Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GDF : et le scandale continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: GDF : et le scandale continue   Sam 29 Déc 2007 - 1:05

Citation :
GDF : et le scandale continue










"Vous êtes peut-être comme moi : vous avez peut-être été cueilli, au
réveil, par la désagréable nouvelle de la prochaine hausse du prix du
gaz
, écrit aujourd’hui Daniel Schneidermann sur Arrêt sur images. Hausse non négligeable : 3,5 %. Ou peut-être bien 4 %, ou même 4,2 %.
On n’a pas parfaitement compris. Mais on ne va pas s’arrêter à ces
peccadilles. On le verra bien sur les factures. Peccadilles, car aussitôt, vous avez été rasséréné par la seconde
partie de la phrase, dans la bouche des speakers unanimes du matin : ’
on
est loin de la hausse de 6 % qui était demandée par Gaz de France’.
Là, votre journée a été sauvée. Rendez-vous compte : on a échappé à 6 % !
Merci le gouvernement, tout de même. Cette information ainsi
construite, c’est ce qu’on appelle : une certaine présentation des choses.
Elle n’est pas fausse, notez bien. Il est sans doute exact que Gaz de
France avait réclamé une augmentation de 6 % des tarifs. Et si les
speakers unanimes du matin adoptent cette présentation,
c’est parce qu’ils y sont incités par les agences de presse qui, dans
la nuit, ont livré la même présentation."
Et le journaliste d’ensuite rappeler les éléments contenus dans notre billet du 19 décembre, Pourquoi la hausse du gaz est scandaleuse,
en y renvoyant aimablement ses lecteurs. Voilà ainsi, souligné par
Schneidermann, comment fonctionne l’information, façonnée suivant un
moule unique, qui zappe d’un sujet à l’autre sans la mise en
perspective qui permettrait aux citoyens de se forger une opinion.
Et, justement, il est un autre élément dans cette affaire qu’il nous
semble indispensable de préciser : alors même que ses dirigeants
obtiennent du gouvernement la permission d’augmenter les tarifs du gaz,
non seulement GDF fait d’énormes bénéfices, non seulement son PDG
Jean-François Cirelli touche une prime sur résultats, qui l’incite à
faire davantage payer les clients de l’entreprise pour augmenter sa
rémunération personnelle, non seulement les dividendes distribués aux
actionnaires explosent, mais, comme si tout cela ne suffisait pas, GDF a
entamé vendredi dernier un programme de rachat en bourse de ses propres
actions, pour un montant d’un milliard d’euros ! L’information a été
livrée par l’AFP, dans une dépêche en date du 21 décembre, reprise par
le site de Paris Match et des Echos le jour même, puis par L’Humanité le 24. Objectif de l’opération expliqué par la direction : "redonner de l’argent aux actionnaires". Tel quel ! "Quand une entreprise rachète ses propres actions, elle diminue le
nombre de titres sur le marché et augmente donc la valeur de chaque
action
, explique Anne Renaut pour l’AFP, reprise par Bétapolitique. Les bénéficiaires de cette opération seront les actionnaires
privés de GDF, car le groupe va racheter des actions qui sont sur le
marché, détenues par des investisseurs, et non la part de l’Etat
". Mais pourquoi donc GDF va-t-il consacrer un milliard d’euros à ce rachat ? Selon les syndicats FO et CGT, qui parlent d’un "nouveau scandale financier", il s’agit de réduire le différentiel entre ses actions et celles de Suez, dans la perspective de la fusion. "Si GDF a un milliard d’euros à dépenser pour racheter ses actions, c’est qu’il n’a pas besoin d’une augmentation des prix du gaz",
estime FO. On voit mal comment lui donner tort. Peut-on imaginer plus
grand cynisme que celui des dirigeants de GDF, qui réclament à cor et à
cris une augmentation des tarifs dans le même temps qu’ils dilapident
un milliard dans le seul but de doper les profits de leurs actionnaires
?
En attendant, cette hausse des tarifs ne les contente pas, ces actionnaires qui osent faire grise mine, comme l’expose L’Express : "Jean-Francois Cirelli, le patron de Gaz de France,
demandait une augmentation de 6,1 %. Les pouvoirs publics ont décidé
qu’elle serait de 4 % le 1er janvier 2008. Si Gaz de France est déçu, la Bourse l’est également.
L’action de GDF a certes limité sa baisse, ce jeudi matin (- 1,68 % à
39,80 euros), mais parce que le marché avait largement anticipé cette
déception. De fait, dès le 18 décembre, Christine Lagarde,
ministre de l’Economie, avait indiqué que la hausse des prix du gaz ne
serait pas aussi importante que le réclamait GDF
. (...) les experts constatent que la fixation des tarifs domestiques reste
très politique, ce qui n’enchante guère les actionnaires qui espèrent
que l’Etat ne se mêlera plus de fixer les prix du gaz quand le mariage
avec Suez sera consommé
."
Qu’en termes clairs ces choses sont dites ! Le gaz, pour ceux qui
l’utilisent comme source d’énergie, est un bien vital : impossible
d’arrêter de se chauffer pour faire des économies. En cédant au secteur
privé GDF pour des raisons purement idéologiques, le pouvoir sarkoziste
va autoriser les gloutons actionnaires à tondre la laine sur le dos des
ménages modestes, alors même qu’il prétend lutter contre la baisse du
pouvoir d’achat ! L’énergie devrait pourtant évidemment rester un
service public, puisque nul ne peut vivre sans elle. Mais non. Pas sous
le règne de l’homme qui murmurait à l’oreille des patrons. Le jour où
l’on coupera le gaz à ceux qui n’ont plus assez d’argent pour le payer
et qu’ils mourront de froid, il faudra leur expliquer que c’est parce
que les actionnaires de GDF-Suez exigent des dividendes toujours plus
élevés.
Comme il est dit dans le film La Haine de Mathieu Kassowitz, "jusqu’ici, tout va bien".
Mise à jour : enfin un opposant qui fait son travail ! Comme souvent, il s’agit d’un (apparenté) communiste. "Ces 4 % de hausse ne sont pas justifiés par la situation de GDF qui a
réalisé, en 2006, des profits confortables (2 milliards d’euros)
", mais
par "l’échéance
de la fusion de GDF, maintenant privatisé, avec Suez. Le gaz étant un
produit de première nécessité, et au moment où les
prix des denrées alimentaires, des loyers et des produits pétroliers
s’envolent, c’est un gel de son prix qu’il faut décider dans l’intérêt
du pouvoir d’achat des Français
" : Jean-Pierre Brard, député-maire de Montreuil.





source:http://agoravox.fr/article.php3?id_article=33619
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9738
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: GDF : et le scandale continue   Sam 5 Jan 2008 - 3:38

J'ai pas le gaz!
Juste un point: la fusion GDF/ Suez, dont personne ne capte l'utilité économique, a été décidée sous Chirac qui voulait aussi faire plaisir à ses potes.
Un scandale de plus, les "Actionaires", les gros bien sûr, sont de plus en plus gourmand partout, soyez actionnaires et vous vous enrichirez!
La hausse des prix de l'energie, et surtout du pétrole, est due autant sinon plus à la spéculation qu'à la tension internationale (bien réelle, mais pas suffisante).
Cirelli gagne 300 000 euros, une misère au regard du salaire de Mestrallet (Suez) qui empoche 2,9 millions, c'est pas juste...
"Alors Cirelli a fini par trouver la parade... il a discrétement fait modifier le réglement intérieur créant un "Comité de rémunération", une instance regroupant plusieurs grosses pointures de l'industrie, lesquelles pourraient donner une sorte de caution à l'augmentation de salaire tant désirée, sans provoquer les hurlements des manants.
ce comité prendra sa décison sans le moindre vote du conseil d'administration..." Le Canard Enchaîné" 02/01/08
Bienvenus au XIXème siécle, grande époque des patrons triomphants, et des actionnaires...
Revenir en haut Aller en bas
 
GDF : et le scandale continue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lumière continue ou flash
» [Gee, Sophie] Le scandale de la saison
» Nouveau scandale: SRK devrait respecter l'âme de Rizwan
» J'arrête ou je continue?
» Scandale Iraq

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: