librairies avant d'en placer un seul. En Alsace rien de plus facile.

Certains libraires refusent même de bosser avec les grosses maisons et leurs valeurs sures parce que ces "gentils éditeurs" inondent leur stock sans leur demander leur avis. Bon, on es d'accord ça concerne 10% des libraires mais au final ça représente pas mal de boutiques.

Ah Romane! Une secrétaire qui bosserait dans un cabinet d'avocat devrait-elle être capable de plaider à la place de l'avocat... Non! Quand on fait un boulot, on peut étendre ses connaissances sur la boîte mais le but n'est pas de connaître tout sur tout. Fatalement, si on m'avais dit ce contrat est un compte d'éditeur et celui-ci un participatif, inconsciemment j'aurais bossé plus pour le compte d'éditeur.

Bonjour aussi à Reginelle. Oui, je pense que tu es un peu idéaliste mais sur le fond tu as un peu raison. On connaissait les grandes lignes du livre et toutes les différentes notes de lecture du comité, on basait notre argumentaire dessus. Après c'est vrai que j'ai lu certains livres mais pour le plaisir en dehor de mes heures de taf. Va voir un peu à Darty ou Carrefour et demande à un vendeur de t'indiquer un appareil photo avec zoom*8, 95% d'entre eux vont se mettre à lire toutes les étiquettes pour te répondre. Tout ça pour dire que c'était déjà bien de connaître les grandes lignes
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 13:13

eryx278 a écrit:
Ah non, quand tu dis deux ou trois librairies je suis pas d'accord. Là je crois que tu peux au moins multiplier par 15, en tout cas pour les bouquins que j'ai vendu.
J'ai dit deux trois comme j'aurais dit une poignée, et même si c'était 50, cela reste très limité, d'autant que ce n'est pas parce qu'un bouquin arrive chez un libraire qu'il est vendu en grand nombre.
D'autant que comme tu le rappelais dans ton message précédent, un tirage à 500 livres ça reste tout de même très confidentiel, par rapport au tirage d'un bouquin normal. Et à mes yeux, cela ne justifie toujours pas de payer un prestataire de service (qu'on appelle à tort maison d'édition à compte d'auteur).

eryx278 a écrit:
Les libraires ne prennent pas un livre en rayon pour nos beaux yeux mais parce qu'ils pensent le vendre.
Les seuls libraires pouvant consentir, de manière générale, sont ceux que l'auteur connaît pour demeurer dans le secteur. Sinon, à moins d'un bouquin exceptionnel (et dans ce cas pourquoi serait-il à compte d'auteur ou auto-édité...) ils ne s'encombrent pas de ce type de livres.

As-tu lu beaucoup de livres en auto-édition et à compte d'auteur ? si oui, je ne devrais même pas à voir à t'expliquer, tu comprendrais tout de suite pourquoi.

Je fais la différence entre un rêve et un produit de consommation dans le monde des affaires... et un libraire ne s'y trompe pas, ce qui l'intéresse c'est de ne pas décevoir sa clientèle et de gagner sa vie. Le reste...


eryx278 a écrit:
Certains libraires refusent même de bosser avec les grosses maisons et leurs valeurs sures parce que ces "gentils éditeurs" inondent leur stock sans leur demander leur avis. Bon, on es d'accord ça concerne 10% des libraires mais au final ça représente pas mal de boutiques.
A notre époque, et compte tenu de la géographie du commerce et de sa configuration, les libraires ont intérêt à être le plus à la pointe possible, pour pouvoir survivre face aux plus grands. Ils ne se permettent pas d'écarts, ils n'en ont pas les moyens. Les doux rêveurs, en matière d'affaires, ça ne dure pas. Ils ne sont pas fous au point...

eryx278 a écrit:
Ah Romane! Une secrétaire qui bosserait dans un cabinet d'avocat devrait-elle être capable de plaider à la place de l'avocat... Non! Quand on fait un boulot, on peut étendre ses connaissances sur la boîte mais le but n'est pas de connaître tout sur tout. Fatalement, si on m'avais dit ce contrat est un compte d'éditeur et celui-ci un participatif, inconsciemment j'aurais bossé plus pour le compte d'éditeur.
Eryx, j'ai bossé chez un mandataire judiciaire et chez un notaire, et il ne me serait jamais venu à l'idée de travailler à l'aveuglette. Eh bien oui, sache que les dossiers sont préparés par un secrétariat confirmé, et que le boss pouvait s'absenter un mois sans qu'on soit paumés, depuis les plus petits détails, y compris ceux dont tu dis qu'ils sont confidentiels, jusqu'à l'abord psychologique des gens que l'on côtoyait, qu'ils soient de toutes les professions judiciaires partenaires, ou des différentes personnes entrant dans la vie des dossiers. Quant aux interventions au tribunal, elles sont préparées par le secrétariat. Crois-tu qu'un patron se fade le boulot ? déjà qu'il y va de sa présence...
Ça s'appelle partenariat de travail. Un vrai. Pas du semblant où le patron brille de son côté pendant que la secrétaire gratte le papier de l'autre. Une véritable implication. Tu vois ?
Ben je vais te dire : on bossait vachement bien.
Et j'ajoute : je ne bosse jamais dans d'autres conditions que celles-là.
Tu devrais essayer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 13:43

Pour voir son livre placé dans 500 librairies, il faut s'adresser à Gallimard c'est sûr. 500 livres c'est confidentiel, c'est pour ça que Velours s'arrêtait pas à 500. Maintenant si un nouvel auteur veut vendre 5000 livres, c'est sûr qu'il doit passer par une très grosse maison et ça, c'est pas gagné!

Je sais très bien ce qu'est un livre à compte d'auteur puisque j'en ai vu en exemples justement pour pouvoir connaître les différences qu'il existait entre un livre Velours et un livre merdique de société à compte d'auteur (dont la pub est faite sur ce site... commerce quand tu nous tiens tong ).
C'est justement parce qu'on avait de bon livres entre les mains kon arivait à en placer et efectivement tous les libraires ouvraient nos livres avan de les accepter.

Beaucoup de personnes n'ont pas la chance de connaître un maquettiste, un illustrateur, un correcteur et des libraires. Chacune de ces prestations coûte quelque chose. Cela ne te coûte rien à toi car tu as toutes ces connaissances et tant mieux mais c'est pas le cas de tout le monde.

Je crois que pour l'avocat je me suis mal exprimé et en plus c'est un sujet que tu sembles connaîtr. Je disais simplement que la secrétaire d'un avocat, même si elle connaîs le dossier d'un client sur le bout des doigts elle ne pourra plaider devant la cour à la place de l'avocat car c'est tout simplement pas son boulot de savoir comment convaincre des jurés. Je suis pas bête et je sais très bien que la plupart des patrons délèguent le sale boulot à l'étage d'en-dessous. Loin de moi l'idée de dénigrer le métier de secrétaire qui est tout aussi honorabl kun autre.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 14:09

eryx278 a écrit:
500 livres c'est confidentiel, c'est pour ça que Velours s'arrêtait pas à 500. Maintenant si un nouvel auteur veut vendre 5000 livres, c'est sûr qu'il doit passer par une très grosse maison et ça, c'est pas gagné!
Ben oui. D'autant que c'est l'auteur qui paie... Autant penser au retirage.

De toute manière, nous ne saurons jamais le fin mot de l'histoire, la boîte conservant ses secrets de fonctionnement et les seuls témoignages fiables sont ceux que transmettent les auteurs. Je n'en connais pas beaucoup, dans le compte d'auteur, qui osent soutenir qu'ils sont satisfaits. Au début, oui, bien sûr, parce que la joie de savoir son propre livre réalisé, ça anesthésie le reste. Au bout de quelques mois, ça se gâte, la plupart du temps. Et quand un peu plus tard, l'auteur ne dit plus rien, on a à peu près compris.... Surtout quand des courageux osent témoigner vraiment. Grâce à eux, on arrive à connaître et les prix, et le nombre de tirages, et les pubs et leurs conséquences, et la valse des courriers pour tenter d'avoir un document clair de pointage recettes/droits etc. et bien sûr la sordide fin d'un beau rêve.



eryx278 a écrit:
Je sais très bien ce qu'est un livre à compte d'auteur puisque j'en ai vu en exemples justement pour pouvoir connaître les différences qu'il existait entre un livre Velours et un livre merdique de société à compte d'auteur (dont la pub est faite sur ce site... commerce quand tu nous tiens tong ).
C'est justement parce qu'on avait de bon livres entre les mains kon arivait à en placer et efectivement tous les libraires ouvraient nos livres avan de les accepter.
Je me suis mal exprimée : as-tu LU des livres à compte d'auteur ?
Mauvais exemple, puisque tu ne maîtrises pas l'ortho. Tu ne peux donc pas comprendre ce que je veux dire.
En clair : Un énorme pourcentage de ces livres sont composés d'oeuvres manquant de travail, bourrées de fautes, lourdes et parfois carrément médiocres.
La petite poignée restant jolie et sortant du lot, se trouve complètement noyée dans la masse de la médiocrité incroyable.
Résultat : la réputation de l'édition à compte d'auteur n'est plus à faire.
Les libraires le savent, il ne faut surtout pas les faire prendre pour des idiots. Et surtout, surtout, le pire dans tout ça, c'est qu'il y a encore des gens pour tomber dans le panneau.

eryx278 a écrit:
Beaucoup de personnes n'ont pas la chance de connaître un maquettiste, un illustrateur, un correcteur et des libraires. Chacune de ces prestations coûte quelque chose. Cela ne te coûte rien à toi car tu as toutes ces connaissances et tant mieux mais c'est pas le cas de tout le monde.
Tu dis encore une fois n'importe quoi. J'ai fait avec les moyens qui sont à la portée de n'importe qui ici : j'ai demandé aux internautes de ce forum un coup de main.
Ce qui veut dire que chacun peut en faire autant.
Libraires ? J'en ai vu une poignée et c'est bien assez. Je n'ai pas la prétention d'imaginer mon bouquin à côté de ceux des auteurs connus. Je fais assez la différence entre un rêve et une utopie.

eryx278 a écrit:
Je crois que pour l'avocat je me suis mal exprimé et en plus c'est un sujet que tu sembles connaîtr. Je disais simplement que la secrétaire d'un avocat, même si elle connaîs le dossier d'un client sur le bout des doigts elle ne pourra plaider devant la cour à la place de l'avocat car c'est tout simplement pas son boulot de savoir comment convaincre des jurés. Je suis pas bête et je sais très bien que la plupart des patrons délèguent le sale boulot à l'étage d'en-dessous. Loin de moi l'idée de dénigrer le métier de secrétaire qui est tout aussi honorabl kun autre.
Tu n'as pas compris. Je t'ai expliqué qu'il n'y avait rien de confidentiel et que la secrétaire est véritablement partenaire de son employeur, dans l'exemple que tu as donné.
Elle pourrait aussi bien défendre oralement le dossier que son patron, à la barre, dans la mesure où sur bien des dossier, c'est elle qui le prépare à l'audience, en lui fournissant tous les détails, lors d'un entretien.

C'était pour dire qu'en vrai partenaire, tu aurais du tout savoir de ta boite, car non, les tarifs ne sont pas confidentiels. S'ils le sont, cela veut dire qu'ils se cachent. S'ils se cachent, je pose la question : pourquoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 15:51

Je suis d'accord avec toi sur l'édition à compte d'auteur... arnaques, déception... Je sais comment ça se passe, une fois qu'on est dans l'édition on a forcément vent de ce genre de trucs. Je défends pas le Compte d'auteur, je défends Velours en étant persuadé (pour l'avoir vu de l'intérieur) qu'ils arnaquent pas.

Je maitrise peut-être pas trop l'orthographe (quoi que, tu verras que je me suis bien concentré depuis le début de ce mail et il doit pas y avoir de faute) mais je lis beaucoup de livres et je sais quand même quand un livre est bourré de fautes. Je vais peut-être me répéter mais j'ai déjà vu et même lu des livres à compte d'auteur et parfois c'est dix fautes ou plus par page... désolé mais j'ai jamais vu ça chez Velours.

Bah désolé mais je trouve que c'est n'importe quoi, personne ne peut prétendre tout connaitre dans sa boîte. Il y a toujours des choses que l'on ne connaît pas ou que l'on ne cherche pas à connaître. J'aurais pu savoir le prix que tu me demandes en demandant à des collègues de la fabrication mais pourquoi? Quel intérêt pour moi ? Ils ne le cachent pas puisque j'aurais pu être au courant. Sortons de cette discussion concernant les avocats mettons alors qu'une secrétaire qui bosse pour une boite de plomberie (rassure-moi, t'as pas bossé aussi chez un plombier?), devrait connaître le prix d'un tube de 3m en cuivre, ou devrait savoir changer un évier? Ou que le plombier devrait maîtriser Word parfaitement. Donc sur ce principe, je pense qu'en toute bonne foi tu pourras me dire que chacun a une fonction dans une boîte et qu'il n'est pas forcément nécessaire (sauf si on en a envie) de connaître le boulot des autres.

Dis, ça doit te faire enrager d'avoir une pub de la société des écrivains sur ton blog (bannière droite google) ? mdr . Je vais plus trop pouvoir te répondre parce que mon boulot m'attends et mon but n'était pas de disserter sur ceux qui font du compte d'auteur (on pourrait en écrire des pages) mais simplement de défendre le travail d'anciens collègues que je sais compétents.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 15:55

Au fait, j'y pense : je suis maquettiste moi, et même infographiste, et je suis compétent : je peux faire des couvertures vraiment chouettes... en plus je connais un imprimeur.

Bon, c'est décidé : je monte ma maison d'édition !

Ecrivez vos livres, envoyez-moi le manuscrit (déjà tapé de préférence, mais sinon je le ferai et le facturerai), je le lis, je le maquette, éventuellement le corrige car chez nous pas de fautes, crée une belle couv, une quatrième de couv alléchante (avec ma pub dessus quand même), et le passe à l'imprimeur.

Lorsque j'aurai les cartons, je vous donnerai ma facture, et pourrai même demander à quelques commerciaux que je paierai au pourcentage (à moins que grâce à une énorme marge j'ai les moyens de les embaucher) d'aller démarcher quelques librairies, histoire de vous dire que je m'occupe aussi de ça et que je suis un vrai éditeur, pas comme ces *$#£$* de charlatans-si-vous-saviez-madame, puis j'irai sur quelques salons du livre, serrer la main à mes futurs collègues Monsieur ActeSud et Monsieur Gallimard, avec mon badge "Editions ........".

Bon maintenant il me reste à trouver un nom sympa pour ma maison d'édition, et bien sûr fixer mes tarifs.
Je sens que je tiens le filon là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
eryx278



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:10

Ah bah voilà un gars qu'il est courageux, vas-y Filo, monte ta boîte d'édition, tu semble être un maître dans tous les domaines de l'édition. J'attends avec impatience de savoir le nom de cette société et de la voir quelques semaines après dans les pages du journal officiel... rubrique liquidation mdr .

Tu sembles parler de choses que tu ne connais pas totalement, étant donné qu'au départ on parlait de Velours et pas du compte d'auteur. Tu as peut-être connu une mauvaise expérience avec du compte d'auteur mais c'est dommage... que tu ai pas édité chez Velours. Tu semble avoir du talent (vu l'image que tu as fait de toi), t'aurais pu travailler comme infographiste chez Velours, t'aurais vu que là-bas c'est pas les auteurs qui font leurs couv. La discussion pour moi était terminée, je me devais de répondre à ce mail, désolé mais j'ai du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:42

Citation :
Je suis d'accord avec toi sur l'édition à compte d'auteur... arnaques, déception..../...Je défends pas le Compte d'auteur, je défends Velours en étant persuadé (pour l'avoir vu de l'intérieur) qu'ils arnaquent pas.

Je suis désolée, Eryx, mais à partir du moment où un auteur sort de l'argent de son compte pour payer une boîte qui n'est pas imprimeur mais qui se dit éditeur, c'est du compte d'auteur.

Et ça, tu peux le tourner comme tu veux, tu n'y changeras rien.

Citation :
Je maitrise peut-être pas trop l'orthographe
(quoi que, tu verras que je me suis bien concentré depuis le début de
ce mail et il doit pas y avoir de faute) mais je lis beaucoup de livres
et je sais quand même quand un livre est bourré de fautes. Je vais
peut-être me répéter mais j'ai déjà vu et même lu des livres à compte
d'auteur et parfois c'est dix fautes ou plus par page... désolé mais
j'ai jamais vu ça chez Velours.
Je note tes efforts, c'est tout à ton honneur.
Cependant, compte tenu de l'expérience de corrections qui est la nôtre (nous, littéraires, en principe maîtrisant l'ortho, donc...), il est tout à fait probable que tu aies laissé filé des fautes sans t'en apercevoir. Nous-mêmes nous posons des colles sur la langue française, pas piquées de vers. Ce qui veut dire que c'est pas gagné, tu vois.

Quoiqu'il en soit : le livre vendu est un objet de consommation. Le lecteur paie X euros pour se l'acheter. Ce produit se doit d'être parfait.
Ben.... c'est pas gagné...

Ça, c'est pour l'ortho, la conjugaison et la concordance des temps, entre autres. Après, là où ça se corse, c'est dans la tournure des phrases, le rythme, les lourdeurs, les maladresses, les pans entiers injustifiés, le dosage des suggestions émotionnelles, la qualité de la maîtrise des différents aspects littéraires entrant dans la conception d'une oeuvre...

Et là... Y'a comme un grand trou.

Citation :
personne ne peut prétendre tout connaitre dans sa boîte.
Eh bien si. Je ne développerai pas ici, puisque ce n'est pas le sujet, mais bel et bien si.
Tout cela pour dire que quand on bosse dans une boîte, pour en porter le coeur dans sa propre conviction, il faut la maîtriser.
Tu peux essayer de me piéger comme tu veux, je suis aussi passée par le commerce et m'y suis immergée totalement pour piger le tout dans les moindres recoins.
Evidemment, faut vouloir le faire. Faut se donner les moyens de s'ouvrir et d'absorber.
Question de personnalité.

Citation :
Dis, ça doit te faire enrager d'avoir une pub de la société des écrivains sur ton blog (bannière droite google) ?
C'est de bonne guerre, ils font leur pub pour croûter à la fin du mois, et si possible pas chez mac Do.
D'un autre côté, partout sur le Net explosent les témoignages des plumés déconfits, et des rêves engloutis. Ben tu vois, c'était pardonnable quand on n'avait pas tous ces moyens de communication fantastiques. Mais plus on avance, moins ça l'est.
Je considère que chacun fait le choix qu'il veut, et s'il s'engage dans l'impasse qu'il se dresse lui-même, alors qu'il avait une montagne de témoignages et de débats sous les yeux, c'est son problème.
Chaque choix est respectable, mais pour autant, le mien aussi.

Citation :
d'anciens collègues que je sais compétents.
L'un n'empêche absolument pas l'autre !
On peut avoir une compétence extraordinaire, et exercer dans un système tordu, comme n'avoir strictement aucune compétence et bosser dans un système nickel. Ou avoir etc. Tous les cas de figure existent.

Et tu es sans doute un excellent commercial. Ce n'est pas le personnel, qui est en cause. Lui, il a besoin de bouffer, comme tout le monde.
C'est le système qui l'emploie, que je réprouve, pour toutes les raisons que l'on sait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:42

filo a écrit:
Au fait, j'y pense : je suis maquettiste moi, et même infographiste, et je suis compétent : je peux faire des couvertures vraiment chouettes... en plus je connais un imprimeur.

Bon, c'est décidé : je monte ma maison d'édition !

Ecrivez vos livres, envoyez-moi le manuscrit (déjà tapé de préférence, mais sinon je le ferai et le facturerai), je le lis, je le maquette, éventuellement le corrige car chez nous pas de fautes, crée une belle couv, une quatrième de couv alléchante (avec ma pub dessus quand même), et le passe à l'imprimeur.

Lorsque j'aurai les cartons, je vous donnerai ma facture, et pourrai même demander à quelques commerciaux que je paierai au pourcentage (à moins que grâce à une énorme marge j'ai les moyens de les embaucher) d'aller démarcher quelques librairies, histoire de vous dire que je m'occupe aussi de ça et que je suis un vrai éditeur, pas comme ces *$#£$* de charlatans-si-vous-saviez-madame, puis j'irai sur quelques salons du livre, serrer la main à mes futurs collègues Monsieur ActeSud et Monsieur Gallimard, avec mon badge "Editions ........".

Bon maintenant il me reste à trouver un nom sympa pour ma maison d'édition, et bien sûr fixer mes tarifs.
Je sens que je tiens le filon là.

Ben oui. Tu envisages du compte d'auteur ? AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:50

Romane a écrit:
Ben oui. Tu envisages du compte d'auteur ? AngeR
Quoi Madame ? "compte d'auteur"? Pas de ces horribles termes chez moi ! Bon certes l'auteur paye, mais s'il est prêt à payer une certaine somme pour la gloire d'avoir son livre, après tout... ce serait bien dommage que l'imprimeur soit le seul à profiter de l'aubaine, non ?
Et puis d'abord quelle loi m'interdit d'affirmer que je suis une maison d'édition?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:52

filo a écrit:
Romane a écrit:
Ben oui. Tu envisages du compte d'auteur ? AngeR
Quoi Madame ? "compte d'auteur"? Pas de ces horribles termes chez moi ! Bon certes l'auteur paye, mais s'il est prêt à payer une certaine somme pour la gloire d'avoir son livre, après tout... ce serait bien dommage que l'imprimeur soit le seul à profiter de l'aubaine, non ?
Et puis d'abord quelle loi m'interdit d'affirmer que je suis une maison d'édition?

Bah, tu peux, oui. Faut juste que tu te penches sur la distribution, et la concrétisation de la vente des bouquins que tu vas tirer pour ton client.

C'est bien là que ça coince, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Editions Velours   Jeu 13 Déc 2007 - 16:56

eryx278 a écrit:
Tu sembles parler de choses que tu ne connais pas totalement, étant donné qu'au départ on parlait de Velours et pas du compte d'auteur.

Un auteur qui paie pour voir son livre édité, c'est une édition à compte d'auteur. Pas la peine de tourner autour du pot. Il débourse, point barre.

Or l'exemple qu'on a sur LU, c'est bien un contrat où l'auteur doit débourser. Une belle somme en plus. Dont l'auteur ne récupère pour l'instant que 20 livres.

Je peux te paraître bornée, mais que veux-tu, y'a pas plus clair !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Editions Velours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Editions Velours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ¤ Partenariat n°104 : DE NOS GRANDIOSES METAMORPHOSES offert par les Editions Velours
» Velours
» editions des deux coq d'or
» [Editions] Grand Damier
» Editions Voy'el

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: