Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dyscaculie, cette inconnue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Dyscaculie, cette inconnue...   Dim 30 Déc 2007 - 14:53

...Si intime pour moi.
J'ai déjà fait allusion à ce trouble méconnu brièvement sur certains fils de LU. Vers l'âge de 15 ans (c'est dire si c'est tard), j'avais sympathisé avec la psy de mon lycée et après quelques tests, elle m'a dit que pour elle, j'étais atteinte de Dyscaculie. A l'époque, la plupart des gens (toubibs, enseignants, parents) prenait ça pour une excuse à la nullité en maths de tous les cancres qui ne s'assumaient pas.
Sauf qu'en ce qui me concerne, du plus loin que je m'en souvienne, je me suis donné beaucoup de mal au fil de ma scolarité pour essayer de comprendre ces petits symboles que je voyais en couleur et qui servaient à compter. A m'en donner des migraines parfois, réellement. Quand j'ai rencontré cette psy, elle a essayé de me libérer du sentiment de culpabilité qui m'étranglait. Parce que, évidemment, dans notre société si on est "nulle en maths" c'est parce qu'on ne les bosse pas assez. Donc je me suis auto-jugée comme une idiote paresseuse. Pensant que le mal que je me donnais n'était certainement pas suffisant... Sauf que j'aurais pu y passer des nuits entières, je n'y serais pas arrivée.
Au fur et à mesure, je me suis trouvés des moyens détournés pour jongler avec les chiffres. Et même quand on commence au college, à ajouter les x, a, y, b ; je me contentais d'apprendre les formules par coeur mais j'étais incapable de les appliquer. Passer de l'abstrait au concret m'étais impossible.
Enfin bref, je m'en tiendrais là pour la description de mon parcours personnel. J'ai ouvert ce fil parce que je pense que ce mal est encore trop méconnu alors que des progrès commençent à être fait dans le "traitement"... Je vous mets un lien vers un article qui explique bien mieux que moi ce truc qui aujourd'hui encore, me pénalise dans la vie quotidienne.

http://www.unicog.org/publications/MolkoWilsonDehaene_Dyscalculie_LaRecherche2004.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   Lun 31 Déc 2007 - 14:11

Je ne connaissais pas cette forme de trouble. Merci Bloody.

Jusque là je me suis juste trouvée nulle en maths, matière que j'ai bossée plus que toute autre pour un résultat pitoyable. Un jour en terminale, j'ai renoncé en considérant que certains étaient doués dans cette matière et d'autres pas, quels que soient leurs efforts.

Voici deux autres liens à ce sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dyscalculie

http://www.rfi.fr/fichiers/mfi/Education/284.asp
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   Lun 31 Déc 2007 - 14:23

C'est tout le probleme de ce trouble, la culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
sampang

avatar

Nombre de messages : 640
Age : 57
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   Sam 12 Jan 2008 - 13:52

le lien que tu donnes est long... très long à lire...
Perso je n'irai pas à dire que je souffre de ce symptome parce que j'aurais été nulle en maths jusqu'à 35 ans .
Je pense simplement qu'il y a les concrets et les abstraits. Tu es quelqu'un de concret Bloody, travaux manuels etc... Il faut que tu donnes corps à ce que ton esprit veut. Il faut que tu le vois. Le calcul et les maths en particulier ne parlent que peu. Pour qu'une de mes filles sachent ses soustractions il a fallu que j'emploie bien des trucs. 3 crayons moins un crayon = ?. Maintenant Marie, tu as 3 bonbons, je t'en mange 1, combien il t'en reste ? - Bah deux !
C'est le fait de ne pas avoir en face de soit quelque chose qui parle, qui est.
A 35 ans j'ai repris des études, quand j'ai vu les maths, j'ai crié au secours ! Et puis, peut être parce que j'étais plus grande ( en âge...) j'ai compris à quoi ça allait me servir, alors tout à été beaucoup plus simple. Smile
Maintenant si la science l'explique, il est à souhaiter que cela mette en souffrance bien des enfants .
chinois
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   Sam 12 Jan 2008 - 18:21

Quelqu'un de concret, oui sans aucun doute. Toujours est-il que la dyscalculie en ce me concerne n'était qu'une partie de mes soucis d'apprentissages de chiffres ; Je ne vais pas tout déballer là illico mais disons que j'ai voulu parler de ce probleme précis pou-si c'est possible- éviter que certains parents ne paniquent à l'idée de voir leur rejeton complètement perdu pour la cause mathématiques. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
sampang

avatar

Nombre de messages : 640
Age : 57
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   Dim 13 Jan 2008 - 13:10

Pascal a écrit sur l'esprit de finesse et l'esprit de logique... " T'inquiète " Bloody, tu es dans le premier ! ( vais me mettre les matheux à dos là mdr )
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dyscaculie, cette inconnue...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dyscaculie, cette inconnue...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» [Probleme] Youtube : "impossible de lire cette video"
» Un automne qui passe trop vite cette année...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: