Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les maîtres de l'éducation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Les maîtres de l'éducation...   Mar 18 Déc 2007 - 11:41

... Sont les flics de Seattle, USA. Voici les conseils qu'ils donnent aux familles. Ils sont affichés dans les écoles et les postes de police bien sûr.

Citation :
Comment faire de votre enfant
un bon délinquant…



1… Dès l’enfance, donnez-lui tout ce qu’il désire…

2… Ramassez ce qu’il laisse sciemment tomber…

3… S’il dit des grossièretés, riez : il se croira très malin…

4… Ne lui donnez aucune formation spirituelle : il choisira lui-même…

5… Ne lui dites jamais « c’est mal ! » : il pourrait faire un complexe de culpabilité… et sera persuadé que c’est la société qui le persécute…

6… Laissez-lui tout lire… tout voir… laissez son esprit se nourrir…

7… Donnez-lui tout l’argent qu’il réclame afin qu’il n’ait pas à le gagner lui-même…

8… Que tous ses désirs soient satisfaits : sinon il sera… “frustré”

9… Disputez-vous toujours devant lui quand votre ménage craquera…

10… Prenez toujours son parti…




Et quand il sera un vaurien, proclamez haut et fort que vous n’avez pu rien tirer de lui… mais préparez-vous à une vie de douleur…


vous l’aurez !…


J'ai mit en gras ce qui m'a le plus choqué mais l'ensemble déjà me hérisse, car même si certaines choses peuvent sembler justes, c'est une caricature de propagande pour moi ! Les américains sont d'une bêtise effrayante. J'imagine très bien une famille qui tombe là dessus au commissariat alors qu'elle vient récupérer son gamin qui a fait une connerie minime (oui, ça arrive!). Où est le soutien ? L'espoir là dedans ? J'ai mal au bide pour tous ces parents qui font de leur mieux et j'ai la nausée en pensant à ces gens qui croient détenir toutes les clés de l'éducation !
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mar 18 Déc 2007 - 15:51

Le problème de la mondialisation, de l'internet, c'est la citation.
Je veux dire la phrase sortie de son contexte. Ce papier, s'il est affiché à Seattle ne vaut pas forcément pour quelqu'un qui habite en France. Car, si les traducteurs en ligne font un travail extraordinaire, ils ne transposent d'une langue à l'autre que des mots sans renseigner nullement sur la culture. Du coup, un placard affiché dans un autre pays, dans une autre ville, une autre communauté n'est qu'un signe qu'il faudrait savoir décrypter à l'intérieur de la société qui le produit. On pourrait se reférer pour celà aux travaux des etnologues qui ne travaillent pas seulement sur les sociétés traditionnels.

Mon frère a vécu un temps à Seattle, le temps d'y implanter une connection pour son entreprise (11 mois).
Il m'a tenu au courant des moeurs bizarres qu'il y rencontrait.
Seattle est une ville qui accueille une foule de gens comme lui qui viennent pour un temps y faire un bussiness. Il y a inscrit son petit garçon de 3 ans à l'école maternelle et , à la différence de la banlieue parisienne, qu'il venait de quitter, c'était drôlement bien, il y avait 25 enfants dans la classe issus de 20 nationalités. Tous les parents se trouvaient fiers de cet enrichissement linguistique.
Ils ont habité une jolie villa dans une résidence. Devant chaque maison une immense pelouse tondue par la copropriété les séparait de la chaussée et de tout son trafic international. Ici, puisqu'on est aux états-unis, pays de la liberté, il n'y a ni barrière ni grillage. Chacun est tenu par la loi de savoir que si vous monter sur la pelouse depuis le trottoir vous commetez une effraction de domicile et l'habitant de la maison peut en toute légitime défense vous abattre avec l'arme qu'il possède tout aussi légalement. Par contre, si ce même habitant fait le moindre mal à un ours ou un grizzly descendu de la forêt voisine pour lui éventrer ses poubelles, alors il (l'habitant) se retrouve illicco en cellule. On ne rigole pas avec les lois écologistes. Ici les fusils servent à abattre les hommes pas les ours puisque nous sommes en ville.

De la même façon, n'importe quelle secte, n'importe quel cinglé peut proposer à vos enfants de jolies lectures. On voit que le problème de la censure se pose en d'autres termes que dans une école française où il reste de bon ton de découvrir "Play-boy" avant Montesquieu.

Le travail des parents est aussi difficile quelque soit la société car il leur fautpour nourrir leurs enfants, décoder ce qu'on leur enseigne à l'aune de leur culture.

Dans les hiéroglyphes égyptiens qui ne possédaient pas de voyelles, il existait trois sortes de signes.
Une premiere sorte de signes qui regroupait ce que nous appelerions aujourd'hui les consonnes et qui imbriqués avec d'autres formait un mot.
Un seconde sorte de signes, des idéogrammes qui pouvait individuellement symboliser plus qu'un mot, un concept une idée.
C'est deux sortes de signes savamment intriqués formait ce qu'on appelait un texte. Mais celui-ci, n'était pas lisible comme cela. Il manquait une information, à savoir si on parlait d'économie, ou d'amour ou d'architecture ou d'agronomie.
Pour ce faire existait une troisième sorte de signe qui indiquait de quoi on parlait. Il renseignait sur le contexte.

Ainsi, aujourd'hui savoir si oui ou non, c'est une bonne idée pour la France de savoir si nous avons bien fait de dérouler le tapis rouge à Kadhaffi est une question qui devrait préoccuper les médias. Qu'ils prennent le recul de savoir comment celà va se passer en Espagne où il est actuellement, ou la semaine prochaine en Italie. comment les opinions réagissent ? S'ouvrir à la lybie qu'est-ce que celà veut dire pour l'Europe par rapport au contexte international, enfin toutes sortes de questions que vous aimeriez voir débattus dans vos journaux.

Mais vos journaux ont autres choses à faire. Ils sont tous invités chez Mickey pour potographier Carla Bruni!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 13:45

Bah franchement, je n'ai pas bien compris ce qui te choque à ce point. Ce que je vois c'est un texte à prendre au deuxième degré, une façon détournée de dire, ni plus ni moins : "Occupez-vous de vos enfants."

Je ne sais pas si à Seattle il y a spécialement lieu de le faire, il faut croire que oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 14:01

Ce qui me choque précisément je l'ai mit en gras. J'avais bien comprit que c'était du second degré, quand même !
Le hic c'est que ça me rappelle de mauvais souvenirs ; il y a trois ans, quelqu'un qui m'est tres proche a du aller, seule, chercher son fils aîné au poste. Quand elle est revenue, elle était détruite moralement. Le sentiment d'échec qui l'écrasait, l'impuissance... Je ne crois pas qu'elle aurait apprécié ce genre de leçon "à prendre au deuxieme degré" en cet instant-là. Alors bien sûr le texte que je cite viens de Seattle mais je me dit que des gens comme elle, il y en a là bas aussi. Unique soutien famillial d'une famille éclatée, paumé, impuissant. Leur mettre le nez dans la merde de leurs erreurs quand ils sont plus bas que terre, je ne trouve pas ça très "fair-play.". Mais bien sûr, ce n'est qu'un coup de gueule dans le vent donc rien de grave. Les approches psycho-sociologico-politiques (même si elles sont très finement exposées) ne me "consoleront" pas de la connerie humaine, désolée.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 14:10

Ce que tu as mis en gras me semble faire référence à des BD’s genre mangas, puis à la télévision. Lorsqu’on est fatigué, la tentation peut être grande de laisser son bambin devant la télévision qu’il nous foute la paix. Je ne trouve pas cette ligne ni plus ni moins choquante que les autres.

BloodyMary a écrit:
il y a trois ans, quelqu'un qui m'est tres proche a du aller, seule, chercher son fils aîné au poste. Quand elle est revenue, elle était détruite moralement. Le sentiment d'échec qui l'écrasait, l'impuissance... Je ne crois pas qu'elle aurait apprécié ce genre de leçon "à prendre au deuxieme degré" en cet instant-là.

Je veux bien croire qu’elle était dans ses petits souliers, et je veux bien croire également qu’elle n’aurait pas apprécié ce genre d’affiche, mais je veux bien croire aussi que dans une telle situation, il y a beaucoup de choses qu’elle aurait été susceptible de ne pas apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 15:09

BloodyMary a écrit:

Les approches psycho-sociologico-politiques (même si elles sont très finement exposées) ne me "consoleront" pas de la connerie humaine, désolée.

Evidemment, si tu attends d'être consolée de la connerie humaine, je sors mon joker!

C'est un projet très ambitieux!

C'est comment qu'il disait déja Michel Audiard:
Si on devait mettre les cons sur orbite,....
Revenir en haut Aller en bas
jean paul

avatar

Nombre de messages : 543
Age : 66
Localisation : marseille FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 15:46

BloodyMary a écrit:
Ce qui me choque précisément je l'ai mit en gras. J'avais bien comprit que c'était du second degré, quand même !
Le hic c'est que ça me rappelle de mauvais souvenirs ; il y a trois ans, quelqu'un qui m'est tres proche a du aller, seule, chercher son fils aîné au poste. Quand elle est revenue, elle était détruite moralement. Le sentiment d'échec qui l'écrasait, l'impuissance... Je ne crois pas qu'elle aurait apprécié ce genre de leçon "à prendre au deuxieme degré" en cet instant-là. Alors bien sûr le texte que je cite viens de Seattle mais je me dit que des gens comme elle, il y en a là bas aussi. Unique soutien famillial d'une famille éclatée, paumé, impuissant. Leur mettre le nez dans la merde de leurs erreurs quand ils sont plus bas que terre, je ne trouve pas ça très "fair-play.". Mais bien sûr, ce n'est qu'un coup de gueule dans le vent donc rien de grave. Les approches psycho-sociologico-politiques (même si elles sont très finement exposées) ne me "consoleront" pas de la connerie humaine, désolée.

Ta réaction me touche et je la comprends.

Il est exact que la "culpabilisation", surtout après coup, a posteriori, est stérile, destructrice, non productive, anéantissante... elle ne sert personne. Et ceux qui en usent n'en sortent pas grandis.

En revanche, il est possible de réparer, d'avancer, de construire, d'aider , d'accompagner, ceux qui viennent de loin, ceux qui n'ont pas eu la possibilité de se construire , ou ceux auxquels on a pas donné toutes les chances de.
Et là , pas question de culpabilité : uniquement question d'avancer.

Et c'est possible, avec de la volonté, de l'amour ( amour-respect de l'être humain), et un tantinet d'ouverture de coeur et d'esprit
C'est mon métier et ma passion actuelle : je sais que c'est possible
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Mer 19 Déc 2007 - 23:21

Voilà tu as tout comprit JP... Savoir qu'il y a des gens comme toi, ça, ça me console. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 1:16

Je viens de lire l'intégralité de ce fil, et j'y vois des interventions complémentaires les unes aux autres. Parce que ce genre de sujet ne se regarde pas (à mon avis) sous un angle mais sous plusieurs.

Les aspects développés par Vic sont des mines d'or et nous recentrent au niveau des cultures et des différentes formes d'écriture, d'expression en fonction de ces cultures, entre autres.
Je vois aussi la prévention, et à défaut, la détresse de la mise devant le fait accompli, comme ton amie, Blood. Et puis bien sûr, comme le souligne jean-paul, comment avancer une fois que le mal est fait.

On vit dans une société (ici chez nous) où les adultes eux-mêmes n'ont plus beaucoup de repères. En l'espace de 50 ans, imaginez la différence de mode de vie au quotidien... Comment voudrait-on que les adultes que nous sommes, ne soient pas un peu paumés dans ce que nous vivons, entre chômage et harcèlement au travail, télé à plein à la maison, banlieues chamarées, consommation maxi de produits à jeter (et nous jetons ô combien), discours en tous genres : publicitaires, politiques, starac, scoop, réunionites, club med et tutti quanti...

Comment voulez-vous que les parents s'en sortent avec leurs gosses, quand eux-mêmes furent martelés de : faut veiller à l'épanouissement, et que la liste qui suit est ahurissante de trop. J'ai pas dit "mal", j'ai dit "trop".
Trop tout. Plus de mesure, rien que de la démesure.

Prévenir, oui, mais comment ? Le lien avec les instits ou les profs est très aléatoire. Le lien avec le toubib c'est du pile ou face. Le lien avec le quartier, c'est selon. Sans compter la personnalité de chacun enfant et parents.

Alors ils font ce qu'ils peuvent, un peu paumés, les parents, et les enfants bien davantage. Faut qu'ils soient solides, ces petiots, pour faire face à ce qu'on leur montre, ce qui les attend. Il y aurait de quoi hurler. Combien de gosses démunis, lâchés là comme dans l'arène...

La prévention, à mon avis, aurait mieux fait de mesurer ses mots, à un moment donné.

Faut réparer. Plusieurs d'entre nous s'y emploient par différents moyens selon le métier de chacun. Mais vous savez quoi ? C'est les parents qu'il faudrait aussi accompagner. Beaucoup trop de démissions, d'incompréhensions. De maladresses, du coup.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 11:04

Je comprends tout à fait l'émotion de Bloody en tant que parents. Il existe un jeu de plus en plus malsain dans la société qui consiste non pas à les aider dans l'éducation de ce qu'un pays à de plus précieux à savoir ses enfants, mais à servir de bouc émissaire pour tous les dysfonctionnements du système éducatif en général.

Un nouveau rapport, (plein de bonnes intentions) voudraient maintenant rendre obligatoire la scolarité à partir de trois ans! Comme si tous les enfants étaient mieux dans des classes surchargées plutôt que dans leurs familles. L'école maternelle qui au départ avait été prévu comme un plus, une garderie pour les enfants de familles populaires, puis un lieu d'éveil, d'ouverture pour préparer l'enfant au C.P. niveau obligatoire de l'entrée à l'école devient désormais un lieu de dépistage systématique des enfants dits à problèmes.

Exemple d'enfants à problèmes. Nous recevons actuellement sur notre consultation psy des tas de familles inquiètes dont l'enfant en Moyenne section 4 ans a passé des évaluations. Si l'enfant a moins de 50 pour cent ans aux tests qui sont surtout des tests à consignes collectives pour une production graphique, les familles sont directement orientées chez nous avec l'idée, votre enfant a quelque chose de pas normal si vous ne faites rien, ne vous étonnez pas qu'il soit ensuite en échec scolaire. L'air de dire, l'école vous a prévenu ensuite c'est de votre responsabilité.

Voilà un test obligatoire qui dans une école maternelle obligatoire va obliger les enfants à se farcir des tonnes d'exercices dits pédagogiques à n'en plus finir. Et après, comble du comble, on va accuser les familles de faire de leurs enfants des délinquants s'ils ne viennent pas se faire psychanalyser chez nous.
On se demande parfois où est la maltraitance!
Mais bon! On a choisit notre président: travailler plus pour ...

Moi qui élevé sous le bon sein de Françoise Dolto continuait à penser que le premier travail des enfants, c'était de jouer! Va falloir ou que j'aille me faire recycler, ou que je prenne le maquis!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 11:55

aaaaaaaah dans mes bras, jeune homme !
Autre chose, cette espèce de fringale d'activités le mercredi et le samedi, quand ce n'est pas après l'école, en semaine. Je me demande ce qu'il leur reste pour souffler. Et pour s'ennuyer.

J'aimais bien m'ennuyer, même si j'aimais pas. Ça m'a apporté beaucoup de rêves.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 12:46

Vic Taurugaux a écrit:

Comme si tous les enfants étaient mieux dans des classes surchargées plutôt que dans leurs familles.

[...]

L'école maternelle qui [...] devient désormais un lieu de dépistage systématique des enfants dits à problèmes.

Exemple d'enfants à problèmes. Nous recevons actuellement sur notre consultation psy des tas de familles inquiètes dont l'enfant en Moyenne section 4 ans a passé des évaluations. Si l'enfant a moins de 50 pour cent ans aux tests [...], les familles sont directement orientées chez nous avec l'idée, votre enfant a quelque chose de pas normal.


Eh bien justement ! L’affiche qui a choqué Bloody, que dit-elle ? "Occupez-vous de vos enfants !" Elle relève de la logique inverse de ce que tu dénonces – à mon avis, à juste titre. –
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 15:22

Oui, j'ai vu, mais quelle est cette mode ou les flics et les écoles disent aux parents ce qu'ils ont à faire pour s'occuper de leurs enfants? Généralement, les parents n'attendent pas les trois ans de leur moufflet pour commencer à s'en occuper. Il s'agirait peut-être avant que d'aller faire la morale que tous ces censeurs fassent d'abord leur ménage dans leur propre institution.
Quand des familles sont en difficulté pour élever leurs enfants, il y a une façon particulière pour leur présenter une aide possible qui ne sert pas à les stigmatiser.
Au rythme ou vont les choses, bientôt on va retrouver des mères en garde à vue devant s'expliquer sur leur délit supposé d'avoir accouché.

Hier, j'ai vu une maman avec sa fille de 4 ans. Quinze jours après la rentrée, l'instit de maternelle a dit: votre fille ne passera jamais en grande section. Elle est complètement indisciplinée. La maman a bien essayé d'arguer que si son enfant ne faisait comme les autres, c'est qu'elle y voyait mal. Heureusement durant l'été, elle avait pu l'équiper de lunettes. Mais, l'année dernière, le médecin scolaire n'étant pas remplacé, personne n'avait pu déceler son problème de vision dans l'école. Aussi, en petite section de maternelle, cette enfant a bénéficié, (sans le savoir, ni elle ni sa famille) d'un dossier étiqueté, enfant ayant des difficultés comportementales. Ce dossier la suit et l'instit de M.S se méfie donc beaucoup de cette mère qui ne sait pas élever son enfant. Elle a beaucoup de mal à croire que si cet enfant a un comportement aberrant, c'est qu'elle y voit mal et que son médecin institutionnel ne le lui a pas dit.
Encore une histoire ou la famille va devoir prouver sa bonne foi.

Il faudrait pouvoir expliquer à Monsieur Sarkozy qui met une pression énorme sur l'école et les enseignants qu'une enfant malvoyante n'est pas égale à une délinquante. Et si, comme dans ce cas, les parents sont pauvres, leur sucrer la CAF, n'est peut-être pas le meilleur remède.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   Jeu 20 Déc 2007 - 15:25

Jadis, le même dossier me suivit. Normal, j'étais fille de parents divorcés et ma mère avait le vice de vivre seule. C'était très mal vu... Je me souviens avoir pris des baffes envoyées à la volée par une instit' à cause de ça.

Imbécilité humaine.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les maîtres de l'éducation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les maîtres de l'éducation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Confrérie des Maîtres Pipiers
» [Kuperman, Nathalie] Nous étions des êtres vivants
» Éducation féline
» Un, dos, tres
» "L'initiation" ou "l'éducation traditionnelle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: