Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jalad-ud-din Muhammad Rumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:00

Dans ce fil sont rassemblées des citations et informations sur le philosophe et mystique soufi Jalad-ud-din Muhammad Rumi (1207-1273).


_____________________


Hors de vous-même? Un tel voyage vous mènera à votre être comme il mène à la transformation de la poussière à l'or pur.

Tout est un, la vague et la perle,
La mer et la pierre.
Rien de ce qui existe en ce monde
N'est en dehors de toi.
Cherche bien en toi-même
Ce que tu veux être puisque tu es tout.
L'histoire entière du monde sommeille
En chacun de nous.

Qui est aimé est beau, mais en revanche,
Il n’est pas nécessaire que tout ce qui est beau soit aimé.
La beauté fait partie de la capacité d’être aimé.
Être aimé est l’essentiel.


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:07

Le Chant du soleil

Dans le coeur des amants qui boivent la lie, brûlent les désirs ardents.
Dans le for intérieur des sages au coeur sombre, il y a des réfutations.

La raison dit: "Ne pose pas ici le pied, car dans l'anéantissement, il n'y a que des épines."
L'amour répond à la raison: "C'est en toi-même que se trouvent les épines."

Oh! reste silencieux, arrache l'épine de l'existence de ton coeur,
Afin de découvrir dans ta propre âme des roseraies,

Ô Sham Tabrîzî! Tu es le soleil caché dans le nuages des lettres.
Quand ton soleil s'est levé, se sont effacées les paroles.

Je suis devenu comme une prière par tant de prières que j'ai faites;
Quiconque voit mon visage me demande de prier pour lui.

Mais à tes yeux, j'ai la couleur des impies,
Car tes yeux qui tuent sans merci quand ils me voient cherchent la guerre.

Si la séparation d'avec toi me tue, je lui pardonne:
Quel prix du sang peut réclamer à celui qui le tue

Le captif mis à mort dans la guerre sainte?
Je t'ai salué, je t'ai prêté un serment d'allégeance, Tu m'as dit: "Comment es-tu?"

Je suis dans l'état du pauvre cuivre qui appelle la pierre philosophale.
Le portrait est tel que l'a fait le peintre;

Le corps blessé est tel qu'il réclame le remède.
Que tes paroles ne soient pas comme l'ombre devant le soleil!

Les poussière s'enfuient de l'ombre et cherchent un rayon de lumière.
Oh! la générosité et la bienfaisance de Shams de Tabrîz!

Le soleil de la voûte azurée lu réclame un don.
Celui à qui s'est dévoilé le mystère de l'amour,

Celui-là n'est plus, car il s'est effacé dans l'amour.
Place devant le soleil la chandelle ardente

Et vois comme son éclat disparaît devant ces lumiéres:
La chandelle n'existe plus, la chandelle s'est transmuée en lumiére.

Il n'ya plus de signes d'elle, elle-même est devenue signe.
Il ne va de même pour du feu corporel dans la lumiére de l'esprit:

Il ne reste pas feu, il devient cette flamme.
Le ruisseau court à la recherche de l'océan;

Il se perd quand il s'est noyé dans l'océan.
Tant que la recherche existe, le cherché n'est pas connu;

Quand l'object de la recherche est atteint, cette recherche devient vaine.
Donc, tant que la recherche existe, cette quête est imparfaite.

Quant la recherche n'est plus, elle acquiert alors la suprématie.
Tout être sans amour qui cherche un turban

Est dépourvu de tête ne sont alors pour lui qu'une épine.
Comme moi, il est devenu, dans la passion qu'inspire Shams-od-Dîn,
Celui qui dans son coeur recèle tous ces secrets.


Traduction de Eva de Vitray-Meyerovitch et Marie-Pierre Chevrier
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:10

Dors

Toi qui ne connais pas l'amour,
Tu peux te le permettre: dors.
Va, son amour et son chagrin
Sont notre bien à tous, toi dors.

Chagrin de l'aimant: un soleil,
Nous particules, particules.
Toi qui n'as pas vu dans ton coeur
S'élever ce clésir, toi dors.

En cherchant à m'unir à lui,
Je m'écoule comme de l'eau.
Toi qui n'as pas cette tristesse
Du "Mais oú donc est-il?", toi dors.

Il passe, le chemin d'amour,
Hors des soixante-douze voies.
Puisque ton amour et ta foi
Ne sont que ruse et feinte, dors.

Son vin du matin, notre aurore,
Son charme seul, notre dîner.
Toi qui veux manger des délices
Et te soucier du dîner, dors.

Dans notre recherche alchimique,
Comme le cuivre, nous flambons.
Toi, le lit est ton compagnon
Et ta seule alchimie, toi dors.

Comme enivré, à droite, à gauche,
Tu tombes, puis tu te relèves.
Maintenant la nuit est passée,
C'est le moment de prier, dors.

Le destin a clos mon sommeil,
Alors va-t'en, toi le jeune homme,
Car si le sommeil est passé,
On peut le rattraper, toi dors.

Tombés dans la main de l'amour,
Mais que va-t-il faire de nous?
Toi, tenu dans ta propre main,
Mets-toi sur ta main droite et dors.

Moi je suis un mangeur de sang,
Toi, mon cher, mangeur de délices.
Puisqu'à la suite des délices
Le sommeil est naturel, dors.

Moi j'ai coupé toute espérance
De mon crâne et de ma pensée.
Toi qui conserves comme espoir
Pensée humide et fraîche, dors.

J'ai déchiré l'habit du mot,
J'ai abandonné la parole,
Mais toi qui n'as pas le corps nu,
Tu as besoin d'un habit, dors.


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:10

Les deux poèmes ci-dessus viennent de http://rumi.org.uk/francais/amour.htm
Revenir en haut Aller en bas
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:28

Magnifiques. Magnifiques mots et magnifique idée.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:29

L'idée est d'Anti. Magnifique, en effet. Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:38

Le grand mystique persan, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs, Djalal Al-dîn Rûmi, fut présenté enfant au poète Farid ed-Din qui, stupéfait de son intelligence, déclara suivant une formule restée célèbre 'Quelle flamme ! Quel feu il apportera dans le monde'.

La tradition veut également qu'un mystique l'ayant vu marcher derrière son père ait affirmé : 'Voici un océan qui marche derrière un lac'. Après plusieurs années d'études à Alep et à Damas, il s'installe à Konya, où il enseigne la jurisprudence et la loi canonique dans la même école coranique que son père. En 1244, Rûmi fait une rencontre décisive qui va bouleverser sa vie: celle de Shams de Tabriz, un derviche errant, qui devint son maître spirituel et qui l'éclaira sur ses nouvelles aspirations avant de disparaître brutalement. A sa mort, Rûmi institue le Sama', le concert accompagné de la danse caractéristique de la confrérie de Mawlawiya, mot qui signifie 'notre Maître'.

Il laisse également plusieurs écrits en prose - 'Les Sept Séances', 'Le Livre du dedans' - et de la poésie - 'Odes mystiques' et 'Mathnawi', une vaste théodicée de plus de vingt-cinq mille vers, souvent comparée à la 'Divine comédie' de Dante. Djalal Al-dîn Rûmi a laissé une empreinte ineffaçable à la pensée religieuse de l'Islam et son oeuvre est vénérée par les musulmans lettrés.

Source: http://www.evene.fr/


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 16:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:39

Le passé et le futur n'existent qu'en relation avec toi ; tous deux ne sont qu'un, c'est toi qui penses qu'ils sont deux.

____________


Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre l’amour.



_


Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 13:41

'Voici un océan qui marche derrière un lac'.

Merci Anna, tu es tout simplement exceptionnelle. Un joyau. Une pure merveille.

Anti, ornée.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 15:18

Merci Anna...
Rûmi, son oeuvre, celle également d'Ibn Arabi, et la pensée et l'art soufi en général, m'ont toujours particulièrement séduit, par leur raffinement et leur sagesse.

Anna Galore a écrit:
Le passé et le futur n'existent qu'en relation avec toi ; tous deux ne sont qu'un, c'est toi qui penses qu'ils sont deux.
Ce genre de réflexion m'a longtemps occupé l'esprit et inspiré. On retrouve son influence dans plein de mes poèmes.
Cette pensée de Rumi rejoint la notion développée par le konjaku au Japon (précisions sur demande).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 15:23

MAGNIFIQUE!!!
Celà me fait penser à un autre soufi...Barham Elahi...
MERCI
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 15:49

filo a écrit:

Cette pensée de Rumi rejoint la notion développée par le konjaku au Japon (précisions sur demande).

Demande !!!
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:01

Je viens de cette âme qui est à l'origine de toutes les âmes
Je suis de cette ville qui est la ville de ceux qui sont sans ville
Le chemin de cette ville n'a pas de fin
Va, perds tout ce que tu as, c'est cela qui est le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:05

La poussière et le Vivant

Dans cette maison, il y a des milliers des morts et toi tu dis : voici "ma" maison.
Une poignée de poussière dit : "j'étais des cheveux".
Une autre : "j'étais des os".
Une poignée dit : "j'étais vieux".
Une autre : "j'étais jeune".
Une poignée de poussière te dira : " arrête-toi là. J'étais quelqu'un qui était lui-même fils de quelqu'un".
Tu es ébahi et soudain l'Amour arrive
Qui te dit : "approche, c'est moi le Vivant éternel".
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:06

Le livre du soufi

Le livre du soufi n'est pas composé d'encre et de lettres. Il n'est rien d'autre qu'un coeur blanc comme neige.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:11

Chaque chose que tu recherches

Si tu es à la recherche de la demeure de l'âme, tu es une âme
Si tu es en quête d'un morceau de pain, tu es du pain.
Si tu peux saisir le secret de cette subtilité, tu comprendras :
Chaque chose que tu recherches, c'est cela que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:23

Quel bonheur de lire toutes ces beautés...

La dernière me rappelle la quête de l'eau dans "Message des hommes vrais" lorsqu'elle cherche de l'eau et qu'elle apprend que pour la trouver, elle doit être elle-même eau...

Anti, si tu veux trouver l'amour, soit l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 16:26

En écho à ton avatar, toi qui es l'amour


Source: http://collection-orient-occident.intexte.net/
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 17:19

Anna Galore a écrit:
filo a écrit:

Cette pensée de Rumi rejoint la notion développée par le konjaku au Japon (précisions sur demande).
Demande !!!

L'espace est infini, le temps est éternel... Je crois que l'enfant n'en est plus un lorsqu'il croit comprendre cela. Je dis 'croit' car qui peut vraiment en appréhender la signification?

La pierre d'achoppement de la foi, du moins de la croyance, n'est-elle pas à la limite du connu? Au delà il y a l'inconnu, ouvert aux supputations et délires divers...
Mais l'éternité et l'infinitude vont encore plus loin, elles font partie, elles, de l'inconnaissable.

Mais tu le sais certainement, si tu demandes à un bouddhiste zen de te parler de l'espace/temps, il risque de te rire au nez.
Car il ne s'encombre pas du ailleurs et du avant ou du après ; il n'observe pas le ici et le maintenant, il l'incarne. L'espace est le tout, et le temps n'existe pas.
Mais et le présent alors? Le maintenant? comment le perçoit-il?.

Il existe donc au Japon un célèbre recueil du XIe siècle intitulé konjaku monogatari shû, ce qui signifie 'Histoires qui sont maintenant du passé'.
Le titre rassemble en un seul terme deux caractères : kon, (maintenant) et jaku (jadis), exprimant l'idée bouddhiste que le présent lui-même n'existe pas, entre le passé qui n'est plus et le futur qui n'est pas encore.
Chaque histoire commence par la même expression : ima wa mukashi (maintenant c'est du passé) qu'on peut interpréter par l'idée que maintenant est déjà parti, déjà fondu dans le passé.

Nul ne peut percevoir la nature dans sa totalité, ni les moindre détails d'un paysage ou, à fortiori la surface des astres lointains.
De même le temps est inappréciable dans la durée, seul l'instant a une réalité.
Mais, à un même instant donné en des lieux différents, peuvent se produire des événements simultanés. De sorte que l'instant nous échappe aussi, et rien ne sert de vouloir se l'approprier, ou même de le décrire.
Il suffit juste de le vivre, de le déflorer, comme on pose un pas sur un terrain enneigé vierge, ou plutôt sur le sable, l'empreinte étant aussitôt balayée par l'eau purificatrice.
Voilà, et désolé pour la digression.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 17:26

Très, très intéressant. Merci pour tes explications. chinois
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Mer 9 Jan 2008 - 17:43

Anna Galore a écrit:
En écho à ton avatar, toi qui es l'amour


Source: http://collection-orient-occident.intexte.net/[/size" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">[/quote]


Quitte à choisir, et pour paraphraser Wilde : je me contente du meilleur...

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Jeu 10 Jan 2008 - 11:11

L'Union, voilà le jardin du Paradis. la séparation, voilà les tourments de l'Enfer


J'ai vu Dieu avec l'oeil de mon coeur. je lui ai demandé: Qui es-tu ? Il m'a répondu: Toi.



_
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Jeu 10 Jan 2008 - 11:16

Parabole de l'éléphant

Différend au sujet de sa description et de sa forme.

Des Indous avaient amené un éléphant; ils l'exhibèrent dans une maison obscure.
Plusieurs personnes entrèrent, une par une, dans le noir, afin de le voir.
Ne pouvant le voir des yeux, ils le tâtèrent de la main.
L'un posa la main sur sa trompe; il dit : « Cette créature est telle un tuyau d'eau. »
L'autre lui toucha l'oreille : elle lui apparut semblable à un éventail.
Lui ayant saisi la jambe, un autre déclara : « L'éléphant a forme de pilier. »
Après lui avoir posé la main sur le dos, un autre dit : « En vérité, cet éléphant est comme un trône. »
De même, chaque fois que quelqu'un entendait une description de l'éléphant, il la comprenait d'après la partie qu'il avait touchée.
Leurs affirmations variaient selon ce qu'ils avaient perçu l'un l'appelait dal, l'autre alîf.
Si chacun d'eux avait été muni d'une chandelle, leurs paroles n'auraient pas différé.
L'oeil de la perception est aussi limité que la paume de la main qui ne pouvait cerner la totalité.

L'oeil de la mer est une chose, l'écume en est une autre; délaisse l'écume et regarde avec l'œil de la mer.
Jour et nuit, provenant de la mer, se meuvent les flocons d'écume; tu vois l'écume, non la mer. Que c'est étrange! Nous nous heurtons les uns contre les autres comme des barques; nos yeux sont aveuglés; l'eau est pourtant claire.

O toi qui t'es endormi dans le bâteau du corps, tu as vu l'eau; contemple l'Eau de l'eau.

L'eau a une Eau qui la pousse, l'esprit un Esprit qui l'appelle.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Jeu 10 Jan 2008 - 11:19

L'amour est venu et il est comme le sang dans mes veines et ma peau
Il m'a anéanti et m'a rempli du Bien-Aimé.
Le Bien-Aimé a pénétré dans toutes les parcelles de mon corps.
De moi ne reste plus qu'un nom, tout le reste est Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   Jeu 10 Jan 2008 - 11:22

Un poème d'un autre soufi, Abd al-kadir Guilânî:

Louable est mon ivresse, licite est le nectar
Dont la vigne et son fruit n'ont pas eu de part.
A la coupe divine où je portai mes lèvres,
L'unique goutte bue, en mon âme soulève
Une extase dont le feu ne s'éteindra jamais.
L'amour! lorsqu'il atteint le coeur d'un amoureux
Fait que la nuit obscure pour lui devient clarté...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jalad-ud-din Muhammad Rumi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jalad-ud-din Muhammad Rumi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jalad-ud-din Muhammad Rumi
» Le Bric-à-Brac de Ha.rumi
» Felus marocain de Sidi Muhammad ibn Abd er-Rahman
» Muhammad Ali est mort
» (Polémique ridicule) Mickey dans la ligne de mire des islamistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: