Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les écritures inventives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
reGinelle



Nombre de messages : 5860
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:08

non... là... vois-tu... je ne te suis plus... je ne vois vraiment pas où...

inventer ? Il y a des limites à la "créativité" dans l'écriture, à moins de re inventer "les mots"...

Les exemples Mark Z. Danielewski, Mallarmé... illustrent je crois ces limites tout en les repoussant à l'extrème... ce n'est plus dans l'écriture en soi que la "création" est mais dans leur typographie...

la typographie est "architecturée" ou "sculptée"... les mots, les phrases, deviennent "matériaux" à modeler tout en restant bien évidemment accesibles à leur lecture. Ce n'est pas vraiment les mots, l'écriture en elle-même qui sont inventés, mais leur typographie.

Filo le fait aussi, avec ses dessins émaillés de mots... et Cocteau... (je me lève, l'esprit brumeux, j'ai pas d'exemples qui viennent là) mais beaucoup aiment "jouer" ainsi à utiliser les mots dans des dessins... une autre forme d'écriture...

Créativité ? Ou style d'auteur qui touche plus qu'un autre ?

l'exemple de Barrico

Il
Il ira
Il ira droit devant
Il ira droit devant sans se
Il ira droit devant sans se retourner et il fermera ainsi symboliquement la porte d'hier.



De la création ? de l'écriture inventive ? Je ne le pense pas... juste une forme... qui peut sembler utile à l'auteur sur l'instant pour traduire un rythme de pensée, une respiration d'action.
Vian a été créateur... dans l'écriture ? Non ... les mots utilisés sont les mots de tous... Dans l'idée ? oui... cette manière de leur donner un autre sens

herbe rouge.. la petite souris qui gratte les escaliers qui se dérobent vraiment... inventif dans le fond... dans l'imaginaire... pas sur les mots en eux-même et il a accordé l'écriture à son imaginaire.

je m'explique mal... mais le coeur y est.

C'est pareil pour Pennequin, je pense... en fait, l'inventivité ne résiderait-elle pas simplement dans le fait de refuser ou sortir des règles de "composition" classique des mots... et les utiliser sans se soucier des répétitions, d'une ponctuation...

finalement j'en reviens à l'exemple de l'écriture de Laconfiture... inventive pour moi, dans ce sens-là... et si je la trouve justement inventive c'est que je n'ai pas vraiment trouvé la même chose dans les auteurs "officialisés"
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:23

Danielewski, il faut le lire, et on s'aperçoit vite que la forme n'est pas la seule innovation. Il joue sur le fond, mais évidemment il faut le lire. Son premier livre nous emporte dans une spirale et a déjà été qualifié de "livre qui rend fou", pour le fond plus que pour la forme.
Sinon je suis d'accord pour Pennequin.

Certaines "expériences" littéraires ne restent que des expériences justement, des jeux. Mais un ton, un rythme, un procédé de narration ou de "déclamation scripturale" peut prendre tout son sens et se fondre au service d'un texte, selon les passages et les émotions (ci-dessous, voir le dernier paragraphe).

Voici comment mon meilleur ami commence son journal (qui deviendra peu à peu carnet de voyage) :



"C’est un journal de bord, un quotidien, un livre d’histoires, c’est un pense-bête, une lettre de rupture, un almanach, une liste et des mots qui soulignent les vides, c’est un testament, un moment, effluve, glissement de terrain, un parcours, une bulle, c’est une question, un excès, en retrait, c’est un petit verre de thé, un carnet de croquis. C’est une branche morte portée par les eaux, un parchemin dans une bouteille, quelques notes qui vibrent dans l’air, s’envoient en l’air, un reflet qui se vide de sens, un courrier sans adresse.
Tuez le temps, qu’il meure !
C’est un cri dans le vide, dans une petite boîte que je suis seul à ouvrir. L’écriture est un exorcisme.

Je regarde une jolie fille se faire embrasser chaude comme un marron en hiver, posé sur la braise, sous les feuilles de l’automne, aurore gelée et dure comme la pierre à feu, viendra le ciel rose du printemps, viendra l’été aux mille pétales, bavard comme un singe qui gratte le temps de ses doigts agiles. La nuit commence à peine que naissent les envies. Soirée trop arrosée, nous sortons au petit matin, E..., la bouteille et moi, nous lisons le ciel.
Se sont promenés sur l’esplanade de Montpellier, ruelles merdeuses de la ville endormie, sont allés boire un coup sur la place de la nouvelle préfecture, sur la place des dealers égarés çà et là sur les bancs crottés par les pigeons voyageurs. Je pensais aux autres sans les regarder, l'esprit rempli de cafards. Les lèvres closes ne voulaient rien dire, les yeux parlaient au monde de l’autre coté de la cloison. Je me suis chanté des chansons que la nuit voulait entendre.
Les loups sautent sur les branches des grands chênes morts et croquent à pleines dents les cris de la vie posée sur le monde, la terre, qui rote parfois quand l’homme lui gratte la glotte à grands coups de marteaux piqueurs, pique-assiettes et mangeurs de poules. Nous sommes des loups, des voyageurs solitaires au fil de l’eau.

Je décide que le temps n’a pas d’importance, le lieu non plus. J’écoute d’une oreille la pluie qui tombe sur l’automne. J’explore les constellations de mon intérieur bouillonnant. Ignorer son savoir, savoir son ignorance, se voir de loin, se savoir mentir.

Des vieux cargos meurent sans épitaphe. Dimanche.

(...)

Je prends la route. J’y vais, j’y cours, je m’envole, m’éjecte, m’expulse, me catapulte, me cataplasme, m’extrait, me déporte, m’emporte, je prends la porte, je disparais, me noie, me disperse, me dissipe, m’évacue, prend l’issue de secours, la poudre d’escampette, la clé des champs, mon sac à dos, j’ai bon dos, mon baluchon, je mets les voiles, et la vapeur, j’appuie sur le champignon, je décolle, m’accole, me noie dans l’alcool, je m’immerge, m’active, me mouvemente, me turbule, m’éjacule, je m’auto-propulse, m’électrochoque, m’extériorise, m’envoie en l’air, suis le vent, me ventile, m’impulse, je largue les amarres, je démarre, je starting-block, je fais péter le couvercle, je suis l’étoile, je gratte la toile, range les pinceaux, me fraye un passage, j’implose, j’explose, me répands dans l’atmosphère.
"

Vava (Vincent)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:24

Je considère par exemple que l'écriture sans ponctuation est une trouvaille.
Que le rythme insufflé par des / est une trouvaille.
Que l'écriture automatique est une trouvaille.
Que l'écriture obsessionnelle (cf exemple donné par laconfiture) est une trouvaille.

Et pour moi, ça n'a strictement rien à voir avec l'absence du e, ou tout jeux de ce genre. Pas plus que l'écriture-dessin.

Après, on est plus ou moins sensible à telle ou telle forme/genre/style.

Rien de bien compliqué... et bien sûr, cela n'engage que ce que je pense, donc que moi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:26

filo a écrit:
Certaines "expériences" littéraires ne restent que des expériences justement, des jeux. Mais un ton, un rythme, un procédé de narration ou de "déclamation scripturale" peut prendre tout son sens et se fondre au service d'un texte, selon les passages et les émotions (ci-dessous, voir le dernier paragraphe).

Je te rejoins complètement, filo. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:31

Ben oui filo... mais où est l'inventivité ? Dans les mots ou dans l'imaginaire ?

c'est ce que je veux dire... fffffff... je sais c'est pas facile à exprimer.

mais je me demande si ce que l'on appelle "écriture inventive" ce n'est pas simplement la découverte d'un imaginaire "différent"...

l'écriture n'est que l'instrument, ou la matière utilisée pour le traduire. La création n'est pas dans l'écriture, mais dans l'originalité de l'imaginaire.

J'ai du mal à traduire ça.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:33

Je pense que c'est justement la réunion des deux qui prend tout son sens, Ré.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:37

Ben oui... et justement. chinois sans imaginaire "différent"... ou sensibilité... ou ce qu'on veut...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 14:38

Bien sûr que c'est la conjugaison des deux. On pourrait dire la même chose concernant les mets nouveaux ; les grands cuisiniers, dans leur passion, fouillent dans leur imaginaire pour trouver des techniques, des alchimies, des subtilités.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laconfiture
Palala
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 15:29

Je dois dire que quand je parle "d'écriture inventive", je le prend dans le sens de la forme et pas du fond. Je reprends l'exemple de Pennequin (parce que je le connais mieux) : il ne raconte au fond que un ballade en voiture, en rapportant directement ce qu'il y a autour de lui, à ce niveau là l'imaginaire, on peut le dire, n'interient même pas. Mais c'est la manière avec laquelle il le dit qui est intéressante et inventive.

En fait, je crois qu'il y a invention dans le sens où on détourne la phrase telle qu'elle devrait être écrite dans un ordre canonique et commun à l'esprit de tous. Si ça touche les mots (comme dans l'exemple de la première page), il y a création, mais ça reste tout de même limité, parce que un mot créé n'existe que pour celui qui l'a créé, il n'est pas intelligible par tous (ou bien l'auteur l'explique et on déborde le cadre de la littérature pour attérir dans un texte théorique ). Or les écritures inventives sont intelligibles par tous.

Une typographie différente que celle habituelle dans les livres (par paragraphes homogènes) touche aussi à la phrase. A la forme et bien sûr vient aussi illustrer le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 15:55

Il faudrait que je retrouve l'exemple exact, car celui que je donne n'arrive pas à la cheville de ce que dégage le texte original, évidemment. Le problème est que je feuillette pour retrouver, et que je ne sais plus dans lequel de ses bouquins se trouve ce passage... du pain sur la planche... Laughing

Citation :
Je dois dire que quand je parle "d'écriture inventive", je le prend dans le sens de la forme et pas du fond
Moi, je dirais que c'est dans la forme, quand cette forme donne de la profondeur supplémentaire au fond.
Comment dire... un peu comme quand, sur scène, les lumières, la musique et les mouvements (chorégraphie) viennent donner un relief de plus au fond, lui-même déjà très fort.
Le genre de chose qui ne peut pas se délayer n'importe comment, sous peine de ne plus avoir l'effet escompté, de tuer cet effet émotionnel.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 16:01

Il y a un livre d'Alexandre Jardin, je ne sais plus lequel, (d'ailleurs je ne suis meme pas sure que ce soit jardin AngeR ) qui se termine par la mort du héros et les dernières pages sont entièrement écrites en blanc sur fond noir. La dernière page, qui ne comporte qu'un mot, est aussi toute noire avec ce seul mot en blanc, écrit de plus en plus petit.
Je me souviens qu'à la lecture, ça m'avait vraiment marquée, voire choquée. Il raconte la mort du héros avec lequel tu as passé quelques heures de lecture, pouf, et tu te prends tout ce noir en pleine figure. Pour le coup, la typographie accentuait vraiment le sentiment de mort.
J'étais plus jeune, mais je me souviens que c'était vraiment très fort comme sensation de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 16:04

Eh bien tu vois, j'adore cette prise de liberté par l'auteur. Elle est une réussite puisque toi, lectrice, a été marquée. Chapeau à lui. Il fallait l'oser.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mar 22 Jan 2008 - 16:08

Dans un autre registre, il y a Gripari (encore un livre pour enfant !) que j'adorais lire quand j'étais petite : L'histoire du Prince Pipo.
C'était l'un des premiers livres, à l'époque, qui faisait participer son lecteur : à la fin de chaque chapitre, tu avais une page blanche sur laquelle Gripari disais, en rapport avec l'histoire "toi aussi, écris ce que tu aurais aimé dire à tes parents" (ou quelque chose dans ce gout-là, en fonction du chapitre). C'était super bien fait.
D'ailleurs faut que je le retrouve pour le payer à ma fille Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mer 23 Jan 2008 - 12:39

Pour moi tout ce dont vous parlez est de l'écriture inventive. Tout les exemples que vous donnez sont de l'ecriture inventive.

Inventif : Qui à le talent d'inventer.
Inventer : Trouver le premier quelque chose


Vous vous triturez le cerveau pour savoir quelle écriture est inventive ou pas... C'est un peu dommage!

Pour moi l'écriture inventive est celle sui surprend par son fond et par sa forme, parce que jamais exploité auparavant!

(Lilylalibelle j'adoooorais le Prince des Motordus quand j'étais petite!!)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mer 23 Jan 2008 - 13:32

Yep, fifille ! En fait, quand j'ai ouvert ce fil, je pensais qu'on allait pouvoir y consigner des exemples d'écritures infentives et leurs auteurs (ce qui vient peu à peu). Curieusement, et là je me pose la question de savoir pourquoi, je ne pensais pas du tout aux livres pour enfants (c'est un tort, car c'est un vivier joyeux et créatif au possible !).
Je suis sûre que nous n'avons pas fait le tour de tout ce qui peut nous marquer et nous émerveiller.

J'ai eu cette bouffée d'angoisse un jour ; "est-ce que la création a des limites". Et puis c'est passé, je me suis dit que non, il y aurait toujours une étincelle, une alchimie, une manière de. Mais la bouffée d'angoisse m'est restée en mémoire. Je suis sûre que l'origine de l'origine du fil vient quelque part... de là.

Tu as raison, inventer c'est trouver l'idée. J'y repensais l'autre jour à la fac de lettres, quand un de mes amis, littéralement passionné par les mots, a lu un passage de Desnos, expliquant après en cours de conversation relâche, que l'auteur s'était permis de grandes libertés et que c'était une totale réussite, vu la force de ses textes. (Il y a un extrait dans mon fil blog). Il mélange les vers et la prose, et bon sang, quel bonheur que cette lecture. Maintenant, c'est couramment fait, bien sûr, mais à l'époque sans doute l'était-ce moins, d'où surprise. Son écriture est magistrale, ce qui renforce le tout et donne au lecteur un grand bonheur.

J'ai souvent pensé que si l'art n'existait pas, l'art et son inséparable création, il manquerait des couleurs au monde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Les écritures inventives   Mer 23 Jan 2008 - 13:37

Romane a écrit:
Yep, fifille ! En fait, quand j'ai ouvert ce fil, je pensais qu'on allait pouvoir y consigner des exemples d'écritures infentives et leurs auteurs (ce qui vient peu à peu). Curieusement, et là je me pose la question de savoir pourquoi, je ne pensais pas du tout aux livres pour enfants (c'est un tort, car c'est un vivier joyeux et créatif au possible !).
Je suis sûre que nous n'avons pas fait le tour de tout ce qui peut nous marquer et nous émerveiller.

Ravi que l'on soit d'accord Ro!

Alors les gens allez y de vos exemples de lectures qui vous ont étonnés et enchantés,dans leurs style, nous ne remettrons plus en question l'inventivité de son auteur! Wink

Citation :

J'ai souvent pensé que si l'art n'existait pas, l'art et son inséparable création, il manquerait des couleurs au monde.

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écritures inventives   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écritures inventives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les écritures inventives
» Roll call Rolex écritures rouge ;)
» Ajouter de nouvelles écritures pour Photofiltre / Photoshop...
» avoir de nouvelles polices d'écritures
» Recherche tissu avec écritures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: