Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le YOGA

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Le YOGA   Le YOGA EmptyJeu 17 Jan 2008 - 19:15

LE YOGA


Le YOGA Chakraconnectionuh6



Depuis l’antiquité, l’attraction que l’Inde exerce sur les étrangers est liée non seulement à ses épices, à ses pierres précieuses, à ses animaux rares, mais aussi, de façon quasi mythique, à ses sages, ses ascètes et ses yogis.
«Gymnasophistes», «sages nus», tels sont les noms donnés, il y a bien longtemps, à ces hommes étranges, capables de contempler le soleil de son lever à son coucher, de se tenir indéfiniment immobiles sur une seule jambe, ou d’entrer vivant dans les flammes sans une hésitation.
Il faudra attendre la fin du XVIIIe siècle pour que les premières traductions de certains textes sacrés de l’Inde viennent enfin révéler au public lettré que le yoga n’est pas qu’une simple jonglerie ; qu’il peut avoir un contenu philosophique. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le terme Yoga est connu, employé quotidiennement un peu partout, souvent de façon impropre (comme d’autres mots sanskrits tels que karma, nirvana, shakra, guru...).
Nombres de textes fondamentaux se rapportant au yoga ont été traduits et sont même accessibles au grand public. Les manuels de vulgarisation abondent. Des articles de journaux nous vantent les bienfaits du yoga, ou au contraire nous avertissent de ses dangers, le confondant avec quelque pratique aberrante affublée frauduleusement du même nom et répandue dans telle ou telle secte.
Il existe des «professeurs de yoga», des «fédérations de yoga», des «écoles» ou des «académies» décernant des diplômes, des «stages» ou «séminaires de yoga» pour tous les goûts.
On le combine volontiers avec la danse, la diététique, la psychotérapie, le sport, les arts martiaux, les massages, etc...
On aime aussi à le découper en tranche, à le présenter comme une espèce de produit adaptable à chacun, quels que soient son état de santé, sa capacité d’attention et même son intérêt ou son manque d’intérêt pour la recherche spirituelle :
yoga pour enfants, yoga pour femmes enceintes, yoga pour troisième âge, pour dépressifs, pour cadre surmenés, pour gens stressés ou pressés...

Le plus regrettable dans cette vogue est l’esprit réducteur qui s’y manifeste. D’une part, on semble ramener le yoga à l’une seule de ses nombreuses formes, le Hatha-yoga ; et d’autre part, on limite singulièrement celui-ci lorsqu’on n’y voit qu’une série de «postures» saupoudrées de quelques «respirations» et trouvant son couronnement dans la «relaxation».

Aussi, le yoga, jadis quête de la Délivrance, voie conçue pour mener l’être humain à l’épanouissement de toutes ses potentialités puis au dépassement de son humanité même, est trop souvent réduit aujourd’hui à une simple gestuelle anxiolytique, un ensemble de recettes anti-stress ou même un moyen, comme on dit, de se sentir bien dans sa peau.

Essayons alors de replacer le yoga dans sa perspective authentique, donc d’abord indienne.
La seconde nécessité est de montrer combien le yoga est à la fois cohérent et multiforme. Il est vrai de dire qu’il n’existe pas un yoga mais des yogas. Mais il n’est pas moins vrai de dire qu’il n’existe qu’un yoga, si l’on songe au but constant et unique des méthodes si diverses et parfois, en apparence, si contradictoires.
Le yoga est à la fois une ascèse et une philosophie qui permet à l’homme, par la recherche, la concentration et certains exercices physiques, d’arriver à une parfaite possession de son corps et de son esprit.
Cette discipline a été exprimée à l’origine dans les sutra (littéralement fils) traditionnellement attribués à Patanjali, grand sage ayant vécu au IIIe siècle avant notre ère selon certains érudits (beaucoup plus tard selon d’autres, au Ve siècle après J.C.).

Les 196 aphorismes de Patanjali sont répartis en quatre sections :

1- La nature et le but du samadhi. En vérité, le terme reste intraduisible dans nos langues occidentales. Il inclut les idées de rassemblement, de recueillement, de conjonction, de stabilité, d’absorption. «Quand seul l’objet médité resplendit dans la conscience, qui semble vidée de sa propre forme, c’est le samadhi.» (Yoga Sutra III,3). C’est dire qu’aucune part de projection, d’imagination ne subsiste dans cet état également dénué de toute attente émotive.
2- La pratique, sadhana, et les moyens pour atteindre ce but : le travail des asanas (les postures), le pranayama (les exercices de respiration), la récitation des mantras, comme le fameux «om», la méditation (dhyana).
3- Les pouvoirs supranormaux : vibhuti.
4- Le stade ultime de la réalisation yogique : l’isolement libérateur (kaivalya).

Tout au long des yoga-sutras, le terme «yoga» a moins le sens d’»union» (étymologie : yuj = joindre, lier, unir - joindre en accord parfait avec le corps, le mental et l’esprit). Le mot yoga a plutôt eu le sens d’effort ordonné pour atteindre la Délivrance par le contrôle des différents éléments psychosomatiques de la nature humaine : lorsque l’atman, l’esprit individuel, ne fait qu’un avec brahman, l’esprit universel.

Nous n’allons pas passer en revue toutes les formes de yoga, car celles-ci foisonnent : yoga de la volonté intelligente ou Budhi-Yoga, yoga du renoncement aux actes ou Samnyasa-Yoga, yoga de l’identification au Brahman ou Brahma-Yoga, yoga du recueillement ou Dhyana-Yoga, yoga de la connaissance intuitive ou Vijnana-Yoga.
Tous ces yogas sont tirés du célèbre texte, la Bhagavad-Gita, le Chant du Bienheureux, de Patanjali. En fait, trois grands modes d’accès à la Réalité Suprême sont établis dans le Bhagavad-Gita : par l’action désintéressée, le Karma-Yoga ; par la dévotion aimante, le Bhakti-Yoga ; par la connaissance métaphysique, le Jnana-Yoga. Mais selon la Bhagavad-Gita, il n’existe pas de délimitation stricte entre ces trois voies. Elles se complètent et de cette harmonie naît le Raja-Yoga.


Le YOGA Medium_krishna05
Krishna délivre à Arjuna les grands principes
du yoga dans la Bhagavad-Gita



LE KARMA-YOGA

Le prince Arjuna, archétype de l’homme d’action, doute de son devoir au commencement d’une bataille décisive que vont se livrer deux clans aryens étroitement consanguins.
A la pensée qu’il va devoir, avec son armée, tuer des membres de sa famille, le héros est submergé par l’angoisse et cherche à se dérober au combat. C’est à l’occasion de cette débâcle intérieure que le premier enseignement de la Gita, le Karma-Yoga, est donné par Krishna le sage, le guide, l’incarnation divine. Selon lui, seul excelle «celui qui, maîtrisant ses sens par l’esprit, sans attachement, s’engage avec les organes de l’action dans le yoga de l’action». Il faut donc, puisque «l’action est supérieure à l’inaction», accomplir les œuvres prescrites, les devoirs qui incombent à chacun d’entre nous en vertu de sa situation particulière. Ce qui importe en effet, c’est de «renoncer à la soif de récompenses pour ses actes». A ce prix, le travail de chacun devient un yoga, quelque soit la caste à laquelle il se rattache, la fonction qu’il occupe, la tâche prestigieuse ou humble qu’il doit exécuter. Un si haut degré de conscience dans l’action équivaut à trunsmuter celle-ci, eût-elle une apparence profane, en rite et même en sacrifice (Yajna). C’est la vie toute entière qui doit devenir sacrifice, offrande. Le yoga cesse d’être le domaine réservé de quelques ascètes retirés du monde. Il se vit au jour le jour.

Ainsi la Gita résout-elle le très ancien conflit indien entre vie active et vie contemplative, entre la voie védique du karman (au sens d’action rituelle) qui assurait le bonheur terrestre et céleste et la voie du Jnana (la «connaissance née du yoga») censée mener à la Délivrance, entre ce que l’on pourrait appeler plus schématiquement la religion des Brahman et celle des Upanishad.


LE BHAKTI-YOGA

Bhakti signifie «dévotion». Donc, Krishna, l’avatar de Vishnu dans la Gita dit : «Ceux qui, unifiés, absorbant en moi leur esprit, m’adorent constamment et qui possèdent une foi extrême, ceux-là sont, à mes yeux, les yogis les plus accomplis». L’adoration fait que le dieu les délivre des renaissances pour les amener vers le But Suprême : la Délivrance.
On sait que, en bonne orthodoxie brahmanique, seul un représentant mâle de la caste sacerdotale pouvait prétendre être «délivré». Avec l’expansion de la Bhakti, la Libération s’ouvre aux femmes, aux basses castes, voire même aux intouchables. Pour le dieu, seules comptent la sincérité et l’intensité de la Bhakti. Pourtant, une question se pose : dans une voie où le sentiment, l’état du cœur paraît suppléer à tout, peut-on encore parler de yoga, au sens traditionnel de discipline ?


LE JNANA-YOGA

Cette forme de yoga emprunte un chemin abrupt, aride et dépouillé.
Le Jnana yogin a déjà transcendé la préparation physiologique et mentale.
Si on se réfère au cycle karmique, il est, sur le plan humain, très évolué. Tandis qu’il assiste en spectateur au déploiement de Maya (l’illusion), il reste indifférent à celle-ci car il a déjà pressenti le monde phénoménal comme illusoire. Il est par conséquent détaché.

C’est un yoga aride. Seul sur son chemin, privé de références, puisqu’il s’est dépouillé de son égo et qu’il a déraciné les origines de son éducation, il doit retrouver sa nature primordiale. Absorbé dans la méditation sans objet et non dualiste, sans attaches, sans identification personnelle, c’est-à-dire sans conscience individuelle. Il se dépouille des derniers éléments impurs qui encombrent son mental aussi bien que son corps, afin de se fondre dans l’Esprit Universel. Il s’attache à se défaire successivement des voiles dont le monde de l’ignorance l’avait encombré par l’effet des sensations et manifestation de la chaîne de cause à effet (karma). C’est entièrement dépouillé qu’il atteindra l’axe central du «soi» dans la réalisation glorieuse.

Selon les écrits, on ne peut accéder à la compréhension de la connaissance par elle-même que si l’on en fait l’expérience, car elle ne se définit ni à travers les mots, ni par la raison. Si l’on tentait de définir «l’Ultime Conscience», elle tomberait dans l’objectivité, donc dans le monde de l’illusion.
Le Jnana yogin atteint la condition de «délivré-vivant», «jivan-Mukta». Pour cela, il est arrivé au stade ou Atman (l’âme individuelle) fusionne dans Brahman (l’âme cosmique).

La pureté de vie absolue est nécessaire, vie de continence et de renoncement à toutes émotions. Plus on s’élève par la sagesse, la sainteté ou la philosophie, plus on traverse des moments de tentations et de faiblesses terribles. Si sur ce chemin périlleux et abrupt, si l’adepte se laisse emporter par la faiblesse du doute ou de la tentation, il risque de sombrer dans la folie. C’est pourquoi il est indispensable de trouver un bon maître. Sans préparation de l’organisme comme dans les yogas pratiques, le Jnana yogin plonge directement dans la pure conscience, rejoignant en cela l’aboutissement des autres yogas par une voie ardue : il travaille sans filets.


Le YOGA Panchakoshauy7


LE RAJA-YOGA

Yoga de la Voie Royale, il fait partie de la série des yogas pratiques. Si le Hatha-Yoga s’attache à des exercices de purification, le Raja-Yoga donne de l’importance au Pranayama, le travail du souffle.
La fonction de ce dernier est utilisée sur trois plans :
- le développement des perceptions plus subtiles, en apprenant à diriger le Prâna (le souffle divin) sur plusieurs plans.
- le développement de la concentration.
- l’éveil de la Kundalini (la force vitale lovée dans le premier shakra).

Le développement des perceptions est en fait une science analytique qui apprend à obtenir par une méthode pratique des perceptions est en fait une science analytique qui apprend à obtenir par une méthode pratique des perceptions afin d’accéder à la Connaissance et à la Libération.
«L’Expérience Directe» qu’enseigne le Raja-Yoga, a pour base discursive d’affirmer que c’est par notre propre perception que l’on atteint la vérité, que l’on aquiert la connaissance de dieu.
Chaque expérience vécue individuellement est juste. Ce n’est ni à travers les livres traitant des religions ou de la métaphysique que l’on peut saisir l’essence de la réalité, ni en enfermant dans des textes un langage limité que l’on peut donner la vision réelle de dieu.
Le pouvoir illimité de la concentration est un élément fondamental. Elle permet de développer une grande puissance mentale qui donne la concentration nécessaire à l’introspection.
C’est à partir de cette introspection étudiée de la même manière que la vie extérieure, que l’homme pourra accéder à la connaissance, c’est-à-dire : connaître la nature de la souffrance, pour l’abolir, et accéder à la découverte de la nature indestructible éternelle et parfaite de l’Esprit en soi. Pour cela, il n’est besoin d’aucune religion ou croyance, seulement l’expérience vécue à travers sa propre recherche intérieure, jusqu’au moment où l’on a vu dieu, soi-même, ou la structure de l’univers, selon qu’on lui donne un nom ou un autre. «Pour le Raja-Yoga, le monde extérieur n’est que l’aspect grossier du monde subtil. Le plus subtil est toujours la cause, le plus grossier est l’effet. Ainsi le monde extérieur est l’effet, le monde intérieur, la cause» (Vivekananda).

Il faut par conséquent utiliser pour une part des exercices physiques afin de maîtriser le corps, tout en donnant une grande importance à l’esprit mental, afin de parvenir à une force, une connaissance, un équilibre suffisant pour que les lois de la nature soient sans effet.
On s’aperçoit donc, selon les dires de Vivekananda, que le Raja-Yoga inclut à sa façon les autres types de yoga.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyJeu 17 Jan 2008 - 19:16

Le YOGA Chakrasqw2



Comme on a pu le constater, il existe différentes formes de yoga, ou tendances variées avec leurs propres spécificités. Mais toutes relèvent d’une même idée générale de libération. Elles sont normalement complémentaires.
L’essentiel, si on veut éviter d'y consacrer sa vie entière, bref si on veut expérimenter partiellement le yoga, est de trouver la forme qui corresponde à sa propre nature, ainsi que le maître ayant la compétence de l’enseigner. Mais il serait présomptueux de prétendre alors "pratiquer le yoga", puisque, comme nous l'avons vu, l'implication doit être totale, notamment au niveau spirituel.
Dire "je pratique le yoga" pour un occidental revient souvent à l'expérience seule et superficielle du Hatha-Yoga, éventuellement augmentée de la dimension Prâna.



Le YOGA Centresenergkp8



LE HATHA YOGA

Il reste à parler du Hatha-Yoga, yoga beaucoup plus abordable à pratiquer et à comprendre pour nous occidentaux.
Le Hatha-Yoga est donc la forme de yoga la plus connue en Occident. Mais, on la réduit souvent à un “yoga physique“, un “yoga du corps“. Cela se justifie si l’on envisage le corps intégral, tel que le conçoivent les hindous, c’est-à-dire dans sa triple dimension causale, subtile et grossière.
Le but de ce yoga est donc de transmuer le corps grossier en “corps parfait“ (SIDHA - DEHA), en “corps divin“ (DEVIYA - DEHA) ou, comme on dit dans le Bouddhisme tantrique, en “corps de diamant-foudre“ (VAJRA - RUPA).
En bref, il s’agit de réaliser la Libération dans ce corps même, “temple de Dieu“, microcosme où se retrouvent à l’état latent toutes les énergies de l’univers.
On conçoit qu’une entreprise aussi ambitieuse exige une détermination et une énergie hors du commun.
HATHA signifie d’ailleurs “force, violence, effort violent “ .
On décompose le mot HA, le soleil, et THA, la lune, ce qui nous renvoie aux 2 NADI latéraux, PINGALA et IDA. Ce sont des sortes de canaux dans lesquels l’énergie circule dans le corps. La tradition veut que l’énergie solaire (HA) pénètre par la narine droite et s’écoule à travers le canal nommé Pingala jusqu’à la dernière vertèbre sacrée (sacrum) ; tandis que poursuivant le même but, l’énergie lunaire (THA) pénètre par la narine gauche utilisant le cannal Ida.
La décomposition du mot HATHA nous renvoit aussi aux 2 souffles : PRANA et APANA.
Ces 2 souffles véhiculeraient cette énergie vitale (le CHI en chinois) dans le corps à l’aide de nombreuses techniques respiratoires telles que le PRANAYAMA.
Selon la tradition des SIDHAS, des sages, la maladie est la conséquence d’une mauvaise circulation de l’énergie vitale à travers les Nadis encombrés d’impuretés.
Le Prâna se produit lors de l’inspiration et l’Apana lors de l’expiration.



Le YOGA Arco



Passons maintenant à l’explication des postures : les ASANAS.

D’après la tradition yogique, il existerait 84 centaines de milliers de postures, ce qui revient à dire qu’il y a autant d’Asanas que de formes de vie. Aussi les textes anciens n’en sélectionnent-ils que quelques-unes : la Hatha-Yoga-Pradipika en décrit 15, la Gheranda-Samhita, 32 et la Siva-Samhita en mentionne 84 mais ne s’occupe réellement que de 4.
Aujourd’hui, si l’on répertoriait les différentes postures pratiquées en Inde, on arriverait certainement à un chiffre impressionnant, frôlant le millier, mais beaucoup peuvent être considérées comme des variantes des Asanas fondamentaux.
Nombre d’entre elles portent des noms d’animaux, d’autres évoquent le monde végétal, se réfèrent à des sages ou à des dieux. Chacune symbolise en quelque sorte une “matrice“, un moule par lequel doivent passer tous les êtres pour parvenir à la condition humaine puis la dépasser.

Le yoga de Patanjali distingue les postures spécialement destinées au Pranayama et à la méditation (les deux favorites étant PADMASANA, le lotus, et SIDDHASANA, la posture des Siddhas, variante du lotus) et toutes sortes d’asanas à pratiquer debout, accroupi, sur le dos, sur le ventre, en position inversée, etc....
L’objectif de ces postures, sans être “gymnique“ au sens occidental du terme, paraît du moins davantage de fortifier la santé ou, selon l’expression consacrée, de “conquérir la mort“. Ainsi, la torsion vertébrale propre à la posture de Matsyendra (MATSYENDRASANA) stimule le feu digestif et brise le cercle des maladies ; le paon (Mayurasana), où l’on tient le corps horizontal en équilibre sur les mains, guérit la dilatation de la rate et les fièvres (Gheranda-Samhita II, 30).

Cependant ces bienfaits physiques viennent en quelque sorte par surcroît et on ne saurait envisager de pratiquer aucune posture dans ce seul but, en l’isolant de son contexte. Lorsqu’on nous dit que la posture d’extension dorsale (PASCIMOTTASANA) favorise la montée du souffle vital par l’arrière du corps, c’est évidemment à la KUNDALINI que l’on fait allusion. La kundalini serait l’énergie féminine, la SHAKTI, lovée tel un serpent dans le premier chakra. Lors de son éveil, elle se déroulerait et s’élèverait en perçant un certain nombre de chakras, jusqu’à ce qu’elle se réunisse finalement à son “époux“, Shiva, dont le processus cosmogonique l’avait séparée.
On appelle Kundalini-Yoga l’ensemble des méthodes qui permettent d’accomplir ses “noces“ divines.
Tel asana attire le Prâna vers une partie déterminée du corps, tel autre ouvre un chakra spécifique ou éveille un pouvoir occulte. Mais pour obtenir des effets aussi puissants il ne suffit pas de reproduire mécaniquement la posture. Il faut d’abord se placer dans un état de conscience et de vibration intérieure adéquat. Le corps physique “suit“ le corps subtil et la souplesse légendaire du Hatha-Yogin est, ou devrait être, plutôt un symbole, un reflet, qu’un but en soi.
Il faut en outre savoir que les asanas, pour donner tout leur bénéfice, doivent être maintenus fort longtemps (plusieurs minutes et parfois plusieurs heures), et s’accompagner de pratiques très précises : respirations, contractions de certains organes, concentrations, visualisations, etc...
Chaque posture va donc induire des modifications physiologiques qui vont influencer le cerveau, le système nerveux et donc l’état émotionnel et mental.


“Je ne médite pas en m’asseyant dans un coin mais à chaque instant de ma vie, en quelque position que je pratique, en chaque posture“ (B.K.S Iyengar).


Le YOGA Ph996716




Echos de l'Inde 2000 - source Magali Lo Pinto

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Anna Galore



Nombre de messages : 8339
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2006

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyVen 18 Jan 2008 - 13:03

Filo? Reprends ton souffle, je vais tout lire, promis!

Merci beaucoup pour ce fil, ça a l'air passionant et ça me rappelle plein de bons souvenirs de l'époque où je pratiquais le hatha yoga, dont je garde toujours l'aspect respiration complète, que j'utilise dans pas mal de circonstances (situations de stress ou au contraire de bien-être et aussi plongée, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyVen 18 Jan 2008 - 13:52

Le Yoga me laisse tout bêtement pantoise, comme s'il s'agissait d'une pratique venue d'un autre monde.
En fait, je crois que dans notre culture ici, nous apprenons très mal notre corps, quand nous sommes petits. Quand on grandit, il faut avoir la volonté de parcourir ce chemin qui nous mènera à lui, pas toujours facile. Et encore, je trouve qu'on a fait des progrès, au niveau des jeunes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

Allart

Nombre de messages : 1005
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyVen 18 Jan 2008 - 23:30

Super article!
Que dire de plus... chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyVen 18 Jan 2008 - 23:39

Filo, j'avais jadis les deux influences de chaque centre-couleur : positif et négatif. Je les ai égarées, c'est dommage, elles détaillaient bien les souffrances et leur contraire, leur bien être. Il fallait juste apprendre à faire basculer le négatif en positif.

Les possèdes-tu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 0:02

Non, je n'ai pas ça, mais je suppose que tu parles des chakras.
Voici un lien qui peut peut-être t'apporter des réponses sur les couleurs des chakras et leur positivité ou négativité :
http://lithomaria.unblog.fr/2008/01/11/introduction-aux-chakras

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 0:07

Merci filo. Le site est pas mal fait, mais n'est pas encore complet.
Je voulais le détail plus précis du positif/négatif. Ils ne font que survoler, et zut zut, je ne peux plus retrouver mon papier, je l'ai perdu il y a maintenant une bonne quinzaine d'années...
Ceci dit, déjà depuis ton lien on glane quelques explications. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

lison

Nombre de messages : 7676
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 4:33

Merci filo, très intéressant. Comme tu le précise, ici le yoga n'est pas approfondi à ce point. Il y a vraiment beaucoup de chemin à parcourir et surtout nos mentalités à changer. Merci, à toi.
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 6:18

Y en a à qui ça fait un drôle d'effet...

AngeR AngeR

Le YOGA Tibeta10

Blague à part...

Citation :
La kundalini serait l’énergie féminine, la SHAKTI, lovée tel un serpent dans le premier chakra. Lors de son éveil, elle se déroulerait et s’élèverait en perçant un certain nombre de chakras, jusqu’à ce qu’elle se réunisse finalement à son “époux“, Shiva, dont le processus cosmogonique l’avait séparée.
Je me demande si, pour un homme, ce n'est pas plutôt son énergie masculine (animus) qui monte rejoindre sa Reine (anima-Venus), un peu à l'image d'Adam qui retrouverait sa Ève, son Éden... Les multiples voies de Dieu sont-elles insondables?

Citation :
Pour le dieu, seules comptent la sincérité et l’intensité de la Bhakti.
Puisqu’on en parlait ailleurs, Kryeon parle, lui, d’Intention pure...

Citation :
Pourtant, une question se pose : dans une voie où le sentiment, l’état du cœur paraît suppléer à tout, peut-on encore parler de yoga, au sens traditionnel de discipline ?
Yoga, dans le sens peut-être d’une juste posture... Pourquoi pas donc le coeur?

Citation :
il doit retrouver sa nature primordiale. Absorbé dans la méditation sans objet et non dualiste, sans attaches, sans identification personnelle, c’est-à-dire sans conscience individuelle. Il se dépouille des derniers éléments impurs qui encombrent son mental aussi bien que son corps, afin de se fondre dans l’Esprit Universel.
Je sais pas toi, mais ça m’apparaît tellement trop que ça pourrait nuire...

Citation :
Selon les écrits, on ne peut accéder à la compréhension de la connaissance par elle-même que si l’on en fait l’expérience, car elle ne se définit ni à travers les mots, ni par la raison. Si l’on tentait de définir «l’Ultime Conscience»
Elle peut se traduire... Mais le doigt montre la lune... À la limite du mot ‘’ineffable’‘ en y mettant beaucoup de son coeur, comme une pâmoison quasi à portée de main...

Citation :
elle tomberait dans l’objectivité, donc dans le monde de l’illusion. [...]Le Jnana yogin atteint la condition de «délivré-vivant»
Je ne doute pas que l’expérience soit objective au sens plein de si ‘réelle’ qu’elle en déborde de plénitude...

Citation :
le développement des perceptions plus subtiles, en apprenant à diriger le Prâna (le souffle divin) sur plusieurs plans.
Plusieurs témoignages en ce sens à la suite d’une EMI.

Citation :
Ce n’est ni à travers les livres traitant des religions ou de la métaphysique que l’on peut saisir l’essence de la réalité,
C’est pourquoi une seule expérience fait disparaître le ‘concept’ de Dieu.

Citation :
l'implication doit être totale,
Comme une seconde nature...

Citation :
En bref, il s’agit de réaliser la Libération dans ce corps même, “temple de Dieu“
Ça rappelle que le Royaume est en nous...

Citation :
D’après la tradition yogique, il existerait 84 centaines de milliers de postures, ce qui revient à dire qu’il y a autant d’Asanas que de formes de vie.
[...]
On atteint à un moment ou l’autre cet ‘état’. Si ce n’est pendant sa vie, c’est à la fin...

Citation :
“conquérir la mort“
La mort conquise ou bellement et simplement découverte en tant qu’inexistante au moment de la mort. I am still myself!

Citation :
Cependant ces bienfaits physiques viennent en quelque sorte par surcroît
Cherchez d’abord le Royaume...

‘’Vous y étiez avant que d’y entrer et y serez encore quand vous en sortirez.’‘[Diderot]
__

P.S. En passant filo, je lis ces temps-ci sur les Expériences de Mort Imminente (EMI). Un auteur les met en lien avec les expériences de Kundalini Si tu avais un titre ou deux à me suggérer par rapport plus spécifiquement à la Kundalini , j'aimerais bien...

Encore merci...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8339
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2006

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 10:17

Ronron, je te suggère pour compléter tes recherches sur l'EMI de t'intéresser également à un rituel tibétain nommé Phowa (et en particulier ce qu'a écrit à ce sujet Ole Nydhal, mon ami lama dont Anti et moi avons parlé quelques fois sur nos blogs).


"Vous y étiez avant que d’y entrer et y serez encore quand vous en sortirez." [Diderot]

Quelle phrase sublime...
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 12:34

ronronladouceur a écrit:
Si tu avais un titre ou deux à me suggérer par rapport plus spécifiquement à la Kundalini , j'aimerais bien...

Je ne l'ai pas lu moi-même, mais on m'avait fortement conseillé "L'éveil de la Kundalini" par Marc-Alain Descamps. L'auteur explique le phénomène de façon scientifique, et des applications pratiques y sont proposées.
Merci pour ta lecture si ...intense.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 19:26

Anna Galore a écrit:
Ronron, je te suggère pour compléter tes recherches sur l'EMI de t'intéresser également à un rituel tibétain nommé Phowa (et en particulier ce qu'a écrit à ce sujet Ole Nydhal [...]

C'est la première fois que j'entends parler de Phowa... J'ai fait une petite recherche et ça coïncide. Malheureusement mes connaissances en anglais ne sont pas suffisamment poussées pour tirer plein profit d'une lecture dans cette langue...

Je poursuis mes recherches...

Un gros merci...
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 19:32

filo a écrit:
Je ne l'ai pas lu moi-même, mais on m'avait fortement conseillé "L'éveil de la Kundalini" par Marc-Alain Descamps. L'auteur explique le phénomène de façon scientifique, et des applications pratiques y sont proposées.

Merci pour ce titre...

Et de tes textes, comme une belle synchronie...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8339
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2006

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 19:51

ronronladouceur a écrit:
Anna Galore a écrit:
Ronron, je te suggère pour compléter tes recherches sur l'EMI de t'intéresser également à un rituel tibétain nommé Phowa (et en particulier ce qu'a écrit à ce sujet Ole Nydhal [...]

C'est la première fois que j'entends parler de Phowa...

Procure-toi une version en français du Livre des Morts tibétain (si possible l'édition qui est postfacée par Carl Jung, remarquable à tous points de vue). Tu retrouveras dans les descriptions de l'état qui précède puis qui accompagne la mort une concordance fascinante avec les témoignages d'EMI. Et tu pourras aussi y lire quelques mots sur Phowa.

Je pourrai, je l'espère, t'en dire plus sur Phowa d'ici quelques mois. Anti et moi allons en effet recevoir un enseignement à ce sujet, donné par Ole au mois d'août prochain en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 19 Jan 2008 - 20:31

Anna Galore a écrit:
Procure-toi une version en français du Livre des Morts tibétain (si possible l'édition qui est postfacée par Carl Jung, remarquable à tous points de vue).
J'ai fait une recherche et ils ont la version suivante à notre bibliothèque : Le livre tibétain des morts / Bardo-Thödol ; présenté par Eva K. Dargyay en collab. avec Gesche Lobsang Dargyay. Je vais voir si c'est la version dont tu parles...

J'en profiterai pour poursuivre ma recherche en librairie puisque je sors chercher un autre livre sur les EMI commandé il y a quelque temps... Et peut-être dépenser les coupons-cadeaux de Noël, ceux-là dans une autre librairie...

Citation :
Je pourrai, je l'espère, t'en dire plus sur Phowa d'ici quelques mois. Anti et moi allons en effet recevoir un enseignement à ce sujet, donné par Ole au mois d'août prochain en Allemagne.
Formidable! Juste après notre rencontre avec romane...

Encore un gros merci... bisou
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

antillaise

Nombre de messages : 3003
Age : 45
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyLun 21 Jan 2008 - 12:15

A commander ici éventuellement :

Le YOGA Bardo_thodol_recto

http://www.maisonneuve-adrien.com/description/classique/bardo_thodol.htm

Et sur Phowa par Ole, info en anglais :
http://www.diamondway.org/phowa2004/texas/1about.html

Bisous les gars !

Anti
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
ronronladouceur

Nombre de messages : 2604
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyLun 21 Jan 2008 - 21:36

Un gros merci, Anti.

C'est exactement l'exemplaire que j'ai déjà commandé...

Quand à Jung, j'ai appris que lui-même avait vécu une Expérience de Mort Imminente...

Phowa... Après avoir lu le texte à l'adresse indiquée, ça me rappelle une pensée que j'avais formulée un jour : Mourir vivant!

Le YOGA Fleur_11


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8339
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2006

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyLun 21 Jan 2008 - 22:12

bisou chinois
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

antillaise

Nombre de messages : 3003
Age : 45
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyMar 22 Jan 2008 - 12:06

ronronladouceur a écrit:
Phowa... Après avoir lu le texte à l'adresse indiquée, ça me rappelle une pensée que j'avais formulée un jour : Mourir vivant!

Le YOGA Fleur_11

Belle fourmule venant d'un bel homme... Merci pour les fleurs m'sieur ! J'avoue être impatiente de vivre cette aventure maintenant que j'ai retrouvé ma famille...

Anti
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

antillaise

Nombre de messages : 3003
Age : 45
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyMar 22 Jan 2008 - 14:25

Un site très sympa sur le tantrisme tibétain :

http://tantra.fr/tantrisme/bouddhisme/Tibetain.htm

Anti
Revenir en haut Aller en bas
sampang

sampang

Nombre de messages : 640
Age : 59
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 26 Jan 2008 - 12:20

Dis donc Filo tu pourrais pas donner des cours par correspondance par hasard ? mdr sur LU par exemple...

Allez .... ÔÔÔÔÔÔÔMMMmmm Wink
chinois
Revenir en haut Aller en bas
sampang

sampang

Nombre de messages : 640
Age : 59
Localisation : auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 05/12/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 26 Jan 2008 - 12:29

Ronronladouceur, si tu veux que je te prête celui là, Romane ( hein que tu veux bien tong ) pourra te l apporter en juillet quand elle ira vous voir...


Le YOGA Img_1210

chinois
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptySam 26 Jan 2008 - 12:31

Non Sampang, sans Magali Lo Pinto, l'amie que je cite en source, je ne saurais pas tout cela dans les détails.
C'est elle qui enseigne le yoga, et à ma connaissance, elle ne fréquente pas trop internet.

En terme de pédagogie, je serais plus efficace sur le hindi, le devanagari, écriture du sanskrit, sur l'hindouisme et la musique indienne, mais pas sur le yoga et le bouddhisme que je n'ai pas autant approfondis personnellement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Belaruska

Belaruska

Nombre de messages : 510
Date d'inscription : 15/02/2010

Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA EmptyMar 16 Mar 2010 - 19:15

Merci pour l’article bien informatif, explicatif et clair.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le YOGA Empty
MessageSujet: Re: Le YOGA   Le YOGA Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le YOGA
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le YOGA
» Relax Melodies: Sommeil & Yoga
» [Paris, Gilles] Autobiographie d'une courgette
» Acouphène
» [Jacq, Chistian] Le pharaon noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Inde :: Religion, rites & symbolisme-
Sauter vers: